Les Salons de la Cour

23Septembre, 2019, 03:49:05
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Iconographie  (Lu 15161 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Glorfindel
Invité
« le: 02Octobre, 2007, 18:07:38 »

Dans ce fil, je rassemblerais des illustrations d'époque du cycle.



Sur cette image, vous pouvez voir Dietrich combattant Siegfried. C'est un épisode bien connu du cycle dont il existe plusieurs versions. Dietrich est aisément reconnaissable aux flammes qu'il crache et à son emblème, le lion, qui orne son cimier. Siegfried porte quant à lui un heaume rappelant sa victoire sur le dragon.

Dans certaines versions, les deux héros ne parviennent pas à se départager et se réconcilient. Dans d'autres, Dietrich triomphe mais épargne Siegfried.
« Dernière édition: 22Novembre, 2007, 16:46:27 par Glorfindel » Journalisée
LeDupontesque
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 156



WWW
« Répondre #1 le: 11Octobre, 2007, 17:50:11 »

peut on proposer d'autre illsutrations pas forcément d'époque?
Genre ça


Une scène des Libelungen de Goethe. c'est une peinture récente je crois (je lis pas l'allemend alors...)
Ou ça, la version Fritz Lang de la chanson.



Ou ça, j'adore: Volsungsaga
« Dernière édition: 11Octobre, 2007, 17:56:19 par LeDupontesque » Journalisée

"On est pas obligé de comprendre pour aimer, ce qu'il faut c'est rêver"
[David Lynch]
Glorfindel
Invité
« Répondre #2 le: 11Octobre, 2007, 20:02:45 »

Oui, bien sûr. Pour ma part, je me concentrerai sur les illustrations d'époque, mais elle ne sont pas forcément faciles à trouver. Et il est vrai que depuis, des illustrateurs talentueux s'y sont essayés. Juste une petite remarque en passant: malgré leur popularité en peinture, les casques vikings à aile n'ont rien d'historique.

Regin reforgeant Gram, sur le portique sculpté de l'église de bois d'Hylestad:



Sigurd pourfendant le dragon Fafnir:



Ici, Sigurd rôtit le coeur de Fafnir. Se faisant, il se brûle le pouce et, le portant à sa bouche à cause de la douleur, goûte le sang du dragon, qui lui conférera le don de comprendre le langage des oiseaux. Pendant ce temps, Regin est endormi:



La mort de Gunnar (Gunther). Il périt dans la fosse aux serpents où Attila l'a fait jetté. Les mains ligotées, jouant de la harpe avec ses orteils, Gunnar parvient à endormir la plupart des serpents, mais une vipère se jette sur lui et le tue:

Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #3 le: 11Octobre, 2007, 20:17:37 »



Ceci est la cassette dite "des Francs". Observez le panneau de gauche: elle illustre la légende du forgeron magicien, Wieland. A l'extrême gauche, Wieland est représenté à sa forge, sous laquelle se trouvent les corps des deux fils du roi Nidung, qu'il a assassinnés et dissimulés. Les deux personnages féminins sont Bodvild, la fille de Nidung, et sa servante, venues demander au forgeron de réparer un anneau. Wieland en profitera pour séduire la princesse et concevoir le héros Witege. A droite, Egil, le frère de Wieland, capture des oiseaux pour l'habile artisan, lequel se fabriquera un habit de plumes qui lui permettra de s'envoler pour échapper à Nidung.
Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #4 le: 15Octobre, 2007, 21:04:13 »

Au fait, je patauge avec imageshack, donc si quelqu'un connait un moyen simple pour héberger des images, je suis preneur. J'en ai quelques unes qui dorment sur mon disque dur.
Journalisée
LeDupontesque
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 156



WWW
« Répondre #5 le: 15Octobre, 2007, 21:59:40 »

moi j'utilise imagup. Ca marche un peu quand ca veut mais en général, ca veut
Journalisée

"On est pas obligé de comprendre pour aimer, ce qu'il faut c'est rêver"
[David Lynch]
cccp
Modérateur
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 824



WWW
« Répondre #6 le: 20Octobre, 2007, 19:04:50 »

Sinon la plupart des mages que l'on connaît ont  été faites par Arthur Rackham (rien à voir avec John)
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
cccp
Modérateur
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 824



WWW
« Répondre #7 le: 17Novembre, 2007, 19:35:21 »

Dans l'icônographie, on a aussi les Nibelungen de Fritz Lang deux films expressionnistes allemands muets de plus de deux heures chacun. Je vous prévient ça peut sembler un peu long.

L'histoire c'est celle de la chanson des Nibelungen, avec quand même pas mal de petites différences :
Si Siegfried est bien le fils du roi Siegmund, il est élevé par Mime et une bande de pouilleux.
Il forge une épée (pas Baldung) et jaloux Mime l'envoie jouer à coté du dragon (et le dragon ne parle pas, c'est juste un gros lézard qui crache du feu).
Là il rencontre n peu par hasard Alberich, le nain. Ils se battent, Seigfried le tue, il prend le trésord, Baldung et le heaume qui rend invisible. Albérich Agonisant maudit son trésor.

Bon ensuite on re tombe sur une version plus littérale.
Avec une petite nuance, c'est Bruenhilde qui demande la mort de Seigfried




Hagen von Tronje



Kriemhilde

La mort de Seigfried


Là où l'on voit que Hagen a vraiment la classe, après avoir tué Seigfried, il amène le cadavre devant la chambre de sa femme, et il pose avec l'été de la victime.


Je trouve formidable, la vison de Hagen, il porte son haubert noir en toute occasion, avec ses mouflles de mailles et un casque à ailles noires. Avec son oeil gauche à moitié fermé et   sa ance, je lui troue un air de Wotan
« Dernière édition: 17Novembre, 2007, 19:41:22 par cccp » Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Glorfindel
Invité
« Répondre #8 le: 21Novembre, 2007, 21:48:49 »

Dans les illustrations de manuscrits médiévaux:

Ortnit, roi des Lombards:



Les dragons qui causeront sa perte:



C'est naïf, j'en conviens, mais ça me plait bien malgré tout.
Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #9 le: 21Novembre, 2007, 23:02:27 »

Un petit détail savoureux: les armes de la ville d'Alzey, en Allemagne, sont ornées d'une vielle en souvenir d'un des personnages de la Chanson des Nibelungen, Volker von Alzey, le joueur de vielle :


Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #10 le: 22Novembre, 2007, 16:41:21 »

Dans le Jardin des Roses de Worms, Kriemhild jette un défi à Dietrich et ses compagnons. Ils se rendent à Worms pour affronter Siegfried, Gunther et les champions burgondes.


Ici, Ilsan le moine, un des guerriers de Dietrich, affronte Volker von Alzey, reconnaissable à la vielle sur son cimier. L'illustrateur a identifié certains personnages en plaçant en dessus de leurs têtes leurs emblèmes en guise de cimier. Cest un peu ridicule mais comme ça on s'y retrouve. Honnètement, sans ça, je n'aurais pas identifié Volker.


Wolfhart, à gauche, affrontant Hagen, à droite.

Bien sûr, malgré les grands coups échangés, aucun personnage important ne meurt dans ce qui n'est somme toute qu'un tournoi.
Journalisée
Glorfindel
Invité
« Répondre #11 le: 28Novembre, 2007, 20:14:13 »

Hagen tue Siegfried:



C'est une illustration du fameux "Heldenbuch", le livre des héros. Bon, honnètement ou trouve mieux. Hagen fait vraiment freluquet là-dessus.
Journalisée
cccp
Modérateur
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 824



WWW
« Répondre #12 le: 28Novembre, 2007, 20:43:18 »

mouais, pasterrible, pas terrible du tout
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
LeDupontesque
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 156



WWW
« Répondre #13 le: 01Décembre, 2007, 13:55:09 »

c'est sur que c'est nul d'un point de vue historique.
Mais il en jette le Hagen de fritz Lang avec son casque à ailes.
Journalisée

"On est pas obligé de comprendre pour aimer, ce qu'il faut c'est rêver"
[David Lynch]
LeDupontesque
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 156



WWW
« Répondre #14 le: 03Décembre, 2007, 23:12:33 »

voila, je fais une proposition:

« Dernière édition: 29Décembre, 2007, 16:12:50 par LeDupontesque » Journalisée

"On est pas obligé de comprendre pour aimer, ce qu'il faut c'est rêver"
[David Lynch]
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: