Les Salons de la Cour

16Octobre, 2019, 15:00:27
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le Défi : principes et objectifs  (Lu 1469 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Macbesse
Dalaï-Misu
Modérateur
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 488


Usurpateur à l'ananas


« le: 27Avril, 2014, 12:49:32 »

Quarante ans, le défi. Pour fêter dignement la naissance du jeu de rôle, la Cour d'Obéron met en chantier un recueil de scénarios couvrant chaque année de la production rôlistique de 1974 à 2014. Quarante ans de JdR, quarante scénarios ? Non, davantage ! Près de soixante-dix promesses de contribution ont déjà été déposées à l'heure où cette nouvelle paraît, mais toutes les plumes assez folles pour relever le défi sont les bienvenues.

Un hommage à la diversité du jdr
Il ne s'agit pas de réaliser une anthologie très encadrée de ces 40 ans du JdR. Ce sera plutôt un joyeux fourre-tout accueillant toutes les bonnes volontés.

Comment s'inscire ?
Il suffit de signaler son envie de participer.
Il est possible de proposer plusieurs contributions.

Quels jeux privilégier ?
Compte tenu de l’idée « fourre-tout » de départ, il n'y a pas d'échelle de hiérarchie de représentativité entre les jeux. Mieux vaut que les auteurs prennent la plume pour écrire un scénario pour un jeu qui est leur coup de cœur, même si c’est un jeu marginal, oublié, introuvable, etc., que de les amener à se dire « je ne saurais pas écrire pour Vampire ».

La date à retenir pour affecter le jeu à une année
Est retenue la date de la première édition dans la langue d’origine du jeu. Sauf à ce qu’entre deux éditions, il y ait eu une modification profonde de l’esprit du jeu ou de son système (par exemple : les deux éditions d'Usagi Yojimbo).

Si plusieurs propositions sont faites pour une même année
C'est déjà le cas et cela ne pose aucun problème, au contraire. Mieux vaut plus de promesses de matière que pas assez.
Plusieurs jeux peuvent être traités sur une même année.

Le ton des scénarios
Les auteurs sont invités à respecter le ton des jeux pour lesquels ils écrivent. Cela évitera d’avoir des contributions dont les auteurs auront détourné ou contourné l’esprit des jeux pour les accommoder à leur sauce. Sans tomber dans le dogmatisme, il semble important, pour ce panorama très subjectif, de favoriser une subjectivité qui reflète au mieux chaque univers de jeu.

Illustrations
Les illustrateurs sont bien sûr invités à rendre hommage à leurs jeux favoris !
Les auteurs doivent cadrer leurs besoins pour leur rendre la tâche plus facile.
Il est également possible d'utiliser des illustrations libres de droit.

Le cadrage du nombre de signes
Les scénarios ne doivent pas dépasser 25.000 signes (incluant les PNJ, chiffrés en totalité ou en partie). Il est recommandé de joindre des personnages pré-tirés.

La méthode de l'écriture
Libre à chacun d’écrire un scénario sous la forme qu’il veut : très rédigé ou plus télégraphique, relativement linéaire ou très ouvert, etc.

En cas de doublon
Vous vouliez proposer un scénario pour un jeu et quelqu'un a eu l'idée avant vous ? Regardez d'abord le degré de fermeté de son option dans le google doc et comparez. Vous pouvez aussi lui proposer d'écrire ensemble le scénario.

Une liste au format google doc permet de suivre les propositions. Il y en a déjà une centaine !

La date limite et les rendez-vous
Jalons : 31 mars, 31 juillet, 31 octobre 2014
Dernier carat : 31 décembre 2014 à minuit.

Edition
Une fois rédigés, le scénarios seront édités en un recueil et hébergés sur le site de la Cour d'Obéron.
Ils bénéficieront également d'une édition au format papier.
Dans un premier temps, une association sera créée pour qu'il bénéficie d'une sortie en offset. Les auteurs et les illustrateurs, voire les recteurs, recevront si possible un exemplaire (sinon, ils pourront en avoir un à prix coûtant). Les bénéfices de l'association seront reversés à Education Sans Frontières.
Dans un second, il restera disponible sur un print on demand (de type Lulu).

Questions de droit
Auteurs et illustrateurs accordent un droit d'usage limité dans le temps et limité au recueil. C'est tout. Ils peuvent utiliser leur travail pour leur blog ou d'autres publications. C'est gentil de donner la primeur et de la conserver un peu, mais pas obligatoire.
« Dernière édition: 12Mars, 2015, 23:00:20 par Macbesse » Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: