Les Salons de la Cour

19Octobre, 2019, 07:38:23
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [PbF] Trône de Fer  (Lu 8271 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #30 le: 30Avril, 2014, 09:34:38 »

MP ! Je précise juste : j'ai quelque peu oublié le système de jeu ET je n'ai pas le livre.
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #31 le: 30Avril, 2014, 15:09:33 »

Pour la maison, j'y travaille cette fin de semaine. J'hésite encore entre deux ou trois possibilités.

Si vous pouvez m'envoyer un mail et je vous renvoie la fiche de base correspondante pour commencer à discuter et à la remplir en fonction du background.


Pour le nom :

Générateur spécial Westeros
http://got-a-name.nibelheim.ch/

Liste de prénoms des royaumes
https://github.com/sephii/got-a-name/raw/master/generator/names/fr/first_names.txt

Et d'autres éléments :
Taille  / Poids /  Couleur de cheveux / Couleurs des yeux de vos persos

Olivier
« Dernière édition: 30Avril, 2014, 15:13:59 par SgtPerry » Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #32 le: 05Mai, 2014, 11:44:29 »

La maison des PJs :

BARTHELD



Joie est Devoir

Histoire

La maison Bartheld n'est qu'une famille mineure fondée trente ans après le débarquement d'Aegon à Port-Réal, quand un page sauva lord Radin Baratheon d'une tentative d'assassinat. On raconte qu'un des bannerets de ce dernier adouba alors le garçon sur l'instant. Ser Hamish Bartheld prouva à tous que même un page pouvait accomplir de grandes choses. Bien qu'il ne fut jamais un administrateur ou un soldat brillant, ni même spécialement bon, il se forgea une réputation d'homme d'honneur à la loyauté irréprochable, ce qui lui rendit maints services, à lui comme à ses descendants. Jusqu'à présent, la famille Bartheld a toujours placé les motivations d'un homme avant son talent ou son intelligence.

Ser Hamish était d'une gourmandise insatiable pour les plaisirs qu'une vie de noble pouvait lui offrir. A l'heure de sa mort, il était obèse, le visage couperosé par l'alcool, et souffrait de plusieurs maladies vénériennes. Sa propre dégénérescence ne lui fit toutefois pas perdre le sourire, et selon la rumeur, il mourut sans le moindre regret. Encore aujourd'hui, les Bartheld partagent son goût des bonnes choses, même si la plupart d'entre eux font un peu plus attention à leur santé.

Tous les enfants d'Hamish - légitimes comme bâtards - se distinguèrent à leur façon. Certains devinrent mestres à la Citadelle, d'autres prirent le noir et plusieurs furent également adoubés. Mais bien que leur famille commençât à être respectée en tant que telle, ils n'avaient pas de terres. Leur richesse et leur statut dépendaient donc du bon vouloir des Baratheon dont ils avaient été les écuyers, intendants, compagnons, gardes du corps, et dont ils avaient même parfois partagé la couche, prospérant à leur service. Quand leurs maîtres étaient loin, les plus cyniques des membres de la famille n'hésitaient pas à dire qu'ils ne leur donneraient jamais de terre, trop contents de les avoir sous leur coupe et de profiter des fruits de leur labeur.

Malgré leur lien privilégié avec les Baratheon, les Bartheld se faisaient à l'occasion proxénètes ou gardes du corps pour d'autres maisons, mais sans jamais oublier de se faire payer. Des rumeurs persistantes - vigoureusement démenties par les premiers intéressés eux-mêmes - prétendent qu'ils prostituèrent même leurs propres fils et filles lords des lendemains difficiles de la Danse des Dragons. Ces histoires entachent encore aujourd'hui la réputation de la famille.

Brom Bartheld le premier véritable lord de la maison, commença sa carrière en tant que chevalier auprès du père du roi Robert. Il était également l'ami de lord Jamys Kytley, aussi surnommé « le Sybarite », et un habitué de ses fêtes connues pour leur excentricité. Quand son frère Tobias, essaya de lui faire ouvrir les yeux sur les excès de lord Jamys et la négligence avec laquelle ce dernier traitait ses gens, Brom refusa d'entendre raison. Lord Kytley était son ami et c'était tout ce qui comptait pour lui.

Brom et ses fils, dont l'un fut l'écuyer de Robert, se joignirent à la rébellion de ce dernier et se distinguèrent sur le champ de bataille. Toutefois, bien que Brom survécût à la bataille du Trident, ce ne fut pas le cas de deux de ses quatre fils. Pour récompenser les années de bons et loyaux services des Bartheld et les dédommager de ce terrible sacrifice, le roi Robert leur octroya les terres qu'ils attendaient depuis si longtemps. Ils reçurent le fief de la maison Asrig, qui avait soutenu les Targaryen et perdu tous ses fils lors des combats.

Les Asrig avaient été jusqu'alors des nobles de la pire espèce. Inspirés par la cruauté de leurs suzerains, ils avaient donné libre cours à leur goût du luxe et de la luxure, au grand détriment de leurs gens qu'ils prenaient plaisir à punir de façon sadique et décadente. Lord Leofrick Asrig appréciait particulièrement de châtier des familles ou des villages entiers pour les écarts de quelques-uns. L'un des incidents les plus mémorables eut lieu un jour où un paysan insulta sa femme en soutenant son regard. Il donna alors le choix aux amis et voisins du fautif: soit ils lui rapportaient ses yeux au château, soit il enverrait ses chevaliers au village lui en ramener une dizaine.

Lorsqu'elle apprit la mort de son mari et de ses fils, lady Inez Asrig ordonna de brûler tous les villages et fortifications de son domaine avant de mettre le feu à son château de l'intérieur. A son arrivée, Brom Bartheld découvrit que le nouveau siège de sa maison venait d’être réduit en cendres. Tous les bâtiments majeurs et la plupart des villages avaient été détruits, et les paysans étaient traumatisés et particulièrement méfiants, persuadés que leur nouveau suzerain serait à l'image de l'ancien.

Lorsque la construction de Grandcerf fut terminée, Brom donna un gigantesque festin, ce qui lui valut de nombreux alliés et la sympathie immédiate de tous. Bien inspiré, il apprit à tourner son hospitalité naturelle à son avantage. Depuis lors, les Bartheld accueillent un grand nombre de personnages hauts en couleur; qu'il s'agisse de jeunes gens fuyant pour certains des duels perdus d'avance, de jeunes femmes cherchant à éviter des prétendants dont elles ne parviennent pas à se débarrasser, ou encore de nobles sur le retour se remémorant les jours où ils se sont couverts d'une gloire qu'ils ne connaîtront plus jamais. Brom se targue parfois, sans toutefois donner plus de détails, d'avoir accueilli un septon et sa maîtresse, et aidé un couple d'amants maudits à éviter leurs familles suffisamment longtemps pour se marier dans le plus grand secret.

Les Bartheld forment une maison mineure à l'histoire pittoresque. Certains de leurs ancêtres sont admirés encore aujourd'hui au sein des plus illustres familles de la noblesse, comme Hobb Bartheld qui mourut presque cent ans auparavant en protégeant la vertu d'Esme Baratheon lors d'une attaque de brigands sur le chemin des Eyrié, ou ser Kyle, le confident du grand-père du roi Robert. La désormais célèbre hospitalité des Bartheld leur vaut de nombreux amis et une réelle influence, et ce, bien que tout le monde sache que les Baratheon les ont maintenus volontairement sous leur coupe pendant plus de deux cent cinquante ans. Aujourd'hui pas plus qu'hier, ils ne sont en mesure de décider de leur propre destin, et personne à Westeros ne prétend le contraire.
« Dernière édition: 05Mai, 2014, 15:29:24 par SgtPerry » Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #33 le: 05Mai, 2014, 11:49:22 »

Voilà qui promet ! d'un côté une réputation de quasi-proxénètes, de l'autre une table ouverte à tous : ça va fourmiller d'espions :p
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Marcello
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116

alias Dougal / Vëantur


« Répondre #34 le: 05Mai, 2014, 13:34:22 »

J'adore ! Tout particulièrement la devise. 
Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #35 le: 06Mai, 2014, 13:24:55 »


N'oubliez pas de m'envoyer un mail avec vos infos pour que je transmette les fiches.


Une carte en cours d'élaboration



DOMAINE DES BARTHELD

A vrai dire, la maison Bartheld est davantage installée dans un énorme manoir que dans un vrai château. Brom a fait fabriquer une représentation du blason des Baratheon pour l'installer sur la grandporte. La demeure est pleine de représentations de cerfs, depuis ceux que l'on voit gambader sur les tapisseries jusqu'aux deux énormes statues de pierre qui ceignent l'entrée du manoir, en passant par les têtes de bêtes ornant le sommet des pilastres.

Un œil exercé remarquera aisément que si Grandcerf n'a pas été construit pour pouvoir subir un siège, la demeure n'est en pas pour autant sans défense. Les murs sont faits de bonnes pierres, bien posées et fixées par un mortier solide, et les portes d'un bois épais renforcé par des barres de métal. De plus, la plupart des décorations ont été placées de façon à ce que les épées d'éventuels assaillants droitiers et gravissant les marches se prennent dans les tapisseries et les statues, les laissant ainsi particulièrement vulnérables face à des défenseurs eux aussi droitiers qui chargeraient en descendant. Des passages secrets dans les caves permettent de se mettre à l'abri et peuvent être aisément effondrés d'un coup de pied bien placé. Plus important encore, Grandcerf est situé sur une falaise surplombant une vallée boisée. Pour atteindre le manoir, les assaillants doivent grimper sur une bonne distance à découvert, bien en vue de ce dernier. En effet, même s'il ne s'agit nullement d'un château, Grandcerf n'en a pas moins été construit par un homme prévoyant et soucieux de la sécurité des siens, notamment pour avoir survécu au règne d'un roi fou et à la guerre sanglante qui a visé à le destituer.


Possessions

Le domaine de la maison Bartheld se divise en deux: les collines aux bois clairsemés dominant les hautes terres et la vallée herbeuse située en contrebas. Leurs gens se regroupent essentiellement autour de deux hameaux. Cerfville prend en charge la plupart des besoins de Grandcerf et abrite la majorité des paysans qui travaillent dans les vignes situées derrière le manoir. La Cour du Midi exploite les terres fertiles de la vallée. Dans la forêt, non loin de Grandcerf, on trouve également un château en ruines que l'on dit hanté, ancien siège des Asrig et seul vestige de leur domination.

Pendant les dix années durant lesquelles il s'est trouvé à la tête de la maison Bartheld, lord Brom a construit Grandcerf et fait d'une veille tour de guet délabrée un impressionnant poste de garde, le Marteau de Robert. Il a également planté des vignobles derrière sa demeure. Il y a fort à parier qu'il aurait pu faire bien davantage encore s'il n'avait été si occupé à la remplir de jolies filles et de bon vin.

Les Bartheld s'efforcent de garder leurs paysans heureux, ce qui évite que ces derniers ne se tournent vers le brigandage. Cependant, Brom n'a jamais consacré beaucoup de son énergie à organiser des patrouilles sur ses terres, et des hors-la-loi se sont massés le long de ses frontières. Les plus néfastes à proximité des terres des Bartheld se font appeler les Serpents noirs.

La plupart des petites gens des terres des Bartheld sont des individus travailleurs, pragmatiques, et qui ne se mêlent pour ainsi dire pas des affaires des nobles tant qu'ils peuvent vivre sans être inquiétés dans leurs fermes et leurs hameaux.

Troupes

La maison Bartheld ne dispose que d'une petite troupe de soldats inexpérimentés, principalement composée de paysans qui espèrent ainsi se rapprocher des nobles et échapper à leur quotidien. Elle n'a ni vassaux, ni bateaux, ni cavaliers. La maison se doit de répondre à toute demande des Baratheon, mais ne fournira dans ce cas qu'une ou deux unités d'infanterie légère, au mieux.


Richesse

Pour une maison mineure, les Bartheld sont extrêmement riches. Les années à profiter de l'appui des Baratheon et le succès des vignobles de Brom ont largement contribué à accroître leurs finances, et les membres de la famille savent pouvoir les solliciter en cas de besoin. Plus important encore, si la guerre devait gagner leurs terres? ils auraient de quoi engager d'excellents mercenaires.

GRANDCERF

La somptueuse propriété de Grandcerf est la demeure des Bartheld.

La cave de Grandcerf est l'une des meilleures de Westeros. Brom Bartheld ne connaissait rien au vin, sinon qu'il aimait en boire, mais lorsque fut venu le temps de constituer sa propre réserve, il demanda conseil à de nombreux mestres férus d'oeunologie et ne se refusa aucune dépense. Aussi, la cave est conçue pour être naturellement maintenue à une température idéale et à un niveau d'humidité spécialement pensés pour améliorer encore le vieillissement des bons crus. Les recoins sombres et frais sont également parfaits pour tous les rendez-vous galants qui supporteraient mal la lumière du jour. Beaucoup de couples s'y sont retrouvés: homme et femme mariés (mais rarement entre eux), nobles et domestiques, et autres couples plus inhabituels encore. Brom ironise souvent sur le fait qu'il devrait laisser en permanence des couvertures et des oreillers à proximité de la porte de la cave.

Les vignobles de Grandcerfsont tout aussi impressionnants, même si cela est plus dû à la chance qu'à de savants calculs. Derrière le manoir, le sol des hautes terres est idéal pour faire pousser de nombreuses variétés de raisin et produire des vins qui gagnent en popularité dans tout Westeros. En s'ajoutant aux sommes déjà obtenues en louant certaines terres avoisinantes, les ventes des grands crus de Grandcerf constituent une part importante des revenus de la maison Bartheld.

Lors de sa dernière visite, alors que Jamys n'était là que depuis un peu plus d'une semaine, il fut pris à partie par un des roturiers de Brom qui l'accusait d'avoir séduit sa fille et exigeait une compensation pour avoir ainsi gâché la vie de l'adolescente. Écarlate de fureur, lord Kytley fit parler l'acier en abattant le fermier et en autorisant sa famille à garder l'épée dont il venait de se servir. Jamys laissa une lettre à Brom avec de quoi payer l'impôt dont ne pourrait plus s'acquitter le pauvre diable, et s'en fut.

Personne n'entendit lord Bartheld évoquer publiquement cet incident. Pourtant, depuis, Jamys Kytley ne remit jamais les pieds à Grandcerf et Brom n'accepta plus aucune de ses invitations même s'il se montre aussi chaleureux qu'il l'a toujours été lorsque les deux hommes se rencontrent par hasard en d'autres lieux. Les relations entre les maisons Kytley et Bartheld sont indubitablement tendues depuis lors.

La grande salle de bal est une autre des attractions de Grandcerf, que ce soit à cause de sa taille - elle est gigantesque et occupe presque une aile entière de la demeure -, de son sol en marbre, de son lustre impressionnant ou des nombreux miroirs qui ornent son plafond. Comme le reste du manoir, elle est recouverte de décorations figurant des cerfs. Des motifs représentant l'animal sont notamment très présents sur les tapisseries et le sol, chauffé en hiver par des fourneaux au sous-sol. Avec son plafond réfléchissant, son sol tiède et son chandelier, la salle de bal permet de reproduire l'atmosphère d'une douce nuit d'été au cœur même de l'hiver.

Grandcerf n'a rien d'un sanctuaire. Le manoir n'a pas de bois sacré et le septuaire n'en est finalement qu'une petite dépendance. Bien conçu, il est sans prétention et rarement utilisé, comme le montre la poussière accumulée sur le prisme cristallin et les bas-reliefs. Cependant, il reste un lieu de quiétude et de paix dans une maison souvent pleine d'une activité hystérique. Brom n'a jamais ressenti le besoin de faire appel aux services d'un septon.

Les terres

Les terrains qui entourent Grandcerf- les jardins et le bois situé dans la vallée en contrebas - sont parfaitement entretenus. La forêt ne semble exister que pour que l'on y chasse et s'y promène à cheval. Comme le reste de la demeure, les jardins et la forêt sont le cadre de bien des appartements que la morale réprouve. Seul un lieu y fait exception: un petit monument de pierre dressé en souvenir des fils de Brom et de tous les autres hommes et femmes tués durant la rébellion de Robert. Brom exigeait que cette stèle reste un havre de solennité et de recueillement et se montrait inflexible sur ce point.


Poste de Garde

Même si tout le monde le désigne par le terme de poste de garde, le Marteau de Robert tient plus du petit château que de la vulgaire caserne. Il est constitué d'une tour unique entourée d'un grand rempart crénelé et c'est l'endroit où les habitants de Grandcerf se replieront s'ils sont attaqués un jour. De nombreux passages secrets permettent de passer de la cave aux environs, ce qui en fait le refuge idéal. Derrière ses murs, on trouve un entrepôt, une petite forge et une caserne.

De toute évidence, le Marteau de Robert n'est pas une place forte et n'a pas vocation à l'être. En effet, loin d'être conçu pour tenir un siège, son rôle consiste surtout à sauver les vies de ceux qui s'y abritent. Ainsi, il doit être juste assez difficile à prendre pour que des assaillants potentiels préfèrent mener l'assaut ailleurs, et ainsi donner le temps à ses habitants de fuir. De plus, il est également situé de façon à pouvoir servir de tour de guet et avertir les petites gens de la région et les invités de Grandcerf de l'arrivée d'un ennemi.
Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #36 le: 06Mai, 2014, 15:16:39 »

Bravo, superbe description et belle carte !

Où sont les Kytley sur la carte ? Et dans quel secteur se trouveraient les Serpents Noirs ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #37 le: 06Mai, 2014, 18:34:09 »

La carte n'est pas encore définitive, je vais probablement la reprendre (Grandcerf un peu plus au sud)  et la compléter. Les Kytley sont plus au nord vers Les Jumeaux. Les serpents noirs se trouvent a priori dans un grand bois qui est au sud de Grandcerf sur le chemin qui descend vers la Route de l'Or.

Olivier
Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #38 le: 07Mai, 2014, 13:34:32 »

La carte, un peu plus à jour :



Pour ceux Marcello et Mortlock qui chercheraient des noms de maisons nobles :

http://www.lagardedenuit.com/wiki/index.php?title=Liste_des_maisons_nobles_de_Westeros

Olivier
Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #39 le: 19Mai, 2014, 01:57:06 »

What's new, Doc ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 697



WWW
« Répondre #40 le: 19Mai, 2014, 08:46:11 »

Voulez-vous que je vous ouvre votre section ?
Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #41 le: 19Mai, 2014, 10:30:42 »

Oui s'il te plait, ça serait très sympa et plus pratique pour la suite!

Olivier
Journalisée
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 697



WWW
« Répondre #42 le: 19Mai, 2014, 15:25:40 »

Quel sera le nom de ta partie et de quelles sous-sections as-tu besoin ?
Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #43 le: 19Mai, 2014, 15:45:29 »

Titre : Joie est Devoir
Ss-titre : PbF Trône de Fer

Section : Jeu (contenant les fils de messages)
Section : Hors-Jeu ( contenant les fils de règles, de background et de  création des persos)
Journalisée
Ayla
Invité
« Répondre #44 le: 19Mai, 2014, 19:40:11 »

Est-ce qu'il reste une petite place pour une retardataire?
Journalisée
Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: