Les Salons de la Cour

19Août, 2019, 04:25:55
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: (Dé)motivation des auteurs de la cour ?  (Lu 16173 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 479


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #30 le: 02Mai, 2016, 18:02:45 »

Les 90 scénario du recueil l'avaient déjà bien démenti. 
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Outsider
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 163


Touriste


« Répondre #31 le: 02Mai, 2016, 19:13:42 »

J'avais loupé cette rubrique.

Maintenant, je dirais que la Cour est plus littéraire, avec ses concours qui me semblent un moyen très efficace, si ce n'est laborieux, de faire du "level-up" dans l'écriture de scénario, et ses fils qui décortiquent et nourrissent d'inspi les "genre" que je lis avec beaucoup d'intérêt et ne trouve pas ailleurs.

C'est l'impression que j'ai eu en découvrant la Cour et c'est toujours celle que j'en ai.

Quand je lis les scénarios présenté à la Cours, je reste ébahi devant l'aisance d'écriture et de MEP des auteurs. Cela n'aurait il pas un effet pervers qui pourrait dissuader des scénaristes maitrisant moins bien l'usage de la langue française de proposer leurs textes ?


Journalisée

Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autres le feront pour vous.
MJ ADD2, MJ Trauma.
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 465



WWW
« Répondre #32 le: 02Mai, 2016, 21:18:13 »

J'ai pour ma part beaucoup de mal avec l'écrit et ne suis pas très à l'aise avec la création de scénarios, cela ne m'empêche pas de participer si l'inspiration est de la partie et j'encourage tout le monde à faire de même !!

(j'ai un complexe, mon épouse n'a d'yeux que pour Tristan... enfin pour ses scénarios qui sont géniaux selon elle gna-gna-gna... supères, limpides, inventifs, faciles à prendre en main... gna-gna-gna... bien écrits avec ça...  gna-gna-gna...)
 Grin

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas hésiter et qu'avec les conseils des copains plus doués on s'améliore petit à petit !
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 183



WWW
« Répondre #33 le: 02Mai, 2016, 22:01:43 »

Quand je lis les scénarios présenté à la Cours, je reste ébahi devant l'aisance d'écriture et de MEP des auteurs. Cela n'aurait il pas un effet pervers qui pourrait dissuader des scénaristes maitrisant moins bien l'usage de la langue française de proposer leurs textes ?
L'adage veut que c'est en forgeant qu'on devienne forgeron. Alors, personne n'est obligé d'être déjà Héphaïstos, Goibhniu ou Völund pour se lancer dans la forge. Et je crois pouvoir dire qu'ici, les concours amicaux et les projets collectifs sont justement faits pour apprendre à forger, sous le regard d'autres forgerons, dont certains sont encore apprentis et dont d'autres ont déjà avancé vers la maîtrise. Et les remarques des uns et des autres, qu'elles pointent ce qui marche bien ou ce qui cloche, sont destinées à faire progresser.

Mon conseil, en écho à celui d'Ohtar Celebrin est donc : "lancez-vous, osez le feu, le marteau et l'enclume !"
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 183



WWW
« Répondre #34 le: 02Mai, 2016, 22:11:00 »

(j'ai un complexe, mon épouse n'a d'yeux que pour Tristan... enfin pour ses scénarios qui sont géniaux selon elle gna-gna-gna... supères, limpides, inventifs, faciles à prendre en main... gna-gna-gna... bien écrits avec ça...  gna-gna-gna...)
Je te propose que j'envoie un message à ton épouse pour lui expliquer à quel point elle a mauvais goût en matière de scénarios, d'auteur de scénarios, etc.

Déjà, un auteur de scénarios qui n'a qu'un prénom, ça part mal : même pas capable de se faire un nom, le bonhomme.  Grin

(Bon, d'un autre côté, dire du mal d'un type dont certains pensent qu'il est "plusieurs" et non "un", ça fait courir un risque singulier, non ?  momie )
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 689



WWW
« Répondre #35 le: 03Mai, 2016, 10:33:57 »

D'un autre côté, j'accueille sur le site et le forum tout créateur qui se présente à moi (dont certains ne connaissent même pas le forum). C'est encore le cas aujourd'hui.
Et je ne vérifie pas ses diplômes avant son admission.
Alors, certes, il y a eu un travail de ma part pour pousser les premiers membres à ne pas écrire en sms et à se relire un minimum, ce qui peut donner cette apparence de "littéraire", mais c'est juste pour faciliter la communication entre chacun.
Après, franchement, je ne me formalise pas, et je ne suis pas la seule, des erreurs de français des uns ou des autres. C'est un lieu de détente et pas mon bureau bis.
Donc, oui à une relecture de ce que l'on publie (car l'on est toujours capable de faire mieux), oui à l'emploi d'un correcteur orthographique si nécessaire (le machin gratuit, rapide et pas toujours fiable des traitements de texte) et triple oui aux premiers plongeons !
Journalisée
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 385



« Répondre #36 le: 03Mai, 2016, 13:29:32 »

Personnellement, j'ai décidé de tenter le coup au 34ième concours et de lire et commenter pour le 33ème.
Et sur les 3 que j'ai lus, il y en a déjà 2 que j'ai envie de faire jouer  
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd
Into London 1814
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: