Les Salons de la Cour

02Décembre, 2020, 08:38:56
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [WIP] Emporio Decato - Bac-à-sable mediterranéen pour Oltréé  (Lu 3895 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« le: 06Août, 2013, 13:26:56 »

Ayant commencé la lecture d'Oltréé, j'ai eu envie de créer un univers autour pour accompagner ma campagne bac-à-sable en devenir.

J'ai pour celà créé un blog et quelques cartes


Emporio Caduto (empire déchu) est un environnement de jeu pour une partie de jeu de rôle bac à sable à la Oltréé.

En quoi se démarque-t-il des autres univers disponibles en ligne ou dans le commerce ?
C’est un environnement très méditerranéen, présentant des similitudes avec notre bas moyen-âge (technologiquement, mais aussi géopolitiquement). La chute de l’empire romain et les mythologies grecques et romaines seront de grandes inspirations.

Il est basé sur une carte d’assez grande taille, mais dont seule une partie interessera fortement les joueurs : L’île sulfureuse. Cette carte n’est censée, dans un premier temps, que donner une certaine consistance à l’univers et enflammer l’imagination de mes joueurs (et de mes lecteurs, pour peu qu’il y en ait).




Le principe de ma campagne sera :
- La Republicca Carlostangana ayant maintenant bien assise son indépendance par rapport à l’empire massilien déliquescent, elle cherche à étendre son territoire.
L’île sulfureuse est un territoire réputé très dangereux. Mais riche en ressources intéressantes, ainsi qu’un accès maritime extrèmement favorable et pouvant parfaitement complèter l’implantation actuelle de la République.
Elle met donc en place une charte attirante pour les aventuriers appelant à la conquête de cette fameuse île.
Bien entendu, les autres nations présentes dans la région vont en faire de même, ce qui risque de compliquer les jeux d’alliances entre les différents participants à la “pacification” de l’île.
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« Répondre #1 le: 06Août, 2013, 13:28:54 »

Carte de l'Île Sulfureuse

La carte postée dans la présentation d'univers est certes inspirante, mais elle n'est là que pour donner une idée assez vague de l'univers de jeu.
La carte présente ici est celle avec laquelle joueront les Joueurs. J'hésite encore à jouer avec brouillard de guerre [Vos avis en commentaire ;-) ]...

Elle est bien plus précise, et diffèrent un tout petit peu de la carte parue précédemment. Pourquoi ? Par-ce que je suis encore débutant en Hexographer et en hexagones (jamais vraiment joué avec ce polygone avant).
Si vous comptez utiliser cette carte et que vos joueurs vous font chier, que ce soit pour cause d'échelle, faite leur bien remarquer que la cartographie n'était pas si précise à l'époque (TGCA = Ta Gueule C'est Antique).



La carte pour le MJ se trouve ici (Joueurs ! Passez votre chemin)
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« Répondre #2 le: 06Août, 2013, 13:31:32 »

Les quelques autres infos sur le blog sont :
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« Répondre #3 le: 15Août, 2013, 13:48:52 »

Un nouveau post, décrivant la première ville de l'univers situé autour de mon bac à sable pour Oltrée, l'un des 3 ports d'attache les plus probables pour les PJs.

http://emporio-caduto.blogspot.com/2013/08/carlosta-aspect-carlosta-est-une-ville.html
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 602


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #4 le: 15Août, 2013, 21:50:54 »

Puisque tu es là, tu vas pouvoir m'expliquer cet engouement fou pour Oltréé qui s'est emparé de nombreux forumistes (ici, pas trop, certes, mais là où l'engouement est fort, je n'ose pas poser la question).

J'ai tourné la question dans tous les sens, vu les vidéos de présentation, lu des bouts du livre, des CR et cela m'échappe encore : j'y vois de l'explo gentillette (le plaisir de la carte de Heroes of Might and Magic II) et une table de rencontres aléatoires améliorée. Je ne dis pas que ce n'est pas sympathique, mais je ne comprends vraiment pas la déferlante.

Bref, je me dis que j'ai dû rater quelque chose, dans le jeu ou l'âme rôliste.
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« Répondre #5 le: 16Août, 2013, 09:34:41 »

Perso, je ne suis pas old school. J'ai toujours haï AD&D. la 3eme édition de D&D m'a à peu près rabiboché avec le système. Mais j'aimais toujours ni les niveaux, ni le dungeoncrawling (et ca n'a pas changé).

Alors, tu penses bien que je n'étais pas le client rêvé de Oltréé.

Et pourtant j'ai super accroché.

Pourquoi ?
  • Car bien qu'il y ait des niveaux, un passage de niveau se fait en 30 secs et le personnage n'est pas énormément plus fort qu'avant, c'est du même accabit que donner des points de comptence en fin de scénar.
  • Car le dungeoncrawling est certes présent, mais pas tactico-prisedetête-iste et se contente de l'imagination des joueurs+MJ (pas besoin de figs, de carte ni rien. Pas même besoin de préparation, dans la plupart des cas).
  • Car le système est super simple et raffiné (et limite le nombre de jet)
  • Car les outils narratifs auxquels tu fais allusions ne sont pas que des bêtes tables mais des modes d'emploi à scénar improvisés sur le pouce et carrément bien faits et didactiques.
  • Car l'univers décrit est très succinct, mais les outils permettent d'apporter ce que l'on veut. Par exemple, mon histoire de panthéon c'est un trip à moi et pourtant ca s'intègre tout facilement.
  • Et surtout car au final c'est un jeu de rôle qui permet de jouer pendant des semaines avec 5 h de préparation. Avec les outils présents, en un aprèm tu peux mettre en place une campagne sur le long terme, et le coté "narration-partagée" du truc fait que tu es quasi certain que tes joueurs y trouveront facilement leur compte.

Pour te dire à quel point j'ai accroché, je pense traduire le manuel du patrouilleur et les cartes en Allemand pour y faire jouer en Allemagne (alors que j'aurais un million d'autres choses à foutre)
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 602


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #6 le: 16Août, 2013, 12:45:48 »

Si je résume, par rapport à un Donj classique, on échange le côté tactique contre du narratif ?
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 521



« Répondre #7 le: 17Août, 2013, 00:00:19 »

Si je résume, par rapport à un Donj classique, on échange le côté tactique contre du narratif ?

Du coté joueur, c'est à peu près ca.
Du coté MJ, tu divise par 1000 le temps de préparation d'une partie. Et ca, de mon point de vue, ca vaut de l'or 
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: