Les Salons de la Cour

01Octobre, 2020, 00:53:36
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10 11   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Règles de Würm : lumières du Maître  (Lu 33285 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 181



WWW
« Répondre #105 le: 25Janvier, 2017, 10:57:48 »

la chair de lion est très bonne, parait-il
J'adorerais vérifier

Le loup est sensé être immangeable de son coté
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Manu Roudier
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



WWW
« Répondre #106 le: 25Janvier, 2017, 11:05:41 »

Le loup est sensé être immangeable de son coté

Huhu...  Grin
Le loup je sais pas, mais le renard roux, oui, c'est connu.
En même temps, on sait que nos préhistoriques (surtout les sapiens modernes) ont mangé des chairs très très variées (on parle de plus de 250 sources de viande différentes, par exemple)
A mon avis, quand tu as bien faim, en ragoût avec des herbes longuement mijotée ou un peu faisandée, même une vieille carne puante et dure comme du cuir doit devenir mangeable.
Mais la plupart du temps, c'est vrai que nos ancêtres faisaient la fine gueule. Ils ne mangeaient que les proies qu'ils avaient envie de consommer. Et même, uniquement les parties intéressantes. On a des néandertaliens par exemple, qui ont abattus plein de rennes et de chevaux, et qui n'ont ramené que les os longs, pour la moelle. Le reste, rien à foutre. C'est dire s'ils ne devaient pas mourir de faim...
Après je me vois pas produire un point de règle pour refléter ça. Si ?
Journalisée

cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 181



WWW
« Répondre #107 le: 25Janvier, 2017, 11:10:17 »

Bof, c'est rajouter une ligne dans la description des créatures et ça permet d'orienter le choix des proies vers quelque chose de plus conforme avec la réalité.
Si on compte le retour sur investissement, c'est pertinent, mais c'est vrai que là on est  dans le détail.
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Manu Roudier
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



WWW
« Répondre #108 le: 25Janvier, 2017, 11:11:51 »

Bof, c'est rajouter une ligne dans la description des créatures et ça permet d'orienter le choix des proies vers quelque chose de plus conforme avec la réalité.
Si on compte le retour sur investissement, c'est pertinent, mais c'est vrai que là on est  dans le détail.

C'est donc noté.
Journalisée

carcarnage
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12



« Répondre #109 le: 25Janvier, 2017, 12:00:45 »

Salut à tous!

Je propose à Gotlied de consulter l'une de mes règles "maison" pour gérer la fatigue et les blessures.
J'avais envoyé un petit fichier avec des "icônes à imprimer" puis à donner aux joueurs concernés.

Il s'agit de marqueurs de santé:
-1 pour la fatigue
-3 pour l'épuisement
-1/ -2/ -3 pour une blessure légère/ sérieuse/ grave
-1 pour "malade"
-1 pour "enceinte" etc... vous aurez compris!

Donc j'ai pu tester autour de ma table le mois dernier,  mes fiers joueurs faisaient moins les malins: l'un cumulait une blessure légère (-1), une fatigue suite à une grosse journée de marche (-1)... donc un malus de -2 à tous ses jets, l'autre une blessure sérieuse (5 pv... c'est entre la légère de 1 ou 2 pv et la grave à 1/3 des PV) et une fatigue (-1) pour un malus total de -3... de quoi calmer des PJs pendant les phases action/combat... ils ont eu moins de facilité à monter le camps, faire partir un feu et monter la garde pendant la nuit (ils se savaient "pisté") 

A bientot!
Carcarnage de Martinique!  Cool
Journalisée
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 181



WWW
« Répondre #110 le: 25Janvier, 2017, 13:37:36 »

@carcarnage, malus ou plafond les deux règles se valent sensiblement
l'avantage du plafond, c'est que tu n'as pas de questions à te poser, pas de calcul à faire, c'est transparent.

Ah autre petite suggestion :
pour avoir une réussite critique (respectivement légendaire), il faut avoir deux (respectivement 4) 6.
Je pense qu'il serait pertinent de pour voir aussi obtenir une réussite critique (respectivement légendaire) si l'on obtient 12 (respectivement 18) de plus que le SR.,

Ce qui encourage les personnages talentueux (comprendre avec la force adapté) d'aller puiser dans leurs ressources (Manne et expérience) pour se dépasser.
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 752



WWW
« Répondre #111 le: 11Février, 2017, 09:26:53 »

Gothlied, pour moi la réussite critique ou légendaire est plus un coup de bol/ coup de pouce des espritss, plutôt qu'un coup de maître.
Le coup de maître c'est la réussite brillante.
Donc à priori pas de réussite critique ou légendaire au delà d'un seuil mais bien par l'obtention d'un double ou carré de 6.
Il me semble que c'est l'esprit de cette règle.




Par ailleurs, lors de notre création de perso nous avons redécouvert la "douceur de la loutre" c'est l'une des force les plus puissante du jeu et elle n'est pas utile au combat mais bien avant et après coup vue qu'elle permet d'apaiser les éventuels agresseurs puis de soigner les blessures vraiment plus efficacement si la médiation pacifique n'a pas abouti...
« Dernière édition: 11Février, 2017, 09:43:11 par Ohtar Celebrin » Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Manu Roudier
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



WWW
« Répondre #112 le: 11Février, 2017, 09:40:10 »

Ohtar tu es un disciple exceptionnel !
Tu as tout compris à l'un et à l'autre. 
Journalisée

Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 752



WWW
« Répondre #113 le: 11Février, 2017, 09:42:52 »

 






Enfin, j'allais oublier, nous avons créé la faiblesse "Naïve".
-3 pour détecter le mensonge, faire preuve d'esprit critique  ou résister aux tentatives d'influencer le PJ.
Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
Manu Roudier
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



WWW
« Répondre #114 le: 11Février, 2017, 09:47:17 »

Ah pas mal. Testez le et vous verrez si c'est bien.

Là, pour al deuxième ed., je vais virer deux faiblesses (timide et défiguré) et je vais en tester quelque nouvelles, dont je garderai peut-être certaines : âgé, repoussant, obèse, coeur de papillon, compétiteur.
Si tu veux je peux te les envoyer, pour tester aussi.

Je m'explique, quand même. Pourquoi je vire ces deux là :

Timide. A chaque fois que je l'ai vue en jeu, soit le joueur était plutôt extraverti et il n'a juste pas joué la faiblesse sauf dans la première demi-heure), soit le joueur était plutôt introverti et du coup la faiblesse n'en était pas une; en revahnce, elle interdisait tacitement à ce joueur/joueuse de tenter de participer au roleplay. Aucun intérêt.

Défiguré. Une fois sur deux (au moins) cette faiblesse sert en fait à donner une sorte de charisme badass à un personnage à la Albator. Nul.
« Dernière édition: 11Février, 2017, 09:52:52 par Manu Roudier » Journalisée

VIC
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 42



« Répondre #115 le: 12Février, 2017, 15:58:36 »

Intéressant tout ça.
Nous avions parlé de la Flamme de la Salamandre considérée par certains comme un peu en retard sur les autres Forces.
Je viens de lire ce bouquin pour la jeunesse et dont je vais vous parler illico dans le sujet "sources d'inspiration" :
"La guerre des cavernes", par Eric Ballinger.  L'ouvrage est d'ailleurs cité comme source d'inspiration dans le livre de base de Würm.
Dans le glossaire p226, il y a un passage que j'ai trouvé possiblement intéressant pour renforcer la Flamme de la Salamandre en lui donnant un versant chamanique :
"Lors de leur duel, les chamanes semblent utiliser leurs pouvoirs magiques pour changer la couleur du feu. En fait, ils doivent leur succès à la chimie. Voilà comment faire du feu magique de toutes les couleurs :
pour obtenir un feu jaune, utiliser du natrium ;
pour le bleu, du césium ;
pour le rouge, du lithium ;
pour le vert, du cuivre ;
pour le violet, du kalium ;
pour des étincelles blanches, du magnésium.
Tous ces éléments chimiques existent dans la nature, combinés à d'autres minéraux."


=> sans rentrer dans les détails de la chimie, un chamane possédant Flamme de Salamandre pourrait connaître quelques moyens de colorier des feux, en fonction des ressources locales disponibles. Ce serait d'ailleurs un bon moteur d'échange de savoirs entre chamanes de tribus et d'environnements différents, pour chercher à maîtriser une couleur supplémentaire (et du prestige).

J'y vois un certain potentiel...

« Dernière édition: 12Février, 2017, 16:24:45 par VIC » Journalisée
Ohtar Celebrin
PBM TdM : Damangol / PBM YP : Phoïbos-Angfrid
Les Rêveurs
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 752



WWW
« Répondre #116 le: 13Février, 2017, 15:35:43 »

Ah pas mal. Testez le et vous verrez si c'est bien.

Là, pour al deuxième ed., je vais virer deux faiblesses (timide et défiguré) et je vais en tester quelque nouvelles, dont je garderai peut-être certaines : âgé, repoussant, obèse, coeur de papillon, compétiteur.
Si tu veux je peux te les envoyer, pour tester aussi.

Je m'explique, quand même. Pourquoi je vire ces deux là :

Timide. A chaque fois que je l'ai vue en jeu, soit le joueur était plutôt extraverti et il n'a juste pas joué la faiblesse sauf dans la première demi-heure), soit le joueur était plutôt introverti et du coup la faiblesse n'en était pas une; en revahnce, elle interdisait tacitement à ce joueur/joueuse de tenter de participer au roleplay. Aucun intérêt.

Défiguré. Une fois sur deux (au moins) cette faiblesse sert en fait à donner une sorte de charisme badass à un personnage à la Albator. Nul.

En fait, mon opinion est que du point de vue du système pur et simple, les faiblesses sont assez légères, facilement oubliables mais que si on les intègre vraiment au PJ dans son interprétation, elle peuvent toue devenir vraiment handicapantes.

Je m'explique, quand on part à la chasse, avoir un -3 alors qu'on peut aligner 4 à 5 dés grâce aux forces et à l'XP,  ce n'est que rarement catastrophique.
Maintenant un joueur qui interprète vraiment son type boiteux n'ira jamais à la chasse à moins d'y être contraint ou prendra systématiquement le rôle le moins en vu, rabatteur ou autre.
Du coup il gagnera moins de prestige alors même que c'est un moteur majeur de la vie sociale.
Ce n'est donc pas tant le -3 qui est handicapant que la façon dont on le joue.

A mon avis c'est aussi un des intérêt de ce système, avoir de vrai faiblesse RP mais que le joueur puisse facilement dépasser en cas de besoin pour éviter l'impasse.
La difficulté est donc vraiment d'arriver à bien en doser l'interprétation.

A Trône de Fer j'avais pris Coléreux, mais je n'arrivais pas à jouer la colère.
Dame du Lac l'a pris pour son nouveau perso à Würm, nous verrons comment elle s'en sort.
Moi j'ai jeté l'éponge jusqu'à ce qu'on passe au système FATE, j'ai alors contourné le truc en disant que c'était une colère froide... ce qui n'était pas l'esprit de départ de cette faiblesse dans le système d'origine.


Je veux bien essayer celles que tu proposes !
« Dernière édition: 13Février, 2017, 15:44:00 par Ohtar Celebrin » Journalisée

Râler moins
Rôler plus !
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #117 le: 13Février, 2017, 16:58:46 »

Là, pour al deuxième ed., [...] je vais en tester quelque nouvelles, dont je garderai peut-être certaines : [...] obèse

Est-ce réaliste ? L'obésité est la conséquence d'une prédisposition génétique couplée à une mauvaise alimentation trop riche en graisses et sucres, me semble-t-il. Or, si la prédisposition génétique pouvait se trouver à l'époque (je n'en sais rien, mais pourquoi pas ?), je ne suis pas sûr que l'on pouvait avoir une alimentation trop riche en calories...     

Là, pour al deuxième ed., [...] je vais en tester quelque nouvelles, dont je garderai peut-être certaines : [...] cœur de papillon

C'est quoi, comme faiblesse ? Je ne sais pas comment interpréter ça. Un cœur qui papillonne, genre cœur d’artichaut ?
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Manu Roudier
Modérateur
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 924



WWW
« Répondre #118 le: 15Février, 2017, 03:14:53 »

Est-ce réaliste ? L'obésité est la conséquence d'une prédisposition génétique couplée à une mauvaise alimentation trop riche en graisses et sucres, me semble-t-il. Or, si la prédisposition génétique pouvait se trouver à l'époque (je n'en sais rien, mais pourquoi pas ?), je ne suis pas sûr que l'on pouvait avoir une alimentation trop riche en calories...     

Ouais ben t'as raison. J'y ai repensé entre temps et en fait ce serait même plutôt l'inverse. La prédisposition génétique à l'obésité était plutôt un avantage adaptatif dans un environnement glaciaire, et ne se traduisait pas nécessairement par un excès de poids. Et quand bien même il y avait excès de poids, ce n'était probablement pas jugé disgracieux, bien au contraire à en voir de nombreuses statuettes féminines paléo.
Donc Obésité, je vire.

C'est quoi, comme faiblesse ? Je ne sais pas comment interpréter ça. Un cœur qui papillonne, genre cœur d’artichaut ?

Un truc dans le genre.
Un truc qui peut causer pas mal de vrais problèmes dans un jeu en campagne.
Journalisée

Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #119 le: 15Février, 2017, 03:58:01 »

Genre la faiblesse pour les femmes de James Bond : incapable de résister à une oeillade
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10 11   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: