Les Salons de la Cour

19Novembre, 2019, 17:36:35
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un lieu particulier : Lludein  (Lu 706 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 197


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« le: 04Février, 2014, 14:09:58 »


La grande cité est située sur les rives du Lac Muirgheal dans une petite baie tranquille. Elle débuta comme un camp fortifié construit vers 520 CT par l’armée Taenariennes,  permettant des opérations navales dans les trois royaumes riverains et la maitrise du lac en lui-même. Le nom de la cité viendrait de « Lundinon », surnom donné au strategos dirigeant le camp par les autochtones et signifiant « le sauvage ». Le camp fortifié fut incendié par la reine Bodiccae Mac Reinhald en 626 CT, lors d’une grande révolte contre le gouverneur installé par l’Impératrice Serena. Une fois la révolte écrasée dans le sang, le camp fortifié fut remplacé par une ville et des colons venus de tout l’Œkumen vinrent occuper les terres fertiles aux alentours, tandis que les rescapés du massacre, réduits en esclavage construisaient les voies pavées qui sillonnaient alors l’Empire.

La ville fut conçue comme une étape importante pour les caravanes, croisement entre les voies nord-sud et est-ouest, et notamment pour aller chercher de l’ambre ou de l’étain. Lors de la chute du cruel Empire, le gouverneur de la cité, Methodios, fut tenté de suivre l’exemple de Caspiaris et de devenir roi. Il avait compté sans Thanos Mac Reinhald qui assaillit la ville, suborna les gardes de la cité et emporta la tête du gouverneur sur une lance. Le crâne fut entouré d’or et on en fit une coupe qui est encore un des fleurons du trésor royal.  Actuellement la ville fait partie intégrante du royaume de Reinhald, même si les gouverneurs rendent hommage du bout des lèvres aux souverains du bouclier de l’Est, considéré comme des barbares incultes. On estime à environ trente milles personnes la population de la ville, en comptant les voyageurs et les esclaves. Bien que dépendant en théorie de l’autorité royale, Lludein est quasiment indépendante dans les faits. Le gouverneur porte le nom de Despote. Le despote est désigné par un conseil de six archontes, eux même élus pour cinq ans par les citoyens ayant le droit de vote. Le droit de vote est donné à tout homme ou femme vivant depuis au moins dix ans à Lludein et pouvant payer un impôt de huit sets, (soit le prix moyen de quatre vaches adultes en bonne santé).

Même si les routes commerciales sont moins nombreuses depuis la chute de Tænare, Lludein reste toujours une étape importante pour aller chercher les marchandises du Nord et les ramener vers le Sud. On peut donc trouver une population de toute origine sur le grand marché hebdomadaire : depuis le pécheur venu de Finnian ou de Reinhald pour vendre son poisson, jusqu’au marchand ayant fait la route depuis le Grand Désert et proposant de la soie, en passant par des voyageurs issus des trois royaumes riverains et des Terres Bjorningas.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: