Les Salons de la Cour

03Décembre, 2020, 02:02:47
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Introduction : A toi de jouer étranger ! (Kurt Lubnitz)  (Lu 6808 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kylm
Arpenteur d'utopies
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 697



« le: 22Septembre, 2007, 14:11:34 »

Quelques part au milieu du Kansas.

La partie avait débuté depuis déjà quelques heures, en réalité Kurt avait l’impression quelle durait depuis une éternité. A force e rester immobile sur cette chaise bancale il en avait des fourmis dans les jambes. La chaleur dans se saloon miteux ou sa errance l’avait conduit était étouffante. De grosse goûtes de sueurs coulaient lentement dans le coup de ses cinq adversaires.

L’hallali semblait proche. Le pot contenait un gros pactole, un très gros pactole. John un adversaire au physique de taureau sauvage venait de poser toute sa fortune sur le tapis soit 2 000 $. Aussitôt son compère Hans, un petit teigneux provocateur, le suivit. C’est au tour de Kurt. Il regarde son jeu : 4 as et en plus sans tricher cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas eut une telle vaine.
Journalisée
Haagen de Nancey
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



« Répondre #1 le: 22Septembre, 2007, 18:33:50 »

Kurt frisa lentement sa moustache noire grisonnante. Ne pas oubliez les principes de base : pas d'affolement, le bluf peut servir jusqu'au bout même quand tout semble joué. D'un air détaché, sans triomphalisme, il regarde  sa main. Ces 2000$ tombent à pic mais une bonne distance sépare la table de la sortie du saloon et encore plus pour ce qui est de la sortie de la ville. Il pose son jeu et fait semblant de se gratter le poignet droit histoire de vérifier l'état de son derringer. Dans le même instant, il balaye la pièce du regard, cherchant les sorties possibles et les coins d'ombres dans lesquels il pourrait plonger. Une certaine expérience de ce type de situations lui a appris à éviter le goudron et les plumes. Puis il reprend ses cartes devant l'impatience visible de ses adversaires. Il va d'un regard à l'autre, prend un sourire en coin et pousse son magot au centre de la table :

"OK kids... Je suis votre homme."
« Dernière édition: 23Septembre, 2007, 09:40:54 par Haagen de Nancey » Journalisée
Kylm
Arpenteur d'utopies
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 697



« Répondre #2 le: 25Septembre, 2007, 21:38:25 »

La table de Kurt se trouve au milieu du Saloon. Pour atteindre la sortie la plus proche, il doit franchir un rideau constituer de tables et de joueur. Plus accessible, la fenêtre,situer dans une partie légèrement obscur du salon mais en hauteur pour l’utiliser Kurt devra envisager de monter sur une table. Si non reste comme solution de repli, le bar qui allié à un bon six coup peut constituer un réduit tout a fait présentable. Quand au derringer il est a sa place et opérationnel.

John le premier dévoile son jeux, il abat d’abord un as de carreau, un sourire conquérant aux lèvres, puis fière de lui, il sort à de son jeux un deuxième as, de pique celui ci. Hans semble beaucoup plus fiévreux, il commence par sortir un dix de cœur, puis un valet de cœur.
Les deux se regardent l’air entendu.

« Qu’est ce ta dans ton jeux alors ? » lui demande Hans sur ton à très agressif.
Journalisée
Haagen de Nancey
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



« Répondre #3 le: 27Septembre, 2007, 08:53:14 »

Scheisse !!, pensa Kurt sans montrer son étonnement pour autant. Ce saligaud triche plus que moi, reste à savoir si l'autre est dans le coup aussi. Si c'est le cas, inutile de tenter les explications, filer rapidement avec une part du magot serait la meilleure solution. Il regarde le bar, essayant de déterminer combien lui prendra de temps un bond vers ce refuge précaire et temporaire.
Mais vite, il revient à la partie. Le bluff doit continuer, au moins le temps de penser à une solution acceptable pour se tirer de ce guêpier.
Il abat lentement son as de trèfle puis celui de coeur.
Il regarde John droit dans les yeux :
"Ca va se jouer entre nous maintenant", dit-il un sourrire aux lèvres.
Journalisée
Kylm
Arpenteur d'utopies
Modérateur
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 697



« Répondre #4 le: 04Octobre, 2007, 13:03:43 »

D’après sa rapide estimation Kurt ne devrai  pas mettre plus de 4 ou 5 secondes pour bondir derrière le bar et a peu près autant pour se mettre en position de défense. Saut si l’homme qui se trouve derrière le bar met de la mauvaise volonté à l’accueillir derrière ce refuge précaire.
Quand à la fenêtre elle se trouve dans une zone d’ombre et peu se montrer facilement accessible. Ensuite il faudra l’escalader à découvert.
John ne semble pas du tout comprendre : triomphant il abaisse d’abord un roi de cœur, puis un roi de carreau, et enfin un roi de pique.
Par contre son compagnon commence à perdre son sourire, il abaisse une dame de cœur  et demande d’un ton très agressif :
« Alors étranger tu nous la montre ta paire de deux ou tu te couches ? »
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: