Les Salons de la Cour

19Septembre, 2019, 05:04:25
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 3 [4]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: log : 00010  (Lu 37318 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #45 le: 05Juin, 2012, 16:51:07 »

John Doe a les mains occupées avec le contenu de sa malette et les sacs et accessoires qu'il a attrapés au passage au moment de prendre les voiles.

Bah, de toutes façons, je vois pas pourquoi je ferais confiance à une voix désincarnée qui nous menace. Je suis.

Je repasse en revue tout ce qu'on a pu apprendre sur le "bras". Pas grand chose. Nos voisins en savent peut-être un peu plus ?

Il y a des trucs spéciaux qu'on peut faire avec ça ? Pourquoi on nous les a fourgués ?
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #46 le: 06Juin, 2012, 13:44:12 »

N'ayant rien de plus qu'une barre de métal dans les mains, Boris a les mains libres pour aider quiconque voudrait porter un truc pesant. Du coup, s'il trouve à aider, il le fait, sinon, il prendra le premier truc qu'il peut au passage. En tout cas, il ne perd pas son temps à autre chose qu'à suivre le mouvement.
Journalisée
axis.mundi
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 347



« Répondre #47 le: 06Juin, 2012, 23:25:53 »

Hors jeux



[http://www.deezer.com/fr/music/playlist/66449415]Ambiance[/url]

Etat de santé pour tous : Bon, sauf que vous avez faim.
--

La troupe entière passe par la trappe.
Vous suivez, vous pensiez être les derniers, mais Oscar à tout de même laissé deux hommes en queue de cortège.
L'un d'eux, que vous reconnaissez comme étant l'homme qui à amputé vos Destins, ferme la marche, l'autre armé d'une espèce d'hameçon géant, reste auprès de la trappe et semble attendre. Vous le perdez de vue tandis que vous suivez la galerie technique dans laquelle vous vous trouvez.

--

Après plusieurs heures de marche, mais peut-être se sont des jours, vous vous arrêtez enfin sur une plate forme de la taille d'un terrain de foot qui domine le vide sur trois de ses côtés. Autour de vous rien, le vide, de temps en temps des éclairs statiques très puissant éclairent l'obscurité.

Votre périple depuis le camp à été long et difficile.
Vous avez quitté la galerie technique pour vous enfoncez dans la super structure par des chemins qui n'était pas prévu à l'origine.
Vous avez traverser des forêts de câbles verticaux, vous avez marché le long de corniches de béton sur des centaines de mètre avec le vide en dessous.
Vous avez monté, et descendu, des milliers de marche. Vous avez glissé sur des câbles tendues entre des sphères géantes dans lesquelles vous êtes ensuite entrée.
Elles contenaient des mécaniques gigantesques et millénaires.
Et là, après un temps et une marche trop longue le groupe se pose enfin.

Plusieurs membres du groupe portent autour du coup, dans de petit sac de tissu noir, une petit "pierre" brillante d'une lueur bleutée, verte ou parfois rouge.
Ces "lampes" sont la seule source de lumière lorsque vous marchez, mais là à la halte, des torches sont allumées.
Des couvertures sont jetées au sol, des repas sont avalés en vitesse et des tours de gardes sont organisés.
La quinzaine d'individus qui vous accompagne ne cause pas beaucoup.

Oscar fait une petite inspection et prend des nouvelles de tout le monde.
Il finit par venir vers vous.

- Bon, nous y voilà. Ici nous sommes a "Dernier Point". C'est un endroit atroce mais nous sommes obligé de faire une halte. "Dernier Point" s'appelle comme ça car il représente le point le plus lointain que nous connaissons. Oh bien sur nous savons plus ou moins ce qui nous attend au dessus et nous imaginons ce qu'il y a en dessous. On est passé par là, mais pas assez pour guider le groupe. Comme je vous l'ai dis, demain c'est votre tour. Deux d'entre vous prendrons la cage d'ascenseur vers le bas, et deux autres emprunteront le conduit de ventilation vers le haut. Je vous laisse vous débrouillez comme vous voulez. Le groupe va rester ici 48h, d'ici là, vous allez essayer de reconnaître le terrain, de trouver de l'eau et un abris défendable.

- Ha oui, comme vous partez en exploration demain, vous êtes dispensez de tour de garde... Je vous fais réveiller dans 5h, soyez prêt.


Vu la marche que vous venez de faire, vous sentez que si vous vous laissiez aller, le sommeil serait rapide à venir

--
La Vore : 8
La Vive : 7
La Vermeil : 2
--
Hors jeux
R.A.S


Journalisée

--
Axis Mundi.
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #48 le: 07Juin, 2012, 03:47:53 »

Oméga, fatigué, a laissé tomber son bric-à-brac (dont rien, hormis le bras d'armure, n'est à lui personnellement) là où il s'est arrêté.

- Volontaire pour le conduit de ventilation. Alpha ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Marcellus Lesendar
Invité
« Répondre #49 le: 07Juin, 2012, 12:42:15 »

Essayant de sembler d'humeur joviale et rebondissant sur le propos d'omega, Boris dit: Bon bah, je vais m'orienter vers le bas alors...
Journalisée
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #50 le: 07Juin, 2012, 13:21:15 »

On va se faire une descente, alors....
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
axis.mundi
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 347



« Répondre #51 le: 08Juin, 2012, 23:18:03 »

Marcellus et PM en bas quand vous voulez.

J'attend un signe de Cuchu pour lancer l'autre...
Journalisée

--
Axis Mundi.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #52 le: 26Juillet, 2012, 19:04:59 »

Alpha hoche la tête à la question d'Oméga.

"Va pour le conduit"
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: 1 2 3 [4]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: