Les Salons de la Cour

02Décembre, 2020, 06:49:40
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Scénario basé sur un gimmick  (Lu 4728 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« le: 15Septembre, 2007, 19:31:21 »

Bonjour,
l y a un moment, j'avais demandé des avis sur un scénario multi-point de vue, et le résultat avait été très bon.

Donc je voulais jouer un scénario autour d'un gimmick.
J'entends par gimmick une phrase qui revient régulièrement et qui va donc avoir une influence sur le scénario de manière justifiée ou pas.

Exemple :
Dans Highlander la série, la phrase "il ne doit en rester qu'un." réapparaît très régulièrement et justifie tous ces combats.

Autre exemple : le 5e éléphant, la phrase "sur 100m, un homme eut être plus rapide qu'un cheval". Cette phrase reviens 5 ou 6 fois dans l bouquin (je n'ai pas le courage de le relire juste pour compter) et qui arrive à un course poursuite entre un humain et un quadrupède.

L'intérêt du gimmick c'est de mettre  un point en avant.

Je vous livre quelques pistes de gimmick : j'aimerais que vous me donniez vos avis :
 - la légende : en parlant d'un hors-la-loi ayant survécu à une pendaison (je crois qu'en droit anglais ancien, quelqu'un qui avait survécu à trois tentatives de pendaison était gracié), un bruit court selon quoi "tout ceux qui ont vu sa cicatrice sont mort". Cela peut donner une belle mort à un PJ.
- La prophétie Un voyant a dit "Le loup, le renard et l'ours vont s'affrontrer. L'ours  périra. Le loup sera le plus grand, le plus fort mais ne vaincra pas". Personne ne comprends qui est qui. Les PJ sont sur une histoire toute différente, mais lors de confrontation finale, la prophétie devient claire.
- L'information les média parlent toujours d'un dangereux criminel en cavale avec flash info toute les demi heure. Cette homme est armé est dangereux. Ils vont finalement rencontrer ce personnage (ou quelqu'un lui ressemblant)

Les autres pistes : le proverbe ou la maxime, la découverte, le bruit de couloir.

Ce qui est intéressant c'est d'arriver jusqu'au moment où le gimmick prend son sens, on se crée une vrai tension.
(enfin c'est l'effet que j'aimerais obtenir).

Les  problèmes sont :
- que choisir comme phrase ?
- comment l'amener ?
- comment la répéter sans lasser ?


PS : une chose très intéressante, c'est que le gimmick peut être faux
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Glorfindel
Invité
« Répondre #1 le: 16Septembre, 2007, 13:21:23 »

Citation
Les  problèmes sont :
- que choisir comme phrase ?

Ben ça dépend pas mal de ton scénario, hein. Moi je verrais bien une phrase aux allures de dicton, de proverbe, de vérité générale, dont les PJs ne comprendront à quel point elle s'applique bien à leur propre situation qu'à la toute fin.

-
Citation
comment l'amener ?
Là encore, c'est assez dur de répondre comme ça, dans l'abstrait. Je dirais qu'il faudrait la placer dans la bouche d'un PNJ ayant quelque connaissance sur le sujet concerné par le gimmick.

-
Citation
comment la répéter sans lasser ?

Tu peux à mon avis ne l'utiliser que deux fois. Une première fois vers le début du scénario pour donner une chance aux PJs d'y réfléchir, et une autre fois à la fin, au moment où la phrase prend tout son sens. Eventuellement, si les PJs n'ont pas encore compris ou ont compris trop tard, la phrase pourrait être prononcé sur un ton railleur par un PNJ hostile, alors que la défaite du groupe est consommée.
Journalisée
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #2 le: 17Septembre, 2007, 23:58:09 »

Le truc ,c'est que je n'ai pas de scénario.
Je veux faire ce scénario pour pouvoir tester le gimmick

Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Glorfindel
Invité
« Répondre #3 le: 18Septembre, 2007, 07:41:00 »

Et donc, pour l'instant, tu cherches à choisir ton gimmick? Beaucoup de choses peuvent faire l'affaire. Pour ma part, j'ai déjà bâti une intrigue sur un proverbe breton: "Six mois de jour et six mois de nuit font pour le diable un an complet" , ce qui implique:
1) que le diable ne dort jamais.
2) que tous les pactes passés avec lui portant sur une durée contiennent un piège.

Maintenant, ça ne colle pas à tous les contextes. Tu penses à du contemporrain? O à une époque précise?
Journalisée
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #4 le: 18Septembre, 2007, 12:41:02 »

C'est aussi un proverbe que je ne connait pas et que mes joueurs ne doivent pas connaître donc qui ne devrait pas leur parler.

Pour l'instant laa campagne que je mets en place se passe à Salem Orégon dans les années 1870. Donc des éléments de westerns mais pas tout à fait

Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #5 le: 18Septembre, 2007, 12:49:55 »

source d'inspi ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
cccp
TDCA
Pétardier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #6 le: 11Août, 2011, 13:18:08 »

Tiens je reviens sur ce problème puisque j'ai trouvé la solution :
Le fils d'un PJ se fait agresser par un loup devant un autre PJ. Qui abat l'animal mais n'arrive pas à sauver l'enfant.

Pendant la campagne on a souvent rappeler au PJ "les loups n'attaquent pas l'homme".

Bizarrement, à aucun moment les joueurs n'ont parlé de loup garou
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: