Les Salons de la Cour

18Septembre, 2019, 03:39:09
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Sur le pas de la porte : Caracalla + PM  (Lu 14210 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« le: 13Juin, 2011, 00:11:15 »

Doug arrive à l'heure au rendez-vous... Hector est un peu en retard.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #1 le: 13Juin, 2011, 22:36:53 »

Hector, essoufflé, serre la main du jeune homme devant la porte.
— Excusez mon retard, j'ai été pris dans un roman et j'ai laissé passer mon arrêt de bus. Vous savez ce que disait Montesquieu : "Il n'est pas un chagrin qu'une heure de lecture n'ait effacé" ... Vous l'avez-lu, peut-être ? *Il sort son exemplaire du Da Vinci Code* Je doute que la ménagère de moins de cinquante ans qui lit ce type d'ouvrage se doute qu'hier soir il s'est passé aussi dramatique au Louvre ...

Puis sortant sa clef,
— Montons, si vous voulez. Nous serons plus tranquille chez moi pour discuter.
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #2 le: 15Juin, 2011, 10:33:31 »

Pas de problème. J'ai essayé de refaire le  point des recherches de Saida, au cas où il y ait quelque chose d'utile.
Au passage la police n'a rien de nouveau à nous dire. Laissez la police faire son travail, en gros.
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #3 le: 23Juin, 2011, 17:13:20 »

[Etant donné l'intitulé du fil, je n'ai pas osé monter. J'ai cru que mon appart allait être sans-dessus-dessous. Mais puisque le Grand Manitou ne reprend pas la main, j'en conclue que nous pouvons nous installer chez moi sans problème ...  ]

Hector guide son hôte jusqu'à chez lui — 6e sans ascenseur, sous les toits ... mais avec vue sur les autres toits parisiens. L'appartement est en fait la réunion de trois anciennes chambres de bonnes dont les cloisons de séparation (qui étaient à vrai dire bien minces), ont été abattues. Le palier ouvre sur le salon. À gauche, la chambre dont la porte est juste tirée. Une valise à moitié défaite est encore visible. À droite, un bureau ouvert et une minuscule cuisine dans laquelle on aperçoit encore les restes du petit déjeuner.

L'appartement est propre et relativement ordonné, mais l'ameublement est assez décousu, ce qui laisse penser qu'aucune femme ne régente les lieux. De valeur, une grosse pendule et un buffet du XIXe, que Doug imagine sans doute mal avoir pu être transportés là par l'étroit escalier. Les restes d'un héritage probablement. Une bibliothèque de la camif où s'entassent dans tous les sens les livres occupe la majeur partie des murs. Les titres évoquent principalement le Proche-orient et ses religions, dans une demi-douzaine de langues différentes. Dans les espaces vides, des masques "exotiques" aux yeux des non-initiés, des statues grandes ou petites mais toutes époussetées avec soin. En guise de salon, un clic-clac, une table basse et des poufs orientaux. En guise de salle à manger, une table ikéa pour quatre, avec les chaises assorties. Dans un coin, un narguilé qui ne semble pas que décoratif.

— Asseyez-vous, je vous en prie. On peut commander des sushis au resto du coin, je crains de n'avoir plus grand chose de décent dans mon réfrigérateur. Vous préférez peut-être des pizzas ou un kebab ? Je vous sert quelque chose à boire en attendant ?

Tout en parlant Hector s'empare du téléphone et d'un calepin rempli de publicités de livreurs à domiciles, après avoir ramassé les quelques livres qui trainaient par terre.
« Dernière édition: 29Juin, 2011, 09:08:20 par Caracalla » Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #4 le: 29Juin, 2011, 01:42:13 »

[Continuez hein : j'interviendrais quand il le faudra mais pour l'instant c'est très bien.  ]
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #5 le: 29Juin, 2011, 09:33:20 »

"N'importe quoi, je ne suis pas difficile. J'ai même pu avaler de la bouffe américaine... "

Doug se pose sur un des poufs.

J'ai fait un peu de prospection dans les travaux de Saida pour voir si je trouvais quelque chose au sujet de cette histoire de trafic, mais rien. Il y avait juste ses travaux sur l'antiquité. J'ai fait un backup sur ma clé usb si jamais vous voulez y jeter un œil."
« Dernière édition: 29Juin, 2011, 09:39:56 par Cuchulain » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #6 le: 30Juin, 2011, 20:42:33 »

Hector acquiesce d'un signe de terre, allume son PC d'une main et de l'autre compose le numéro du livreur japonais.
Tout en sortant deux verres, un paquet de pistaches et un bocal d'olives, il reprend à l'attention de Doug :

— De mon côté j'ai été consulter un collègue à propos des inscriptions cunéiformes sur le parquet. Il m'en a donné une traduction ... euh ... complétement délirante ... Mais on pouvait s'y attendre !

Sortant un papier raturé de sa poche, il relit :
"Va et proclame le châtiment qui attend l'ensemble des déchus qui ont commis ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés. Lorsque leurs enfants seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera  pour eux éternel.  Ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu,  sans cesse tourmentés.  Avec  eux  leur  roi brûlera  dans  les  flammes  ;  et  tous  ils  y  seront  enchaînés  jusqu’à  la fin d’un grand nombre de générations."

Puis soupirant et saisissant une grosse bible sur son étagère :
— Evidemment, on peut mettre çà en parallèle avec la Genèse :

"1. Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
 2. les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
 3. Alors YHWH dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
 4. Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
 5. YHWH vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6. YHWH regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut peiné dans son cœur.
 7. Alors YHWH dit : « Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, car vraiment je regrette de les avoir faits."


— Vous y comprenez quelque chose ?
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #7 le: 30Juin, 2011, 21:00:36 »

Je suis pas un spécialiste de ce genre de trucs, j'ai juste lu un peu pour une pièce ou une autre, mais là, ça ressemble pas mal à un bouquin sur lequel travaillait Saida, que j'ai un peu parcouru ce matin... Un instant

Il fouille dans la poche de son blouson pour en sortir un petit livre qu'il feuillette rapidement.

Ah voilà !...

Il montre la page sur laquelle il s'est arrpêté.

Le Seigneur dit ensuite à Michael : Va et annonce le châtiment qui attend Samyaza et tous ceux qui ont participé à ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés par toutes sortes d’impureté. Et quand leurs fils seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera pour eux éternel.  
Alors ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu qui les tourmentera sans cesse ; et ils y resteront toute l’éternité.  
Avec eux leur chef brûlera dans les flammes ; et tous ils y seront enchaînés jusqu’à la consommation d’un grand nombre de générations.


Livre d'Enoch, chapitre 10.15, 16 et 17

« Dernière édition: 02Juillet, 2011, 18:08:18 par PM » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #8 le: 01Juillet, 2011, 20:45:17 »

Hector fronce les sourcils.
— Qu'est-ce que ces textes de l'Antiquité viennent faire au début du XXIe siècle ?
En ce qui concerne la statuette il s'agirait d'Hanbi — le père de Pazuzu — qui est un dieu du monde infernal. Mais très honnêtement, je n'ai pas la moindre idée de la vie qu'a pu mener ce démon. J'ai demandé à mon collègue de faire quelques recherches, mais je crains que cela prenne un certain temps et que l'ensemble soit très décevant ...
Ah, voilà, l'ordinateur est allumé. Voulez-vous que nous nous penchions sur vos documents ?


Dans le même temps, Hector va allumer la télévision en mettant le son assez bas pour ne pas être gêné puis choisit une chaine d'information continue.
— Peut-être les journalistes ont-ils eu vent de l'affaire et auront des éléments que nous n'avons pas ... c'est leur boulot après tout.

Puis après un temps.
— Vous disiez avoir lu pour "une pièce" ... vous êtes acteur de théâtre ?
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #9 le: 04Juillet, 2011, 20:28:48 »

Une chaine d'info en continue signale que la nuit fut assez agitée à Paris : Un des grands responsables du Louvre a été assassiné dans des circonstances étranges. Certaines sources laissent entendre qu'il était avec sa maitresse et qu'il se livrait à un curieux rituel. On se demande si cela un rapport avec une secte, car il aurait été membre d'une association étudiant les phénomènes occultes. Certains témoins interrogés prétendent avoir vu un homme, peut être un gardien de musée : sauter à travers la fenêtre du bureau de la victime, atterrir sur le trottoir, puis se relever et partir en titubant... Toutefois les autorités estiment qu'ils s'agit plus d'élucubrations d'ivrognes. 

Un autre fait divers curieux est mis en relief : sur les quais de seine, pas très loin du Louvre : un SDF a été retrouvé battu à mort avec une grande violence. Des témoins disent avoir vu un homme se faire agresser par une bande de jeunes, les disperser puis agresser le malheureux. On se demande si les deux affaires sont liées.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #10 le: 06Juillet, 2011, 09:53:36 »

Entendant les infos, et ravalant un peu de regret en repensant une fois encore à la conversation avec Saida, Doug écoute les infos avant de répondre.

Notre "ami" le gardien a été remarqué, on dirait.
Oui, je suis acteur dans une petite troupe. On se produit surtout dans une salle de la rue Marcadet. Plutôt de l'expérimental le plus souvent. J'avais lu un peu de trucs sur les enfers et le paradis à l'époque où on avait monté l'
Histoire du Diable de Clive Barker.
Ce truc d'écriture cunéiforme, je me trompe ou bien les gens capables de l'utiliser facilement doivent se compter sur les doigts de la main de Django Reinhardt ?

« Dernière édition: 07Juillet, 2011, 17:08:52 par PM » Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #11 le: 11Juillet, 2011, 14:45:19 »

L'expression fait sourire Hector
— Vous n'avez pas complètement tort. Je devrais pouvoir ma procurer la liste des étudiants en assyriologie de la Sorbonne, elle ne devrait pas être très longue ! Pas sûr hélas que le malade d'hier soir appartienne à ce groupe ... l'ésotérisme a de tout temps attiré à un ramassis de de pseudo-chercheurs autodidactes ... Après ma thèse sur les Druzes, Mystère Magazine ou je ne sais plus quel autre torchon ufologique avait voulu m'interviewer ... j'avais fini par poursuivre ces crétins jusque dans la rue, un balais à la main, après un quart d'heure de discussion ... Quoiqu'il en soit, je vois mal Philippe fréquenter des gens de cet acabit là ...

Puis laissant passer un temps.

— euh, ce n'est pas pour me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je suis bien certain que votre amie n'était pas la maîtresse de Philippe quoiqu'en ait laissé entendre le journaliste ...
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #12 le: 28Juillet, 2011, 17:11:57 »

Doug haussa les épaules.

Ca n'a plus grande importance, de toutes façons...
Dans ces textes, il y a quand même des trucs qui me disent pas grand chose, voire rien du tout. C'est qui exactement Samyaza ? Et "leur chef" ?

Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #13 le: 31Juillet, 2011, 14:10:20 »

— Un ange déchu non ? Ce n'est pas Samyaza justement le chef dont il est question ici ? Voyons si je trouve d'autres renseignements dans une encyclopédie quelconque ...

Hector se plante alors devant sa bibliothèque à la recherche d'un livre qui pourrait lui être utile.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #14 le: 31Juillet, 2011, 20:55:37 »

Une simple recherche internet envoie le chercheur sur différentes pistes. Il trouve aussi des références sur Samsavel, Samsaveel qui serait la même entité sur Samyaza. Un groupe d'illuminés sur internet prétend que les générations d'emprisonnement évoquées par le livre d'Enoch sont achevées et que les néphilim vont revenir sur terre. D'autres prétendent qu'ils ont toujours été là mais que les plus puissants seuls ont étés emprisonnés.

Dans la bibliothèque d'Hector, différentes éditions des textes sacrés pour les religions du livre, et notamment une édition pleiade des "écrits intertestamentaires" avec entres autres "le livre d'Henoch"
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: [1] 2 3 ... 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: