Les Salons de la Cour

03Août, 2020, 13:58:39
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: "Le Dernier Samuraï"  (Lu 1288 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« le: 11Mai, 2011, 17:48:39 »

Bonjour.

Ma question est peut-être pointue, car je ne veux pas parler de la qualité de ce film (images ou scénario),  mais de son réalisme historique et sa crédibilité :
- la façon de vivre des samouraïs, leurs conceptions philosophiques (quand ils parlent du bushido),
- leur curieux (pour les occidentaux) sens de l'honneur (l'honneur de devoir décapité son ami après un suicide rituel, ou la veuve qui doit s'occuper de celui qui a tué son mari et qui lui remet son armure),
- leur façon de combattre (quand le combat se termine en 2 ou 3 mouvements), ou le non-penser,
- le flegme et la tranquillité permanente,
- etc...

Merci de vos réponses.
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
cccp
TDCA
Pétardier
*
En ligne En ligne

Messages: 7 138



WWW
« Répondre #1 le: 11Mai, 2011, 18:28:10 »

Je ne suis pas un spécialiste du Japon, (et j'ai vu le film il y a longtemps) Brand et Rom1 devraient mieux savoir y répondre :

- le bushido est quelque part un anachronisme : c'est la voie du bushi (le guerrier) qui fait la part belle au dévouement et à la sublimation de la mort. Mais c'est un code enseigné aux samourais lors d'une période de paix.  Mais pour l'ensemble c'est exact
- alors le suicide rituel seppukku (appelé à tord en France, jusqu'à il y a quelques années hara-kiri) consiste bien à s'éventrer, mais pour rester digne dans la mort, avant de défaillir un assistant décapite la personne. Être choisi comme assistant est un gage de confiance. En effet si l'assistant rate le candidat au suicide,  celui-ci souffre atrocement (il vient quand même de s'ouvrir le bide) e"t ne pas laisser une image stoïque est courageuse
- le coup de la veuve qui héberge le meurtrier de son mari, c'est un peu beaucoup, comme en occident
- le combat rapide : oui normalement un coup un mort. et le non-penser aussi
- ils sont zen, ben oui c'est ça (remarque le zen est très proche du stoïcisme)
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
brand
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 122


« Répondre #2 le: 12Mai, 2011, 10:24:41 »

Il y a des peccadilles, mais grosso merdo, et pour l'avoir vu avec des japonais, il y a peu de choses choquantes.
Journalisée
cavaillon
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 338



« Répondre #3 le: 12Mai, 2011, 18:43:55 »

Merci !
Journalisée

Quand une femme vous dit "Quoi ?", ce n'est pas qu'elle a mal entendu ; elle vous laisse une chance de modifier ce que vous venez de dire.
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: