Les Salons de la Cour

23Septembre, 2019, 03:40:28
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Dialogue entre chercheurs [Caracalla]  (Lu 2689 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« le: 10Mai, 2011, 12:53:25 »

Voix de Jacques :

"Entrez !"

Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #1 le: 10Mai, 2011, 18:20:11 »

Hector entre dans le bureau sans attendre, s'avance pour lui serrer la main, prend une chaise, s'assoit, et commence à demander des nouvelles de la femme et des enfants de Jacques. Mais avant que celui ci ait eu le temps de répondre en détail, il le coupe d'un toussotement peu discret.

— Ecoute, Jacques, j'ai besoin de ton aide. As-tu entendu les informations ce matin à propos du musée du Louvre ?
Puis il lui narre rapidement les événements de la veille : le coup de fil de Philippe, son arrivée au Louvre, la découverte de la scène du crime — d'abord sans détail, juste les marques des deux corps, le nom de la jeune femme — C'est un nom qui te dit quelque chose ? —, puis la conclusion de la police sur l'implication du gardien — sans évoquer ici les aspects ... irrationnels ... de l'affaire.

Puis il sort les photographies des inscriptions cunéiformes.
— Tiens, c'est ce qui était gravé sur le parquet, et ce qu'on a retrouvé inscrit avec du sang. Tu pourrais m'en faire une traduction ?
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #2 le: 17Mai, 2011, 17:22:59 »

Le chercheur a une réaction d'incrédulité quand Hector lui explique la situation... Puis il prend la tablette et sort un énorme dictionnaire :

"Pour être sur ! Mais c'est fou ce que tu m'apportes ! Personne n'a écrit comme ça depuis 3000 ans ! "

Il se penche sur la photo et commence à lire, puis fronce les sourcils.

"La façon d'écrire est un peu déformée, on dirait une tournure de langage plus récente. "

Il commencé à griffonner et ne pousse que quelques grognements de labeur pendant une bonne 1/2 heure-1heure. Puis il brandit un texte raturé et maculé mais qui reste lisible. Jacques prend une inspiration et déclame :

"Va et proclame le châtiment qui attend l'ensemble des déchus qui ont commis ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés. Lorsque leurs enfants seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera  pour eux éternel.  Ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu,  sans cesse tourmentés.  Avec  eux  leur  roi brûlera  dans  les  flammes  ;  et  tous  ils  y  seront  enchaînés  jusqu’à  la fin d’un grand nombre de générations."
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #3 le: 24Mai, 2011, 22:49:08 »

— Qu'est-ce que c'est que ces salades ? "Déchus unis à des femmes" ? Ça fait penser à la Genèse non ? "Enchaîné sous terre pour soixante dix générations ..." ? Il faudra également que je jette un coup d'œil aux différentes Apocalypses. Qu'est-ce que c'est que ce charabia ?

Puis au bout d'un instant de silence :
— Une tournure de langage plus récente, tu dis ? Plus récente comment ?

Et sortant de son portefeuille la photo de la statuette.
— Dis moi aussi. Est-ce que cette statuette te dit quelque chose ? J'ai cru que c'était Pazuzu, mais les rapides recherches que j'ai pu mener me font maintenant douter ...
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #4 le: 25Mai, 2011, 11:18:28 »

Jacques fronce les sourcils et répond :

"Eh bien c'est curieux car l'écriture est cunéiforme et le style sémitique ça pas de problème. Mais la façon de s'exprimer fait en effet penser la Genèse ou d'autres écrits de l'ancien testament. Ca me fait penser à..."

Il fouille dans son bureau et Hector se souvient que son collègue est catholique pratiquant quand il sort une bible. Il l'ouvre et lit :
"1. Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
 2. les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
 3. Alors YHWH dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
 4. Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
 5. YHWH vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6. YHWH regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut peiné dans son cœur.
 7. Alors YHWH dit : « Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, car vraiment je regrette de les avoir faits.
"

Il ferme le livre et le range, puis regarde la photo :
"Quant à ta statuette, elle ressemble à Pazuzu mais on dirait plutôt Hanbi son père, dieu du monde infernal."
« Dernière édition: 25Mai, 2011, 11:20:00 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #5 le: 25Mai, 2011, 12:17:34 »

"D'après la police, la statuette elle-même a une histoire trouble, dérobée, en Syrie, passée par l'Irak, récupérée par les douanes françaises ... Je pense que Philippe travaillait dessus. Tu en as entendu parler ?"
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #6 le: 27Mai, 2011, 18:53:33 »

Jacques examine la statuette de plus près :

"Ca me dit quelque chose : il me semble qu'il y a toute sortes d'histoires sordides autour de cet objet."
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #7 le: 29Mai, 2011, 16:50:24 »

“Vues les circonstances, est-ce que tu pourrais te renseigner sur tout ce que tu entends là-dessus ? Un ou deux coups de fils devraient t'ouvrir plus de renseignements qu'à moi qui connait mal le milieu des antiquisants, et sans te prendre trop de temps. Je peux te rappeler pour un premier point d'ici midi ? D'ici là, je dois avoir le temps de retourner au Louvre rapidement, consulter les registres des inventaires pour savoir quand l'objet y est entré, qui s'y est intéressé etc.”

Puis Hector se lève pour se préparer à sortir. Il ne veut pas faire attendre trop longtemps Doug et à hâte de savoir ce qu'il a trouvé de son côté.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #8 le: 29Mai, 2011, 19:07:13 »

Le chercheur réfléchit :

"Ecoute Hector, je vais faire ce que je peux mais... Mais ne te lance pas à l'aveuglette et laisse plutôt faire la police. Si des terroristes sont liés à cette statuette : il vaux mieux que tu n'ailles pas fourrer ton nez la dedans."
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #9 le: 07Juin, 2011, 15:33:49 »

Hector haussa imperceptiblement les épaules.
— Bien sûr, bien sûr ... mais si j'ai échappé aux cachots iraniens, ce n'est pas pour avoir des craintes quand je vis chez moi en démocratie ... Philippe était mon ami, çà ne va pas chercher plus loin que çà ...

Puis il salua d'un signe de tête et sortit du bureau. S'il lui reste suffisamment de temps, il se rend au Louvre consulter les registres des inventaires à propos de cette statuette (qui l'y a fait entrer, qui l'a sortie pour la consulter ...). Sinon, il rentre histoire de ne pas laisser Doug à la porte. S'il a un quart d'heure à perdre, dans ce dernier cas, il le passera à avancer dans le Da Vinci Code à la recherche d'un recoupement quelconque.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #10 le: 13Juin, 2011, 00:21:36 »

Hector se concentre tellement sur le livre qu'il en rate sa station et perd 5-10 minutes. Le seul point commun du livre et de son affaire c'est l'intrigue qui commence au Louvre et le fait que les circonstances de la mort soit étrange. Le reste n'est qu'une succession de recettes de roman de gare avec un moine ninja albinos digne d'un nanar turque et des théories scientifiques et archéologique fumeuses... Mais il faut admettre que si on met son sens critique de côté ça marche bien.

Le jeune homme semble l'attendre depuis un certain temps quand Hector finit par arriver sur le pas de sa porte...
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: