Les Salons de la Cour

17Février, 2020, 23:17:18
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Scène de crime [PM+Caracalla]  (Lu 10340 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 097


Morat


WWW
« Répondre #30 le: 06Février, 2011, 00:12:13 »

Hector se lève et s'apprête à suivre Letudos, redoutant d'avance ce qui va arriver.
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #31 le: 06Février, 2011, 00:34:38 »

Doug se lève à son tour.
A part faire fuir les gamins, je ne suis pas sur que des ultra-sons puissent vraiment faire quelque chose. C'était moi ou bien il avait vraiment une tête bizarre avant d'entrer dans le bureau ?
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 215


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #32 le: 08Février, 2011, 14:32:45 »

Le policier acquiesce :

"Oui il avait une tête bizarre... Conditionnement psychologique peut être, ou quelque chose dans ce goût là. A ce niveau de l'enquête, je n'exclus aucune hyptothèse."

S'en suit un long moment de silence tandis que le petit groupe descend les étages séparant les bureaux de la morgue.  Un silence pesant que seul le bruit régulier de l'asenceur vient troubler. Couloirs vides et sentant les produits ménagers avec en pointe une odeur de pourriture, escalier, porte à double battant et les voici dans une pièce ou sont allongés deux corps, recouvert d'un drap.

Un homme en blouse blance, affichant un air blasé, découvre les visages. L'ami fidèle et la bien aimée apparaissent aux yeux d'Hector et de Doug...
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #33 le: 08Février, 2011, 15:17:56 »

Oui, c'est... c'est bien elle...

Comment est elle ? Que voyons nous ?
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 215


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #34 le: 10Février, 2011, 12:00:50 »

Les visages comportent de nombreuses coupures, fine et régulières. Il y a aussi de nombreux hématomes et des marques de mains sur les épaules. Le reste du corps est couvert et ne laisse rien voir.
« Dernière édition: 10Février, 2011, 12:03:47 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #35 le: 10Février, 2011, 12:20:23 »

Comment est-ce qu'il les a tués ? Est-ce que ce sont les coups qui ont causé la mort ?


Les coupures ont elles l'air bien net du genre rasoir/lame ou du genre plus brutes, type ronces/ongles ?
Les "marques de mains" sont comment (sens ? mains paumes ouvertes ou serrées autour des épaules ?)
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 215


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #36 le: 10Février, 2011, 17:34:50 »

Les coupures sont nettes, les marques de mains sont serrés autour des épaules. On les a aggripés et serrées avec une force peu commune visiblement.

"Perte de sang massive ayant engendré la mort. Ils n'ont pas du souffrir, beaucoup."

Commente le médecin légiste d'un ton plat. Visiblement : c'est un discours bien rodé.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #37 le: 10Février, 2011, 17:53:56 »

Perte de sang massive ayant engendré la mort.

Perte de sang massive ? Il avait une arme ?

Doug voulut chercher des yeux quelle blessure avait pu faire ça mais son regard revenait sans cesse sur le visage de Saida.
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 215


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #38 le: 11Février, 2011, 12:41:42 »

Le légiste jette un oeil à Letudios qui répond, avec une voix plutôt douce :

"C'est possible. Nous n'en sommes qu'aux analyses préliminaires. Le Dr Carterat a transmis les résultats aux labos, mais vous devez bien comprendre que tout ça prend du temps. Nous vous rendrons les défunts d'ici peu afin que vous puissiez vous organiser. Mais il faudrait prévenir les familles afin qu'elles viennent signer divers formulaires. "
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 097


Morat


WWW
« Répondre #39 le: 11Février, 2011, 21:37:42 »

Hector s'était vivement rejeté en arrière lorsque les draps couvrant les deux malheureux avaient été retirés. Malgré les traumatismes et les plaies, un coup d'œil avait suffi à lui faire comprendre qu'il s'agissait bien de son ami, rendant soudain l'affaire bien concrète. Il lui fallut un temps, et l'aide des questions de Doug au médecin, pour reprendre le dessus. Mais le jeune homme avait raison, seule une observation minutieuse des deux macchabées et de pertinentes questions à un homme de science avaient une chance de les faire progresser vers une reconstitution rationnelle des faits.

Aussi s'astreint-il à ne plus considérer les deux cadavres comme les corps d'un ami et d'une connaissance, mais comme deux enveloppes charnelles, froides et inconnues. Il chercha d'abord à comprendre si les deux corps avaient été traités différemment par le meurtrier. Les coupures étaient-elles placées de façon identique sur les deux, autrement dit avaient-elles été portées de façon aléatoire ou pas ?

Répondant au policier:
— les familles ? je connais un peu sa sœur. Omettant de préciser qu'ils avaient été amants un bref automne, il continua : Je dois pouvoir la contacter effectivement. Je ne connais pas le reste de sa famille — si tant est qu'il en ait d'autre.

Puis se tournant vers le médecin :
— Leur corps entier a-t-il été ainsi attaqué ? ou les blessures se concentrent-elles sur le haut des corps ? Mais repensant aux formes tracées à la craie dans le bureau, il grimaça à sa propre question.
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #40 le: 17Février, 2011, 10:19:17 »

Je vais appeler sa mère.  Elle n'habite pas en région parisienne mais devrait pouvoir venir assez vite.

Doug regarda ceux qui l'entouraient tour à tour, puis à nouveau Saida, pour garder en mémoire ce triste spectacle.

Puis-je me permettre une question ? Dans le bureau, il y avait du sang qui avait gicle partout, par terre, sur les murs, sur le plafond. Ces coupures ont vraiment pu provoquer de tels jets de sang ?
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 215


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #41 le: 21Février, 2011, 12:06:28 »

[Coupures extrêmement fines, comme par une lame bien aiguisée, marque de mains serrant les épaules]

Le légiste regarde Doug :

" Il y a de nombreuses autres blessures... Et nous sommes en train de procéder à toutes les analyses nécessaires, donc excusez-moi mais j'ai du travail qui m'attend.

Le commissaire se racle la gorge :
"Bien, comme j'allais vous le dire dans mon bureau : je vais vous laisser prendre contact avec la famille et je vous recontacte si j'ai des questions supplémentaires ou dés que j'ai du nouveau. Je vais vous faire raccompagner à vos domiciles respectifs par une voiture, banalisée bien sur. "
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 097


Morat


WWW
« Répondre #42 le: 21Février, 2011, 16:52:57 »

Hector acquiesce et emboite le pas du policier, en se disant que malgré l'heure, il se voit mal se coucher maintenant — ce qui serait sans doute pourtant nécessaire. Puis ralentissant un peu l'allure il se débrouille pour se placer en retrait, au niveau de Doug et, le plus discrètement possible, tire de son portefeuille une de ses cartes de visite personnelle qu'il remet au jeune homme, sans rien dire, mais avec un signe de tête.
Journalisée

PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #43 le: 21Février, 2011, 17:44:30 »

Doug empocha la carte de visite du vieil homme. Il avait eu de connaitre cette statuette que Letudios pensait être liée de près au meurtres, aussi Doug comptait-il en apprendre plus à ce sujet.
Il suivit à son tour le policier.
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 097


Morat


WWW
« Répondre #44 le: 21Février, 2011, 18:18:12 »

["Le vieil homme", "le vieil homme" ! ! ! Dis donc, Hector a moins de 60 ans ! tout de même. C'est sans doute la pâleur dû à la scène qui donne cette impression, mais quand même, grand marcheur, séducteur à ses heures, tu vas me vexer ! ! !  ]
Journalisée

Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: