Les Salons de la Cour

23Septembre, 2019, 03:46:16
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Appel tardif [Caracalla]  (Lu 2755 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #15 le: 21Décembre, 2010, 11:29:31 »

Hector refait lentement le tour de la pièce, observant avec le plus grand soin la scène du crime, cherchant dans ses souvenirs si un objet du bureau peut avoir disparu, s'il peut deviner une logique aux objets brisés. Enfin il compare la photographie du parquet avec les inscriptions tracées en lettre de sang pour voir s'il s'agit des mêmes signes cunéiformes où si ils sont différents.

Quand il entend entrer le petit ami de Saïda, il reste discrètement en retrait pour lui permettre de passer le choc de la scène, tout en l'observant à la dérobée pour voir s'il connait aussi cet homme, si c'est un autre étudiant par exemple.
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #16 le: 21Décembre, 2010, 12:17:11 »

Il semble au chercheur qu'une statuette que son ami étudiait en ce moment pour une raison peu claire (il l'avait sorti du gouffre sans fond que sont les caves du Louvre) a disparue. Mais au vu du chaos ambiant et avec le choc il n'est pas sur...

------------------------
[La suite dans "Scène de crime".]
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: