Les Salons de la Cour

23Septembre, 2019, 03:48:57
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Caracalla] Hector Daumazan  (Lu 1798 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« le: 04Décembre, 2010, 22:57:56 »

Je fais quoi ? je commence par une petite description littéraire ou tu préfères que j'indique ça sous forme de traits principaux/secondaires dès le départ ? (dans ce cas, rappelle moi svp ce que tu attends exactement !).

En gros, voilà à quoi j'ai pensé : Hector Daumazan, ethnologue au CNRS, spécialiste des religions du proche-orient, une cinquantaine d'années. Collectionneur d'art amateur, en particulier d'art mobilier (statuettes, masques, ...).
Evidemment, je reste à ta discrétion ...
Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #1 le: 04Décembre, 2010, 23:13:59 »

Commence par une description littéraire on verra après pour la partie technique. (Que j'utilise rarement de tte façon.  )
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #2 le: 05Décembre, 2010, 00:26:43 »

Hector Daumazan eut son heure de gloire. Etant l'un des rares spécialistes français du shiisme, son nom apparut deux ou trois fois aux yeux du grand public, lorsque la révolution de l'ayatollah Khomeyni eut renversé le shah d'Iran: un article dans Le Monde, 1'37 d'interview sur la Une et à peu près autant sur Europe n°1. Polyglotte (français — anglais — allemand — farsi — arabe), il avait intégré le CNRS peu avant, dans une chaire d'anthropologie comparée des religions du Proche-Orient. Depuis lors, il passait l'essentiel de son temps en mission sur place, ou dans son laboratoire parisien à rédiger articles et ouvrages qui justifiaient son salaire (notons en particulier ses Structures de la parentés dans le monde druze, éd. CNRS, 1985, préfacé par Claude Lévi-Strauss).

Né en 1952 à Foix (Ariège), Hector Daumazan est l'aîné d'une famille de trois enfants (une sœur et un frère cadets, aujourd'hui mariés et parents). Après des études à la faculté du Mirail, il entre à la Sorbonne où il rencontre une jeune iranienne — dont il tombe éperdument amoureux — qui le pousse à s'intéresser aux sociétés du Proche-Orient. Mais sa disparition lors de la Révolution de 1979 est une déchirure majeure dans l'histoire d'Hector. Sur le plan intellectuel d'abord, il sombre définitivement dans l'agnosticisme, mais cherche dans des formes de spiritualités "exotiques" des réponses aux questions existentielles qui le torturent depuis. Sur le plan sentimentale ensuite, sa vie est depuis un long échec : un mariage qui tourne rapidement au divorce, puis des rencontres très irrégulières, qui durent rarement plus de six mois et qu'il ne se donne même pas la peine de présenter au reste de sa famille. D'ailleurs, il n'a pas beaucoup d'amis. Des connaissances en pagaille, collègues, contacts sur place, voisins (il n'est pas associable), mais peu d'amis : il a un peu trop tendance à considérer que tout un chacun différencie sans difficulté un shiite duodécimain d'un shiite ismaélien, ce qui le fait souvent passer involontairement pour un pédant. Dans ses amis, notons en particulier une ancienne camarade de lycée devenue médecin généraliste à Courbevoie en banlieue parisienne, un actuel conseiller municipale, professeur au lycée Gabriel Fauré de Foix (où Hector est toujours propriétaire de la maison familiale), et le directeur du département des antiquités proche-orientales du Louvre. C'est une passion commune, qui réunit les deux hommes : celle de l'art mobilier, en particulier des statuettes et masques africains ou asiatiques. Hector a une modeste collection d'œuvres originales dans son appartement parisien, complétée par des reproductions du Louvre; l'essentiel, rapporté de ses voyages ou acheté auprès de marchands d'arts internationaux, est entreposé dans sa maison de Foix.

Hector est aujourd'hui un homme fatigué. Cheveux gris (il a abandonné la queue de cheval à son entrée au CNRS, mais pas le caban), front dégarni, petite barbiche et lunettes fines de myope, corps maigre. Fatigué parce qu'il rentre tout juste d'Iran où il se trouvait durant l'élection présidentielle et les manifestations qui l'ont suivie. Il a réussi à fuir le pays en passant à pieds par l'Azerbaïdjan, mais cette fois c'est lui qui se trouvait au mauvais moment à ce même endroit. Et l'expérience a fait remonter en lui de douloureux souvenirs ...


[Voilà boss. C'est clair ? Tu veux des précisions ? je rajoute des éléments ?]
« Dernière édition: 05Décembre, 2010, 23:26:03 par Caracalla » Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #3 le: 10Décembre, 2010, 13:33:47 »

Waow ! Ca me semble très bien. 

Il y a un résumé des règles de création de perso avec le système de Conspirations/OTE sur le SDEN mais il y a des ajouts non désirés et non désirables, j'y jetterai un oeil ce w-end et je posterai le doc "nettoyé" mais pour l'instant on n'en a pas vraiment besoin.

Je vais essayer de lancer un truc pour toi et le Pixx en attendant les autres. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Caracalla
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 087


Morat


WWW
« Répondre #4 le: 22Décembre, 2010, 16:20:22 »

PM a eu la gentillesse de me crayonner Hector. C'est super sympa de sa part. Après quelques échanges, voilà comment je l'imaginais.

Journalisée

Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Modérateur
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 181


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #5 le: 22Décembre, 2010, 19:34:28 »

Sympa ! 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: