Les Salons de la Cour

14Décembre, 2019, 23:09:48
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: question de français  (Lu 1974 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 198


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« le: 07Août, 2010, 09:49:57 »

Oui car je me suis laissé dire qu'il y avait quelques profs dans l'assemblée et personnes érudites. 

Bon je commence :
A mon travail une collègue a fait un panneau demandant à "fermer les fenêtres sinon les toilettes ne seront pas nettoyés". Je lui ai fait remarquer ça aurait du être "nettoyées". Et elle a paru surprise que "toilettes" soit féminin... Bon j'ai regardé sur wikipédia et c'est marqué féminin. Mais comme kikipédia n'est pas fiable à 100% j'ai un doute... 

Voilà : désolé pour ma question de m***. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Kérosène
Lapsus Calami
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 889


Docteur en procrastination


« Répondre #1 le: 07Août, 2010, 09:57:23 »

C'est le ca-cas de le dire 
Voici la définition trouvée sur un dictionnaire en ligne des plus fiables. Pour employer un masculin, il faudrait parler des cabinets de toilette ou des urinoirs.
Journalisée

N'est pas mort ce qui est parti traîner dehors ( Merci Marchiavel)

Il faut des lâches vivants pour narrer les exploits des héros morts
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 198


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #2 le: 24Août, 2010, 11:32:45 »

Autre question (oui je suis au boulot et je m'ennuie  )

La jungle : le "UN" se prononce comme dans "humble" ou ça se prononce "Jongle" ? 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 566



« Répondre #3 le: 24Août, 2010, 11:54:35 »

Les deux prononciations sont admises. Au XIXe siècle, certains auteurs (dont Hugo) écrivaient même la variante "jongle".
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 198


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #4 le: 24Août, 2010, 12:18:55 »

Les deux prononciations sont admises. Au XIXe siècle, certains auteurs (dont Hugo) écrivaient même la variante "jongle".


Merci !  C'est une question qui m'a été posée par mes beaux parents, je leur ait dit que je poserais la question sur ce forum.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 321



WWW
« Répondre #5 le: 24Août, 2010, 12:49:23 »

Serge Gainsbourg le prononce aussi "jongle" quand il chante Elisa, pour faire écho aux "ongles" ("Enfonce bien tes ongles, et tes doigts délicats / Dans la jungle de mes cheveux").
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 566



« Répondre #6 le: 24Août, 2010, 13:12:35 »

Ca confirme qu'il avait des lettres ! Hugo avait employé exactement la même rime :

"A pas sourds, comme on voit les tigres dans les jongles
Qui rampent sur le ventre en allongeant leurs ongles"

Cette Nuit-Là, Les Châtiments, V
Journalisée
pangloss
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 89



« Répondre #7 le: 01Octobre, 2010, 09:49:33 »

Autre question de français :
 Si on écrit :" Finalement, le Tibet ne retrouvera jamais son indépendance car la Chine perdrait  trop".
 
 J'ai un problème de concordance de temps. Si la proposition principale est au futur, à quel temps dois-je mettre le verbe "perdre " dans la proposition subordonnée ? au subjonctif présent "perde" ? ou au conditionnel présent  : perdrait ?
« Dernière édition: 01Octobre, 2010, 09:53:52 par pangloss » Journalisée
PM
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 157



« Répondre #8 le: 01Octobre, 2010, 10:27:37 »

Autre question de français :
 Si on écrit :" Finalement, le Tibet ne retrouvera jamais son indépendance car la Chine perdrait  trop".
 
 J'ai un problème de concordance de temps. Si la proposition principale est au futur, à quel temps dois-je mettre le verbe "perdre " dans la proposition subordonnée ? au subjonctif présent "perde" ? ou au conditionnel présent  : perdrait ?

Je crois que le problème vient de la proposition implicite mais non exprimée "[car] si le Tibet retrouvait son indépendance, [la Chine perdrait  trop]".
Journalisée

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait."
pangloss
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 89



« Répondre #9 le: 01Octobre, 2010, 11:58:29 »

Oui merci de ton aide.
mais en fait, je crois qu'il n'y a pas lieu de se soucier de concordance des temps, vu que "car" est une conjonction de coordination et non une conjonction de subordination.

C'est ça ou je suis entrain de m'embrouiller ? Huh?
 
Journalisée
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 715



WWW
« Répondre #10 le: 01Octobre, 2010, 13:31:09 »

En cas de coordonnées, on n'a pas de principale/subordonnée (d'où mon incompréhension devant ta question  ).
Journalisée
cccp
TDCA
Argoulet
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 959



WWW
« Répondre #11 le: 03Décembre, 2019, 00:50:31 »

Je rouvre ce sujet pour une bonne grosse question de grammaire.
Pourquoi dit on ?
Je ne pense pas qu'il soit bête
Mais
Je pense / vois  pas qu'il est bête
Je ne vois / dis pas est bête
 
Pourquoi dans le premier cas, on a du subjonctif et pas dans les deux autres ?
Journalisée

secrétaire général de Gothlied une tragédie épique de chevaliers germaniques.

Page FaceBook
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 566



« Répondre #12 le: 03Décembre, 2019, 01:02:31 »

Le subjonctif exprime une éventualité : "Je ne pense pas qu'il soit bête" admet  un doute raisonnable. Il est peut-être bête malgré tout, même si le locuteur ne le croit pas…
L'indicatif exprime une certitude ou un fait. "Je ne pense pas qu'il est bête" signifie qu'il ne l'est pas aux yeux du locuteur.
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: