Les Salons de la Cour

18Septembre, 2019, 22:41:38
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Des inspis ?  (Lu 10378 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« le: 09Juin, 2010, 15:35:18 »

Si vous connaissez des livres d'Histoire, des romans, des BD, des films, des expos ou que sais-je qui pourraient nous inspirer pour développer l'univers de Terra Incognita, ce serait vraiment très gentil à vous de nous en faire part dans ce fil.

 

De mon côté, je vous indiquerai aussi dans ce fil les sources dont je dispose sur les sujets qui vous intéressent.
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #1 le: 09Juin, 2010, 16:40:20 »

Côté BD, et sans considération de priorité d'albums dans lesquels se plonger avant les autres, je citerais la trilogie Pieter Hoorn, de Frank Giroud (scénario) et Norma (dessin), publiée chez Glénat : La passe des cyclopes (1991), Les rivages trompeurs (1992) et La baie des français (1994).

C'est ancré dans une période antérieure à celle de Terra Incognita, c'est "historique sans uchronie ni fantastique", mais les questions de voyage, d'exploration de terres et mers inconnues sont au cœur de cette aventure, où les luttes d'influence entre nations européennes, et entre compagnies des Indes, dans les contrées des antipodes se mènent sans scrupules.

Il me semble qu'il y a, là, la matière au squelette d'une aventure pour Terra Incognita, à condition d'habiller ce squelette avec une chair qui ait la saveur particulière de l'univers de ce jeu.

Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #2 le: 09Juin, 2010, 20:33:43 »

Pour ce qui est d'une inspiration sur les créatures bizarres peuplant les mers connues et inconnues, je citerais volontiers l'ouvrage de Nelson Cazeils, Monstres marins (éditions Ouest-France, collection : Histoire-Mémoire, 1998, ISBN 2737323622).

Les textes sont très agréables, et l'iconographie abondante.


Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #3 le: 14Juin, 2010, 12:07:27 »

Merci beaucoup pour ces premières pistes, Xaramis. 

Bon, je ne suis pas très BD et le graphisme de celles que tu indiques me semble un peu rédhibitoire mais je verrai au moins si ça peut se trouver à la Bibliothèque Municipale.

Le livre sur les monstres marins me tente plus. Les mystères des fonds marins est un élément à creuser dans le contexte de TI, je pense.
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #4 le: 14Juin, 2010, 13:11:36 »

Bon, je ne suis pas très BD et le graphisme de celles que tu indiques me semble un peu rédhibitoire mais je verrai au moins si ça peut se trouver à la Bibliothèque Municipale.
C'est un graphisme un peu convenu, celui qui prévaut dans beaucoup de séries de la collection Vécu chez Glénat.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Yun
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #5 le: 16Juin, 2010, 21:28:47 »



Le livre sur les monstres marins me tente plus. Les mystères des fonds marins est un élément à creuser dans le contexte de TI, je pense.

Bonjour !
Je suis d'accord. Très très très souvent les PJs se retrouvent sur une embarcation / navire / etc. L'océan est donc un « décor » capital et il me semble que pouvoir rendre les traversées plus vivantes (ou mortelles) serait intéressant ... ^^

En tout cas , merci aussi pour les sources d'inspiration !

Je n'en ai guère pour l'instant ( je relis les classique Fables, Contes, Voyages et autres Etats des Empires) mais si je trouve, je partagerai bien évidemment.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #6 le: 20Juin, 2010, 01:53:02 »

Je ne sais pas trop ce que vaut la BD La douane volante, de François Place, mais ce que j'en ai lu dans le blog d'Eric Nieudan a éveillé ma curiosité :

Citation
Le jeune Gwen, apprenti d’un rebouteux dans la Bretagne d’avant-guerre, est emmené une nuit dans la charette de l’Ankou. Il se retrouve dans un pays étrange, qui semble surgi du passé, défendu et contrôlé par la toute-puissante douane volante. Il s’y fera des amis, des ennemis, et tombera amoureux plus d’une fois. Mais retrouvera-t-il un jour son pays natal ?

La douane volante est une lecture que je recommande. Bien moins pêchue qu’un Eoin Colfer ou un Garth Nix, mais si vous avez aimé Tobie, je pense que vous aimerez Gwen. On est loin du manichéisme habituel, ce qui est raffraichissant. Bien sûr, le petit breton rencontre des méchants. En mûrissant cependant, il apprend à pardonner, voire à comprendre les gens qui lui ont fait du mal. S’il n’est pas enchanté, l’univers est enchanteur, inspiré des Pays-Bas du 17ème siècle, avec des idées un peu délirantes qui m’ont fait penser à Rêve de Dragon.

(Une référence à Rêve de Dragon, ça devrait faire réagir le compère Narbeuh. )

Même Télérama en avait dit beaucoup de bien.


Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #7 le: 21Juin, 2010, 11:04:44 »

Quoi qu'il advienne par la suite, l'ouverture de ce forum n'aura pas été inutile !

Ceux qui suivent les Mondes en Chantier savent déjà que David et moi sommes très fans de l'oeuvre dessiné de François Place... mais j'ignorais totalement qu'il écrivait aussi des (un  ?) roman(s).

Je vais voir ça de plus près et merci beaucoup, Xaramis ! 
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #8 le: 21Juin, 2010, 19:58:25 »

Ceux qui suivent les Mondes en Chantier savent déjà que David et moi sommes très fans de l'oeuvre dessiné de François Place...
Je dois reconnaître que, non, je ne vous savais pas fans... Ce qui doit vouloir dire que je n'ai pas porté une attention particulière à vos articles parlant des créations de cet auteur.

Mais si mon aiguillage vous fait découvrir une pièce de plus qui pourrait vous plaire, tant mieux !
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #9 le: 22Juin, 2010, 09:50:35 »

Tutut, lecteur infidèle 

Encore l'été dernier, nous relations la présence de David à un atelier d'écriture animé par le maître. D'ailleurs, renseignements pris, David a bel et bien un exemplaire (dédicacé même) du livre en question. C'est au niveau de la communication interne que cela a pêché !

Pour en revenir à François Place, je crois que je vais lancer une collecte de dons pour qu'il nous dessine un bel écran du Maistre 
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Vignemesle
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2


WWW
« Répondre #10 le: 22Juin, 2010, 11:42:52 »

Pour en revenir à François Place, je crois que je vais lancer une collecte de dons pour qu'il nous dessine un bel écran du Maistre 

Chiche ?

Vignemesle
Journalisée

Vignemesle
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #11 le: 22Juin, 2010, 14:09:29 »

Pourquoi pas une souscription un jour, qui sait ?

En attendant, la bienvenue à vous sire Vignemesle !  

Vous que je sais très amateur de création collective, allez donc jeter un oeil à l'occasion dans la section "Dans le ventre de Junon".
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #12 le: 22Juin, 2010, 15:32:58 »

Pas tout à fait au cœur du sujet de Terra Incognita, mais peut-être une source dans laquelle piocher des idées : le roman policier Les nuits blanches du Chat Botté, de Jean-Christophe Duchon-Doris (éditions 10/18).



Un roman policier « historique » ayant pour cadre les Alpes provençales en 1700. Des meurtres en série, par un tueur qui les signe en laissant des indices qui les relie aux Contes de ma mère l’oye de Charles Perrault.
Je n’ai pas été renversé par l’intrigue, ni par le rythme du récit. La liaison entre une série de crimes et un œuvre littéraire n’est pas chose nouvelle dans un polar (divers exemples me viennent en tête, où les crimes sont liés à une œuvre de Dante, à la Bible, etc.) ; mais, forcément, ce titre avec le Chat Botté nous tire un peu plus que les autres vers l’univers de Terra Incognita.

En attendant que j'écrive moi-même une critique détaillée de ce roman dans mon blog dix-huitiémiste, diverses critiques sont trouvables sur le net. Par exemple :
http://www.lalivrophile.net/les-nuits-blanches-du-chat-botte-de-jean-christophe-duchon-doris.html
http://www.bibliosurf.com/Les-nuits-blanches-du-Chat-botte
http://perso.hirlimann.net/~ludo/blog/archives/2005/07/les_nuits_blanc.html
http://aviquesnel.free.fr/Direlire/duchond-doris_nuits%20blanches%20chat%20botte.htm
http://www.psychovision.net/livres/critiques/fiche/442-nuits-blanches-du-chat-botte-les


J'ai lu, du même auteur, et avec les mêmes "héros", L'embouchure du Mississipy (chez 10/18 également).



Ce livre est plutôt tourné vers l'aspect "voyage". Cette fois, il s'agit de partir sur les traces d'un explorateur que certains accusent d'avoir rien moins que tué Cavelier de La Salle lors d'une expédition sur les rives du Mississipy (avec "i" ou "y" !).
Bon, ce roman, assez inégal, n'a pas l'intensité d'Au cœur des ténèbres de Conrad, et la recherche de l'explorateur disparu et soupçonné de meurtres manque parfois de surprise.
Mais quelques éléments peuvent en faire une inspiration pour Terra Incognita :
- ces territoires du Mississipi sont encore peu connus à l'époque, et donc propices aux rencontres déroutantes ;
- le roman met en scène les rivalités entre diverses congrégations religieuses (Jésuites et Missions, notamment) pour des raisons de pouvoir plus que de religion ;
- et le lancement d'une aventure par "j'ai une amie dont le mari est accusé d'avoir tué un célèbre explorateur, partons sur ses traces et prouvons qu'il est innocent" paraîtra totalement normal à des rôlistes !

Des exemples de critique (avant que je ne publie la mienne, là encore) :
http://blog.matoo.net/index.php/archives/2005/11/25/lembouchure-du-mississipy/
http://perso.hirlimann.net/~ludo/blog/archives/2005/07/lembouchure-du.html
http://www.lalivrophile.net/l-embouchure-du-mississipy-de-jean-christophe-duchon-doris.html
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #13 le: 22Juin, 2010, 21:03:57 »

Je n'ai pas réussi à aller au bout de la lecture du roman Vonda McIntyre, The Moon and the Sun, que j'avais entamé, voici une demi-douzaine d'années, dans sa traduction en espagnol (La luna y el sol), et qui existe aussi en traduction française (La Lune et le Roi-Soleil).



Ce que je savais de l'intrigue avait suffi à éveiller ma curiosité (des explorateurs avaient ramené une créature non humaine - une sirène - à la cour de Louis XIV). Mais le roman n'a pas réussi à me prendre dans ses filets, et je n'ai pas dépassé le premier quart environ.
Un des éléments qui fait que je n'arrive pas à accrocher à ce roman est... la série de noms choisies par l'auteur pour désigner ses personnages : Marie-Josèphe de la Croix, Yves de la Croix, Lucien comte de Chrétien, etc. Bon, ça sonne peut-être "français" aux oreilles de lecteurs états-uniens, mais aux miennes, ça sonne aussi insupportable que les noms "français" que l'on trouve dans les JdR comme Privateers & Gentlemen ou 7th Sea.

Le compère Narbeuh, qui a lu le roman, en a dit ce qu'il pensait dans un billet sur le site des Pays de Nulle Part.
Je me permets d'en retirer ces quelques mots (ne vous privez surtout pas de lire la totalité de son billet !) :
Citation
Assurément, si je n’avais pas lu cet ouvrage avec l’œil pervers du rôliste en maraude, j’aurais lâché l’affaire avant le milieu du bouquin pour passer à autre chose.
J'en déduis que... je suis moins pervers que lui, puisque j'ai lâché l'affaire. Grin


Une autre assez longue critique, largement plus enthousiaste (la parole est aussi à la défense), est lisible là :
http://www.quarante-deux.org/kws/KWS33/KWS3308.html
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Narbeuh
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 241



WWW
« Répondre #14 le: 23Juin, 2010, 09:09:41 »

Il est vrai que cette lecture avait été assez pénible dans mon souvenir.

On notera toutefois que j'en ai retenu de petits éléments dans l'uchronologie du Grand Registre, y compris un petit clin d'oeil au prénom de l'auteur.

Bref, sans rancune, Vonda 
Journalisée

Narbeuh, intrépide avant-courrier des Mondes en chantier et grand explorateur des Pays de Nulle Part
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: