Les Salons de la Cour

02Décembre, 2020, 06:35:31
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Quelques idées pour un système  (Lu 2559 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kazanoff
Sans Repos
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 820



« le: 04Mai, 2009, 03:34:06 »

Sans prétention, je vous livre les premières esquisses de Le Système de Jeu de Rôle qui abolira tous les autres 

En fait, il s'agit juste de pistes qui répondent à plusieurs critères et circonstances:
- vouloir avoir un système facile à prendre en main (pour des joueurs débutants par exemple)
- qui individualise les personnages, à la fois d'un point de vue technique, et d'un point de vue du caractère
- où quand on sait faire quelque chose, on peut le faire (donc part réduite de l'aléatoire)
- plus "narrativiste" que "simulationniste" (pour reprendre des concepts flous et peu pertinents en fin de compte)

Basiquement, un personnage se définit par:
1) un jeu de caractéristiques, qui simulent le caractère et les ressources, càd à la fois la possibilité de faire quelque chose et le moyen de le faire. Le joueur choisit entre combien de caractéristiques il répartit un pool de points (avec un minimum autour de trois ou quatre).
Je n'arrive pas à définir une liste, mais voici quelques pistes. En particulier, je ne sais pas s'il est intéressant de les opposer à la Pendragon ou Fading Suns
- Méchanceté
- Terre à terre
- Spirituel
- Sang-froid
- Sensibilité
- Bienveillance
- Bravoure / Honneur
- Furia
etc... Sur dix, avec une moyenne de 4 ou 5.
L'idée est qu'il est possible d'utiliser n'importe quelle caractéristique pour faire quelque chose (si tenté que le joueur propose une bonne intérprétation). Par exemple, on peut faire parler quelqu'un en étant Méchant avec lui, ou en étant Sensible, etc... On peut se battre avec Bravoure, Emportement, ou Méchanceté, selon le mode choisi. On peut convaincre quelqu'un en étant Emporté, Calme ou Sensible.

2) Un ensemble de champs, ou domaines de prédilection du personnage. Milieu, lieu où il est à l'aise, objet qui n'a pas de secret pour lui, discipline ou type de savoir...
ex: histoire, armes à deux mains, forêt, mensonge, boisson, jardin...
Plus un champ est précis (avec trois niveaux de précision) plus le bonus est important (1, 2 ou 3)

3) Un ou plusieurs talents, qui se traduisent par un bonus décisif
ex: Archer hors pair, Pisteur émérite, Menteur patenté, Grosse brute, Vicieux
Et des défauts qui offrent la possibilité de prendre un autre talent.

4) Attributs secondaires : Vigueur, Vivacité, Pouvoir, Apparence. Un pool de point est à répartir entre ces attributs.
Le Pouvoir est emprunté à Pavillon Noir. C'est l'accointance avec les forces magiques / surnaturelles.

5) Un score fluctuant de Passion, qui traduit la motivation d'un personnage. Si un frère est menacé, tout le monde peut devenir Méchant ou Emporté. Un gros bourrin pourra se forcer à passer toute une nuit dans une bibliothèque (Calme) pour trouver dans un manuscrit la cachette de l'épée magique de la mort.

Je vois bien aussi une réserve de "Il était une fois", calqués sur les flashbacks de Hellywood, permettant de changer une partie de l'histoire ou le cours des évènements.

Pour la résolution, on additionne Caractéristique et Domaine, on jette un dé 10 et on doit faire en dessous.
Pour le combat comme pour toute autre opposition, on ajoute le d10 au score, et on doit faire plus que l'adversaire (et oui, on peut être un excellent combattant, et ne pas sortir indemne d'une passe d'armes). Dans le cas d'un combat, seul le vainqueur de l'opposition inflige des dommages. Mais on peut aussi choisir d'en infliger coûte que coûte, et s'exposer aux dégâts: en ce cas, on résout l'action normalement (faire en dessous du seuil), et l'adversaire fait de même.
Les dégâts s'impactent sur la vigueur ou la vivacité. D'autre types de dégats peuvent impacter l'apparence ou le pouvoir. En cas de blessures, un malus s'applique à l'action.

Je n'ai aucune idée de savoir si ça peut marcher ou pas  N'hésitez pas à proposer un retour!

PS: l'idée m'est venue de la lecture de Corto Maltese. A un moment (je ne me souviens pas de l'album), Corto écrase sa cigarette dans l'oeil d'un tough guy costaud comme un boeuf et lui lance "je suis plus méchant que toi". 

Journalisée

So Carter tried to do as others did, and pretended that the common events and emotions of earthly minds were more important than the fantasies of rare and delicate souls.
H.P. Lovecraft, The Silver Key
Moustrap
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 041



WWW
« Répondre #1 le: 03Juillet, 2010, 17:00:25 »

 
Ça n'a pas été très visité dans le coin.
Je ne découvre cette ébauche que maintenant et voulais savoir si tu as eu l'occasion depuis de l'expérimenter.
En tous cas, cette idée de mélanger aptitude et caractère est vraiment savoureuse. Je la note précieusement. 
Journalisée

"Oui, j’ai beaucoup appris de mes erreurs, et je suis sûr de pouvoir les répéter à la perfection"
"Le cercle Fermé", Jonathan Coe

Régime ludique
BD
El Nando
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 893


« Répondre #2 le: 28Septembre, 2011, 21:34:06 »

L'idée des passions est pas mal non plus, je trouve.

Ah la quête du Graa... du système de jeu simple et intuitif...



Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: