Les Salons de la Cour

17Octobre, 2019, 00:42:20
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Jeu] Cautelle corretée (scénario)  (Lu 5728 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« le: 23Avril, 2009, 10:32:42 »

Je m'apprète à faire jouer mon 3ème scénario TeDeum. J'ai suivi l'ordre des scénarii du jeu, à savoir, Galante Affaire, le Rimaileur ferraillé et  j'arrive donc à Cautelle corretée.

Je voulais connaître l'avis et les conseils des personnes qui l'ont déjà fait joué.

J'ai également quelques questions :

- Morimont survit au 2ème scénario. Pourquoi ? Doit-il refaire surface par la suite ?
- Comment et quand gérer la mariage d'Aggripine de Sanceny ?
- Que signifie le titre : Cautelle corretée ?
- Peut on intercaler facilement et de manière cohérente d'autres scénarii entre le Rimailleur ferraillé et Cautelle corretée ?
- Apparemment, d'après mes lectures, il semblerait que ce soit le dernier scénario qui propose au PJ de travailler au service du baron de Sanceny ?

Merci de m'éclairer, gentes dames et gentilhommes
« Dernière édition: 23Avril, 2009, 10:46:08 par hurleur_sam » Journalisée
Ayla
Invité
« Répondre #1 le: 23Avril, 2009, 13:14:57 »

- Peut on intercaler facilement et de manière cohérente d'autres scénarii entre le Rimailleur ferraillé et Cautelle corretée ?

Il y a "comme on sert le serf" qui s'intercale parfaitement car il fait jouer au moment de la révolte de Lyon fin avril 1562. Les PJ sont invités à escorter la baronne qui fuit la ville.  Je l'ai beaucoup aimé (mes joueurs un peu moins car ils ont fini en prison  ). Tu peux le trouver dans la partie scénarios de la Cour.

edit: il y a ce document qui référence les scénarios possibles avec leurs lieux et dates
« Dernière édition: 23Avril, 2009, 13:57:05 par Ayla » Journalisée
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #2 le: 27Avril, 2009, 08:55:24 »

Merci pour cette réponse.

As-tu fait joué Cautelle corretée après Comme on sert le serf ?

Le scénario Cautelle corretée me semble piégeux. Les PJ devront remonter toutes les pistes une à une pour remettre les éléments du puzzle dans le bon ordre. Mais encore faut-il qu'ils identifient toutes ces pistes. Car à chaque fois qu'un nom de PNJ sort, hop une nouvelle piste apparaît. Et je ne parle pas des fausses pistes, des pnj qui se chargent mutuellement.

Je verrai bien comment mon groupe s'en sort.
Journalisée
Ayla
Invité
« Répondre #3 le: 27Avril, 2009, 13:45:23 »

Non je ne l'ai pas joué. On s'est arrêtés à Comme on sert le cerf (groupe éparpillé et peu disponible  ). D'ailleurs, si on reprend, je suis pas sûre d'enchaîner directement avec Cautelle corretée, faudra d'abord qu'ils sortent de prison.
Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 488


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #4 le: 27Avril, 2009, 16:36:45 »

Le scénario Cautelle corretée me semble piégeux. Les PJ devront remonter toutes les pistes une à une pour remettre les éléments du puzzle dans le bon ordre. Mais encore faut-il qu'ils identifient toutes ces pistes. Car à chaque fois qu'un nom de PNJ sort, hop une nouvelle piste apparaît. Et je ne parle pas des fausses pistes, des pnj qui se chargent mutuellement.

Les miens s'en sont bien sortis, ou du moins ont-ils découverts la moitié de la vérité (le rôle du joli prêtre leur est passé au-dessus), ce qui leur a été suffisant pour négocier la dette.

En revanche, ils n'ont pas beaucoup aimé. L'un d'eux a dit "c'est un peu le même schéma que dans Comme on sert le cerf, le compte-à-rebours stressant et les enjeux de vie et de mort en moins". 
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #5 le: 28Avril, 2009, 08:45:21 »

Dans ce cas, je ne regrette plus de ne pas leur faire jouer "Comme on sert le cerf".

Personne n'a été interrogé sur le titre du scénario "Cautelle corretée". Mes joueurs sont du genre chambreur alors dès qu'ils peuvent me coincer avec une question tordue, ils ne se privent pas.

Apparemment "cautelle" signifierait "ruse" ou "artifice" selon un article lu dans Wiktionnaire. Par contre "corretée" ?
Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 488


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #6 le: 28Avril, 2009, 12:52:10 »

D'un autre côté, je trouve aussi "Comme on sert le cerf" nettement meilleur !
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 241



WWW
« Répondre #7 le: 28Avril, 2009, 19:05:16 »

Apparemment "cautelle" signifierait "ruse" ou "artifice" selon un article lu dans Wiktionnaire. Par contre "corretée" ?
Usher en avait donné l'explication sur un ancien forum de la Cour, mais je reconnais avoir oublié le sens de ce mot.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 541



« Répondre #8 le: 28Avril, 2009, 23:51:33 »

Un petit mot au passage. 

"Cautelle" est la forme ancienne du mot cautèle, prudence mêlée de ruse, méfiance.
"Correter" est un verbe de moyen français signifiant négocier, marchander.
On pourrait traduire "Cautelle corretée" par "Ruse négociée" ou "Rouerie marchandée".
Journalisée
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #9 le: 29Avril, 2009, 08:50:18 »

Vraiment j'aime ce jeu. On y trouve le plaisir du divertissement et de la découverte.
Merci Usher. Je vais pouvoir rabattre le caquet de mes joueurs.
Journalisée
Teomme
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 140


« Répondre #10 le: 04Mai, 2009, 18:15:47 »

D'un autre côté, je trouve aussi "Comme on sert le cerf" nettement meilleur !

je viens de le lire et franchement il m'a mis l'eau à la bouche tout comme "le salut du coadjuteur" et dans une moindre mesure "le rimailleur ferraillé".

En tous cas ces scénarii sont vraiment originaux et qui plus est hyper bien écrit ce qui donne d'office appétit à les faire jouer!
Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 488


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #11 le: 07Mai, 2009, 15:11:57 »

Comme on sert le cerf a ce que 95% des scénarios de jdr n'ont pas : un rythme.

Et quel rythme ! (SPOIL SPOIL)

On commence in media res dans une ville en ébullition, rien de tel pour accrocher les joueurs. Ensuite, on leur fait croire à une baisse de rythme à la sortie de la ville, et on l'accélère un grand coup avec la poursuite. De nouveau, à l'entrée du village, un faux soulagement les étreint. Ensuite, l'action retombe, mais la pression monte avec le meurtre (les miens ont aussitôt saisi la double menace voilée - perdre la bataille par désorganisation du commandement ou, après la victoire, porter le chapeau). Le siège contribue à accroître cette tension et contraint à une enquête rapide, sans détours et autres circonvolutions (pour des joueurs très cérébraux qui ont tendance à calculer tous les paramètres et à n'avancer les pions qu'une fois assurés qu'ils jouent sur du velours, ça change !). Le compte-à-rebours tourne gentiment, et passe le turbo pour un final en beauté.

Je le referai jouer, ce scénario ! 
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #12 le: 09Mai, 2009, 12:23:23 »

Petit contretemps. Cautelle corretée a été retardé. Un de mes joueurs a besoin de repos. Du coup cela va me laisser le temps pour préparer Comme on sert le cerf.

Peut être faudrait -il ouvrir un nouveau sujet pour ce scénario afin de faire partager vos expériences de meneur ? Personnellement, j'aimerais savoir si vous aviez des conseils sur les points délicats de "Comme on sert le cerf" car le rythme c'est pas toujours évident à gérer.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 241



WWW
« Répondre #13 le: 09Mai, 2009, 14:23:01 »

Tu peux ouvrir un sujet sur "Comme on sert le cerf", pas de problème.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
hurleur_sam
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6


« Répondre #14 le: 16Juin, 2009, 09:05:48 »

Bien en définitive, je ferai jouer "Comme on sert le cerf plus tard". J'ai donc fait jouer Cautelle corretée et voici mes premières remarques :

- Beaucoup de PNJ : les informations sont éparpillées. Le MJ doit faire un gros travail de mémorisation et les joueurs doivent suivre les nombreuses pistes. Tout cela en 2 jours et cela devient un peu répétitif pour des PJ.

- Des PJ roublards dans l'âme ont nettement plus de chance de réussir ce scénario. Dans mon groupe j'ai un jeune noble Chevalier, un précepteur de 40 ans et un jeune palefrenier. A part le palefrenier, les autres sont incapables de tenter une quelconque fourberie, par exemple : crocheter la porte du cabinet du consul et récupérer la lettre compromettante. Du coup, j'ai du faire appel à un supterfuge. C'est madame la Baronne de Sanceny qui est allée mettre son nez dans les affaires du consul. Depuis son introduction, ce PNJ me semblait avoir peu de scrupule (fricotter avec son beau fils, s'encanailler dans des tavernes, refiler le sale boulot à nos PJ et surtout aimer l'argent...).
Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: