Les Salons de la Cour

18Septembre, 2019, 22:40:30
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 [2] 3 4 ... 26   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Gagner la guerre  (Lu 73335 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #15 le: 21Avril, 2009, 00:31:31 »

Attends, Ciudalia, c'est du pain béni pour NightProwler ! Tu connais ?
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #16 le: 21Avril, 2009, 01:31:02 »

Pour le vieux royaume c'est très "gritty" comme ils disent sur Casus NO ! J'entends par là que les blessures risquent de s'infecter, que les coups font mal et que la magie est assez "sale". Je vois bien Warhammer ou Te Deum pour jouer dans le vieux royaume. Au pire : tu peux toujours lancer un appel à nègres. Il y aura bien des rôlistes motivés pour faire ça (moi ça me tenterait bien mais je me connais : je vais coucher 2-3 idées puis partir sur autre chose et dans 10 ans ça sera toujours pas fait !  )

Tiens sinon une question pour toi Usher : quelle inspirations musicales pour "Gagner la guerre" ? Je m'explique : j'aime beaucoup lire en musique (et écouter de la musique quand j'écris qui porte mon imagination et ma créativité) en rapport avec le thème abordé. Pour les romans d'Arturo Perez Reverte c'était de la guitare andalou, pour de la sword and sorcery j'écoute les BO de Conan ou des groupes de Folk Metal, pour du Tolkien : les BO du LOTR et un ensemble de chansons du livre mis en musique etc. Pour le vieux royaume j'écoute des BO de flim de pirates (et ça va pas mal car Gagner la guerre est plein de rebondissements) mais je me demandais si tu aurais des idées qui servirait pour la lecture et éventuellement une masterisation ?
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Puck
Maistre de camp
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 919


« Répondre #17 le: 21Avril, 2009, 06:18:56 »

Si vous voulez un système de combat qui retranscrive relativement bien l'aspect dangereux des combats (infections ....), celui de Game of throne me parait convenir.
Journalisée

Marre d'entendre parler de Michael Jackson. Vivement qu'il meurt.
Pan Paniscus
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 838



« Répondre #18 le: 21Avril, 2009, 17:15:10 »

Je l’ai terminé cette nuit vers 1h30 – 2h00. Ce qui devrait expliquer mon manque de fraîcheur ce jour. J’ai pris énormément de plaisir à lire Benvenuto. Y a pas à dire le bougre à le sens de la formule et il sait comment s’y prendre pour narrer une aventure. J’apprécie tout particulièrement sa manière de rendre vivante une description. En règle générale, ce genre d’exercice peut facilement me faire tomber dans l’ennui, ou me couper de l’histoire. Sous sa plume, ce n’est pas le cas. En faisant appel à une imagerie qui lui est propre, une imagerie qui vous marque à la manière du couteau cérémoniel de Sassanos, les descriptions de Benvenuto vous plonge littéralement dans l’action.

J’ai vraiment adoré ce livre, il n’y a pas que le style qui m’ai plu. L’histoire complexe est réseau d’intrigues que l’on ne peut s’empêcher de démêler de bout en bout et j’admire la pugnacité  et l’obstination dont à fait preuve Benvenuto dans son effort pour la conter. Pourtant, le pauvre n’a pas fini d’en baver. Je me demande où il a bien pu trouver le temps de l’écrire.

M’enfin, je ne suis pas prêt d’en finir avec ce livre, j’ai tout un tas de mystères à éclaircir concernant les agissements de Sassanos. Je crois bien que d’ici peu, j’ouvrirai un poste sur le sujet.
« Dernière édition: 21Avril, 2009, 17:16:43 par Pan Paniscus » Journalisée
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 528



« Répondre #19 le: 22Avril, 2009, 09:46:44 »

Côté musique, en fait, je n'oserais guère faire des suggestions ; les goûts varient tant que, en fonction des sensibilités ou en fonction de l'angle avec lequel on veut aborder l'univers ou le récit, les accompagnements les plus divers pourraient fonctionner.

Même si je rêvasse de règles adaptées au Vieux Royaume, je n'ai pas de vision d'ensemble de l'esprit que je voudrais leur donner. Hikaki me disait hier qu'on sentait bien, malgré le lissage dû à la narration benvenutienne, les archétypes D&D dans le personnel du roman : il est vrai qu'on identifie clairement les roublards, les magiciens, le guerrier, les barbares, le paladin, le barde...  Ceci dit, il est vrai que l'esprit, quant à lui, serait mieux rendu par un système plus réaliste et plus sale pour les combats, plus diffus pour la magie.

Pour l'heure, si j'avais du temps à perdre, ce serait en faisant une aide de jeu sur Ciudalia. Le roman brosse une cité très complète, qui pourrait être un cadre très riche pour des joueurs.

A défaut de système, j'ai aussi une vision assez précise de la magie et de l'emploi qu'on peut en faire. Soit dit en passant, si elle est très noire et très sale dans Gagner la guerre, c'est essentiellement en raison de la marque qu'y apporte Sassanos et des stigmates de la bataille de la Listrelle. En fait, les trois branches de la magie (basse, haute et vive) ne sont que des outils thaumaturgiques dont on peut faire tous les usages, en bien ou en mal.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #20 le: 22Avril, 2009, 19:46:09 »

J'en suis environ au premier tiers du roman, et bien accroché aux basques de la crapule.

Plutôt nourri de notre Histoire que de fiction med-fan, je vois dans ce Gagner la guerre, non pas la Rome antique comme l'auteur de la critique indiquée par Hikaki, mais plutôt les cités-états italiennes de la Renaissance, la Florence des Médicis, la Rome d'un Sixte IV ou des Borgia, à l'ombre de Machiavel, et l'adversaire ottoman, la Sublime Porte avec ses janissaires.

Et pour ce qui est du visuel, j'ai du mal à ne pas penser à ce que Rolland Barthélémy avait dessiné pour le supplément Les Ven'Dyss pour Guildes.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
equites
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #21 le: 22Avril, 2009, 20:48:24 »

J'ai terminé le roman avec gourmandise. J'y ai retrouvé la truculence et le cynisme que j'avais adoré dans la nouvelle de Janua Vera. L'écriture est très agréable et le travail sur la forme a du être important. On ressent fortement l'inspiration de la Renaissance Italienne et du monde méditerranéen qui l'entoure. Aussi les termes de l'examen clinique m'ont paru trop modernes là où je m'attendais à une évocation des humeurs et des aphorismes médicaux, en cours à l'époque. Je comprends bien que ce n'est que pour mettre en relief la compétence du prêtre mais cela m'a déstabilisé.

 Quant à savoir quelles règles conviendraient le mieux pour incarner cet univers, je crois que cela dépend des aspects que maître et joueurs voudront mettre en valeur. En ce qui me concerne je n'oserai pas y jouer de crainte de dénaturer l'oeuvre. Par contre elle nous  sert d'inspiration dans nos parties médiévales.
Qu'espérer pour l'avenir? Un succès bien mérité pour ce roman et son auteur, afin que nous puissions voir cet univers croître et s'épanouir. Ciudalia est une ville dont on tombe rapidement sous le charme. J'imagine d'autres aventures dans le monde de Ressine ou aux côtés des Chevaliers du Sacre. Pourquoi pas d'autres récits racontés par d'autre protagonistes de Janua Vera Comme le chevalier errant ou bien le housekarl?
Encore merci pour ce moment de gourmandise.
Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #22 le: 24Avril, 2009, 19:54:45 »

Ca y est, je l'ai fini moi aussi...

Pfff... J'en suis fatigué pour ce pauvre Benvenuto. A quand la suite ?

Bon, il ne me reste plus qu'à ranger le livre. A côté du SdA, tiens, il sera en bonne compagnie. Maintenant, je crois bien que je vais déménager mon groupe de truands de NightProwler de Samarande à Ciudalà... Sauf qu'il n'en sauront rien. Miam...
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #23 le: 25Avril, 2009, 01:12:13 »

Terminé hier à 3h30 du matin ! 

Autant on ne peut qu'apprécier ce cher Benvenuto (qui est la plus honnête des fripouilles présentes dans le bouquin) autant quand on y pense le Podestat est une belle ordure ! On aurait souhaité sa fin avec joie... 
Bon à 99% je suis enchanté du bouquin : des personnages haut en couleurs, fouillés, vivants, tout en nuances. Un style riche dont on ne se lasse pas avec des métaphores ou des situations qui m'ont plus d'une fois fait sourire voire rire. Rebondissements sans cesse on ne s'ennuie pas une seule ligne. Les 1% qui m'ont un peu moins plu sont quand des non humains étaient présents... J'avais l'impression de revenir dans un univers de fantasy "classique" et plus dans ce qui m'avait charmé dans Janua Vera ! Mention toute spéciale pour le mot de la fin : GRANDIOSE !! 

Et maintenant on veut encore du vieux royaume m'sieur Usher.  Laisse un peu ce pauvre Benvenuto tranquille et parle nous d'autres personnages présents dans Janua Vera. 

ah au fait je suis comme Xaramis Ciudalia me fait clairement penser à Venise et ses guerres contre l'empire Ottoman. En fait je n'aurais pas jugé incongru de voir Benvenuto et les autres user d'armes à feu ! On croirait du Te Deum mis en fantastique d'ailleurs : rien que les noms d'officiers par exemple ou les descriptions des armes et des armures.
« Dernière édition: 25Avril, 2009, 01:14:19 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Usher
Chambellan
Colonel Général
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 528



« Répondre #24 le: 25Avril, 2009, 12:15:11 »

Quelques éléments de réponse…

A propos du volet médical, j'ai peut-être été influencé par les conseils que m'ont donnés certains médecins.
En ce qui concerne la prothèse dentaire de Benvenuto, elle est très vraisemblable : les prothèses en métal sont rares, mais attestées dès l'antiquité dans les cultures égyptienne ou étrusque ; au moyen âge, il semble aussi qu'ont ait eu recours à des prothèses en ivoire, initiative malheureuse car l'ivoire pourrissait dans la bouche… Le "cuivre jaune" est le nom que l'on donnait au moyen âge au laiton, déjà employé pour fixer des fausses dents comme le font les personnages du roman.
C'est plutôt le discours de fra Orinati qui a gêné Equites, si j'ai bien suivi. Et il est vrai que son propos est un peu trop rationnel et que, vérification faite, le diapason est anachronique. Je n'ai pas pris suffisamment de distance avec les informations sur l'examen clinique actuel des traumatismes crâniens. (Le cocasse de l'affaire, c'est que ces précisions sont des ajouts à un premier état du texte qui ne les contenait pas.)

Pour ce qui est des sources d'inspiration de Ciudalia, elles relèvent clairement des grandes cités italiennes de la Renaissance.

Au sujet de la "suite", je crois que je l'ai déjà noté, je vais publier une nouvelle dans l'anthologie Rois & capitaines, à paraître fin mai. Il s'agit de Montefellone, qui raconte 24 heures de siège de la ville éponyme au cours de la guerre d'indépendance de Ciudalia, deux siècles avant l'action de Gagner la guerre.
En ce moment, je m'attache à un projet de roman assez éloigné du Vieux Royaume. Il me demande beaucoup de recherches, tant sur le plan historique, onomastique et archéologique que dans la démarche narrative, et je n'en suis encore qu'à la phase de collecte, aussi n'en dirai-je pas plus pour l'instant.
Par la suite, je reviendrai au Vieux Royaume - mais il faudra pas mal attendre…   Je voudrais bien explorer l'univers du roman de chevalerie autour du personnage d'Aedan, dans un récit dont le titre provisoire est Le chevalier aux épines. Ce serait en particulier l'occasion de mettre en scène le duché de Bromael et pas mal des personnages dont parlent le Podestat et Ostina Schernittore dans le chapitre VII. Mais encore une fois, ce n'est pas pour tout de suite…

Edit : A propos des elfes, je craignais beaucoup un décrochage dans le cours du roman, et je ne suis pas certain d'être parvenu à maintenir la cohérence du récit. J'ai du moins beaucoup travaillé pour essayer d'y réussir.  Un aspect de mon projet, c'était de rester attaché à une fantasy conventionnelle, mais en fouillant le récit, tant au niveau de la forme que du fond, pour sortir de la tendance qui enferme un tantinet la fantasy actuelle dans la littérature kleenex. Donc, j'ai voulu conserver les clichés et les archétypes les plus usés en les traitant de façon benvenutienne, et en les croisant avec des inspirations historiques. Que ce soit réussi ou non, c'est à vous d'en juger…
« Dernière édition: 28Décembre, 2009, 12:43:10 par Usher » Journalisée
ithilion
Invité
« Répondre #25 le: 25Avril, 2009, 14:34:30 »

Tiens, il y a des elfes dans ton bouquin ? Des nains et des orques aussi ?
« Dernière édition: 25Avril, 2009, 14:36:46 par ithilion » Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 220



WWW
« Répondre #26 le: 25Avril, 2009, 17:26:54 »

Évitez de dévoiler trop de choses aux yeux de ceux qui ne sont pas encore très avancés dans leur lecture, merci.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
ithilion
Invité
« Répondre #27 le: 25Avril, 2009, 17:46:38 »

Euh... j'l'ai pas lu donc je dévoile rien. En parlant de ça, il n'y a pas de touche spoiler. Ce serait pas mal, je crois
Journalisée
Hikaki
La Chancellerie
Maréchal
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 694



WWW
« Répondre #28 le: 25Avril, 2009, 18:14:47 »

Non, pas de fonction "spoiler", mais vous avez toujours la possibilité d'utiliser une police très petite. Ou d'ouvrir un sujet "spoiler inside".
Journalisée
Kynan
Argoulet
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 201


Contradicteur Systématique


« Répondre #29 le: 25Avril, 2009, 19:52:02 »

Ils y a des uns, des seconds et a priori pas des tiers, mais ça n'a que peu d'impact sur le fond de l'histoire...

La seule chose que je trouve agaçante (pas spécifiquement ici, partout), est cette tendance pour les elfes à être parfaits au point d'en être irritants. Plus forts, plus rapides, plus adroits, plus intelligents... On se demande bien pourquoi le monde n'est pas couvert d'elfes ! Ou alors, pourquoi il en reste.... 
Journalisée

PbF TdM : Tobias Branda (Hobbit)
PbF Space Frontiers : Monfried Fonricht
PbF Ynn Prydden : Bors Njarlsson
PbF TdF : Ser Rickard

ex : Tiamat, Elfirie, Trinités, M+C, EG
Pages: 1 [2] 3 4 ... 26   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: