Les Salons de la Cour

20Octobre, 2019, 15:03:49
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Règles générales des concours de scénarios de la Cour  (Lu 3259 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« le: 25Février, 2009, 20:18:01 »

Suite à plusieurs remarques en ce sens, j'ai fini par prendre mon courage à deux mains et aller aux archives pour en exhumer les règles générales des concours de scénarios de la Cour, que voici donc rappelées.

Citation de: Hikaki, le 12 septembre 2004
Par Xaramis,

"En fait, il n'existe pas de texte très formel rappelant tout ça à un seul endroit du forum. J'essaie de te faire une synthèse et les autres forumistes me corrigeront si je me trompe.

1) La personne qui remporte un concours qui fixe le contexte du suivant. Elle donne simplement 2 indications :
- le thème qui doit sous-tendre le scénario (pour le 4ème concours, c'était "infection d’espace vital")
- un élément que doit comporter le scénario (pour le 4ème concours, c'était "contre la montre").

2) La personne qui lance le concours donne aussi une date limite pour la remise des propositions. Cette date limite est parfois sujette à report, et cela se négocie à l'amiable.

3) La taille de la proposition n'est pas spécifiée. Toutefois, nous avons remarqué que les propositions trop longues n'étaient pas vraiment lues. Nous avons donc donné, comme indication de taille "adéquate", 6.000 à 7.000 signes, espaces compris. C'est à chacun de voir s'il veut en faire un synopsis ou un scénario complet.

4) Il n'y a aucune obligation quant au jeu pour lequel est écrite la proposition. Chacun est totalement libre en la matière.

5) Les contributeurs peuvent, s'ils le souhaitent, poster leur contribution dans la ML de la Cour d'Obéron. Cela permet à ceux qui sont sur la lsite de lire la proposition sous une forme plus agréable qu'un message de forum.

6) Une fois la date limite du concours atteinte, Hikaki ouvre un fil spécial pour les votes. Avec une date limite, là aussi, pour voter. Le gagnant est tout simplement celui dont la proposition a recueilli le plus de votes. Tout un chacun peut voter, y compris les contributeurs.

7) Tous les scénarios qui ont participé à un concours sont ensuite publiés (sous réserve d'accord de leur auteur respectif) sur le site de la Cour d'Obéron, où ils sont mis en ligne par les soins d'Hikaki.
Accessoirement, je précise que je peux mettre en forme les scénarios de ceux qui le souhaitent (une mise en page simple sous traitement de texte, puis une transformation en fichier PDF). Mais chacun est libre d'accepter ou de refuser. Et chacun peut fournir son fichier mis en page, s'il sait le faire."

J'ajouterai que :
Je mets moi-même sur la mailing-list les scénarios au fur et à mesure de leur apparition pour faciliter la lecture.
L'on peut proposer plusieurs scénarios.
Il est apparemment très mal vu de voter pour soi-même !
Il est conseillé de référencer son scénario sur la Scénariothèque dès lors qu'il a été mis en ligne de façon définitive sur le site afin de bénéficier du retour d'autres lecteurs.
Les critiques positives/négatives des forumistes sur les scénarios sont les bienvenues ! Et encore plus leur vote !!

Hikaki

Citation de: Xaramis, le 13 septembre 2004
Concours de scénarios de la Cour d'Obéron
Ce qui suit tente de faire la synthèse des règles et remarques qui définissent le cadre des concours. Ce n'est pas un texte immuable, et sa composition peut varier au fur et à mesure des débats entre forumistes.
Il est toutefois demandé de ne pas changer les règles au cours d'un concours.


1) La personne qui remporte un concours qui fixe le contexte du suivant. Elle donne simplement 3 indications :
- le thème qui doit sous-tendre le scénario ;
- un élément que doit comporter le scénario ;
- l'adresse du fil contenant le règlement du concours.

2) La personne qui lance le concours donne aussi une date limite pour la remise des propositions. Cette date limite est parfois sujette à report, et cela se négocie à l'amiable.

3) La personne qui lance le concours ne participe pas au concours qu'elle a elle-même lancé. Toutefois, elle peut proposer un scénario correspond au thème et à l’élément proposés ; ce scénario sera considéré comme "hors compétition".

4) La taille de la proposition n'est pas spécifiée. Toutefois, les propositions trop longues n'étaient pas vraiment lues, il est donné comme indication de taille "adéquate", 6.000 à 7.000 signes, espaces compris. C'est à chacun de voir s'il veut en faire un synopsis ou un scénario complet.

5) Il n'y a aucune obligation quant au jeu pour lequel est écrite la proposition. Chacun est totalement libre en la matière.

6) Un contributeur peut participer au concours avec deux scénarios au maximum.

7) Les contributeurs peuvent, s'ils le souhaitent, poster leur contribution dans la ML de la Cour d'Obéron. Cela permet à ceux qui sont sur la liste de lire la proposition sous une forme plus agréable qu'un message de forum.

8 ) Une fois la date limite du concours atteinte, Hikaki ouvre un fil spécial pour les votes. Avec une date limite, là aussi, pour voter. Le gagnant est tout simplement celui dont la proposition a recueilli le plus de votes. Tout un chacun peut voter, y compris les contributeurs. Toutefois, il est demandé aux contributeurs de ne pas voter pour un scénario qu'ils ont eux-mêmes proposé.

9) Tout scénario qui a participé à un concours est ensuite publié (sous réserve d'accord de son auteur) sur le site de la Cour d'Obéron, où il est mis en ligne par les soins d'Hikaki.

10) Il est conseillé de référencer son scénario sur la Scénariothèque dès lors qu'il a été mis en ligne de façon définitive sur le site afin de bénéficier du retour d'autres lecteurs.

À noter que le point 4 est depuis bien longtemps totalement obsolète, les scénarios dépassant quasiment tous la limite de 7000 signes, et allègrement qui plus est.
Le sujet a fait l'objet de multiples discussions, entre les tenants d'un certain "esprit des concours" qui viserait à ne proposer que des contributions de taille modeste, et ceux qui pensent que la limite en taille n'est qu'une indication pour le confort des lecteurs consultant les scénarios en ligne sur les Salons (il faut dire aussi qu'au départ, il n'y avait pas forcément de recueil facilement imprimable).
À ce sujet, l'intervention suivante me parait pleine de bon sens :

Citation de: Selwin, le 24 janvier 2006
Pour ma part, donc, il ne faut imposer de limites à la création. A part celles de la bienséance, peut-être.

Si quelqu'un se sent prêt à écrire un long scénario, pourquoi l'en empêcher. Au final, ce qui compte dans ces concours, n'est ce pas de fournir des documents consacrés au jdr, pour le site de la Cour d'Obéron ?

Après, la gloriole personnelle et la victoire au concours, je trouve ça secondaire (même si comme tout un chacun, j'apprécierais que mon travail soit "reconnu", si réellement il le mérite).

Maintenant, il y a le côté ergonomie et publication des scénarios sur le forum.
D'où mon idée de faire un synopsis aussi complet que possible pour mon long scénario. Quoi qu'il arrive, je ferais toujours cela si je produis de longs scénarios.

Pour le lecteur, libre à lui de ne lire que le synopsis qui correspond à peu près aux standards du réglement, ou bien de tout lire : synopsis, puis développements.
Sachant, en outre, que ces développements sont disponibles par téléchargement d'un pdf et donc, qu'il ne sont pas publiés directement sur le forum ce qui serait illisible et polluerait notre espace commun, j'avoue que j'ai du mal à comprendre la polémique.

Je ferais aussi remarquer que produire un long scénario, ça demande du travail... On va pas reprocher aux gens de consacrer beaucoup de leur temps libre pour produire, de façon bénévole, des documents pour tous les membres du forum ??

Pour ce qui est des délais, personnellement, je pense aussi qu'il faut les fixer une bonne fois pour toute. Moi-même ayant profité des "rallonges", j'avais précisé que j'acceptais tout à fait d'être mis hors-concours pour ce retard.
C'est NORMAL. Ceux qui se sont cassés le dos pour respecter les délais peuvent se sentir lésés en voyant arriver des scénarios 15 jours après la date limite.

Cela dit, je pense qu'un bon délai serait de 2 mois de rédaction.

Pour ce qui est de l'indication sur la taille des synopsis postés sur le forum, environ 7000 caractères, me paraît raisonnable. Même si on dépasse allégrement.

Enfin, bien que ce ne soit pas précisé plus haut, il est souhaitable de se relire avant de soumettre un scénario, afin de corriger les fautes d'orthographe et autres coquilles.


« Dernière édition: 25Février, 2009, 20:30:12 par Hikaki » Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 021



WWW
« Répondre #1 le: 25Février, 2009, 20:18:23 »

J'ai également retrouvé ceci, plus récent, sur le forum de secours :

Citation de: Xaramis, le 11 juillet 2007
Le délai de remise du scénario
Il est fixé par la personne qui lance le concours (la personne qui a remporté le concours précédent). Le délai est généralement d’un moi set demi à deux mois. Il y a parfois des négociations, lorsque la date limite approche et que des auteurs ont besoin d’un petit délia supplémentaire pour boucler leur texte.


Le JDR du scénario
La liberté à ce sujet est totale. Ce peut être pour un JDR connu ou méconnu, vendu en boutique ou distribué sous le manteau, vivant ou mort, en français ou dans une langue quelconque de notre planète.
Tu peux écrire pour un JDR en particulier, pour un groupe de JDR (par exemple : « pour JDR d’ambiance cyberpunk »), ou quelque chose de très générique avec ou sans pistes d’adaptation à certains univers de jeu.
Il n’y a pas de stratégie gagnante qui repose sur le choix du JDR :
- si tu écris pour un JDR connu, une partie des lecteurs aura une grande facilité pour appréhender ton scénario, mais d’autres trouveront peut-être que leur curiosité n’est pas assez titillée ;
- si tu écris pour un JDR méconnu, c’est un peu l’inverse : tu peux attirer la curiosité, mais tu peux aussi tellement dérouter certains lecteurs qu’ils n’arriveront pas à entrer dans ton scénario.
L’idée principale, à mes yeux en tout cas, c’est de se faire plaisir à écrire, quel que soit le JDR pour lequel tu écris.


Le dépôt du scénario
Les scénarios sont le plus souvent déposés directement dans le forum, dans la discussion ouverte à cet effet. Dans ce cas-là, il est de bon ton de faire quelques efforts de mise en forme du texte (gras, italique, etc.) pour faciliter la lecture sur l’écran.
Certains auteurs choisissent néanmoins de fournir leur scénario directement au format PDF, soit en l’hébergeant sur leur site personnel, soit en demandant à une bonne âme de l’héberger pour eux. Dans ce cas, l’auteur poste un message dans la discussion relative au concours en cours, et indique le lien où télécharger son scénario.

La discussion sur les scénarios peut commencer avec leurs auteurs respectifs dès qu’ils sont déposés. Mais ce n’est pas encore le vote. Le vote fait l’objet d’une procédure spécifique, avec une discussion spécialement ouverte à cet effet (avec l’option « sondage » du forum) une fois la date limite de dépôt atteinte.

Au fur et à mesure que des scénarios (texte ou lien vers fichier téléchargeable) sont déposés par leurs auteurs, je mets à jour un fil spécialement créé pour cela, et verrouillé. Personne ne peut écrire dans ce fil-là, qui sert uniquement à recueillir les textes. Pour toute discussion, il y a le fil où les auteurs déposent leurs textes et où débattent les forumistes.
Ce fil est généralement appelé « recueil ».

Toutefois, il ne faut pas le confondre avec un autre « recueil », qui est le document PDF rassemblant tous les scénarios proposés pour un concours donné :
- les textes déposés directement dans le forum, et que je mets en forme de manière simple avec un traitement de texte ;
- les textes déjà mis en forme par leurs auteurs.
Ce recueil PDF est établi par mes soins une fois la date de clôture atteinte, et proposé en téléchargement. Cela permet aux forumistes de le récupérer et de le lire plus tranquillement que dans des messages de forum, et même de l’imprimer s’ils le souhaitent.
« Dernière édition: 25Février, 2009, 20:19:54 par Cultösaurus » Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: