Les Salons de la Cour

21Avril, 2021, 15:26:09
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 5 6 [7] 8   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le vingt-troisième concours de scénarios de la Cour d'Obéron est ouvert !  (Lu 47598 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 695



WWW
« Répondre #90 le: 18Avril, 2009, 18:30:41 »

Bon j'ai manqué un peu de temps aujourd'hui : serait-il possible de laisser jusqu'à la fin du week-end ? (IE le 19/04)

J'ai un peu laissé passer la date. Mon scénario "Bordel à Natividad" pour Hellywood ne sera pas terminé aujourd'hui. Demain peut être?

Je suis d'avis de ne pas nous priver de contributions supplémentaires potentielles.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 695



WWW
« Répondre #91 le: 18Avril, 2009, 22:25:38 »

Je suis en train de boucler un scénario pour Te Deum pour un massacre, qui a un parfum de sorcellerie en pays basque et bayonnais.

Scénario promis, scénario dû.

Ma contribution, déposée dans le fil de recueil des scénarios du 23ème concours, est intitulée Dans la lande du bouc.

Je compte en développer une version "complète", avec illustrations, caractéristiques des PNJ eta denak (c'est la façon de dire e tutti quanti en basque ) pour une publication en bonne et due forme sur le site de la Cour d'Obéron.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 430


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #92 le: 18Avril, 2009, 23:23:25 »

Hmmm... Je suis en train de me rendre compte qu'à trop vouloir faire générique : c'est plus un scénario que je fais mais une aide de jeu !  cassetete

N'empêche que j'ai eu des idées intéressantes (enfin pour moi ça me permet de poser des idées pour des scénarios sur une frontière... ) bon bref ! Tout ça pour dire que je vais centrer ça sur la Terre du Milieu pour le deuxième (avec idées pour Yggdrasil) et faire sans doute quelque chose de pur Yggdrasilien pour le 3e... M'enfin ça peut encore changer hein !  )
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Olivier
WürmC
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 527



« Répondre #93 le: 19Avril, 2009, 05:00:37 »

Bonjour à tous

J'ai peut être une vieIlle intrigue qui correspondrait assez bien...

Le Club des survivants est une assemblée informelle d'adolescents et de jeunes adultes ayant survécu à une agresion majeure (Attentat terroriste, viol avec violence, enlèvement par un tueur en série...) se réunissant principalement sur des forums dédiés du Net.

Leur petit groupe à acquis une certaine notoriété en raison des personalités qui le composent, et attirent régulièrement l'attention des journalistes avides de scoop, des bonnes âmes qui veulent absolument les 'aider' (psy médiatiques, sectes...) et autres pervers.

Qui plus est, certains membre étant suicidaires ou affichant des opinions extrèmes, vous vous faites réfulièrement virer des forums et communautés existantes... vous avez fini par louer un serveur étranger qui vous est exclusivement dédié. L'accès se fait sur cooptation après une enquète, et chaque membre doit être parrainé par un membre qu'il a rencotnré IRL.

Le 'Club' est censé avoir une utilité thérapeutique. C'est en fait un 'lieu' ou l'on ne vous regarde pas avec mépris, pitié et où vous pouvez tout simplement être vous même avec des gens capables de vous comprendre...ou de vous supporter.

Les PJs son des membres du club vivant dans la même ville s'étant déja rencontré IRL.

Les activités du club sont variées. Il y existe des forums 'artistiques' (assez dérangeants), des groupes de soutiens Psy (toujours en flame war), des 'bons coups' dont on veut faire profitter les copains (entré gratuite et autres 'tombés du camion') et un 'crime Watch', forum ou vous aimez jouer au détective (sans résultats probants)

Le sujet vous passionant actuellement est 'La Scie", un tueur en série sévissant dans la région. Il enlève ses victimes, les viole, et les découpe (à la scie ?).
Ce surnom lui a été donné grâce à Mathilda Ray, l'unique survivante qui ait échappé au prédateur. D'après elle, l'agresseur répètait sans cesse 'La scie..la scie...."
Note: Mathilda ne fait pas partie de votre 'Club'.

L'histoire commence quand un nouveau message est ajouté sur le 'Crime Watch': la photo d'un magasin de toilettage canin arborant la photo d'un chien célèbre en enseigne. Y est ajouté un commentaire d'un de vos copains Samaël.
"La Scie...ou Lassie ?"


Quelques membres du Club des Survivants (PNJs):

- BiGJonh (19): Membre fondateur. C'est un autiste touchant une pension de l'Etat. Il vit à la capitale et ne sort jamais de son appartement. Mutique, il ne peut communiquer avec autruis que part le biais de son clavier.
Sa famille, très croyante, a passé son enfance à le faire exorciser, agravant ainsi son état...
- Elvyra (14): Gothique adepte de l'automutilation. C'est une artiste douée pour le dessin, mais son thème favoris (son enfance incestueuse) est assez dur à supporter...
- AcidBurn (17): Atteind du syndrôme de Tourette depuis son agression il y a 4 ans dans le RER, c'est un informaticien autodidacte et un hacker compétent.
Il adore en rajouter dans l'ordurier et professe des opinions extrémistes qui changent régulièrement.
C'est un garçon adorable qui aime rendre service...mais parfaitement insuportable...
- Puffy (16): Archétype de la blonde décervelée dont la vie a volé en éclat quand elle a été enlevée par un réseau de traite des blanches. Rescapée de 17 tentatives de suicide, anorexique/boulimique, elle a devellopée une fabuleuse capacité d'écoute.
- RazorSex (18) l'artiste Underground dans toute sa splendeur. Cet étudiant des beaux arts a flambé vivant dasn le métro lors d'un attentat. Il adore les vidéos trash est est très fier de sa collection de faux Snuff movies burlesques (qu'il réalise et monte lui même).
Vu les séquelels de ses brulures, il est toujours envellopé de bandelettes (son icône est une momie).
- Muldy(16) : Cet amateur de thérie de conspiration à subit des manipulations médicales incompréhensibles sur son système nerveux central de la part de son beau père, un neurologue (maintenant en prison). Il souffre de crises d'anxiété culminant en crises d'épilepsie.
Il a beaucoup d'humour, et une connaissance encyclopédique des légendes urbaines.
-Samael (15): A survécu à une tentative d'enlèvement par un tueur en série homosexuel (l'Equarisseur). Ce dernier l'a relaché sans explication puis s'est suicidé.
Il souffre du fameux 'Syndrôme du survivant' (culpabilité exarcébée, dépression...) agravé encore par l'attention que lui porte régulièrement la presse.
Il est le fondateur du 'Crime watch".

Note: chaque PJ est censé posséder un 'parain' qui l'a introduis au sein du Club. Cette relation intime permet de personaliser leur approche du Club et de mieux les impliquer (confidences, petites appartés sur MSN...)


...

Aide de jeu Une journée sur le serveur du Club des Survivants

(Vous pouvez le poser sur votre forum favoris ou l'imprimer pour vos joueurs afin de préparer la partie)

Virés de partout en raison de vos 'particulatismes', vous avez fini par louer un serveur  en Ouzbekistan, qui vous est strictement dédié et ou l'on ne pénètre que sur invitation.

Section aide psychologique

- Nouveau topic d'AcidBurn:
"L'inceste, une aide pour pour la structure familiale ?"
- Réponse d'Elvyra: Connard !!!!!!!!!!!!
- RazorSex: MDR...

- Nouveau tocpic de BigJohn
"Un nouveau médicament permet d'éviter la formation des stress post trauma: la Propanolol
- Réponse de Puffy: Il est dispo actuellement ?
- Réponse d'AcidBurn: Encore une invention des fascistes pour guérir le victimes de leur précieuses névroses qui les empèche d'être des moutons menés à l'abbatoir
- Réponse d'Elvyra à AcidBurn: Connard !!!!!!
- Réponse de Muldy: d'accords avec AcidBurn.

Forum artistique

- Nouveau Thread d'Elvyra:
Photo sépia de Puffy mettant en valeur ses splendides cicatrices
- Commentaire de Samaël: Putain c'est beau !
- Razorsex: Pas mal. l'utilisation de la lumière est bien. Tu devrais utilsier un objectif grand angle.
- Puffy:  :oops: hihihihihi
- AcidBurn: Pas mal pour un Travelo.

- Nouveau topic de RazorSex
('rape movie' tourné avec des animeaux empaillés parlant entre eux avant d'être agressé par un cambrioleur habillé de noir)
- BigJohn: ...
- Muldy: les hommes en noir portent des chapeaux.
- Puffy:  :scratch:

Forum 'bons plans'.

- Nouveau topic d'Elvyra:
"Mon pote Serbe Zulo propose plein de tombé du camion ces temsp ci"
- Samaël: quoi par exemple ?
- Elvyra: Du matos de gendarmerie.

- Nouveau Topic d'AcidBurn:
J'ai un plan pour chopper de la morphine médicale"
- Elvyra: Connard !!!

- Nouveau Topic de BigJohn
"On va bientôt parler de nous dans une émission consacrée à l'aide aux victimes sur la 2"
- AcidBurn: Putain, ils vont pas nous foutre la paix pour changer !!!!
- Elvyra: pour une fois, tt à fait d'accors avec AcidBurn
- Muldy: Et merde... je vais faire une crise d'épilepsie et je reviens...

Forum 'Crime Watch'

- Topic de Muldy:
"La collusion entre Sarkozy et l'argent américian de la drogue"

- Topic "le tueur en série du Moment" lancé par Samaël
(Long article sur un assassin en liberté dont on retrouve les victimes découpées dans des sacs poubelles. Surnommé 'La Scie' par les Médias, car il ne cessait de répéter ces mots d'éprès une de ses victimes (Mathilda ray) qui a miraculeusement réussi à lui échapper)

Dernier Thread de Samaël:
Nouveau message est ajouté sur le 'Crime Watch': la photo d'un magasin de toilettage canin arborant la photo d'un chien célèbre en enseigne. Y est ajouté un commentaire d'un de vos copains Samaël.
"La Scie...ou Lassie ?"

Quelques recherches rapides permettent d'en savoir plus. Le 'Lassie' se trouve dans la périphérie de la ville des Pjs, il appartient à un certain Amédée Petipas, ancien contrôleur fiscal licencié à la suite d'une obscure affaire de Moeurs...

...

(Disponible sur le Net et à la radio)

L'information vient de tomber sur tous les moteurs de recherche: Prosper Gradoux, membre présumé du fameux 'Club des survivants' sous le pseudonyme de Samaël, vient de se suicider. Le débat est relancé sur l'influence néfaste d'internet et sur les manipulations sectaires.

Interrogée à ce propos, un parlementaire souhaiterait faire voter un texte...


...


Le début de l'enquête:

Leur collègue s'est suicidé d'un façon étrange: il s'est égorgé. Ce fait devrait suffire à leur mettre la puce à l'oreille. Ses parents sont persuadés que leur fils s’est donné la mort, mais admettent avoir reçu la visite d’un homme mystérieux .

D'autant que M Petipas mène effectivement une double vie. Le soir, il fréquente le petit monde de l'occultisme (style Chaosmagie SM Gay...) dans la plus grande discrétion.

Qui plus est, les Pjs se sentent observés... Petipas s'est il rendu compte de leur surveillance ? Après quelques agissements étranges, il se tiendra 'étrangement' bien...

Le flics, s’ils sont mis au courant, ne trouveront rien de particulier à lui reprocher et menaceront les Pjs "d’hospitalisation d’office s’ils continuent à faire les dingues"…

Mais ce n'est pas le pire. Les Pjs vont commencer à recevoir des messages anonymes incompréhensibles par une voix ou une icône Internet ressemblant à celle de Samaël. Des mises en garde, des menaces... Le tout restant intraçable.

Ce ne sont d'ailleurs pas les seuls. D'autres membres des 'Survivants' en reçoivent, parlent de phénomènes étranges (feux, apparitions…). Elvyra fera une tentative de suicide.

Les Pjs penseront sans doute avoir résolu une partie du mystère en découvrant l’identité de leur mystérieux suiveur : Alphonse Güldek, journaliste d’investigation prépare un reportage (bien racoleur) sur leur Club et le suicide de leur ami.

Il ne profitera cependant pas bien longtemps de ses infos mal acquises. Il mourra d’une façon horrible (l’idéal étant que ce soit les Pjs eux mêmes qui découvrent son cadavre, par exemple en cambriolant son appartement).

A partir de ce moment, les choses vont se précipiter. L’affolement règne dorénavant dans la communauté des Survivants. Puffy prétend avoir été poursuivie par un chien Noir en rentrant chez elle de nuit. RazorSex raconte avoir reçu un vrai SnuffMovie (montrant la séance de torture et la mise à mort du journaliste par un individu flouté). Muldy sera victime d’une hallucination (il se dit poursuivi par des esprits) et sera interné. AcidBurn tentera également de se suicider après avoir contacté les Pjs pour les prévenir qu’il avait découvert un truc étrange (encore plus que la situation présente ?)

L'idéal est également d'étendre la campagne de harcèlement et l'épidémie de suicides aux proches des pjs ne faisant pourtant pas partie du Club.

Explication :

RazorSex (Thomas Archambaud) est l’homonyme du véritable étudiant en art qui a flambé dans le métro. Ce dernier se trouve dans une maison de repos, dans la ville des Pjs. Contacté, il explique n’avoir jamais entendu parler du club des survivants, mais avoir eu souvent la visite d’un individu portant les même nom et prénom que lui.

En faisant des recherches, ou en retrouvant certains documents laissés derrière eux par leurs amis disparus, ils pourront en apprendre plus sur le vrai/faux Thomas Archambaud. C’est bien un étudiant en cinéma, mais spécialisé dans les effets spéciaux. Il a en fait 28 ans. Il a déjà été arrêté pour cambriolage, incendie volontaire, possession de drogue et infraction informatique (et non pas mis en prison mais interné en HP). Il a également fait des études (en psychologie criminelle) et a écris un mémoire sur les tueurs en série…

Thomas est « La Scie ». Il aspire à devenir le Mozart du meurtre en série.

Depuis sa découverte du Club, il a cherché par tous les moyens à l'intégrer. Il à profité de l'opportunité de son homonynie avec un excellent 'candidat potentiel' pour poser sa candidature... Il voit le Club comme un merveilleux vivier de victimes envoyées par le destin et à longuement préparé son plan pour faire de leur agonie mentale puis physique une véritable apothéose..

Il connaît leurs points faibles, a piraté leur réseau, possède des doubles de leurs clefs, à posé des micros, installé des mises en scènes morbides, provoqué des hallucinations en droguant leurs boisons … Il adore jouer avec la peur que provoque les attaques ‘surnaturelles’…

Pour la petite histoire, M Petipas est son oncle. Ce dernier n’est au courant de rien. C’est tout juste s’il se souvient qu’il a un peu ‘tripoté’ Thomas quand il était petit…(Il possède encore quelques photos très explicites)

La 'découverte' de Samaël était donc erronée, mais elle a avancé le début des persécutions, préparées il est vrai de longue date. Thomas déteste entendre parler de son oncle.

Le point faible de RazorSex est la confiance excessive qu’il possède en ses propres capacités. Tant qu’il a du temps devant lui, il est parfait, méticuleux. Mais s’il est acculé ou contraint à improviser, il commet des erreurs.

S’il se voit découvert, il utilisera l’un des membres du club qu’il a kidnappé (Puffy serait parfaite) pour fixer un ultime rendez-vous (mortel) aux Pjs dans un hangar soigneusement aménagé…

La seule chance des Pjs est de ne pas respecter les règles du jeu fixé par Thomas, par exemple en en le désinformant, en réussissant à le pirater à son tour, ou en le confrontant à son passé de victime d’un pédophile (ce qu’il se refuse d’affronter).
Ils peuvent aussi tout simplement re-contacter les flics preuve à l’appui… mais dans ce cas un bon nombre tomberont dans les pièges de Thomas, qui a toutes les chances d’être de nouveau déclaré irresponsable.

Un malheur n’arrivant jamais seul, le Club des Survivants fera de nouveau la ‘Une’ des Médias… Si les Pjs jouent le jeu, ils se verront proposer des ponts d’or par les maisons d’édition, les plateaux télé à la mode… Et s’attireront plein de fans psychotiques…

Si les Pjs parviennent à faire profil bas, le Club se recomposera lentement... Une nuit, ils auront le sentiment de recevoir un message de leurs amis prématurément disparus.

Cette même nuit, la cellule (ou la tombe) de Thomas sera ravagée par un mystérieux incendie...

Inspiration:

- La secte Sans Nom
- Saw
- Scream
- Strange days (pour le thème du complot imaginaire)
- Lain (recevoir des mails d'une personne qu'on sait morte)
« Dernière édition: 19Avril, 2009, 18:54:45 par Olivier » Journalisée
Olivier
WürmC
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 527



« Répondre #94 le: 19Avril, 2009, 05:29:35 »

Exemple d'intrigues secondaire du Club des Survivants

Lors de la partie test, l'un des joueurs incérnait une star de la chanson juvénile, vivant reclus depuis un enlèvementt particulièrement éprouvant genre Mysery.

(Il proposait d'être une sorte de mécène du club idée qu'avait adoré les autres Pjs)

Cet individu vivait dans la terreur de ses fans. L'une d'entre elle en particulier s'ingénie à le harceler de lettre d'amour, à s'introduire chez lui...

Elle prétend être en communication avec lui, connait des détails troublants.  Bien sûr ,il sera facile de l'éconduire (voire de la virer), mais elle s'incrustera (on peut en faire une sorte de gag récurent...

Elle a beaucoup fait rire les Pjs de ma partie, jusqu'à ce qu'ils s'apperçoivent qu'elle était à l'origine d'un certain nombre d'exactions dont ils sont victimes

(Elle a ainsi fini par assassiner le majordome de la rock star et lui a envoyé ses yeux par la poste...)

En fait , elle est manipulée par Archembaud/Razorsex qui a repéré cette fan psychotique sur un Fansite et lui a fait croire qu'il était la Rock Star en question. Il joue de ses frustrations pour l'amener à s'en prendre à ceux qui lui'volent', 'menacent' son idole...

Je l'ai utilisé comme élément permettant de maîtriser le rythme de la partie, (elle persécute les PJs quand l'enquète s'enlise)  dont la découvert et la neutralisation crée une '''fausse fin' permettant de rebondir sur un final montant encore d'un cran la tension.

Durant la partie, mes joueurs ont compris que leur réseau était piraté en checkant les mails soigneusement archivés du mini PC de la fan en question.

(Inspiration: l'anime Perfect Blue)
« Dernière édition: 19Avril, 2009, 06:23:50 par Olivier » Journalisée
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #95 le: 19Avril, 2009, 18:16:32 »

Je suis de retour, et j'informe les éventuels retardataires que je ramasse les copies cette nuit.
Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 430


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #96 le: 19Avril, 2009, 19:53:05 »

Si on a jusqu'à minuit ça devrait aller. 

En attendant : voici ma deuxième contribution écrite en écoutant les 3 BO du SDA. 

Sur les rives de l'Anduin

Un scénario « Terre du Milieu » par Cuchulain.

Synopsis :
Dans ce scénario se déroulant en TA 2510 les joueurs incarneront des soldats du Gondor envoyés pour défendre la frontière naturelle formé par le fleuve Anduin contre les peuplades   Balchoth.  Avec un fortin comme seule protection contre l'ennemi, ils vont devoir faire face et survivre à la grande invasion de 2510. Harcelés par les barbares et contraint de fuir, pourront-ils tenir jusqu'à l'arrivée d'Eorl le jeune ?

Pour plus de détails sur les peuplades barbares de la Terre du Milieu on peut se reporter aux Appendices du Seigneur des Anneaux, mais aussi à la  discussion que j'ai eu avec Olivier Legrand dans ce forum au petit salon Tolkien.

NB : Bien que ce scénario se déroule sur la Terre du Milieu il est aisément adaptable dans un cadre différent :
- Historique pendant l'Empire Romain sur les bords du Rhin en remplaçant les Balchoths par une population de type Germains ou Goths (dans le dernier cas le MJ pourra insister sur le fait que les Goths semblent assez intéressés par s'installer "paisiblement" et un accord politique pourra remplacer la venue de renforts) et les soldats du Gondor par des Légionnaires romains (et assimilés)
- Arthurien, les barbares devenant des Angles et des Saxons; tandis que l'Anduin devient le Mont Badon.
- Yggdrasil : Les balchoths peuvent être transformés aisément en Bjorningas et le Gondor devenant Peithan (dans une optique barbare contre barbares) ou Reinhald (dans une optique civilisation contre barbarie)
.



Introduction :

Tiers Age année 2510 : les PJ ont été affecté à la surveillance du fleuve Anduin. Plus particulièrement d'une zone sensible se trouvant en dessous de la rivière Limeclaire sur le plateau situé entre la forêt de Fangorn et les Terres Brunes. Nous sommes en été et c'est la saison la plus redoutée par les soldats : le cours de l'Anduin baisse avec la chaleur et les orientaux se font plus pressants, lançant des raids incessants qui mettent à mal le moral des troupes.

Faisons un rapide état des lieux : Les PJ sont sous le commandement du capitaine Ardomir un vétéran qui connait bien les escarmouches contre les balchoths. Ils occupent un petit fort en pierre situé juste en dehors des zones inondables en face de la rive ouest de l'Anduin. Leur troupe est composé d'une trentaine d'hommes de tout âge et de toute expérience : aussi bien des vétérans grisonnants que des soldats du rang et des jeunes recrues pas vraiment rassurée. Le fort a été construit solidement à l'origine mais l'âge et le manque de moyens humains n'ont pas permis un bon entretien et il arrive que les soldats doivent faire des réparations de fortune. Notons qu'ils ne sont pas totalement isolés : il y a d'autres forts répartis sur le cours de la Grande Rivière mais le plus proche est à 3 jours de marche.

I. La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle même.

Dans cette première partie, les PJ bénéficient encore de la protection de leur fort et peuvent s'y réfugier en cas de problème. Toutefois la menace et le harcèlement constant des hommes de l'Est doit se faire de plus en précise et à chaque mission leur raids devenir de plus en plus dangereux.

 - Ravitaillement : le val d'Anduin a été déserté par la population aussi l'Intendant doit-il faire régulièrement parvenir des vivres aux soldats dans les forts (qui complète par la pêche et la chasse). Ce ravitaillement arrive régulièrement par convoi et voici qu'il a plusieurs jours de retard ! Les jours finissent par former une semaine, puis deux et l'inquiétude monte dans les rangs de la troupe. Ardomir va confier aux PJ le soin d'une mission à l'intérieur des terres pour savoir ce qu'il en est. Au bout de quelques jours : les soldats vont comprendre la raison de ce retard : le convoi a été attaqué par des orcs venus du Nord, toutes les denrées alimentaires ont soit été pillées soit brulées. Aux PJ de voir : vont-ils s'en retourner les mains vides ou suivre la trace des orcs pour essayer d'en reprendre au moins une partie ? Les orcs ne vont pas très vite, car ils trainent avec eux les chariots de ravitaillement, on peut envisager plusieurs options :
1) Attaque du convoi orc : les PJ font une attaque rapide pour récupérer quelque provisions pour le fort et reparte aussitôt. Faisable mais dangereux car les orcs vont les poursuivre et il va falloir faire vite pour les semer ! Un petit passage par Fangorn permettrait de s'en débarrasser mais il risquerait eux aussi d'y rester !
2) Suivre le convoi jusqu'à sa dispersion : les orcs du mont brumeux ne vivent pas tous ensemble, au bout d'un moment la troupe se dispersera : chacun rentrant vers ses cavernes. Moins de vivres à prendre mais moins de risques.
Au retour ils devront affronter une petite troupe d'orientaux qui ont réussi à déjouer la vigilance des défenses gondoriennes.

- Travaux :  L'hiver ayant été rude : il faut réparer la porte du fort ainsi que les machines de guerre du fort, et retailler des pierres afin de consolider les murs. Si le fort compte quelques artisans, ils ne peuvent se déplacer seul sur le plateau (surtout si l'épisode 'ravitaillement' a été joué) : le capitaine délègue donc 10 hommes afin de les accompagner. Si les PJ font partie des hommes qui restent et vont devoir repousser une razzia des Hommes de l'Est alors qu'ils sont en sous effectifs s'ils souhaitent faire partie de l'expédition : il va falloir déloger un groupes de balchoths (diplomatie ou combat) qui prétendent utiliser la carrière à leur seules fins, se risquer à l'orée de Fangorn pour abattre une bonne dizaine troncs afin de les ramener au fort, et en guise de cerise sur le gâteau pour la fin de l'expédition : repousser une attaque de barbares sur le fort !

- Chasse, pêche, cueillette : bien que la précédente mission ait permis de ramener des produits comme de la farine, de la viande séchée et des produits de type fromager : il manque de la viande du poisson et des fruits frais. Le capitaine forme plusieurs équipes et voici donc les PJ partis en expédition de chasse pour ramener un maximum de gibier, de poissons et de fruits encore trouvables dans des vergers peu à peu laissé à l'abandon par des paysans en raison des raids barbares incessants. Comme toujours : la menace des tribus de l'Est sera présente se faisant de plus pressante vers la fin de la mission.


II. C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.

Toutes les missions amènent à fin de l'été et la situation n'est guère brillante : les raids ennemis sont de plus en plus courants et de plus en plus meurtriers, et le moral des soldats est au plus bas. De l'autre côté : les balchoths se rassemblent de plus en plus nombreux et on entend au loin le bruit caractéristique des haches résonnant contre des arbres...

Tout commence un beau matin de septembre... Les PJ reconnus comme éclaireurs/espion sont convoqués par le capitaine Ardomir qui leur explique brièvement la mission : profiter de la nuit pour passer l'Anduin et aller en reconnaissance pour savoir exactement ce que prépare les homme de l'Est : construisent-ils des demeures, des machines de guerre ou bien des radeaux pour passer la grande rivière ? Quoi qu'il en soit : ils ont toute latitude pour prendre des initiatives afin de saboter/retarder leur travail. Il a bien conscience que c'est une mission très dangereuse mais le besoin de savoir est impératif. Une diversion sera crée grâce à l'emploi de la catapulte qui enverra quelques boulets par dessus le fleuve. Ce soir est en plus une nuit sans lune : moment idéal pour l'espionnage.
La nuit tombée : les PJ légèrement armés et sans armure vont devoir passer l'Anduin à la nage, s'infiltrer dans le camp ennemi et tenter de découvrir l'activité exacte des balchoths. L'infiltration dans le camp des hommes de l'Est est relativement aisée car les pierres qui tombent du ciel cause une certaine « panique organisée »1 chez leurs ennemis qui font plus attention à leur tête qu'à leur pieds ! Les espions découvriront facilement la cruelle vérité : les barbares sont tout simplement en train de construire des embarcations, une énorme quantité de bateaux prêt à traverser le fleuve pour déferler sur le Gondor. Ils peuvent incendier quelques radeaux afin de retarder les choses, mais ils se rendront bien compte que c'est dérisoire2. Les MJ désirant rendre la scène un peu plus haletante peuvent faire jouer le retour sous une pluie de flèches (il y a toujours un joueur pour faire un échec critique au bon moment au pire : trichez !!3)

La question qui se pose est : Que vont dire les PJ à leur camarades ? Car si le capitaine va rapidement les faire venir dans ses quartiers, les soldats chargés de les accompagner ou les autre PJ qui n'ont pas participé à la mission vont les interroger pour savoir ce qu'ils ont vu et qu'est ce qui se passe exactement de l'autre côté du fleuve ? A eux de décider : mentir, minimiser ce qu'ils ont vu, refuser de parler ? Il en sera de toute façon de même après leur rapport à Ardomir. Une fois le rapport entendu : le capitaine les congédiera sans attendre et un jeune soldat sera convoqué. On le verra partir vers l'ouest au grand galop quelques heures plus tard, porteur d'un message pour le Surintendant.4  Une fois le messager parti : Ardomir rassemblera la troupe et leur expliquera la situation : Les balchoths sont en train de construire des radeaux pour envahir le Calenarhdon  ! Il a envoyé un message à Minas Tirith pour demander de l'aide et est certain qu'elle ne saurait tarder, en attendant il doivent se préparer à soutenir un siège.

C'est le moment de laisser l'imagination débordante des PJ se mettre en œuvre. Ils ont approximativement trois jours avant que l'ennemi ne déferle sur eux : demandez-leur ce qu'ils veulent faire pour augmenter les défenses du fort. Pendant ce temps là : un vent de panique souffle sur les soldats, et l'idée de fuite et de désertion se répand dans la troupe comme une épidémie. Trois jours après, c'est l'hallali : des forces innombrables traverse la grande rivière : malgré tout les efforts des archers et servants de la catapulte : les balchoths encerclent le fort.

III. Pour parler de la guerre : Il n'y a que des larmes.

Le fort va être submergé tel un barrage cédant devant la force d'un fleuve. C'est le moment de rejouer Fort Alamo : jour après jour des combats éreintants et le nombre des défenseurs qui ne cesse de diminuer. Quelques idées pour prolonger l'agonie du fort :
- Le puits ne donne plus d'eau ! L'ennemi a tout simplement dévié le cour d'eau souterrain, affluent de l'Anduin qui alimente le puits. Il faut descendre dans le puits à l'aide de cordes, trouver le barrage et éliminer ses gardiens.
- Plus de médicaments ! A force de devoir soigner un nombre croissants de blessure, le guérisseur du fort est à cours de plante médicinales. Il va falloir sortir de nuit pour aller chercher les plantes nécessaires qui ne pousse qu'à l'orée de Fangorn.
- Traitrise ! Alors qu'ils font un tour de garde, une ombre se faufilant près des réserves d'eau et de nourriture alerte les PJS. C'est un de leurs camarades qui a pactisé avec l'ennemi et tente d'empoisonner les réserves. Les PJS pourront-ils l'arrêter à temps et l'empêcher de mettre le feu s'il est démasqué ?
- Plus de capitaine ! Tué sur les remparts par une flèche meurtrière (ou assassiné dans son sommeil) sa mort risque de désorganiser complètement les défenseurs. C'est le moment pour un PJ de reprendre le flambeau.

Malgré tout leurs efforts : les PJ ayant une compétence de tactique ou de stratégie se rendent compte que le fort est perdu à court terme ! Les renforts promis n'arrivent pas et le nombre des soldats est en baisse constante. Il faut fuir vers l'ouest pour essayer de rejoindre le Gondor sud... C'est donc sur un dernier acte de bravoure que se conclue cette partie du scénario. Une sortie héroïque dans la sueur et les larmes ! La chance des PJ c'est que les barbares sont une force d'infanterie et que le fort dispose de chevaux frais, avec une charge de cavalerie ils pourront suffisamment désorganiser leurs rangs pour se frayer un chemin.   Sous une pluie de flèches et les hurlements des barbares le restant des soldats arrive à passer les lignes et fuit vers l'ouest. Quelques éléments à mettre en place pour une sortie tragique5 :
La monture d'un PJ est abattu par les barbares : il faut revenir en arrière pour le prendre au vol et monter à deux sur un cheval.
Décrire comment des barbares arrivent à intercepter un PNJ et le mettent en pièce avec des hurlements sauvages.


Conclusion. Le destin c'est simplement la forme accélérée du temps.

Au bout de quelques jours de chevauchée : une armée se profile à l'horizon, sera-t-elle seulement suffisante pour repousser l'invasion ? Laisser un peu de temps aux PJ pour souffler un peu puis ils essuient une série d'attaques de Balchoths les harcelant et ne leur laissant aucun répit ! L'armée est repoussée vers le Nord avec des lourdes pertes et quand elle commence à panser ses plaies : une armée d'orcs venus des monts brumeux fond sur elle ! Le MJ peut à loisir utiliser des règles de bataille de masse pour simuler l'affrontement ou passer en mode narratif... Toujours est-il qu'au moment où la situation semble désespérée les cavaliers venus du Nord dirigés par Eorl arrive en renfort et font pencher la situation en faveur des hommes de l'Ouest !6



1. Copyrigth Alias pour l'expression.
2. A Tiers Age : cette découverte leur vaut 1 point de désespoir.
3. Oui je sais c'est maaaaaaaaaal  !
4. A confier à un PJ absent pour la prochaine séance éentuellement.
5. C'est le moment de faire mourir des pnjs récurrents : charge au MJ de les avoir bien décrits aux joueurs pour que leur perte les éprouve.
6. L'auteur suggère un jet de perception/vigilance/assimilé pour entendre un cri d'espoir : « Les hommes du Nord ! Les hommes du Nord arrivent !! » façon bataille des 5 armées.

Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 430


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #97 le: 19Avril, 2009, 23:36:48 »

INVASION

Un scénario Sword and Sorcery  par Cuchulain.

Synopsis : Dans ce scénario les PJ incarnent des membres d'Alba une nation barbare envahis par une armée d'une nation plus avancée technologiquement. Leur reine les a chargé de soulever les clans  et  leur a donné un seul objectif : harceler les conquérants sans répit pour les affaiblir afin que lors de leur arrivée dans la grande plaine où est prévu l'affrontement leur forces vives soient sapées et leur moral au plus bas. Tout les moyens sont bons !

(NB : tous les noms des barbares seront à consonance celtique et ceux des civilisés à consonance latine pour faciliter l'immersion, mais tout cela n'a pas la moindre prétention historique)

Introduction :

Le printemps est enfin là après un hiver rigoureux et dans le palais royal et la capitale on se prépare avec joie aux  fêtes célébrant la renaissance de la terre, le retour du soleil et le réveil de la terre. Les PJ vaquent à leurs occupations (courir les filles, boire comme un trou, se battre pour de l'argent ou dans une rixe de taverne, dilapider l'argent gagné dans leur précédente aventure, chasser, etc...). Quand un messager de la reine (ou une troupe bien armée selon la personnalité du personnage) vient les prévenir que la reine Sorcha désire les voir. Qu'ils soient trainés de force ou venus de leur plein gré, le résultat est le même : les voilà réunis dans la salle du trône.

Sa majesté Sorcha 1er n'est pas du genre à prendre des gants aussi leur explique-t-elle la situation en quelques phrases claires (surtout si l'un des personnages sort d'une beuverie et à la gueule de bois) :
Les espions qu'elle a placé dans le pays voisin sont formels : l'armée de l'empereur Augustus est en marche pour venir leur apporter la « civilisation », en profiter pour redorer son blason terni après des révélations sur ses mœurs douteuses avec des membres de sa garde prétorienne, et accessoirement la faire entrer dans son harem... [La reine oublie de mentionner qu'avant l'hiver : plusieurs tribus frontalières avait lancées des raids pour ramener du bétail entre autres]. Selon l'historique des PJ, Sorcha les aura choisi pour différentes raisons :
- Premier scénario : ce sont ses meilleurs guerriers/éclaireurs/mage/barde et ensemble ils forment une troupe d'élite au service de la reine
- Groupe déjà établi : leur renommée est parvenu jusqu'à ses oreilles et elle a besoin d'un groupe de mercenaires fiables.
- Autres :  ils sont les meilleurs dans leurs domaines aussi a-t-elle fait appel à eux, ils ont volés quelque chose/tués des gens importants et s'ils réussissent : leurs fautes seront oubliées.
Quoi qu'il en soit, la reine leur précise qu'en cas de victoire : il les couvrira d'or, de bijoux et d'objets précieux pris sur son trésor personnel [sans parler d'une récompense plus personnelle au PJ le plus attirant]. Mais qu'attend-t-elle  exactement d'eux au fait ?

C'est simple : la Reine a tenu conseil avec ses chefs de guerre et le meilleur endroit pour se battre c'est la forteresse de Mostyn dans la plaine d'Aoif. Pour cela il faut que l'empereur et ses légions passent plusieurs obstacles : Les Monts Morann qui forme une frontière naturelle entre Roma et Alba, l'impénétrable forêt de Kingsley et les marais de Blathmaic. Munis d'un bracelet portant l'emblème de la maison royale les PJ vont devoir s'appuyer sur les tribus qui vivent la bas pour affaiblir au maximum les légions impériales ! Ça ne devrait pas être trop dur affirme la reine [ce en quoi elle ment effrontément] car les légions ont été artificiellement grossies par des jeunes recrues à peine sortis des jupes de leur mère, des paysans enrôlés de force et des criminels à qui ont a laissé le choix entre la légion ou les jeux du cirque. Leur mission : harceler sans cesse l'armée ennemie pour infliger un maximum de dégâts avec un minimum de pertes !  Les légions se déplaçant à pied il leur sera fourni les meilleurs chevaux du royaume pour devancer leur arrivée dans chaque obstacle et organiser les attaques. Après ses explications (et l'approbation des PJ accessoirement) la reine leur remet à chacun 100 PO pour les faux frais, le fameux bracelet et appelle un serviteur pour les amener aux écuries.

I.  Pourquoi soulever des montagnes quand on peut passer par dessus ?

C'est sur cette réflexion d'un philosophe d'un lointain pays du sud que nos héros découvrent les Monts Morann. Cette grande chaine de montagnes, élevé selon les légendes par les dieux au commencement des temps pour protéger le peuple d'Alba, est effectivement un bon endroit pour tendre des embuscades : cols enneigés malgré l'arrivée du printemps, défilés et vallées encaissées, à pic, rochers qui ne demandent qu'à rouler sur des ennemis et d'innombrables endroit pour se planquer après être allé titiller un ennemi supérieur en nombre.

Munis de leur bracelet royal les PJ vont donc à la rencontre de la tribu des montagnes. Ce sont des éleveurs : moutons, chèvres, vaches à long poils paissent tranquillement du printemps à l'automne près des lacs et dans les prairies d'altitude qui parsèment leur territoire. Cette tribu a une certaine habitude des affrontements contre les légions qui les craignent à juste titre [Note au MJ : faites un joyeux mélange entre les basques et les écossais des highlands et vous avez la tribu des montagnes !].

Leur chef : Angus ne se fera pas trop prier pour aider les PJ [une dizaine de pièces d'or feront l'affaire] et peut leur proposer plusieurs actions :
- Éboulement : on prépare des pierres en haut d'un défilé  et quand l'ennemi arrive on lui jette dessus, l'ensevelissant avec joie.
- Attaque dans une vallée étroite : à placer après l'éboulement pour un meilleur effet, dans un endroit étroit : les légions ne pourront pas former des unités compactes et au corps à corps à un contre un : les gens d'Alba sont bien meilleurs
- Détournement : sous prétexte de faire passer par un chemin plus rapide on perd une légion entière dans les montagnes.

La seule faille dans les deux premières actions c'est qu'il faut une chèvre et ce sont les PJ qui vont devoir s'en charger.

II. Écouter la forêt qui pousse plutôt que l'arbre qui tombe.


C'est ce que leur dit le druide de la tribu de la forêt une fois qu'ils auront perdu plusieurs heures [jours si le MJ est d'humeur taquine] et auront été amenés devant le chef : Connor.

La tribu de la forêt est assez traditionaliste et c'est au cours d'une assemblée rassemblant tout les adultes que les PJ vont devoir plaider leur cause. A eux de jouer : c'est en étant éloquent qu'il s'assureront le soutien de la tribu. Une fois que l'aide leur est acquise la tribu propose plusieurs idées pour taquiner les légionnaires et l'empereur.

- Embuscades dans les bois avec archers postés dans les arbres pour jouer au sniper tout au long du chemin et utiliser des cordes pour s'élancer dans les airs, faucher un légionnaire puis revenir sur la branche d'un gros arbre avec sa prise (dans le plus pur style robin des bois)
- Pièges divers et variées : pieux dans le sol façon trappe à ours en plus grand, troncs coupés reliés à des cordes venant écraser les machines de guerre (cette fois ci le MJ pourra regarder la bataille avec les Ewoks dans Le Retour du Jedi)
- Escarmouche sur un chemin étroit les légions ne pourront pas former des unités compactes et au corps à corps à un contre un : les gens d'Alba sont bien meilleurs (façon Arminius)
- Perdre une légion dans les bois : ils mettront au moins un mois avant de sortir de la forêt.

Encore une fois : les PJ vont devoir jouer les appâts ! Cette fois-ci ça sera moins dur, après l'épisode des montagnes : l'empereur Augustus veut les capturer vivants pour pouvoir les interroger [et accessoirement les torturer avec des raffinements de cruauté]

III. Même les nénuphars tremblent à l'idée qu'on puisse assainir le fond du marécage

C'est un proverbe que les PJS entendront souvent au cours de leur séjour dans la riante contreée de Blathmaic
La tribu des marais vit dans un village sur pilotis au cœur des marécages de Blathmaic. C'est un lieu fétide, humide et poisseux : mais l'on y trouve nombre de plantes rares et des tombes maudites : un peuple très ancien vivait là, avant que le peuple d'Alba ne s'installe au terme d'une longue errance. Ils avaient poussé l'art de la magie à des niveaux qui font fantasmer les mages de Roma et leurs tombes recèlent des secrets à qui pourra en sortir vivant.

Pour avoir l'aide de la tribu des marais : il faudra vaincre un monstre qui terrorise les habitants. Depuis qu'un chercheur de trésors imprudent à ouvert une tombe et n'a pas pu la refermer cette créature démoniaque hante les nuits des habitants. Une fois cette « formalité » accomplie nos héros pourront compter sur l'entière collaboration de la tribu des marais à travers sa chef Siùn. Comme ses confrères des montagnes et des forêts, elle leur proposera diverses réjouissances :
- Épidémie dans les légions : c'est une spécialité locale, et le druide pourra indiquer au PJ un endroit ou vive des moustiques qui répandront une maladie difficilement curable dans l'armée. Les moins solides seront pris d'une fièvre maligne et sans certaines plantes qui poussent  dans les marais : c'est la mort assurée.
- Sables mouvants : attirer les légions dans des sables mouvants ne sera pas dur, car cette fois ci l'empereur Augustus les veut vraiment [et cette fois-ci ça ne sera plus raffiné : il la jouera médiéval avec leur postérieur !]
- Egarer les légions : classique mais toujours amusant avec un guide 'indigène' qui prétendra savoir où sont ces fameuses plantes ! Si ils ne sont pas avalés par des sables mouvants, mordus par des serpents ou des insectes ou mangés par un démon échappé d'une tombe maudite : il en restera fort peu.


Conclusion : Plaine, ma plaine, plaine mon immense plaine [vieux chant traditionnel d'Alba !]

Si les PJ ont bien fait leur travail : ce sont des légions bien affaiblies qui arriveront pour s'emparer de la forteresse royale ! Au terme d'une bataille sanglante l'armée de Roma se prendre une déculotée monumentale et l'empereur Augustus rentrera bredouille à Roma ou ses ennemis se chargeront de lui...

Et nos héros ? Eh bien une fois encore : ils seront riches et respectés ! Enfin jusqu'au prochain scénario bien sur !




Annexe PNJS

Sorcha 1er reine d'Alba : bien qu'ayant dépassé la quarantaine, sa majesté est une femme désirable aux formes épanouies, prodigue de l'amitié de ses cuisses ! Grande, son corps reste musclé par des longes séances d'entrainement aux armes. Son visage est ovale, elle a le front haut, les pommettes saillantes et des yeux verts qui savent aussi bien se faire doux que durs. Ses longs cheveux roux sont généralement nattés et retenus par la couronne royale. Elle dirige Alba depuis 20 ans après s'être débarrassé de ses rivaux dans des circonstance encore mal connues. Sorcha est généralement courtement vêtue d'un bikini côte de mailles, d'une cape en fourrure et de quelques bijoux.

Angus : des longs cheveux noirs qui commencent à grisonner, une barbe qui lui mange la moitié du visage, des yeux noirs profondément enfoncés et des mains puissantes définissent ce colosse qui comme ses hommes portet un gilet en peau de mouton, un kilt avec des motifs compliqués et se bat avec une épée à deux mains. Il a un caractère d'ours mais au fond (mais alors bien au fond) c'est un tendre !

Connor : Brun, cheveux longs, yeux bruns, de taille moyenne et pas particulièrement impressionnant physiquement. Il révèle toute son habileté lors de ses discours au conseil de la tribu : c'est un orateur né qui sait retourner l'opinion d'une foule par une phrase habilement tourné. C'est également un très bon chasseur qui ne manque jamais sa cible que ce soit avec un javelot, une fronde ou un arc. Il est généralement habillé en vert comme beaucoup des membres de la tribu.

Siùn : grande, blonde, musclée. Un visage rond et des grand yeux bleus innocents qui ont fait perdre la tête à plus d'un chasseur de trésor. Même si une certaine chaleur  règne dans les marécages, son pagne de fourrure est un peu trop échancré aux bons endroits pour que ça soit une coïncidence. Elle manie la lance comme personne.

Augustus : l'empereur dans sa jeunesse était un jeune homme athlétique à la mâchoire carrée et aux boucles noires qui faisait soupirer toutes les patriciennes. Cette époque est maintenant révolue du fait de certains excès et si sa cuirasse dorée affiche des pectoraux et des abdos d'acier tout cela n'est que du métal moulée et en dessous les orgies et les banquets ont fait disparaitre les muscles sous une couche de graisse.

Le Démon : un gros humanoïde à la peau écailleuse, avec des cornes, une queue de serpent, des tentacules et des griffes : bouh qu'il est laid ! 
« Dernière édition: 20Avril, 2009, 01:09:26 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 430


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #98 le: 19Avril, 2009, 23:38:21 »

Voila : mon 3e scénario qui se place du côté des barbares cette fois ci ! Je mettrai les PNJS en ligne demain car ce soir pas le temps (et merci à mon épouse patiente qui m'a permis de finir ce scénario sans trop râler !  )
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
ithilion
Invité
« Répondre #99 le: 20Avril, 2009, 00:07:25 »

Le lait de Shub-Niggurath pour l'Appel de Cthulhu

[Le scénario Le lait de Shub-Niggurath a été retiré du forum à la demande de son auteur.]
« Dernière édition: 21Novembre, 2012, 20:51:45 par Xaramis » Journalisée
Cultösaurus
VCI
Les petites mains
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 022



WWW
« Répondre #100 le: 20Avril, 2009, 00:11:21 »

Allez hop, on ferme !

J'installe les isoloirs dans la foulée...

EDIT : les isoloirs sont à cet endroit.
« Dernière édition: 20Avril, 2009, 00:15:40 par Cultösaurus » Journalisée

Life is like surrealism. If you have to have it explained to you, you can't afford it.
(Solomon Short)
ithilion
Invité
« Répondre #101 le: 20Avril, 2009, 00:27:28 »

[...]suite
furent décimés par un autre fléau : la peste   

Benniged Le Gall
Le clerc, 23 ans
FOR 13 CON 9 TAI 16 DEX 14 APP 10 INT 13 POU 15 EDU 17 PV 14 SAN 65
Repartir 50 pts dans ces compétences de carrière.
Repartir 25 pts dans des compétences au choix
L'église en pierre est la manifestation du pouvoir de Dieu sur la Terre. C'est du moins ce que vous a appris vôtre frère aîné, l'évêque de Cornouaille. C'est ce que vous avez toujours cru, jusqu'à cette nuit funeste où, perdu sous la tempête, vous avez vu de la lumière dans une petite chapelle aux murs lépreux. Les échos d'une fête impie vous parvenait, malgré l'orage et la pluie battante. A travers le vitrail brisé vous avez vu la hideur personnifiée : hommes et femmes y menant une sarabande infernale et souillant de leurs ébats contre-natures l'autel saint. Il vous sembla alors ressentir une présence malveillante, invisible dans l'ombre. Puis un nourrisson et une dague incurvée furent amenés sur l'autel. Un instant après, vous avez été témoin de quelque chose de si abominable que vous vous êtes enfui dans la nuit en hurlant comme un dément, implorant le seigneur de vous accordez l'oubli. Lui n'a pas répondu. Mais quelqu'un d'autre l'a fait... 

Apocalypse   8.10-11 : "Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau ; elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. Le nom de cette étoile est Absinthe ; le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parcequ'elles étaient devenues amères".
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 430


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #102 le: 20Avril, 2009, 01:10:27 »

Bon j'ai juste ajouté les descriptions des PNJS manquants histoire que le texte d'Invasion soit complet.
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
ithilion
Invité
« Répondre #103 le: 20Avril, 2009, 13:13:35 »

Pardon pour les fautes de français ; j'ai eu la flemme de corriger - Kéro, je sais que ça t'agaces, navré -. Comme d'hab', en fait...
Journalisée
Kazanoff
Sans Repos
Les Rêveurs
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 820



« Répondre #104 le: 20Avril, 2009, 14:03:18 »

Et merdum, encore raté 

C'est complètement de ma faute: j'avais laissé vagabonder mes idées un peu trop loin, et me suis souvenu de la deadline un peu trop tard.
Ma première partie de jdr depuis deux ans, et le premier jour de grand soleil écossais depuis l'été dernier, agrémenté d'une longue ballade le long de la mer, m'ont tenu loin de mon clavier.

C'est dommage parce que j'avais écrit un tiers du scénar Je le mettrai qqpart en "hors concours" 

Journalisée

So Carter tried to do as others did, and pretended that the common events and emotions of earthly minds were more important than the fantasies of rare and delicate souls.
H.P. Lovecraft, The Silver Key
Pages: 1 ... 5 6 [7] 8   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: