Les Salons de la Cour

02Décembre, 2020, 08:31:09
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Dark Dungeons  (Lu 5598 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« le: 06Janvier, 2009, 10:59:29 »

Il y a quelque temps, j'ai commis pour le concours de scénario, un texte qui a été assez unanimement qualifié d'impossible à jouer, trop compliqué, à la limite du compréhensible.

On peut le télécharger en pdf ici:
http://limule.free.fr/Dark_Dungeons.pdf

Ce scénario cross over qui se déroule en même temps dans 5 univers de jeu est effectivement assez bizarre. Mais c'est une idée à laquelle je tiens, et que j'ai envie d'aboutir.

Déjà première étape, dans une quinzaine de jours je vais maîtriser le scénar dans sa version actuelle, et je ferai ici même un premier retour, pour, dans l'éidéal, arriver à terme à une version parfiatement focntionnelle et qui fasse moins peur au lecteurs !

Mais si il y a de courageux lecteurs pour se plonger d'ors et déjà dans la lecture, je suis preneur de toute remarque, et j'ai en outre déjà deux questions:

- Quels jeux pour ce scénario ? J'ai un peu tendance à n'utiliser que des jeux disparus depuis des années, ce qui place ce scénar dans la catégorie "VCI only", ceci parce que j'ai un peu décroché de l'actualité du jdr il y a... une dizaine d'année  Mais je suis sur qu'il y pleins de nouveautés plus approproés et mieux suivies que MEGA ou Whog Shrog pour mon scénar.

- Quelle mise en forme pour rendre le scénar intelligible ? J'ai utilisé une construction en "montage parrallelle" pour ce scénario, qui n'est peut être pas la plus appropriée. Toute suggestion est la bienvenue.

(Gothmog, par pitié, si tu lis ces lignes, ne cherches pas à en savoir plus !!!)
Journalisée
Doumba
Enseigne
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #1 le: 07Janvier, 2009, 20:57:33 »

Dingue ça ! Comme il est dit dans "La Menace Fantôme", "Ton attention définit la réalité".

Je lisais justement ton texte la semaine dernière, suite à une exploration aléatoire de mon disque dur. Et je me disais, vraiment pas mal l'idée de cross-over et  des interconnections JRD/Réalité.

Mais je me posais deux questions :

1/ comment t'es venu cette idée, ou plutôt quel est le lien avec la propagande "Dark Dungeons de Jack Chick ? Bref, où est la réalité, où est la fiction dans ton scénario. Faute de la savoir, je trouve cela un peu difficile à maitriser.

2/ à l'origine, comment voyais tu le déroulement de la partie ? 3 personnages par joueur et des changements "virtues" de tables de jeu à chaque acte ? Ou bien, des joueurs se jouant eux mêmes à travers des alter égos rolistiques ? Dans ce dernier cas, le système de jeu n'est peut-être pas crucial, seul le contexte ayant son importance.

En tout cas, la lecture de ton texte m'a franchement intéressée 
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #2 le: 11Janvier, 2009, 02:22:23 »

Dingue ça ! Comme il est dit dans "La Menace Fantôme", "Ton attention définit la réalité".

Je lisais justement ton texte la semaine dernière, suite à une exploration aléatoire de mon disque dur. Et je me disais, vraiment pas mal l'idée de cross-over et  des interconnections JRD/Réalité.

Merci
Citation
Mais je me posais deux questions :

1/ comment t'es venu cette idée, ou plutôt quel est le lien avec la propagande "Dark Dungeons de Jack Chick ? Bref, où est la réalité, où est la fiction dans ton scénario. Faute de la savoir, je trouve cela un peu difficile à maitriser.

A vrai l'idée, la toute première idée, c'était de faire un scénario pour rendre hommage à Gary Gygax lors de son décès. Je trouvais amusant de faire un scénario qui se concluerait sur un dscours de George Bush rendant hommage à GG. Pour cela, il fallait au moins que GG sauve l'Amérique, et en jouant à Donjopns et dragons...eh ben ç'est pas si évident que ça de sauver le monde !
Dès lors contre quoi Gary peut il bien se battre ? Contre le "Pire Ennemi du JDR", évidemment, dont cette BD fait une incarnation très potable !

Dès lors le parti pris était de dire "Et s ils avaient raison ?" Si cette BD disait vrai, qu'il existait des ponts erntre le jdr et la réalité ?

Le scénario repose sur ce postulat. La réalité est celle parcourue par "les joueurs" dans le scénario, une réalité en tout point identique à la notre si ce n'est que les anti-JDR y ont une influence réèlle, et que la pratique du jdr y a une influence également étendue.

Cette réalité est en partie comparable à la partie "Over The EDge" du scénario, qui est un univers lui même assez comparable au notre. Dans le scénario, la différenciation se fait essentiellement de par l'exotisme des lieux, mais il y a sans doute effectivement une différenciation plus forte à faire.
 
Citation
2/ à l'origine, comment voyais tu le déroulement de la partie ? 3 personnages par joueur et des changements "virtues" de tables de jeu à chaque acte ? Ou bien, des joueurs se jouant eux mêmes à travers des alter égos rolistiques ? Dans ce dernier cas, le système de jeu n'est peut-être pas crucial, seul le contexte ayant son importance.

En tout cas, la lecture de ton texte m'a franchement intéressée 

Les deux mon capitaine !
Les joueurs commencent avec trois personnages, et une fois qu'ils ont bien intégré que "de temps en temps" ça switche (sans pour autant qu'ils aient compris pourquoi); crac, je leur impose de se jouer eux même !
Et, se jouant eux même, ils se jouent jouant leur propres personnages, changeant de partie au gré de leurs envie (ou besoins) !
Ce qui leur donne l'avantage supplémentaire dont ils ont besoin pour résoudre le scénario, c'est à dire, avoir la possibilité de passer d'un monde à l'autre à volonté
Autrement dit:
Les joueurs jouent "des joueurs qui jouent plusieurs campagnes qui ont une incidence sur leur réalité".

Je pense que si j'arrivais à faire passer cette idée clairement, ça serait déjà pas mal !
Journalisée
Doumba
Enseigne
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #3 le: 11Janvier, 2009, 10:08:34 »

Je pense qu'il faut le jouer autour d'une table pour que cela deviennent vraiment clair, mais je trouve ton idée vraiment excellente !

Dommage que quelques océans m'empêchent de participer a cette expérience.

En tout cas je suis preneur des retours.

Pour essayer de répondre a  tes questions du premier post, je suis pas sur que les jeux choisis ou systèmes choisis aient une véritable importance vu le crossover en 3D. Comme cela je citerais Post Mortem et Torg, parce que j aime bien les multivers, mais pas sur que je sois beaucoup moins VCI que toi

Pour ce qui est de la lecture du scénario, peut-etre juste que tes explications complémentaires ci-dessus, éclaireraient le sujet
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
jibe
Lanspessade
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431



« Répondre #4 le: 22Janvier, 2009, 11:37:30 »

Voila. J'ai maîtrisé la bête ce week end.
Première constatation: Il est possible de faire jouer un scénario qui se passe dans 5 univers de jeux en même temps.
Deuxième constation : Je suis probablement la pseule personne au monde à pouvoir maîtrser "Dark Dungeons", et encore c'est passé juste juste...

De grosses modifications sont donc à prévoir...

La partie a été jouée en une vingtaine d'heures, sur un week end. Ca fait court, il a fallu accélérer sérieusement certains passages, j'estime la durée nécessaire à cette partie à une trentaine d'heures au minimum.
Cela pose un problème de rythme assez insoluble. La première partie suppose de passer de jeux en jeux avec une certaine régularité, mais chaque jeu installe son ambiance dans la durée, avec le risque de se "predre" dans une partie et d'oublier les autres jeux. Garder un rythme de changment de jeux assez élevé, se fait au détriment de l'ambiance dans chacun des jeux... Le bon équilibre est difficile à trouver, et diffère à chaque table...

Les joueurs ont bien accepté les changements de jeux en cours de partie, pas de protestations , rien, mais il faut dire que mes joueurs me font confiance, ça compte...

Le choix des sytèmes n'a effectivement auxcune importance. Néanmoins il est préférable de choisir des jdrs bien différents, avec des feuilles de perso à distribuer aux joueurs, le thème du scéario étant le jdr lui même.

A part ça, le scénario est sérieusement buggé ! Des remaniements en profondeurs sont indispensables.
Jeu par jeu cela donne:

Whog-Shrog
C'est ce qui tourne le mieux. Pour les joueurs ç'est le défouloir, il n'ont aucune hâte à comprendre pourquoi ils slashent de l'alien, n'ont aucune envie de retirer leurs casques, découvrir qui ils sont, et se sont révélés bien plus soumis au Boucher de l'Univers que je l'aurai imaginé. Je crois que les joeurs étaient près à faire quelques concessions sur leur libre-arbitre pour le plaisir de la blast à la scie circulaire...

Trauma:
Les pjs sont sensé être sur les talons de Zarkov, le suivre à quelques minutes, et le réter à chaque fois de peu. Il faudrait réécrire cette partie dans ce sens. Tel que c'est écrit on a l'impression qu'il a 6 heures d'avance, ça ne fonctionne pas.
Et il y a un gros bug: Zarkov est sensé se matérialiser sur terre en 1984, et les mégas qui le poursuivent arrivent en 2007 

Over The Edge
Alors la, ily a un gros problème: les pjs sont sensés secourir un personnage qu'ils ne connaissent pas, et qui se révèle être "le perso du mj" (il y a un acronyme en anglais je crois) qui les accompagne tout le temps, et que donc ils ne connaissent que trop bien ! Je me demande comment j'ai pu laisser passer ça.
Et le début de scénario hyper directif que j'ai imaginé comme une sorte de clin d'oeil pour les joueurs a juste été vécu comme un début de scénar hyper directif 

Trauma (la réalité)
Cette partie nécessite aussi de profonds remaniements
- certains joueurs n'apprécient pas du tout de se jouer eux même (moi je trouve ça plutôt rigolo mais bon...) il faut donc prévoir une alternative
- L'irruption des personnages mega dans la réalité est certaine,... Tout comme la volonté des joueurs à être contacté par leurs mégas. Bion: les joueurs joueunt des joueurs de jeux de rôle dont les personnages agissent dans la réalité, mais restent des personnages de jdr, c'est à dire contrôlé par un joueur...Alors, ça donne quoi quand un joueur demande à son personnage de téléphoner à un joueur ?  Huh?
- Toute allusion à la Méthode du Dr chestel est à proscire: ça ne fait que rajouter de la confusion à un scénar déjà suffisamment compliqué comme ça. Il faut donc réécrire la manière dont l'église se déplace dans les mondes de jdr, ce qui peut avoir des conséquences sur les autres parties OTE et Mega.
- mieux justifier pourquoi le corps de Gary Gygax doit changer de monde
- décrire les relations entre l'armée et l'EDSEDL est indispensable.

Une fois que tout ça sera fait, le scénario commencera à tourner...

Il y a donc du pain sur la planche, comme on dit "toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !"
Journalisée
Doumba
Enseigne
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 776


« Répondre #5 le: 22Janvier, 2009, 21:44:16 »

Merci pour le report Je ne m'investirais malheureusement pas dans cette entreprise, mais je suivrai avec intérêt ses développements. Bon courage
Journalisée

Trinités : MJ
Atrusd Giblerto : PbF Le Destin d'Eugène
Gothmog
Lurker in the Dark
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #6 le: 22Janvier, 2009, 22:18:14 »

Voila. J'ai maîtrisé la bête ce week end.
Pour notre plus grand bonheur ! 

La partie a été jouée en une vingtaine d'heures, sur un week end. Ca fait court, il a fallu accélérer sérieusement certains passages, j'estime la durée nécessaire à cette partie à une trentaine d'heures au minimum.
En effet, j'aurais aimé qu'on ait plus de temps après avoir compris la situation pour jouir de notre pouvoir de joueur et zapper entre les mondes, alors qu'on s'est concentré sur la 'réalité'.
On a bien tenté notre propre cross over en important nos Whog Shrogs dans Mega, mais c'est juste parce qu'on aurait adoré les jouer dans cette planète mercantile à la population irritante...


Les joueurs ont bien accepté les changements de jeux en cours de partie, pas de protestations , rien, mais il faut dire que mes joueurs me font confiance, ça compte...
Yep ! Et puis c'est drôle...
"Non, finalement, ça tourne pas, on va faire autre chose."
"Maintenant, je vais tout vous expliquer"  dit le PNJ avant que le MJ ne change d'écran .
Point très positif, d'ailleurs, les différents écrans - le changement d'univers est visible, simple, et on sait quelle feuille de perso ramener en haut de la pile.

Whog-Shrog
C'est ce qui tourne le mieux. Pour les joueurs ç'est le défouloir, il n'ont aucune hâte à comprendre pourquoi ils slashent de l'alien, n'ont aucune envie de retirer leurs casques, découvrir qui ils sont, et se sont révélés bien plus soumis au Boucher de l'Univers que je l'aurai imaginé. Je crois que les joeurs étaient près à faire quelques concessions sur leur libre-arbitre pour le plaisir de la blast à la scie circulaire...
C'est pas si simple. Au début, blaster de l'Alien, se frayer un passage à travers les carcasses à grands coups de scie circulaire, c'est effectivement le défouloir. Après, quand on voit qu'il n'y a pas que les Aliens qui sont exterminés... bah ça choque (sauf Fred).
Mais on a déjà assez intégré le jeu pour avoir trop peur de nos petits camarades (surtout de Fred) pour le montrer. C'est d'ailleurs pour ça qu'on s'est tacitement séparés pour aller se démasquer dans l'intimité...

Trauma:
Les pjs sont sensé être sur les talons de Zarkov, le suivre à quelques minutes, et le réter à chaque fois de peu. Il faudrait réécrire cette partie dans ce sens. Tel que c'est écrit on a l'impression qu'il a 6 heures d'avance, ça ne fonctionne pas.
Et il y a un gros bug: Zarkov est sensé se matérialiser sur terre en 1984, et les mégas qui le poursuivent arrivent en 2007 
C'est vrai qu'on a jamais eu l'impression de vraiment pouvoir le rattraper.

Over The Edge
Alors la, ily a un gros problème: les pjs sont sensés secourir un personnage qu'ils ne connaissent pas, et qui se révèle être "le perso du mj" (il y a un acronyme en anglais je crois) qui les accompagne tout le temps, et que donc ils ne connaissent que trop bien ! Je me demande comment j'ai pu laisser passer ça.
C'est une réflexion que je me suis faite en rentrant : si on connait trop bien ce playboy insipide, le nom devrait nous dire quelque chose. Et comme tu ne nous a jamais infligé de GMPC, je me suis un moment demandé ce qu'était ce Deus. Un joueur dont nous serions les PJs? Ça colle pas, il est seul, on est 5.

Trauma (la réalité)
Cette partie nécessite aussi de profonds remaniements
- certains joueurs n'apprécient pas du tout de se jouer eux même (moi je trouve ça plutôt rigolo mais bon...) il faut donc prévoir une alternative
Ma foi, une fois qu'on était sûr d'être dans la 'réalité', c'est un semi-réel avec un minimum d'efforts à afire pour se mettre dans la peau des persos (et le MJ peut demander une bière en jeu et l'obtenir en vrai sans aucun problème  ). Par conte, faire la feuille de perso d'un de ses potees, c'est assez délicat comme exercice...

- L'irruption des personnages mega dans la réalité est certaine,... Tout comme la volonté des joueurs à être contacté par leurs mégas. Bion: les joueurs joueunt des joueurs de jeux de rôle dont les personnages agissent dans la réalité, mais restent des personnages de jdr, c'est à dire contrôlé par un joueur...Alors, ça donne quoi quand un joueur demande à son personnage de téléphoner à un joueur ?  Huh?
Ben justement, c'est vrai qu'on se demande si on est bien arrivé dans la 'réalité' du monde. Et c'est le coup de fil du perso Over the Edge au perso trauma qui m'a convaincu que tu n'allais pas en rajouter encore une couche...

- Toute allusion à la Méthode du Dr chestel est à proscire: ça ne fait que rajouter de la confusion à un scénar déjà suffisamment compliqué comme ça. Il faut donc réécrire la manière dont l'église se déplace dans les mondes de jdr, ce qui peut avoir des conséquences sur les autres parties OTE et Mega.
Bah si, Chestel, c'est bien, c'est adapté, ça donne un cadre pour entrer dans l'univers originel de Donj' : à garder.

- mieux justifier pourquoi le corps de Gary Gygax doit changer de monde
Oui - mais bon, là, on était cours en temps, tellement qu'on a zappé le changement de monde.

Une fois que tout ça sera fait, le scénario commencera à tourner...

Il y a donc du pain sur la planche, comme on dit "toutes les bonnes volontés sont les bienvenues !"
Voilà en tout cas pour un premier retour.
« Dernière édition: 22Janvier, 2009, 22:34:31 par Gothmog » Journalisée
jeff
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1


« Répondre #7 le: 25Janvier, 2009, 13:25:16 »

Cela pose un problème de rythme assez insoluble. La première partie suppose de passer de jeux en jeux avec une certaine régularité, mais chaque jeu installe son ambiance dans la durée, avec le risque de se "predre" dans une partie et d'oublier les autres jeux. Garder un rythme de changment de jeux assez élevé, se fait au détriment de l'ambiance dans chacun des jeux... Le bon équilibre est difficile à trouver, et diffère à chaque table...

difficile de ne pas perdre pied dans cette partie du scenario, quand les decors sont posés et que les questions propres à chaque univers commencent à poindre. J'ai , des fois , eu envie de sortir ma scie circulaire dans OTE.

Le choix des sytèmes n'a effectivement auxcune importance. Néanmoins il est préférable de choisir des jdrs bien différents, avec des feuilles de perso à distribuer aux joueurs, le thème du scéario étant le jdr lui même.
+1

Whog-Shrog
C'est ce qui tourne le mieux. Pour les joueurs ç'est le défouloir, il n'ont aucune hâte à comprendre pourquoi ils slashent de l'alien, n'ont aucune envie de retirer leurs casques, découvrir qui ils sont, et se sont révélés bien plus soumis au Boucher de l'Univers que je l'aurai imaginé. Je crois que les joeurs étaient près à faire quelques concessions sur leur libre-arbitre pour le plaisir de la blast à la scie circulaire...

C'est la partie la plus difficile à raccrocher aux autres. Il faudrait , peut être , plus d'elements pour comptrendre ce que le boucher cherche à detruire. quelques clin d'oeils seraient bienvenus ici. Quelques beholders  ou autres monstres improbables de DD à la place des aliens de starship trooper, par exemple.

Trauma:
Les pjs sont sensé être sur les talons de Zarkov, le suivre à quelques minutes, et le réter à chaque fois de peu. Il faudrait réécrire cette partie dans ce sens. Tel que c'est écrit on a l'impression qu'il a 6 heures d'avance, ça ne fonctionne pas.
+1, un peu plus de rythme sur cette partie serait le bienvenu.

Over The Edge
Alors la, ily a un gros problème: les pjs sont sensés secourir un personnage qu'ils ne connaissent pas, et qui se révèle être "le perso du mj" (il y a un acronyme en anglais je crois) qui les accompagne tout le temps, et que donc ils ne connaissent que trop bien ! Je me demande comment j'ai pu laisser passer ça.
Et le début de scénario hyper directif que j'ai imaginé comme une sorte de clin d'oeil pour les joueurs a juste été vécu comme un début de scénar hyper directif 

C'est les seul persos que l'on tire en debut de partie, on en attend donc un peu plus. c'est vrai qu'on a plus l'habitude des GMPC. Deus etait bien choisi comme nom , mais un clin d'oeil avec un accronyme de patapa ou kantagoran, deux de tes persos emblematiques aurait pu fonctionner aussi.

Trauma (la réalité)
Cette partie nécessite aussi de profonds remaniements
- certains joueurs n'apprécient pas du tout de se jouer eux même (moi je trouve ça plutôt rigolo mais bon...) il faut donc prévoir une alternative
- L'irruption des personnages mega dans la réalité est certaine,... Tout comme la volonté des joueurs à être contacté par leurs mégas. Bion: les joueurs joueunt des joueurs de jeux de rôle dont les personnages agissent dans la réalité, mais restent des personnages de jdr, c'est à dire contrôlé par un joueur...Alors, ça donne quoi quand un joueur demande à son personnage de téléphoner à un joueur ?  Huh?

Cette scene du coup de telephone restera mythique et , à mon sens, le point d'orgue du scenario. D'autant plus joussif quand le fixe de fred et pene se met réellement à sonner alors qu'il etait rester quasiement muet tout le we. Un heureux hazard. Faire sonner le telephone du lieu de jeu en appelant via un portable devrait permettre des photos de joueurs mémorables !


- Toute allusion à la Méthode du Dr chestel est à proscire: ça ne fait que rajouter de la confusion à un scénar déjà suffisamment compliqué comme ça. Il faut donc réécrire la manière dont l'église se déplace dans les mondes de jdr, ce qui peut avoir des conséquences sur les autres parties OTE et Mega.
- mieux justifier pourquoi le corps de Gary Gygax doit changer de monde
- décrire les relations entre l'armée et l'EDSEDL est indispensable.

J'ai ressenti La Méthode du Dr chestel plutot comme un élément d'explication que de confusion.

merci encore pour ce scenario original.

moralité: N'est pas mort ce qui à jamais dort.  Méfiez vous du MJ qui sommeille, il prépare surement quelque chose d'explosif !
« Dernière édition: 25Janvier, 2009, 13:48:44 par jeff » Journalisée
Gothmog
Lurker in the Dark
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3


« Répondre #8 le: 07Mars, 2009, 16:34:32 »

Ah tiens, j'y pense, un truc que j'avais oublié de mentionner mais qui m'a beaucoup plu :
Quand on débarque dans AD&D, se voir présenter de vieux personnages, vétérans d'anciennes campagnes, qu'on a peut-être croisés autrefois.
Les feuilles de perso avec de vieilles notes de parties, des taches de café et des noms griffonnés dans les marges, c'est un vrai bonheur à lire. 
Ça nous ramène tout de suite quinze-vingt ans en arrière - pour un retour aux origines du jeux de rôle, c'est parfait !
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: