Les Salons de la Cour

16Septembre, 2019, 23:13:45
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Retours sur Byzance An 800  (Lu 5142 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« le: 09Décembre, 2008, 15:32:37 »

Constantinople, année 870 après JC.

L'empire est en crise, et est entourée d'ennemis.

A l'Ouest, tout d'abord, avec une méfiance de l'occident.

En Egypte, où des fous tentent de ressusciter des vieux démons, ou les
anciens dieux depuis longtemps oubliés.

A l'Est, les cruels Perses menacent à la fois les Abbassides et les Byzantins, ce qui a poussé ces deux royaumes hostiles à s'allier. Cela a provoqué la colère d'une partie des musulmans, qui sont entrés en dissidence et ont ainsi conquis une partie de l'Egypte. Ces musulmans sont devenus les Fatimides.

Les Mages-Rois de Perse rivalisent de cruauté et de magye pour s'affirmer comme la plus importante puissance de l'Asie. On dit même que le Mage-Roi refuse des alliances avec des peuples frontaliers pour
satisfaire son égo.

L'empire byzantin est dit-on à la croisée des chemins. De ses décisions
dépendront son avenir brillant ... ou sa chute sinistre. Vers qui devra t'il
se tourner ?

Vers les Vikings ?

Vers les lointains représentants de l'Empire Chinois ?

Vers les populations du Nord (Magyar, Bulgares, peuples de la future Russie) ?

Ce pitch est une première vue sur ce qui pourrait devenir un joli projet, un
univers uchronique situé en 870 APJC. Une inspiration
pourrait être les romans de Thomas Harlan.
« Dernière édition: 10Avril, 2014, 19:36:54 par Faucon de Lune » Journalisée
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #1 le: 17Décembre, 2012, 00:01:16 »

Ce projet byzantin est parvenu à finalisation.

J'ai beaucoup enrichi le concept, et je me suis pas mal documenté : je ne compte plus les livres consultés, les passages dans les bibliothèques spécialisées, la visite d'expos (je vais aller voir l'expo à Chypre).

J'ai fini de rédiger tous les textes, système de jeu (c'est de l'Appel de Cthulhu un peu modifié) et background, où j'évoque en détail l'empire byzantin. C'est entre les mains de l'éditeur, maintenant. Il l'a annoncé sur son planning à l'été dernier.

Le cadre, c'est l'époque macédonienne, j'ai abandonné en fin de compte la période des Comnènes.

Je continue à enrichir le background du jeu, car il y a tant à dire sur ce riche empire.


Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 483


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #2 le: 17Décembre, 2012, 09:03:28 »

Bravo pour avoir mené ton projet à bien.

C'est l'époque de Basile II Bulgaroktone ? Avant, après ? Toute la dynastie macédonienne.

Tu évoques Chtulhu, ce sera chez Sans-Détour ?
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #3 le: 17Décembre, 2012, 09:40:22 »

Bravo pour avoir mené ton projet à bien.

C'est l'époque de Basile II Bulgaroktone ? Avant, après ? Toute la dynastie macédonienne.

Tu évoques Chtulhu, ce sera chez Sans-Détour ?

C'est l'époque de Basile I.
Ce sera chez Sans Détour, ils l'ont annoncé en juillet dernier sous le titre provisoire "Byzance An 800" (mais je confirme bien que c'est 70 ans plus tard)
http://sans-detour.com/index.php/News/le-planning-des-editions-sans-detour.html

Le supplément sera bien étendu, mais il y a encore à faire, notamment au niveau carto et illustration. J'ai au moins deux autres suppléments sous le coude, et une description de Venise :-)

J'ai été à de nombreuses expos byzantines (je planifie sous peu de visiter l'expo sur Chypre, la dernière expo que j'ai visité était à Istanbul, et elle valait le coup : je suis reparti avec plein de photos, des notes, et le bouquin de l'expo).

Content aussi que ton projet ait avancé, ça fera pour 2013 (ou plus tard) deux jeux byzantins.
« Dernière édition: 17Décembre, 2012, 09:51:08 par Faucon de Lune » Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 483


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #4 le: 17Décembre, 2012, 10:24:59 »

C'est un supplément pour le Mythe, si je comprends bien le pitch ?
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #5 le: 17Décembre, 2012, 14:07:10 »

C'est un supplément pour le Mythe, si je comprends bien le pitch ?

Oui, il y a du Mythe dans le supplément.
Mais il y a aussi un bon gros chapitre sur le monde byzantin, les provinces de l'empire byzantin sont décrites (et certaines, comme la Grèce, en détail), avec des idées de scénar à la clé.
La civilisation byzantine est au coeur du supplément, celui qui veut jouer byzance sans se soucier du mythe et des éléments fantastiques pourra le faire sans apporter de changements
Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #6 le: 05Avril, 2014, 11:29:47 »

Je ne sais pas trop où poster des retours donc je le fais ici. J'ai acheté le supplément et c'est très bien fait, joliment mis en page agréable à lire et intéressant. Je regrette vraiment l'Uchronie par contre et sans jeter la pierre à l'éditeur et à l'auteur : quand on appelle un supplément "au coeur de l'histoire" une uchronie c'est un peu curieux, surtout qu'en fait ça vient presque gâcher l'énorme travail de compilation et de retranscription que l'on sent derrière. Les règles sur la Foi et la Conviction sont très bien faites, ainsi que la magie religieuse et ses interactions. Je ne pense pas m'en servir car ça ne correspond pas à ma vision du Mythe mais je reconnais du bon boulot. J'ai apprécié aussi les paragraphes sur ce qui s'est réellement passé et les différences avec l'uchronie, j'ai eu peur de ne pas le trouver et c'est un bon point de le trouver. Un gros point négatif pour moi c'est les scénarios : j'achète un supplément sur Byzance An 800, je m'attends à jouer ou tout du moins à commencer à Constantinople, quitte à démarrer dans la capitale et s'en éloigner. Là on commence à Carthage, qui si j'ai bien compris est dans notre monde passée sous domination musulmane (donc pas de possibilité d'ignorer l'uchronie) mais qui est aussi bien loin de Constantinople. On ne peut pas ignorer le réveil des anciens dieux non plus car c'est au cœur des scénarios (c'est sans doute un avantage pour ceux que l'aspect uchronique ne dérange pas, mais pour moi c'est un désavantage).

Au final j'ai l'impression d'un jeu qui pris tout seul serait très bon, mais qu'on a raccroché au mythe de cthulhu de manière un peu forcée et artificielle et qu'on vend comme historique sur la couverture alors qu'il ne l'est pas. Il a d'excellentes qualités mais je suis un peu déçu et ça me fait l'effet que m'ont fait les derniers suppléments historiques de l'ADC : je n'arrive pas à trouver ce que j'espérais. Néanmoins je le place au dessus de Cthulhu 1890 qui m'a vraiment déçu.

Ah j'allais oublier : une petite erreur s'est glissée dans le paragraphe sur "Simon le Magicien", ce n'est pas le christ qui le condamne mais Pierre dans les actes des Apôtres. Petit chipotage juste pour le plaisir.
« Dernière édition: 05Avril, 2014, 11:34:32 par Cuchulain » Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #7 le: 07Avril, 2014, 23:57:02 »

Je nuance un peu mon jugement après avoir fait jouer le1er scénario. Les joueurs (dont deux sont sur ce forum) ont bien appréciés. J'aurais préféré jouer à Constantinople, mais Carthage apparait un peu comme une Byzance du sud et ça passe bien. Le fait qu'il n'y ait aucun fantastique apparent a beaucoup plu à une des joueuses et les deux sont celles qui ont le plus appréciés je pense. Les vieux routards sont surpris de ne pas avoir perdu encore de SAN. 
Je n'ai pas encore décidé si Barca reste ce qu'il est prévu dans le scénario ou si j'en fait un simple noble Carthaginois avec une ascendance prestigieuse.

Le groupe se compose d'une noble dame et de sa suite : 1 guerrier (garde du corps), une brigande (exécutrice des basses œuvres de la dame), d'un prêtre byzantin un peu paillard sur les bords (son confesseur qui soutien les verts au passage) et de son médecin juif.

Je vais finir de lire la mini-campagne pour voir ce que ça donne.

Ah tiens si l'un des auteurs peut transmettre à l'éditeur ?  Des aides de jeux à télécharger seraient bien : le plan de la maison du marchand, plan de carthage, de la carthagie, voire de la carte de l'Empire Byzantin (bon là je suis une feignasse ça se trouve facilement, quoi qu’avec l'uchronie certains détails sont modifiés comme Khemi par ex)
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #8 le: 10Avril, 2014, 20:49:22 »

Hello,

On va dire que c'est le bon thread, j'ai modifié le titre du thread :-)

Le projet byzantin recouvre en réalité plusieurs ouvrages, ce qui est paru n'est que la face visible du projet.
Une petite brique vient de voir le jour pour compléter Byzance An 800, en téléchargement gratuit.
Il s'agit d'une organisation luttant contre le Mythe, Omega Mystikos.

"Partez à la découverte d'Omega Mystikos, cette organisation chargée d'enquêter, de lutter et de protéger les citoyens de Byzance contre les menaces surnaturelles du Mythe. Et qui sait, devenez-vous aussi un agent d'Omega Mystikos ! "

http://sans-detour.com/index.php/Telechargements/Telecharger-document/150-Aide-de-jeu-Byzance-An-800-Omega-Mysticos.html

Pour la suite (sans compter les futures possibles publications de Sans Détour)

Dans le détail, ce qui va arriver :
- un scénario à Thessalonique dans le prochain D6IDENT (au mois de mai)
- un cadre de jeu vénitien dans Casus Belli (je ne sais pas quand ça paraîtra) avec la possibilité de jouer des vénitiens, avec un scénario très orienté conspirations et Mythe
- un scénario à Nicomédie (une histoire d'oeufs) dans JdR Mag, où, pour le coup, on démarre à Constantinople (malheureusement, je ne sais pas non plus quand ça paraîtra, ça sera surement avant Casus Belli)

Nous prévoyons de traiter la Byzance historique, où seront traités les différences avec l'uchronie, et d'apporter du background sur ces régions (pas simplement pointer les différences, donc). Cela concernera l'empire carolingien, Chypre, l'Antiochie, la Crète, la Carthagie, la Libye et l'Egypte. Cela verra le jour sous en aide de jeu gratuite, soit dans le cadre d'un futur supplément.

En attendant, outre les scénarios qui vont arriver, il y a dans tout le supplément des brèves d'aventure pour bien faire voyager les investigateurs de par le monde.

Pour Constantinople, nous avons beaucoup réfléchi à la place de cette ville importante qui mérite une place de choix, et je dirais même un supplément à part entière. De même pour l'Asie Mineure qui n'est qu'esquissé. Nous avons préféré dans le premier ouvrage présenter l'ensemble des terres de la Méditerranée, allant dans le détail pour certaines régions, comme la Grèce, la Carthagie et la Libye, et bien présenter les cultures majeures de Byzance An 800.

Constantinople est notre prochaine cible, avec la présentation de la ville, ses noirs secrets, et in fine une campagne. Avec l'Asie Mineure rédigée, le coeur de l'empire, cela représente (à l'heure où nous en sommes de la rédaction) environ une fois et demi Byzance An 800. La recherche intensive sur cette ville et tous les thèmes de l'Asie Mineure est en train de porter ses fruits, il n'y a plus qu'à rédiger, ou plutôt de continuer à rédiger, pour que le reste de l'iceberg sorte de l'eau. Bref, des scénarios standalone et des campagnes, il va y en avoir.

Je parle de la place du Mythe en très petit, pour éviter de spoiler (je ne sais pas comment faire des balises spoil). Celui qui veut lire fait un copier-coller :-)
Pour la place du Mythe, il est présent dans l'ouvrage avec la thématique des Contrées du Rêve (les anciens dieux sont des Grandes Entités, à l'image de celles que l'on connaît déjà), Cthugha, Nyarlathotep, Irem, et il le sera encore plus dans les écrits que l'on prépare dans nos alcôves secrètes.


Merci pour les avis sur la mini-campagne.  Je vais voir avec Sans Détour ce qu'il est possible de télécharger gratuitement.
« Dernière édition: 10Avril, 2014, 21:14:31 par Faucon de Lune » Journalisée
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 179


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #9 le: 10Avril, 2014, 21:26:55 »

Merci de ta réponse et surtout de prendre bien mes critiques (c'est tellement rare  ). J'ai lu le 2e scénario de la mini campagne et là aussi un plan du monastère à télécharger ça serait bien. (je peux faire des photocopies mais, même si la reliure SD est super solide, ça risque d'abimer le bouquin). J'ai bien aimé le 2e scénario et son côté onirico-horrifique, pas encore lu le 3e mais ça ne saurait tarder. Pour le 2e je vais encore une fois zapper le côté "réveil païen" et faire que les indices viennent de quelqu'un d'autre (un moine ou un grimoire maudit  ) que des adorateurs d'Apollon.

J'ai vu la sortie de l'ADJ sur Omega Mystiko sorte de Delta Green Byzantin.  Je ne suis pas inscrit sur Casus NO mais je lurke régulièrement et notamment sur le thread à propos de Cthulhu.   

Sincèrement je trouve dommage l'Uchronie qui, à mon sens, n'apporte pas de valeur ajoutée. On sent le boulot énorme et les suppléments à venir donnent très envie, mais l'apport du Mythe suffisait déjà à ne pas faire un truc historique "pur" qui pourrait rebuter les rôliste frileux. Mais bon c'est mon opinion et je la partage. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #10 le: 11Avril, 2014, 11:40:42 »

Merci de ta réponse et surtout de prendre bien mes critiques (c'est tellement rare  ).

Bah c'est normal, c'est un peu le service après vente :-)
On a choisi les trois auteurs notre feuille de route, on assume!
Le projet byzantin, c'est un projet de longue haleine.

Sincèrement je trouve dommage l'Uchronie qui, à mon sens, n'apporte pas de valeur ajoutée. On sent le boulot énorme et les suppléments à venir donnent très envie, mais l'apport du Mythe suffisait déjà à ne pas faire un truc historique "pur" qui pourrait rebuter les rôliste frileux. Mais bon c'est mon opinion et je la partage.  


Nous avions opté pour un aspect uchronique important en Afrique du Nord et dans l'actuel Iran/Irak, pour donner de l'originalité au projet, avec aussi la thématique des anciens dieux qui peuvent aussi intervenir en mode historique (ce sont des entités des Contrées des Rêves).

Je note une aide de jeu : Byzance en mode historique, pour donner du grain à moudre pour ceux et celles qui veulent jouer historique dans les régions uchroniques (principalement l'Afrique et la Perse). Aide de jeu qui verra le jour comme Omega Mystikos je pense.

L'essentiel est que chacun puisse retrouver tout ce qu'il attend dans l'ensemble de la gamme (le livre de base, les scénarios magazine, les aides de jeux , les futurs suppléments dont le gros opus "Constantinople"), à commencer par le premier opus, Byzance An 800 et la première aide de jeu diffusée.
« Dernière édition: 11Avril, 2014, 11:53:20 par Faucon de Lune » Journalisée
Tristan
TDC
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 357


« Répondre #11 le: 24Avril, 2014, 11:42:32 »


Je viens de finir de lire la présentation du décor, soit un peu moins de la moitié du bouquin.

Avant d'attaquer la partie technique, quelques "commentaires d'étape".

1) C'est très bien.

2) C'est remarquablement complet et détaillé.

Mais

3) Je connais un peu l'histoire byzantine, et j'ai l'habitude d'ingurgiter des backgrounds de jeu de rôle. Je ne suis pas sûr de la réaction du rôliste de base qui ne fait pas la différence entre un monophysiste et une rhinopharyngite.

Une suggestion pour simplifier la digestion :

a) des encadrés en début de partie présentant les points essentiels sans détailler, ou en renvoyant au texte. Quelque chose comme

"Empire byzantin : recouvre le territoire des actuelles Turquie (p. XX à XX), Grèce (p. XX), Albanie (p. XX), ainsi que des enclaves en Crimée (p. XX), en Italie (p. XX) et en Egypte (p. XX).
Dirigeant : Basile Ier (p. XX), assisté du patriarche Machin (p. XX).
Points chauds : Sicile, côte dalmate (p. XX).
Religion : orthodoxie (p. XX)."

et

b) des encadrés de "vie quotidienne". Les suppléments de Fading Suns proposaient des petits encadrés intitulés "Une journée dans la vie de...", qui présentaient en 2 ou 3 000 signes le quotidien d'un membre typique d'une maison noble (ou d'un ordre religieux, etc.) Ca en disait souvent plus long - ou de manière plus percutante - que les tartines politico-culturelles qui occupaient le reste du chapitre.

Concernant l'uchronie, pour l'instant, je me suis contenté d'enregistrer les différences et de noter qu'elles donnaient du jeu. Je me demande quand même pourquoi, tant qu'à avoir un empire byzantin étendu sur l'Afrique du Nord et les Perses zoroastriens en grands méchants, vous n'avez pas opté pour les premiers temps de l'Islam, juste avant / après la perte de la Syrie et de l'Egypte...

Ce qui me manque - mais qui est sans doute plus loin, y compris dans le scénario - c'est de l'envie. Oui, la période est intéressante, oui, il y a des trucs à faire dedans, mais quoi ?

Bref, pour l'instant, ça m'intéresse et ça me plaît, mais il me reste quelque chose comme deux cents cinquante pages à lire.
Journalisée
Macbesse
Dalaï-Misu
Le Guet
Pétardier
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 483


Usurpateur à l'ananas


« Répondre #12 le: 24Avril, 2014, 13:00:27 »

Concernant l'uchronie, pour l'instant, je me suis contenté d'enregistrer les différences et de noter qu'elles donnaient du jeu. Je me demande quand même pourquoi, tant qu'à avoir un empire byzantin étendu sur l'Afrique du Nord et les Perses zoroastriens en grands méchants, vous n'avez pas opté pour les premiers temps de l'Islam, juste avant / après la perte de la Syrie et de l'Egypte...

Tant qu'à enfoncer le coin, il me semble qu'en plus, ça aurait permis de mettre l'accent sur les factions de l'Hippodrome, un élément qui semble te tenir à coeur (pour les non-initiés, ces factions populaires jouent un rôle politique important au VIe siècle, mais elles le perdent par la suite).
Journalisée

Le monde ne veut pas de politique. Il lui faut le vaudeville français et la soumission russe à l'ordre établi. Lermontov
Faucon de Lune
Modérateur
Double solde
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 69


« Répondre #13 le: 24Avril, 2014, 22:56:37 »

Concernant l'uchronie, pour l'instant, je me suis contenté d'enregistrer les différences et de noter qu'elles donnaient du jeu. Je me demande quand même pourquoi, tant qu'à avoir un empire byzantin étendu sur l'Afrique du Nord et les Perses zoroastriens en grands méchants, vous n'avez pas opté pour les premiers temps de l'Islam, juste avant / après la perte de la Syrie et de l'Egypte...

Tant qu'à enfoncer le coin, il me semble qu'en plus, ça aurait permis de mettre l'accent sur les factions de l'Hippodrome, un élément qui semble te tenir à coeur (pour les non-initiés, ces factions populaires jouent un rôle politique important au VIe siècle, mais elles le perdent par la suite).

Les factions de l'Hippodrome, qui sont évoqués brièvement dans Byzance An 800, je ne les oublie pas car cela donne un énorme potentiel de jeu. C'est quelque chose que l'on développe actuellement, nous avons simplement considéré que cela méritait sa place dans un supplément mettant à l'honneur Constantinople. Nous avons fait des choix de développements et posé le cadre de jeu, écartant certains éléments pour ne pas trop assommer les lecteurs sous la profusion des détails (par exemple les dignités des eunuques, traitées rapidement, ou la présentation des monastères - la règle de vie dans les monastères byzantins).

Le choix de la période ne doit rien au hasard. Il y a de nombreuses périodes intéressantes :  le siècle de Justinien, la dynastie des Comnènes, la chute inexorable de Constantinople, le début de l'ère macédonienne, et d'autres encore. Nous avons choisi la période macédonienne, car l'empire est à la croisée des chemins, de nombreux ennemis, autant intérieurs qu'extérieurs. Et par intérieur je fais allusion à la crise iconoclaste, qui près de 30 ans après, est encore dans les esprits. On peut imaginer dans les scénarios / aides de jeux des factions qui cherchent à détruire les icônes, etc.

Les possibilités de jeu sont développés dans la partie technique (jouer à Byzance, mettre en scène Byzance), là on entre véritablement dans le Mythe, et cela est exploré dans la campagne, qui présente un exemple de jeu dans un cadre de jeu byzantin, et dans les scénarios pour les magazines.

A la réflexion, oui, nous aurions dû faire des encadrés présentant les points essentiels et des petits encadrés "dans la vie de " dans Byzance An 800. C'est un peu ce que je fais dans Constantinople, où un byzantin (qui n'est autre qu'Andronikos Skylitzes, un possible ancêtre du Skylitzes que l'on connaît bien) prend le lecteur par la main en présentant  les particularités essentielles du quartier que le lecteur va s'apprêter à découvrir.
« Dernière édition: 24Avril, 2014, 23:00:21 par Faucon de Lune » Journalisée
Tristan
TDC
Guidon
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 357


« Répondre #14 le: 25Avril, 2014, 08:04:45 »


En y repensant, il manque un ou des "outils de transmission" - je n'aime pas l'expression, elle fait techno, mais c'est la première qui me vient.

Je m'explique.

Je suis Gardien des arcanes. Je viens de lire Byzance, je trouve ça passionnant, maintenant, il faut que j'explique le contexte aux joueurs.

Tel quel, il faudra que je leur fasse un exposé assez aride... alors qu'imprimer / photocopier des textes courts (l'équivalent de deux pages du supplément, grand maxi, au-delà les joueurs ne lisent pas) et leur donner me simplifierait bien la vie.

T.
Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: