Les Salons de la Cour

23Octobre, 2021, 23:20:14
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10 ... 31   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [Genre] Antique et peplum (JdR, JdG, inspis, figurines, etc.)  (Lu 130715 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
[ALT+R] Fred
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #105 le: 19Juillet, 2009, 18:30:03 »

[...] J'ai apprécié qu'on me montre Rome différente de l'image que l'on nous transmet généralement (des tas de Romains habillés en blanc, marchant solennellement dans une ville faite de palais et de temples) : là, on nous conduit dans une cité qui est à la fois une belle capitale d'empire et une ville grouillante et sordide.
Dans le genre une autre vision des marbres, il y a un petit bouquin universitaire "Les bas-fonds de l'antiquité" de je-ne-sais-plus-qui et dont la lecture m'avait emballé. C'est pas pénible à lire, au contraire, mais ça commence par évoquer les prostituées à Athènes (qui se penchaient en avant pour montrer leur outil de travail... hum) puis ça continue sur une histoire de trafiquant d'esclaves à Rome.
Une lecture à recommander pour qui veut en apprendre plus sur la vie quotidienne dans ces cités il y a bien longtemps.
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 888



WWW
« Répondre #106 le: 19Juillet, 2009, 18:55:15 »

"Les bas-fonds de l'antiquité" de je-ne-sais-plus-qui
C'est de Catherine Salles.
Et c'est trouvable en poche à la Petite Bibliothèque Payot (ISBN 978-2228898171).
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 888



WWW
« Répondre #107 le: 19Juillet, 2009, 18:58:09 »

Je viens de m'apercevoir, en feuilletant les programmes télé, que la chaîne M6 diffuse la série Rome.
Bon, faut être courageux ou ne pas avoir à se lever tôt le matin, parce que le créneau de diffusion est après minuit. La "troisième partie de soirée", dit-on dans les milieux autorisés.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
killerklown
Flovermind
Les Rêveurs
Enseigne
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 553



« Répondre #108 le: 20Juillet, 2009, 16:49:03 »

Remarque que il y a des scènes plus ou moins "de cul" dans Rome, mais de la à aller faire de la concurrence à Canal ou internet ... j'en doute.
Mais peut être voulaient-ils éviter un scandale. Qui n'aurait pas eut lieu d'être, mais là c'est un avis personnel 
Journalisée

[W.I.P.]De la weird Fantasy à Londres en 1814, motorisé par into the odd: Into London 1814
Nouveau Blog OSR/D&D5 : D.R.E.A.D.
[ALT+R] Fred
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #109 le: 20Juillet, 2009, 22:15:31 »

Le souci, c'est que pour les MJ, l'antiquité représente un énorme potentiel en scénarios, scènes, personnages, créatures, situations etc. Mais c'est peu utilisable.

Les joueurs répondent trop souvent, pas question de jouer des tapettes en jupes ou tuc bien idiot équivalent. Idem à l'époque quand je proposais Légendes des 1001 nuits.

J'ai même eu du mal à faire jouer une partie de Mazes & Minotaurs à mes potes, joueurs habituels et plutôt ouverts...

J'ai l'impression que la passion de l'antiquité n'est pas (loin s'en faut) partagée par tout le monde. Quel dommage :-(

J'espère que la série Rome (ou d'autres) vont ouvrir les yeux aux pékins moyens qui pour certains entourent nos tables sur les richesses invraissemblables de ce passé si riche, si lointain et en même temps si proche de nous...

Bon c'est très général ce que je dis, hein, ne m'accablez pas parce que vous avez la chance d'avoir des joueurs ouverts ^^
Journalisée
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 888



WWW
« Répondre #110 le: 20Juillet, 2009, 22:36:39 »

J'ai l'impression que la passion de l'antiquité n'est pas (loin s'en faut) partagée par tout le monde. Quel dommage :-(
Comme je l'ai écrit dans une conversation chez les voisins, c'est peut-être parce que beaucoup de rôlistes trouvent que "l'antiquité gréco-romaine" leur rappelle trop leurs cours d'histoire de collège, dont ils avaient surtout tiré un ennui profond ou un rejet épidermique de ces périodes/civilisations.

Quant à ce qui pourrait titiller l'intérêt de rôlistes, il y a tout de même eu quelques œuvres ciné ou télé récentes qui peuvent les interpeler dans le "presque réaliste" (la série Rome de HBO), le "dur-à-cuir" (Gladiator), l'"héroïque pas piqué des vers" (Troie) ou le "super-héroïque en slip de bronze" (300).
Ma préférence va au premier de ces genres, mais les deux suivants peuvent aussi me procurer du plaisir rôliste. Tandis que le quatrième le laisse froid.
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 472


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #111 le: 21Juillet, 2009, 01:54:21 »

Le problème est que dés qu'on parle antiquité : on pense greco-romaine (rien qu'a voir "la mythologie pour les nuls" : rien sur les mythes égyptiens, celtes, germains...) : Légendes Celtiques avait en son temps déchiré le voile sur l'antiquité celte, mais depuis peu de choses en VF (et en vo j'ai l'impression à part les inévitables supplément GURPS).

Il s'est passé tout un tas de choses en France mais aussi à  l'Est, au Nord, et au sud ouest ! Mais en JDR rien et en bouquins c'est à peine mieux : les seuls livres que j'arrive à trouver sur la domination romaine en grande bretagne sont en anglais. C'est un constat assez navrant que je retrouve aussi sur le Haut Moyen Age : à part l'empire Carolingien, quelques trucs sur l'islam et un peu de byzance on ne sait rien des autres pays qui pourrait aussi bien ne pas exister (ah si : on sait qu'il y a des saxons car Charlemagne les a converti via the hard way), l'Angleterre refait son apparition pour la guerre de cent ans et reste un peu, l'Espagne nada, l'Italie une fois que Rome est tombée on s'en tape à part pour les lombards. Je disgresse un brin donc reprend mon propos : j'aimerais trouver des oeuvres rôlistiques qui me permettent de jouer dans les royaumes germains, chez les Huns/Avar et assimilés, en Russie, en Espagne avant l'invasion romaine etc. Si on me dit : "on va jouer à Rome" pourquoi pas... Si on me dit : "On va jouer des gaulois, des bretons, des germains, des saxons, des huns... La je serais plus intrigué et plus motivé.

Comment ça se passe chez nos voisins ?
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Rom1
Auteur pédant
Les Rêveurs
Maistre de camp
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 479



« Répondre #112 le: 21Juillet, 2009, 09:38:30 »

Pour la Chine antique, j'ai bien un bouquin de JdR à te conseiller sinon. 
Journalisée

Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 888



WWW
« Répondre #113 le: 21Juillet, 2009, 12:07:28 »

Le problème est que dés qu'on parle antiquité : on pense greco-romaine (rien qu'a voir "la mythologie pour les nuls" : rien sur les mythes égyptiens, celtes, germains...) : Légendes Celtiques avait en son temps déchiré le voile sur l'antiquité celte, mais depuis peu de choses en VF (et en vo j'ai l'impression à part les inévitables supplément GURPS).
J'incline à penser que ceci découle de ce que l'on nous apprend à l'école primaire et secondaire : la vue sur l'antiquité passe assez rapidement de l'Égypte à la Grèce puis à Rome. Peu de choses sur la Mésopotamie, par exemple. Quant à l'univers celte, il se réduit souvent à Vercingétorix, Gergovie et Alésia.
En JdR, sur l’univers celte, pas grand-chose à ma connaissance en dehors de ce que tu as pointé (Légendes celtiques et Gurps Celtic Myth). Quelques jeux, comme Némédia, ont tenté d’être à l’univers celtique ce que Rokugan est au mélange Japon-Chine, mais je n’ai pas l’impression que cela ait eu un succès renversant, ni même un succès de niche.

Citation
Il s'est passé tout un tas de choses en France mais aussi à  l'Est, au Nord, et au sud ouest ! Mais en JDR rien et en bouquins c'est à peine mieux : les seuls livres que j'arrive à trouver sur la domination romaine en grande bretagne sont en anglais. C'est un constat assez navrant que je retrouve aussi sur le Haut Moyen Age : à part l'empire Carolingien, quelques trucs sur l'islam et un peu de byzance on ne sait rien des autres pays qui pourrait aussi bien ne pas exister (ah si : on sait qu'il y a des saxons car Charlemagne les a converti via the hard way), l'Angleterre refait son apparition pour la guerre de cent ans et reste un peu, l'Espagne nada, l'Italie une fois que Rome est tombée on s'en tape à part pour les lombards.
Pour tous ces pans vers lesquels nous ne sommes pas guidés par nos enseignements scolaires, c’est à chacun de bâtir sa propre curiosité. Avec la difficulté de trouver une porte d’entrée qui évite que le béotien soit noyé.
Ainsi, ce qui m’a fait porté un regard curieux sur l’empire carolingien et sur Byzance, c’est notamment le roman Les fosses carolines, de Cavanna. Un roman d’aventure et de politique, truculent, le meilleur plaidoyer que je connaisse pour attirer la curiosité sur ces temps méconnus.

Citation
Je disgresse un brin donc reprend mon propos : j'aimerais trouver des oeuvres rôlistiques qui me permettent de jouer dans les royaumes germains, chez les Huns/Avar et assimilés, en Russie, en Espagne avant l'invasion romaine etc. Si on me dit : "on va jouer à Rome" pourquoi pas... Si on me dit : "On va jouer des gaulois, des bretons, des germains, des saxons, des huns... La je serais plus intrigué et plus motivé.

Comment ça se passe chez nos voisins ?
 
Bon, sortons quelques références obscures pour éclairer cela.

Un voisin espagnol a publié voici une dizaine d’années un petit jeu amateur intitulé Hispania Terra Indomita Germanicorum, destiné à vivre des aventures dans l’Espagne des temps wisigothiques. Tu peux le trouver à télécharger dans ce forum-là.
Pour jouer chez les Russes, il y a des bouts de Gurps Mythic Russia, peut-être le vieux jeu Rus (du début des années 1990, que je n’ai jamais eu en mains). Le Mythic Russia basé sur le système de Hero Wars (ou Hero Quest, je ne sais plus trop), ne colle pas à la période des « âges sombres », si ma mémoire est bonne.
Pour jouer dans les royaumes dits « barbares », je citerais bien mon chouchou Avant Charlemagne. Mais force m’est de reconnaître que malgré toute l’affection que j’ai pour ce jeu, il ne fournit quasiment pas de matière sur ces différents peuples. Il faut que tu ailles chercher tout cela toi-même dans les livres de Michel Rouche, de Karl Ferdinand Werner, ou dans des livres plus « introductifs » sur le sujet comme ceux de Pierre Miquel. Quand j’ai joué dans l’Angleterre arthurienne avec Avant Charlemagne, il a fallu que je rassemble moi-même la documentation pour me créer mon propre « supplément » sur le sujet. Et j’avais dû abandonner une autre idée, celle de faire jouer dans le cadre du « royaume wisigoth » de Toulouse, parce qu’à l’époque, on ne pouvait pas disposer d’outils comme l’internet pour faire des recherches, trouver des pistes de bibliographie facilement, etc., et que je ne pouvais pas me permettre d’acheter vingt bouquins d’histoire à faible diffusion et fort prix.

A mon sens, ce qui manque le plus, pour tous ces univers peu explorés en JdR, ce n’est pas vraiment des systèmes de jeu (il y en a des tas qui peuvent être repris tels quels, ou adaptés), mais :
- une présentation de ces univers selon une manière qui permette de comprendre rapidement quels types d’aventures on pourra y vivre ;
- du prêt-à-jouer sous forme de scénarios et, si possible, sous forme de campagne.

Quand je regarde le travail fait sur Qin, j’y vois un exemple plutôt bon de mes propres attentes :
- le livre de base explique clairement qu’on peut jouer à Qin façon intrigues de palais, ou façon luttes épiques (avec affrontements de grandes armées), ou façon duels bondissants, ou avec un mélange de ces divers ingrédients. Chacun, ensuite, dose son cocktail comme il veut ;
- la campagne Tian Xia, en deux volumes, offre une colonne vertébrale pour jouer pendant des mois (même pour des joueurs assidus), autour de laquelle greffer d’autres scénarios (pour les gourmands, ou pour faire des « pauses » par rapport à la campagne).
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 490



« Répondre #114 le: 21Juillet, 2009, 12:24:43 »

Question bête mais est-ce que des jeux comme Rune Quest ou Conan n'ont pas été des sortes de jeux pis aller sur l'antiquité ?
Quand à un jeu sur l'antiquité Gréco-Romaine j'adore l'idée si l'on ne tombe pas dans le cliché Illiade / Odyssée voire Enéide -oeuvres que par ailleurs j'adore - ou, qu'au contraire on ne tombe pas dans "l'hyper réalisme".
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
Cuchulain
Dispensateur officiel de bonheur à la cour
Les Rêveurs
Dizainier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11 472


Grand maître du Djyhad rouge tolkiennien


WWW
« Répondre #115 le: 21Juillet, 2009, 13:39:05 »

Merci Xaramis pour ces éléments : je suis l'heureux possesseur d'Avant Charlemagne et force est de reconnaitre que le background n'est pas des plus développés ... Comme tu dis : il manque surtout du background et des scénarios, "systeme matter" certes, mais bon il y en a une profusion disponibles... J'irais bien jeter un oeil au jeu sur les royaumes wisigoths, mais je parle espagnol comme une vache allemande. 
Journalisée

Cuchulain l'homme qui a du chien.

Les pensées de Cuchu
Xaramis
Chambellan
Pétardier
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 888



WWW
« Répondre #116 le: 21Juillet, 2009, 14:23:29 »

Question bête mais est-ce que des jeux comme Rune Quest ou Conan n'ont pas été des sortes de jeux pis aller sur l'antiquité ?
Quand je lis du Conan ou quand j'en regarde sur le grand ou le petit écran (ce qui m'arrive rarement, tant en lecture qu'en ciné), je ne me sens pas vraiment transporté vers une ambiance "antique". Je me sens transporté vers "autre chose", sans pouvoir donner un nom bien spécifique à ce "quelque chose".

Dans Runequest, que je n'ai pas énormément pratiqué, le côté "antique" me semble ressortir un peu plus. Notamment avec les Lunars dont la puissance qui s'étend n'est pas sans rappeler l'empire romain. Et le "niveau technologique" d'ensemble sonne effectivement plus "antique(-fantastique)" que "médiéval(-fantastique)" à mes oreilles.


Citation
Quand à un jeu sur l'antiquité Gréco-Romaine j'adore l'idée si l'on ne tombe pas dans le cliché Illiade / Odyssée voire Enéide -oeuvres que par ailleurs j'adore - ou, qu'au contraire on ne tombe pas dans "l'hyper réalisme".
Une sorte d'antiquité gréco-romaine "héroïque" mais pas "super-héroïque" ?
Journalisée

Chez Monsieur de C., dans le sillage de Corto ou au Club Série Noire. Mes inspirations rôlistiques sont dans Inspirôle.
Mortlock
Lutin d'ovalie
Colonel Général
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 490



« Répondre #117 le: 21Juillet, 2009, 14:56:59 »

Je suis d'accord avec toi sur Conan. Je parlais de ce jeu parce que certaines personnes rôlistes que j'ai croisé voyaient ce jeu un peu comme le lien entre un jeu préhistorique et antique. Celui de "civilisations premières" en quelque sorte je pense si je ne trahi pas leur pensée.

Une sorte d'antiquité gréco-romaine "héroïque" mais pas "super-héroïque" ?
 

Oui absolument.  J'ajouterai aussi que l'antiquité étant une ère longue, plurielle, complexe, diverse, même à l'intérieur d'une "même civilisation" je serai pour une certaine simplification de l'univers. En bon latiniste j'ai étudié les civi gréco-latines jusqu'à la nausée. Je ne vois pas un jeu simulant jusqu'aux moindre changement de formation des légions romaines au fil du temps. Je précise ça parce que c'est sympa d'avoir un jdr cours d'Histoire mais point trop n'en faut. Quand j'achète un jdr, j'achète un jeu pas un cours d'Histoire... que j'aurais de toute façon en mieux dans d'autres ouvrages.  Grin
Journalisée

Il n'était pas ailier, il n'était pas pilier, il nétait pas talonneur, il n'était pas entraineur... Mais alors qui était-il ?
Il était un petit navireuh ! il était un petit navireuh ! qui n'avait ja ! ja !  jamais navigué ohé ohé !!!!
[ALT+R] Fred
Fifre
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #118 le: 21Juillet, 2009, 23:35:39 »

J'ajouterai aussi que l'antiquité étant une ère longue, plurielle, complexe, diverse, même à l'intérieur d'une "même civilisation"
On devrait dire les antiquités, alors ^^

Si on cherche quelque chose de simple, abordable pour des gens qui ne sortent pas de fac d'histoire, des recherches persos suffisent.
En revanche, pour des joueurs exigeants... Mais les MJ pensent toujours que leurs joueurs sont plus exigeants qu'ils ne le sont  Grin
Le plus dur, c'est de savoir s'arrêter, quand il s'agit d'un sujet qui passionne.

En Jdamateur (et en anglais) j'avais trouvé un jeu Zenobia, sur les déserts du proche orient à l'époque romaine... Parcouru, loin d'être ininteréssant.
Journalisée
SgtPerry
Quartenier
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 589



WWW
« Répondre #119 le: 22Juillet, 2009, 08:36:31 »

En tout cas pour toutes ces périodes, il y a plein de figurines...

Olivier qui se motive pour terminer ses Carolingiens...



Journalisée
Pages: 1 ... 6 7 [8] 9 10 ... 31   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à: