Les Salons de la Cour

06Juillet, 2020, 04:47:19
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Hier à 22:54:04 
Démarré par Ohtar Celebrin - Dernier message par Khelren
Quelqu'un a jusqu'à 18h10 ce soir pour départager Xaramis et Yodram 
Ah bah bravo! je ne vous félicite pas!

(Mais, plus sérieusement, comme toujours, merci aux votants et félicitations aux participants!)

 2 
 le: Hier à 20:57:05 
Démarré par Ohtar Celebrin - Dernier message par Ohtar Celebrin
Trois jours ont passé, personne ne s'étant manifestaté....


Je déclare Khelre et Xaramis vainqueur !


À vous la main pour animer le concours suivant !

 3 
 le: 04Juillet, 2020, 14:39:16  
Démarré par killerklown - Dernier message par killerklown
Le 4ème post de ma série "real place in rpg" est tout fraichement sorti des presses virtuelles...
Aujourd'hui l'inspiration vient d'une cascade dans l'état de New York !
Quelle est l'importance de ce lieu en Med-fan? Sagit-il d'un Locus élémentaire? Ou est-ce le croisement de ligne telluriques? Comment intégrer cet endroit magique dans une partie de jdr?
https://osrdread.blogspot.com/2020/07/osr-real-places-to-use-in-rpg-4-eternal.html

 4 
 le: 04Juillet, 2020, 11:46:41  
Démarré par pitche - Dernier message par Macbesse
N'hésitez pas à me renvoyer une bio mise à jour. Je m'en occupe cette semaine.
Je vais relancer chacun individuellement, bien sûr, mais si ça vient à moi, c'est mieux.

 5 
 le: 03Juillet, 2020, 14:25:27  
Démarré par Usher - Dernier message par Usher
Enfin ! Enfin, j'en ai terminé avec cette  d'année scolaire 2019-2020.
La combo réforme du lycée + continuité pédagogique a vraiment représenté une double peine. (Et l'Education nationale en est sortie si désorganisée que j'ai terminé mon année en faisant des pseudo-cours d'éducation artistique et culturelle en 4ème et en 3ème alors que mon poste est au lycée…)

Je vais pouvoir comater, puis revivre et me remettre à écrire.

 6 
 le: 03Juillet, 2020, 00:09:12  
Démarré par Aorwell - Dernier message par Aorwell
L’été arrive avec les nouveaux articles traduits pour vous !

"Eh bien quelle période notre loisir aura connue depuis le dernier trimestre ! Peut-être avez-vous pu retrouver vos tables de jeu favorites... juste au moment où les campagnes sont suspendues lors des vacances.  Grâce à la magie d'Internet et des échanges de fichiers, l’équipe des traducteurs et traductrices de PTGPTB.fr (Rejoignez-nous!) vous fournit encore de quoi réfléchir sur notre loisir.
p.ex. la fin de la sériede 16 articles sur les structures de jeu ; les participants autistes en convention ; les thèmes romantiques dans nos parties ; la profondeur de votre perso de GN... tant d'aspects qui rendent notre loisir si indispensable, loisir qui nous a tant manqué !
Bon été et bonnes retrouvailles.
https://ptgptb.fr/ - le meilleur du web rôliste, traduit pour vous et disponible 365.25 jours/an

 7 
 le: 02Juillet, 2020, 22:41:12  
Démarré par Ohtar Celebrin - Dernier message par Ohtar Celebrin
Trois textes, 8 votes...
Si personne ne veut ajouter sa voix.

 8 
 le: 02Juillet, 2020, 21:53:25  
Démarré par Ohtar Celebrin - Dernier message par pitche
on a deux vainqueurs ? pour désigner Thème et Elément du 46e concours

 9 
 le: 02Juillet, 2020, 18:07:32  
Démarré par Ohtar Celebrin - Dernier message par Ohtar Celebrin
  • L’héritage Malherbes pour Tecumah Gulch pour Yodram

J'ai bien aimé ce scénario, cette histoire de famille...
J'ai néanmoins peur que les PJ ne soient pas armés pour se dépêtrer...
Ils ne sont que des pecs sans expérience, débarquant dans un patelin et un nid de guêpes dont ils ignorent tout. ..
Mais je salue le fait de ne pas proposer un scénario d'espion !

  • Le gambit français pour Revolutionaries. Par Xaramis

Encore une belle transposition de la part de Xaramis !
Et une belle manièrede s'immiscer dans la Grande Histoire.
C'est néanmoins peut-être son classicisme et son caractère bien rhodé qui retiendront (injustement) ma main lors du vote.

  • Opération « Le loup est dans la bergerie » Une opération pour Le Fer et le Froid par Khelren

Plus qu'un scénario, une trame de campagne !
C'est assez touffus, pas évident pour moi à prendre en main sans un gros travail préparatoire.
Néanmoins il me semble que c'est le scénar qui s'attelle le plus au thème et a l'élément proposé.



C'est donc au loup dans la bergerie que revient mon vote !



Merci à vous trois d'avoir relevé le défi une nouvelle fois !!![/list]

 10 
 le: 02Juillet, 2020, 12:47:52  
Démarré par Xaramis - Dernier message par estrella
C'est bien simple, excepté dans le livre de base, on voit les sources qui ont été utilisées et lues par l'auteur. On peut voir notamment la bibliographie de Troie et des Argonautes. J'imagine que pour la v2, Bruno ajoutera la bibliographie, et sans surprise, on y verra apparaître des sources tels que l'Illiade, l'Odyssée, la théogonie d'Hésiode, etc.

Oui, cette bibliographie figure déjà dans le livre de base de la V1. Mais il y a une différence entre mentionner une source et l'utiliser de manière approfondie, rigoureuse et exclusive. Beaucoup de jeux à thématique mythologique se réclament d'Homère et d'Hésiode. Ils reprennent des noms propres, des événements, une ambiance générale... mais ils ne constituent pas pour autant des adaptations scrupuleuses de ces textes, ce qui est beaucoup plus compliqué à faire.
Par exemple, le supplément Troie reprend le canevas global du cycle troyen, mais ne se fonde pas précisément sur le texte de l'Iliade et de l'Odyssée pour tout ce qui concerne les détails de la vie quotidienne, de la géographie du site de Troie, ou encore les dizaines de PNJ des deux camps avec leurs relations entre eux. Si cela avait été le cas, le supplément aurait été au moins deux fois plus long en volume, et dix fois plus long... à faire. Du côté des qualités, la trame générale des deux premières campagnes reprend globalement celle du cycle troyen (de manière presque trop servile, car elle m'a donné l'impression de quelque chose de très linéaire - ce qui peut être un parti pris). Mais la troisième campagne, surtout son final, relève complètement de la fantasy.
Même quand on reprend la matière mythologique, il faut aussi en reprendre l'esprit. De ce point de vue, Antika est très ambivalent, car on y retrouve une forte influence d'une vision "péplumesque" des dieux grecs, souvent dépeints comme vengeurs, cruels, etc. qui l'empêche de prendre en compte d'autres réalités qu'on trouve dans les textes.
Pour en revenir au livre de base, il donne une vision assez approximative de l'âge héroïque grec. A sa lecture, il devient vite évident que l'auteur invente sa propre vision imaginaire, sans se laisser contraindre par le texte d'Homère, ni par les époques dont les épopées homériques s'inspirent. Le nombre des factions en présence en Grèce est largement limité (pourquoi pas ? cela peut rendre le tout plus accessible, mais ce n'est plus de l'historico-fantastique), il y a une monnaie, l'obélos, qui sort d'où on veut mais pas d'Homère (là encore, c'est plus simple que de se casser la tête à imaginer comment pouvait fonctionner le troc, comme je le fais dans Kosmos, mais là encore on sort de l'historico-fantastique). La place de l'homosexualité indiquée dans le livre de base est bizarrement limitée par rapport à ce qu'on trouve dans cette Grèce classique dont le jeu dit reprendre les tragédies. On pourrait multiplier les exemples. Si ça t'intéresse, j'en parlais il y a quelques années au colloque des 40 ans du jeu de rôle, en comparant plusieurs jeux inspirés par la mythologie grecque.

Tout cela n'empêche pas Antika d'être un jeu plus proche de la "vraie" mythologie grecque que beaucoup de ses prédécesseurs, surtout de langue française. Mais il est tiraillé par de nombreuses contradictions de ce genre. La campagne des Argonautes est la première à ma connaissance à reprendre de près la trame des épopées des Argonautiques, ce qui est très bien... mais, puisque tu parles de l'imagerie, on a :

- une illustration de couverture avec un Jason dans une pose acrobatique sortie tout droit des péplums, avec un équipement pas très homérique (épée et bouclier rond façon Achille dans Troie, alors qu'on attendrait plus une lance) et... hébin, surtout, on voit Jason en train de tuer le serpent qui garde la Toison, pendant que Médée attend dans un coin en montrant son corsage généreusement rempli. Désolé, mais ça sort tout droit d'une vision hollywoodienne du mythe, comme on le voit dans Jason et les Argonautes. Dans les épopées des Argonautiques, c'est Médée qui se charge du serpent. Donc, minimisation du rôle des femmes, primat du combat... péplumesque à souhait.

- Un micro-détail, mais typique des problèmes de ce jeu : une illustration sur la page du financement de la V2 montre le navire Argo. Pour faire plus exact, l'équipe a choisi d'inscrire le nom grec du navire sur la voile. Une idée cool, qui devrait plaire aux gens qui font du grec ancien, non ? Problèmes : 1) Durant l'âge héroïque grec tel que le montrent les épopées homériques, l'écriture était inconnue (zéro écriture dans l'Iliade). 2) Aux époques dont les épopées s'inspirent, et où on pourrait choisir de puiser un système d'écriture, l'alphabet grec actuel n'existait pas (ça aurait plutôt été du linéaire, à la limite). 3) Même en ignorant les deux problèmes précédents, il y a une faute dans le mot en grec ancien sur l'image...

Je ne demandais qu'à aimer Antika, hein. Mais il se trouve que c'est un sujet que je connais bien, et le jeu regorge de problèmes de ce genre, qui finissent par être frustrants, voire agaçants quand le jeu affiche des prétentions dont le moindre examen un peu poussé montre qu'il ne les tient pas. Quel est l'intérêt de prétendre s'adresser à un public d'hellénistes ou d'amoureux d'histoire ancienne et d'archéologie, si c'est pour les décevoir constamment ?

Voilà pourquoi, à mes yeux d'ami du compromis, Antika est un jeu "péplum" un peu plus proche de la mythologie grecque que les autres. C'est très bien aussi, hein : "péplum" n'est pas une insulte, mais c'est un genre différent. On peut aussi parler de fantasy mythologique, si tu préfères. Mai sle jeu ne fait pas un vrai travail sérieux de jeu historico-fantastique. Donc, si on tient à le considérer comme un jeu historico-fantastique, ce ne sera pas à son avantage, car de ce point de vue il ne tient jamais ses promesses.


Je trouve cette discussion très intéressante, merci aux uns et aux autres de la mener de manière aussi argumentée.

J'ai regardé avec beaucoup d’intérêt la vidéo que tu cites, Eunostos, dans ton commentaire.  (https://www.youtube.com/watch?v=Wxfl35HhQis)

Très vite en la visionnant m'est venue une réflexion  : L’Iliade n'est elle pas, quelque part un péplum antique et j'ai été finalement rassuré de voir que tu arrivais toi même à cette conclusion vers la fin de la vidéo aux alentours de la 29eme minute.

Dès lors, est ce qu'en terme de JDR on ne devrait pas distinguer trois grandes catégories :

* Des jeux purement historiques, visant à recréer la Grèce antique telle qu'elle a existé, en ce se basant sur les recherches archéologiques. L’Iliade étant dans ce contexte ce que la chanson de Roland / la Table Ronde est au moyen age.
* Des jeux péplums "antiques", basée sur des œuvres de fictions antiques.
*Des jeux péplums modernes, inspirés par les péplums contemporains.

Il est évident que les jeux empruntent quasi nécessairement à ces trois catégories, à des degrés divers.
Il est évident également que la catégorie "œuvre de fiction antiques" est floue. Doit on y inclure le Théatre de Sophocle, l'Enéide de Virgile?

En parlant de Théâtre, il évident qu'au delà des œuvres antiques nous sommes influencés par le Théâtre classique du XVIIe ainsi que par des auteurs plus contemporains Giraudoux, Gide, Anouilh, Yourcenar ...
Quelle place réserver à ces œuvres en tant qu'inspiration ?

Dernière interrogation, comment faire du "péplum antique", sans reprendre de manière linéaire les œuvres qui nous sont parvenues et sans faire du péplum moderne?

Il est bien évident que je n'ai pas d'opinion tranchée sur cette problématique, je me permets juste de livrer quelques éléments de réflexion.



Pages: [1] 2 3 ... 10