Les Salons de la Cour

La Cour d'Obéron => Jeux de rôles => Discussion démarrée par: Cuchulain le 02Mars, 2008, 17:08:28



Titre: Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 02Mars, 2008, 17:08:28
Ne l'ayant pas trouvé , je recommence donc l'almanach des citations mémorables...  :orc1:

A tout seigneur tout honneur, commençons par votre serviteur, une citation exhumée d'une partie de Feng Shui je crois :
" Tu entends un bruit d'aile au-dessus de toi dont tu ne sais pas d'où il vient... (toujours eu des problèmes d'orientation)

Une de Mr LS lors d'une partie de Dark Heresy ce wwek-end :
" Toute violence inutile n'est pas nécessaire (quelle insistance)

Allez à vous les obéronistes (je sais que je suis un des rares à faire du JDR plus d'une fois par décennie mais bon  :mrgreen:)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 03Mars, 2008, 03:04:39
A chtulhu un peu tard, un croisement de perception comme cela arrive à beaucoup passer une certaine heure.

- Entendant un bruit, tu jettes un oeil ce qui te permet de mieux écouter la voix étrange qui résonne...




Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 03Mars, 2008, 05:00:10
A cthulhu aussi il y a 2 ou 3 mois. Une joueuse se présente :

-"bonjour, je suis Petra l'archéologiste..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 08Mars, 2008, 03:26:48
J'en ai eu des beaux à ma partie de Garou hier soir :

Vampire s'adressant au Loup Garou Geek sous influence :
- Vous n'êtes pas tout à fait humain n'est-ce pas ?
R : Non je suis Trekkie.

Ma femme s'interrogeant :
"On peut acheter des grenades sur ebay ?"


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Alias le 08Mars, 2008, 10:43:36
Ma femme s'interrogeant :
"On peut acheter des grenades sur ebay ?"

"Grenades d'occasion, très peu servi."  :mrgreen:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: alanthyr le 11Mars, 2008, 17:44:58
description d'un homme procédant à des expériences dans sa cave  (notamment des éviscérations sur des êtres vivants...) par le MD : "ce mec là, il est pourri mais il est pas mauvais..."
on a tellement ri que la partie s'est arrêtée...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2008, 17:48:52
Partie de Loup Garou ce w-end ;

Cuchu en MJ en forme :

" Prenez cet escalier, il remonte sous la surface (décidément : j'ai des problèmes d'orientation)

Réflexion d'un joueur :
" Je deviens une carpette, un tapis de sol : Saint Macloud protégez moi ! "

Ah j'oubliais le lapsus à COPS :
" bla-bla l'enquête et c'est alors que l'empereur, euh l'inspecteur...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: selwin le 13Mars, 2008, 05:40:19
Tiens Saint Macloud...

Au début de la principale campagne de Pavillon Noir que j'ai maîtrisé, les PJs se sont évidemment retrouvés en possession d'un navire.
Évidemment, ils ont voulu le baptiser....

A court d'inspiration, les joueurs me demandent de leur donner des exemples de noms de navires.
Moi, pas très inspiré, je ne leur donne que des noms à base de "Saint machin ou sainte quelque chose".

Et ça a fait tilt chez un joueur :
- Si on l'appelait Saint Macloud !

Une connerie pareille, ça a bien pris. Tous les joueurs ont été convaincus en un quart de tour...

Durant 10 scénarios, le terrible Saint Macloud a fait trembler les caraïbes... Le Saint Macloud, ce pirate côtoyant un Queen Ann's revenge d'Edward Teach ou croisant dans les eaux fréquentées par le sinistre Hollandais Volant...

Y a pas à dire, ça te pose une ambiance... ;)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 14Mars, 2008, 02:30:06
Moquez-vous, c'est un vrain saint celte, Maclou.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Maclou


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 18Mars, 2008, 06:57:17
Partie de Wh40K ce week end:

Moi: "Tu entends s'approcher une silhouette"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 21Mars, 2008, 10:48:03
J'ai eu droit, de la part de mon épouse à :
Elle : "t'es sûr que ce ne sont pas des oeufs d'autre chose ? Des oeufs de lapin par exemple ?"
Moi :  :o ... Euh...  :laughing1:

Edit : Des fois qu'elle passerait dans le coin, je tiens à dire, à sa décharge, qu'il était très tard : 4 heures du mat...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 25Mars, 2008, 09:38:27
Alors un florilège venant de ma dernière partie de Dark Heresy avec PP comme MJ.

Dialogue douteux entre LS et un joueur à propos de Mme LS /
"Déja que Julien veut lui mettre un bras !
Réponse de Julien :
" Eh ho seulement si elle paye...

(ce n'est pas sale.  :mrgreen:)

Une proposition murement réfléchie et une question pertinente de la part du sieur LS :
"Si on se faisait un site perso commun à nous-mêmes ?" ; "Y'a des caméras vidéos ?"

Divers interventions dont l'auteur m'échappe :
"Qu'est ce qu'on fait ? On se redort. [la pilule ?  :P]"
J'essaye de voir s'il n'y a pas une présence psychologique...



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ayla le 06Avril, 2008, 16:23:56
Tantôt, à Te Deum:

Moi: "Il y a des livres entassés du sol au plancher." (ça doit pas en faire beaucoup....)



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 07Avril, 2008, 03:09:04
Un bon lapsus à ma partie de mage ce vendredi :

" Tremblez car les armées de la poste arrivent (à l'origine ça devait être la peste; est-ce un lapsus révélateur ?)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cavaillon le 09Avril, 2008, 15:33:34
Un vieux, mais qui me revient en tête...

Première partie de T.A. (pour mes joueurs), et découverte de la feuille de personnage.
Julie : "Ca sert à quoi, la compétence "se sentir mal" ?"

Ce n'était pas un lapsus, elle avait vraiment cru lire ça ! Je ne sais pas pourquoi, mais elle bloquait sur "sentir le mal" (elle l'a même relu de la même façon plus tard dans la partie).


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 13Avril, 2008, 13:53:46
Gonzague à Warhammer 40 K: C'est un pistolet camouflé en flingue.

Moi à Warhammer 40K: La navette est en même temps un vaisseau.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 16Avril, 2008, 04:48:13
Partie de Keutulu hier soir : les PJS rencontrent un PNJ qui a vu des choses qu'il aurait pas du voir, est devenu fou et a ensuite été soigné par des paysans égyptiens pendant deux ans.

Jeo à un autre joueur :
" Mais pourquoi est-ce qu'ils l'ont soigné ? "
réponse :  "Tu sais l'altruisme ce genre de conneries... "               


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 23Avril, 2008, 01:56:10
À Blue Planet, une nageuse redoutant d'être repérée par un épaulard non identifié.
Citation
Il me prend pour un thon.

Les persos ont monté une société de tournisme écolo, Abyss Adventures.
Citation
Renommons la boite Abyss Mesadventures !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 17Mai, 2008, 05:16:33
partie de mage hier soir : Les persos veulent espionner une réunion de la technocratie, ils pensent à des micros mais se rendent compte qu'il y'aura sans doute un système de brouillage.

Orphée : Le système d'écoute ne va pas marcher...
Gonz : Bon, on va plutôt acheter des grenades !

MJ:  :o


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Jeo le 19Mai, 2008, 05:23:07
partie de mage hier soir : Les persos veulent espionner une réunion de la technocratie, ils pensent à des micros mais se rendent compte qu'il y'aura sans doute un système de brouillage.

Orphée : Le système d'écoute ne va pas marcher...
Gonz : Bon, on va plutôt acheter des grenades !

MJ:  :o

Il n'y a aucun problème qu'une grenade à fragmentation ne puisse résoudre.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lord Skeletor le 05Juin, 2008, 17:12:02
Partie de Ptolus dimanche dernier. MJ : Gonzague. Joueurs : Lothar (afin de conserver son anonymat), Julien, Puck, et moi-même.

Lothar (guerrier psychopathe au possible) parlant d'une elfe noire capturée : "Et en termes de viol, elle est sympa ? Au moins ?"

   *
 *   *
Lothar (toujours dans la finesse) : "Bon, on reprend l'interrogatoire, le viol n'ayant été qu'une petite pause bien agréable..."

Puck : "C'est ce qu'on appelle un 'Trou Normand'"

   *
 *   *

Julien : "N'oublie pas que tu est de noble naissance, maintenant..." (je suis re-né, en quelque sorte... Miracle de la généalogie payante...)

   *
 *   *

Lothar : "Je lui caresse les cheveux."

Gonz : "Curieusement, elle n'interprète pas ça comme un présage favorable." (elle a fini décapitée par ledit Lothar)

   *
 *   *

Après une très longue série d'échecs critiques (au moins 8 !!!) de la part de Puck, et un seul échec critique de ma part...

Moi : "Je vais te rattraper, au niveau des fumbles..."

Puck : "Impossible ! Je suis loin, looooiin devant, et j'accélère !!!"



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 06Juin, 2008, 01:17:02
Tu parle....j'ai allégrement dépassé les 12 ou 13 fumbles ce jour là, dont 3 à la suite..... ;D
Personne ne saurait (Private joke KODT) où est enterré Gary Gygax par hasard ?  >:D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 16Juin, 2008, 01:51:06
SCOOP !

Je sais qui va jouer le rôle de Dani Boon dans le remake américain des chtis.

(http://images.teamsugar.com/files/users/1/13839/42_2007/ActorMark_JimS_14947383_600.preview.jpg)

Maroilles Bergues


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lord Skeletor le 16Juin, 2008, 07:51:56
... ? Quel rapport avec les carnets noirs ???


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 16Juin, 2008, 07:55:54
... ? Quel rapport avec les carnets noirs ???

Si j'avais joué ce WE, je n'aurais pas pu m'empêcher de la faire !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 17Juin, 2008, 14:47:48
je ne comprends pas la réponse non plus.....


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 17Juin, 2008, 16:47:04
Alors quelques perles sortie de mes dernières parties de Keutulu :

" On va faire un jet de TEC : Trouver Emmerdes Cachées

" Le climat du Kenya c'est sec-humide

"Le journal l'étoile de Nairobi, c'est à Mombasa ?


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 18Juin, 2008, 06:29:59
je ne comprends pas la réponse non plus.....

Mark Wahlberg ou le fait que ç'eut assurément été une perle si j'avais joué le week-end dernier ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 21Juin, 2008, 07:34:39
Hier soir :
Tiers âge.
Le décor : un hameau hobbit qui vient d’être ravagé par les Nazguls.
Les Pjs ont fait un bucher funéraire pour les corps des malheureux semi-hommes massacrés. Ils ont découvert un jeune hobbit survivant. Le feu du bucher derrière eux illumine la scène.
Un PJ : Je sors mon luth pour lui (au jeune hobbit) chanter une chanson au coin du feu et essayer de lui remonter le moral.
MJ : euh...  :ho: et  :laughing4:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 27Juin, 2008, 18:22:47
Partie de Vampire Requiem ce soir : ça a fusé... Julien pour ceux qui le connaissent était très en forme.

Après avoir vidé de son sang un pauvre réceptionniste dans un motel, on lui suggère de planquer le corps :
" Eh ho j'ai déjà mangé, je vais pas non plus nettoyer la table : je suis pas la bonniche ! "

A propos d'un PNJ vampire rencontré assez puissant, le comparant à leur boss (appelé Morse) :
"C'est pas Morse : mais il a les dent longues !

De je sais plus qui :
Moi en MJ à propos du gardien de nuit d'un centre commercial qui va finir en casse croute du boss :
"Alors le videur..."
- "Non le vidé !


Gonz  : "C'est du JDR préfabriqué, DD4 : c'est le pavillon phénix du JDR !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 04Juillet, 2008, 18:22:01
Ce soir à tiers âge. On vient de finir la partie...

Une "poétique" pour commencer...
Un PJ pour dire à un autre joueur que ses propos étaient déplacés : " Tes propos sont comme un poil de pubis qui tombe dans la cervoise là !"  :o Mais où vont-ils chercher tout ça les joueurs.  :P

MADE IN FRANCE ou le Patriotisme économique en jdr ! (si, si ma bonne dame !)
Une PJ voulant dire qu'elle voulait se procurer des flèches de qualité pour son arc  : "Je veux des flèches de qualité hein ? Des flèches françaises ! " (demain ça fera 11 ans que je suis marié à cette joueuse ! Elle me fait rire tous les jours. J'ai de la chance !)  :P

EDIT : en fait à 00h22 c'est déjà aujourd'hui...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 12Juillet, 2008, 14:52:50
Bof, c'est pas vraiment une perle mais c'était amusant. Hier soir, les pjs (B,C et D) parlent de leur situation et de ce qu'ils doivent envisager de faire. Pendant ce temps là un autre pj (A) est en train de soigner un pnj blessé. Voyant que A ne s'implique pas dans la discussion B demande à A

B : "Et toi qu'est-ce que tu en penses ?"
A : "Moi je ne pense pas, je panse..."
B, C, D et MJ : "..."

Un ange est passé avant que nous saisissions ce que A voulait dire... Situation sympa et amusante aussi.

Voilà, voilà... Et sinon ça va vous ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 13Juillet, 2008, 07:25:07
J'ai retrouvé quelques perles de parties :

Partie de Monde des ténèbres le Pj voit un fantôme et me dit :
"Je m'approche, mais à distance...  :lol:

partie de Buffy RPG : je crois que c'est le père LS qui nous a sorti ça
Q : On fait boire Amandine (la tueuse) ?
R : Non car si Amandine est bourrée, qui pourra la bourrer ?

Toujours Buffy :
"Le premier contact fut assez difficile..."
"Il fut très full le 1er contact !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 19Juillet, 2008, 07:45:38
Belle gaffe hier (un peu classique certes) d'un PJ hélant un de ses camarades alors que celui çi essayait tant bien que mal de passer inaperçu... Ben... RââÂÂââtééé !  :P


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 21Juillet, 2008, 01:36:30
Bon, c'est pas vraiment une citation à mettre dans les carnets noirs, mais j'ai l'honneur d'annoncer qu'hier, dimanche, lors d'une partie de DD 3.5, j'ai battu mon propre record de fumble en en faisant....19....ouais....y'a des jours, j'suis pas en veine..... ::)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 28Juillet, 2008, 07:20:13
Vendredi soir, j'ai fais une partie de Salem.
Une PJ part à la recherche de son père (un autre PJ) disparu depuis peu. Elle est accompagnée d'un prêtre (un autre PJ).
Ils arrivent près d'un lac, au clair de lune et voient une femme danser nue. Ils se rapprochent discrètement. Elle s'enfuit. Les PJ la pourchassent. Le prêtre arrive à la saisir par le poignet. Elle se retourne, Il la reconnait, elle lance un "Salomon, lâche moi !". Le prêtre (qui comme vous l'avez compris porte le prénom Salomon, la lâche, arrête de courir et retient l'autre PJ. Quand celle-ci demande une explication, elle a le droit à :
"Ce n'est pas ton père"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 16Août, 2008, 16:41:55
première partie Gothlied aujourd'hui,
et je dois avouer que ce jeu est sponsoriser par l'office du tourisme du Tessin.

La description aux joueurs ça donne
- Vous etes dans c'est donc une vallée suisse classique : ses montagnes aux loins avec leur sommets enneigés, les forets de conifères et sa jolie petite rivière qui coule à vos pieds. Le Tessin àa de l'Italie ce beau ciel bleu sans nuage. C'est joli.

- Ensuite les personnages rentrent dans la foret, celle-ci n'est pas menaçante, loin s'en faut, on y trouve force écureuils, hérissons et petits oiseaux piallant. joli

- Le chemin dans la montagne : vous passez sous une cascade : très pittorsque

- Les PJs sont dans le marais : celui-ci est calme, on entends les grenouilles, on voit les libellules voletter de nénuphars en nénuphars, vous remarquez un moustiquen, aussitot, celui-ci est happé par un brochet. très joli.

Je vais avouer ne pas avoir oser leur dérire la caverne du dragon, comme une foret de stalagtites et de stalagmites avec au fond un petite marre d'un fort joli bleu turquoise.
Ai je eu tort ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kynan le 16Août, 2008, 23:51:59
Ce soir, partie de Mousquetaires de l'Ombre :

Un des PJ, Janséniste convaincu s'inquiète du sort d'un prisonnier décédé : A-t-il au moins reçu les derniers sacrements ?

Réponse d'un autre PJ (Libertin) : Les derniers massacrements ? Oui, bien sûr...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 17Août, 2008, 17:47:23
Partie de Lacuna (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2611&ft=1) ce dimanche : Ls Mj; PUck, Orphée et votre serviteur en pjs.

Après une mission plus que mouvementée (jet de grenade, tir au flingue, intimidation diverses, notre supérieur nous dit :
"La prochaine fois : soyez plus discret !"
Réponse de Puck
"On a été discret : c'était une petite grenade !

Orphée dans un grand moment de subtilité :
"Je l'assomme gentiment

Notons qu'a la mission suivante : quand on demandé une grenade, on a eu un ananas... Ben avec un bon bluff ça fonctionne pas mal. :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 20Septembre, 2008, 06:53:13
Citation de: WD
Ah mais c'est moi le méchant dans cette histoire


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 21Septembre, 2008, 14:43:56
Partie de Trinités hier soir. Bon les PJS doivent récupérer un bouquin contenant des secrets. Ayant intercepté un méchant qui refuse de parler, ma chère et tendre toujours subtile et délicate décide de lui planter son épée dans le pied ! Peu après : le reste des méchants fait son apparition et les PJS discutent de savoir ce qu'ils vont faire. L'un propose d'enlever l'épée planté dans le pied du malheureux. Réflexion de Mme Issia :
"Ah non : si on lui enlève il va faire du bruit !   :o

Elle est belle la douceur féminine, elle est belle !  ::)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 22Septembre, 2008, 06:12:56
Partie de PTOLUS hier.

Un des PJ doit avoir une relation  avec une jeune femme peu avenante. Je lui dis "Fais ton devoir, pense à la France".
Un autre PJ me répond "Ah bon, ça aide à avoir une erection de penser à la France"
Moi (j'assume): Ben oui, et la Gaulle alors......

Ok, je sors...... ;D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 12Octobre, 2008, 06:48:17
Partie de Trinités hier soir...

Ma douce incarne une trinité bélier subtile... Pendant que l'archéologue du groupe fait des recherches dans une bibliothèque universitaire. Elle tente de chopper un type qui les espionne : fumble ! Je lui explique qu'un étudiant l'a visiblement prise pour une autre et l'a attrapé par les épaules en lui disant "coucou chérie ça avance les révisions" et en essayant de l'embrasser. Ca permet oeuf corse à l'espion de s'enfuir. Confus l'étudiant tente de la draguer quand même et se prend un vent monumental ! Dialogue :
- Vous êtes française ? (les pjs sont en Italie)
- Japonaise (ton aigre de la joueuse dont le perso est une caucasienne pur jus !)

Elle a beau chercher : elle ne retrouve pas l'espion ! Frustrée elle prend un bouquin et va flanquer un grand coup sur la tête de l'étudiant dragueur qui est d'ailleurs en train d'en draguer une autre. Jet de folie ! réussite critique... Elle y va franco de porc et lui pète le nez. Confuse elle quitte la bibliothèque discrètement pendant que les secours sont appelés (ça sert d'être une ex-commando  :winner:)

Autre moment : les joueurs enquêtent sur une horloge astronomique, reproduction d'une œuvre original du 16e siècle  et vont voir celui qui l'a construite. La joueuse archéologue entame le dialogue
- Bonjour on vient vous voir pour la pendule...
*MJ...  :ali38:

Autre temps : les pjs sont dans un musée et cherche un guide, le conservateur enfin bref : quelqu'un de cultivé... Remarque de la joueuse :
- Y'a personne à part les gardiens, les types qui gardent les chaises à l'entrée des salles.  :lol:



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 02Novembre, 2008, 16:25:50
C'est ça le pentacle : il faut les 4 forces élémentaires



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 02Novembre, 2008, 16:39:13
Le personnage d'une de mes joueuses entre dans la tente d'un marchand pour fouiller pendant qu'un complice fait diversion.
Moi : la tente est une vraie caverne d'Ali Baba, il y a plein de trucs à faucher.
Elle : Mais, j'suis pas une voleuse moi !
Moi : Qu'est-ce qui est marqué comme occupation sur ta feuille ?
Elle : Ah ben si...

Le cousin de la joueuse ci-dessus : Euh maître, je peux avoir une idée ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 09Novembre, 2008, 15:15:52
Pas vraiment une perle mais c'était assez rigolo. Vendredi soir, partie de Marvel Super héros "revisité". (Sans super justiciers plus ou moins noctures en collants fluos). L'intrigue débutait le 6 novembre 2008. Donc univers contemporain s'il en est.
Nos persos entrent dans un hôtel, ils sont recherchés, le mec au guichet demande un nom pour son registre. Les persos ne se sont pas consultés pour donner un nom. 'Faut pas hésiter sinon ça va paraître louche.
Ma belle lance :
"Soucolline, je m'appelle Soucolline..."
Belle rigolade. On a les réflexes de ses références après tout...  ;D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lord Skeletor le 17Novembre, 2008, 06:05:18
Partie de Ptolus hier.

Gonzague : "Il vous faut vous rendre à la Cité d'Airain..."
Puck : "La Cité des Reins, que voilà un bel endroit pour ouvrir un bordel !"

Gonzague : "Ce que vous voyez de la Cité d'Airain est une masse de tentes..."
Puck : "T'es en train de dire que la Cité des Reins est composée de tantes ??"

Moi : "Où on va ?"
Julien : "Dans un bordel."
Moi : "Mais pour quoi faire ?"
Julien : "Tu ne veux tout de même pas que je te fasse un dessin ?"

Il faut savoir que le personnage que j'interprète a attrapé une maladie chaotique qui a contaminé son épouse et son enfant avant la naissance de ce dernier. Cette situation a donné lieu au dialogue suivant, le même Lothar ayant acheté des prestations de services auprès d'une dame de l'établissement susmentionné, et se dirigeant vers une chambre :

Moi : "Où vas-tu ?"
Lothar : "T'inquiète, je te la passe après..."
Moi : "Quoi donc ? Ta chtouille ?"
Lothar : "En matière de MST, je pense que tu n'as aucune leçon à me donner..."

Et la phrase suivante a été prononcée, mais nous respecterons l'anonymat de son auteur :

"Un Efrit, c'est jamais qu'un arabe qui vole : Un journée normale en somme..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kazanoff le 02Décembre, 2008, 08:04:42
Une plus mignonne :

creation d'un personnage hobbit pour jouer dans la Comte pendant la guerre de l'anneau.

Une joueuse, a qui je demandais de reflechir a l'Occupation de son personnage, me repond avec evidence : "hobbite au foyer!"

Eh bien, ca promet des aventures palpitantes ca!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 04Décembre, 2008, 10:06:34
Lors d'un combat:

-  J'incante un sort de silence.

- Heu...tu sais qu'il nous tire dessus à coup de lance roquette?

-ah c'est pas des boules de feu?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 02Janvier, 2009, 12:04:11
Partie test de Banebdjed (à vos souhaits) le 1/01/09 vers 2h00 du mat avec LS en MJ et Gonz, Julien, ma douce et moi même en PJS.

LS :  "Tu es nu en pagne"
Puis : "Tu es nu ET en pagne "

A savoir que ce jeu inventé par notre squelette favori a un système qui ressemble à Over the Edge/Conspirations : les traits sont libres
- 1 profession, un trait physique et un hobby.
On avait un prof de karaté chef scout aux scout d'Europe fan de De Villiers joué par votre serviteur, un huissier collectionnant les capsules de bouteille hongrois joué par Julien (que d'aucuns connaissent), un enseignant chercheur joué par Gonz et un vigile de supermarché joué par Mme Cuchulain fan d'herboristerie. Le hasard intervient en tirant une carte de tarot qui doit être plus basse que le score qui intervient. Bref :

LS : "Fais-moi un tirage de chef scout"
Moi : "Oh oui !!"

A noter une belle expression de ma part pour finir l'année
"Les baptistes c'est des gens qui préfèrent baptiser les enfants adultes !"  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 02Janvier, 2009, 12:23:25
Deux personnages commentent une tentative d'assassinat manquée lors d'une réception à laquelle ils sont invités :
_ C'est évident que l'assassin était là pour un des invités.
_ Pour quoi faire ?
            ::)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 10Janvier, 2009, 19:45:21
Partie de Tigres volants, une joueuse inspirée :
"Je propose que quelqu'un aille discrètement aller faire sauter cette voiture ?

Discussion de deux PJS autour d'un objet Oblong retiré de ruines atalen :
- L'objet phallique : on se sait toujours pas à quoi il sert !
Vous voulez que je vous montre ?
- Merci : pas sur moi !

Notons qu'après divers vannes sur la scientifique highlander qui nous accompagne et son ouverture à l'étude des artefacts, le MJ nous explique que nous nous rendons aux funérailles de notre employeur et néanmoins ami :
"Or donc la scientifique : elle sort un truc d'une taille impressionnante et rend un hommage vibrant..."
*éclats de rire autour de la table*

edit : tiens j'en ait retrouvé d'autres :
PJ perdu dans la taiga sibérienne :
- Et le GPS y dit quoi ?
MJ  : Argh !

MJ décrivant l'évacuation d'un camp highlander à la suite de la menace d'un tombage de cargo spatial sur le coin de la tête :
"Il y'a une sorte de panique synchronisée"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Acritarche le 11Janvier, 2009, 07:23:23
Tiens! Tu playtestes la campagne "Devoir de Mémoire" pour Tigres Volants, toi?!?


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 11Janvier, 2009, 08:17:47
Tiens! Tu playtestes la campagne "Devoir de Mémoire" pour Tigres Volants, toi?!?

Eh oui ! J'ai la chance de jouer avec Tonton Alias et ses dinosaures.  :D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Alias le 13Janvier, 2009, 05:37:17
On s'en souviendra longtemps, de l'objet oblong. :mrgreen:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lieutenant Jean le 13Janvier, 2009, 05:52:46
Vielle partie a thème à (St Patrick) INS/MV :
Pour situer l'action : les joueurs se réveillent au milieu d'un cercle de pierre en Irlande ... totalement amnésiques. Il faut qu'ils trouvent qui ils sont. En fait, certain font partie d'un groupe de Néo-druides qui ont tenté d'invoquer les avatars des anciens dieux celtes sur terre et les autres sont des avatars de dieux celtes ... évidement, le rituelle a totalement raté, d'où l'amnésie.

Pendant une intense séance de brainstorming entre les joueurs (tjrs amnésiques) :

-le 1er (druide amnésique): Va s'y ! Frappe moi ! Je suis sures que je possède un pouvoir d'encaisse !!! (ne me demander pas comment le dit joueur est arrivé a cette conclusion)
-Le 2nd (avatar amnésique) : BAF !     

Partie du weekend end se déroulant sur un paquebot.
-lord B à son homme de main : Bill ... aller m'attendre à l'extérieur.
- Bill : PLOUF !!!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 25Avril, 2009, 07:19:14
Hier soir, dans une partie Tiers-Age le groupe est amené à se défendre a l'entrée d'un étroit défilé... Inévitablement les joueurs ont fait allusion à 300... Logique mais c'est le hobbit du groupe qui nous a fait bien rire en s'exclamant :

"Je suis Bilbonidas le hoplite !"   :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lutain le 25Avril, 2009, 07:28:37
Il y a 15 jours, alors que les PJs préparent la scène finale, après une enquète de plusieurs séances de jeu. Le bourrin du groupe s'exprime :
"Au fait les gars, c'est quoi la mission ?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 25Avril, 2009, 08:36:21
Partie de Fading Suns hier soir : nos pjs viennent d'arriver dans un domaine tenu par un chevalier. L'endroit est assez archaïque et lorsque nous arrivons dans la petite ville, la populace vient de sortir de la messe. Nous interpellons le prêtre du coin qui nous oriente vers une femme qui pourra nous aider.
MJ : "Elle vous jette un regard peu amène"
Joueur : "C'est un comble pour quelqu'un qui vient de sortir de la messe".


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 26Avril, 2009, 18:19:26
Salem cette après-midi, un des PJ, est très fatigué a des frissons, souffre d'anémie et a deux piqûres d'araignée très rapprochées sur le poignet. Après avoir tenté une transfusion sanguine, qui fut un échec (en 1871 si on connaît la transfusion, on ne connaît pas les groupes sanguins).

Le médecin (PJ : A) décide  d'employer les grands moyens et demande au père de la victime (PJ W) d'aller dans l'étable
PJ A ; bon maintenant il faut traire les bêtes
PJ W : vous voulez dire les vaches
PJ A : les taureaux aussi.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 02Mai, 2009, 11:30:05
(Partie de James Bond. Le grand méchant est sur le point de tirer une balle dans la tête du Pj 00X plutôt que de l'enfermer dans une machine de mort. Pas bète le grand méchant pour une fois... La scène se passe tout de même sur la partire supérieure d'un dirigeable Zepelin)

Méchant (triomphant): Quelle est votre dernière volonté ?
Le Pj (très calme): Je veux apprendre le Chinois...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 02Mai, 2009, 11:55:10

Partie de cthulhu. L'un des Pjs est en fauteuil roulant (inspiré par le docteur Strangelove de Kubrick)

- Mj: Cela fait maintenant un quart d'heure que vous fuyez à toutes jambes l'horreur blasphématoire que vous avez vu apparaitre sous la lune gibbeuse du presbitaire maudis, et...

- Pj: Quoi ? Répète ?

- Mj: Cela fait maintenant un quart d'heure que vous fuyez à toutes jambes l'horreur blasphématoire que vous avez vu apparaitre sous la lune gibbeuse du presbitaire maudis, et...

Pj: J'y retourne. J' y retourne tout de suite !

- Mj, autres pjs: Ou ça ?

- Pj: Au presbitaire Maudit ! J'ai vu la Lumière ! Je vais me joindre au Culte de Nyarlathotep !

- Les autres joueurs: Mais il te manque une case, Pourquoi tu ferais ça ?

- Pj: Mein Führer, i Can walk ! Parce que grâce à lui, ça fait un quart d'heure que je peux marcher à nouveau !








Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 03Mai, 2009, 17:34:38
Partie de Trinités hier : nos jeunes trinités qui viennent juste de découvrir leur statut, sont agressés par des femmes avec un couteau au motif bizarre... Après les avoir zigouillés il tentent de faire parler la survivante.

Julien : "J'ai la compétence Intrusion, qu'est ce je peux lui introduire ?"

Gonz : "Est-ce qu'avec séduction je peux la retourner ?" (bon il a rajouté "en tout bien tout honneur"précisons le)

Et on ne parleras pas de la remarque du sieur Orphée hors jeu sur la gent féminine.  :mrgreen:


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 04Mai, 2009, 01:55:40
Partie de Trinités hier : nos jeunes trinités qui viennent juste de découvrir leur statut, sont agressés par des femmes avec un couteau au motif bizarre... Après les avoir zigouillés il tentent de faire parler la survivante.

Julien : "J'ai la compétence Intrusion, qu'est ce je peux lui introduire ?"

Gonz : "Est-ce qu'avec séduction je peux la retourner ?" (bon il a rajouté "en tout bien tout honneur"précisons le)

Et on ne parleras pas de la remarque du sieur Orphée hors jeu sur la gent féminine.  :mrgreen:

Et dire que j'ai raté ça.  :'(


Titre: Re : Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 04Mai, 2009, 06:23:57
Partie de Trinités hier : nos jeunes trinités qui viennent juste de découvrir leur statut, sont agressés par des femmes avec un couteau au motif bizarre... Après les avoir zigouillés il tentent de faire parler la survivante.

Julien : "J'ai la compétence Intrusion, qu'est ce je peux lui introduire ?"

Gonz : "Est-ce qu'avec séduction je peux la retourner ?" (bon il a rajouté "en tout bien tout honneur"précisons le)

Et on ne parleras pas de la remarque du sieur Orphée hors jeu sur la gent féminine.  :mrgreen:

Et dire que j'ai raté ça.  :'(

Eh oui !  >:D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: kelek le tricuspide le 19Mai, 2009, 08:38:50
Partie de Wrhammer:

Le MJ: cette femme fait du commerce d'étoffe,vous devez la rencontrer en secret..
Le joueur(moi en l'occurence)...mmh de l'étoffe....quelle bonne couverture...
Autres joueurs :rires..
Moi: ben quoi? (jeu de mot sans m'en rendre compte).


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 23Mai, 2009, 18:19:33
Mj: Et dans un gémissement moîte et effroyable l'essain trépidant des lépidoptères furieux s'assemble en une masse gluante et impie pour laisser place à la forme sombre et démoniaque d'Azazzel, le Seigneur des mouches...

(silence glacé de l'assistance)

Puis un pj se met à fredonner entre ses dents (façon mouche) un air célèbre de Patrick Sébastien

Alors tous les Pjs lui emboîtent le pas et se mettent à chanter

"C'est le petit bonhomme en mouuuuche..."

Mj (effondré): ... Je vous haï ...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 23Mai, 2009, 19:35:06
partie de barbarian of lemuria dans le monde de Conan : les persos sont au sud de Koth dans un climat semi désertique.

MJ : vous voyez 5 formes qui avancent lentement vers vous
PJ : Des chameaux suisses !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lutain le 24Mai, 2009, 15:27:26
Citation de: Olivier
Mj: Et dans un gémissement moîte et effroyable l'essain trépidant des lépidoptères furieux s'assemble en une masse gluante et impie pour laisser place à la forme sombre et démoniaque d'Azazzel, le Seigneur des mouches...

(silence glacé de l'assistance)

Puis un pj se met à fredonner entre ses dents (façon mouche) un air célèbre de Patrick Sébastien

Alors tous les Pjs lui emboîtent le pas et se mettent à chanter

"C'est le petit bonhomme en mouuuuche..."

Mj (effondré): ... Je vous haï ...

Très fort  ;D
J'aime bcp ce genre de moments où le MJ en vient, comme tu le dis, à haïr ses joueurs...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 25Mai, 2009, 08:25:14
"Très fort 
J'aime bcp ce genre de moments où le MJ en vient, comme tu le dis, à haïr ses joueurs..."

Oui, j'aime beaucoup aussi. Surtout que j'étais le Mj en question. Mes joeurs étaient très, très en forme ce jour là...

On a résolu le problème en allant fumer une clope. L'ambiance horrifique n'était pas vraiment au rendez-vous, mais on s'et bien marré totu de même.

(La partie était inspirée de la BD 'SandMan' pour info)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 08Juin, 2009, 02:55:37
Mes chiots viennent de retrouver de vieilles notes de partie. Je ne peux pas résister...

A Runequest, comment justifier que les personnages vont se conduire comme des crapules ?
"La dernière fois qu'on a été loyaux, on s'est fait trahir." Imparable en somme  :P

Les PJ commentant leurs capacités martiales :
_ A toi tout seul, tu as autant d'armes que nous quatre réunis !
_ Mais, je n'en ai que trois.
_ Ben justement... :-[

On peut se dire que l'affaire n'est pas gagnée  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 29Août, 2009, 08:11:11
Hier, j'incarne pour la première fois une  un nouveau personnage.
Chaque joueur a le droit à sa petite scène d'introduction.
Unbe fois que j'ai joué la mienne, un joueur me sort :
" - Je vois très bien le personnage,  à mi-chemin entre Bree Hodge et Dark Vador.
  - C'est qui Bree Hodge ?
  - Une Desperate Housewives"

.....

c'est pas faux



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 29Août, 2009, 08:20:15
C'est la rousse, non ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 29Août, 2009, 08:36:20
d'après ce que j'ai vu en cherchant son nom dans wikipedia, oui c'est la rousse


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 12Septembre, 2009, 09:09:50
Hier le MJ interprétant un PNJ à Hawkmoon au sujet des étrangers (nous) qui venions de débarquer dans un hameau paumé :

"Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes." Oui, mais nous on ne  "correspondait pas du tout au prototype".

Tout lien avec ce qui est fortuit, des personnes existantes, des faits divers tout ça, tout ça...  :mrgreen:







Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 12Septembre, 2009, 12:05:33
Vous jouyez des auvergnats ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 12Septembre, 2009, 14:23:53
Vous jouyez des auvergnats ?

  :mdr:

Je ne vois pas du tout de quoi tu parles  ;D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 21Septembre, 2009, 06:32:20
Partie de Ynn Pryddein vendredi dernier :

Issia : "si je dépense un point de quelque chose, ça fait quelque chose ?"

Un joueur parlant du port d'une abbaye : "c'est pas le grand port portuaire..."

Et une d'Alias lors d'une partie d'Archipels Dk² que je viens de retrouver  :
"Les gros rochers : c'est grâce à cela que les réceptions de l'ambassadeur sont toujours un succès".  :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 01Novembre, 2009, 14:12:40
Lors de notre dernière partie de La Table Ronde.

PJ : On entre dans la chapelle, on se signe...
PJ2 : Il faut signer quoi ? Y'a un truc à signer à l'entrée ?

Autres joueurs et MJ :  :lol:  :lol:  :lol:  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 01Novembre, 2009, 15:48:54
Partie de Tiers Age :
Un PNJ marchand corrompu a assassiné plusieurs personnes dont le guérisseur de la forteresse où se trouvent les PJS, il vient de se prendre une blessure grave et geint :

"Ah j'ai mal, j'ai mal à l'épaule on m'a cassé le bras"

Réponse d'Issia :
"Eh oui et en plus il n'y a plus de médecin puisque vous l'avez assassiné !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 21Novembre, 2009, 07:57:45
PJ : Mais qui sont ils ?
MJ : c'est la section 17 du nkgb, c'est un peu la foire au monstres !
PJ : la foire aux monstres, vous voulez dire des gens comme nous ?
MJ : .... Euh, non, quand même pas


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 22Novembre, 2009, 04:31:56
Partie de Notre Tombeau :

MJ : Vous arrivez dans un cul de sac
PJ : Ah merde
MJ : en fait ce n'est pas exactement un cul de sac, la porte d'un sas se dessine dans la roche
PJ : ouais, un cul de sas, quoi


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 25Novembre, 2009, 15:55:00

(Stormbringer)

- Pourquoi as tu éventré ce chat ?
- Parce que j'ai besoin de ses boyaux pour inventer la raquette de tennis !

(COPs)

- T'a pas cent balle, mec ?
- Une seule devrait suffire (Le Cop braque le quémandeur, qu'il soupçonne d'être une violeur, avec une arme bricolée, illégale)
- Mj (lance les dés) Blam. Le coup part. (Scène à la Pulp fiction)

(Cthulhu)

(Le PJ se réveille avec l'un des méchants de l'histoire à son chevet, en train de fouiller sa chambre. Il ouvre le tiroir de sa table de chevet et en sort un pistolet)

- Ne bouge plus ! Pose ce couteau ! Qu'est-ce que tu m'as pris ?

Le type se retourne lentement et ouvre sa main gauche qui contient 6 balles de calibre 22.

Le PJ: Clic ! Clic ! Clic....d'accors... faites comme si je ne m'étais pas réveillé...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Tristan le 08Décembre, 2009, 03:33:05

Ca sort un peu du sujet parce que c'est dans un supplément de jeu de rôle publié, mais cette petite coquille m'a mise en joie.

Donc, c'est dans l'écran de Scion, et ça concerne le sort funeste de Vercingétorix :

(...) épargnant à ses hommes la honte d'une réédition

"Reddition" n'a pas dû passer le correcteur orthographique :)

T.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Moona le 12Décembre, 2009, 11:12:34
Partie d'Ambre (en cours)

-PJ : je demande à l'IA de me fournir une image du prisonnier.
Le MJ fait une description du prisonnier.

Le PJ après deux secondes de réflexion, s'écrit :
"Merde! je viens de me rappeler que j'ai les yeux cousus..."

Tout le monde éclate de rire.
Note: le joueur en question a un perso métamorphe.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 15Décembre, 2009, 04:23:26
(Vampire)

- Il fonctionne à quoi, ce tranformateur  électrique ?
- ... A l'électricité...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 20Décembre, 2009, 18:48:24
Partie d'Ynn Pryddein : LS joue un scalde et dans les rues de Caer Dyfed : un troupeau de cochons ayant échappé à la vigilance de leur porchers, il utilise sa musique enchanteresse pour les calmer puis tente de diriger le troupeau vers le knorr des joueurs (le drakkar koa pour les incultes) amarré au port au milieu de 10aines de navire !

"Discrètement j'amène le troupeau de cochons au bateau" me sort-il ! :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 07Février, 2010, 03:37:23
Final de mon scénario Cyberpunk hier. Avant d'évacuer la base des méchants en plein chaos, puisque la moitié de l'équipe vient de s'enfuir en volant un hélicoptère après avoir balancé des grenades un peu partout, une des PJ (une folle furieuse hyper-impulsive qui travaille à la machette) revient sur ses pas pour voir si elle peut récupérer les notes du "médecin" qui a torturé et fait un lavage de cerveau à son petit copain pour le transformer en tueur psychopathe.
Quand elle arrive dans le bureau, elle trouve un type en train de fourrer en toute hâte un ordinateur et autres notes dans un sac. Elle s'empare du sac : "Merci, c'est sympa d'avoir tout emballé" et s'apprête à partir.
Soudain elle s'arrête net, se retourne vers le type et lui demande sur un ton très anodin :
_ Euh, excusez-moi, vous êtes le docteur ?
_ C'est exact, je suis médecin, je...
_ VLARF !
Avant qu'il ait pu terminer sa phrase, elle avait sorti sa machette et l'avait pratiquement décapité.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 07Février, 2010, 07:55:48
Eh ben je vois qu'on est subtil dans ton groupe Kéro' !  :lol:

Moi j'ai retrouvé une note d'une campagne DD3 datant d'il y a bien longtemps

Le Hobbit au paladin :
- On a plein de monde, on va pouvoir faire des équipes de foot !

Le paladin regarde le hobbit :
- Baby foot plutôt !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pehennji le 07Février, 2010, 09:15:24
Campagne d'L5R dans laquelle j'étais joueur.

Les PJ étaient devenus des magistrats chevronnés (voire carrément couillus) qui se prenaient souvent la tête (L5R oblige) mais rarement dans les formes respectueuses de l'étiquette.

L'équipe était constituée d':
-Un bushi dragon, gloire et honneur au top, plus ou moins chef de l'équipe; orgueilleux mais sympathique.
-Un second bushi dragon que rien n'intéressait (flaw "indifférent" joué au taquet, mais vraiment au taquet).
-Un shugenja Matsu, virulent mais correct, probablement le plus honorable de l'équipe.
-Une bushi Akodo hyper sensible (sauf au combat) qui finira par épouser le shugenja Matsu ci-dessus.
-Un "truc" ni samurai ni moine mais quelque part entre les 2. Statut bâtard, limite hors caste, mais qui l'ouvrait comme s'il était un courtisan Doji...
-Un shugenja tellement discret que je ne sais même plus de quel clan il était.
-Une bushi Moto, garde blanche, bardée d'armes, grossière et directe, éléphante dans un magasin de porcelaine (jouée par votre serviteur).

Scène 1:
Toute l'équipe arrive à Ryoko Owari dans le cadre (me semble-t-il) du scénario de la boîte.
Le pseudo moine: "laissez moi faire, je connais bien les lieux, j'y ai des amis..."
Le shugenja Matsu (lui coupant la parole): "t'as des amis toi?"
La bushi Moto (en reprise de volée): "normal, dans une ville d'enculés!"

Scène 2:
Le bushi dragon "indifférent" reçoit pour une raison restée mystérieuse au reste de l'équipe un daisho (ouais carrément) particulièrement luxueux aux couleurs et insignes du Scorpion.
Le "chef", bushi dragon également, en prend ombrage et pas qu'un peu. Il le prend légèrement en aparté (mais à distance d'oreilles du reste de l'équipe quand même).
Le chef: "vous ne pouvez pas porter 2 daisho, et encore moins un du clan Scorpion. Il faut choisir entre ce daisho et mon amitié."
L'indifférent: "ah ben c'est tout vu. Au revoir Tensho sama!" Il lui tourne le dos et le plante là, rejoignant le reste de l'équipe témoin de la scène.

Vous n'imaginez pas comme les points de gloire et d'honneur volaient dans cette équipe...  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 07Février, 2010, 13:41:07
Selon mon joueur pour la partie d'hier (cf aussi pour un petit décryptage le fil peut on jouer avec tout)

P'tit compte-rendu romancé édifiant:

"Dans la journée.

Le saloon est bondé. Une foule de pèquenauds célèbre la libération de Richard Kepley. Le whisky coule à flot. Richard bombe le torse et parle fort. Les verres crasseux des pécores tintent autours de lui.
Au bout du bar, les yeux fiévreux, le pauvre Angus Killian serre son godet, les doigts pétrifiés par la tension. Puis il porte un toast de sa voix éraillée: "A la santé de la Sainte Église Catholique et du noble peuple polonais".
La rue. la poussière. Les coups. On le jette dehors...

Plus tard, dans l'après midi.

Jack Killian arrive en sang chez le docteur Hirsh. Son oreille gauche pendouille. Le docteur cache son malaise sous une chape de professionnalisme. Les Killian lui causent décidément bien du soucis. Angus est un gaillard solide mais c'est pour son esprit qu'il s'inquiète.
"Me suis fait attaquer par un loup docteur - un loup-garou - le même qu'a bèqueté mon p'tit Ronan". Hirch inspecte les plaies. Ce pauvre Angus aurait aussi bien pu se les faire lui-même, dans l'état où l'on conduit la mort de son fils et de sa femme. Pendant qu'il soigne ses plaies, le patient sort une fiole et la pose sur la table: "j'vous rend vot' Valium. Ça marche pas...
- Vous devriez le prendre Angus, c'est pour votre bien.
- J'en ai pris quand j'ai vu le loup. Mais il a pas disparu, nan. C'était pas une hallucination."

Plus tard.

La cours de récréation de l'école de Salem s'anime d'une foule de gamins. La toute menue demoiselle Hirsh sursaute quand surgit le père Killian. Il porte un bandage sur l'oreille gauche. Ses yeux sont rougis. "M'dame, bien le bonjour - dit il en ôtant son vieux chapeau - J'crois savoir que vous avez beaucoup d'livres dans votre école et j'me demandais si vous en auriez pas un qui cause des bêtes.
- Les bêtes? Vous voulez dire les animaux?
- Nan M'dame, j'parle des créatures qu'a pas crée not' Seigneur v'voyez, comme les loups géants par exemple.
- ...
- Les bêtes d'l'enfer, tout ça.
- J'ai bien des contes. Dont un qui parle d'un grand méchant loup.
- Exactement ce qu'il me faut. Ça dit comment s'en débarrasser?
- Je sais pas trop...
- Bon, prêté le moi, on verra bien."

Le lendemain matin.

Le Shérif O'Tail est abasourdi, tassé derrière la vieille table qui lui sert de bureau et surtout de repose pied. De l'autre côté son adjoint a le teint pâle. Brusquement, le shérif arrache son imposante masse du fauteuil et balance un coup de poing dans le mur: "Me'de, vous avez bien dit que c'était mon neveux?
- Ouais chef, deux morts dont votre neveux - chez Kepley - horrible.
- Mo't comment?
- ben... votre neveux a reçu une balle dans le bide, mais Richard... il a reçu une balle mais surtout on l'a éventré...
- ho!
- ... puis rempli de caillasses...
- me'de!
- ... puis recousu.
- ... on a un g'os ta'é sur les b'as.""


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 07Février, 2010, 15:21:17
Eh ben je vois qu'on est subtil dans ton groupe Kéro' !  :lol:
Je dois avouer qu'à une époque, la devise de ce groupe de joueurs, c'était "on va encore jouer dans le feutré !" Ce qui nous avait d'ailleurs valu la réflexion d'un PNJ, employeur du groupe :
"Pour ce travail, j'ai besoin de professionnels discrets :cool:... Malheureusement, il ne restait plus que vous sur le marché. " :-[


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 20Mars, 2010, 15:58:57
Faraday se balade toujours en combinaison NBC (anti radation) ce qui n'est pas du plus discret pour se fondre dans la foule. Elle choisit donc de l'enlever ce qui donne la disction suivante :

- Quoi tu peux enlever ta combinaison
- non je suis née avec



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 26Mars, 2010, 09:18:16
Pour une fois l'anecdote c'est passé en vrai, il y a 30 mn.

Je sort du super marché avec mon caddy plein de sacs.
Je m'approche de ma voiture, ouvre mon coffre (qui est plein de chose qui n'ont rien à faire dans un coffre normal d'une personne normal).
Là un jeune de 17 ans pose ses mains sur mon caddy et fait mine de partir pendant qu'un autre plus massif 18 ans se plante devant moi.

Jet d'init, je sors le fléau d'arme que j'ai dans mon coffre (oui je sais, dans un coffre de voiture normal, il ne traine pas un fléau d'arme) et là le tout naturellement du monde je sorts la phrase qui fait que je raconte ici cette anecdote :

- Dans ma vie, vous n'êtes que deux PNJs, alors souhaitez vous vraiment que je vous efface du scénar' ?

- Ha Pardon m'sieur, j'me suis trompé d'chariot... z'y vas...


Voilà, voilà... 

Moralité, faites du combat a l'armée réelle pour vous entraînez en GN, et laissez les dans le coffre de votre voiture :mrgreen:




Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 26Mars, 2010, 10:41:23
Et là, le PNJ sort un flingue et tu as juste le temps de réaliser que c'est pas un jeu avant de te retrouver à la morgue pour un cadis de supermarché.
Je sais que c'est dur à entendre et que se laisser faire est pénible. Mais, à titre amical, je me devais de te faire cette remarque. ;)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 26Mars, 2010, 11:01:46
moi je dis faudrait surtout pendre à l'arbre le plus proche tous ces avocaillons qui font remettre en liberté cette racaille.



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 26Mars, 2010, 11:04:02
@ Puck : Pas faux, mais j'avais l'init' ;)


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 26Mars, 2010, 11:26:44
moi je dis faudrait surtout pendre à l'arbre le plus proche tous ces avocaillons qui font remettre en liberté cette racaille.



pas faux! j'ai encore fait relaxé un chauffard qui roulait bourré ce matin! >:D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cavaillon le 26Mars, 2010, 11:28:39
Fais gaffe, quand même... Le fléau d'armes, c'est l'arme avec laquelle on a le plus de chance de faire un échec critique... (dans tous les jeux où j'ai joué et où cette arme existe).

Je ne suis pas sûr qu'ils aient compris le sens exact de :

 
- Dans ma vie, vous n'êtes que deux PNJs, alors souhaitez vous vraiment que je vous efface du scénar' ?

même s'ils en ont compris la signification...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 26Mars, 2010, 13:18:41
En même temps placer une phrase que l'autre ne peut pas comprendre ça l'perturbe... Et avec une arme "chelou" ça marche encore plus fort^^


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kazanoff le 26Mars, 2010, 17:23:38
Pour une fois l'anecdote c'est passé en vrai, il y a 30 mn.

Je sort du super marché avec mon caddy plein de sacs.
Je m'approche de ma voiture, ouvre mon coffre (qui est plein de chose qui n'ont rien à faire dans un coffre normal d'une personne normal).
Là un jeune de 17 ans pose ses mains sur mon caddy et fait mine de partir pendant qu'un autre plus massif 18 ans se plante devant moi.

Jet d'init, je sors le fléau d'arme que j'ai dans mon coffre (oui je sais, dans un coffre de voiture normal, il ne traine pas un fléau d'arme) et là le tout naturellement du monde je sorts la phrase qui fait que je raconte ici cette anecdote :

- Dans ma vie, vous n'êtes que deux PNJs, alors souhaitez vous vraiment que je vous efface du scénar' ?

- Ha Pardon m'sieur, j'me suis trompé d'chariot... z'y vas...


Voilà, voilà... 

Moralité, faites du combat a l'armée réelle pour vous entraînez en GN, et laissez les dans le coffre de votre voiture :mrgreen:




Excellent ! merci pour le fou rire!

Sur un mode moins dramatique, mais avec la même intrusion du jeu dans la vraie vie, voilà le résultat de la rencontre de piqures de punaise ( >:() sur le cou et de notre chronique à Edimbourg ( :D):
Un étudiant : Vous avez été mordu par un vampire ?
Moi : Non, non, c'est mon colloque Gangrel qui fait du GN.
Un étudiant : ...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: kelek le tricuspide le 27Mars, 2010, 10:31:39
Très bon Axis, j'adore le décalage ,déjà la phrase que les deux jeunes n'ont pas du bien saisir qui renforce l'idée que ce mec qui vient de dégainer un morning star en plein parking(Highlander quand tu nous tiens :))  doit pas être tout net donc potentiellement dangereux.....

Par contre Puck a peut être pas tort....

C'est pas l'objet du fil,mais ça me rappelle un pote vosgien qui m'avait menacé au feu rouge avec une tronçonneuse rapidement dégainé démarrée de son coffre(à la vosgienne quoi) en gueulant j'te préviens,moi, j'en ai rien à f...;effet garanti sur la populasse;le feu est repassé au vert, et je vous le dis personne n'a klaxonné.....
Tout le monde a sagement attendu qu'il remonte dans sa clio...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 29Mars, 2010, 03:23:51
Le Paladin, hier, lors d'une partie de DD 3.5, qui commence à taper sur les nerfs des autres PJ avec ses actes gentils et désinteressés envers des PNJ qui se retournent inmanquablement contre nous par la suite:

Avec un ton narquois du plus bel effet, s'adressant aux autres joueurs:" Vous ne m'aimez pas hein ? Dommage car c'est MOi qui a les sorts de soin!"

Qu'est ce que tu veux répondre à ça.... :D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 29Mars, 2010, 04:41:20
Ça me rappelle un très vieil échange paladin/voleur.

Le voleur du groupe ayant assassiné un PNJ de trop et un peu trop par derrière, le paladin monte sur ses grands chevaux et se lance dans un grand plaidoyer outré pour la bonté et la loyauté. Pas du tout impressionné, le voleur hausse les épaules avec un soupir blasé, puis:
"Ah oui, à propos de ton truc de sauver la veuve et l'orphelin, là... tu réalise que s'il n'y a plus personne pour les produire ton mode de vie s'écoule et que tu redeviens un bouseux pauvre et anonyme, qui finira sa vie à déterrer des cailloux et à manger des racines dans un village perdu?"
"..." <- Le paladin est soufflé et incapable de répondre, pourtant on sent qu'il essaye très fort.
"Voila. Alors, merci qui?"

Le même s'était présenté un peu plus loin à deux PNJ, accompagné du même paladin et du guerrier du groupe:
"Nous venons négocier: lui [le paladin], il est là pour discuter. Lui [le guerrier], il est là au cas où il faudrait discuter plus fort. Moi je serai derrière vous en cas de soucis."
"Heu, derrière nous? Vous n'êtes pas censé être du côté de vos amis?"
"Non, je voulais dire: littéralement. Avec ma dague."
"Oh... Vous n'êtes pas très subtil pour un voleur..."
"Jamais quand j'ai la supériorité numérique: j'm'économise."

Ou encore:
"Tu ment comme tu respire!"
"Non: parfois, je dors."

Ou encore:
"Dans la vie, il y a deux sortes de personnes: les idiots tout juste bons à se faire plumer et qui sont si bêtes qu'ils méritent leur sort, et moi."

Ou encore, avec le guerrier qui n'était pas doué avec les chiffres:
"Wow, ça en fait des pièces d'or! Il y en a combien tu pense?"
"Dans les 500, facile."
"Wow... et ça fait combien la moitié de 500?"
"Ça dépends: ta moitié ou ma moitié?"

Ou enfin, pendant la tentative de mise en place d'un plan particulièrement tordu et devant la difficulté de ses collègues à comprendre son idée:
"Oui, je sais: je suis tellement subtil que même moi je ne comprends pas toujours ce que je dit."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 29Mars, 2010, 04:49:42
J'aime beaucoup ton voleur!  ;D


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 30Mars, 2010, 08:19:47
J'aime beaucoup ton voleur!  ;D

Moi aussi :)


Titre: Re : Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Moustrap le 30Mars, 2010, 10:41:52
J'aime beaucoup ton voleur!  ;D

Moi aussi :)
En effet, il est excellent !
Le joueur doit avoir du mal à jouer les persos avec 0 en bagout  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 30Mars, 2010, 11:39:53
> Le joueur doit avoir du mal à jouer les persos avec 0 en bagout

A vrai dire, tout le groupe avec lequel je jouais à l'époque était constitué de brutes du bagou. Au début, ça se voyait effectivement sur les fiches de personnages, mais un jour nous avons réalisé que le MJ n'était pas du genre à risquer de gâcher une belle action en exigeant un jet de dés après une prestation de qualité: suite à ça, je ne vous cache pas que la petite équipe s'est brutalement transformée en collection de bourrins idiots... sur le papier.

Nous ne connaissions pas encore la notion de JdR narratif en ces temps reculés, d'où ruses de sioux pour s'affranchir des limites du système: conclusion, quand j'entends un narrativiste grogner après l'"immaturité" des optimisateurs je me souviens en souriant que les "pires" min-maxeurs avec lesquels j'ai jamais joué auraient eu deux ou trois trucs à leur apprendre. :)


Ceci dit, j'ai fait la part belle au voleur: vous savez comment peut être la mémoire, parfois un détail vous rappelle une série de citations rigolotes que vous pensiez avoir oublié mais pas tout ce qu'il y avait autour. Les autres joueurs étaient en forme aussi pendant cette partie même si j'ai du mal à retrouver leurs meilleurs moments aujourd'hui.

Donc pour rétablir l'honneur écorné de notre paladin, en voici une de lui (quiz: je pense que c'est une variation d'une citation célèbre, si quelqu'un la retrouve ça m'intéresse!). Le contexte: un chevalier PNJ prétentieux et supérieur tente d'humilier le groupe pendant un diner (le fol inconscient).
"Voyez-vous, la différence entre vous et moi c'est que je me bat pour l'honneur, et vous juste pour l'argent."
"C'est la vie, l'ami: chacun se bat pour ce qui lui manque le plus."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 30Mars, 2010, 11:45:46
A ma connaissance, c'est ce qu'aurait répondu Robert Surcouf (http://www.herodote.net/citations/index.php?nom=Surcouf#) à un dignitaire anglais quelconque.


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 30Mars, 2010, 11:47:22

"C'est la vie, l'ami: chacun se bat pour ce qui lui manque le plus."

C'est dans Pirate de Polanski, dans la bouche du Capitaine Red à "La grenouille".

Après comme la dit Kérosène, c'est peut-être une vrai phrase historique aussi.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kazanoff le 09Avril, 2010, 12:38:11
Partie de Warhammer (L'Ennemi Intérieur adapté V2), pour initier mon 'beau-frère' de 14 ans. Il a un peu de mal à assimiler le concept de "coopération" au sein du groupe. Après moult tergiversations, engueulades de pj, menaces de coups de dague, tous les joueurs décident de faire "butin commun". Visiblement, cela ne le satisfait pas complètement, puisqu'il propose :
"On pourrait avoir chacun son butin commun ?"



Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 09Avril, 2010, 13:34:44
Partie de Warhammer (L'Ennemi Intérieur adapté V2), pour initier mon 'beau-frère' de 14 ans. Il a un peu de mal à assimiler le concept de "coopération" au sein du groupe. Après moult tergiversations, engueulades de pj, menaces de coups de dague, tous les joueurs décident de faire "butin commun". Visiblement, cela ne le satisfait pas complètement, puisqu'il propose :
"On pourrait avoir chacun son butin commun ?"



Bah...il a 14 ans....Ca lui laisse du temps pour apprendre  ;)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Henri De Vries le 09Avril, 2010, 14:08:23
Hier soir, le Trône de fer.

Ser Brynden Valorna (chevalier, fils cadet, vient de réussir à se fiancer à une héritière, honorable, incapable de mentir, bref.. un vrai paladin totalement inadapté aux réalités du jeu des trônes  :D ) est en pleine enquête sur la mort suspecte de la cuisinière (mère d'un bâtard devenu ménestrel et ami d'enfance de Brynden.. un autre PJ absent pour cette soirée).
La rumeur veut qu'elle ait été enceinte et le mestre semble considérer une surdose de thé de lune (la potion abortive) comme cause probable de la mort.
Le problème est bien sûr de vérifier si oui ou non elle était enceinte. Le mestre refuse de couper quoi que ce soit, ser Brynden décide donc courageusement de s'isoler dans une pièce avec le cadavre et une dague bien affûtée (j'avais dans la tête un passage de Sleepy Hollow et de Fortune de France à ce moment là  :mrgreen: ).
J'avais juste malencontreusement oublié un détail.. un minuscule détail.. le malus en médecine pris à la création de personnage ... lancer un seul dé pour un acte pareil c'est pas évident.

Il parait que les serviteurs parlent depuis de Ser Brynden le Boucher dans les couloirs  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 10Avril, 2010, 02:02:09
Ca lui apprendra à vouloir jouer au docteur avec une fille....morte! >:D ;D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 10Avril, 2010, 05:01:37
Certain PJ me font penser à mon patron ou à certains clients : "elle était encinte :
YAKA faire une examen gynécologique,
FAKON lui ouvre l'utérus


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 11Avril, 2010, 05:04:46
Partie d'Ynn Pryddein :

Question d'une PJ après un combat épique :
"Y'a des blessés parmi les morts ?"

La même après s'être fait sermonner par un druide pour son manque de respect :
"Je m'incline jusqu'à ce que mon pied touche ma chaussure..."


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 11Avril, 2010, 14:03:12
Partie d'Ynn Pryddein :

Question d'une PJ après un combat épique :
"Y'a des blessés parmi les morts ?"

La même après s'être fait sermonner par un druide pour son manque de respect :
"Je m'incline jusqu'à ce que mon pied touche ma chaussure..."
Ta compagne est décidemment bourrine >:D ;D


Titre: Re : Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 11Avril, 2010, 15:20:57
Partie d'Ynn Pryddein :

Question d'une PJ après un combat épique :
"Y'a des blessés parmi les morts ?"

La même après s'être fait sermonner par un druide pour son manque de respect :
"Je m'incline jusqu'à ce que mon pied touche ma chaussure..."
Ta compagne est décidément bourrine >:D ;D

Euh non c'était pas Issia...  ;) Tu peux demander à M. et Mme LS : elle a radicalement changé de style de perso !  :o


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 16Avril, 2010, 20:47:19
Juste une blague qui nous afait écrouler ce soir, à une partie de Alien-like :

Joueuse : je cherche des traces de lutte
Joueur : Ce sont même pas des musciens

ça nous a fait pleurer pendant un bon moment !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 22Avril, 2010, 10:39:35
Celle-ci m'était presque sortie de l'esprit, merci Yodram de m'y avoir fait repenser (http://couroberon.com/Salon/index.php/topic,2273.msg55853.html#msg55853) :
Au fin fond de l'Afrique, les PJ, tous résidents d'une grande métropole américaine, se trouvent nez-à-nez avec une jeep pleine à ras-bord de soldats US complètement ivres chassant l'éléphant au fusil d'assaut à 50km/h.
Un des PJ : "Tsss, ça me fait mal de venir du même pays que ces tarés..."
Instant de silence embarrassé, puis :
PJ 1 : "j'm'en fous, moi je suis philippine"
PJ 2 : "ça ne me concerne pas : je suis français"
PJ 3 : "moi je suis africain"
Tout le monde se tourne vers le PJ n°4, qui n'a rien dit jusque là
PJ 4 : "Euh... .... j'suis d'origine allemande ?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Psykomago le 12Septembre, 2010, 14:50:46
Au Monde du Jeu, j'ai fait MJ sur 3 démos de Z-Corps (le nouveau jeu de zombies du 7C), petite sélection :

PJ : "la grippe mexicaine, ça s'attrape comment ?
PNJ redneck : "Par les mexicains..."

Le mari violent de la serveuse (elle portait des lunettes de soleil pour cacher son oeil au beurre noir) vient de mourir (tué par un PJ) :
- "Ahhh mon Burt, c'était le meilleur des hommes, on en fait plus des comme ça"
PJ : "attends je vais au bar t'en trouver un"

"Il a était mordu par un petit chien au mollet, ou par un mexicain"

PJ serveuse : "Moi je vais chercher 4 queues de billard..."

PJ (lors des 3 démo, après la coupure de courant) : "Mike, dis moi que t'as payé la facture d'électricité"

MJ : "la route est bloquée par la garde nationale (2 chars et 2 camions remplis de troufions), l'un d'eux sort un interphone ( :lol:) et vous sommes de vous arrêter."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 12Septembre, 2010, 17:03:52
Celle qui m'a le plus marqué ce week-end, c'est la "miss épi de maïs" de notre table qui a dit au MJ: "Je n'attaque pas pendant ce tour, mais je fais un grand écart.". Le mj regarde le joueur étonné en demandant pourquoi, le joueur répond "Bah comme ça, le zombie voit le type qui est derrière moi et l'attaque pendant que j'suis caché derrière le comptoir grâce à mon grand écart." Tout naturellement :)
Bah c'est passé moi j'vous dis! Le zombie a oublié "Miss épi de maïs" :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 27Septembre, 2010, 04:14:20
Citation
Le bruit là ? C'est les pilotes de Rafales qui s'entrainent pour apponter sur les sous-marins.
De fait, pour y arriver, il vaut mieux s'entraîner...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Contrepointe le 27Septembre, 2010, 09:53:49
Lapsus d' un MJ, qui ruine l' ambiance  qu' il s' était acharné à créer durant 20 bonnes minutes...
" Vous êtes en hyper-espace, le jour se lève..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 27Septembre, 2010, 14:37:32
Partie de Solomon Kane :

MJ - Cuchu : Tu entends des bruits de lutte et vois que cinq loups attaquent les bandits
Issia : "5 clous ?"

Les autres joueurs : c'est dangereux les clous de girofle en forêt...  :mrgreen:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 23Octobre, 2010, 15:10:46
Partie pulp hier soir :

Alors que les PJ sont à la poursuite (à pied !) d'un camion bâché, ils prennent leur élan pour sauter à l'arrière. L'un réussit, l'autre non.

PJ qui a échoué : "il n'y a pas un cheval qui traîne dans le coin ?"
PJ qui a réussi : "Ah ben non, il a déjà eu son élan !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 24Octobre, 2010, 08:39:06
Une phrase monumentale de ma copine, mais pas en partie :
"Je suis pas raciste, mais j'aime pas qu'un étranger renifle dans ma ciboulette !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 25Octobre, 2010, 02:41:42
Vous appelez ça comme ça, vous ? :orcsort:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 25Octobre, 2010, 03:35:53
Toujours la même partie pulp :

Un PJ à Diane Richmond (autre PJ) : "Il n'y a pas de mais, Diane"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 07Novembre, 2010, 13:53:43

(ADD, Nous sommes agressé dans une forêt féerique lors de la visite d'une maison ayant tout de la maison en pain d'épice de la sorcicère d'Hansel et Gretel, par deux tapettes géantes. Oui, des tapettes à souris. Mais des grosses)

La Barde du groupe, très efféminé, lève les mains en l'air et se met à sautiller en hurlant

"Ne me faites pas de mal ! Je suis de votre côté !" (les tapettes hésitent, semblent se regarder entre elles, et puis l'attaquent quand même)

(Le Barde) Racistes ! C'est parce que je suis un Elfe, c'est ça ! Jaloux ! (Gnap)



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 07Novembre, 2010, 15:54:42
Partie de Cthulhu Invictus (Rome antique)

- Tu n'emmènes pas ton gladiateur, mon cher Curius Leptus  ?
- Non, je ne peux pas, il a été mangé par des murène.
- Dur ! Ta femme doit êtres triste, c'était son petit préféré !
- Non, elle ne peut pas, elle a aussi été mangé par des murènes.
- Je dois y aller
- Ne pars pas, j'allais justement te montrer mon élevage de murènes.

...

- Je me demande pourquoi le sénateur ne répond à aucune de mes lettres urgentes. Des vies auraient pu être sauvée !
- Peux êtres parce que ton  scribe écrit uniquement en démotique (egyptien ancien)
- Erodonte écris uniquement en...
- Oui.
- Erondonte. Erooooooodonte ! Ton maître veux te voir tout de suite dans la salle des murènes !

...

Achat d'un nouveau gladiateur/garde du corps par Claudius Leptus

- Je t'appellerai Murenus, en souvenir de ton prédécesseur
- Oui Maître, je veux dire, Dominus
- J'y étais très attaché.
- Que lui est-il arrivé, dominus ?
- Il a été mangé par des murènes.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 14Novembre, 2010, 11:57:56
Hier j'ai eu le plaisir de participer à une petite partie sans-règles, en pure improvisation... et complètement parodique. On y incarnait un groupe de nains face à une sombre affaire de hobbies industriels faisant pression pour étouffer une prise de risque de santé publique pour raisons économiques (minerais précieux dans une couche riche en gaz combustibles, dont l'exploitation risquait de faire sauter la moitié de la mine).

Entre autres nous avons eu droit à des descriptions de personnages en "nanovision": rien _que_ des descriptions de pilosités faciales, par contre très imaginatives et détaillées, pas de taille, de vêtements, de couleur des yeux, etc. D'où, forcement...
MJ - "Devant vous se tiennent deux elfes et un humain, l'humain est rasé, le premier elfe imberbe et le second glabre."
PJ - "Rah, j'aime pas les étrangers: ils se ressemblent tous!"

L'inévitable déguisement en travestis:
PJ1 - "Donc on se déguise en naines pour se mélanger aux suivantes du prince et l'approcher discrètement!"
PJ2 - "Ouais! Euh attends, ça ne va pas être un peu difficile?"
PJ1 - "Pourquoi?"
PJ2 - "Ben..." Il se tourne vers le MJ "...juste pour être bien sûr: à quoi ça ressemble une naine?"
MJ - "A un nain. Exactement."
PJ2 - "C'est bien ce que je me disais."
PJ1 - "Cool, facile donc! Eh MJ, je ne fais rien du tout!"
MJ - "OK. Te voila donc déguisé en naine, l'illusion est parfaite."

Et dans la même veine, à propos d'une des vrai suivantes.
PJ - "Est-ce qu'elle est jolie?"
MJ - "C'est une naine..."
PJ - "Ah oui... donc non?"
MJ - "Certaines légendes racontent que si les nains vivent dans des mines c'est car ils ne peuvent pas se reproduire quand c'est trop bien éclairé."
PJ - "Donc non."

Puis un combat épique. Un de nos héros, tentant d'être discret, s'avance dans le noir à travers une chambre:
MJ - "Ton gros orteil heurte brutalement un pied de lit en chêne massif. Insensible à l'obscurité, il ne subit aucun malus. Il à droit aux bonus embuscade, attaque ciblée, et groupe en formation."
PJ - "Groupe en formation?"
MJ - "Les pieds de lit en chêne massif sont quatre et organisés en une formation rectangulaire parfaitement alignée. Lance 1D20."
PJ - "17"
MJ - "Tu subis un point de dégât seulement mais la douleur atroce t'arrache un grognement assez bruyant. Le pied de lit gagne un niveau."
PJ - "Rah mais non, c'est complètement gratuit ça!"
MJ - "Et oui: les pieds de lit en chêne massif sont une race d'alignement chaotique-mauvais. Ils font des vilaincetés gratuitement et ils détestent les nains."
PJ - "C'est pour ça que nous les nains, on n'aime pas les chênes massifs et qu'on les coupe à la hache pour en faire des pieds de lit!"
MJ - "Exact, et c'est parce que vous faites ça que les pieds de lit en chaîne massif vous détestent tant et vous démolissent les petits orteils. C'est le grand cycle de la vie."

Ainsi que cette pépite de sagesse naine:
PNJ Elfe - "Voulez-vous une pomme? Elles sont bien mures, je les ai ramassées en arrivant près de chez vous."
PJ - "Ramassées? Parce que j'ai une tête a manger des trucs qui trainent par terre moi? Vous les elfes vous pensez que les nains n'ont pas d'hygiène? Garde tes pommes pleines de boue!"
PNJ Elfe - "T... toutes mes excuses, je ne voulais pas vous manquer de respect. Alors vous ne mangez pas de fruits ni de légumes?"
PJ - "Ah ben si, des patates, des carottes, des racines... des bons végétaux nobles qu'on peut _miner_, nous les nains on aime bien les choses qui se minent."

En exclusivité mondiale, la preuve que les nains sont plus propres que les elfes:
PNJ Elfe - "Nous, monsieur, on prends un bain tous les jours!"
PJ - "Vous êtes des porcs! Un nain ne salirait jamais l'eau d'une telle manière!"

Et pour conclure:
PJ1 - "Tu a remarqué comme quand on creuse, on a toujours une montagne de terre plus grosse que ce qui tiens dans le trou à la fin? Et les montagnes, ça se creuse... c'est sans fin! Un jour, si on travaille bien, il n'y aura plus que des mines, même la surface sera souterraine."
PJ2 - "...mais alors, on les mettra où les tas de terre qu'on creuse?"
PJ1 - "...oh ...m****."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 15Novembre, 2010, 02:45:21
J'adore! J'sais pas dans quel état vous étiez, mais c'est balèze quand même! Du grand ART :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 20Novembre, 2010, 09:22:28
Punaise, c'est juste excellent. J'aurais adoré participé à cette tablée !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Contrepointe le 20Novembre, 2010, 10:39:05
Dans la même veine (de mithril), sur le grand amour entre Nain et Elfe...

Question d 'un humain rencontré par l' équipe, humain qui n' avait jamais rencontré d' Elfe ni de Nain:
- Cela ressemble exactement à quoi, un Elfe ?
Réponse du Nain, qui grille l' Elfe sur le coup:
- C' est grand, c' est maigre et c' est con !
Sourire perplexe du PNJ qui ose toutefois une 2e interrogation.
- Et un Nain, cela ressemble à quoi ?
Réponse de l' Elfe, qui prend sa revanche:
- A une chiure d' Elfe !

1 partout, balle au centre...  :D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 29Novembre, 2010, 00:32:51
Partie de Bug Hunters hier:
Orphée (dont la combinaison environnementale s'était déchirée dans le dos), à Puck:
"Tu peux me réparer le cul ?"


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 29Novembre, 2010, 05:00:43
Partie de Bug Hunters hier:
Orphée (dont la combinaison environnementale s'était déchirée dans le dos), à Puck:
"Tu peux me réparer le cul ?"

Eh ben c'est chaud entre vous deux quand je suis pas là !  :lol:

Partie de Tigres Volants : Alias en MJ et Cuchu en PJ Talvarid, les autres PJ voulaient lui faire subir un traitement dégradant comme lui peindre un coeur rose sur le ventre...
Le Talvarid les prévient : "Si vous faites ça, vous vous en mordrez les dents."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 29Novembre, 2010, 07:51:45
Il y a quelques semaines à ma table habituelle de Cyberpunk.
Dans un précédent scénario, l'un des PJ a tué un authentique modèle de sale type en lui fracassant le crâne avec une épée bâtarde. La jeune sœur, passablement déséquilibrée, dudit sale type décide de venger la mort de son frère adoré et n'a pas grand mal à retrouver le PJ responsable (un gaillard qui sait manier ce genre d'armes en 2020, ça ne court pas les rues).
L'une des PJ après avoir tenté en vain de raisonner la folle en question :
"non mais il va falloir faire quelque chose là, parce que ce genre de relations entre frère et soeur, c'est franchement malsain."
Puis, réflexion du PJ lorsqu'il apprend que la furie a piégé la voiture de sa petite amie pour, je cite, qu'il la voie mourir et qu'il comprenne ce que c'est :
"Bon, elle a fait HEC, mais moi j'ai appris à me servir d'explosifs..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 31Décembre, 2010, 10:43:25
Partie de Brigade Chimérique hier. Alors que nous tentons de nous infiltrer discrètement dans une maison ayant été le lieu d'un crime sans alerter les forces de l'ordre (dont un agent du CID), M. LS jouant une "faible femme" rate lamentablement sont jet pour ouvrir une porte discrètement. Repéré il a alors cette réflexion :

"Quitte à faire du bruit : j'arrache la porte !"  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Rom1 le 01Janvier, 2011, 06:31:15
Hé, je veux bien un CR de cette partie - même succinct.
Quel genre de persos, quel scénario, etc.


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 02Janvier, 2011, 12:40:31
Hé, je veux bien un CR de cette partie - même succinct.
Quel genre de persos, quel scénario, etc.

J'essayerai : sache en tout cas que nous avons fait deux séances et bien apprécié le jeu.  :thumbsup:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: kelek le tricuspide le 10Janvier, 2011, 07:55:51
A Star wars: MJ :"Vous rencontrez un dévorien qui se présente": je suis Waib,je puis vous renseigner sur...etc....

                           Moi en PJ:"je suis sur que c'est un Sith"..

                            PJ2: tu crois?tu dis ça parce qu'il a une sale tête....

                            Moi:"N'as tu jamais entendu parler du site Web???

                           


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 15Janvier, 2011, 07:26:19
"Il va frapper comme un yéti mouillé"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 13Février, 2011, 18:18:38
pj envoyé du ministère: - Vous avez quand lancé sur votre époux un sort qui provoque d'atroces souffrances.

pj épouse: oh atroces, tout de suite les grands mots, non disons que la souffrance est ... intense.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Contrepointe le 14Février, 2011, 16:47:06
Partie de In Nomine Satanis. L' un des joueurs, suite à la mission précédente, vient de perdre la tare qu' il trainait comme un boulet depuis la création de son personnage (une paire d' ailes de chauve-souris, suffisamment grandes pour l'obliger à la camoufler en permanence et suffisamment petites pour l' empêcher de voler).
Le nouveau scénario commence, avec briefing de la mission par Andromalus en personne, le "boeuf-carotte" des Enfers, aussi jovial qu' un Droopy neurasthénique. Personne ne bronche autour de la table; silence religieux... sauf le PJ en question - le seul à n' avoir pas reconnu le "N° 2" des Enfers - et qui lui balance d 'un ton léger:
- Et vous êtes qui, vous, au fait, pour nous demander ça ?
Plop ! Il a retrouvé sa paire d' ailes...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 15Février, 2011, 02:05:38
Ah...INS....que de souvenirs...Mon perso s'était choppé une phobie de la technologie. Problème. La mission est donnée à Paris et se déroule à Marseille...Ça fait loin....en vélo..... >:D


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 15Février, 2011, 03:44:22
Pareil pour moi. Une joueuse très forte en gueule tire son perso, un démon de furfur [prince démon du métal ndlr], et se chope la limitation "timidité"  :P


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 18Mars, 2011, 06:04:42
Partie de Solomon Kane : après avoir bu du vin drogué 2 PJ/3 se sont endormis, le troisième a résisté et s'est fait assommer à coup de bâton par les laquais de la noble décadente qui les hébergeaient. Ils se réveillent dans un puits humide et malodorant.

Joueur 1 :
"Oh la gueule de bois que je me suis pris !"

Joueur 2 :
"Et moi je me suis pris du bois sur la gueule !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 20Mars, 2011, 14:27:40
Je ne suis pas certain que ça compte comme carnet noir, mais je ne peut résister à partager un chouette morceau d'impro. La partie mettait en scène des félins voleurs, de gangs différents mais coopérants pour un gros coup, dans un monde steampunk. Les joueurs étant très en forme et bien dans leur rôle, lorsqu'un PNJ leur a demandé si leur gang était doué... c'est partit tout seul et sans sommation.

Je précise que tous les personnages sont, par tradition et par principe, des menteurs sans vergognes et fiers de l'être:
PJ1 - Les Ombres des Saules ont reçu la formation de Maître Silas, le plus grand des experts en dissimulation: certains doutent même de la véracité de son existence. J'ai personnellement été son élève pendant cinq ans et il m'a tout appris. Je ne l'ai jamais vu.
PJ2 - Nous les Doigts Collants, nous avons volé tellement dans les rues de la cité du sud qu'ils ont fait venir un général de garde et ses hommes en renfort. Il avait la moitié des dents de devant en or des suites d'une bataille, c'est important pour la suite de l'histoire. Donc le jour même de son arrivée, pour rassurer les notables et nous intimider, il a fait monter une estrade sur la place du village, aligné tous ses hommes en uniforme, et tenu à peu près ce discours: "Oyé oyé! En ce jour, et au nom de la Loi, j'avertis les escrocs, les coupe-jarrets et les receleurs que leur temps est finit! Vous shherez chhatiés! Il esh tshemps de shaire shasse aux chonshéquences de..." (<- fin minée avec force postillons)

Le troisième et dernier PJ reste silencieux un moment et nous avons cru qu'il allait manquer d'inspiration... puis:
PJ3 - Oh, nous le Lierre Grimpant, nous sommes bien discrets et tranquilles. Nous faisons tellement peu de vagues qu'un jour un Maître bijoutier qui avait trop bu s'est permis de prétendre que nous avions trop peur de ses gardes et de ses verrous pour qu'il se sente concerné par notre présence. Nous n'eûmes donc d'autre choix que de lui faire parvenir une missive polie, l'informant qu'il avait exactement un an et un jour pour se préparer convenablement à notre visite et que nous viendrions alors dérober l'objet le plus précieux de sa boutique. Furieux, il releva notre défit, je dois reconnaître qu'il fut bon joueur. Il avait un magnifique diamant, une pierre d'une absolue pureté aussi grosse qu'une noix et d'un très grand prix mais il ne cherchât pas à l'emmener ailleurs. A la place il fit venir les meilleurs ingénieurs, les plus grands serruriers, les forgerons les plus renommés, pour créer _le_ coffre fort. Un coffre a multiple feuillets des meilleurs aciers, aux mécaniques à la fois délicieusement subtiles et massives comme des forteresses, une véritable œuvre d'art dont la conception fit évoluer de 100 ans la manière dont on ferait les autres coffres après lui. Le jour dit, il enfermât le diamant. Juste le diamant, et confiant en lui il fit même rentrer chez eux ses gardes comme une ultime insulte sachant que nous ne toucherions à rien d'autre qu'à ce qu'il avait de plus précieux puisque c'est ce que nous avions promis sur notre honneur. Et le lendemain, quand il vint ouvrir son échoppe... le diamant était toujours là, à l'exact emplacement où il l'avait laissé. Le coffre, par contre, avait disparu.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 20Mars, 2011, 14:35:03
Ack, et j'en oublie la citation nettement plus carnet-noir de la partie!

Un des PJ est donc perché sur un toit avec un jeune apprentis voleur PNJ à qui il apprends un peu la vie:
PJ - Tu vois petit, marcher le pieds léger au dessus de tous, sans être arrêté par les murs du vulgaire ni être vu c'est aussi un symbole de notre statu. Du haut de ce toit, j'urine sur le crâne des pauvres passants en bas, métaphoriquement parlant bien sûr.
PNJ - Qu'est ce que ça veut dire, "métaphoriquement", monsieur?
PJ - Ça veut dire qu'il y a trop de vent, petit.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 23Avril, 2011, 09:41:46
Partie de Pendragon hier, Ayla nous explique qu'un vassal du roi Riwall organise un tournoi pour trouver un parti digne de fille.
Il y a eu une confusion, plusieurs joueurs ayant compris qu'un vassal du roi rival organisai...

Mais pourquoi voudrait-il marier sa fille à un ennemi ? :mrgreen:




Mais les plus gros éclats de rire sont venus de mes échecs critique à répétition en DEX.... IRL.  :o
Ohtar-Ben-Laden avec sa théière atomique a fait des ravages !!! :thumbsup:
(bon j'ai réussi à casser un plat avec un vase-obus ce qui est moins cool... :'()

Mais on a quand même bien ri ! :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 26Avril, 2011, 15:42:19
Lors d'une de mes partie de Disque Monde  le groupe de PJ comprend entre autres un vampire "ruban noir" (l'équivalent des Alcooliques Anonymes version sang humain)  et un  alchimiste non affilié à la guilde.
L'alchimiste (logeant chez Mme Cake, un medium très doué: Je vais faire des expériences. Je sors mes affaires.
MJ : tu entends frapper à la porte, c'est Mme Cake elle te dis : je vous interdis de faire des expériences chez moi.
Alchimiste: Je n'en avais pas l'intention, Madame.
Mme Cake: Je suis medium, je sais que vous alliez le faire.
PJ: j'attends qu'elle soit partie et je sors mes fioles.
MJ: ???  
Inutile de vous préciser que le PJ a passé la nuit dehors à Ankh Morpork et s'est fait gentiment dépouiller.

Le Vampire rate son jet de volonté pendant une bataille et croque gentiment dans un PNJ. Le combat cesse mais il a un cadavre vidé de son sang sur les bras. Il s'esquive alors discrètement et tente de se débarrasser du boulet.
Autre PJ:  Tu vas où?
Vampire : Euh, je vais ... Me débarrasser de lui, il s'est brisé la nuque par accident, regarde: Crac (Il lui brise la nuque discrètement).

Plus tard, il tente de parler de sa condition vampirique à son employeuse, une jeune ingénue.
PJ: Euh, il faut que je vous parle de mon régime alimentaire. Je me nourris de
MJ (le coupant) : vous, les rubans noirs, vous évitez de dire le mot "sang" vous dites le mot en S en général.
PJ: Et bien, en un mot comme en cent...
Explosion de rire
MJ : Tu l'as fait exprès?
PJ: De quoi?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 24Juin, 2011, 08:14:45
Lors de la dernière séance de Te Deum en Ecosse :

Un PJ Hylander à son commanditaire PNJ :

-« Dites les quatre types que vous avez fait pendre, ils étaient quatre ? »

Le MJ



-« C’est bien possible. »


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 26Juin, 2011, 04:09:31
Ca date un peu mais bon...
Partie de Cadwallon qui est totalement partie en couille parce que si t'as mauvais esprit, tu peux voir des sous-entendus partout mais voilà comment ça a plus ou moins commencé. A la veille d'une grande bataille dans une cité militaire d'un désert hachement important mais dont j'ai oublié le nom:
MJ : Vous voyez les troupes qui se massent près des portes.
Highlandjul : (étouffant un rire) Ils se massent? (fait le signe de masser les épaules de quelqu'un).

Plus récemment à Star Wars D6:
PJ : Je le regarde de haut en bas.
MJ: De pied en cap, tu veux dire?
PJ: Ben, s'il a une cape, oui.
.....

Même partie, je joue un Mon Calamari (une sorte de fruit de mer humanoïde et chauve):
A la cantine de la base rebelle :
MJ : Au fait tu manges des fruits de mer?
Highlandjul : Beuh, on va dire que je mange casher.
MJ : Tu veux dire que ton perso est juif? (Imaginez un Mon Calamari chauve avec des papillottes...)



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 26Juin, 2011, 10:43:56
(Partier de Stormbringer)

-(Le shaman/guide de l'expédition s'arrète auprès de ruines anciennes)

- Des...gens...sont ...morts...ici...
- Tu vois leurs esprits ?
- Non, je vois les pendus là bas


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 28Juin, 2011, 19:46:09
Partie de Cthulhu Invictus (Rome antique)

- Tu n'emmènes pas ton gladiateur, mon cher Curius Leptus  ?
- Non, je ne peux pas, il a été mangé par des murène.
- Dur ! Ta femme doit êtres triste, c'était son petit préféré !
- Non, elle ne peut pas, elle a aussi été mangé par des murènes.
- Je dois y aller
- Ne pars pas, j'allais justement te montrer mon élevage de murènes.

...

- Je me demande pourquoi le sénateur ne répond à aucune de mes lettres urgentes. Des vies auraient pu être sauvée !
- Peux êtres parce que ton scribe écris uniquement en démotique (egyptien ancien)
- Erodonte écris uniquement en...
- Oui.
- Erondonte. Erooooooodonte ! Ton maître veux te voir tout de suite dans la salle des murènes !

...

Achat d'un nouveau gladiateur/garde du corps par Claudius Leptus

- Je t'apellerai Murenus, en souvenir de ton prédécesseur
- Oui Maître, je veux dire, Dominus
-J'y étais très attaché.
- Que lui est-il arrivé, dominus ?
- Il a été mangé par des murènes.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 13Juillet, 2011, 11:41:27
Olivier, je suis toujours abasourdi par le cynisme qui règne autour de votre table. J'adore...

Vous jouez où déjà ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 13Juillet, 2011, 17:32:10

Je joue principalement sur Chambéry, entre autre au club CJDRU.

La partie en question, 'Carthago delenda est' a été joué à une convention à côté d'Annecy.

Noble romain, j'ai effectivement fait dévorer mes esclaves et serviteurs indélicats ou incompétents (voire très incompétents) par des Murènes.

Un grand moment.

Pas chien, j'ai ensuite expliqué au Mj que je rachetai d'autres esclaves pour remplacer les manquants (et pour permettre aux autres joueurs de continuer la partie).

Comme un autre joueur incarnait mon 'client' (vassal) , vendeur d'esclave de luxe de son état, cela n'a pas nuit à l'ordre de la partie tout en assurant une ambiance très remarquée autours de la table...  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Rom1 le 13Juillet, 2011, 17:36:27
Citation
Noble romain

Merci merci, mais appelle moi Romain tout court.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 13Juillet, 2011, 18:13:02
(Vampire)

- Ton nouveau né vient de dévorer un motard !
- Snif, son tout premier motard, c'est telllllement émouvant (j'écrase une larme)
- Tu ne vas rien faire !!!?
- Si... Fiston, tu veux une moto ?

(Cthulhu survie)

- Papa, je peux manger le foie du monsieur ?
- QUOI ?
- Papa, ...je peux ...manger .... le foie... du monsieur... s'il te plait ?
- C'est mieux.

(deadland)

- (MJ) Une balle atteint ton lance flamme. Qui explose... les gars, le chariot de votre pote explose, heureusement, vous êtes à plus de 20 mètres
- (le PJ savant fou) Et ma dynamite alors ?
- (la tablée, y compris le MJ)  :-[ :-[ :-[
- Mj: Tu as combien de dynamite.
- Hé ben (consulte sa fiche) 43 batons...et 20 litres de nitroglycérines
- MJ: 20 litres ? Mais les contenants sont libellés en gallon !!!!
- Alors j'ai 20 gallons de nitro dans le chariot (plus de 70 litres)
- Tu as acheté tout ça !
- Oui, ça coutait XXX dollars, j'avais exactement la somme
- ...
-...
-...
- Ok. Tu exploses. Ton chariot explose. Tes potes sont déchiquetés. Vos ennemis sont déchiquetés. La vallée disparait. Le mont sauvage s'effondre, engloutissant ville voisine  sous une avalanche massive. L'onde de choc est ressentie jusqu'à San Francisco. Les barrages voisins s'effondrent, inondant la Sun Valley.  
- (la tablée) ...
- (Le pj savant fou): ......Oups....


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 13Juillet, 2011, 18:16:21
Moralité : ne jamais laisser à un PJ la liste de l'équipement sans valider après.  :o :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 14Juillet, 2011, 18:12:29
Perso j'ai une règle maison pour la nitroglycérine à Deadlands.

Quiconque en achète meurt instantanément dans d'atroces souffrances (sauf cas exceptionnel).  La dynamite est autorisée du bout des lèvres aux risques et périls du joueur et je pense rendre obligatoire le port d'une pancarte "Kick me, I've got dynamite" dans ce cas.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 17Juillet, 2011, 00:34:09
Ma plus belle partie de deadlands l'a été grace à de la dynamite et de la nitro.
Baston entre joueurs jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que :
1) ils risquaient d'y passer tous en même temps si les explosifs sautaient
2) il y avait aussi un gros monstre à taper

Cela donna une scene surréaliste à la Bud Spencer et Terrence Hill où des mecs qui se tiraient dessus entendent un gros bruits et se mettent à taper ensemble le plus gros danger qui se présentait... Et ont finis par se boire du whisky ensemble au saloon (à leur décharge il était très tard dans la nuit et j'avais bien monté les joueurs les uns contres les autres, merci les petits manitous des harrowed)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 17Juillet, 2011, 06:21:17
Pareil...
Le personnage d'un des joueurs a une réserve d'explosifs variés. Là, lui et ses camarades arrivent à l'entrée d'une mine où sont retranchés des vilains pas beaux... Sauf que ce que n'avaient pas prévu les joueurs, c'est que les méchants étaient trèèèès bien organisés et avaient préparé un mortier sur les hauteurs en cas d'attaque (la mine était très importante, mais pas au point de se faire capturer)...
Le mortier tire. Le personnage portant les explosifs se retrouve dans l'aire d'impact. Tout explose en théorie.

Sauf que le joueur et les autres joueurs claquent leurs pépites pour ne pas que le personnage meure et on décide que l'explosion est évitée miraculeusement. Sauf que les explosifs et le personnage restent dans l'aire d'effet du second tir quelques instants plus tard... Là aussi, une sacrée explosion a lieu... Sauf que les joueurs n'avaient plus de pépites et qu'ils ont joué de malchance...

Un beau secteur tout propre est apparu en lieu et place de ce joli bazar^^


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 17Juillet, 2011, 16:30:30
(Cthulhu contemporain - scénario Blind Cold)

(Les Pjs sont en expédition pour retrouver un archéologue. Ayant retrouvé son corps, ils l'ont ramené à dans l'espace confiné de l'hélicoptère. Hélas, ayant perdu la vue pendant le nuit, ils sont enfermés dans la carcasse, dans les ténèbres agressés par l'odeur du mort)

- (La dilettante): j'arrose le cadavre décomposé de mon oncle avec du parfum Channel, comme ça il arrêtera de puer !
- (Mj) : Hum, c'est franchement pas une réussite... Ca pue avec élégance.
Genre Charnier N°= 5 ...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 23Juillet, 2011, 10:27:12
(Pendragon)

(Le seigneur s'intéresse beaucoup à la femme chevalier de l'ordre de Freya, Dame Brunhilde Siegfried)

- Jolie tapisserie
- Oui...
- On copule ?
- ! Je suis flattée, mais...
- Je suis trop vieux pour vous ?
- Non, c'est moi qui...
- ...
- Attendez, j'appelle ma servante: Bérangèèèèèèère !
- Oui maman
- (sbaf) je t'ai déja dis de m'appeler MADAME
- Ouiiiiiiin
- Arrète de pleurer. Tu vas monter avec le monsieur et t'occuper de lui.
- oui madame  :-[


(la tablée la regarde avec horreur, sauf le vieux seigneur, très content)

- Écoutez, on fait voeux de chasteté une fois entrée dans l'ordre, donc il faut bien trouver un moyen de faire  des enfants AVANT de prononcer nos vœux.

...En plus, le Seigneur m'a enfin à la bonne, et il songe à me donner sa fille pour qu'elle devienne une nouvelle recrue de mon Saint Ordre.

(C'est ainsi qu'elle gagna le surnom de Brunhilde la cruelle)

(C'est aussi ainsi qu'horrifié à l'idée qu'on lui confie l'éducation d'une autre jeune fille, un de ses compagnons s'est empressé de demandé la main de la fille du seigneur pourtant affligée d'un double menton et de poils noirs sur les joues)

C'est ainsi que Brunhilde la cruelle devint grand mère, et que son compagnon d'arme devint chatelain.

C'est ce qu'on appelle le miracle de l'amour.

Loué soit Freya.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 28Juillet, 2011, 05:30:25
Avec un peu de retard car j'ai été occupé, les perles de mon week-end. Le contexte: la suite de précédentes aventures de nains, en impro parodique. Nos héros ayant fait capoter les affaires de gens importants dans le dernier épisode, comme revanche mesquine ils ont été "promus" en campagne profonde pour travailler à la création d'une nouvelle mine. Lorsque des elfes du coin, ayant entendu dire qu'ils avaient collaboré avec l'un des leurs, les contactent pour leur expliquer comme la façon dont ils exterminent les kobolds du coin (en voie d'extinction dans la région) au plus grand mépris de la diversité naturelle et du délicat éco-système les ennuis beaucoup... ils se découvrent une surprenante conscience écologique devant l'opportunité de pourrir la vie de leurs ennemis encore une fois.

Premiers contacts avec les kobolds et leur culture:
MJ: "Le gouvernement des kobolds est une démocratie exécutive: ça veut dire que quand le peuple n'est pas content de ses dirigeants, il les exécute."

...et aussi:
MJ: "La civilisation kobold est clairement inférieure: ils ne maîtrisent même pas la technologie de la barbe."

Dans un premier temps, les PJs vont séjourner dans une taverne du coin. Ils s'établiront vite dans le camp kobold, finalement jugé moins dangereux:
MJ: "La petite taverne est infestée par les rats, signe s'il en est d'un établissement à l'hygiène excellente car comme dit le patron 'ils bouffent tous les cafards'. Il vous assure aussi que le nom 'la taverne de la mort noire' viens uniquement de la spécialité locale de gruau aux racines."
PJ: "Le gruau est _noir_?"
MJ: "Oh, ça me fait penser: vu que les règles sur la gestion du poison sont une corvée à gérer, oserais-je vous suggérer d'essayer plutôt leur poisson séché?"

...et un peu plus tard:
MJ: "Le tavernier revient à votre table avec un plateau. Il a vos assiettes de poisson, c'est du castor (visiblement il n'a pas plus de 2 en taxonomie, ce qui est déjà bien vu que cette science n'a pas encore été inventée). Il a aussi de la bière, qui à première vue pourrait bien être de seconde main, et un gros pavé noir. Vu le contexte et que ce truc est bien trop dur pour être du basalte, il est probable que ce soit du pain. Comme c'est un établissement de prestige, vous avez même le droit à des serviettes, mais elles contiennent presque autant de vomi séché que la barbe d'un nain le surlendemain de la fête des maîtres brasseurs. Bon appétit!"

...et le lendemain matin:
PJ-1: "Ils font le petit déjeuner aussi ici?"
MJ: "La cuisine n'ouvre pas avant midi, mais tous les rats que tu arrivera à attraper ne te seront pas facturés."
PJ-1: "Petit dej' au lit gratuit! La claaaasse!"
PJ-2: "N'empêche que le cuisinier est visiblement un fainéant."
MJ: "Ah non, tu est injuste là! Ce n'est pas si facile pour lui, et il est très bosseur et courageux pour un lépreux!"

Naturellement, tous les rapports entre elfes et nains ne se font pas sans quelques accrocs:
PNJ-Elfe: "Bonjour 'mètre' nain... ou peut-être préférez-vous le terme 'verticalement déficient'?"
PJ: "Je préfère le terme 'personne de taille raisonnable qui va te coller sa masse au travers du visage si tu n'en efface pas ce sourire niais très rapidement', mais comme c'est un peu long, entre nous pas de chichis, à la place tu peut juste m'appeler 'monsieur'."

Ou, moins rude:
PJ, regardant le sommet de l'arbre: "Il est hors de question que je monte là haut. C'est bien connu que l'air se raréfie en altitude et que le cerveau cesse d'y fonctionner: ça ne peut que mal se passer."
PNJ-Elfe: "N'exagérons rien, ce n'est pas un arbre si haut que ça quand même. Ce que vous décrivez n'arrive pas avant au moins... humm..."
PJ: *Regarde l'elfe d'en dessous de façon insistante, puis* "Au moins 1m60, oui."

Découvrant plus sur les kobolds, nos héros constatent que les deux races partagent une grande affinité avec les minéraux:
PJ: "Bon, voyons où vous en êtes question connaissance des roches. Qu'est-ce que tu peux me dire sur... disons... le granite?"
PNJ-Kobold: "Le granite est une roche dure dont la structure cristalline se prête bien à la formation d'angles saillants. Il est assez solide pour souvent pouvoir servir plusieurs fois. Sa densité idéale lui donne une portée efficace, lorsque lancé par un kobold adulte normalement vigoureux, supérieure à la hache d'un guerrier ou au sort 'agonie atroce' d'un mage, mais inférieure à 'mort de masse' ou à un arc. Il est hélas parfois difficile d'en trouver rapidement des morceaux d'une taille appropriée, les falaises déchiquetées par un effondrement partiel étant les lieux les plus propices, et il convient donc de savoir se rabattre sur des minéraux moins nobles en cas de besoin."
PJ: "Ah ouais. C'est une autre culture..."

On en apprends aussi plus sur les raisons de leurs limites technologiques:
PJ: "Vous pourriez quand même essayer d'avoir du matériel un peu plus élaboré que des bâtons et des cailloux! Je ne sais pas, si vos artisans sont si nuls, volez le! Ça n'est pas si compliqué!"
PNJ-Kobold: "Oh, ce n'est pas ça: le problème c'est que si la valeur totale de l'équipement d'un village deviens trop élevée, ça attise la convoitise des voisins et on viens toujours nous taper dessus. Déjà que le moindre aventurier débutant minable viens nous tuer quelques frères régulièrement pour s'entrainer... ben on joue la sécurité."

Un kobold vengeur, ça fait peur:
PNJ-Kobold: "Bonjour. Mon nom est Indigo Totoya. Tu a tué mon père. Prépare toi à... à... *soupir* Oh, j'aimerais tant être plus fort et moins lâche, et avoir une meilleure fin pour cette tirade... Bon, je vais m'enfuir maintenant."

Et enfin, en parlant de fiers guerriers kobolds, les PJs découvrent les chants de leurs ménestrels:
PJ: "C'est joli, cette chanson, mais c'est bizarre ces long silences toutes les deux ou trois phrases."
PNJ-Kobold: "En fait, ce sont plusieurs chansons. Des gestes héroïques de nos guerriers. C'est pour ça qu'il y a une courte pause entre chaque."
PJ: "Ah, d'accord. C'est court pour des chants épiques alors... et puis si ce sont différentes chansons, comment ça se fait qu'elles ont l'air de toutes se terminer par la même phrase? Ou j'ai mal compris, peut-être, vu que je ne parle pas le kobold?"
PNJ-Kobold: "Non non, vous avez bien entendu. C'est... la fin traditionnelle des gestes koboldes. Un peu comme vos contes à vous commencent tous par 'il était une fois'."
PJ: "Ah, d'accord. Et ça veut dire quelque-chose?"
PNJ-Kobold: "Oui, la traduction approximative serait: 'et on ne les a jamais revus, alors on pense qu'ils sont morts'."

Et enfin, la bonne idée naine de la séance (élue à l'unanimité): faire porter de fausses barbes en paille tressée aux kobolds pour arriver à les reconnaitre malgré qu'ils se ressemblent tous. (Inconvénient: les kobolds n'ayant pas la même perception visuelle que les nains, du coup ils ont un peu de mal à se reconnaître entre eux au début.)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 28Juillet, 2011, 07:22:37
Merci pour ce retour de partie:)
Les joueurs doivent bien s'amuser en tout cas!

Et moi j'ai eu mon sourire du midi!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 04Août, 2011, 12:21:53
Une ou deux petites pour la route: ambiance lovecraftienne/victorienne, un de nos investigateurs en particulier se distingue comme un maître de la pensée positive (tout droit sorti d'une cure visiblement "intensive" après avoir trop frôlé la folie).

Traversée à pied d'une zone désertique sous le cagnard:
PJ - Rah, c'est intenable! Il doit faire au moins 40 degrés à l'ombre!
Mr Positif - Oui. Heureusement qu'il n'y a pas d'ombre!

Au fond de la mer, dans des scaphandres (communications en morse à la lampe):
PJ - J'ai froid, ce truc pèse une tonne, j'ai mal au pieds, ça sent la sueur, et j'ai envie d'uriner...
Mr Positif - Ça pourrait être pire: il pourrait pleuvoir.

Enfermés dans une chambre froide, les joueurs paniquent un brin... quand ils entendent des bruits. De l'aide? Mr Positif, regardant par un conduit de ventilation, voit une bestiole pleine de dents et de griffes, apparemment affamée, qui est en train de se percer un chemin vers eux:
Mr Positif - Bonne nouvelle, messieurs: il semblerait que nous n'allons pas mourir de froid!

Un PNJ particulièrement agressif a aussi un peu de mal à rester mort pour de bon:
Mr Positif - Encore vous? Mais nous vous avons déjà tué trois fois aujourd'hui... Ce n'est pas que je me lasse, notez-bien, mais je commence à vous soupçonner d'être mauvais perdant!

Un autre PNJ, amical celui-ci, est en train de rendre l'âme suite à l'amputation brutale de ses deux bras:
Mr Positif - Si cela peut vous être une légère consolation, sachez que nous étions de toutes façons à cours de chocolat.
Mourant - Je n'aime pas... le chocolat...
Mr Positif - Excellent, voici au moins deux problèmes de résolus!

Le PNJ traitre du scénar ne fait pas le poids devant la puissance de la pensée positive:
Traitre - Il y a une chose que je dois vous dire...
Mr Positif - ...Je sais, vous allez me trahir et m'abandonner dans ce puits pour partir avec mes livres.
Traitre - Ah... vous... mais... Et vous êtes descendus quand même?
Mr Positif - Oh je vous devais bien ça, vous avez tout de même bien fait avancer notre enquête! Et ne vous faites aucun soucis, j'avais prévu une seconde corde dans mon pantalon! [Note: oui, le joueur avait prévu ça, et sans aucun méta-jeu.]
Traitre - Mais comment avez-vous su!
Mr Positif - Votre moustache. Fine, longue et admirablement peignée avec une courbure en double-s: une moustache splendide, mais caractéristique pour qui, comme moi, a étudié la phrénologie capillaire auprès des derniers barbiers-chirurgiens.
Traitre - ...euh... bon... alors je m'en vais avec votre sac?
Mr Positif - Voila. Je vous ai mis une lampe et un sandwich aussi avec, pour la route. Ce fut un plaisir, monsieur! [Note: Encore une fois, effectivement préparé par le joueur.]

...mais parfois, même la pensée positive trouve ses limites. Tentant de faire les malins avec de la dynamite pour nettoyer la grosse bête de l'histoire dans son sommeil, les PJs font sauter leur propre voiture:
PJ - Bon, j'avoue, je me suis un peu raté sur la préparation des détonateurs. Au moins je suis encore en vie!
Mr Positif - C'était prévisible, aussi l'avais-je prévu: il faut toujours avoir un plan de secours!
PJ - Vous... vous êtes génial professeur, j'aime vraiment être votre ami! Alors, quel est votre plan de secours?
Mr Positif - Avec mes modestes économies, j'ai pris la liberté d'acheter le matériel d'artificier que vous m'avez demandé _en double exemplaire_. Au cas où deux essais seraient nécessaires.
PJ - Fantastique! Où est le second exemplaire alors?
Mr Positif - Mais dans le coffre de la voiture, tout naturellem... Oh... Bigre...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: syzia le 04Août, 2011, 14:00:07
Génial  :thumbsup:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 12Septembre, 2011, 12:21:57
Vendredi, la partie de Te Deum est sacrément partie en live... :o

Dame du lac était absente il nous restait donc

-une servante
-une prostituée
-un maquereau


La servante était en mission d'infiltration dans un château et devait trouvé un coffret. En plus de cela elle devait se renseigner auprès du ministre du culte sur la manière de se comporter durant l'office puisque tous les personnages sont d'affreux mécréants n'ayant jamais mis les pied dans un lieu de prière...

Alors qu'elle parcours  le château le plus innocemment du monde à la recherche du coffret elle se retrouve dans le lit du fils du châtelain sans savoir trop si elle en a envie ou non et si elle saura profiter de la situation pour en apprendre d'avantage sur la cachette du coffret...
Plus tard elle rencontre le ministre et l'interroge.

Quand elle vient faire son rapport à la prostituée elle tombe nez à nez avec le mac...

La joueuse était sans doute un peut fatiguée ou troublée ou je ne sais...

-"Je viens dire à Siew comment se déroule le cul" -elle s'interrompt et part sur une autre idée, le coffre qu'elle n'a pas encore localisé.

Premier fou rire Siew étant prostituée... l' cul c'est un peut son métier...

Puis au moment de faire la dite explication...


-"C'est pas compliqué Siew, il suffit d'écouter le sermon et de prendre un air pénétrée..."

La joueuse de la prostituée saisit la perche au vol :
-"Prendre un air pénétrée je sais faire mais je ne sais pas si ce sera le bon..."

Difficile de reprendre le contrôle après ça ! :P


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Dame du Lac le 12Septembre, 2011, 14:41:46
Ah, purée, je maudis cette intoxication alimentaire/petite gastro (?) qui m'a fait louper ces fous rires ! ;-)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 18Septembre, 2011, 15:06:15
Partie de Pathfinder cette aprèm :

Un PJ annonce : "je laisse trainer ma main vers ma "morgenstern"

Une joueuse rigole elle a compris : "je laisse trainer ma main vers mes organes externes" et erreur fatale, nous le fait savoir...

La suite vous la devinez : les phrases du genre  "je me prends le manche bien à deux mains, boule en avant et je fais l'hélico avec" fusèrent...   :P


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 04Novembre, 2011, 02:55:20
Des petites perles issues de parties d'Ynn Pryddein :

Le joueur tient un roi nain au bout de sa lance et s'empresse de lui extorquer ses richesses.
MJ : Tu sais que l'or des nains et souvent maudit !
PJ : C'est pas grave, je prendrais les diamants.

Durant la séance de dimanche (même campagne que la PBM sur le forum) nous avions un joueur (Julien pour ceux qui le connaissent) particulièrement en forme.

LS : Je suis au service de la Dame !
Julien : En attendant tu la serres d'un peu trop près

PJ : Si nous aidons le Maelis, pense à notre renommée
Julien : Ben j'ai jamais vu la renommée sortir de la maison pour nourrir les cochons !





Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 11Novembre, 2011, 12:40:33
Petit pot pourri de 7 mers :
MJ : le prochain scenario, je pense que vous le jouerez dans le royaume des Sidhes (prononcer Chi)
PJ : Ah ouais, le titre, ça ne serait pas "Bienvenue chez les Sidhes "? Et après, la suite, c'est pas "la vengeance des Sidhes"?

Lors d'un scénario enquête sur un parfum qui a provoqué une vague de lubricité et de viols à Pau (si si!). On suit la piste d'une rebouteuse, on arrive et des chevaliers inquisiteurs sont en train de commencer à la faire brûler sur un bûcher. Les Pj s'apprêtent à foncer dans le tas.... Soudain, une idée (c'est pas si souvent!). On a ce mec qui nous suit de (trop) près, qui est chevalier inquisiteur et que je ne peux pas blairer, sans réel motif).
Highlandjul (Deirdre McLeod, chevalier de la Reine, diplomate): Au nom de Pierre Martin Montensier de Cardillac (le PNJ horripilant, vous comprenez pourquoi... Montaginois!), arrêtez!  C'est lui qui nous envoie!
Ben croyez le ou non, ça a marché. Les inquisiteurs ont été à notre botte toute la partie et ont relâché la rebouteuse aussi sec.

Je parlemente avec leur chef.
Highlandjul (au MJ) : D'ailleurs, il est comment leur chef?
MJ : Ben plutôt mignon, ça va.
H : Cool.
MJ : enfin, il a un fort strabisme.
H : Beu, pas ça qui va m'arrêter.
PNJ : Mais fe font des païens, ils n'adorent même pas Théuff.
H : Ah, parce qu'en plus il a un cheveu sur la langue. Ben ça c'est rédhibitoire : ça chatouille.

Plus tard, on réussit à ceinturer des suppôts de Légions, enfin un surtout mais qui refuse de mourir :
Idée (décidément!) : On est cons, il y a plein de cuves d'acides, ici, on le plonge dedans, ça devrait l'achever.
On le fait, l'ennui c'est que ça ne l'a pas achevé, qu'on a du faire un jet de gaillardise pour supporter la vue du mec rongé vivant par l'acide et que ça a commencé à attaquer nos armes en métal ordinaire, sans parler de ceux qui se battaient à mains nues....
Le problème avec les idées, c'est que, des fois, elles sont mauvaises.

A L5A , terrible, un jeune joueur, franchement prometteur.
PJ1 (Highlandjul, mais sur ce coup là, j'ai honte...) : Mais moi, à mon Gemmpuku, j'ai fait pleurer des vétérans endurcis avec mon poème!
PJ 2 (jeune joueur) : Ah bon, il était si mauvais que ça?

Même partie, un PJ décide d'offrir un haïku maison avec une calligraphie à côté : le jet de poésie est pas terrible mais il réussi bien son jet de calligraphie :
PJ : Ah oui alors quoi, j'ai fait un pâté, c'est ça?
MJ : Non, la calligraphie est bien, c'est le Haïku qui est moche.
PJ 2 : Pff tu viens juste d'offrir une chanson d'Indochine au daimyo.
PJ : Qu'est-ce qui brille
Sur nos regards
Ce sont tes yeux noirs.
 Alors, j'ai pas vérifié mais il paraît qu'avec "Trois nuits par semaine", ça marche, c'est un haïku.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 14Novembre, 2011, 10:43:33
La perle du week-end, ou comment le coté revanchard d'un joueur un peu bourrin (un débutant de passage dans notre groupe pour découverte) peut en faire une légende après une seule partie.

Le scénario impliquait une boucle temporelle et un quiproquos: les joueurs se faisaient au début attaquer par un groupe mystérieux, coutant une magnifique balafre faciale à notre héros. Ils devaient plus tard avoir l'occasion de prendre leur revanche... juste avant de comprendre que le groupe en question était leurs "moi" futurs (au début de la partie) et que leur propre vengeance était du coup l'attaque du départ.

Mais les joueurs ont été malins et ont saisi les indices offerts, réussissant à tout comprendre juste avant l'irréparable. Tant pis pour la figure de style: la sortie de boucle temporelle ça marche aussi, et que les joueurs déjouent un piège avec brio vaut tous les effets de manche du monde.

...sauf que, c'était sans compter le joueur balafré qui bouillait dans son coin pendant que les autres tiraient leurs conclusions. Il faut dire qu'elle a eu un effet amusant cette balafre, je la lui avais infligée car à la création de perso il avait eu envie de ce genre de détail visuel. Ça collait mal coté background mais je savais avoir l'occasion de la placer en jeu de façon plus immersive, dont acte. Du coup le joueur avait été à la fois très content de la recevoir _et_ néanmoins très vexé. Comme on avait en plus joué avec au cours de la partie (il avait dû être soigné par un médecin un poil excentrique, elle avait impressionné quelques PNJs, il avait dû faire attention à ce que ce détail trop reconnaissable n'attire pas l'attention lors d'une filature, ...), les deux effets avaient gonflé tout au cours de l'histoire et il n'était pas peu fier d'être un gros dur balafré ni peu remonté envers son agresseur. Alors, soudain:
PJ Balafré - "Rien à faire de qui c'est: je vais lui pourrir sa face à cet enf***é!"
Autre PJ - "Euh, tu a bien compris qu'eux c'était nous?"
PJ Balafré - "Ah ouais?" Il montre bien sa balafre. "Ben il n'avait qu'a pas commencer!"

Là il y a eu un moment de flottement le temps de réaliser qu'il était totalement sérieux et au premier degré, les autres joueurs et moi avons difficilement contenu un fou rire... et tout le groupe est de bon cœur "tombé dans le piège" pour un final épique bien que désormais sur rails où le joueur blessé a pris un grand plaisir à... s'infliger sa blessure lui-même.

Il a juste fallu le retenir un peu pour éviter qu'il ne tue son moi passé, ce qui aurait été assez difficile à gérer quand même comme rebondissement. :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: axis.mundi le 15Novembre, 2011, 06:56:44
Un truc qui m'est arrivé il y a 30 mn en passant commande au drive-in du Quick.

- Bonjour Madame, je voudrais un maxi élémental s'il vous plait.
- Un maxi quoi ?
- ... je voulais dire, un maxi emmental...


Déformation professionnelle, saleté de rôliste  :mrgreen: 


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 18Novembre, 2011, 19:18:11
Partie de Tiers Age, avant dernier scénario de la campagne "officielle" de TA.

Cuchu en MJ décrit des moutons qui paissent et deux joueurs sur 3 s'interrogent sur la formulation : faut-il dire des moutons qui paissent ? Ou des moutons en train de paître ? Le MJ dit que si Usher, prof de français, a utilisé la formule ça doit être bon... Bref, on en parle pendant 5 minutes puis le 3e jouer, alias Orphée nous dit d'un ton légèrement agacé :

"Bref ils sont en train de manger quoi !"

C'est beau un scientifique qui résume les choses.  :mrgreen:

Dans le genre fumble linguistique : Cuchu manquant de renverser son verre pour la 3e fois sur la table basse (prévenu à chaque fois par les yeux d'aigle d'Orphée), le pose par terre et déclare :

"Comme ça il tombera moins bas !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 19Novembre, 2011, 15:01:25
LeDupontesque, je t'aime. J'ai envie d'un enfant de toi.

Hier soir patrie de Top Ten.
Pour ce qui ne connaissent pas la BD de Moore, Néopolis est une ville où tout le monde est un super-héros : mon épicier est un dieu hindou, le télé-enquêteur qui m'a réveillé ce matin pour faire un sondage d'opinion est un téléphone et mon garagiste est un orang-outan intelligent. Nous jouons des flics avec nos galères personnelles.


Hier nous avons commencé par recueillir le témoignage de l'excavateur au Bifrost. Normalement le Bifrost c'est le pont arc-en-ciel qui relie la Terre à Asgard. Ben là c'était une boîte très arc-en-ciel justement : après avoir été accueilli par un motard habillé de cuir et portant une belle moustache. L'excavateur se trouve être un ouvrier du bâtiment. Nous avons aussi interrogé Comanche : un indien avec des plumes et tout et tout.

Mais ce n'est pas tout nous avons croisé en vrac :
-Bubblegirl : un pute qui fait des bulles quand on la ...
- Bill Bizness : un type qui achète ton corps pour le transformer en zombi après ta mort et le faire travaille dans une agence de tri postal
- I-PhoneMan et ses multiples applications

lors des séances précédentes nous avions pu croisé  :
- Quasi Moe Bell : un proxénète bossu combattant avec un cloche (format cloche de notre Dame)
- un grand SDF  extra-terrestre noir avec des dread (le predator) 
- Howard Hatecraft qui monte un groupe de métal avec des Shoggot et un flûtiste
- Samantha "missing" Mulder : un femme qui a été enlevé par des extra-terrestres. et qui sert au grand stratéguerre à nous intimer l'ordre de lui ramener son fils.

Bon ben comme nous n'avons pas la moindre idée de qui est le  fils du grand stratégerre, on ne l'a  pas ramené. Et ben y en a un qui n'était pas content et qui nous a envoyé une vaisseau mère alien d'une centaine de mètre de long réclamer le prince d'Euphoros. Le vaisseau mère s'en transformé en robot de combat qui s'est mit à ravager la ville


Putain  LeDupontesque, tu comment as tu pu faire un rapprochement entre Actarus et les village peoples ?

(ben oui le prince d'Euphoros était l'excavateur et sa tractopelle rose)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: LeDupontesque le 19Novembre, 2011, 15:59:37
 ;D

Disons que l'univers de Top Ten permet tous ces délires et de proposer quand même des intrigues sérieuses.

Ensuite le rapprochement Actarus/Village People, c'est probablement inconscient, mais ça me paraît évident, non?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 19Novembre, 2011, 16:14:16
Non.
Tiens j'ai remarqué que c'était la première  séance  où je ne me suis pas rendu invisible et aussi la première où je n'ai tué personne


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 19Novembre, 2011, 16:39:19
Et moi j'continue d'être frustré de pas jouer à la table de ce cinglé...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 23Novembre, 2011, 08:54:37
Campagne Vampire Dark Age: (an mil)

Notre petit groupe est issu du Duché d'Anjou, dont nous avons perdu le contrôle à la suite d'une querelle dynastique.

Nous montons donc demander justice au Prince de France. Hélas lui aussi connais quelques problèmes.

Il nous promet donc de nous rendre nos terres, pour peu que nous l'aidions à reconquérir son trône.

C'est assez ennuyeux, car nous sommes un groupe de 'dindes de cour'.

Nous avons donc l'idée de nous rendre au compté de Normandie, contrôle de fraiche date par les Normands, terribles hommes du Nord alliés aux Princes Viking.

Note: les Normands sont détestés par leur voisins Bretons, Flamands... et ne doivent leur survie qu'à leur prodigieux talents de stratèges et leur réseau de renseignements.

Nous finissons par prendre contact avec un certain 'Odin', terrible Tzimisce derrière l'invasion Northmane.

Ce dernier accepte de nous aider si nous lui procurons les bâtisseurs capables d'édifier un réseau de fortification (forts, mottes..) à travers 'sa' contrée.

Ce qui est peu pratique... car les meilleurs constructeurs et administrateurs sont au service de l'Eglise, qui est plus ou moins tolérée en ces terres dorénavant fort païenne.

Qu'à cela ne tienne. Il suffirait de convertir le Compte Rollon et sa cour à la 'vraie' religion (catholique apostolique et romaine)

Nous profitons donc d'une 'réunion officielle' pour créer un 'petit miracle' chrétien lors de l'inauguration de la construction d'une petite cathédrale que nous finançons.

Hélas, à la suite d'un concours de circonstance, nous dépassons toute mesure. La relique pleure, les pétales de rose pleuvent, la foule entre en transe... Conversion de masse et surtout Vraie Foi !

La cour de Rollon se convertit et décide de financer la construction de lieux Saint à travers la Normandie. Bâtisseurs et Compagnons affluent...

Et Dons égalements ! Plus de problèmes pour construire des places fortes.

Le seul problème: si nous autre Vampires adorons la religion (l'opium du peuple) avons Peur de la Vraie Foi (Sa présence nous fait souffrir l'agonie). Et personne ne croit autant qu'un convertit de fraiche date.

La Bretagne devient franchement inhabitable pour nous...

Nous retournons donc voir le Tzimisce sur son îlot avant de partir en Angleterre

"Messire Odin, promesse tenu, des bâtisseurs arrivent. Nous espérons que vous tiendrez votre promesse en retour de nous fournir des troupes. A propos, l'ambiance à beaucoup changé sur vos terre. Comment dire... On vous laisse la surprise. On va y aller. On s'écrit, hein"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 24Novembre, 2011, 12:27:41
Vampire, an mil

- (MJ) Et votre navire, le Loup des Mers, fit route vers le port de Cherburg....
- Les joueurs (en mode dinde): Blablabla... quels habits seraient adéquats pour une cour maritime ... blablabla

- (MJ, énervé)... Cherburg ou le Prince Rollon devrait vous recevoir
- (Les joueurs) ! Mon Dieu, mais quelle est la mode chez les Vikings ? bla bla bla

- (MJ, exédé) VOTRE BATEAU COULE !
- (Les joueurs) Mon dieu, quels vêtements seraient adéquats pour un naufrage ? Blablabla
- MJ:  :sad5:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 24Novembre, 2011, 12:40:48
Vampire, an mil:

- ( Mj) donc, vous faites la jonction entre le navire chargé de femmes et d'enfants rescapés du sac de Bordeau et celui des pirates Rochellois. Ne craignez vous pas des débordemenents ?
-( Pjs, mode dindes) Des débordements, quels genre de débordements ?
- (MJ) Des viols collectifs par exemple !
- (Pj): Oh non, rien à craindre ! Nous allons organiser un mariage collectif. Ce sera plus gai. Et plus chrétien aussi.
- (Mj):  :sad5: Ils ne sont pas tous très contents
- (Pjs) Oui, mais c'est ça ou vivre dans le péché ! Nous ne sommes pas des bêtes, que diable !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 26Novembre, 2011, 12:59:09
Ynn Pryddein : les PJ entendent des bruits de pas

LS à Julien qui a bien réussi son jet de perception :
- Ils sont nombreux les pieds ?
- Au moins deux par personne !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Dahrken le 27Novembre, 2011, 12:36:29
MJ à Cyberpunk, les personnages sont chargés d'escorter un petit groupe d'ados surdoués pour une sortie au zoo. Comme il se doit une tentative d'enlèvement a lieu, les méchants pour faire diversion ont libéré divers animaux dont tout une troupe de babouins. Un des personnages se retrouve à devoir gérer une dizaine de primates agressifs (drogués pour plus de hargne).

Pour simplifier je simule ça avec un jet "global" d'art martial (et un jet pour les babouins) pour voir comment il s'en tire le temps que les renforts arrivent. Et là le joueur me sort un jet absolument hallucinant, un super-méga critique hors normes. Comment décrire la scène à ma table ?

"C'est Matrix, mais avec des babouins à la place des balles ! Et il est passé au niveau agent..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 27Novembre, 2011, 13:13:15
"C'est Matrix, mais avec des babouins à la place des balles ! Et il est passé au niveau agent..."

Oui et depuis, on a trouvé le nom d'indien du personnage. Désormais, on l'appellera : "Danse avec les babouins" !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 05Décembre, 2011, 14:00:31
Merci les conventions... Cadeau.
Je de Rôle du Disque monde : les PJ mènent l'enquête :
PNJ : Carbo? Oui, elle vient souvent dans mon bar?
PJ : Non, elle venait.
MJ : ben voui, mais elle, elle n'est pas au courant:
PNJ : elle venait, qu'est-ce que ça veut dire?
PJ : Ben, on venait juste voir si vous étiez coupable mais vous venez d'être grammaticalement innocentée.

MJ : Tu vois un poulet, le poulet te vois, tu comprends le poulet, le poulet te comprends, en un regard.
PJ : je vais demander si je peux l'adopter.
MJ : ?????
PJ : Je peux adop.... réquisitionner votre poulet?
 Comme ça je lui attache une ficelle et je me promène avec lui.

Sur un couple de vampires, parodie de Lestat et Louis
PJ : Les vampire, ils sont quoi, Hémophiles, hémophobes.
MJ : Hémosexuels.




Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 30Janvier, 2012, 06:50:16
Samedi, une partie de "On Mighty Thews".
Rha ça faisait une paie que je n'avais pas joué.

Donc votre serviteur :
"La lâcheté, c'est pour les lâches!"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 01Février, 2012, 15:31:07
Comme toujours avec du retard (j'avais perdu mes notes), quelques perles d'une partie en sans-règles parodique assez gore: nos héros, un poète, une voleuse et un paysan, ont été conscrits de force pour une guerre de leur seigneur local.
Pas trop enthousiastes face à l'opportunité de gloire posthume, ils ont déserté en se faisant passer pour des blessés graves: un œil crevé et infecté, un bras arraché et... un bossu (si, si, un bossu de guerre, parfaitement que ça existe).
Curieusement ils ont embarqué sans peine sur un bateau, en étant même payés: le capitaine est enchanté d'avoir des mutilés à bord puisque "La mer c'est dangereux, c'est rare un équipage sans son blessé. Alors si on peut les engager plutôt qu'attendre un accident, c'est plus sûr!"
Ils débutent donc leur aventure fraichement débarqués dans un port tranquille. Ce qu'ils ignorent encore c'est que si le capitaine a trouvé l'arrangement normal c'est que c'est une pratique fréquente dans l'univers du jeu... et que le Syndicat des Estropiés de Marine est assez tatillon avec les non-membres et faux blessés: leur séjour va vite devenir tendu lorsqu'un groupe d'inspecteurs du syndicat va venir demander à les contrôler, au complet avec hommes d'armes et chirurgien avec sa scie (pour "régularisation" éventuelle).

Tout début du scénario, le MJ place le décor en même temps qu'il introduit les personnages, pour l'ambiance:
MJ - Tu te dresse donc, hiératique et tragique...
Joueur - ...et ma longue écharpe flotte au vent!
MJ - Hein?
Joueur - Je joue un poète maudit, j'ai le droit à l'écharpe qui flotte au vent!
MJ - Soit. Donc tu te dresse, hiératique et tragique, les yeux perdus dans l'horizon et ta longue écharpe flotte au vent tandis que les embruns te frappent le visage...
Joueur - ...yes, mieux...
MJ - ...lorsqu'une jeune demoiselle t'aborde timidement...
Joueur - ...ah oui, c'est bon, ça...
MJ - ...C'est la serveuse de la taverne, qui te demande poliment si tu ne pourrait pas faire ça dehors parce que le vent et les embruns dérangent les autres clients.
Yep, ambiance posée.

Du coup il faut vite évacuer la taverne. La voleuse, qui aime les traditions, est un peu déçue:
Voleuse - Déjà? Mais on n'a même pas eu le temps de mettre le feu!
Paysan - Bah, on aura bien l'occasion de revenir.

Le poète du groupe est incompris, comme il se doit:
PJ poète - *Il respire l'air à plein poumons* Aaaaah, j'aime l'odeur des ports!
*Tout le groupe le regarde d'un air dubitatif*
PJ poète - Quoi? ...oh! Port avec un "T"! P O R T les gars!
MJ - Vous me faites tous les deux un jet de grammaire et orthographe. Vu que c'est le seul personnage non-illettré du groupe je place la difficulté à 17.
*Les dés roulent*
Joueur 2 - 12. Je continue à le regarder bizarre en le prenant pour un pervers.
Joueur 3 - 2. Pareil!
PJ poète - Eeeeh merr... credi. Je déteste ma vie.
MJ - C'est bien, tu rentre déjà dans ton perso.

Le groupe rencontre le chef local du Syndicat des Estropiés de Marine pour la première fois. Immédiatement, ce Grand Méchant les impressionne:
MJ - Devant vous se tiens un gros bonhomme très bien habillé au teint blafard, parfaitement immobile et silencieux sinon un râle très faible lorsqu'il respire avec difficulté. Vous n'êtes même pas certain qu'il soit conscient, d'autant qu'il porte un bandeau sur chaque œil. Il bave un peu du coin des lèvres, aussi. Sinon il est mi assis mi étendu sur un siège/civière en bois ouvragé, ses deux bras ont été remplacés par des prothèses en bois, ses deux jambes ont été remplacées par des prothèses en bois, son nez a été remplacé par une prothèse en bois et la rumeur dit qu'il a un cœur de pierre.
Joueur 1 - Ils n'avaient plus de bois?
Joueur 2 - Est-ce qu'il a aussi la langue de bois?
MJ - Non mais il a des dents en or.
Joueur 2 - Cet homme n'est donc pas de bois, ma voleuse pourrait tenter de le charmer...
MJ - Je crains qu'il ne reste de marbre.
Joueur 3 - Ah ouais, en fait ce gars est un peu un concentré des ressources matérielles de la région, quoi.
MJ - C'est un homme plein de ressources, oui.
Joueur 1 - Sinon, son visage, ...
MJ - ...Il a un visage buriné.
Joueur 2 - Non, je voulais dire, je suppose qu'il ne doit pas avoir l'air jeune?
MJ - Non en effet, je dirais même qu'il à l'air chenu.
Joueur 3 - Ça sent le sapin, quoi.
MJ - Je préfère passer sous silence les détails de sa présence olfactive.
Joueur 2 - Quel dommage qu'on n'ai pas encore inventé le petit sapin parfumé...
*Silence pensif autours de la table*
MJ - Plus d'autre jeu de mot?
Joueur 1 - Non, c'est bon, on peut continuer.
MJ - Il a un vague gargouillement et le serviteur à ses côtés traduit d'un air sec: "Vos noms, messieurs?"
Joueur 1 - *Chuchotant aux autres:* On lui file de faux noms! *Puis tout haut:* Je m'appelle Jean Dubois.
Joueur 2 - Marie Laforêt.
Joueur 3 - Je... je suis... euh... *la panique monte* ...Michel Platani!
Suivent 5 bonnes minutes de pause le temps que la table se remette du fou-rire. Suite à la qualité de ce jeu de mot, le joueur a promis de ne plus se moquer des noms des PNJs du MJ pendant les 5 prochaines séances.

Un joueur a une prémonition soudaine sans même s'en apercevoir sur le moment:
Joueur - Une régularisation? Je sens que ça va nous couter un bras... Euh... Pourquoi tu rigole, MJ? J'aime pas du tout quand tu fait ça...

Les règles de combats du sans-règles sont toujours aussi compliquées, mathématiquement:
PNJ cul de jatte - Allez, bat-toi comme un homme! A la loyale, lâche! J'vais te tuer!
Joueur - Mais je ne peux même pas me battre à la loyale: je suis à un contre un demi!
MJ - En fait c'est aussi un demi-elfe. Donc c'est du un contre un quart en termes d'hommes, mais si tu compte en espèces on peut estimer qu'ils sont deux... A moins de considérer les elfes comme des semi-humains, et de prendre en compte le fait qu'il t'a averti qu'il allait te tuer et qu'un homme averti... Hmmm... Non, ça deviens trop compliqué pour moi: ne le tape pas en dessous de la ceinture et ce sera bon, OK?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Marcellus Lesendar le 01Février, 2012, 15:56:59
Merci!
Merci pour cette barre de rire et cette quinte de toux pathétique qui s'en est suivi!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 04Février, 2012, 10:37:58
Ynn Pryddein :

Mme LS : "Je peux faire un jet pour voire ce que je vois ?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 19Février, 2012, 11:48:24
7 mers.
PJ1 : On dort pour être frais comme des roses le lendemain.
MJ : Okay, vous vous réveillez frais comme des gardons.
PJ 1 : Nan, une rose.
PJ2 : Ouais, ben une rose fanée dans ton cas
MJ : Oui enfin méfie-toi, fanée ou pas, une rose a des épines.
P J 3 : Ben on s'en fout, des épines, même pas mal.
PJ 2 : Oui, en plus toi avec ton don tu divises les dommages par deux.
 Tous : .......


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 25Mars, 2012, 10:29:25
Lurker Above àMag :

"Et donc brandissant caledflwch tu vas traverser les rangs ennemis fendant les ténèbres tel l'éclair... !"

Réponse : "ouais mais d'abord faut faire un jet d'initiative !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 08Avril, 2012, 15:47:46
Je crois que je tiens la pire demande en mariage du jdr.

Nous sommes dans le monde d'Hypérion. Je joue Vasundhara Ahlanwasalan, Sénatrice de New Jodhpur. Le demandeur, PJ également, est Vikor Alexandrovitch Kirillenko, membre d'une famille qui tient le complexe militaro-industriel. Mani Nathan, conseiller culturel de la Sénatrice et accessoirement petit génie de la xéno-archéologie (PJ) assiste à la scène.

La scène se passe après une rencontre qui a donné lieu d'importants échanges d'informations, notamment sur les conditions plus que troubles de l'accident mortel de l'amant de Vasundhara deux auparavant, détail qui ne manque pas de sel. Elle n'en a rien montré, mais c'est un sujet qui l'affecte toujours.

Assez bavassé, laissons parler le demandeur :

Raclement de gorge
- Altesse, vous savez...
Nouveau raclement de gorge.
- ...
- Je me disais que... bon, vous avez des problèmes avec votre famille et euh, vous savez que moi aussi j'ai des problèmes avec la mienne, alors je me suis dit que nous pourrions, comment dire, les mettre en commun, y faire face... ensemble, de façon peut-être plus solennelle que... euh, maintenant.

Dix secondes passent.
- Dois je comprendre que vous demandez ma main, Viktor Alexandrovitch ?
- Si vous voyez les choses comme ça, euh, oui.

Silence glacial. Mani Nathan tousse et intervient pour briser la chape de glace qui vient de tomber sur la pièce.
- Vous n'êtes pas obligée de répondre maintenant, Princesse, vous savez.
- Mais de répondre à quoi, Nathan ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Alias le 13Avril, 2012, 08:00:34
Un mariage sans fleurs ni couronne. :mrgreen:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 14Avril, 2012, 08:43:19
Depuis le temps que ça traîne dans mes notes de partie...
Gros scénario Cyberpunk 2020

Moi MJ : "il écoute d' un oeil distrait"

Un joueur : "elle n'a pas envie d'être dans la même grenade qu'une [grenade] flashbang dégoupillée"

Un personnage critique les choix vestimentaires (très chic) d'un camarade :
Réponse de l'intéressé : "Parce que tu crois que James Bond il va en survêtement sauver le  monde ?"

PJ : "j'ai mon treillis blindé et mon casque lourd, mais si je mets mon imper par dessus, c'est plus discret ?"
MJ : "Oui, si tu as le chapeau mou sur ton casque..."

PJ 1 : "je tire une balle dans la serrure! "
PJ 2 : "Si tu veux, c'est toi le spécialiste en tech"

Ils préparent un plan à base d'accident de la circulation pour enlever un méchant qu'ils veulent interroger au calme :
PJ1 : "On arrive sur les lieux en disant 'on a tout vu, on est témoins'"
PJ 2 : "T'es pas crédible avec ta cagoule..."

Ils tiennent le vilain à leur merci et essaient de le faire parler. Les menacent fusent : "ne m'oblige pas à abîmer ton  costard! "

Après l'interrogatoire, un PJ fait une remarque à celui qui a conduit l'interrogatoire : "il faudrait que tu arrêtes de prendre les parrains de la mafia pour des jouets."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 13Mai, 2012, 15:05:28
Fallout :
En parlant d'un PJ, goule de son état.
" C'est la première fois que tu as la goule?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 27Mai, 2012, 21:25:12
Partie de deadlands complètement barrée, avec des persos bien gratinés :
un chasseur de sorcières (ChS) et un Faux prêtre catho (FPC).
Les joueurs dorment sans faire la garde, se font piquer leurs chevaux.
Après moult péripéties (dont une intervention divine d'un jésus noir entouré d'apôtres féminins et nus), les 2 "croyants" retrouvent les 2 voleurs de chevaux et après une rencontre aussi tendue qu'elle a mal finie pour les voleurs (un a fini mort d'une balle dans le coeur, la tête dans le feu de camp, l'autre est tombé dans les pommes en se retirant du bras un carreau d'arbalète et le FPC l'a fini d'une balle dans la tête)

Le FPC visite la cahute des voleurs de chevaux (avec l'intention louable de looter) et tombe nez-à-nez avec une petite fille de 4 ans, blottie dans un coin de la pièce et complètement tétanisée.
Elle demande où est son papa...
FPC : " Ton papa est allé à un rendez-vous important avec son créateur..."
2 secondes plus tard
FPC : "Excuse moi mon ange, mais j'ai besoin de la pelle qui est derrière toi..."

Il ressort et oublie de fermer la porte, la petite jette un oeil :
"Pourquoi les cheveux de papa fument ?
- C'est juste son âme qui est en train de quitter son corps..."

Pour la calmer l'autre PJ, ChS emmène la petite à l'intérieur pour faire une prière. Il la fait à voix haute pour la petite. Et commence ainsi :
"Alfred, un homme bon..."

Voyant que le ChS a du mal à calmer la petite, le FPC au dehors, en train de creuser les tombes pour les 2 voleurs de chevaux s'exclame :
"J'aurais du creuser un 3ème trou dès le début..."

Bref une partie où ca a fusé... Et attention les blasphèmes  >:D



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 28Mai, 2012, 11:02:47
Mais mais mais ... martyriser comme ça des petites filles c'est juste dégueulasse!!

Ca me rappelle une vieille partie de shadowrun, où le MJ nous avait collé entre les pattes une lolita façon Mathilda dans Leon qu'on avait spontanément accueillie, protégée, défendue...

Le MJ nous avait confié après qu'il s'attendait à devoir déployer des trésors d'ingéniosité pour ne pas qu'on la descende et que ça le faisait bien rire de nous avoir manipulés aussi facilement.

La partie me fait d'ailleurs souvenir d'une anecdote digne de la section.

Création de perso à shaworun.
le PJ (moi) : Bon pour trimbaler tranquillou ma kalach, j'achète une Ford America d'occasion.
MJ: ah oui mais non, faut pas que tu prennes une occasion, tu vas avoir plein de merdes avec, non non prends du neuf.
PJ: bah on peut avoir de bonnes occases c'est juste pour faire du déplacement urbain, au pire s'il faut faire un entretien, je ferai un entretien.
MJ: ouais mais non, tu vas avoir des fuites d'eau quand il va pleuvoir, elle va pas démarrer le matin...
PJ: attends je veux pas une poubelle, je veux occase récente genre 2 ans 40.000 bornes et roule ma poule.
MJ: ouais mais si tu prends une occase, je vais être obligé de monter le coefficient de chaleur car il y a des trous dans la carrosserie.
PJ: C'est quoi le coeff de chaleur?
MJ: C'est pour quand on vous tire dessus avec des missiles à têtes chercheuses que vous cherchez à esquiver.
PJ: non mais attends, une ford america c'est la Ford fiesta des années 2040, je compte pas me faire tirer dessus à coups de missiles à têtes chercheuses avec, c'est pour aller d'un point A à un point  B dans Seattle.
MJ: ouais mais avec une occasion tu risques d'attirer les missiles à têtes chercheuses tirés sur quelqu'un d'autre.
Pj: (soupir)... bon allez Ok, la neuve.


première sortie (d'un point A à un point B) :

MJ: vous entendez une énorme détonation et une fraction de seconde plus tard, l'intermédiaire disparait dans une gerbe de flammes avec la valise chargée de New Yens.
PJ: on court à la bagnole et on se casse en vitesse.
MJ: fais moi un jet de conduite de véhicule? Raté? bon tu cales au démarrage, un second obus tiré par l'auto  canon vient frapper la voiture de pleins fouet. Devant la violence du choc, elle décolle d'une bonne vingtaine de mètres PAFFF elle se disloque complètement à atterrissage, vous prenez tous X de dégâts.


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 29Mai, 2012, 03:38:05
Partie de deadlands complètement barrée, avec des persos bien gratinés :
un chasseur de sorcières (ChS) et un Faux prêtre catho (FPC).
Les joueurs dorment sans faire la garde, se font piquer leurs chevaux.
Après moult péripéties (dont une intervention divine d'un jésus noir entouré d'apôtres féminins et nus), les 2 "croyants" retrouvent les 2 voleurs de chevaux et après une rencontre aussi tendue qu'elle a mal finie pour les voleurs (un a fini mort d'une balle dans le coeur, la tête dans le feu de camp, l'autre est tombé dans les pommes en se retirant du bras un carreau d'arbalète et le FPC l'a fini d'une balle dans la tête)

Le FPC visite la cahute des voleurs de chevaux (avec l'intention louable de looter) et tombe nez-à-nez avec une petite fille de 4 ans, blottie dans un coin de la pièce et complètement tétanisée.
Elle demande où est son papa...
FPC : " Ton papa est allé à un rendez-vous important avec son créateur..."
2 secondes plus tard
FPC : "Excuse moi mon ange, mais j'ai besoin de la pelle qui est derrière toi..."

Il ressort et oublie de fermer la porte, la petite jette un oeil :
"Pourquoi les cheveux de papa fument ?
- C'est juste son âme qui est en train de quitter son corps..."

Pour la calmer l'autre PJ, ChS emmène la petite à l'intérieur pour faire une prière. Il la fait à voix haute pour la petite. Et commence ainsi :
"Alfred, un homme bon..."

Voyant que le ChS a du mal à calmer la petite, le FPC au dehors, en train de creuser les tombes pour les 2 voleurs de chevaux s'exclame :
"J'aurais du creuser un 3ème trou dès le début..."

Bref une partie où ca a fusé... Et attention les blasphèmes  >:D



Après ça, on va s'étonner que de l'article relevé par Cuchulain dans les Brèves :
http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=584.msg82820;topicseen#msg82820


Si ça, ce n'est pas tendre le bâton pour se faire battre, alors je ne sais plus que dire... Je suis confondu par tant d'inconséquences de la part de votre table. C'est vraiment, vraiment,  bien joué, j'adore...



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 29Mai, 2012, 15:39:19
Ton Deandlands me rappelle mon dernier scénario, un truc un peu court pour pratiquer le nouveau système. Les PJ découvrent que l'objet qu'ils transportent est un casque de contrôle des cerveaux humains. Après avoir échappé à deux savants fous concurrents, ils amènent le truc au commanditaire qui utilise le même symbole que des mecs qu'ils avaient déjà rencontré plus tôt et qui les avaient déboutés comme des malpropres. Forcément ils ont plein de questions.
- Qui êtes-vous?
-Je ne peux pas vous répondre mais techniquement vous travaillez pour nous depuis le départ. Posez la question à votre patron.
- Ok ben on lui posera.
Ils donnent l'objet, sans trop poser de questions.
Un peu interloquée, je leur rappelle quel est cet objet et qu'ils ne l'ont pas arraché à deux savants fous pour le donner au premier venu.
- Ben oui mais on travaille pour lui depuis 5 ans.
- Oui. Enfin c'est ce qu'il vous a dit. Vous n'avez jamais entendu parler de lui et il sait tout de vous, ça ne vous inquiète pas un peu?
- Ben si. J'aurais bien posé des questions mais j'étais sûr qu'il ne me répondrait pas.
- ??? . Bon, ben la bonne nouvelle, c'est que si c'est des pourris vous le saurez bientôt....



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 24Juin, 2012, 11:52:57
Une petite scène classique, pour le plaisir: le groupe doit répondre à une énigme...

PNJ - Je suis le vénérable du sommet et...
PJ1 - ...et tu va vite devenir le vénérable de la vallée si jamais tu t'avise de me poser une énigme à la noix.
PNJ - Mais enfin, un peu de respect jeune homme! Un sage qui meurt c'est comme une bibliothèque qui brûle!
PJ2 - Euh, mon ami ne sait pas lire et il a très froid: à votre place je choisirais une autre métaphore.
PNJ - Ben... c'est à dire que moi je suis plutôt spécialisé énigmes que métaphores. Pour de beaux proverbes vous auriez dû aller voir le vénérable de la forêt.
PJ1 - Il y a un vénérable de la forêt?! On aurait pu simplement marcher une heure depuis le village au lieu de se taper l'ascension d'une montagne sous la neige?!
PNJ - Ben oui, c'est bien vous les aventuriez: ça ne se renseigne pas, ça fonce sans réfléchir, et après c'est de ma faute et c'est moi qu'on menace de jeter en bas! Non, parce que moi aussi j'en ai marre, qu'est-ce que vous croyez! Vous vous imaginez que j'aime ce temps, à mon age avec mes rhumatismes? Vous vous imaginez que c'est pratique pour aller faire mes courses? Moi, c'est vénérable de la rivière que j'aurais voulu faire...
PJ2 - Eeet... pourquoi la montagne, alors, finalement?
PNJ - Parce que je suis nul en folklore. Vénérable de la rivière, c'est folklore. Moi je suis bon en énigmes, donc montagne. C'est vraiment un truc à la c** les énigmes... J'aurais du écouter ma mère et devenir herboriste, mais non, j'étais jeune et bête et "qu'est ce qui marche à quatre pattes le matin gnagnagna" ou "chacune blesse, la dernière gnagna" ça me faisait plus rêver que d'étudier les plantes!
PJ1 - Euuuuh... écoutez, il ne faut pas vous mettre dans des états pareils. J'ai eu une dure journée, mes mots ont dépassé ma pensée... je suis désolé, voila.
PNJ - Non mais vous ne vous rendez pas compte... Je travail comme un chien toute l'année, je suis complètement seul, et quand une fois tous les deux ou trois ans on me rends visite ils sont toujours pressés de partir. Jamais un petit mot d'appréciation ou un sourire...
PJ2 - En même temps vous êtes censé foudroyer à mort ceux qui répondent mal à votre énigme, il faut comprendre que les gens soient un peu tendus!
PNJ - Oui, je comprends. Mais je n'y suis pour rien moi, c'est le boulot qui veut ça, la tradition: il n'y a rien de personnel, si ça ne tenait qu'a moi je laisserais tomber le foudroiement. Je ne sais pas, un petit gage pour marquer le coup...
PJ1 - Genre: allez, vous descendez la montagne à cloche pied et vous revenez pour un second essai.
PNJ - *regard noir*
PJ1 - Pardon, pardon. Désolé, dure journée... pardon.
PJ2 - Bon, allez, on ne va pas en rester là. On oublie tout et vous nous la faites, votre énigme! Haut les cœurs!
PNJ - Non... non, je n'ai plus le goût là... vous m'avez cassé dans mon élan de toutes façons, ça ne ressemblerait plus à rien... vous n'avez qu'à prendre le grimoire que vous êtes venu chercher, il est dans le coffre là bas. Pas d'énigme. Vous avez déjà fait l'effort de grimper la montagne, c'est la moindre des choses.
PJ1 - Ah non, je vais avoir mauvaise conscience maintenant! Allez, reprenez vous, j'insiste: on va repartir et revenir, pour que vous puissiez recommencer du début. Je ne vous interromprais pas cette fois, je veux mon énigme option foudroiement, comme il faut.
PJ2 - Tout à fait, si nous sommes venu jusqu'ici au lieu d'aller voir ce ringard de vénérable de la forêt c'est pour l'excellence de votre réputation!
PNJ - Vous êtes gentils... Je ne suis pas sûr...
PJ1 - Mais si mais si.
PNJ - Juste une petite alors.
PJ1 - Voila! Allez, on s'éloigne, vous nous appelez quand vous êtes prêt.
*Ils se cachent derrière un rocher et attendent un peu.*
PNJ - Ayééé! Je suis prêt!
*Ils reviennent*
PNJ - Je suis le vénérable du sommet et je vous souhaite la bienvenue pour votre épreuve, voyageurs. Si vous voulez repartir avec le grimoire des 7 vents, il vous faudra répondre à mon énigme... mais attention! Si vous vous trompez vous serez mortellement foudroyés! Êtes vous prêt à affronter l'épreuve?
<Tous en cœur> - Oui!
PNJ - Qu'il en soit ainsi! Alors écoutez attentivement: je suis à vous, mais vos amis m'utilisent plus que vous. Qui suis-je?
*Long silence*
PJ1 - mmmmmmmoui... Elle est bien... On a le droit à un indice peut-être?
PNJ - Euh non. Normalement y'a pas d'indices.
PJ2 - Et on a le droit à combien d'essais?
PNJ - Normalement, c'est un seul. Après, grzzzzt! Foudroiement.
*Encore un long silence*
PNJ - Non, vous ne voyez vraiment pas? Là ça m'embête... normalement c'est foudroiement, hein, mais du coup comme vous êtes gentils je me sens un peu mal.
PJ1 - Moi pareil: normalement là je vous jette en bas de la montagne, mais j'ai pas envie...
PJ2 - Mon nom! C'est mon nom la réponse!
PNJ - *énorme soupir de soulagement* Oui! Félicitations, foulalala, j'ai eu peur pendant un moment, ce n'est pas passé loin! Vous êtes doué, vous auriez fait un bon vénérable des montagne. Et bien du coup vous pouvez aller prendre le grimoire qui est toujours dans le coffre là bas... Ça me fait quelque-chose dites donc! C'est la première fois!
*Les PJ prennent leur butin et s'apprêtent à descendre lorsque soudain*
PNJ - Dites... je peux venir avec vous?
PJ1 - Hein? Vous n'êtes pas censé rester au sommet pour... faire des trucs de vénérable?
PNJ - C'est à dire, plus vraiment maintenant que vous avez prit le grimoire. Du coup, si je pouvais retourner au village, je tenterais bien herboriste maintenant...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 25Juin, 2012, 03:53:35
Et c'est du classique à votre table ! Vous ne devez pas vous ennuyer. Je suis curieux de voir ce que peut donner un Cthulhu par chez vous. J'imagine facilement la tête médusée de Nyarlathotep devant vos dialogues surréalistes.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 25Juin, 2012, 04:21:18
Hehe, on ne fait pas que de la grosse parodie, en fait ce serait plutôt l'exception qui tombe souvent après un scénar bien effrayant pour détendre la table, mais c'est clairement dans celles là que tombent toutes les citations carnet-noiresques.

Et c'est vrai qu'on s'amuse bien! Quand à l'ambiance lovecraftienne revue et corrigée... cherche donc "Mr Positif" à peu près deux pages plus tôt dans ce fil pour une idée de ce que ça peut donner (indice: je pense que nous somme la seule table avec un investigateur spécialisé en phrénologie capillaire).


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 07Juillet, 2012, 11:16:39
En direct live de partie d'Ynn Pryddein...

"Je fracasse sa tête par terre et je l'égorge avec mes dents..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 07Juillet, 2012, 11:33:01
En direct live de partie d'Ynn Pryddein...

"Je fracasse sa tête par terre et je l'égorge avec mes dents..."

Walking Ynn Dead Pryddein ?  ;D


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 07Juillet, 2012, 12:49:50
En direct live de partie d'Ynn Pryddein...

"Je fracasse sa tête par terre et je l'égorge avec mes dents..."

Walking Ynn Dead Pryddein ?  ;D

Tu crois pas si bien dire :
Thalagnatos (l'égorgeur)  à Carnyx :
"Je te laisserais crever, je t'abandonnerais et je violerais ton cadavre" !  :o


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 09Septembre, 2012, 09:40:06
LS : "C'est quoi la différence entre le club des 5 et les 6 compagnons"
Lurker Above : "Une différence d'effectifs déjà !"


LS : "je peux aller voir le cadavre du mort ?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 24Septembre, 2012, 12:10:26
Bloodlust, un jeu fin et subtil :

"Je vais te couper la bite pour enculer ta mère avec"


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Puck le 24Septembre, 2012, 12:11:59
Bloodlust, un jeu fin et subtil :

"Je vais te couper la bite pour enculer ta mère avec"
Tant que ça reste en famille..... >:D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 24Septembre, 2012, 12:15:55
Faut que j'en prévois quelques unes pour la prochaines fois


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 24Septembre, 2012, 14:00:07
Ca pourrait être du Chuck Norris.  ;)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 24Septembre, 2012, 14:36:46
Tiens Macbesse, en tant que prof en banlieue parisienne, tu fois en connaître de bonnes !

Qu'as tu à proposer en plus de "va niquer tes morts avec un poêle" ?



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: createur le 28Septembre, 2012, 07:09:44
Jeu contemporain fortement inspiré de C.O.P.S:
MJ:REVELATION: En effet, contre toute attente, le pousse seringue, avec dextérité et précision, effectue un mouvement de translation lent et continu afin de pousser la seringue.
PJ:still a better end than mass effect 3...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 28Septembre, 2012, 07:52:00
Attention léger spoiler : Mass Effect 3
Attention débat possible...


Mise à part que le le système solaire se retrouve carrément surpeuplé, je l'ai pas trouvé si mauvaise la fin de ME3...




Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: createur le 28Septembre, 2012, 09:57:16
afin d'éviter les débats sanglants ainsi que mon assassina, je tiens à préciser que j'ai adoré mass effect 3, du début a la fin, qui, soit dit en passant,
n'était pas si mauvaise (avec l'extended cut évidemment)...
Néanmoins c'est un de mes joueurs qui à prononcé cette réplique et, étant tous au courant de cette private joke, nous n'avons pas pu nous empêcher de partir dans un fou-rire.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 28Septembre, 2012, 10:13:04
Je n'ai pas encore vu la fin avec l'extended cut.


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 28Septembre, 2012, 12:22:37
Tiens Macbesse, en tant que prof en banlieue parisienne, tu fois en connaître de bonnes !

Qu'as tu à proposer en plus de "va niquer tes morts avec un poêle" ?

Pas mieux. Sont pas drôles, les blagues racistes / sexistes / sur l'apparence des mômes.


- Hey grandes oreilles, dans ton pays, ils bouffent des vers !
- Hey gros yeux, dans le tien, ils dansent à poil sur la terre !

Voilà voilà... et ce dialogue pathétique n'est pas inventé.  ::)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 28Septembre, 2012, 12:35:52
ah les jeunes de nos jours !
plus capable de trouver une insulte correcte.
Mais où va t'on ?

C'est triste à dire, mais y a plus de jeunesse !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Acritarche le 24Octobre, 2012, 04:53:17
Partie de Terra Incognita hier.

Nous arrivons sur une île aux pierres "estranges" et Zénobe (mon Astrologue contestataire) décide de faire un peu de géologie: "Je teste la pierre avec mon esprit de sel, de base, puis...". Il y avait deux chimistes à table!

Plus tard, nous entendons un cri de femme avant de trouver un cadavre qui flotte sur l'eau. Loris (pas le Parisien, le Liégeois) qui joue un machiniste, et croyant que c'était la femme entendue: "Je la retourne pour voir depuis combien de temps elle mouille".


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: taillefer le 24Octobre, 2012, 05:40:46
Samedi, parti de Cyberpunk (version/univers modifiée par le meneur de jeu) en double masteurisation.

Les pjs jouent une équipe de mercenaires chargés d'une exfiltration dans un cargo en pleine mer.
Julie (montée par le milieu avec le gros de l'équipe), s'adressant à Pierrick (Plongeur ayant décidé de monter seul à la proue du navire): Ha, je pensais que tu viendrais plutôt par l'arrière...(silence), alors qu'en fait tu es venu plus tard par l'avant!


Fin de partie, le grand méchant s'apprête à ramasser son gros flingue pour achever Nico. Fabrice est en haut d'une passerelle, il n'a plus qu'une balle dans son arme:
MJ: Bon, ben, il va ramasser son flingue là..
Fab: Non, parce que regarde ce dé (il montre un d10), tu le vois, hé ben avec lui je vais faire un critique et dégager son arme avec la seule balle qu'il me reste, ouais môssieu!
Fabrice lance le dé (le 10 relance, le principe du système cyberpunk étant de battre un seuil de difficulté en additionnant d10+comp+carac+bonus-malus) avec un calme olympien, obtient 10, relance avec calme, obtient de nouveau 10, relance calmement et obtient 7...et annonce calmement, devant les joueurs et meneurs ébahis: 27 sur mon d10, 39 au total...vous me croyez maintenant?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Dame du Lac le 24Octobre, 2012, 08:07:52
Ça me rappelle la fois où j'ai enchaîné sept critiques de suite (dé ouvert), cela ne m'est arrivé qu'une seule fois dans ma vie de rôliste. Du coup, les copains m'avaient surnommée pendant un temps "Seven o' Twenty" (les amateurs de Star Trek verront le clin d'œil).
 :thumbsup:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Samael1103 le 24Octobre, 2012, 13:35:41
Citation de: Dame du Lac
les copains m'avaient surnommée pendant un temps "Seven o' Twenty" (les amateurs de Star Trek verront le clin d'œil).
 
Jolie référence

Dans une partie de Dragonquest SPI:
Tout était de bonne tenue,jusque là,alors que les PJs se prélassent à la taverne
la serveuse,au perso de mon cousin:"Puis-je remplir votre coupe,Messire?"
mon cousin:"Et moi,puis-je remplir ta croupe??"...La grande classe :mrgreen:

Dans Top Secret:
les PJs se sauvent à bord d'un jet,alors que 2 missiles guidés les talonnent...
le pilote,joué par un pote,prend une décision rapide
"c'est guidé par la chaleur,ces trucs???...bon,je coupe les réacteurs...et comme ça,ça...."Baoum!!!

Encore dans Top Secret
2 PJs en mission d'infiltration dans une base ennemie,avancent dans deux couloirs parallèles sans communiquer et sans se reconnaitre,se balancent mutuellement une grenade fumigéne dans la tronche  puis dans la panique se flinguent l'un l'autre dans un vacarme qui grille tous leurs coéquipiers.

Re-dans Dragonquest:
un copain ,ignorant tout de l'univers de Tolkien,envoie son PJ tout seul chercher des noises à un groupe de Guerriers Nains,pensant avoir à a faire avec des nains genre Passepartout ou Mimy Mathy avec des casques...ça s'est mal fini pour lui!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 12Novembre, 2012, 04:36:24
Partie dans l'univers d'Hypérion.

Trois PJs : Vasundara, Princesse héritière et Sénatrice de New Jodhpur, Barry Candall, ex-privé devenu chef de la sécurité de la précédente, et Mani Nathan, universitaire.

Un PNJ : Idriss Bensaïd, inspecteur de la Transretz travaillant à l'identité judiciaire, spécialisé dans la traque d'infos dans l'infosphère, informé de manière latérale par Barry.

Tout ce petit monde se réunit pour faire le point sur une question lancinante depuis le début de la campagne il y a six ans : "Qui a tué Yakarina Rosa ?"

La question est grave pour plusieurs raisons très valables : c'est une ancienne de la Transretz, elle a probablement été assassinée par les agents d'une puissance étrangère au Retz, Barry Candall est la dernière à l'avoir vue en vie et elle est l'auteur du rapport sur l'accident de feu le compagnon de Vasundara, rapport qui n'est pas l'original après analyse détaillée, et Vasundara veut l'original à tout prix.

Après avoir appris, un peu estomaqués, que le rapport initial n'avait rien à voir mais contenait une liste de cibles de la puissance ennemie (dont feu le compagnon de Vasundhara), les PJs se demandent qui, à la Transretz, a bien pu fournir ces informations à la dite puissance et lui permettre à la fois de supprimer le rapport original et de lui substituer un rapport caviardé qui n'avait rien à voir.

Dialogue :

- Idriss : J'ai été surpris de trouver l'original chez un de tes anciens employeurs, Barry, Michel Jardin.
- Barry, explicitant : Michel Jardin fait partie de la liste des personnes que j'ai clairement identifiées comme "M", je veux dire Idriss, comme agents Darlokian.
- Vasundara : Et avait-il des contacts à la Transretz ?
- Idriss : Oui, j'ai trouvé de nombreuses rencontres sur l'infosphère entre Michel Jardin et le Sergent Galibert.
- Barry : On avance, Galibert faisait partie des quatre enquêteurs en charge de l'affaire Rosa. De quand date la dernière, par rapport à la mort de Rosa ?
- Idriss : la veille
- Nathan : et où en est Jardin, depuis que nous avons communiqué la liste des "M" à la Transretz ?
- Idriss : à parti de là, il n'est plus visible. Il plonge dans la clandestinité.
- Barry : C'est donc à peu près clair. Galibert est la taupe du Jardin.

Silence... fou rire général. Les Tontons flingueurs et OSS 117 se sont invités dans la partie.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 23Novembre, 2012, 17:39:28
Partie de Würm.

Pouliche, femme longue adoptée du clan de Torrent Rivière est un chasseur Berdache.
(une femme assurant le rôle et le genre masculin)

En tant que tel, elle/il se voit proposer le cadeau traditionnel réservé aux visiteurs masculin d'une tribu matrilinéaire

(Renne racorni)- Voulez vous coucher avec ma femme ?
( Pouliche) - ... Non...Heu...j'essaie d'arrèter en ce moment...

Heureusement, un autre joueur se dévoue pour éviter l'incident diplomatique. Puma Ecumant, jeune chasseur doté d'une peau magnifique en lion des Montagnes.

( Renne Racorni) - Ma femme aime beaucoup votre peau.
(Puma Ecumant) - Oui, je me suis toujours dit que les femmes finiraient par avoir ma peau


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 25Novembre, 2012, 05:02:07
Partie d'Ynn Pryddein avec les Enfants de Finn :

Voyant des brigands/mercenaires agresser un groupe de gardes, les PJ décident d'attaquer, Carnyx pousse un grand cri pour effrayer puis se jette dans la bataille, ce qui agace les autres joueurs qui voudraient préparer une tactique minutieuse.

Carnyx : "Oui mais c'est pas Celtic Attitude"
Rigantona : "On s'en fout, c'est efficace !"

2 mn plus tard Carnyx explique :
"Faut être tactique"
Rigantona et Dame du Lac en choeur :
"C'est pas Celtic Attitude"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Acritarche le 17Décembre, 2012, 07:24:35
Partie de Terra Incognita:

Le maître: Vous pourriez aussi faire un voyage sur une comète comme monsieur de Halley!?!
Moi: Oui, ce serait un Halley-retour...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 17Décembre, 2012, 07:26:47
Chère Liza,
Salut Liza,

Ça dois faire un mois que nous nous sommes quitté.
Je comprends que tu m'ais foutu à la porte.
Que je me batte avec ton père passe encore.
Mais je pense que je n'aurais, peut-être, pas du pisser dans son froc après l'avoir assommé.
Mais il avait pas à me traiter de petite fiotte.
J'ai vu rouge. Je me demande si je ne devrais pas te présenter mes excuses.

Depuis je squatte à droite, à gauche avec mes potes Bob, l'amish, et Bubba le clodo.

Si je t'écris ta lettre, c'est parce que j'ai appris des choses importantes.
Je ne sais pas si on se reverra un jour. Je ne sais pas s'il me reste longtemps à vivre, mais je crois que je suis en danger.
Que nous sommes tous en danger.

Je voulais t'avertir et laisser une trace de mon combat.

Surtout ne mange jamais, jamais de G.O.M.P.A. Jamais, jamais.
C'est comme ça qu'ils peuvent s'incarner en nous.
Qui ça ils, je ne sais pas trop. Buba dit que ce sont des extra-terrestres rebelles qui se sont allié au Pentagone.
J'avoue que je sais pas trop quoi en penser.
Quoi qu'il en soit, on les a vu faire.
Ils sont capables de s'incarner dans ceux qui ont prit du G.O.M.P.A. Ils peuvent nous contrôler, faire des illusions.

Tu sais comment ils le préparent ?
Ils dissolvent un corps humain dans la soude et ensuite ils électrolysent la "solution" pour récupérer le G.O.M.P.A.
Tu as peut être lu dans les journaux, l'histoire des filles de monsieur César retrouvées à Haight-Ashbury.
C'était eux.

Moi je suis immunisé depuis que j'ai pris de l'Acid-Key.
Ça m'a ouvert le troisième œil, depuis j'ai des visions.

On cherche ceux qui l'on fabriqué : Malcolm Sidererh et  Timothy Leary (http://"http://fr.wikipedia.org/wiki/Timothy_Leary").
Mais je crois qu'on a trouvé comment en fabriquer. Mais ça risque d'être compliqué.

Je sais pas comment finir ma lettre

Jack "Punching balls"

PS : tu peux m'écrire au Loozy boxing club de Haight-Ashbury.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 17Décembre, 2012, 07:39:49
Joli CCCP !

Le "Je sais pas comment finir ma lettre" final est une superbe cerise sur un gâteau bien chargé.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 17Décembre, 2012, 10:31:52
ça me fais penser à "je suis sous" de Claude Nougaro... tellement plein de bonnes intention... :mrgreen:


Citation
Mes copains que tu n'aimais pas
Maintenant ils rigolent sans moi
D'ailleurs j' te les ai amenés
Tu n'as qu'à le leur demander


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: createur le 28Décembre, 2012, 16:25:06
bon, ce qui suis va être extrêmement classique hein... Mais bon, sur le coup on a bien rit:
Partie de "l'outre monde" jdr amateur crée par mon maître et remasterisé par ma personne
-création de personnage:
PJ:-bon la dextérité ça sert a rien de toute façon... Pas grave si je met zéro dedans!
Le malus sera pas trop gros de toute façon, non?
MJ:Du moment que tu fais pas fumble...
PJS:FUMBLE!
MJ:Bon ba tes manchot...
PJ:QUOI?!
MJ:écoute hein... Pas de bras, pas de chocolat!
PJ:T_T


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Alias le 07Janvier, 2013, 12:04:03
Lors de la partie de Feng Shui du 31, j'ai eu droit à un superbe "Il y a un plan dans ton défaut" par un de mes joueurs.

Il l'aurait fait exprès, c'eut été encore mieux.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mithriel le 07Janvier, 2013, 12:47:10
Chez nous, "J'aime quand un accroc se déroule sans plan." est devenu un meme.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 10Janvier, 2013, 09:21:15
La bonne excuse du jour quand vous êtres un homme surpris seul avec une princesse dans sa chambre par son frère aîné très protecteur:
"Non, attendez, ce n'est pas ce que vous croyez: en fait je suis juste le violeur de son altesse!"

Et le mot du jour pour la culture générale:
"Violiste: nom masculin, personne qui joue de la viole, ce qui serait une bonne couverture pour comploter discrètement au château si elle s'était renseignée d'abord sur le nom de sa profession." :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 10Janvier, 2013, 10:10:10
J'ai sorti "Violiste" il y a peu mais je ne me souviens plus l'occasion... c'est pas beau de vieillir...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 10Janvier, 2013, 19:03:04
Je suis très fier d'arriver à placer le mot "ethnocentrisme" dans mes conversations...
Probablement le premier mot que j'aie appris en arrivant en allemagne (Ethnozentrismus)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 21Janvier, 2013, 08:22:18
Samedi, partie de Laelith avec Cuchu et nos épouses respectives :

"J'écoute à la porte pour voir s'il n'y a pas de la lumière!" :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: highlandjul le 28Janvier, 2013, 16:08:23
Ca date un peu mais bon. Partie Deadlands apocalypse du 21 décembre, prétirés et scénar de conv'. Manu, joueur lusitano-français, habitué de longue date au blagues et moqueries ethniques en tous genres est à ma table.
Il choisit Gudrun Von Chapern bavaroise, chasseuse de grosses bêtes et, pour l'occasion, suite aux modifs du Manu, Gudrun, de plutôt timorée se retrouve bouffeuse d'hommes.
Quelques morceau choisis de Gudrun:
"Attend, je regarde, dans le groupe, il y a quoi comme perso masculin, alors il y a le vieux, là mais il est un peu vieux. Il est bien son assistant? Ah ben c'est bon alors" et sur ce de plus ou moins harceler Willie l'assistant du prestidigitateur miteux.
Willie : je demande où est la chambre de Gudrun.
Gudrun : Ach, ben ça dépend où est-ce que tu dors, mein lapin!
Willie : Hé, merde!
Plus tard dans le couloir, de nuit,  une scène qui hantera mes cauchemars pour encore quelques siècles : Il fait noir, tout est paisible. Toutefois quelque chose se déplace dans le couloir, quelque chose rôde dans le corridor du saloon/hôtel. On gratte à la porte. Le plancher craque et une voix s'élève :

" Wiiiillie! che suis là. Où est-ce que tu te caches, fien foir Gudrun"


En ce qui concerne la rencontre avec un PNJ :
PNJ : Je m'appelle Karl Van Dyck
Gudrun : ach, il est allemand aussi.
MJ : Non! Non, il est néerlandais.
Gudrun : Ach, mais c'est bien un homme quand même?"

"Non, mais Gudrun, c'est un coeur à prendre.
Oui, mais c'est pas vraiment le coeur qui pose problème. C'est tout ce qu'il y a autour"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 02Février, 2013, 16:29:37
Bloodlust.
"- Il y a 17 testicules séchées dans la bourse. Des bourses dans la bourse.
- Oh, une mise en abîme couillue! "


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 06Février, 2013, 08:07:48
« Il est complètement idiot ce kobold!
- Disons qu'il est moins intelligent que la moyenne des kobolds.
- Comme tous ceux qu'on a croisé jusqu'ici!
- Et ça ne va pas s'arranger: tous les kobolds sont moins intelligents que la moyenne.
- ...hehe, tu réalise que ce que tu viens de dire est un affront aux mathématiques, hein?
- Mais non, mais non: mathématiques kobold.
- ...mmmmouaif... et ça marche comment les mathématiques kobold?
- Très mal. D'où: soit proposition 1 "tous les kobolds sont moins intelligents que la moyenne" et proposition 2 "les mathématiques kobold ne marchent pas", alors proposition 1 justifie proposition 2 et proposition 2 justifie proposition 1. CQFD.
- *silence pensif* Belle récupération, techniquement contestable mais j'aime ton style. Je m'incline. »


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Mortlock le 07Février, 2013, 10:02:56
PJ : se faisant passer pour bien un débile :

- C'est bon la cervoise !! Mais je me demande où passent les bulles. Parc' que quand on la pisse, la cervoise, c'est pas gazeux...

*rote bruyamment

- Ah ça y est je crois que j'ai trouvé...

Challenge réussi il passe pour un débile mais on a bien ri...



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 08Février, 2013, 14:08:19
- on a une belle équipe (de pj): un juif, un noir, un rouquin, une femme eeeetttt... un gitan.
- tu m'étonnes qu'on se fasse botter le cul par le chaos.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 09Février, 2013, 07:20:43
C'est sur table ou sur PR cette affaire, Estrella ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 18Février, 2013, 08:20:56
sur table.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 18Février, 2013, 09:14:11
Partie de Mournblae, Puck en MJ :

"Vous avez très faim, n'ayant pas mangé depuis votre dernier repas"

"Une chambre avec rue sur la vue"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 05Mars, 2013, 12:33:27
Ambre

Grace, fille de Florimel et accessoirement Duchesse Matriarche Ambassadrice de la maison du chaos Barimen finit par épouser l'amour de sa vie, son Oncle Benedict.

June, son fidel baron  (dorénavant patriarche) lui fait la remarque

- Donc, résumons nous, vous étiez ma matriarche et ma cousine, et vous devenez ma tante et je suis votre patriarche...

- En effet...

- Finalement, je me dis que  question consanguinité, les Empereurs Romains n'avaient rien inventés.

- ...

- Donc pour le protocole, vous n'êtes plus 'Son excellence'. Dois vous appeller Votre Altesse ? Chère cousine ? Ma tante ? Princesse ?

- Je peux appeler mon époux si vous souhaitez en parler.

- Non, non. Ma curiosité sur ce point n'était que superficielle (frisson)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 01Avril, 2013, 14:46:44
Vous vous réveillez dans une cellule, nus. Vous êtes trois. Un grand brun pathibulaire, un beau blond et une rousse piquante.

Pj1 (le grand brun): Nous sommes ne prison ? Très bien, je racle le salpète des murs pour maquiller le petit blond, et je me perce un doigt pour lui faire un rouge à lèvre avec mon sang. Puisque je ne le connais pas, je vais l'appeler Chouchou, et nous allons être intensément heureux tous les deux.

Pj 3 (chouchou)   :help:

Pj2 (la belle rousse) à Pj3 (le beau blond) Je sens que la cohabitation va être difficile.

Pj1 (outré) Hé ! Si tu veux parler à chouchou, tu dois d'abors me donner un paquet de cigarettes !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 01Avril, 2013, 15:12:16
Vous jouiez à quoi, Olivier ? :o

en tout cas, mort de rire...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 01Avril, 2013, 20:00:17

L'univers perso d'une amie (et excellente maître de jeu). Un mediéval fantastique. Elle a toujours le chic pour mélanger l'hyper classique et le très personnel

Etre autre l'auteure de cet ouvrage: http://www.thebookedition.com/jiesh---les-premieres-batailles-alexandra-martin-p-93460.html

Je  ferai d'ailleurs une revue du livre dans la section appropriée.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: createur le 24Avril, 2013, 15:56:30
petite partie d'un jdr contemporain-futuro-fantastique:
-MJ: Et alors apparaît, devant vos yeux ébahis,  un magnifique mécha de trois mêtre de hauts! On l'appelle le psycho... (excuser la versification abusive, on étudiait la poésie en français.)
-Joueur lambda1:...QUACK
-*Tout le monde un peu étonné*: Quoi?
-Joueur lambda1:Ba... Psychoquack!
-*Tout le monde un peu étonné*:... -_-
-chef d'équipe autoproclamé: je prend mon pistolet et je lui tir dans la tête, je demande également l'attaque furtive et l'utilisation du méga dés. (bonus demandant un vote à la majorité absolue, utilisable 1 seule fois dans les cas désespéré.)

Ce fut la dernière partie de notre cher joueur de pokemon pour cette campagne...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 15Mai, 2013, 09:13:43
Journal de l'amiral Tremouillard

"Aujourd'hui, je me suis apperçu que la prothèse de jambe que j'utilisai depuis un moment comme porte perruque dans ma cabine était en fait une armure Légendaire métamorphique"

"Certes, j'adore ma nouvelle armure. Mais ou diable vais je doréavant poser mes précieuses perruques ?"

"Cette grave question m'empèche de dormir. Ah, la sollitude des hommes de pouvoir..."


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 18Mai, 2013, 17:54:32
Mes joueurs aujourd'hui se la jouent naufragés volontaires dans la manche.
Arrive un porte-container alors qu'ils sont dans une barque de sauvetage ;
MJ: Bonnnp (imitant la corne de brume)
2 PJs en Coeur : Mööööööööp
C'est très con, mais ca m'a fait rire tellement c'était stupide... Et puis bon, les canots de sauvetage n'ont pas vraiment de corne de brume non plus ;-)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 03Juin, 2013, 09:26:39
Journal de l'Amiral Tremouillard

Aujourd'hui, j'ai décidé de passer mes troupes en revue.

Mon brave second m'a fait remarquer qu'à cause d'un ordre incomplet, cela faisait une demi heure qu'ils se tenaient sur un seul pied.

Excellente nouvelle. Au vu de leurs visages crispés, je craignais jusque là qu'ils ne souffrissent collectivement de constipation.



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Olivier le 07Juin, 2013, 12:12:45
Partie de WÜRM

Mj: Et le rhinocéros laineux  furieux encorne à grands cris les éclaireurs du clan de la Hyene.
Que faites vous?

Shaman - J'utilise toute la puissance de ma volonté pour le tenir à distance
Chasseur: - J'utilise toute la puissance de ma volonté pour ne pas faire caca sous moi. Chacun ses priorités.

...

(cour d'initiation aux nouvelles technologies)(ambiance tendue entre la Shaman et l'autre fille du groupe, également chasseresse.)

(Démonstrateur)- En fait, on n'a pas les articulations adéquates  pour utiliser les propulseurs de sagaies comme les homme longs. Alors, on fait partir le mouvement de la hanche: on donne un coup de cul quoi...
(Shaman, regardant l'autre élève) - Mouais. avec le gros cul que t'as offert le totem du Cygne, c'est sur que tu vas avoir un sacré avantage...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 30Juin, 2013, 09:52:38
Partie de Würm également, une des PJs s'était fait attaqué par un lynx tendis qu'elle cherchait des plantes médicinales... un malencontreux échec critique lui fait contempler les campanules au lieu de lever les yeux vers le danger...

Elle s'en est sortie indemne grâce à la sagaie d'un PnJ mais s'est fait charriée toute la soirée et même la partie suivante... une petite chanson est née sur une mélodie révolutionnaire bien connue :

"Dansons la campanule vive le son,
vive le son...
Dansons la campanule vive le son du bison !

Le lynx s'était embusqué
Le lynx s'était embusqué
Afin d'en faire son déjeuner
Afin d'en faire son déjeuner

Mais le coup à manqué
Grâce à sa p'tite sagaie !

Dansons la campanule vive le son du bison !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Acritarche le 06Juillet, 2013, 16:45:11
Lors de la partie de jeudi (en anglais), Falafael, le guerrier-mage d'Eric lance une attaque acrobatique sur un géant des montagnes.

-Legolas returns!
-Since I'm using my father's axe, it's more like Legolaxe returns!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 29Mai, 2014, 14:35:48
Bon je réveille ce fil juste pour le plaisir...

A Starwars :
Description de "l'obligation" du personnage Jawa de mon frangin :
Citation de: Niwiki
Obligations

Trahison (15):
 Il semblerait que j'ai malencontreusement emprunté (définitivement) à des fins de revente le modeste stock sur roues de mon clan.


Pour ceux qui ne se souviennent plus du film, une photo du "modeste stock sur roues...
(http://img1.starwars-holonet.com/holonet/dictionnaire/photos/ship_sandcrawler_1.jpg)

ça à dû être discret comme larcin ! :P



Ceci mis à part nous sommes fières de notre flotte composé du "Watelss" et du "Xpresso"
Ce sont des copies (bas de gamme) du fameux Faucon...
La classe...

 :mrgreen:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 01Juin, 2014, 11:36:17
Partie de Cthulhu Byzance :

LS (médecin Juif) : "Je peux empoisonner vos armes, mettre un soporifique dessus !"
Mme LS (Noble dame) : "Ils vont pas lécher nos armes !?"

Mme LS tire à l'arc contre des nomades berbères peu accueillants, arrive un  nouveau  round de combat, elle annonce : "Je relance un arc !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Qui Revient de Loin le 12Juin, 2014, 07:44:41
Partie de Loup-Garou:

-"Soudain, une épaule se pose sur ta main!"
-"Euh..."

Partie d'Ambre, après moult retournements remettant en question pas mal d'infos d'un joueur, son commentaire:
-"Vous savez, je ne me dis pas tout"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 01Juillet, 2014, 16:32:17
Tenga (Japon, fin XVIe siècle).

Après avoir brillamment trucidé une expédition gaijin, la brillante équipe de PJ a récupéré trois de leurs chevaux et s'interroge gravement sur ce qu'il convient d'en faire.

Gempachi, moine bouddhiste, estime qu'il faut les tuer et les faire disparaître. Tout ce qui est étranger distend le lien entre les hommes et les kamis.
Kayaku, artisan en arquebuses, estime que ce qui compte, c'est l'esprit. Il veut les donner aux hinin du village pour qu'ils les mangent.
Dame Mayumi, miko, écoute les arguments de Gempachi et fait semblant de leur accorder un peu de crédit pour ne pas le froisser mais conclut que les chevaux ne sont que l'incarnation de l'esprit. Une fois séparée de l'esprit, la viande n'est pas impure (du moins pas plus impure que toute chair morte).
Nobuka Morikaze, fille de seigneur élevé dans le bouddhisme, se demande pourquoi on fait tant d'histoires pour de la viande que de toute façon, elle ne saurait encourager à manger, gaijin ou pas.
Jizo, ancien bushi, ou plutôt boucher d'un seigneur sanguinaire, écoute et ne dit rien car il est dépassé par les arguments avancés.

Morikaze quitte les débats assez vite. Kayaku accuse Mayumi et Gempachi de se comporter en nantis bien nourris. Mayumi propose de demander aux esprits pour trancher. Gempachi se barre sans rien dire et va abattre les chevaux puis les faire brûler jusqu'à ce qu'il n'en reste rien de comestible, tâche qui lui prend la moitié de la nuit.
De son côté, Mayumi, désormais seule avec Jizo,  conclue par des augures que les esprits ne sont opposés ni à la consommation, ni à la monte des chevaux gaijin.

Une belle équipe. Une équipe, tout simplement.  :lol:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kynan le 01Juillet, 2014, 16:55:45
Je me sens plus proche de Jizo... ;)

Et personne n'a eu l'idée de simplement rendre ces bêtes à la nature ? Si les esprits veulent leur mort, elles nourriront un prédateur...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Macbesse le 01Juillet, 2014, 18:44:57
Ce grand malade de Gempachi te dirait que les bêtes japonaises pourraient s'en trouver corrompues.

Sinon, libérer les bêtes, vu la façon dont nous les avions obtenues, avait été unanimement exclu. Nous sommes des gens prudents.

Quant à Jizo, il était attentif à la réponse vu qu'il voulait savoir s'il pouvait utiliser les arquebuses gaijin.

Dans tous les cas, c'était un magnifique dialogue de sourds, avec une fin absurde pour ces pauvres bêtes, tellement absurde que ça en devenait comique.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 09Août, 2014, 17:29:32
Partie de Tiamat, on sollicite le Black OP qui a le talent nécessaire pour grimper à une paroi rocheuse. Problème, il doit surveiller la jongle ! Réponse de la joueuse (Dany pour qui la connaissent)

D'une main je surveille la jungle et de l'autre je peux grimper !

Le reste de la table :
D'une main elle surveille la jungle, de l'autre elle grimpe, et de la 3e elle s'exclame : "Enfer et damnation !"'


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 19Octobre, 2014, 18:06:57
Partie de Te Deum, "le duc est dans de beaux draps". Les PJ ont enfin retrouvé le squelette qu'ils cherchent. Pressé par le temps, Issia doit choisir combien de morceaux de corps elle ramènent.

LS : "Tu prends la clavicule, la tête et puis 2 ou 3 bras !" (ou comment Te Deum devient Dévastra  :mrgreen:)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 16Février, 2015, 13:09:30
Partie rigolote du week-end: l'aventure commence assez mal pour le groupe qui, aux côtés du plus gros des habitants de la bourgade où il a fait halte, décède de choléra. Par chance le prince liche Dominus de Carnefrigus (dit Dominique pour les intimes) recrute une armée de goules, squelettes et autres morts-vivants: tous se réveillent donc une semaine plus tard, conscrits d'office.

D'abord un peu chagrins, ils vont vite s'adapter et revoir leurs préjugés au fur et à mesure qu'ils découvrent que leur nouvelle faction est... plutôt progressiste!

Première leçon, par un instructeur encore assez "frais":
Chef - Bonjour à tous, moi c'est Hugo et je vous présente mon assistant Michel.
Michel - Aaaahhaaagh...
Chef - Tout à fait, Michel. Donc, comme le fait si justement remarquer mon collègue, nous sommes tous ici amenés, de part la décomposition naturelle des corps mous, à devoir composer avec une élocution limitée dans un avenir assez proche.
Michel - Aaahgraaaaah!
Chef - Pardon, Michel, vous avez raison et je vous présente mes excuses: une élocution _différente_. Point de préjugés vivistes entre nous.
Michel - Aahhhh.
Chef - Quoi qu'il en soit... ah, une question? Oui?
PJ - Ça veut dire quoi, viviste?
Chef - Excellente question! C'est comme raciste ou sexiste, mais à l'encontre des personnes différemment vivantes.
Michel - Aaahhgrhhaaa.
Chef - Oui, certes. Michel me signale en effet que le terme "personne différemment vivante" est discuté, certains d'entre nous considérant que "personne" y est superflus car sous-entendant qu'il est besoin de rappeler notre nature de personnes...
Michel - Ahhhaa.
Chef - ...mais il est vrai que tous ne s'identifient pas en tant que personne, choix que je ne juge évidement pas. Je vous laisse donc libre d'employer le terme qui vous convient le mieux.
Michel - Aaaahhhghhaaaa...
Chef - Bien sûr, Michel: le terme qui vous convient, mais _pas_ "non-vivant", ou pire "mal-vivant". À noter également, pour que vous ne soyez pas surpris si vous l'entendez, que "charogne" est employé par certains activistes afin de déposséder les vivistes d'une de leurs insultes en se la réappropriant. Bref, où en étais-je?
Michel - Aaahh.
Chef - Ah, oui! Je disais donc que, vu les difficultés pratiques que peut représenter une élocution différente, il est important pour vous tous d'apprendre rapidement le langage des signes. C'est ce que nous allons étudier ensemble. Pour commencer, petite démonstration! Michel?
Michel - *gesticule en silence jusqu'à ce qu'un de ses bras tombe par terre*
Chef - ...eeeeuh. Est-ce que vous venez d'insulter ma maman, ou bien votre bras s'est-il accidentellement détaché?

Un PJ se demande avec angoisse comment sa famille va réagir à son récent changement:
PJ - Mon père ça devrait aller, depuis que j'ai rejoins l'école des bardes il m'a toujours dit qu'il aurait préféré que je sois mort. Par contre, ma mère j'ai peur que ça lui fasse un choc. Je ne suis pas sûr qu'elle l'accepte.

Un autre revient sans sa tête (qui a brutalement explosé) de la première escarmouche:
Chef - Dites-donc, le chant que vous aviez commencé là... ce n'était pas le début d'un sort de soin des fois?
PJ (par signes) - Euuuh si. J'étais prêtre avant et... Non, je réalise que c'était complètement idiot de ma part, mais dans le feu de l'action, sans réfléchir...
Chef - Oh vous n'êtes pas le premier. Et puis vous avez eu de la chance, hein, ce sort marche beaucoup moins bien quand c'est nous qui l'utilisons. Sinon vous nous auriez fait perdre toute une escouade!
PJ - Je suis vraiment confus... vraiment, toutes mes excuses, chef...
Chef - Bah, y'a pas mort d'homme, n'y pensons plus!
PJ, hors jeu au MJ - Et sinon, ça m'affecte comment la perte d'une tête?
MJ - Tu _gagne_ un point de charisme, vu l'état dans lequel elle était. Et c'est à peu près tout, ton aptitude à ressentir la vie remplace avantageusement la vue.

En fait si, la perte d'une tête provoque d'autres inconvénients mineurs:
PJ Barde - Eh, machin! Oui, toi là! Viens m'aider à porter ce truc.
PJ Prêtre - D'où tu m'appelle "machin"? J'ai un nom! On ne se connaît plus, tu me snobe c'est ça?
PJ Barde - Oh pardon! Je ne t'avais pas reconnu! Tu sait... *il fait un vague geste autours de son visage* ...vous vous ressemblez un peu tous.
PJ Prêtre - Je trouve cette remarque insensible et offensante! Nous sommes tous des individus uniques, quand bien même nous ne nous conformons pas aux standards de beauté vivistes _complètement irréalistes_ pour un différemment vivant!
PJ Barde - Roh, ça va, je ne disais pas ça méchamment! Fait pas ta mauvaise tête!

Un éclaireur squelette revient de mission par une nuit de violent orage:
PJ Barde - Viens vite te réchauffer, vieux, tu est trempé jusqu'aux os!
Squelette - T'inquiète, j'vais pas attraper la mort: je sèche vite.
PJ Barde - Les bras m'en tombent!
Squelette - Me fait pas rire, j'ai les lèvres gercées.
PJ Prêtre - Pitié, arrêtez les jeux de mots laids! En plus c'est pas très drôle de vous moquer de... notre état.
PJ Barde - Roh, tu devrais te détendre. Tu es trop sur la défensive, au contraire savoir rire de nous-même c'est aussi ça "être normal".
Squelette - Il a raison, fais comme moi: garde le sourire! Bon, sur ce les filles, moi je vais retrouver mes potos de la troisième d'infanterie squelette: on va jouer aux osselets, y'auras des paris, des chansons grivoises et on peut plus boire de la bière mais à la fin de la soirée on se bagarre un peu quand même. Genre nostalgie, tu vois?
PJ Barde - Ça à l'air chouette! Je peux venir? Je me défends pas mal en chansons grivoises, rapport à ma précédente profession.
PJ Prêtre - Et moi je ne suis pas mauvais en ne pas boire d'alcool mais bastonner quand même. Rapport à tout pareil comme mon copain.

Mais au fait, pour quoi l'armée des PJ combat-elle au juste:
PJ Prêtre - Ah tiens, au fait Michel: ça fait deux semaines qu'on est en campagne de recrutement, à suivre la trace du l'épidémie de choléra tout ça... et c'est chouette, hein, mais on se demandait... c'est quoi l'objectif de Dominique?
Michel (en langage des signes, bien sûr) - La tapisserie.
PJ Prêtre - ...la quoi?
Michel - La tapisserie! Dominique est un artiste, la tapisserie c'est sa grande passion depuis tout petit: il fait des paysages et des portraits animaliers à tomber! Il faudra lui demander de vous montrer ça un jour! Son travail du fil d'or, vraiment, il faut l'avoir vu! Dans le temps il a faillit devenir Maître de la guilde des tapissiers... malheureusement il est mort avant d'y parvenir. Une histoire d'empoisonnement, je crois.
PJ Barde - Pourtant, je n'avais pas eu l'impression que son décès l'empêchait de faire de choses...
Michel - Ça, si: dans son fief la loi est très claire, pour être Maître de guilde il faut être un être humain. Or, toujours d'après leurs sales lois vivistes, une liche c'est plus humain. Non mais vous entendez ça? L'humanité c'est d'avoir un pouls?
PJ Barde - Duuur, le pauvre...
PJ Prêtre - Attendez, il n'est pas prince Domi? Parce que je ne suis pas légiste, mais je suis à peu près sûr qu'un prince ça peut changer les lois...
PJ Barde - Ouais, un prince _vivant_. Et puis il y a cette histoire de poison, je ne sais pas toi mais moi je parie que Domi s'est fait griller le trône par un petit frère ou un cousin. J'ai bon Michel?
Michel - Exactement! Son frère cadet, qui est un prince dur et cruel en plus. Donc, on va reprendre le trône par la force, rétablir un prince généreux et juste pour tous --même les vivants--, construire un royaume égalitaire, progressiste et ouvert sur la culture... et rendre la place de Maître de la guilde des tapissiers à qui de droit!
PJ Prêtre - Mince alors, c'est ça l'armée maléfique des morts-vivants? Et moi qui suis bon, on m'a expliqué toute ma vie qu'il fallait brûler et mater les gens pour les rendre meilleurs... je... c'est tellement tout confus dans ma tête, là!
Michel, soupçonneux - Ça vous pose un soucis?
Les deux PJ se regardent un instant, puis en cœur et avec enthousiasme - Pas du tout!

Et en bonus, "les cris de guerre c'est compliqué quand on est mort, déjà qu'on doit les crier en signe":
PJ Barde - Ouais! Vivent les morts... eeeeuh... Meurent les morts? ...non-vivent les... rah, zut! On est les meilleurs! On vous prends tous, les vivants! Z'allez tous mourir, et après on vous... acceptera à bras ouverts! Ouais!


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Pan Paniscus le 17Février, 2015, 03:52:17
C'est juste excellent !

Mais dis moi, tu enregistres tes parties au dictaphone pour pouvoir nous faire des compte-rendu aussi complet ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Lous le 17Février, 2015, 10:33:54
Pas tout à fait... mais presque: mes joueurs préférés habitant très loin, nous jouons souvent par internet. Skype si possible, IRC en seconde partie de soirée quand il ne faut pas troubler le sommeil du colocataire, déjà patient, par de grand éclats de voix (pour les non techniciens: messagerie vocale, puis messagerie texte).

Coup de bol, c'est souvent la seconde partie qui est en mode parodique détendu... J'ai donc des traces écrites.

Sinon, je te rassure, quand on joue à l'oral je serais bien incapable de me rappeler des scènes les plus amusantes de façon aussi détaillée! :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 22Septembre, 2015, 16:46:21
Partie de Vampire la Mascarade vendredi soir :

C'est notre première partie, les joueurs présentent et décrivent chacun leur personnage :

PJ 1 :
... il a les cheveux blanc, une balafre qui lui barre le visage et ses yeux... il porte toujours des lunette de soleil.

PJ 2 :
Même la nuit ?

PJ 1 le plus naturellement du monde :
Surtout la nuit en fait...

 8)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 23Septembre, 2015, 03:15:24
 :lol:
Ça dépend du type de lunettes... Est-ce que ce sont des rayban  (http://www.youtube.com/watch?v=IXgVDfgkulk)? Si oui il ne faut pas les oublier.  ;)


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 24Septembre, 2015, 03:02:13
effectivement, c'est ultime comme artefact !!


Bon, mais mon bon monsieur, nous jouons à Vampire la Mascarade, pas à crépuscule(ridicule) RPG, ni à vampire-quotidien D20...

Nous jouons donc de vrai vampire qui dorment sagement le jour et qu'il ne faut pas croiser la nuit !! :D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cavaillon le 24Septembre, 2015, 16:49:52
Juste pour ma culture générale... Un vampire peut-il avoir une balafre antérieure à la nuit qui se passe ? Il me semblait que pendant la torpeur diurne, ils guérissaient, et se réveillaient avec un corps "neuf".

Un peu comme la mère de Lestat, dont les cheveux repoussent chaque jour.

Après, je ne sais pas si La Mascarade reprend le canon Ricien. Et une balafre guérit peut-être plus lentement que des cheveux coupés. D'ailleurs,  il me semble (mais j'ai lu ça il y a trop longtemps pour être sûr) que Lestat ne guérit pas immédiatement de ses brûlures suite à son exposition au soleil... Du coup, on peut imaginer que la balafre s'estompe progressivement, jour après jour.

En réfléchissant en même temps que je tapais ce message, j'ai répondu à ma propre question, mais j'aimerais avoir les avis des autres obéronistes.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 25Septembre, 2015, 05:18:41
Oui un vampire peut avoir une balafre, si c'est antérieur à son étreinte dans mon souvenir. Après sa transformation : si c'est du au soleil, à l'eau bénite, au feu, ou à des pouvoirs surnaturels (griffes de vampire/garou/autres par exemple) c'est beaucoup plus long à guérir comme blessure, d'où la possibilité de balafre.  :)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 26Septembre, 2015, 11:26:10
Comme dit compère Cuchulain, ça dépend.

L'étreinte étant un passage mystique si on peut dire, souvent les marques du passé sont effacées, parfois non.
Et cela sans autre raison que l'idée que tu te fais de ton personnage.

Ensuite les blessures dues à certaines sources se guérissent moins bien que d'autres et demande la dépense de beaucoup plus de sang mais peuvent être totalement résorbées au bout du compte.


Quoi qu'il en soit les blessures ne disparaissent pas automatique contrairement aux cheveux ou autres ajustements "cosmétiques".


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 13Mai, 2016, 11:44:22
Bon, puisqu'il ne s'est pas dénoncé, je le balance ! >:D

Lors de la dernière séance de Trône de Fer, nous sommes passé du système dédié au système FATE... (Trône de FATE)

En cherchant l'un de ses aspect un des joueurs nous avoue avoir écrit sur sa fiche personnage :

-"Je ferais de lui un compteur d'eau."

(au lieu de "Je ferais de lui un danseur d'eau" célèbres combattants venus de l'Est...)


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: FaenyX le 17Mai, 2016, 02:52:38
Partie sympathique de Star Wars ce week-end, avec les ados. Je ne résiste pas et vous poste une des perles dont ils nous gratifièrent.

La base rebelle où se trouvent les PJ est repérée par l'Empire et va subir une attaque massive. Deux des PJ ont fait décoller leur vaisseau.
MJ : ...pendant que vous vous arrachez à la gravité de la planète et arrivez dans l'espace, une tache apparaît sur l'écran radar.
Le pilote : on peut pas l'essuyer ?

 :ali37:


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 17Juillet, 2016, 03:38:55
Bon, j'ai inventé une nouvelle fonction dans un groupe de PJ : le Thermomètre.

Le Thermomètre fait partie du groupe de PJ, mais il ne répond pas de la même autorité .
Le Thermomètre est beaucoup plus cool que l'Oeil de Moscou, puisqu' il n'est là que pour prendre la température et pas pour surveiller les PJ, ce qui fait que le Thermomètre peut lui-même être un autre PJ.
PAr contre, vous vous doutez bien qui les choses tournent mal où est-ce que vous l'aurez !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: killerklown le 18Juillet, 2016, 09:54:35
Chose rare, c'est une perle de carnet noir dont je suis l'auteur qui va suivre...
Partie de Chtuluh, vacances dans un bed & breakfast à Innsmouth...

Il y a un chien qui est totalement écorché qui vient commander à notre table de petit déjeuner.
Mon perso se tourne vers le pauvre chienchien peu rassurant et lui dit avec un applomb certain:
"Pas de fourrure, pas de nourriture"
  ;D


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 18Juillet, 2016, 11:34:26
Partie de Magna Verita sur forum .

Un groupe enquête auprès d’Henri Delfrotie le grand inquisiteur, un autre groupe fait mumuse. Tout se passe bien jusqu'à une phrase fatale. :

Bon ben alors voir Henri, pas celui qu'on cherche, l'autre.

Le reste se passe sur le chat.

(22:12:07) ray: Par contre Cina sur MV qu'est ce que c'est cette histoire: Bon, ben, allons voir Henri. Pas celui que l'on cherche, l'autre.
(22:12:36) Uphir: Henri l'inventeur.
(22:12:57) Cina_Mel: le génie. Qui est en réunion avec Maillapartir
(22:13:18) Archaon: Maillapartir? Mouarf.
(22:13:25) Cina_Mel: donc, on va encore errer un peu plus et finir par tomber sur les skins
(22:13:34) Cina_Mel: et là, ça risque d'être chaud
(22:14:11) Uphir: Surtout si tu leur dis que tu t'appelles Pierre AHMED !
(22:14:30) ray: j'y comprends plus rien
(22:14:43) Archaon: Bon, la séance papouilles est terminee. Je vous abandonne. Bonne soirée les gens.
(22:15:01) Cina_Mel: (j'ai une blague pourrie, je la garde pour moi)
(22:15:05) Cina_Mel: bonne soirée !
(22:15:25) Cina_Mel: tu es perdu où, Ray ?
(22:15:27) Archaon: C'est toujours bien les blagues pourries.
(22:15:41) Uphir: ++ Archaon
(22:16:18) Antinea: A+
(22:17:11) Angarad: ++
(22:19:18) BotRoliste: Archaon a été déconnecté (Temps écoulé).
(22:21:29) ray: ah ouais je revois à peu pret
(22:24:36) Uphir: Pierre Ahmed est pas très courageux, il a peur d'aller au donjon.
(22:24:45) Uphir: Pour un mec qui fait du JdR, ça la fout mal !
(22:25:11) ray: on refait un post indices ?
(22:25:28) Uphir: Bah c'est pas compliqué pour le moment.
(22:25:45) ray: ... ... ...
(22:25:46) Cina_Mel: moi j'ai pris des notes, je peux les recopier dans un post indice
(22:25:53) ray: super!!!
(22:25:59) Cina_Mel: mais je vois pas trop de piste
(22:26:16) ray: non mais juste qui est qui
(22:26:21) Cina_Mel: et pour le donjon, en fait
(22:26:29) Cina_Mel: disons que PAM est un mec prudent
(22:26:31) Uphir: Bernard Maure (le mec qu'on cherche).
(22:26:42) Uphir: Henri Delfrotie (l'inquisiteur en chef).
(22:26:50) Cina_Mel: et que si Henri n'est pas là, il se pourrait qu'il appelle Emma
(22:26:52) Uphir: Henri (le chef des inventeurs de Notre Dame).
(22:27:04) Uphir: Emma (la pute de la soirée artistique)
(22:27:13) Uphir: Oups, pardon, ça m'a échappé !
(22:27:15) Cina_Mel: mais non, tout de suite ^^
(22:27:51) ray: tu en as d'autres?
(22:28:11) Cina_Mel: skie moustache
(22:28:41) Uphir: Daniel, archange de la pierre ! :D
(22:28:48) Cina_Mel: enfin skye
(22:29:59) ray: celui qui a laissé un message sur le répondeur, c'est quel henri ?
(22:30:20) Njini: bonne nuit les gens
(22:30:32) Cina_Mel: you too, merci
(22:30:44) Cina_Mel: c'est Delfrotie
(22:30:45) ray: bye njini
(22:31:00) Uphir: Henri l'inquisiteur.
(22:31:09) Uphir: Suite à la lettre de Bernard.
(22:31:12) ray: et henri l'inventeur c'est qui alors?
(22:31:18) Uphir: Le Henri l'inventeur n'a rien à voir dans l'histoire.
(22:31:20) Cina_Mel: c'est mon pnj préféré
(22:31:26) Cina_Mel: si il m'a filé le pass
(22:31:28) ray: oh putain.......
(22:31:33) Uphir: C'est celui qui nous a filé les portables et comme Pierre Ahmed est une tarlouze...
(22:31:39) Cina_Mel: il m'a dit que maillapartir lisait dans les pensés
(22:31:39) Uphir: Et qu'il veut pas aller au donj'.
(22:31:42) Cina_Mel: *e
(22:31:54) Uphir: Bin il cherche des excues pour pas aller voir le VRAI Henri.
(22:32:03) Cina_Mel: vous vous en sortez très bien tous les deux
(22:32:26) ray: grrr
(22:32:30) ray: Bon, ben, allons voir Henri. Pas celui que l'on cherche, l'autre.
(22:32:36) Uphir: Normal, on est l'élite des forces angéliques !
(22:32:41) ray: comment ça pas celui qu'on cherche l'autre ?
(22:32:56) Cina_Mel: l'autre est en réunion avec Gilbert et maillapartir
(22:32:58) Uphir: L'aaaaaaaaaaamour du risque... Eric et Vanessa... les deux justiciers angéliques !
(22:33:11) BotRoliste: Njini a été déconnecté (Temps écoulé).
(22:33:19) Cina_Mel: j'me disais bien qu'il y avait un truc entre vous deux
(22:33:33) Uphir: Ouais, on est compétent.
(22:33:36) Uphir: :D
(22:33:54) Cina_Mel: c'est ça, exactement
(22:34:03) ray: (bip) mais j'arrive pas à la piger cette (bip) de phrase. Qui c'est celui que tu cherches et qui sait l'autre?
(22:34:10) ray: c'est
(22:34:41) Cina_Mel: on cherche henri D et PAM cherche l'autre Henri au cas-où il aurait des infos intéressantes
(22:35:07) Uphir: Tout en sachant que c'est une mauvaise piste... tout comme Emma.
(22:35:20) Uphir: On voit bien l'intérêt que notre chef de groupe porte à notre enquête.
(22:35:22) Cina_Mel: ou pas.
(22:35:33) Cina_Mel: PAM se sacrifie pour la cause commune
(22:35:51) Uphir: C'est ça. Comme picoler à la soirée...
(22:35:59) ray: mais on le cherche pas vraiment henri D on sait ou il est
(22:35:59) Uphir: Elle est où la cause commune ?
(22:36:09) Cina_Mel: non, on le cherche vraiment, lui
(22:36:28) Cina_Mel: la cause commune ? Ben, euh, l'esprit de sacrifice, prendre des risques et tout et tout
(22:36:38) ray: tu cherches l'inquisiteur?
(22:36:56) Cina_Mel: oui, on le cherche
(22:37:03) ray: ah ok
(22:38:01) ray: Dommage que BJ soit pas la ... il m'aurait donné la dose de limite de paracétamol à ne pas dépasser
(22:39:51) Cina_Mel: :/
(22:39:57) Uphir: En l'occurrence, c'est pas du paracétamol qu'il consomme le Pierre Ahmed !
(22:40:15) Cina_Mel: oui, il a de l'herbe dans ses poches
(22:40:28) ray: déja que j'étais un poil largué....bon la l'avantage c'est que ... je suis à jour
(22:41:01) Cina_Mel: j'ai demandé à BJ si c'était la peine de revenir faire une enquête de voisinage approfondi dans l'immeuble, il m'a dit non.
(22:41:36) Cina_Mel: en fait, on a le nom de delfotrie, qu'il est proche du Henri que l'on cherche
(22:41:44) Cina_Mel: mais on n'a pas ses coordonnées
(22:41:51) Uphir: Mais si on les a !!!
(22:41:57) Cina_Mel: nope
(22:41:59) Uphir: c'est l'Inquisiteur de Notre Dame !
(22:42:04) Uphir: C'est avec lui qu'on cause !
(22:42:09) Uphir: 8o
(22:42:09) Cina_Mel: ah bon ?
(22:42:13) Uphir: Mais oui !
(22:42:21) Uphir: C'est Clarissa qui nous a filé l'info...
(22:42:24) Cina_Mel: vous ne causez pas avec Walther ?
(22:42:29) Uphir: Mais non !
(22:42:38) Cina_Mel: c'est vraiment PAM qui fume ? ^^
(22:42:41) Uphir: Y'a quand même le nom du PNJ inscrit dessus.
(22:42:51) Uphir: Oh mon Dieu ai je envie de dire :D
(22:43:01) Cina_Mel: "c'était pas mon pnj" accent Rambo
(22:43:02) Cina_Mel: ^^
(22:43:12) ray: mais non ... on parle avec Henri D la
(22:43:32) ray: mais c'est pour ça que je comprenais rien à ton post
(22:43:35) Cina_Mel: bon, je sens que je vais aller me coucher
(22:43:39) Uphir: :D
(22:43:48) Uphir: Je comprends pourquoi Pole Emploi fonctionne mal.
(22:43:51) ray: le Henri qu'on cherche.......
(22:43:59) Uphir: Bonjour Henri, on a une place menuisier.
(22:44:02) Cina_Mel: ce n'est pas ce henri-là que vous recherchez
(22:44:12) Uphir: Oui, bin moi c'est Robert, et je suis charpentier ! :D
(22:44:19) ray: mais putain je viens de me retaper 30.000 posts
(22:44:31) ray: :-(
(22:44:34) ray: mais looll
(22:44:36) Cina_Mel: je suis désolée :(
(22:44:40) ray: pas de soucis
(22:44:51) ray: tu sais chez moi, le "putain" c'est une virgule
(22:44:54) Cina_Mel: j'ai vraiment cru que c'était le big boss
(22:45:14) Cina_Mel: c'est le sud
(22:45:14) ray: c'est le big boss du donjon on lui parle la
(22:45:49) Cina_Mel: je croyais que le big boss du donjon était Walther
(22:45:51) ray: tu vois du coup pourquoi je pigeais rien à ta phrase "Bon, ben, allons voir Henri. Pas celui que l'on cherche, l'autre. "
(22:45:57) Cina_Mel: le fabriquant de meth
(22:46:24) Cina_Mel: oui, du coup, ça fait tout de suite à côté de la plque
(22:46:35) Cina_Mel: on va mettre ça sur le compte de la cuite de PAM
(22:46:50) ray: pas de soucis :Pçç:P


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 17Mai, 2018, 07:35:41
Grande question lors d'un apérôliste (un apéro entre rôlistes)

Est-ce qu'un loyal bon vote à droite ?


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 15Juin, 2018, 18:28:05
Partie de Tiamat :
Issia joue Akemi une lycéenne (pratiquant le karaté) et Juju joue Testui un chanteur de J-Pop (pratiquant le ju-juitsu)
Ils sont dans un aéroport et les méchants sont sur le point de les attaquer à grands renforts de rafale fusil mitrailleur.
Testui se mire dans une vitre et contemple son visage d'un air pensif. Akemi le tire par la manche pour lui signaler que les bad guys sont là et qu'il va falloir se battre...

Testui : J'ai le teint un peu pâle quand même, il faudrait que je fasse quelque chose pour le raviver, une petite cure peut être ?
Akemi : Pas de problèmes ! *lui assène une gifle*
Testui : Aie ! *se frotte la joue* c'est malin, je l'ai que sur un seul côté...
Akemi : On va arranger ça ! *lui assène une 2e gifle, mais sur l'autre joue cette fois ci*.

Notons aussi :
Lurker Above  à une PNJ inquiète de voir des types habillés façon militaire rôder près de chez elle: "J'ai ramené des copains"
Issia: " Hein quoi des lapins ?"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: cccp le 18Septembre, 2018, 11:34:18
Il faut que j'arrête de me poser des questions parfois :

es nains, qui ont une reproduction similaire à la limace de mer.
Le nain a des organes mâles et femelles. Et quand deux individus se rencontre ils se livrent un "combat" avec leur pénis-épée, Celui qui gagne ensemence le perdant et en même temps lui injecte des hormones qui induise l'activation des organes féminins du vaincu.

Cette hypothèse, outre son élégance, explique pourquoi :
- on ne voit jamais de naines
- les nains n'utilisent pas l'épée.




 Sinon, vous l'ignorez probablement, mais le lammasu et le minotaure sont en fa même espèce. Le lammasu étant la forme diploïde et le minotaure la forme haploïde.
Cela signifie qu'un lammasu peut donner naissance, sans fécondation, à des minotaures.
Quand deux minotaure de sexe différents se rencontrent et s'accouplent, le minotaure femelle donnera un lammasu.
Il est à noter que l'accouchement est toujours fatal pour la minotaure.


Titre: Re : Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 18Septembre, 2018, 12:01:54

Cette hypothèse, outre son élégance, explique pourquoi :
- on ne voit jamais de naines
- les nains n'utilisent pas l'épée.


Son élégance ? ...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 02Décembre, 2018, 03:25:01
Lors d'une sortie en guilde à WoW :
- Borogh le chaman : Roooooo, j'en ai marre de ne récupérer que du matériel de calligraphie ! Je vais finir par devoir apprendre le métier, si ça continue...
- Gurzraki, l'autre chaman : Euh... Mais tu ES calligraphe !
- Borogh : Mais oui, tiens ! C'est vrai ! Ah ben du coup, tout s'explique...


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Cuchulain le 02Décembre, 2018, 03:37:52
Lors d'une sortie en guilde à WoW :
- Borogh le chaman : Roooooo, j'en ai marre de ne récupérer que du matériel de calligraphie ! Je vais finir par devoir apprendre le métier, si ça continue...
- Gurzraki, l'autre chaman : Euh... Mais tu ES calligraphe !
- Borogh : Mais oui, tiens ! C'est vrai ! Ah ben du coup, tout s'explique...


Tiens ça me rapelle une partie d'Hexagon Universe :

Juju : "Bon il nous faut quelqu'un qui sache voler... Merde c'est moi !"


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Kérosène le 02Décembre, 2018, 09:41:50
Le pire que j'ai vu, c'est quand même :
PJ : Il nous faudrait un cambrioleur pour faire ça...
MJ : Euh... tu as regardé ta feuille de perso récemment ?
PJ : Ooooh !


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Acritarche le 11Décembre, 2018, 07:42:12
Partie de MEGA 5 ce WE au Don des Dragons, ambiance who dunnit victorien à la Scoobidoo. Nous jouions une Scoobidoo team adapté avec Sccobidoo en alien en visite incognito sur Terre, Sammy en MeGa qui l'accompagne, Daphné en contact local et Fred et Véra qui ne connaissait pas leur existence.

Un PJ fait un test pour tenter de convaincre un PNJ.
— 10 c'est un chiffre rond…
— Espérons qu'il arrondisse les angles!

Le constable local à qui Véra venait de faire le résumé de l'intrigue:
— Je croirai à vos histoire abracadabrantes le jour où j'entendrai un chien parler!
— Mais je parle!, dit Scoobidoo

Sammi:
— La magie existe, c'est la force de l'Univers… Vous ne pouvez pas comprendre, vous n'avez jamais visité Tatooine.
Véra:
— J'aimerais vraiment bien aller en Tunisie!



Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: estrella le 20Mars, 2019, 05:19:23
Partie de Chroniques oubliées.

MJ: Tu regagnes tous tes points de vie.
Par contre, tu n'as plus de bras.


Titre: Re : Carnets noirs : LE RETOUR
Posté par: Ohtar Celebrin le 20Mars, 2019, 12:36:02
Ah DD...

Ca vaut mieux que"Tu regagnes tous tes bras. Par contre tu n'as plus de point de vie." :momie:
 :mrgreen: