Les Salons de la Cour

Parties en ligne => PbM Berlin XVIII => Discussion démarrée par: FaenyX le 22Mars, 2020, 09:53:28



Titre: La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 22Mars, 2020, 09:53:28
Sans doute est-ce sa mine renfrognée. Toujours est-il que Schelling échappe aux propositions des nombreux prostitué(e)s qui peuplent Dimitroff Strasse.
Il reconnaît de temps à autre des visages et, pour certains, se souvient des circonstances dans lesquelles il a croisé ces travailleurs du plaisir. Un tel fut arrêté pour défaut de permis de prostitution, une telle parce qu'elle revendait des contraceptifs de contrebande.
Parfois, il perçoit un léger hochement de tête, que lui seul doit voir. Il n'est pas inconnu dans ce quartier.

En bousculant par mégarde un client qui s'éloigne rapidement, Hugo s'approche d'un prostitué qu'il pense connaître. Il ne peut se rappeler son nom, mais se revoit l'interroger de façon "intimidante" dans une impasse crasseuse, au sujet d'un violeur récidiviste, il y a des années de cela. L'autre l'a reconnu aussi et fait un pas en arrière, d'instinct.
(https://zupimages.net/up/20/12/g6rl.jpg)


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 22Mars, 2020, 13:16:36
Schelling, très calme, lève la main en signe d'apaisement.

- Hello... Je vois que tu te souviens de moi. J'aurais quelques questions à te poser... T'es du genre observateur, si je me rappelle bien...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 23Mars, 2020, 10:17:45
Sans doute l'homme face à Schelling a-t-il "reniflé" le Falk, à moins qu'il ne se souvienne de leur précédente rencontre.
- Je suis en règle, officier. Mon permis est valide...
Mais, lorsque Hugo secoue la tête, il comprend vite qu'il n'est pas sa cible. D'un geste, il montre un bar non loin, sous une enseigne clignotante qui donne une teinte rose à l'après-midi gris. L'homme se dirige vers l'établissement, le Falk lui emboîtant le pas.

Quelques minutes plus tard, tous deux sont assis autour d'une table, dans un bar où nulle lumière du jour ne parvient. Au centre de la pièce, sur une scène de quelques mètres carrés, une fille dans le plus simple appareil se déhanche sur une mélopée faite de basses, tandis qu'une poignée d'hommes profitent du spectacle. Plusieurs entraîneuses vont et viennent dans la salle. Certaines disparaissent par un couloir situé au fond de la salle, suivies chaque fois par un client. Hugo préfère ne pas savoir ce qui se passe là-bas.

Avalant une gorgée de soda, l'homme se penche vers Hugo.
- Alors, comme ça, vous avez besoin de moi, officier ? On s'est quittés en mauvais termes, il y a quelques années, non ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 24Mars, 2020, 11:46:42
- La roue tourne. C'était avant ma mort. T'as pas entendu la bonne nouvelle ?  Je suis ressuscité...

Après cette entrée en matière ironique, Schelling avale quelques gorgées de café, puis explique le topo, au sujet des deux braqueurs, en donnant leur signalement détaillé.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 24Mars, 2020, 14:21:28
L'homme hausse les épaules lorsque Hugo évoque sa "mort", soit parce l'événement l'indiffère, soit parce qu'il ne sait pas de quoi parle le Falk.
Puis, quand Schelling a fini de lui exposer ses recherches, il répond :
- Ces deux lascars, je ne les ai pas vus...mais je peux me renseigner, des fois qu'ils seraient passés dans le quartier.
Il finit son verre et fixe un instant le policier, avant d'ajouter :
- Je peux y aller ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 24Mars, 2020, 15:05:37
Schelling lui donne son numéro de portable.

- Si tu apprends quelque chose... ou si t'as besoin d'un service. Je veille toujours sur mes sources de renseignements...

Hugo quitte le rade et décide de continuer à traîner dans le quartier, en ouvrant l'oeil...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 25Mars, 2020, 09:48:45
Au fur et à mesure qu'il arpente Dimitroff Strasse, Hugo croise des visages qu'il pense reconnaître. Son parcours l'a fréquemment amené dans ce quartier, le haut lieu de la débauche du Secteur XVIII, enclave prétendument sous contrôle, mais dont il sait qu'elle est aux mains des gangs.

Alors qu'il hésite à interpeller une femme qui attend quelque hypothétique client, son téléphone vibre dans sa poche. C'est le numéro de Svetlana qui est affiché, par un curieux clin d’œil du destin. Elle arpenta cette rue, il y a de cela des années...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 25Mars, 2020, 11:53:57
Schelling décroche et gagne un recoin de rue un peu à l'écart (autant que faire se peut).

- Schelling, j'écoute...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 25Mars, 2020, 15:49:06
La voix reconnaissable de Svetlana se fait entendre dans l'appareil. En arrière-plan, Hugo distingue les bruits du Zapoï.
- Hugo ? Une de mes copines m'a signalé un truc qui a peut-être quelque chose à voir avec ton affaire...
Elle marque une pause et reprend.
- Ce matin, un type est venu dans son...établissement, accompagné de deux autres types. Ces deux là avaient le type "hispanisant" et ont fait vilaine impression. Ils cherchaient une fille, mais on ne les a pas laissés entrer, ils n'avaient pas l'air sain.
Tu penses que ça a quelque chose à voir avec les lascars que tu cherches ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 25Mars, 2020, 20:41:00
Tu m'étonnes... Schelling demande à Svetlana les coordonnées de l'établissement et quelques précisions : quand elle dit qu'ils cherchaient une fille, elle veut dire "une fille en particulier" ou bien qu'ils étaient simplement en virée ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 26Mars, 2020, 17:56:32
Au bout du fil, Svetlana donne quelques précisions à Hugo : les trois hommes se sont présentés dans une agence d'escort-girls, "Les renardes d'argent", tenue par une certaine Irma, une amie de Svetlana. Si elle bien compris, celui qui menait le trio cherchait une fille en particulier.
C'est surtout le comportement des deux hispanos qu'a remarqué Irma. L'un d'entre eux a voulu aborder l'une des employées de l'agence, mais s'est fait vertement rembarrer par l'agent de sécurité qu'Irma emploie.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 26Mars, 2020, 18:03:27
OK... Elle a donné à Hugo le contact de l'agence ?  Dans ce cas, Schelling appelle recta.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 26Mars, 2020, 18:14:29
Ni une ni deux, Schelling compose le numéro de l'agence :
- Les renardes d'argent, vous désirez ?
La voix féminine est douce, et une musique feutrée se fait entendre en arrière-plan.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 26Mars, 2020, 20:20:06
- Sergent-chef Hugo Schelling à l'appareil. Vous avez récemment eu la visite de personnages qui intéressent nos services... Je peux passer discuter de tout ça ? Nous avons de bonnes raisons de penser que ces individus sont dangereux.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 27Mars, 2020, 10:38:37
La femme au bout du fil a marqué une pause, s'attendant sans doute à une toute autre demande. Après quelques secondes, elle déclare :
- Nous sommes sur Katalina Strasse...je vous demanderai de faire preuve de discrétion, Sergent-Chef.
Elle raccroche aussitôt.

La rue en question est toute proche et il ne faut que quelques minutes à Hugo pour la trouver, se frayant un chemin dans la faune de la Petite Amsterdam. Des clubs et des bars qui se succèdent lui parviennent des musiques et des sons invitant aux plaisirs des sens. Plus d'une fois, on lui lance une œillade, un geste d'invitation, mais son air revêche met fin rapidement à toute tentative. Il se ferme à l'appel de la chair.
Katalina Strasse est une ruelle plus calme qui coupe Dimitroff Strasse. Au pied d'un immeuble étonnamment bien entretenu, une petite plaque métallique discrète annonce "Les renardes d'argent ". Lorsqu'il s'annonce, la porte s'ouvre sans bruit et il se retrouve bientôt dans un hall où une femme vêtue d'un tailleur l'accueille.

- Sergent-Chef Schelling, je suppose ? Irma Knopp. Entrez dans mon bureau, je vous prie.
(https://zupimages.net/up/20/13/zjs5.jpg)

Hugo n'a pu qu'entrevoir le salon aux lumières tamisées sur lequel donnait l'entrée et où il a cru voir une silhouette féminine. Un parfum qu'il ne connaît pas flotte dans les lieux.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 27Mars, 2020, 11:06:15
(C'est clairement plus haut-de-gamme que les lieux qu'Hugo fréquente habituellement...  :mrgreen:)*

Une fois dans le bureau, il s'adresse à la sous-maxé, en restant debout (genre boulot-boulot, il sera toujours temps de briser la glace plus tard si nécessaire), sur un ton de vieux briscard qui connaît ses manières :

- Fraulein Knopp... Je sais qu'un établissement comme le vôtre tient à préserver une relative discrétion... mais aussi une certaine sécurité, pour vos clients comme pour vos prestataires... Et j'ai cru comprendre que vous aviez eu quelques problèmes, récemment, avec un groupe d'individus dont le signalement pourrait correspondre à des personnes que nous recherchons activement... Vous voyez, j'imagine, de qui je veux parler ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 28Mars, 2020, 10:38:48
Irma Knopp affiche sans doute le même sourire qu'elle offre à tous ses clients :
- Je vois....Si nous n'avions pas une amie commune, Sergent-Chef, je vous demanderais de quitter les lieux, et serais dans mon bon droit.
Elle montre le fauteuil face à elle, invitant Hugo à s'y installer.
- Mais nous pouvons discuter en bonne intelligence... je vois tout à fait à quel incident vous faites allusion.
Elle sort d'un tiroir un paquet de cigarettes et en propose une au Falk face à elle.
- L'homme qui est passé, accompagné de ses deux amis, cherchait une fille. Visiblement, mon établissement n'était pas le premier à la porte duquel il frappait.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 28Mars, 2020, 10:53:00
Schelling accepte le fauteuil et la clope. Il approuve d'un hochement de tête les premières paroles d'Irma Knopp, l'air de dire : oui, bien sûr, on se comprend tout à fait, vous et moi.

- Comme je vous l'ai dit, nous avons de bonnes raisons de croire que ces individus sont ceux que nous recherchons dans le cadre d'une affaire prioritaire...

Il lui donne ensuite le signalement détaillé des deux braqueurs, puis lui pose les questions qui comptent :

- L'établissement disposerait-il, par hasard, d'un système de vidéosurveillance ?  D'images qui pourraient nous être transmises - en toute discrétion, bien entendu, et sans impliquer officiellement les Renardes ?

- Qui était la fille qu'ils cherchaient ?  Son nom ?  Est-ce que Fraulein Knopp la connaît ?

- Qu'ont dit ces types juste avant de repartir ?  Ont-ils mentionné qui que ce soit ?  Un autre endroit ?

Pendant leur entretien, Hugo essaie aussi de faire sentir à fraulein Knopp que ces individus pourraient constituer un danger pour son établissement et qu'elle a donc tout intérêt à aider "la loi et l'ordre" à les mettre hors d'état de nuire. Schelling connaît bien ce genre de femme d'affaires et doit donc savoir sur quels points insister, sur quelles cordes jouer...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 28Mars, 2020, 11:24:30
Irma Knopp tire une bouffée de sa cigarette et prend le temps de la savourer. En allumant celle qu'elle lui a offerte, Hugo se rend compte qu'il s'agit de vrai tabac et non du substitut de synthèse qu'il fume d'ordinaire.
- Nous n'avons pas de vidéosurveillance. C'est un choix délibéré, Sergent-Chef. Les clients des Renardes d'Argent veulent que ce qui se passe ici reste ici et ne puisse jamais en sortir. Mes employées aussi, d'ailleurs.
Elle a un sourire énigmatique, presque félin.
- Encore une fois, c'est parce que Svetlana vous a recommandé que je vous parle. Les hommes qui sont venus, et surtout leur chef, ou celui qui m'a semblé jouer ce rôle, cherchait une certaine Vandy.
Ils n'ont pas obtenu la moindre information de ma part et sont repartis.
Je crois qu'ils étaient plutôt....déçus, dirais-je.

Elle lit dans les yeux de Schelling les questions que le Falk brûlent de lui poser.
- Je sais, vous vous demandez comment j'ai pu les convaincre de partir.
Puis, d'une voix ferme :
- Oskar ?

Il s'est écoulé le temps d'un battement de cœur à peine. Une porte située derrière Irma Knopp s'ouvre et la silhouette d'un homme apparaît :
(https://zupimages.net/up/20/13/uuc3.jpg)

Irma n'ajoute rien, elle continue de sourire.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 28Mars, 2020, 16:59:52
Est-ce que ce nom de Vandy dit quelque chose à Schelling ?

Est-ce que Knopp confirme que les individus correspondent bien au signalement des braqueurs ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 28Mars, 2020, 17:50:11
D'un geste de la main, Fraulein Knopp a indiqué à Oskar que tout allait bien. Le colosse a quitté la pièce, aussi vite qu'il était apparu et c'est comme s'il n'avait jamais été là.
Vandy...ce qui ressemble à un surnom de "travail" ne dit rien à Hugo, qui termine sa cigarette en savourant son goût.

A la description des deux hispanos qui étaient chargés de "s'occuper" des jeunes femmes tandis que le troisième larron s'en prenait aux banquiers, Irma Knopp hoche la tête.
- Ce que vous me décrivez ressemblent en tous points aux deux hommes qui suivaient l'autre, le "meneur", comme je l'appelle. Le plus petit d'entre eux a voulu s'approcher du salon que vous avez entrevu tout à l'heure, mais le plus grand lui a mis la main sur l'épaule et il s'est arrêté.

Elle hausse les épaules et sourit à nouveau au Falk :
- Celui qui parlait a insisté, il voulait absolument savoir si je connaissais cette Vandy... Oskar est arrivé et ils ont fini par partir.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 28Mars, 2020, 19:46:00
- Vous ou votre... agent de sécurité, auriez-vous remarqué quoi que ce soit qui nous permettrait de localiser ces hommes ?  Une allusion à un endroit ?  A un rendez-vous ?  Un nom propre mentionné au passage ?

Schelling pose ces questions par acquit de conscience mais pense qu'il a déjà appris tout ce qu'il pouvait... enfin bon, sait-on jamais ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 28Mars, 2020, 20:03:37
Irma Knopp secoue la tête :
- Non, une seule chose les intéressait...cette Vandy.
Elle regarde intensément Hugo, comme si elle cherchait quel degré de confiance elle peut avoir en lui.
De son côté, le vieux Falk sent que cette femme contrôle son petit univers et que, si elle n'a rien dit au trio qui est venu l'interroger, elle n'a dit que ce qu'elle voulait à Schelling.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 29Mars, 2020, 12:39:12
Mmmh. My thoughts exactly.

Schelling remercie, donne son numéro "au cas où" et sort. Il rappelle fissa Svetlana...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 29Mars, 2020, 14:14:44
En sortant de l'agence, Hugo n'est pas totalement satisfait de son entrevue avec Irma Knopp. Cela s'entend probablement au ton de sa voix lorsqu'il appelle Svetlana.
- Hugo ? Un souci ?

Tout en se frayant un chemin dans la foule de "consommateurs", reprenant contact avec le bruit de la rue, les sons s'échappant des différentes boutiques et celui des gens autour, Schelling s'adosse un instant contre la vitrine d'un peep-show pour parler à sa vieille copine.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 29Mars, 2020, 15:28:05
- Hello, Svet... Je sors de chez Knopp et ses Renardes... Vandy, ça te dit quelque chose ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 29Mars, 2020, 16:07:00
- Vandy ? Non, désolée...qu'as-tu pensé de mon amie Irma ?
La pluie recommence à tomber, mais cela ne disperse pas pour autant la population de DimitroffStrasse.
Hugo se demande si ses collègues avancent, dans leurs recherches et où ils sont, à ce moment. Il songe aussi à Lorelei.
La lassitude s'abat sur lui, et le brouhaha de la rue l'insupporte. Sans doute est-ce dû au contraste entre la tranquillité qui régnait tout à l'heure, dans le bureau d'Irma Knopp...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 29Mars, 2020, 19:55:40
Schelling termine rapidement sa conversation au téléphone. Il va rentrer à la Falkhouse, avec l'espoir de trouver le surnom "Vandy" dans une base de données...


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 30Mars, 2020, 08:34:16
Tel un robot, Hugo trace sa route jusqu'à la station de U-Bahn et se fraie une place sur le quai jusqu'aux rames remplies. La fin de journée approche et les citoyens rentrent chez eux. Il lui faut jouer des coudes pour trouver une place dans le wagon surchargé. Malgré tout, la fatigue s’abattant sur lui, il s'endormirait presque, le bras accroché à la barre métallique. Encore un de ces terribles coups de pompe, comme il en a souvent depuis sa "mort".

Puis, au bout de quelques poignées de secondes, l'extrême lassitude reflue, comme si le sang se remettait à circuler dans son cerveau.
Ce n'est pas encore pour cette fois.

A la station Hallenberg, Hugo sort du train, pour changer de ligne, afin de rejoindre la Falkhouse. La foule est encore plus dense sur le quai : le U-Bahn est en retard et Schelling apprend sur les quelques écrans de contrôle en fonctionnement qu'un "incident voyageur" bloque le trafic. Encore un désespéré qui a choisi cette ligne et ce moment pour se jeter sous un train, rumine-t-il.
Le temps que des secours arrivent, qu'ils ramassent "la viande" et que tout puisse repartir, le Falk se dit qu'il risque de rester un bon bout de temps dans cette foule tassée sous terre.


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 30Mars, 2020, 10:34:31
Schelling prend son mal en patience, fataliste. Il en profite pour se racler le cerveau : est-ce qu'il aurait, au cours de ses précédentes affaires, rencontré ou entendu parler d'une certaine Vandy ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 30Mars, 2020, 10:56:18
Vandy, un diminutif, sûrement, qu'il n'aura qu'à confier à Velda, dans la catégorie "prostitution", pour le Secteur XVIII et il devrait se retrouver avec une petite liste de filles à trouver, à localiser, à interroger. Encore une fois, il va lui falloir explorer toutes les ramifications d'un réseau... que de temps perdu, pendant lequel les trois lascars peuvent déjà être loin, ou préparer un nouveau coup.

Enfermé en lui-même, Hugo Schelling sent les connexions dans son cerveau, comme si le passage à vide de tout à l'heure lui avait permis de prendre son élan avant d'avancer.
Les mots de l'énigmatique Fraulein Knopp, tout à l'heure et sa façon de ne répondre qu'en partie aux questions (et encore, pas à toutes), étaient autant de portes qui ne s'ouvraient pas, ne voulaient pas s'ouvrir. Elle contrôlait tout, du début à la fin...
Pourquoi ?


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: olivier legrand le 30Mars, 2020, 12:54:24
Si Knopp souhaitait vraiment garder les flics en dehors de tout ça, elle serait restée shtum avec Svetlana.

Après, il semble évident qu'elle ne dit pas tout - sans doute une seconde nature, vu son business. Ou peut-être qu'elle est plus impliquée / mieux informée qu'elle ne le laisse entendre. Et le petit numéro avec son cerbère était aussi une façon "feutrée" (pas tant que ça, en fait...) de faire comprendre à Schelling que les confidences n'iraient pas plus loin.

Du reste, c'est un peu le comportement par défaut de tous les individus questionnés jusqu'ici. Il y a une "zone aveugle" au milieu de toute cette affaire...

Hugo continue à faire tourner les engrenages alors qu'il regagne la Falkhouse. Pourquoi ces braqueurs chercheraient-ils une fille en particulier ?  En équipe... Ca veut dire que Vandy en sait trop et qu'elle a pris la tangente. Mais j'imagine qu'ils ne sont pas allés faire la tournée de tous les "établissements" du quartier pour vérifier. S'ils ont sonné chez Knopp, c'est qu'ils savaient quelque chose, eux aussi - d'autant que les Renardes d'Argent n'est pas non plus un "open bar" (si j'ose dire).

Dès qu'il pourra accéder à Velda, il va rechercher "Vandy" mais aussi, bien sûr, "Irma Knopp" et "les Renardes d'Argent"...  


Titre: Re : La Petite Amsterdam (Olivier)
Posté par: FaenyX le 30Mars, 2020, 15:06:03
Tout le monde trimbale ses petits secrets, se répète Hugo alors que le U-Bahn redémarre.
Il entrevoit, à travers la vitre rayée du wagon, deux Koss sur le quai, portant un sac gris, lourd de ce qui fut un être humain, peu avant. Personne ne réagit, tant ce spectacle est devenu habituel.

Quand il entre dans la Falkhouse et rejoint son bureau, les questions continuent de se bousculer dans sa tête.
Tellement de questions, et si peu de réponses...

Dans le bureau qu'il partage avec son équipe, se trouve le jeune Mark Junge, qu'il a l'impression d'avoir quitté il y a plusieurs jours...
On se retrouve ici : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5192.msg145675#new (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5192.msg145675#new)