Les Salons de la Cour

La Cour d'Obéron => Te Deum => Discussion démarrée par: Notilus le 19Mars, 2020, 18:25:45



Titre: [Jeu] Grâce "En garde"
Posté par: Notilus le 19Mars, 2020, 18:25:45
Bonjour,

Page 270 du livre de règle de la 2e édition il est écrit "En garde : Personnage constamment en alerte ; sauf à être attaqué par surprise, le personnage a toujours l'initiative de la première action avec des armes d'escrime [...] de lancer [...] et / ou avec des armes de poing [...] (Valable même si le personnage doit dégainer face à adversaire qui a déjà une arme en main.)"

1er question : si le personnage utilise une arme à distance (comme une fronde) cela signifie qu'il attaquera en premier, sans qu'il soit nécessaire de comparer l'initiative des opposants, c'est bien ça ?

2e question : si j'ai raison à ma première question, je suppose que les éventuelles actions supplémentaire de chaque opposant alternent ensuite (même si le personnage ayant la grâce "En garde" a une initiative supérieure à celle de son opposant et plusieurs actions par tour, il ne va pas effectuer deux actions à la suite.)

3e question : si le personnage utilise une arme de corps à corps, il n'effectue pas une action avant son adversaire mais choisi simplement en deuxième l'action qu'il fera, sans qu'il soit nécessaire de comparer les initiative, c'est bien ça ?

Merci d'avance


Titre: Re : [Jeu] Grâce "En garde"
Posté par: Xaramis le 20Décembre, 2020, 20:24:38
Voici mes interprétations de la Grâce "En garde", au regard des questions posées.
Encore un fois, il ne s'agit que de ma façon de voir, et je pourrais être déjugé par l'auteur du jeu.

1er question : si le personnage utilise une arme à distance (comme une fronde) cela signifie qu'il attaquera en premier, sans qu'il soit nécessaire de comparer l'initiative des opposants, c'est bien ça ?
Cette Grâce ne couvre pas toutes les armes à distance; celles portées dans la description de cette Grâce sont celles de lancer (fronde, poignards et couteaux de jet), et les armes à feu de poing (pistolet, pistole).
Sous réserve que ce soit bien un arme à distance incluse dans la liste, j'interprète la Grâce comme permettant au personnage qui en dispose de porter son attaque le premier, sans comparer son Initiative avec celle de son opposant.

Citation
2e question : si j'ai raison à ma première question, je suppose que les éventuelles actions supplémentaire de chaque opposant alternent ensuite (même si le personnage ayant la grâce "En garde" a une initiative supérieure à celle de son opposant et plusieurs actions par tour, il ne va pas effectuer deux actions à la suite.)
A mes yeux, il y a bien alternance ainsi.
Comme indiqué dans les règles sur les "actions par tour) (p. 299), si l'un des deux combattants dispose de plus d'actions par tour que son adversaire, il joue ces actions surnuméraires à la fin du tour. Donc, pour les actions au-delà qu quota de son adversaire, il effectue plusieurs actions de suite.

Citation
3e question : si le personnage utilise une arme de corps à corps, il n'effectue pas une action avant son adversaire mais choisi simplement en deuxième l'action qu'il fera, sans qu'il soit nécessaire de comparer les initiative, c'est bien ça ?
Je le comprends ainsi, moi aussi.