Les Salons de la Cour

Parties en ligne => PbM Berlin XVIII => Discussion démarrée par: FaenyX le 15Janvier, 2020, 12:30:29



Titre: WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 15Janvier, 2020, 12:30:29
Le binôme formé par Hugo et Gönul est de retour. L'un et l'autre songent à la veille au soir, et du regard de Lorelei face à son "client".
En silence, ils regardent autour d'eux, tâchant de repérer quoi que ce soit qui sorte de l'ordinaire dans WilhelmStrasse.

Le quartier ressemble à bien d'autres endroits du Secteur, avec ses rues encombrées, ses trottoirs sales et les panneaux digitaux accrochant le regard.
WilhelmStrasse est sans doute perpétuellement plongé dans la grisaille, coincée qu'elle est entre les immeubles. Quelques passages réservés aux piétons percent ces derniers, permettant de rejoindre d'autres rues parallèles. Ces passages aux murs couverts de graffitis et de tags exhalent, lorsque les Falks passent à leur hauteur, une odeur d'humidité, d'urine et d'ordure. Dans plusieurs de ces passages, Gönul et Hugo ont distingué les silhouettes de clochards, tapis sous des sacs, cachés tant bien que mal aux regards des passants, bien que ceux-ci n'aient même pas un regard pour eux.

Quelques boutiques, essentiellement de restauration rapide, ainsi que des bars de nuit, émaillent ça et là les façades. Ce décor ressemble fort à bien d'autres du Secteur.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 15Janvier, 2020, 12:37:20
Schelling et sa co-équipière commencent à suivre la routine habituelle, interrogeant les clodos, les commerçants etc. : questions, signalement des braqueurs etc.

Entre les deux Falks, un silence de plomb.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 16Janvier, 2020, 21:01:31
Non loin de l'entrée de l'immeuble de Kristine Confrey, dans un de ces passages obscurs, à demi caché entre deux containers à ordures, un clochard attire l'attention des deux Falks. Assis contre le mur et couvert d'une couverture à la couleur indéfinissable, l'homme regarde dans le vide. Il ne réagit pas lorsque Schelling s'approche de lui et on pourrait presque penser qu'il dort.

Lentement, il tourne la tête vers les deux policiers. L'odeur qui l'entoure, faite d'humidité et de déchets, ne semble pas l'affecter. Hugo devine qu'il est aux aguets, prêt à fuir si le danger s'annonce.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 17Janvier, 2020, 00:14:11
Schelling se penche vers lui, un paquet de clopes ouvert à la main...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: cccp le 17Janvier, 2020, 01:28:03
Gönul ne peut s'empêcher une moue de dégoût.

Hier les putes, aujourd'hui les clodos, demain les junkies ?

Gönul cherche sur elle et autour d'elle de quoi amadouer l'homme pour se raviser.
Elle ne veut pas acheter l'homme, elle aurait l'impression de déchoir.
Elle fait un pas de recul prête à jouer le rôle du mauvais flic.
Ca tombe bien, elle a peur, elle est stressée...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 17Janvier, 2020, 11:15:11
Son instinct de vieux flic permet à Schelling de sentir le stress de Gönul - et, du coup, il se demande s'il n'a pas mal évalué sa jeune co(équipière (du coup, "l'instinct de vieux flic..."  ::)). Une partie de lui aurait envie de la prendre par le colback et de lui gueuler un truc du genre : "Si la demoiselle a peur de se salir les mains, elle devrait peut-être envisager une reconversion..." mais il s'abstient. Et il est, brusquement, incapable de se souvenir de lui-même à l'âge de la jeune Turkish. Il chasse de son cerveau la "tempête-sous-un-crâne" qu'il sent monter pour se concentrer sur le clodo.

Accepte-t-il la cigarette (voire le paquet) ?

Soudain, avec une demi-minute de retard, une vision s'impose à l'esprit d'Hugo : lui, tout jeune Falk, il y a plus de trente ans... Le bleu complet. Mais sans états d'âme.

On ne savait pas ce que c'était, à l'époque. Sans doute un truc de générations. La Guerre Sans Fin nous a modelés. Il fallait survivre. S'en tirer, c'était tout ce qui comptait. Et c'est ce que j'ai fait. Je m'en suis tiré. Sans états d'âme. Sinon, je serais à la place de ce clodo, affalé en face de moi.

Fin du flash intérieur. Alors, le clodo ?  La clope ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 17Janvier, 2020, 17:59:23
La main de l'homme se pose sur le paquet de cigarettes entamé et, en l'absence de résistance de la part de Schelling, se referme sur la boîte. Le clochard glisse le paquet dans une des poches intérieures du vieux manteau trop grand pour lui. Ce sont quelques instants de réconfort que vient de lui offrir le Falk ou, plus probablement, une monnaie d'échange contre un peu d'abri, une boisson chaude ou l'assurance de ne pas se faire passer à tabac.

Ses yeux fixent ceux de Hugo.
- Danke.
Un léger accent danish traduit les origines de l'homme dont les Falks ont bien du mal à estimer l'âge. Des rides parcourent son visage buriné et parcouru de cicatrices. Il y a longtemps qu'il vit dans la rue, cela ne fait aucun doute.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 18Janvier, 2020, 10:38:45
Schelling fait un signe de tête, affiche un (tout petit) sourire et se lance :

- On cherche deux types. Des braqueurs.

Il donne rapidement leur signalement.

- Ca te dit quelque chose ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 19Janvier, 2020, 17:40:32
L'homme ferme les yeux et réfléchit, à moins qu'il ne veuille jouer un peu avec les nerfs des deux Falks qui attendent sa réponse :
- Peut-être... personne ne me voit ici, mais je vois tout le monde ou presque.

Il ouvre les yeux et jauge du regard la patience de Schelling.
- C'était il y a trois ou quatre jours, non ? Tôt le matin, c'est ça ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 19Janvier, 2020, 20:41:48
Schelling acquiesce.

- Exact!  Tu vas nous raconter tout ça autour d'un café... d'accord ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 21Janvier, 2020, 12:08:04
Peu après, serrant entre ses mains tachées et maigres un gobelet rempli de café fumant, l'homme donne quelques détails aux deux Falks.
- Ces deux hommes, je les ai vus... ils ont traîné dans la rue, comme s'ils cherchaient une adresse... Le plus grand s'est arrêté pour fumer une clope, à quelques mètres de moi.
Il avale lentement une gorgée, puis continue.
- Je lui en ai demandé une, il m'a envoyé balader, c'est pour ça que je m'en rappelle... Après, ils sont rentrés dans l'immeuble, là-bas, au moment où un type en sortait. Je me suis dit qu'ils préparaient un truc, à se faufiler en douce, comme ça.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: cccp le 21Janvier, 2020, 13:22:19
Les automatismes appris à l'école reviennent :  

"Le grand,  c'était bien un noir avec des dreadlocks  ?"


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 22Janvier, 2020, 18:44:00
Les yeux de l'homme se dirigent vers Gonül :
- Ah...t'es une marrante, toi !
Il soupire et, après une nouvelle gorgée de café, ajoute :
- Non, il était comme l'a décrit ton...partenaire. Cheveux bruns, très courts...
Il regarde de nouveau la jeune Falk. Sans doute se demande-t-il à quel jeu elle joue, là.


Titre: Re : Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 22Janvier, 2020, 19:56:22
Il regarde de nouveau la jeune Falk. Sans doute se demande-t-il à quel jeu elle joue, là.

(Il n'est pas le seul  :mrgreen:)

Avec un sourire de type sympa, Schelling encourage leur témoin à se concentrer.

- Et quand ils sont ressortis ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 24Janvier, 2020, 12:38:14
L'homme hausse les épaules et se tourne de nouveau vers Schelling :
- Quand ils sont repartis.. ils avaient l'air plutôt pressés. Ils sont passés devant moi, sans me remarquer et ont filé jusqu'au bout de la rue...
Il termine son café et ajoute :
- Je mangerais bien un morceau, moi...

Autour du trio, la vie suit son cours, dans la rue. Nul ne s'intéresse aux Falks ni à l'homme qu'ils interrogent.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 25Janvier, 2020, 13:44:55
Schelling lui tend un (petit) billet mais attend la réponse de l'homme pour lâcher prise.

- Jusqu'au bout de la rue... Tu te rappelles de quel côté ils ont tourné ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 26Janvier, 2020, 13:13:25
L'homme prend le billet tout en affectant un air désabusé, comme si le geste confirmait sa position vis-à-vis du Falk :
- Au bout de la rue, ils ont tourné sur la droite...sans doute vers la station de U-Bahn, elle est à une centaine de mètres...
Il fait un clin d’œil aux policiers, en ajoutant cette précision.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 26Janvier, 2020, 20:07:26
 :D Qui dit station de U-Bahn dit caméras de surveillance, non ?

Schelling remercie leur informateur et lève le camp sans perdre de temps, s'assurant que Gönul le suit. Direction la station de U-Bahn la plus proche...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 27Janvier, 2020, 12:17:12
Les Falks, en se dirigeant dans la direction indiquée par le témoin, croisent les doigts. Les stations de U-Bahn sont équipées de caméras de surveillance mais ces dernières sont souvent vandalisées, voire volées. Avec un peu de chance, néanmoins, ils pourront accéder aux enregistrements sans trop de complication et obtenir un cliché des deux individus qu'ils recherchent.
Une petite lampe s'allume dans le cerveau des policiers, leur rappelant que, pour avoir accès à ces enregistrements, il faut avoir montré patte blanche et disposer d'une commission rogatoire, faute de quoi, les éléments obtenus peuvent être déclarés non recevables. Dans sa carrière, Hugo a déjà vu des dossiers où des coupables se tiraient d'affaire sans anicroche, parce que leur avocat trouvait un tel vice de procédure. Ce n'est pas pour autant que le vieux Falk a suivi scrupuleusement les procédures.
La station de U-Bahn est visible, maintenant. C'est sans doute ici que Mark, leur jeune collègue, est passé pour rejoindre la Falkhouse. Berlin dispose d'un réseau arachnéen de lignes souterraines où il est aisé de se perdre, quand on ne connaît pas le réseau. La station 457 n'est desservie que par une ligne et, à cette heure de la journée, n'est pas engorgée de citoyens rejoignant leur domicile ou leur lieu de travail. En descendant l'escalier de béton froid, les Falks repèrent une caméra de surveillance hémisphérique, qui doit enregistrer toutes les allées et venues.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 27Janvier, 2020, 15:22:49
Schelling demande à sa coéquipière de s'occuper de cette histoire de commission rogatoire. Pendant ce temps-là, il va rester sur le terrain et essayer d'avancer un peu le boulot :)

- On se retrouve ici, dès que tu as la paperasse...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: cccp le 27Janvier, 2020, 22:55:50
Non loin de là, le téléphone de Mark sonne ....


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 28Janvier, 2020, 11:33:49
Tandis que Gonül quitte Schelling en direction du quai de U-Bahn, elle entend la sonnerie du portable de Mark résonner dans le vide. Il ne répond pas.
- Mark... décroche !
Dépitée, la jeune Falk attend maintenant le prochain métro qui la ramènera à la Falkhouse. Aller récupérer une commission rogatoire tient pour elle de la corvée, voire de la punition. Elle enrage, tandis que la rame s'approche, puis s'arrête dans un grincement douloureux.
Elle entre dans le wagon, en colère.

De son côté, Hugo fait le tour de la station de U-Bahn. En attendant le retour de sa coéquipière, il va pouvoir examiner les lieux, ou continuer d'interroger les témoins du quartier. Cependant, il devrait rapidement disposer d'un cliché où les suspects apparaissent. Ainsi, toute la bande pourrait être identifiée.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 01Février, 2020, 07:23:07
En attendant le retour de Gönul, Schelling examine la station, relève l'emplacement des caméras, cherche d'éventuels clochards habitués des lieux...

(Par rapport à la vérification des images vidéo, j'imagine qu'il faudra se rendre à un central / PC de surveillance... A priori, un vieux renard comme Hugo doit connaître l'endroit et le protocole, non ?)


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 01Février, 2020, 11:23:22
Schelling a tôt fait de repérer les caméras de surveillance de la petite station de U-Bahn, placées à chacune des entrées des tunnels menant aux voies. L'une d'elle a été caillassée et est dans un tel état qu'il doute qu'elle fonctionne encore. Il reste à espérer que l'autre aura capté des images intéressantes.
Le Falk sait que les milliers de caméras dispersées dans le Secteur transmettent leurs images, en temps réel au Central du Secteur. Dépendant du Ministère de la Justice, ce service de surveillance, qu'on dit lié au SAD, ne rechigne jamais à transmettre des enregistrements aux Falks qui en font la demande. Il faut néanmoins que cette demande soit justifiée, étayée et qu'elle suive la sacro-sainte procédure.
Les tenants des théories du complot sont persuadés que chaque citoyen est suivi, en permanence et que ses moindres faits et gestes peuvent être transmis en haut lieu. La plupart des citoyens se disent officiellement rassurés par cette surveillance digitale : si l'on n'a rien à se reprocher, pourquoi s'inquiéter d'un tel dispositif ? Mais existe-t-il encore, dans le XVIII, quelqu'un qui n'ait rien à se reprocher ?
Plongé dans ses pensées, Hugo repère deux clochards assis sur un carton, non loin d'une bouche d'aération. Ils somnolent, visiblement.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 01Février, 2020, 14:09:15
Schelling s'approche des deux types, l'air (raisonnablement) aimable.

- Salut les gars... Vous savez qui je suis ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 03Février, 2020, 13:15:15
L'un des deux hommes relève la tête et, après un reniflement, ricane :
- Ouais...on te connaît...toi et les tiens...
L'autre, visiblement engourdi par l'alcool ou toute autre substance, se contente d'opiner.
- On ne fait rien de mal, ici, monsieur l'agent... prononce le premier, visiblement amusé.
Il a tendu la main. L'homme, d'une quarantaine d'années, sans doute, bien qu'il paraisse bien plus âgé, semble déjà au fait des pratiques des flics de la rue. D'ailleurs Hugo se demande s'il ne l'a pas déjà vu quelque part. Une chose est sûre : le clochard semble déjà connaître le Falk. Ce ne serait pas la première fois qu'un de ces "invisibles" ait un coup d'avance sur lui.



Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 03Février, 2020, 15:56:31
- Je cherche deux types...

Schelling donne le signalement des deux braqueurs. Sait-on jamais...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 03Février, 2020, 18:14:39
La main de l'homme est restée tendue. Il est sans doute coutumier des échanges d'information avec les membres des forces de l'ordre et compte bien lâcher ses informations (si tant est qu'il en ait) après avoir récupéré quelques EuroMarks.
Schelling se demande si tout cela en vaut bien la peine. Après le témoignage recueilli tout à l'heure, ce serait vraiment son jour de chance s'il mettait la main sur un deuxième témoin oculaire. Mais il semble être de ceux qui défient les probabilités, après tout.

Pendant qu'il est penché vers le clochard, Hugo sent des signaux d'alerte s'allumer dans son cerveau. Au bout de son angle de vision, sur sa gauche, émergeant du tunnel d'accès aux rames, trois jeunes gens poussent des cris gutturaux et ricanent, s'amusant à effrayer les usagers qui font un écart pour les éviter.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 03Février, 2020, 23:06:50
Presque négligemment, Schelling lâche quelques euromarks dans la paume du clodo et, sans attendre sa réaction (ils pourront toujours causer plus avant tout à l'heure), il se redresse et mate les nouveaux arrivants d'un air "dissuasif"...

Il a l'impression que quelque chose commence à grincer à l'arrière de son cerveau. Ce n'est pas le moment que quelqu'un vienne l'importuner...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 04Février, 2020, 13:00:13
Il ne faut que peut de temps à Schelling pour mesurer la situation. Trois garçons, d'une vingtaine d'années, tatoués et scarifiés, portant des vêtements aux couleurs d'un gang qu'il n'identifie pas encore, remontent le couloir en direction de la sortie. Deux d'entre eux portent des sacs dont ils inventorient le contenu, tout en marchant. Au fur et à mesure, ils jettent au sol tout ce qui ne présente aucun intérêt pour eux.
Hugo a tôt fait de reconstituer le fil des événements. Ces trois lascars viennent de commettre des vols à l'arrachée et font le tri de ce qui a de la valeur.
Ils sont à une trentaine de mètres de Schelling quand le plus grand d'entre eux croise le regard du Falk. Il arrête de ricaner et ses deux comparses s'interrompent juste après.
- FALK ! braille le grand.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 04Février, 2020, 13:47:51
Schelling n'a pas attendu béatement. Quand le type gueule "Falk !", Hugo a déjà dégainé son Marxmen et les tient en joue, calme et déterminé (en fait, un peu en mode "pilotage automatique").

- Allez, les petits. On lâche les sacs et tout ira bien. Fin de l'histoire pour aujourd'hui.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 05Février, 2020, 20:44:27
Lorsque le meneur a crié, alors que Schelling tend son arme, les deux garçons qui entourent le plus grand ont tourné les talons et commencent à courir, repartant d'où ils sont venus. Faisant face au Falk, celui resté en place est statique et arbore un grand sourire. Hugo n'a pas besoin de l'observer en détail : il sait que ce gamin est probablement dopé à on ne sait quelle substance lui altérant le jugement, pour reprendre le vocable officiel.

Un rire aigu s'échappe du môme qui, tenant le sac qu'il a entre les mains à l'envers, laisse son contenu se déverser au sol : des objets divers, des papiers, sans doute des morceaux de vie s'écrasent sur le sol de béton.



Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 06Février, 2020, 10:52:03
Tout en le gardant en joue, Schelling s'adresse à lui très calmement :

- Allez, suis l'exemple de tes potes avant que ça dégénère. Dernier avertissement.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 12Février, 2020, 09:43:17
Alors qu'elle laisse ses pensées divaguer, se tenant tant bien que mal à la barre métallique crasseuse, Gonül sent dans sa poche la vibration de son téléphone. C'est Mark qui la rappelle.

[Si tu décroches, CCCP, c'est le fil "Au bout du fil" qui sera utilisé : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.0 (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.0)]

Face au Falk, le jeune homme lève les bras en croix, tandis que ses camarades ont pris le large. Sous le manteau trop grand pour lui, son torse maigre est recouvert de tatouages pour seuls vêtements. Mais ce que Hugo remarque rapidement, c'est le flingue, coincé dans sa ceinture.
Difficile de dire ce qui peut se passer dans la cervelle du garçon, sans doute brûlée à force de substances. Ses yeux écarquillés brillent.
- Tu vas faire quoi, Falk ?
Dans le dernier mot, Schelling a pesé toute la haine, toute la colère, tout le désespoir du junkie face à lui.
Ce dernier piétine d'un pied sur l'autre, écrasant au passage le contenu du sac qu'il vient de vider au sol. Il a un rire suraigu, presque gênant.

En lui faisant face, Hugo tente aussi de repérer les passants alentour. La plupart se sont écartés, mais il y a encore pas mal de monde à portée d'une balle perdue.
Cette journée n'engendre décidément pas la monotonie.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 12Février, 2020, 11:56:21
Calmement, mais prêt à tirer au premier mouvement suspect:

- Je vais te regarder te mettre à genoux, les mains en l'air...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 14Février, 2020, 11:32:21
Les yeux brillants du garçon vont d'un point à un autre, parcourant tout l'espace en une poignée de secondes. Hugo sent sur son front rouler une goutte de sueur. Au bout de son bras, cependant, le Marxmen ne tremble pas.
On ne peut pas en dire autant du junkie, face à lui, dont les doigts ne cessent de s'agiter de spasmes, volontaires ou non.
Puis, après ce qui paraît une éternité au Falk mais n'a sans doute duré que le temps d'un ou deux battements de cœur, le jeune homme fait un bond en avant et commence à courir, tendant les bras devant lui, comme pour arrêter les balles.

Hugo voit distinctement la bouche du junkie se tordre, tandis que le gamin fonce vers lui, tout en poussant un cri suraigu.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 14Février, 2020, 19:15:25
Hugo reste calme. Il ne tire pas - mais il va frapper le type de toutes ses forces avec son arme, au menton, dès qu'il sera à portée. Passé ce premier coup, il enchaînera avec un violent coup de pied destiné à mettre le suspect en état d'incapacité temporaire...  :mrgreen:


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 19Février, 2020, 11:23:15
Le gosse, puisqu'il a à peine vingt ans, se fracasse contre Hugo. L'énergie, toute en nerfs, qui le propulse, ébranle un instant le Falk qui accuse le choc, recule d'un pas, mais reste debout. Le coude osseux du garçon l'a frappé au torse, mais Hugo reste planté sur sa position et envoie la crosse de son Marxmen contre le menton de son adversaire. Un bruit de craquement, dont Hugo est persuadé qu'il a résonné dans toute la station, accompagne le vol plané du môme, qui ne doit pas peser plus de cinquante kilos et s'écrase au sol.
Secouant la tête, Schelling pose le pied sur le torse du toxico, allongé au sol. Avec toujours son rictus inquiétant, ce dernier crache une sorte de mousse rougeâtre. Il est aux limites de l'inconscience et ses yeux partent à la renverse.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 20Février, 2020, 20:54:13
Hugo s'assure que le toxico est désarmé et appelle ensuite par radio pour que des Kos viennent l'alpaguer. Motif : tentative d'agression d'un Falk dans l'exercice de ses fonctions, et vol avec violence sur la voie publique.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 21Février, 2020, 11:26:52
Hugo a tôt fait de menotter le junkie, à peine conscient, que ce soit à cause du coup reçu ou de quelque substance ingurgitée plus tôt. En fouillant ses poches, faute d'y trouver des papiers, le Falk met la main sur des petits sachets remplis de comprimés de tailles et de couleurs variables.
- Sûrement pas des cachets pour ton asthme... marmonne-t-il.

Une poignée de minutes plus tard, deux Koss débarquent dans la station et rejoignent Hugo, qui leur fait un rapide compte-rendu, avant de leur livrer le jeune homme. Ce dernier a repris un peu d'énergie et se débat lorsque les Koss l'entraînent vers l'extérieur.

Schelling se retrouve seul, avec au bout du bras, le sac qu'il a ramassé et dans lequel il a, presque sans s'en rendre compte, glissé tout ce qu'il a pu des objets répandus sur le sol par le junkie.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 21Février, 2020, 13:05:30
Si personne ne se manifeste pour réclamer le sac (rien de bizarre / spécial à l'intérieur ?), Schelling va le déposer au centre de sécurité de la station de métro : ça lui fera un excellent prétexte pour s'intéresser, mine de rien, aux images de télésurveillance, en attendant le retour de Gönul...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 22Février, 2020, 18:29:03
Schelling se retrouve bientôt dans le bureau des agents de sécurité affectés à la surveillance de cette station. Il a déposé le sac, qui ne contient rien d'extraordinaire (il a pu sauver les papiers d'identité de la citoyenne qui fut victime du vol et s'en réjouit). Un homme, âgé d'une soixantaine d'années, bedonnant et qui, assis sur un fauteuil ayant connu des jours meilleurs, tâche de garder un œil sur une douzaine d'écrans vidéo, l'accueille.
(https://zupimages.net/up/20/08/r4f8.jpg)
Il est à peine étonné quand le Falk lui raconte l'altercation toute récente.
- Dans le couloir 4, comme toujours...les caméras sont HS, dans ce coin là... ils le savent, ces enfoirés...dit-il en tapotant d'un index gras un écran désespérément vide.
Puis, il se tourne vers Hugo et demande :
- Vous voulez quelle période d'enregistrement et quel coin de la station, Sergent ?
Hugo précise sa demande et l'autre hoche la tête :
- On va vous trouver ça.
L'homme ne semble guère faire cas de quelque autorisation qui serait nécessaire et, en faisant défiler des menus, accède à des enregistrements, avant de dire :
- Nous y voilà...je vous envoie ça sur l'écran du bas. Prenez le temps de regarder, mais je ne peux pas vous faire de copie...vous comprenez, ajoute-t-il avec un clin d’œil.

 


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 22Février, 2020, 21:44:07
Hugo remercie le type - un vieux briscard, comme lui...  :mrgreen:

En attendant que son équipière se manifeste, Schelling s'installe, avec un gobelet de café (et quelques pilules) et commence à visionner...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 25Février, 2020, 11:02:23
En s'installant, tant bien que mal, dans l'espèce de cabine qui tient lieu de poste de travail à l'homme, Hugo aperçoit, entre deux écrans, quelques clichés que l'autre affiche, sans doute parce qu'il s'agit d'individus recherchés. Mais ce qui attire son regard, c'est une autre photo, un peu à l'écart des portraits communiqués par les services de police.
Le cliché est ancien, mais Hugo reconnaît sans mal celui qui vit aujourd'hui sous terre et passe le plus clair de son temps à visionner des écrans de vidéosurveillance. En compagnie d'autres hommes, ce dernier, plus jeune, arbore fièrement l'uniforme des Falkampfts.
Que s'est-il produit, dans le parcours de celui qui fut Falk pour qu'il échoue ici ?
Schelling secoue la tête et, avalant une gorgée de café, se penche sur le visionnage des enregistrements.

La tâche est ingrate et consommatrice de temps. Plus d'une fois, Hugo sent ses jambes le démanger, mais il sait que c'est aussi cela, le travail d'enquête et il sait qu'ici, au moins, il est à l'abri de toute tuile.
Enfin il espère.

Alors que ses yeux commencent à fatiguer, il repère sur un enregistrement deux silhouettes ressemblant aux suspects. En laissant défiler l'enregistrement, il parvient à isoler une séquence où les deux hommes sont suffisamment bien filmés pour que l'image permette de les reconnaître.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 25Février, 2020, 11:14:21
Schelling note scrupuleusement tous les détails : la date, l'heure exacte mais aussi tout détail de signalement ayant pu échapper aux témoins. Il essaie aussi de déterminer, si c'est possible, où se sont rendus les deux types... et s'intéresse de près à leur attitude : ont-ils l'air nerveux, sur leurs gardes, calmes etc. ?  Communiquent-ils avec d'autres personnes ? etc.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 28Février, 2020, 13:14:15
Lors du passage des deux hommes sous l’œil de la caméra qui les a fixés, il est exactement 7 h 31 (soit un quart d'heure après l'attaque de Joachim Geerts). Les deux hommes semblent pressés, mais n'hésitent pas sur le trajet à suivre. Le plus grand semble en colère, tandis que l'autre a les yeux baissés et donne à Hugo l'impression d'un enfant qu'on vient de rabrouer. Sur les enregistrements qu'il visionne, le Falk comprend qu'ils ont pris la ligne 57 de U-Bahn, qui va de la Petite Amsterdam jusqu'au Sud du Secteur.
Reste à savoir dans quel sens ils sont montés.
- Vous trouvez ce que vous cherchez ?
L'employé à la vidéosurveillance doit contempler Hugo depuis quelque temps déjà, intrigué par les recherches du Falk.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 03Mars, 2020, 21:19:18
Schelling acquiesce. Il montre les deux types à l'employé.

- Vous devez avoir l'oeil... à votre avis, ils vont dans quel sens ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 06Mars, 2020, 17:13:21
L'homme examine les images que lui montre Hugo. Il est visiblement content que le Falk le sollicite.
- Voyons voir... à première vue, je dirais plutôt qu'ils filent vers la Petite Amsterdam.
Il laisse l'enregistrement se dérouler, jusqu'à ce que les deux hommes disparaissent de l'écran, puis sélectionne une autre caméra. Les images défilent à toute allure, puis s'arrêtent. L'homme tapote l'écran du doigt.
- Là.
L'image montre des usagers, se bousculant pour approcher d'un quai. Mais ce que montre l'employé est aux limites de l'écran, dans un angle mort de l'enregistrement.
- Il faut avoir l’œil, c'est sûr....mais là, ce sont vos bonshommes, j'en mets ma main à couper. Je reconnais leurs godasses, ajoute-t-il en tapotant l'écran vidéo.
Hugo écarquille les yeux, puis se rend à l'évidence. L'homme a sûrement raison.

Ce dernier indique du regard le plan du réseau de U-Bahn qui quadrille le Secteur.
- La 57, c'est le trait violet sur le plan, Officier. Il doit y avoir huit arrêts avant qu'il sorte du Secteur.
Un sourire de satisfaction s'affiche sur le visage de l'homme.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 06Mars, 2020, 18:05:13
Schelling note consciencieusement toutes les stations possibles et remercie chaleureusement le type. Il retourne dans la rue. Où est Gönul ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 07Mars, 2020, 11:26:11
Hugo se rappelle avoir envoyé la jeune recrue à la Falkhouse, en quête des papiers nécessaires à l'obtention des enregistrements. Il hausse les épaules, puisqu'il a obtenu ce qu'il cherchait sans avoir besoin de toute cette paperasse. Néanmoins, si les éléments qu'il vient d'obtenir devaient être utilisés dans le dossier, ils ne seraient pas recevables puisqu'obtenus sans suivre la sacro-sainte procédure.
Il s'est déjà fait taper sur les doigts plus d'une fois par le Falkrichter et se doute que le SAD n'hésiterait pas à fondre sur un Falk n'ayant pas respecté le protocole dans les moindres détails. Dans sa carrière, il a vu plus d'un coupable s'en sortir grâce à quelque vice de procédure et plus d'un Falk anéanti par le SAD pour avoir tenté de contourner le système. Il estime avoir eu de la chance d'être encore là.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 07Mars, 2020, 14:02:44
Schelling appelle Gönul pendant qu'il regagne la Falkhouse. Il lui explique ce qu'il vient d'apprendre. On verra plus tard pour la paperasse. La priorité, c'est de filer l'info au sergent-chef et de retrouver ces types avant qu'ils ne remettent ça.

Une fois l'appel à Gönul terminé, il appelle Köhler pour lui faire le topo.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 10Mars, 2020, 09:48:09
Hugo tombe sur une sonnerie "occupé" quand il cherche à joindre Gönul. Il laisse un message, le plus synthétique possible. Il tente ensuite d'appeler Swen, tout en s'engouffrant à son tour dans les couloirs du U-Bahn pour rejoindre la Falkhouse.
La conversation téléphonique entre les deux Sergents-Chefs peut avoir lieu ici : https://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.msg145383#msg145383 (https://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5019.msg145383#msg145383)


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 20Mars, 2020, 22:13:02
Après avoir discuté avec Köhler, Hugo se dirige vers le quai, afin de grimper dans la ligne 57, en direction de la Petite Amsterdam. Comme le lui a précisé l'employé à la vidéosurveillance, il y a huit stations jusqu'au terminus, au cœur du quartier "chaud" du Secteur. Les deux suspects ont pu descendre à n'importe lequel de ces arrêts et, alors que la rame s'arrête dans un souffle à sa hauteur, comme un monstre qui exhalerait une haleine mécanique, Schelling se dit qu'il cherche une aiguille dans une botte de foin.
Ce n'est pas la première, ni la dernière fois, cela dit.
En entrant dans le wagon dont presque tous les sièges sont recouverts de tags, il met en marche ses meilleurs neurones. Comment va-t-il procéder ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 20Mars, 2020, 22:22:27
Schelling va aller jusqu'au terminus, le coeur du quartier chaud... et aller traîner ses guêtres autour de la station. Il est quelle heure, là ?


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 21Mars, 2020, 12:55:09
Quand Schelling quitte la rame de U-Bahn pour s'engouffrer dans les couloirs de béton qui mènent à la surface, il est presque 15 heures, cet après-midi là. Au sortir de la station qui marque la fin de la ligne, Hugo débarque dans la Petite Amsterdam.
Il a déjà parcouru les rues de cette enclave du Secteur XVIII et ne s'étonne plus de ce qu'il y voit. Dimitroff Strasse, la colonne vertébrale de ce quartier, est peuplée, quelle que soit l'heure, de prostitué(e)s proposant leurs services à ceux venus là en quête de plaisir.
Il fait encore jour, mais des enseignes clignotent ça et là, comme autant d'appels à la débauche.


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: olivier legrand le 21Mars, 2020, 16:29:09
Schelling va commencer par faire le tour des tapineuses (et tapineurs) - pour discuter, s'entend...  :mrgreen:

Histoire de voir si l'une d'entre elles / l'un d'entre eux n'aurait pas (par miracle - mais ce genre de trucs arrive...) aperçu ou eu affaire avec les types qu'il recherche. Au souvenir des témoignages sur le "petit vicieux" (dixit), il se dit qu'il a une chance... Au pire, il pourra toujours nouer des contacts avec d'éventuels futurs indics. Il y a aussi pas mal de chances pour que sa réputation l'ait un peu précédé - et dans ce cas, "Bakchich" Schelling sera prêt à reprendre du service, au moins en surface.

Sinon, il se la joue "grizzli sympa", en se disant qu'il pourrait aussi être un contact intéressant pour certain(e)s de ces street workers. Donnant-donnant, comme tout ici-bas...


Titre: Re : WilhelmStrasse [CCCP-Olivier]
Posté par: FaenyX le 22Mars, 2020, 10:54:35
Changement de quartier, nouveau fil de discussion : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5215.0 (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5215.0) ;)