Les Salons de la Cour

Musardage => Concours de scénarios et synopsis => Discussion démarrée par: FaenyX le 21Janvier, 2019, 09:27:59



Titre: Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 21Janvier, 2019, 09:27:59
Commençons bien l'année 2019 (pour laquelle je vous souhaite une nouvelle fois les meilleurs tirages de dés dans La Vie RPG  ;)) : lors de la 41ème édition du concours de scénarios de la Cour d'Obéron, cinq participants se sont prêtés à l'exercice. Bravo à eux !

Le thème proposé était "Plus dure sera la chute", l'élément était "Une étendue d'eau".

Les concurrents en lice sont :
- Funeste assombrissement après dégel providentiel (http://couroberon.com/Salon/index.php?action=dlattach;topic=5020.0;attach=972) pour Würm, par Pitche,
- Plus grande sera la chute (http://couroberon.com/Salon/index.php?action=dlattach;topic=5020.0;attach=984), pour Café Noir, par Othar-Celebrin
- Un plan sans accroc (https://drive.google.com/open?id=1rFqa0vzhEJ6svJn01OBRZ4NgqEuzq7Fm) pour The Sprawl, par Khelren
- Y a-t-il un pilote dans l'av... ille ? (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5020.msg139105#msg139105), une "farce vaguement hellénisante, d'après Aristophane", par Kérosène
- La trahison des images (http://couroberon.com/auteur/Concours41-Xaramis-v1.pdf), un scénario thriller-espionnage dans les années 1990, par Xaramis

L'indispensable recueil des scénarios, concocté par Xaramis, est disponible à cette adresse : http://couroberon.com/auteur/Recueil41-v1.pdf (http://couroberon.com/auteur/Recueil41-v1.pdf).
Vous avez jusqu'au 15 février 2019 pour lire, voter (et, si possible, expliquer les raisons de vos votes). Merci d'avance !


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Yodram le 21Janvier, 2019, 18:32:55
Mes impressions de lecture et mon vote.

Funeste assombrissement, pour Würm par Pitche :
Je trouve alléchante l'idée de faire un scénario tout à la fois bref, axé uniquement sur les interactions  socilaes et qui peut s'intercaler dans n'importe quelle campagne ou presque. Ce genre est rarement proposé et nous sommes souvent sur des propositions de "one-shot" ou de suite de campagne, qui ne correspondent pas forcément à ce que je cherche pour ma part. Quelques points faibles cependant dans ce scénario en l'état. Quelques coquilles sont à chasser, mais c'est bien sur le fond que certains aspects me gênent. Je ne vois pas pourquoi les PJs ne seraient pas intoxiqués eux aussi et si c'est le cas, est-ce à dire qu'ils sont exclus de la partie ? Sinon comment justifier leur immunité ? par ailleurs, je trouve invraisemblable qu'un individu seul puisse ramener, même avec beaucoup d'efforts à lui seul la dépouille d'un mammouth. Enfin, penser à accuser de la viande avariée comme source de la maladie qui décime le clan me paraît très "contemporain" dans le cadre d'un raisonnement causaliste ; tant d'autres explications pourraient être avancées (les esprits...) que je ne vois pas comment l'intoxication alimentaire peut apparaitre comme une évidence. De bonnes idées donc je trouve, mais le tout est à peaufiner.
Plus grande sera la chute par Othar :
Confection ultraclassique... et c'est très bien ! l'idée de base n'est pas nouvelle (mais qui peut encore en trouver de vraiment nouvelles ?), mais elle colle bien à l'ambiance voulue - polar sombre sauce ketchup. J'apprécie aussi toute la seconde partie du scénario qui livre de multiples pistes d'évolution, en présentant bien les conséquences potentielles, tant pour les personnages que pour le ton général de l'histoire.
Un plan sans accroc par Khelren
A pas tout comprendu...  :-\ Est-ce lié à la spécificité du jeu ? Je n'ai pas saisi à quel piège ont échappé les PJs (c'est à eux d'inventer la situation, c'est ça ?), ni le lien entre les différentes chronologies, pas plus d'ailleurs que les "directives de mission". C'est du jeu de rôles expérimental et participatif ? Beaucoup de questions en suspens pour l'instant, certainement du fait de mon inculture sur ce type d'exercice...
Y a-t-il un pilote dans l'av... ? par Kérosène :
Un vrai plaisir de lecture ; c'est fluide et riche en images. Mais c'est aussi terriblement... surréaliste non ?! Je pense que j'aurais beaucoup de mal à amener d'éventuels joueurs dans ce morceau de mythologie et de littérature (je m'y suis déjà risqué dans de vieilles "campagnes", mais de façon beaucoup lus "terre-à-terre" si je puis me permettre).
La trahison des images par Xaramis :
Waouh ! Respect ! Bien écrit, fluide, palpitant, souché sur des événements réels qui me parlent et sont propices à titiller mon imagination. Ma première lecture m'a fait penser  -à tort- à du John Le Carré. Une de mes contributions favorites ! Seul hic : c'est un scénario "one-shot" et solo très spécifique, pas forcément facile à utiliser. Mais ton choix risqué est assumé.

Mon coeur balance entre les scénarios de Othar et de Xaramis. Les deux intrigues me parlent et sont traitées de façon suffisamment ouvertes pour promettre un grand plaisir au maître de jeu et n'en doutons pas aux joueurs également. Je vote pour la contribution de Xaramis car son développement est toutefois plus abouti ; elle offre davantage de matériaux au maître de jeu pour pouvoir improviser en toute sécurité.
Bravo et merci à tous pour ce bon moment de lecture


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 23Janvier, 2019, 11:40:49
Funeste assombrissement après dégel providentiel un scénario pour Würm
par Pitche

Tout d’abord bravo pour ce scénario !
Il faut noter que tu es le seul à avoir bouclé ta contribution dans les temps… personnellement je n’y arrive pour ainsi dire jamais.

Pour rentrer dans le vif du sujet, je pense qu’il manque quelque chose dans ce scénario pour qu’il tienne vraiment debout.
Comme l’a fait remarquer Yodram, trainer la carcasse d’un mammouth sur un travois est hors de propos, le mammouth pouvant procurer plusieurs tonnes de viande…
De plus, même en période très douce, le temps que la viande d’un cuissot de mammouth dégèle à cœur doit être énorme !

Je pense que la solution serait d’insister sur la situation précaire, voir désespérée de la tribu à la fin de l’hiver, puis que Kinkeliba découvre la carcasse et l’indique honnêtement à la tribu.
Celle-ci, reconnaissante octroie à Kinkeliba un grand prestige.

La maladie survient, et ton scénario peut se poursuivre normalement… la gloire vite accordée est aussi vite transformée en opprobre et Kinkeliba tombant du pinacle où il avait été élevé demande l’aide des PJ
(il peut même être un PJ !)

Bon scénario qui exploite bien le thème mais demande à reconsolider l’accroche.



Un plan sans accroc pour The Sprawl par Khelren

Ce n’est pas le premier scénario pour ce type de jeux que je lis et j’en comprends le principe… néanmoins, je n’arrive toujours pas à m’y faire.

En fait ce qui me dérange ce sont les questions en suspens :
« Plutôt que de figer ce dernier groupe qui va traquer sans relâche les PJ, il serait plus intéressant de les laisser l’inventer »
Je ne souscris pas du tout à ce postulat.

Ce qui me semble intéressant dans ton scénario c’est l’équipe d’opérationnels Agence tous risques et dans une plus grande mesure, les comptes à rebours.

C’est, il me semble, là que réside la matière du scénario, tout le reste ne dépend pas du scénario que tu écris mais bien du scénario qu’inventeront les joueurs.

Enfin, pour dire les choses autrement, ce qui me semble intéressant dans un scénario, c’est le contexte et les personnages (PJ ou PnJ).
Et quand j’en écrit un j’aimerai souvent arriver à y ajouter une mécanique, type compte à rebours ou échelle, pour aider le MJ à rendre vivant le contexte et les personnages.
Toi tu fais l’inverse, tu as les mécaniques au poile mais le contexte et les personnages sont absents.

J’apprécie et t’envie donc ta mécanique de jeu.



Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ? Une farce vaguement hellénisante, d’après Aristophane par Kérosène

C’est amusant, l’une de mes collègue a très récemment joué cette pièce que j’ignorais jusqu’alors.
Elle passait ses pauses à lire son texte dans  le bureau que nous partagions et je lui ai quelques fois donné la réplique…

Pour ce qui est du scénario, le contexte est on ne peut plus original !
Pas facile à mettre en œuvre mais cela promet une soirée de délire assez jouissive pour peu que l’on ait la tablée qu’il faut.

Au-delà du décor déroutant, l’enquête est classique et facile à appréhender pour le MJ comme pour les joueurs.
Il me semble donc qu’il serait dommage d’essayer de la transposer au risque d’en perdre le sel.




La trahison des images
un scénario thriller-espionnage dans les années 1990 par Xaramis

C’est un gros scénario scenario vraiment touffu que tu nous livre là !!

Je trouve un peu dommage que tu ai prévu ce scénario pour une seule PJ.
C’est un modèle de jeu auquel j’ai du mal à croire.

C’est peut-être une réminiscence de l’œuvre originale dont tu t’inspires mais je ne suis pas certain que ce soit très adapté au JDR. Pas tel que je le pratique en tout cas. La beauté de notre loisir n’est pas étrangère à son caractère protéiforme !

A mon avis, vu l’imbroglio barbousiaque auquel fait face la PJ, deux comparses ne seraient pas de trop à ses coté.
Le MJ aura lui aussi fort à faire pour gérer l’agenda de chacun…




Pour mon vote, mon cœur balance
- Le scénario de Pitche me semble le plus facile à mettre en œuvre moyennant un remaniement de l’accroche. (Si j’en fait jouer un, ce sera probablement lui vu que je suis familier de Würm.)
- Le scénario de Khelren me fait envie pour sa mécanique.
- Le scénario de Kérosène me plait par son contexte loufoque.

Mais mon vote ira finalement à Xaramis dont la proposition me semble la plus aboutie.



Merci vraiment à tous pour vos textes  !!!



Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 23Janvier, 2019, 12:21:30
Plus grande sera la chute par Othar :
Confection ultraclassique... et c'est très bien ! l'idée de base n'est pas nouvelle (mais qui peut encore en trouver de vraiment nouvelles ?), mais elle colle bien à l'ambiance voulue - polar sombre sauce ketchup. J'apprécie aussi toute la seconde partie du scénario qui livre de multiples pistes d'évolution, en présentant bien les conséquences potentielles, tant pour les personnages que pour le ton général de l'histoire.


Mince désolé de ne pas avoir remporté ton suffrage  !!! ;)


Pour ce qui est de mon scénario, la première partie est effectivement ultra-classique à dessin.
C'est avant tout une mise en place un hameçon.
Les PJ peuvent s'en contenter et arrêter là et ça fait un petit scénario très court, sans grand enjeux, mais s'ils fouillent plus, ils s'impliquent plus et trouvent plus... et perdent plus.
C'est vraiment dans la seconde partie que se développe le scénario à proprement dit.
Dans cette seconde partie qu'ils peuvent monter haut et tomber fort.

Content en tout cas que ça t'ai plut ! :D


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 23Janvier, 2019, 21:49:49
merci pour vos retours, c'est fort judicieux et pertinent
en effet, ça devient vite assez bancal qd on y réfléchit  :P
j'aime bien l'idée d'Othar pour rééquilibrer (recycler) le tout ;)
(et d'avance si tu venais à le jouer remanié, bonne partie)


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Khelren le 23Janvier, 2019, 23:10:15
Un plan sans accroc pour The Sprawl par Khelren

Ce n’est pas le premier scénario pour ce type de jeux que je lis et j’en comprends le principe… néanmoins, je n’arrive toujours pas à m’y faire.

En fait ce qui me dérange ce sont les questions en suspens :
« Plutôt que de figer ce dernier groupe qui va traquer sans relâche les PJ, il serait plus intéressant de les laisser l’inventer »
Je ne souscris pas du tout à ce postulat.

Ce qui me semble intéressant dans ton scénario c’est l’équipe d’opérationnels Agence tous risques et dans une plus grande mesure, les comptes à rebours.

C’est, il me semble, là que réside la matière du scénario, tout le reste ne dépend pas du scénario que tu écris mais bien du scénario qu’inventeront les joueurs.

Enfin, pour dire les choses autrement, ce qui me semble intéressant dans un scénario, c’est le contexte et les personnages (PJ ou PnJ).
Et quand j’en écrit un j’aimerai souvent arriver à y ajouter une mécanique, type compte à rebours ou échelle, pour aider le MJ à rendre vivant le contexte et les personnages.
Toi tu fais l’inverse, tu as les mécaniques au poile mais le contexte et les personnages sont absents.

J’apprécie et t’envie donc ta mécanique de jeu.
Je vais prendre un exemple concret puisque je l'ai fait jouer ce scénar, histoire d'illustrer  :D
La cible de la première mission (qui est donc le piège/l'échec que les PJ doivent gérer), je n'avais aucune idée et je ne voulais pas décider de qui c'était. Donc je pose des questions. Au final, les joueurs décident (de mémoire) que c'est une corporation axée sur les biotechnologies. Cool. Du coup, ça me permet de dessiner le profil des traqueurs: ils ont été poursuivis par des mecs flippants, d'apparence totalement humaine... mais qui sortaient des griffes tranchantes comme des rasoirs et qui se déplaçaient très vite et faisaient des bonds de folie. De la biotech quoi. En plus ils avaient un petit côté meute

L'idée derrière tout ça, en fait, c'est de : lâcher prise pour le MJ (et du coup de se laisser surprendre par le scénar), ce qui est plus intéressant pour lui. Et pour les joueurs : de s'approprier la fiction, ce qui est plus immersif et plus intéressant (en tout cas pour une partie de la population rôliste).

Si ce qui est intéressant dans un scénario, ce sont les personnages et le contexte, pourquoi ne pas le créer ensemble à la table? Tout le but de ce scénar, c'est de fournir les outils pour le permettre.

Après, clairement ce n'est pas une mission basique, même pour The Sprawl. Elle demande un peu de bouteille. Mais elle viendra vers la fin, en complément des missions plus simples du début, dans la traduction de Mission Files sur laquelle je bosse (parce que oui je rentabilise honteusement mon temps de création  >:D ).

Pour la petite histoire, cette mission est partie d'une demande d'un forumiste sur CasusNo qui voulait forcer l'échec de la mission et forcer les joueurs dans cette situation initiale. Ce qui n'est pas une bonne pratique. D'où le fait de basculer dans le passé tout ce qui doit avoir eu lieu pour les besoins du scénar et ensuite de laisser les joueurs faire ce qu'ils veulent.

Un plan sans accroc par Khelren
A pas tout comprendu...  :-\ Est-ce lié à la spécificité du jeu ? Je n'ai pas saisi à quel piège ont échappé les PJs (c'est à eux d'inventer la situation, c'est ça ?), ni le lien entre les différentes chronologies, pas plus d'ailleurs que les "directives de mission". C'est du jeu de rôles expérimental et participatif ? Beaucoup de questions en suspens pour l'instant, certainement du fait de mon inculture sur ce type d'exercice...
Oui, tout cela est en effet très spécifique à ce jeu. C'est un jeu avec pas mal de mécanique qui impacte la structure de la narration. Typiquement, une Mission c'est d'abord une Phase d'Investigation puis une Phase d'Action. Et chacune a un Compte à rebours pour suivre son évolution et permettre au MJ d'improviser la situation.
Les Directives de Mission, c'est ce qui permet aux joueurs de savoir ce qu'ils doivent faire dans cette Mission; ça sert de fil conducteur (avec la carotte de l'xp).
Et oui, ils vont développer les détails de la situation dans laquelle ils se trouvent, même si les grandes lignes sont décidées pour eux.
Après je ne dirais pas pour autant que c'est un jeu de rôle expérimental et participatif. Un peu participatif, oui évidemment, sinon bah je ne verrais -personnellement- pas l'intérêt d'y jouer si je ne participe pas à la fiction de la partie. Mais en réalité, comme tous les jeux propulsés par l'apocalypse, il utilise une répartition de l'autorité narrative assez traditionnelle.
Par contre il a une certaine courbe d'apprentissage et comme c'est du system does matter, la connaissance du jeu facilite énormément la compréhension du scénar (c'est plus difficile d'adapter un tel scénar parce qu'il est tellement lié aux mécaniques du jeu que, par exemple de prendre un scénar CyberAge et mettons de le basculer en Cyberpunk 2020).

Mais comme je le disais pour un précédent scénar dans un concours de la Cour antérieur, je ne participe pas pour remporter des voix, mais pour me forcer à rédiger quelques missions :)
Après, si ça titille la curiosité de certains, tant mieux  :mrgreen:
(Et d'une certaine manière, quand j'ai rédigé mon scénar pour Ambre dans le recueil du tome 2, c'était avant l'heure une gestion de comptes à rebours/échelles, tu peux y jeter un coup d'oeil si tu veux: il n'y a moins de spécificités techniques que pour une mission de The Sprawl et puisqu'Ambre peut être familier, ça permet d'enjamber le fossé plus facilement  ;) )


Titre: Re : Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 24Janvier, 2019, 10:21:14

L'idée derrière tout ça, en fait, c'est de : lâcher prise pour le MJ (et du coup de se laisser surprendre par le scénar), ce qui est plus intéressant pour lui. Et pour les joueurs : de s'approprier la fiction, ce qui est plus immersif et plus intéressant (en tout cas pour une partie de la population rôliste).

Si ce qui est intéressant dans un scénario, ce sont les personnages et le contexte, pourquoi ne pas le créer ensemble à la table? Tout le but de ce scénar, c'est de fournir les outils pour le permettre.

Pour moi, ces questions en suspens ont tendance à briser ma suspension d'incrédulité.
J'ai l'impression que le monde n'est pas réel, qu'il n'a pas de solidité propre.
Ce qui fait aussi que je préfère jouer dans un univers bien constitué comme la Terre du Milieu Trône de Fer ou  même COPS plutôt qu'à des jeux où l'univers sera inventé autours de la table.

Tu confonds, et c'est bien naturel vu que les jeu Apocalypse les entremêlent, "scénario" et "partie".
Ce qui me semble important dans un scénario ce sont le contexte et les personnages, ce qui est important dans la partie ce sont les émotions que vivront les joueurs au travers de leurs personnages. Ces émotions passent entre autre par l'immersion.
Pour moi, le scénario doit être bouclé avant la partie pour permettre aux émotions de se développer durant la partie.
Par exemple, partie de Castel Falk avec Dame du Lac, nous nous découvrons l'identité d'Arsène Lupin au moment précis où celui nous échappe.
Émotion totalement compromise si nous avions ensemble défini qui était Arsène Lupin...

Ce que je reconnait par contre c'est qu'associer les joueurs à la création du scénario permet de mieux les impliquer.
Ça évite certainement la passivité, le consumérisme, voir le décrochage de certains joueurs.

Mais en matière d'écriture de scénario, je n'arrive pas à m'y faire, j'ai l'impression d'un travail fait à moitié
(N'y vois pas d'offense, je sais bien que c'est une impression due à une vision et une pratique différente de notre loisir :D)

Mais comme je le disais pour un précédent scénar dans un concours de la Cour antérieur, je ne participe pas pour remporter des voix, mais pour me forcer à rédiger quelques missions :)
Après, si ça titille la curiosité de certains, tant mieux  :mrgreen:

Nous en sommes tous là je pense !
Objectif n° rendre un texte.
Une contrainte pour guider l'inspiration.
Et les commentaires des copains pour essayer de s'améliorer...
Ce pourquoi la date limite de rendu des texte est tellement inflexible !!! :lol:

(Et d'une certaine manière, quand j'ai rédigé mon scénar pour Ambre dans le recueil du tome 2, c'était avant l'heure une gestion de comptes à rebours/échelles, tu peux y jeter un coup d'oeil si tu veux: il n'y a moins de spécificités techniques que pour une mission de The Sprawl et puisqu'Ambre peut être familier, ça permet d'enjamber le fossé plus facilement  ;) )
Je pense l'avoir lu au moment du rendu mais le temps ayant passé, je ne m'en rappel pas.
Je vais le relire. Il est clair que ces outils, adaptés à ma façon d'appréhender le jeu, m'intéressent vraiment !


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 24Janvier, 2019, 10:48:00
Tout d'abord, je tire un grand coup de chapeau à tous les participants. Le thème que je vous avais imposé était difficile, mais vous avez tous relevé le gant avec maestria.  :thumbsup:
Décidément, les concours de scénarios donnent toujours lieu à des joutes de très haut niveau.
Voici mon premier ressenti sur cette très belle moisson.

Funeste assombrissement après dégel providentiel, par Pitche
Un bon point pour le scénario de Pitche : il a rendu son texte dans les temps.C'est tout bête, mais ce critère fait pour moi partie du concours : respecter un thème, un élément, et le faire dans un délai donné, voilà qui est saluable (même si je ne jette la pierre à aucun des participants ayant dépassé la date-butoir)
Un autre bon point, pendant que j'y suis : son scénario me donne envie de jouer/faire jouer à Würm (je vois mal comment ce serait possible, faute de temps, mais le mal est fait, j'ai envie  :mrgreen:).
Après, on peut tiquer sur les quelques incohérences du texte, mais elles sont aisées à corriger (tout comme quelques formulations qui mériteraient un petit coup de rabot, mais je chipote).
J'aime beaucoup, merci Pitche.  :thumbsup:

Plus grande sera la chute, par Othar-Celebrin
Le scénario d'Othar propose un tout autre univers et une toute autre forme de chute. J'ai particulièrement apprécié le cadre de jeu qui m'a donné envie d'aller traîner du côté des quais (il va falloir que je monte plusieurs tablées de jeu, cette année, moi  :mrgreen:).
Le principal défaut de "Plus grande sera la chute" tient au fait qu'il est risqué : si les joueurs se cantonnent à leur mission initiale, l'enquête devrait être vite pliée et la séance peut être frustrante, des deux côtés de l'écran.
Il faudrait peut-être ajouter quelques ficelles (en jouant, comme proposé, sur le background de tel ou tel PJ) pour qu'ils aillent plus loin que la première phase du scénario et remettent les gains en jeu (quitte à récolter, "sur le plan des emmerdements, 36 fois la mise", comme disait l'autre ;)).
Là aussi, j'aime beaucoup. :thumbsup:

Un plan sans accroc par Khelren
Puisque j'en suis à distribuer les bons points, Khelren en mérite un aussi : il assure le suivi de The Sprawl, parce que ce n'est pas le premier scénario qu'il propose pour son bébé. Chapeau, m'sieur !  :thumbsup:
Par contre, il va falloir que je me décide à intégrer la syntaxe très particulière des jeux propulsés par l'Apocalypse (dont Khelren est le prophète) pour mieux décoder la structure du scénario.
En tout cas, le scénario suscite l'envie d'explorer un peu plus The Sprawl. Mission accomplie ! ;)

Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ? par Kérosène
Décidément, les concours de scénarios sont une mine dans laquelle on trouve toutes sortes de joyaux. Le scénario de Kérosène est sans doute unique en son genre et nous emmène sur un territoire inattendu.
A réserver à des joueurs avertis (à cause de son cadre un peu particulier), il peut sans doute donner une séance mémorable. Il peut aussi être aisément recyclé vers presque tout type d'univers. C'est un bon point en sa faveur. :D

La trahison des images, par Xaramis
Même s'il s'est fait attendre (mais il avait un mot d'excuse), le compère Xaramis nous livre là un des scénarios dont il a le secret. Conçu pour un seul PJ (et de préférence un(e) joueur(se) expérimenté(e), je pense), "La trahison des images" est de ces scénarios qui doivent marquer leurs joueurs.
Avec une belle gestion de la tension (qui monte tout au long de l'histoire), ce scénario m'a donné des envies d'aller traîner du côté de Malte.
Il est sur mon podium final, aux côtés de ceux de Pitche et d'Othar.  :thumbsup:

Je vais relire rapidement vos propositions et reviendrai voter sous peu. Il ne peut, hélas, en rester qu'un et le choix sera, comme souvent un crève-cœur. Z'en avez pas marre d'avoir tant de talent, toutes et tous ? ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 25Janvier, 2019, 14:59:54
Même s'il s'est fait attendre (mais il avait un mot d'excuse), le compère Xaramis nous livre là un des scénarios dont il a le secret.
A chaque concours, je me dis qu’il faut que, pour une fois, je livre mon texte dans les temps, et j’ai toujours des excuses (bonnes ou mauvaises) pour ne pas m’y tenir…
Quant à « mon secret », je n’ai jamais caché qu’il est simple : emprunter une trame que je trouve solide, la « déshabiller » jusqu’à n’en garder que le squelette, et « rhabiller » ce squelette avec une autre chair. Si John Sturges ou Sergio Leone l’ont fait (non sans talent) à partir d’œuvres de Kurosawa, pourquoi me l’interdirais-je (sans prétendre avoir leur talent !) tout en ayant l’honnêteté de clairement citer mes sources. :)

Avec une belle gestion de la tension (qui monte tout au long de l'histoire), ce scénario m'a donné des envies d'aller traîner du côté de Malte.
J’ai essayé de transcrire, dans le scénario, ce que j’avais ressenti à la lecture du livre. C’est-à-dire que l’intrigue devient de plus en plus personnelle, jusqu’à atteindre un degré « intime », si je peux l’écrire ainsi, qui fait qu’on s’éloigne du genre apparent (thriller / espionnage) pour en venir aux ressorts qui font le sel de toutes les histoires (confiance / trahison, espoir / désespoir, etc.).

C’est un gros scénario scenario vraiment touffu que tu nous livre là !!
[…]
Le MJ aura lui aussi fort à faire pour gérer l’agenda de chacun…
Le côté « touffu » vient principalement du fait que deux intrigues s’entrecroisent : l’intrigue principale (la trahison « intime »), et l’intrigue apparente (l’affrontement entre services israéliens et mouvements palestiniens), le tout nappé d’incertitudes, de vrais mensonges et de fausses vérités.
Je reconnais que ça laisse au MJ un travail à la fois de préparation avant la partie, et d’improvisation pendant la partie.

Waouh ! Respect ! Bien écrit, fluide, palpitant, souché sur des événements réels qui me parlent et sont propices à titiller mon imagination.
Cela m’a pris un peu de temps de trouver le cadre géographique et temporel dans lequel « délocaliser » l’intrigue du roman dont je me suis inspiré. J’avais envie d’une certaine véracité, d’une plausibilité, et aussi de permettre au MJ de se documenter par lui/elle-même dans le cas d’un souhait de creuser le sujet. Le cadre « méditerranéen » est venu sans trop tarder, et c’est pour la période et les évènements de toile de fond que j’ai davantage bataillé ; finalement, en trouvant la quasi-conjonction (à l’échelle d’un regard de rôliste !) entre l’assassinat ciblé à Malte et l’affaire des « écoutes de l’Élysée », ça a commencé à prendre meilleure forme dans ma tête.

Ma première lecture m'a fait penser  -à tort- à du John Le Carré.
Je n’ai jamais caché mon goût pour les ambiances de thriller / espionnage où l’intrigue est tortueuse, en tons de gris, et pas obligatoirement portée par un rythme débridé et des personnages super-héroïques. Les romans de John Le Carré, d’Eric Ambler, etc., m’inspirent donc davantage que les films survoltés à la Mission Impossible (même si je suis bon client des adaptations ciné autour de Jason Bourne).


Seul hic : c'est un scénario "one-shot" et solo très spécifique, pas forcément facile à utiliser. Mais ton choix risqué est assumé.

Je trouve un peu dommage que tu ai prévu ce scénario pour une seule PJ.
C’est un modèle de jeu auquel j’ai du mal à croire.

C’est peut-être une réminiscence de l’œuvre originale dont tu t’inspires mais je ne suis pas certain que ce soit très adapté au JDR. Pas tel que je le pratique en tout cas. La beauté de notre loisir n’est pas étrangère à son caractère protéiforme !

A mon avis, vu l’imbroglio barbousiaque auquel fait face la PJ, deux comparses ne seraient pas de trop à ses coté.
Je suis bien conscient que le JdR en tête à tête est très spécifique. D’un autre côté, impliquer un « groupe de PJ » repose parfois sur des déclencheurs très artificiels, à moins que les PJ relèvent, par essence du jeu, d’une organisation spécifique (un « clan », la « maison » d’un noble, la police, etc.).
Pour cette intrigue-ci, j’avais envie de mettre en scène une femme ordinaire confrontée à une toile d’araignée dont elle n’est pas du tout familière.

Toutefois, pour prendre en compte ces remarques sur le côté moins « vendeur » du modèle « 1MJ – 1 PJ », je me dis que j’aurais pu proposer ce scénario pour 2 ou 3 PJ, tout en restant sur mon idée d’une intrigue tournant principalement autour de personnages féminins :
- la photographe ;
- la belle-mère de la photographe, en faisant d’elle, plutôt que du beau-père, l’honorable correspondante du MI6 ;
- la fille de la photographe, en la faisant survivre à l’attaque contre le domicile familial.
Dans mon esprit, un des ressorts du scénario est le sens de la quête menée. Que chercher, au final : la vérité ? La justice ? La vengeance ?

Conçu pour un seul PJ (et de préférence un(e) joueur(se) expérimenté(e), je pense), "La trahison des images" est de ces scénarios qui doivent marquer leurs joueurs.
A mes yeux, le format « 1-1 » se prête bien à être joué par des personnes expérimentées. Toutefois, ça se prête bien, également, à être joué par des personnes ayant moins d’expérience ou, à tout le moins, pour un duo dont l’une des deux personnes à moins d’expérience :
- la personne qui se lance dans la maîtrise ou qui s’y est lancée depuis peu a certes, plusieurs PNJ à animer, mais elle s’évite, au moins, le souci de devoir gérer un groupe de PJ qui aura tendance à éclater en sous-groupes pour courir plusieurs lièvres à la fois, par exemple ;
- la personne qui se lance dans l’incarnation du PJ n’a pas à craindre de prendre une décision qui « gênerait le groupe » (crainte totalement irrationnelle, pour autant que les gens autour de la table soient portés par l’envie de partager un bon moment), de ne pas aller au bon rythme, etc. Et le MJ peut lui apporter des conseils en direct, de personne à personne, ou indirectement, par PNJ interposés.
La coopération entre les deux personnes est une aide précieuse : on peut s’arrêter un moment, faire le point, échanger des conseils, beaucoup plus facilement que s’il y a plusieurs joueurs dont certains auront l’impression d’être laissés de côté.

Cela dit, pour ce qui est de ce scénario précisément, j’avoue qu’il n’est très probablement pas facile à prendre en mains par des débutants en JdR.


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 26Janvier, 2019, 09:33:53

Conçu pour un seul PJ (et de préférence un(e) joueur(se) expérimenté(e), je pense), "La trahison des images" est de ces scénarios qui doivent marquer leurs joueurs.
A mes yeux, le format « 1-1 » se prête bien à être joué par des personnes expérimentées. Toutefois, ça se prête bien, également, à être joué par des personnes ayant moins d’expérience ou, à tout le moins, pour un duo dont l’une des deux personnes à moins d’expérience :
- la personne qui se lance dans la maîtrise ou qui s’y est lancée depuis peu a certes, plusieurs PNJ à animer, mais elle s’évite, au moins, le souci de devoir gérer un groupe de PJ qui aura tendance à éclater en sous-groupes pour courir plusieurs lièvres à la fois, par exemple ;
- la personne qui se lance dans l’incarnation du PJ n’a pas à craindre de prendre une décision qui « gênerait le groupe » (crainte totalement irrationnelle, pour autant que les gens autour de la table soient portés par l’envie de partager un bon moment), de ne pas aller au bon rythme, etc. Et le MJ peut lui apporter des conseils en direct, de personne à personne, ou indirectement, par PNJ interposés.
La coopération entre les deux personnes est une aide précieuse : on peut s’arrêter un moment, faire le point, échanger des conseils, beaucoup plus facilement que s’il y a plusieurs joueurs dont certains auront l’impression d’être laissés de côté.
M'étant lancé depuis quelque temps dans des séances au format "1-1", j'ajoute un point de vue. Une plus grosse partie de la "charge mentale" (pour reprendre un vocable en vogue) repose sur les épaules du MJ, lorsque le joueur est néophyte. Ces séances sont également de redoutables épreuves pour les scénarios. Que le personnage s'aventure dans un coin peu éclairé par le scénario, et c'est tout le groupe (de un) qui s'y engage. Mais cela fait aussi partie du plaisir de la maîtrise, à mon sens. ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 26Janvier, 2019, 09:35:40
Après mûre réflexion, c'est pour le scénario d'Ohtar que j'ai voté. J'ai des envies de polar en ce moment, ceci explique peut-être cela.
Mais je tiens à adresser mes sincères compliments à tous les contributeurs : vous êtes formidables ! :thumbsup:


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 26Janvier, 2019, 10:57:47
Plus grande sera la chute., un scénario pour Cafe Noir
voilà déjà un scénario qui me fait découvrir ce JDR "Café Noir". Même si je le comprends dans les grandes lignes, je trouve qu'il manque un peu de clarté (ou de structure) pour le rendre plus lisibe, compréhensible et facilement consultable en partie. Une galerie de PNJ intéressante ainsi qu'une livraison de pré-tirés prêts à l'emploi. Toujours pratique.

Un plan sans accroc, pour The Sprawl
Ne connaissant pas The Sprawl, il faut s'habiter à la présentation et structure du scénario. L'histoire décrite semble-t-il dans les grandes lignes - comme le préconise sans doute le système - reste compréhensible et on voit bien l'action que ça va engendrer.

Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ?, une farce vaguement hellénisante, d’après Aristophane
Voilà une histoire des plus surprenante car tirée d'une oeuvre grecque antique si je ne me trompe. Le titre - déjà - illustre bien ce qu'on va jouer; une  farce et histoire de mecs bourrés. Le mélange oiseaux-hommes avec leurs caractères ou habitudes qui se mêlent devra être amusante à faire jouer.
Une histoire à faire jouer très librement.

La trahison des images, un scénario thriller-espionnage dans les années 1990
Un scénario duo MJ-joueur c'est peu courant. Je dois dire que j'apprécie plus les parties à 3-5 joueurs même si ça n'empêche pas d'apprécier ou découvrir  l'histoire que va livrer ici Xaramis.
La structure du scénario (à un jouer) avec une succession de croisement de scènes à choisir me fait penser à un livre-dont-vous-êtes-le-héros typique dans les années '90 aussi si je ne me trompe ^_^ nostalgie..
Question mise en page, ça aurait été plus facile pour les pistes d'indiquer dès le départ si c'est [VRAI]/[faux], plus facile pour la compréhension et maîtrise je pense. De même un système de puce pour la difficulté permettrait une plus grande lisibilité car il y a bcp d'informations.
Par ex. 0 = facile / 00 = moyen et 000 = difficile
Une histoire haletant et palpitante.

Voilà venu l'heure du choix, du vote, comme toujours difficile car il n'y a qu'un choix. J'aime l'intrigue du Polar noir - classique je trouve mais efficace comme celle de la photo vintage très inspirante et bien ficelé comme peut l'être le roman qui en l'inspiration. Le scénario "mission" m'intrigue aussi.

Je vais choisir la contribution de Khelren pour le "tomber de haut" des PJ-mercenaires trahis/trompés qui doivent sauver leur peau et ne pas m'arrêter à une structure qui m'est peu habituelle. Soutenant aussi ces contributions récentes à ce jeu.


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 30Janvier, 2019, 11:39:57


Plus grande sera la chute, par Othar-Celebrin
Le scénario d'Othar propose un tout autre univers et une toute autre forme de chute. J'ai particulièrement apprécié le cadre de jeu qui m'a donné envie d'aller traîner du côté des quais (il va falloir que je monte plusieurs tablées de jeu, cette année, moi  :mrgreen:).
Le principal défaut de "Plus grande sera la chute" tient au fait qu'il est risqué : si les joueurs se cantonnent à leur mission initiale, l'enquête devrait être vite pliée et la séance peut être frustrante, des deux côtés de l'écran.
Il faudrait peut-être ajouter quelques ficelles (en jouant, comme proposé, sur le background de tel ou tel PJ) pour qu'ils aillent plus loin que la première phase du scénario et remettent les gains en jeu (quitte à récolter, "sur le plan des emmerdements, 36 fois la mise", comme disait l'autre ;)).
Là aussi, j'aime beaucoup. :thumbsup:


Je pense que la transition entre la première partie, classique, et la seconde, centrée sur les personnages, devrait se faire assez naturellement.
D'une part tout est fait pour qu'ils s'adressent à leur contactes et donc s'impliquent personnellement, d'autre part, les antagoniste sont là pour les harponner et les tirer vers la seconde partie au moindre signe d'intérêt.

Mais encore une fois, je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de le tester, il faudrait le mettre à l'épreuve pour savoir.

Après mûre réflexion, c'est pour le scénario d'Ohtar que j'ai voté. J'ai des envies de polar en ce moment, ceci explique peut-être cela.
Mais je tiens à adresser mes sincères compliments à tous les contributeurs : vous êtes formidables ! :thumbsup:

Merci pour ton vote, ça me touche beaucoup !


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 30Janvier, 2019, 12:17:43
Plus grande sera la chute., un scénario pour Cafe Noir
voilà déjà un scénario qui me fait découvrir ce JDR "Café Noir". Même si je le comprends dans les grandes lignes, je trouve qu'il manque un peu de clarté (ou de structure) pour le rendre plus lisibe, compréhensible et facilement consultable en partie. Une galerie de PNJ intéressante ainsi qu'une livraison de pré-tirés prêts à l'emploi. Toujours pratique.




Désolé que ce problème d'organisation t'ai dérangé...
A vrai dire c'est toujours une question difficile, trouver le moyen de présenter les chose de façon logique.
Que le texte facilite la découverte et l'imagination du MJ et qu'il soit un outil facilement utilisable en jeu...


Merci pour ta lecture et ton retour !!! :D


Titre: Re : Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 30Janvier, 2019, 12:23:19

Conçu pour un seul PJ (et de préférence un(e) joueur(se) expérimenté(e), je pense), "La trahison des images" est de ces scénarios qui doivent marquer leurs joueurs.
A mes yeux, le format « 1-1 » se prête bien à être joué par des personnes expérimentées. Toutefois, ça se prête bien, également, à être joué par des personnes ayant moins d’expérience ou, à tout le moins, pour un duo dont l’une des deux personnes à moins d’expérience :
- la personne qui se lance dans la maîtrise ou qui s’y est lancée depuis peu a certes, plusieurs PNJ à animer, mais elle s’évite, au moins, le souci de devoir gérer un groupe de PJ qui aura tendance à éclater en sous-groupes pour courir plusieurs lièvres à la fois, par exemple ;
- la personne qui se lance dans l’incarnation du PJ n’a pas à craindre de prendre une décision qui « gênerait le groupe » (crainte totalement irrationnelle, pour autant que les gens autour de la table soient portés par l’envie de partager un bon moment), de ne pas aller au bon rythme, etc. Et le MJ peut lui apporter des conseils en direct, de personne à personne, ou indirectement, par PNJ interposés.
La coopération entre les deux personnes est une aide précieuse : on peut s’arrêter un moment, faire le point, échanger des conseils, beaucoup plus facilement que s’il y a plusieurs joueurs dont certains auront l’impression d’être laissés de côté.
M'étant lancé depuis quelque temps dans des séances au format "1-1", j'ajoute un point de vue. Une plus grosse partie de la "charge mentale" (pour reprendre un vocable en vogue) repose sur les épaules du MJ, lorsque le joueur est néophyte. Ces séances sont également de redoutables épreuves pour les scénarios. Que le personnage s'aventure dans un coin peu éclairé par le scénario, et c'est tout le groupe (de un) qui s'y engage. Mais cela fait aussi partie du plaisir de la maîtrise, à mon sens. ;)

Pour moi, ce qui est difficile dans une partie 1+1 c'est surtout l'interaction ping-pong.
A partir de 1+2 il peut y avoir des interactions entre les joueurs sur lesquels le MJ rattache ses wagons.
ça permet au MJ de souffler d'une part et ça donne aussi plus de légitimité à la fiction.
Un événement vécu par un joueur n'est plus le fruit du MJ omnipotent ou de lui-même mais d'un autre acteur au sein de la fiction.
La réaction d'un autre PJ est toujours plus crédible et motrice que celle d'un PnJ.


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: cavaillon le 06Février, 2019, 23:53:55
Bonsoir à tous.

J'ai terminé le scénario de Xaramis, et une fois de plus, le recueil m'a été fort utile pour me rafraîchir la mémoire sur les autres contributions. Le thème choisi par FaenyX m'a paru difficile à traiter, et les résultats sont très bons ! Mais il faut faire un choix...

Funeste assombrissement après dégel providentiel, par Pitche
Ce scénario m'a moins plu que bien des autres Würm des concours précédents. Probablement parce qu'on y sent moins le parfum de l'aventure, des déplacements dans une terre inconnue et hostile... La trame est bien plus domestique. Ce n'est pas un mal en soi, c'est même une approche plutôt originale de ce jeu, mais ça me transporte moins.

Plus grande sera la chute, par Othar-Celebrin
J'aime bien. L'ambiance, la noirceur, et la grande toile mafieuse qui se dévoile derrière une mission de routine... C'est bien amené, bien pensé. Seule petit bémol, à la lecture, j'ai l'impression que les personnages risquent fort de découvrir l'"élément" du concours (une étendue d'eau) avant d'avoir eu le fin mot de l'affaire...     :)

Un plan sans accroc par Khelren
Au fur et à mesure que je lisais les discussions de Khelren, Macbesse (notamment), qui décrivaient les nouvelles manières de pratiquer le JdR, je commençais à saisir l'intérêt qu'il y a de jouer un scénario avec des situations co-écrites par les joueurs. Les exemples étaient parlants, même si cette manière de faire m'apparaissait totalement nouvelle, étrange. Ça me permet de mieux appréhender ce genre de scénario que lors des concours précédents... et je dois avouer que contre toute attente, ça me plaît (à la lecture) !

Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ? par Kérosène
Pour être original, c'est original. Bon, certainement un peu trop pour moi. Comme l'annonce l'auteur, il s'agit d'une "farce", et je pense que le ton comme le sujet ne m'ont pas permis de m'immerger dans l'histoire. Mais au passage, je me cultive, puisque j'ai commencé la lecture des "Oiseaux" !

La trahison des images, par Xaramis
Pfff ! C'est du solide ! Dans un roman, l'auteur est omniscient, omnipotent, et dirige le héros dans l'histoire, lui fait voir, découvrir, comprendre, et prendre les décisions qu'il faut pour démêler l'écheveau de l'intrigue. Là, ça me paraît suffisamment trapu pour que le P.J. ait bien (trop ?) du mal ! Je ne saisis pas pourquoi Xaramis l'a écrit pour un seul joueur (rien n'empêche d'impliquer plusieurs personnages, il me semble), et comme l'a écrit un autre obéroniste, j'adjoindrais bien quelques cerveaux supplémentaires. Mais j'aime beaucoup les histoires policières où l'on découvre, petit à petit, une seconde histoire cachée derrière la première (comme pour le scénario d'Othar-Celebrin, bien que traité différemment).


Au final, je vote pour Un plan sans accroc : ça m'a plu à la lecture, écrivais-je, et c'est le scénario qui m'a le plus donné envie de m'asseoir à la table en tant que joueur.

https://www.youtube.com/watch?v=HzRF2622m9A (https://www.youtube.com/watch?v=HzRF2622m9A)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 09Février, 2019, 12:41:41


Plus grande sera la chute, par Othar-Celebrin
J'aime bien. L'ambiance, la noirceur, et la grande toile mafieuse qui se dévoile derrière une mission de routine... C'est bien amené, bien pensé. Seule petit bémol, à la lecture, j'ai l'impression que les personnages risquent fort de découvrir l'"élément" du concours (une étendue d'eau) avant d'avoir eu le fin mot de l'affaire...     :)



C'est effectivement un risque, mais selon moi pas un problème vu qu'il s'agit d'un one-shot (plus ou moin long) avec des prés-tirés.

Comme je l'ai écrit, la fin qui me semblerait la plus emblématique serait un duel entre Louisa et Vronicca après la chute des autres... Duel qui tournera probablement au désavantage de la PJ...
Le sujet c'est la chute non ? ;)


Titre: Re : Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Macbesse le 09Février, 2019, 15:18:36

Un plan sans accroc par Khelren
Au fur et à mesure que je lisais les discussions de Khelren, Macbesse (notamment), qui décrivaient les nouvelles manières de pratiquer le JdR, je commençais à saisir l'intérêt qu'il y a de jouer un scénario avec des situations co-écrites par les joueurs. Les exemples étaient parlants, même si cette manière de faire m'apparaissait totalement nouvelle, étrange. Ça me permet de mieux appréhender ce genre de scénario que lors des concours précédents... et je dois avouer que contre toute attente, ça me plaît (à la lecture) !


Ca me fait plaisir. Je me dis qu'on n'a pas fait cet effort de pédagogie pour rien.  :D


Titre: Re : Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 09Février, 2019, 15:51:26
La trahison des images
[...] Je ne saisis pas pourquoi Xaramis l'a écrit pour un seul joueur [...]
J'ai déjà expliqué mon choix d'écrire une aventure "en solo" : d'une part, c'est une manière de plonger un personnage, et donc la personne qui l'incarne, dans un tourbillon qui le dépasse largement ; d'autre part, ça évite de "monter un groupe de PJ" hétéroclite, rassemblés par des raisons parfois pleinement artificielles.
A mon sens, "saisir" mon choix n'oblige pas à le "partager" ; alors, pour le saisir, il devrait suffire d'avoir l'esprit ouvert sur des motivations qui diffèrent selon les personnes.


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 11Février, 2019, 13:07:57
Funeste assombrissement après dégel providentiel un scénario, par Pitche
Comme souvent, je tire mon chapeau à Pitche pour la régularité de ses participations (par rapport aux dates limites de rendu) et pour sa fidélité à quelques jeux qui ne sont pas toujours sous les feux des projecteurs ou qui sortent des sentiers battus par leurs univers.
Qui plus est, je n’ai jamais caché que j’aime les scénarios dans lesquels il n’est pas besoin de débordements surnaturels pour confronter les personnages à des défis plus grands qu’eux. La vie quotidienne (pour le dire de manière un peu réductrice) peut réserver de belles surprises !
Ce scénario pour Würm est donc de ceux qui retiennent mon attention.

Plus grande sera la chute, par Othar-Celebrin
C’est sûrement mon caractère « classique » qui me fait me sentir d’emblée à l’aise dans ce genre d’univers et d’intrigue. Le « noir » que promet le jeu est bien présent, l’écheveau est en place. Il faut souhaiter que les PJ sortent des limites de leur mission première pour se jeter, volontairement, dans les ennuis qui les attendent manifestement dans l’ombre.

Un plan sans accroc, par Khelren
Ce scénario-ci est victime de l’autre effet de mon caractère « classique » : les mécanismes qui sous-tendent cette famille de jeu me parlent sur un plan théorique, mais j’ai encore du mal à bien comprendre, à sa seule lecture, les enjeux d’une intrigue ainsi proposée.
Participer à une partie d’un jeu basé sur cette mécanique me débloquerait peut-être. Pour l’instant, je reste à quai.

Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ? , par Kérosène
Se lancer dans un scénario inspiré d’Aristophane, c’est à peu près comme se lancer dans un scénario pour le jeu espagnol Lances (http://www.legrog.org/jeux/lances), dont les scénarios doivent respecter le déroulé des comédies de l’Espagne du Siècle d’Or (intermède dansé inclus !).
Un grand merci à Kérosène de nous inviter à un tel saut dans la farce, le dépaysement. L’intrigue est assimilable sans difficulté, le mélange loufoque nous fait sortir des univers habituels au point qu’on se dit qu’il faudra être tous sur la même longueur d’onde autour de la table (comme pour jouer à Toon, Paranoia, Dying Earth, et autres jeux où l’ambiance est très spécifique).

C’est toujours un crève-cœur de ne pouvoir donner qu’une seule voix, et donc de laisser de côté des textes qui me plaisent, me titillent, m’intriguent, m’interpellent, ou me bousculent.
Au final, mon vote va à Y a-t-il un pilote dans l’av... ille ? , par Kérosène.


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 12Février, 2019, 09:52:57
merci pour vos critiques et lecture :D


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Kérosène le 12Février, 2019, 20:20:30
Je vous remercie tous pour votre lecture et vos retours. Et tout particulièrement mon électeur pour son vote ;)
Ce que j'aime dans les concours de la Cour, c'est précisément ce champ totalement ouvert, qui permet d'explorer toutes sortes de pistes et d'univers, y compris parfois les plus improbables, dans une liberté totale. Une créativité éclectique et débridée, quel bonheur pour moi qui vis une pause de JdR très prolongée, que d'écrire pour le plaisir et d'aller fouiner dans des recoins obscurs.

Merci donc d'écrire, de lire et de voter pour faire vivre ce concours !

Malheureusement, je ne pourrai probablement pas voter à cette édition, en raison d'un déchaînement de boulot autour de moi et d'un épuisement qui fait que je crains de ne pas trouver la force de lire sérieusement les contributions dans les temps.
Je vous présente à tous mes excuses si cette prévision se confirme.

[edit] Bon, finalement, j'ai réussi à lire les contributions. Chacune des propositions a un petit quelque chose qui m'a fait frôler le bouton "voter", mais voilà... il ne peut en rester qu'un. J'ai donc cliqué sur mon gros coup de coeur : La trahison des images. Une bonne histoire, comme toujours chez Xaramis, soignée et bien écrite, ne suffit pas à départager les participants, car le niveau est fichtrement haut ici. Restait donc le petit détail qui déclenche l'envie. Pour moi, c'est le duo MJ/PJ. J'ai toujours aimé les scénarios en tête à tête, que j'ai d'ailleurs longuement pratiqué, d'un côté de l'écran ou de l'autre en alternance. C'est, selon moi ce qui permet le meilleur développement en termes de RP, car l'intimité qui se noue entre les deux parties donne au joueur la possibilité d'aborder toute la profondeur de son personnage. Le dialogue avec le MJ ouvre la porte à une vraie connaissance du personnage, de ses motivations de sa façon de réagir, qu'on n'aura jamais autour d'une table plus vaste.
Encore une fois, merci à tous ! [/edit]


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Dahrken le 14Février, 2019, 22:32:01
Bonsoir à tous !

Après une très longue pause je fais un rapide passage à la faveur de ce vote.

Diantre, que le choix est difficile, entre ces contributions à la fois de haut vol et très différentes - et donc difficiles à comparer !

Funeste assombrissement...
Comme d'autres l'ont écrit avant moi, l'amorce est un point faible car un mammouth est une très grosse bête, mais ce n'est qu'un détail. Le surnaturel n'y est présent qu'à la marge, et ce n'est pas une critique !

Plus grande sera la chute
On est bien dans les conventions du genre, le mécanisme est armé et prêt à se refermer sur les personnages s'ils ont l'imprudence d'aller un fouiner un peu trop loin... et tout est en place pour qu'ils y aillent !

Un plan sans accroc
Je suis un grand amateur de Cyberpunk alors l'intrigue et le thème me parlent. Les explications données dans cette discussion me permettent de mieux cerner ce type de jeu "co-écrit", mais j'ai un peu de mal à m'y projeter...

Y a-t-il un pilote dans l'av..ille ?
Une intrigue accessible, un univers dépaysant mais en même temps toujours d'actualité car on reste dans le petit théâtre des passions humaines, fait à la fois de nobles aspirations et d'une réalité bien moins éthérée, relevés d'une bonne louche de farce - mieux vaut en rire !

La trahison des images
Du solide, du lourd, avec une histoire à tiroirs et des protagonistes aux passés entrecroisés et aux motivations divergentes, le tout minutieusement tissé et exposé.

Puisqu'il faut choisir, ma voix ira à Kérosène, la farce - et de copieuses libations - y adoucissent l'inévitable chute.


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 15Février, 2019, 12:09:52
Le sondage a été clôturé automatiquement ce jour, la date-butoir étant arrivée.
Des retardataires veulent-ils/elles déposer leur bulletin dans l'urne ? Si besoin, je ré-ouvrirai le vote pour quelques jours. ;)
Nous avons, encore une fois, peu de votants et tout nouvel électeur sera le bienvenu :-\.


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 16Février, 2019, 18:38:09
42 (https://fr.wikipedia.org/wiki/La_grande_question_sur_la_vie,_l%27univers_et_le_reste)...


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Mortlock le 16Février, 2019, 20:52:25
Il me reste une contribution à lire donc oui si possible.  :-[


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 16Février, 2019, 21:41:01
Oui, c'est l'éternel regret de ce concours.
Une telle longévité avec régulièrement de belles pépites et tant de difficulté à motiver les contributeurs et surtout les lecteurs-votants


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 17Février, 2019, 12:41:44
J’a ré-ouvert le sondage pour quelques jours. A vous de voter  ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Mortlock le 17Février, 2019, 21:48:42
Merci !! Je fais ça en début de semaine je pense.


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Mortlock le 18Février, 2019, 23:52:23
Bon j'ai voté pour le scenario de Kero... j'aissayerai de justifier mon vote bientot si je peux mais je ne garanti rien. En tout cas bravo à tous, c'était encore un creve coeur de vous departager.  :thumbsup:


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 19Février, 2019, 08:33:07
Bon j'ai voté pour le scenario de Kero... j'aissayerai de justifier mon vote bientot si je peux mais je ne garanti rien. En tout cas bravo à tous, c'était encore un creve coeur de vous departager.  :thumbsup:



Ah non !
Ça ne va pas du tout Mortlock !

Ça fait des exaequos !

Il faut trouver une nouvelle bonne volonté pour les départager....
. ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Kérosène le 19Février, 2019, 14:53:22
Bon j'ai voté pour le scenario de Kero... j'aissayerai de justifier mon vote bientot si je peux mais je ne garanti rien. En tout cas bravo à tous, c'était encore un creve coeur de vous departager.  :thumbsup:



Ah non !
Ça ne va pas du tout Mortlock !

Ça fait des exaequos !

Il faut trouver une nouvelle bonne volonté pour les départager....
. ;)

Argh ! Merci mon Mortlock ! Mais je suis d'accord, ça ne va pas du tout ces ex-aequos. Je comptais bien sur la victoire de Xaramis, pour pouvoir concourir à l'édition suivante, moi !  :D


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 20Février, 2019, 09:57:20
Si un sursaut de votants accorde la victoire à un autre participant que toi ou moi, nous aurons le plaisir de prendre part à la prochaine édition. ;)


Titre: Re : Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 20Février, 2019, 10:01:40
42 (https://fr.wikipedia.org/wiki/La_grande_question_sur_la_vie,_l%27univers_et_le_reste)...
Sans préjuger de qui remportera les lauriers de cette édition-ci, je trouve ce thème du 42 très inspirant. Merci à toi, Pitche, d'avoir mis en lumière ce sujet, dont je reconnais qu'il m'était inconnu.

 :thumbsup:


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 21Février, 2019, 10:41:03
La clôture du vote n'est plus qu'une question d'heures, les ami(e)s. Pouvons-nous compter sur d'autres votants, pour mettre fin à cet insupportable suspense ?  ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: FaenyX le 22Février, 2019, 09:16:16
Malgré la très grande qualité des scénarios de cette édition, nous n'aurons eu que 9 votants.  :(
Qu'importe, cela n'enlève rien aux mérites des participants et, en particulier, des deux gagnants ex-aequo : Kérosène et Xaramis, qui vont pouvoir ajouter un trophée à leurs collections déjà impressionnantes.  8)

Bravo à tous les deux !
A vous d'ouvrir le 42ème concours de scénarios !


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 24Février, 2019, 00:43:36
Félicitations !  Vivement le 42e  :D


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Ohtar Celebrin le 26Février, 2019, 08:19:46
Félicitations à vous deux !

C'est un peu frustrant ces concours à neuf votre mais vous n'en méritez pas moins !

Vivement le 42eme !


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Kérosène le 26Février, 2019, 19:58:18
Oh ! Un zôli demi-machin à poser sur ma cheminée ! Zut, il va vraiment falloir que j'achète une cheminée ! Pas cool les gars !
Merci mille fois pour vos retours et vos votes. L'avantage avec si peu de votants, c'est qu'on peut remercier chacun personnellement  ;)
J'ai envoyé un pitit mot à mon co-lauréat et j'imagine que nous vous proposerons bien vite de quoi user vos plumes.
A très bientôt pour la 43ème session !


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 28Février, 2019, 15:11:32
Kérosène et moi complotons dans les coulisses, pour trouver les bases du prochain concours. ;)


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: pitche le 11Mars, 2019, 20:03:33
hello chers amis,

alors des choses qui sortent de vos cogitations ?

les touches de nos claviers piaffent d'impatience


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Kérosène le 11Mars, 2019, 20:38:40
Pas de panique !
Préparez vos serviettes ! Les choses se précisent...  ;D


Titre: Re : Le bureau de vote du 41ème concours de scénarios est ouvert
Posté par: Xaramis le 12Mars, 2019, 00:02:47
La Cour, en mode LDVLH :

Allez au n°42 (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=5089.0)...

;)