Les Salons de la Cour

La Cour d'Obéron => Jeux de rôles => Discussion démarrée par: Xaramis le 28Septembre, 2007, 19:17:26



Titre: [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 28Septembre, 2007, 19:17:26
En prévision du n°3 des Songes d'Obéron, et aussi par envie d'en discuter entre Obéronnistes, j'ouvre ce fil de discussion sur les jeux d'espionnage au sens large.

Bien entendu, il est tout à fait possible de vivre des aventures d'espionnage et opérations clandestines dans de nombreux JDR. Mais certains sont assez directement tournés vers ce type d'ambiance, et j'aimerais essayer d'en brosser, ensemble, le panorama de ceux qui ont pour cadre « notre » monde à une époque courant globalement des prémices de la Deuxième guerre mondiale à nos jours (ou futur tout proche), pour en faire ressortir les éléments communs et les différences, par exemple dans les formes de traitement du sujet.
Entre Le GROG (http://www.roliste.com/) et le site anglophone Modus Operandi (http://www.modus-operandi.co.uk), qui s'intéresse aux JDR d'espionnage et policier (The Espionage and Law Enforcement Site), j’ai pointé ces jeux-ci, dans un premier balayage du genre :
Agent X (http://www.roliste.com/detail.jsp?id=6255)
Cirkus (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2424)
Cold City (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2525)
Danger International (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=121)
Espionage !  (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=111)
GURPS Espionage (http://www.roliste.com/detail.jsp?id=112)
James Bond 007 (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=1102)
Mercenaries, Spies & Private Eyes (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=125)
Millennium's End (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=1102)
Spycraft (V1 et V2)  (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2199)
Top Secret (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2490)
Top Secret/S.I. (http://www.roliste.com/jeu.jsp?id=2255)

En voyez-vous d’autres qui pourraient entrer dans la famille ?


La discussion sur ces jeux est ouverte bien au-delà de leur simple recensement : retours d’expérience positifs ou négatifs, etc.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Kazanoff le 28Septembre, 2007, 19:57:46
Cela ne répond que partiellement à tes critères, mais Retrofutur, excellent jeu par ailleurs, implique des résistants, des hommes de l'ombre pour des opérations toujours clandestines (dont de l'espionnage, mais certes bien d'autres missions aussi).
Le cadre : les "twisted fifties", donc là aussi, ça correspond sans correspondre...


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cultösaurus le 28Septembre, 2007, 20:25:59
En se limitant à de l'espionnage contemporain ou XXème siècle (c'est-à-dire en excluant tout ce qui est SF sensu lato, med-fan' ou historique), je vois comme lacunes dans ta liste :

En suppléments GURPS, Covert Ops (et à la limite du sujet peut-être, The Prisoner).

En anglais, Delta Force (Task Force Games 1986), M.IS.S.I.O.N. (Kabal Gaming Systems 1982) et Ninjas and Superspies (Palladium 1988).
Plus quelques autres titres qui sont à la limite entre le jeu militaire/mercenaire et le jeu d'espionnage proprement dit.

En français, Mercenaires et Trauma.

C'est tout ce qui me vient à l'esprit pour l'instant, mais je n'ai que des connaissances limitées en ce qui concerne les jeux récents (moins de quinze ans, quoi...). ;)

Après, on peut élargir beaucoup plus, je pense... ;)


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Naash le 28Septembre, 2007, 20:37:01
Conspiracy X, avec une description très bien faite de la quasi-totalité des agences gouvernementales américaines. En plus, on trouve un listing de procédures, des conseils du genre : comment cammoufler un crime, comment réaliser une bonne planque, comment marche le traffic d'influence...

En général, je joue plutôt Conspiracy X dans une ambiance plus "Alias" que "X-Files".


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: killerklown le 28Septembre, 2007, 23:24:19

En général, je joue plutôt Conspiracy X dans une ambiance plus "Alias" que "X-Files".

tiens c'est une idée que je n'avais pas eut ... Elle est très bonne. je vais ressortir mon conspiracy X moi :-)


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Le Comte le 29Septembre, 2007, 08:40:59
J'ai envie d'ajouter Delta Green, rien que pour la liste des agences de sécurité et de renseignements amerloques (et mondiales dans le supplément).


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 12:00:58
Cela ne répond que partiellement à tes critères, mais Retrofutur, excellent jeu par ailleurs, implique des résistants, des hommes de l'ombre pour des opérations toujours clandestines (dont de l'espionnage, mais certes bien d'autres missions aussi).
Le cadre : les "twisted fifties", donc là aussi, ça correspond sans correspondre...
Je m'interrogeais sur Retrofutur, un jeu que je n'ai jamais pratiqué, ni même acheté par curiosité. Je ne le connais que parce que ce que j'en ai lu, notamment dans Casus. Si je ne l'ai pas porté dans ma liste, c'est parce qu'il me semblait du coeur de la famille (les jeux dans "notre" monde). Mais je le vois néanmoins en proche cousin.

C'est le genre de jeu sur lequel j'aimerais bien lire quelques retours d'expérience.  "Tristan, si tu lis ce message..." ;)


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 12:16:27
En suppléments GURPS, Covert Ops
J'avais oublié celui-là, en effet, m'étant mélangé les pinceaux avec Special Ops (plutôt orienté forces spéciales et donc actions militaires) et Black Ops (au parfum d'X Files).

Citation
Delta Force (Task Force Games 1986)
Ce jeu, que je ne connais que par lecture d'articles, là encore, me semble plutôt orienté "force de frappe" plutôt qu'espionnage.

Citation
Ninjas and Superspies (Palladium 1988)
Ne l'ayant jamais pratiqué non plus, je m'en fais probablement une fausse idée, celle d'une sorte de Feng Shui (qui lui est postérieur) où la référence à l'espionnage est plus un prétexte qu'un élément marquant de l'univers.

Citation
En français, Mercenaires et Trauma.
Je les avais oubliés, eux aussi. Mais, autant Mercenaires me paraît s'inscrire assez bien dans le côté "actions clandestines", autant Trauma me semble plutôt tourné vers le "contemporain non fantastique" assez généraliste.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: olivier legrand le 29Septembre, 2007, 12:18:46
Le concepteur de jdr John Wick a écrit un truc très intéressant intitulé "WILDERNESS OF MIRRORS".

C'est, en une douzaine de pages (PDF), une tentative (assez réussie) de jdr d'espionnage classique dans son thème mais alternatif dans son traitement - il se propose notamment de résoudre différents problèmes habituellement associés à ce type de jeux (notamment- pourquoi mon personnage ne peut pas être aussi bon que Jason Bourne ou JB 007 ?) ; l'auteur le présente comme un jdr complet mais franchement il s'agit plus d'un "moteur de jeu" et d'un ensemble d'idées (par ailleurs très intéressantes) que d'un jdr étoffé. WOM propose notamment un système assez ingénieux permettant de reproduire en jeu la logique des épisodes de "Mission Impossible", avec leur préparation minutieuse de l'opération avant le passage à l'action, sans tomber dans l'habituelle ornière des palabres interminable tout en rendant cette préparation vraiment signifiante en termes de jeu.

Contrairement à ses autres créations "indé" (dont l'excellent Thirty sur les Templiers), Wilderness of Mirrors n'est pas disponible en téléchargement sur le site de l'auteur mais on peut le lui acheter pour 5 $ en lui écrivant directement par mail - apparemment, et pour des raisons que je ne m'explique pas vraiment  ???, il souhaite limiter la circulation de ce produit. Même si la présentation est assez hideuse et que, je le répète, il s'agit plus d'un "concept de jeu" que d'un jeu entièrement développé, sa lecture vaut vraiment le coup.

Cela dit, compte tenu du peu de pub qu'il a fait autour de ce jeu, je ne sais même pas s'il le vend encore ou si l'adresse à laquelle je l'ai contacté est encore valide. Que ceux que ça intéresse me contacte directement par mail ou par MP.  :mrgreen:

 


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 12:23:14
Une question à propos de Conspiracy X. J'ai vu qu'il y a trois familles éditoriales pour ce jeu : la version première, la version Gurps et la "deuxième édition" qui est une adaptation du jeu au système Unisystem. Ces trois familles différent-elles uniquement par le système, ou bien l'univers de jeu a-t-il subi des évolutions ?


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cultösaurus le 29Septembre, 2007, 12:40:45
Citation
Delta Force (Task Force Games 1986)
Ce jeu, que je ne connais que par lecture d'articles, là encore, me semble plutôt orienté "force de frappe" plutôt qu'espionnage.

C'est ce que je croyais aussi.
Toutefois, l'ayant vu qualifié de "modern military / espionage system", j'ai jugé légitime de l'inclure ici.
Alors que je n'ai pas mentionné par exemple la sous-gamme "Merc: 2000" pour Twilight: 2000, que je connais et qui n'est pas du tout orientée espionnage.


Citation
Citation
Ninjas and Superspies (Palladium 1988)
Ne l'ayant jamais pratiqué non plus, je m'en fais probablement une fausse idée, celle d'une sorte de Feng Shui (qui lui est postérieur) où la référence à l'espionnage est plus un prétexte qu'un élément marquant de l'univers.

Je ne le connais pas directement.


Citation
Citation
En français, Mercenaires et Trauma.
Je les avais oubliés, eux aussi. Mais, autant Mercenaires me paraît s'inscrire assez bien dans le côté "actions clandestines", autant Trauma me semble plutôt tourné vers le "contemporain non fantastique" assez généraliste.

Dont fait partie l'espionnage.
À mon avis, ta question souffre d'un manque de définition du sujet. ;)


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 12:41:06
Le concepteur de jdr John Wick a écrit un truc très intéressant intitulé "WILDERNESS OF MIRRORS".
Les éléments de ce WoM sont-ils directement intégrables ou, à défaut, adaptables, à d'autres JDR ?


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cultösaurus le 29Septembre, 2007, 12:43:26
Une question à propos de Conspiracy X. J'ai vu qu'il y a trois familles éditoriales pour ce jeu : la version première, la version Gurps et la "deuxième édition" qui est une adaptation du jeu au système Unisystem. Ces trois familles différent-elles uniquement par le système, ou bien l'univers de jeu a-t-il subi des évolutions ?

Je ne connais pas la deuxième édition du jeu, mais il me semble que seul le système a été touché.
Entre la version originelle et son adaptation à GURPS, il n'y a pas de différence de contexte.


Titre: Re : Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 12:52:17
Citation
Delta Force (Task Force Games 1986)
Ce jeu, que je ne connais que par lecture d'articles, là encore, me semble plutôt orienté "force de frappe" plutôt qu'espionnage.

C'est ce que je croyais aussi.
Toutefois, l'ayant vu qualifié de "modern military / espionage system", j'ai jugé légitime de l'inclure ici.
C'est bien pour ça que je parlais d'un ressenti de ma part.
Si quelqu'un dans le coin dispose d'un exemplaire du jeu, un regard plus objectif est le bienvenu. :)

Citation
Citation
Citation
En français, Mercenaires et Trauma.
Je les avais oubliés, eux aussi. Mais, autant Mercenaires me paraît s'inscrire assez bien dans le côté "actions clandestines", autant Trauma me semble plutôt tourné vers le "contemporain non fantastique" assez généraliste.

Dont fait partie l'espionnage.
À mon avis, ta question souffre d'un manque de définition du sujet. ;)
Ma question est plus ou moins volontairement vague. :mrgreen:
Disons que j'essaie de me faire une idée des JDR tournant principalement autour d'actions menées par des PJ relevant d'organisations plutôt "gouvernementales", dont la mission est de recueillir du renseignement, de dérober des secrets, etc., ou, au contraire, d'empêcher qu'un service "ennemi" du même genre ne vienne mener ce genre d'action contre le pays des PJ.
Mais je ne dessine pas de frontière précise à cette famille de jeux.


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: olivier legrand le 29Septembre, 2007, 18:10:09
Le concepteur de jdr John Wick a écrit un truc très intéressant intitulé "WILDERNESS OF MIRRORS".
Les éléments de ce WoM sont-ils directement intégrables ou, à défaut, adaptables, à d'autres JDR ?

Euh... oui et non  :mrgreen:  En fait, la démarche de Wick consiste à faire "tabula rasa" et à repartir de zéro. Il y a par exemple une excellente idée concernant les compétences; au lieu d'être définies comme des aptitudes précises, elles sont simplement représentées par des domaines très généraux désignés par des noms de codes tirés de la mythologie (exemple : Mars pour tout ce qui touche au combat, Mercure pour les contacts et la diplomatie etc). Personnellement je trouve ça très élégant et très adapté à ce genre d'univers. Le système permet de créer aussi bien des experts que des touche-à-tout et de façon très simple. Mais son aspect le plus intéressant est la façon dont il réinvente le cliché de la "préparation de la mission" : en théorie, le MJ se contente de préparer le minimum - en gros, ce qui correspond à ce que Jim Phelps trouve avec chaque ordre de mission en début d'épisode - et ce sont ensuite les JOUEURS eux-mêmes qui déterminent les difficultés et les dangers que leurs personnages sont susceptibles de rencontrer lors de la mission, simulant ainsi le processus de la préparation / planification (un joueur pourra dire, par exemple :  "Nous avons découvert que X a un spécialiste du piratage informatique à sa solde" ou "Il est évident que X est en relation avec Damas"... et cela sera le cas : le MJ pose et les joueurs élaborent ensuite ce que leurs personnages auront à affronter. Et plus les joueurs posent d'obstacles et de difficultés, plus leurs personnages bénéficieront de dés supplémentaires leur permettant d'assurer le moment venu : donc, plus une mission est difficile ou dangereuse, plus elle sera (de fait) préparée minutieusement et plus la tension sera élevée lors du passage à l'action. Cette approche redéfinit donc entièrement la notion de construction scénaristique sur un format spécifique à ce genre de films - et qui pourrait aussi fonctionner, avec qques ajustements, comme le souligne Wick lui-même, avec des scénarios style "casse du siècle" style Ocean 11 etc, eux aussi basés sur cette construction planification / exécution.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Septembre, 2007, 19:43:40
Je trouve pas mal, a priori, d'avoir formalisé cette approche. Il faudrait voir de plus près ce que ça donne autour d'une table.
Un copain avait tenté, une fois, de maîtriser une partie (jouée avec le JdR James Bond 007), basé uniquement sur l'entrée en matière "vous devez "retourner" un membre de la délégation diplomatique bulgare à Paris". C'était du funambulisme, avec beaucoup d'improvisation, quelques hic et quelques couacs, mais comme tout le monde autour de la table a joué le jeu, ça a donné beaucoup de plaisir à chacun, à défaut de quelque chose de très bien huilé.


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Tristan le 29Septembre, 2007, 22:23:15
Je m'interrogeais sur Retrofutur, un jeu que je n'ai jamais pratiqué, ni même acheté par curiosité. Je ne le connais que parce que ce que j'en ai lu, notamment dans Casus. Si je ne l'ai pas porté dans ma liste, c'est parce qu'il me semblait du coeur de la famille (les jeux dans "notre" monde). Mais je le vois néanmoins en proche cousin.

C'est le genre de jeu sur lequel j'aimerais bien lire quelques retours d'expérience.  "Tristan, si tu lis ce message..." ;)

Voilà voilà !

RétroFutur peut fonctionner comme jeu d'espionnage, pas l'ombre d'un doute là-dessus. Après, tout dépend de la manière dont le MJ et les joueurs veulent doser les ingrédients du cocktail...

RétroFutur est, entre autres, un jeu sur la Résistance (j'aurais tendance à dire "d'abord", mais ce n'est pas forcément l'opinion des autres auteurs). Pour beaucoup de choses, nous nous sommes inspirés de la Résistance historique.

Celle-ci a présenté une particularité unique à l'ère moderne : plonger des "gens normaux" dans une situation où il fallait qu'ils agissent face à des structures construites pour opprimer, mentir et détruire. C'est ce que nous nous sommes attachés à reproduire, à une échelle différente et dans un décor différent.

Pour le MI6, la CIA, la DGSE et ainsi de suite, l'espionnage est une affaire de spécialistes disposant de gros moyens et opérant dans des domaines cloisonnés - la collecte du renseignement, son analyse, la planification opérationnelle  et enfin l'action. On est à l'échelle de conflits entre Etats menés par des professionnels

Avec RétroFutur, on est plus dans une logique de "vous êtes cinq face à toute une machinerie totalitaire, que voulez-vous faire ?" Il n'y a plus de cloisonnement, plus de sélection optimale de la cible par des "supérieurs", juste des fenêtres d'opportunité ("mon cousin connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui pourrait nous ouvrir la porte du nouveau centre de recherche qui s'est installé dans le quartier" ne donne pas du tout le même feeling que "présentez-vous à la porte du centre de recherches à 0 h 32 la nuit prochaine, la porte sera ouverte").

Une cellule de RF peut se focaliser sur la collecte du renseignement... ou sur son analyse... ou sur son exploitation... ou mélanger tous ces domaines, une attitude qui, dans la Résistance historique, était jugée parfaitement hérétique par les "vieux pros" des services secrets... mais qui ne donnait pas de si mauvais résultats.

Par la suite, une fois que les joueurs ont un peu tâtonné et exploité tout ce qu'il y avait à leur portée, il est possible de les brancher sur un réseau et de retrouver - un peu - le feeling du jeu à missions, mais avec des marges de manœuvre très larges ("le Comité de Libération Mondiale voudrait que..." prend la place du "Londres voudrait que..." de la Résistance historique)

Tout ça étant un angle d'attaque possible, mais certainement pas le seul. Il est aussi possible d'y jouer en se concentrant sur des événements comme le comportement louche de votre grille-pain. Vous êtes le seul à le voir, mais il s'est laissé pousser des pattes de cafard et vous suit partout en poussant des petits"gluk" affectueux. C'est une autre histoire... à moins que ce ne soit la même :)

A ta disposition, ici ou par MP, si tu as des questions plus précises.

T.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: intylzah le 29Septembre, 2007, 23:04:41
Et cops avec le supplémnent oss666 (http://www.roliste.com/detail.jsp?id=7444).

Intylzah


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Lord Skeletor le 30Septembre, 2007, 00:49:29

ESPionnage = Nécroscope, où des agences parallèles aux grandes agences de renseignement utilisent des individus dotés de "talents" en médiumnie, empathie, télépathie, et autre pour accomplir des missions délicates.

Il y a aussi Spookshow (où des fantômes se livrent à des activités d'espionnage), JdR que je possède mais n'ai pas encore lu.

Le supplément "Cloaks" pour le jeu Over the Edge traite du renseignement à la mode d'Al Amarja... Le setting était déjà bien barré, et ce supplément ajoute des trucs absolument délirants en termes de techniques d'espionnage.

A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : Le moyen de communication est un film pornographique, et les positions des acteurs et le rythme d'intromission permettent de définir (grâce à une sorte de variante du morse) un message chiffré.

Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...


Titre: Re : Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 30Septembre, 2007, 19:47:03
Voilà voilà !

[...]

A ta disposition, ici ou par MP, si tu as des questions plus précises.
Merci pour ces précisions de première main. :)


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 03Octobre, 2007, 12:05:17
A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : [...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil. ;)
Mais je dois reconnaître que ça ne manque pas d'originalité, en effet. Reste à trouver des joueurs assez adultes pour glisser cela dans une partie de JDR sans que cela ne tourne au trop scabreux.


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cuchulain le 03Octobre, 2007, 20:11:51
A la suite de la lecture de ce supplément, j'ai pensé à un système de codage de messages original : [...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil. ;)
Mais je dois reconnaître que ça ne manque pas d'originalité, en effet. Reste à trouver des joueurs assez adultes pour glisser cela dans une partie de JDR sans que cela ne tourne au trop scabreux.

Non faut vraiment être Mr LS pour penser à des trucs comme ça !  :o :lol:
J'ai testé Nécroscope et le mélange psi/guerre froide était vraiment sympa. Je ne dirais rien des règles car le sieur LS le faisait tourner à la sauce Over The edge mais l'univers nous a réservé quelques surprises... Douloureuses pour certains... Et après documentation : il s'est avéré que notre groupe de rôlistes fut bien dans le ton en jouant les pires agents du KGb possibles... Pour plus d'idées : on peut aller voir les romans.  :cool:


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 09Février, 2008, 21:43:49
Si quelque Obéronniste cherche du JB007 à achter, il s'en vend un lot chez nos voisins de Casus, là (http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?t=10827).


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 25Septembre, 2008, 16:39:29
De l'autre côté des Pyrénées, les p'tits gars très dynamiques de chez Nosolorol se sont lancés dans le projet d'édition d'un JdR d'espionnage, Eyes Only.
Un kit de découverte de ce jeu, Eyes Only: Así comienza ("Eyes Only : ça commence comme ça") est disponible en téléchargement à partir de ce billet (http://www.nsrblog.com/2008/07/descargas-en-la-web-de-eyes-only.html) sur leur blog. Cela permet de se faire une idée du jeu avant la parution de celui-ci.

Le système est relativement simple, avec des résolutions d'action reposant sur un test de [Habileté ou Compétence]+[1d6 dit "positif" -1d6 dit "négatif"], résultat compéré à un niveau de difficulté.
Les Habiletés (que l'on appellerait "caractéristiques" dans d'autres JdR) et les compétences sont notées sur une échelle centrée sur le zéro (de -5 à +5).
Le tirage de dés fournit une distribution de résultats de -5 à +5 également.
Les difficultés sont exprimées sur une échelle de -3 (le plus facile) à +3 (le plus difficile), la difficulté "moyenne" étant de 0.

J'ai juste feuilleté le document, je compte le regarder de plus près ces jours-ci.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Narbeuh le 25Septembre, 2008, 16:48:45
Pourrais-tu nous dire, à l'occasion, ce qui fait de ce système un système dédié au genre espionnage ? Ou pas.

Est-ce un jeu qui se veut réaliste ou bien est-ce un avatar de James "Je prends une douche pour effacer ces traces de combat et je reviens" Bond 007 ?

Narbeuh, no habla espanol...


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 25Septembre, 2008, 17:21:25
Pourrais-tu nous dire, à l'occasion, ce qui fait de ce système un système dédié au genre espionnage ? Ou pas.
Je n'y vois pas, à la lecture de ce document de présentation, un système spécialement "dédié au genre espionnage". Il ne comporte pas, pour autant que je puisse en déduire de ce court kit, un système de gestion de "cellules d'espionnage", par exemple, contrairement à d'autres jeux (Conspiracy X, par exemple, je crois).
D'ailleurs, j'aurais bien du mal à définir ce que pourrait être "un système dédié au genre d'espionnage", compte tenu du fait que c'est un genre qui connaît des modes de déclinaison très variés : rien à voir, par exemple, entre une déclinaison "intello" façon La taupe et une déclinaison "musclée" façon Mission impossible (les films).

Et puis, personnellement, je n'ai pas trop tendance à rechercher des systèmes très orientés pour s'appliquer à telle ambiance ou telle autre. Je peux très bien jouer de l'espionnage contemporain avec Gurps et un ou deux suppléments dédiés, ou avec Simulacres, ou avec James Bond 007 (dont j'aime bien la modélisation des poursuites de véhicules). Ce qui compte surtout pour moi, c'est de savoir si je vais jouer "terre-à-terre héros mortels" ou "super-héros indestructibles".

Là, je me sens plutôt face à un système un peu "générique" pas très éloigné d'un Fudge où l'on jouerait avec 2d6 dont l'un est soustrait à l'autre, plutôt qu'avec 4dF (les dés spécifiques Fudge).

Citation
Est-ce un jeu qui se veut réaliste ou bien est-ce un avatar de James "Je prends une douche pour effacer ces traces de combat et je reviens" Bond 007 ?
Il faudrait regarder le système un peu plus précisément pour répondre à ta question. A la lecture du scénario proposé dans le kit et des caractéristiques des PNJ, j'ai l'impression qu'on est plutôt dans une ambiance mettant en scène des PJ "bons professionnels" mais pas "super-héros". Attention, je précise bien que c'est un ressenti, et uniquement à la lecture rapide du document.

Difficile de juger, à la seule lecture du kit de présentation, de l'ensemble d'un jeu dont le livre de base fera 200 pages.


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Kylm le 25Septembre, 2008, 18:49:04
[...]
Il suffit de poster le film sur un site web "adulte" convenu, et les agents concernés recevront le message...
Faut vraiment être rôliste pour cogiter un truc pareil. ;)

Pas besoin,  des vrais pro utilisent un moyen similaire. Le message est camouflé derrière une  image explicite est posté sur un site  pornographique. Le truc est connus mais difficullement repérable car  le nombre de site dédié à la chose rend son identification difficille et cela passe inaperçu auprès de monsieur ou madame tout le monde.


Titre: Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Narbeuh le 26Septembre, 2008, 16:32:08
D'ailleurs, j'aurais bien du mal à définir ce que pourrait être "un système dédié au genre d'espionnage", compte tenu du fait que c'est un genre qui connaît des modes de déclinaison très variés : rien à voir, par exemple, entre une déclinaison "intello" façon La taupe et une déclinaison "musclée" façon Mission impossible (les films).

Et puis, personnellement, je n'ai pas trop tendance à rechercher des systèmes très orientés pour s'appliquer à telle ambiance ou telle autre. Je peux très bien jouer de l'espionnage contemporain avec Gurps et un ou deux suppléments dédiés, ou avec Simulacres, ou avec James Bond 007 (dont j'aime bien la modélisation des poursuites de véhicules).

Note bien que je parle du système, pas seulement du moteur de jeu (jetez 1D20 et faîtes moins que la difficulté...). Dans un jeu sur, mettons, les voleurs, je veux avoir, déjà prêt à servir et bien expliqué, les conseils techniques pour simuler une effraction ou la revente du butin à un intermédiaire louche. Dans un jeu d'espionnage, je veux avoir de quoi faire jouer une intrusion, la mise en place d'un mouchard électronique ou l'utilisation d'un réseau d'informateurs sans avoir à me demander par moi-même quelle caractéristique ou compétence ou procédé employer.

Pour reprendre ton exemple, dans un James Bond, je sais qu'il va y avoir des poursuites en voiture et je suis donc reconnaissant à JB 007 (le jeu) de l'avoir prévu (et bien prévu  :thumbsup:). Itou pour la scène de drague de la James Bond girl ou celle au casino.

Voilà ce que j'appelle un système dédié à un genre.


Titre: Re : Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 26Septembre, 2008, 17:52:35
Note bien que je parle du système, pas seulement du moteur de jeu (jetez 1D20 et faîtes moins que la difficulté...).
J'avais bien compris mais, comme je l'ai écrit, je ne peux juger que d'après le kit, qui comprend 20 pages, ce qui ne reflète que la partie émergée de l'iceberg qui comptera 200 pages.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 26Septembre, 2008, 22:33:08
A la lecture des différents fils de discussions à propos de Eyes Only sur le forum de Nosolorol (http://nosolorol.com/forum/viewforum.php?f=37), je comprends que l'optique du jeu est de se placer dans des ambiances façon trilogie cinématographique sur Jason Bourne ("réalistico-musclée", si j'ose dire), avec des écritures d'aventures qui essaieraient aussi de proposer des scénarios comme des épisodes de série télé à la 24 heures.


Titre: Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: killerklown le 29Septembre, 2008, 10:06:05
à propos de 24 ... Quelqu'un a-t-il lu les BDs-comics qui lui sont dédiés ?
Valent elles quelque chose ?


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 30Septembre, 2008, 15:43:00
à propos de 24 ... Quelqu'un a-t-il lu les BDs-comics qui lui sont dédiés ?
Pas moi.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 11Juillet, 2010, 21:19:31
Le projet de 23e film de la série des James Bond "officiels" semble avoir pris du plomb dans l'aile, du fait des difficultés financières du studio qui devait le produire. C'est, en tout cas, ce que l'on peut lire sur le net depuis une dizaine de jours.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: syzia le 11Juillet, 2010, 22:32:22
Décu je suis ...  :'(


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: killerklown le 11Juillet, 2010, 23:42:31
J'en avais parlé et dit beaucoup de bien dans le fil "mon livre de chevet" :

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/51mldxcZrbL._SL500_AA300_.jpg) et (http://ecx.images-amazon.com/images/I/51j0P8ddmdL._SL500_AA300_.jpg)
dont le 3eme tome va pas tarder à sortir, c'est de l'espionnage, sous couvert de g33kisme et d'ésotérisme certes, mais cela reste des romans d'espionnage ...
Vous me direz , on parle de jeu de rôle ici môôôôsieu ! Et je vous répondrais que des fans en ont fait une version jdr avec le Système de NEMESIS (le One Roll Engine de Reign de Greg Stolze adapté à la sauce horreur / Chthulhu)
Donc, si comme moi vous êtes curieux de nouveaux systèmes et nouveaux mecanismes, et que cela ne vous rebute pas de lire des romans qui pourraient vraiment avoir été écrits pour delta green si ce n'était la touch rosbeef, lancez vous dans cette belle combo (d'autant plus que les fans sont en train de publier une campagne qui a vraiment l'air d'être dans le ton des romans)

http://www.nemesis-system.com/atrocity-archives/index.php (http://www.nemesis-system.com/atrocity-archives/index.php)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 17Juin, 2011, 10:08:40
(http://www.rpgnow.com/images/384/91482.jpg)

Je suis tombé, dans le net rôliste anglophone, sur une discussion (http://forum.rpg.net/showthread.php?575340-So-has-anyone-checked-out-Agents-of-S.W.I.N.G-yet) sur un jeu d'espionnage motorisé par le système FATE, Agents of S.W.I.N.G..
J'ai remonté la piste jusqu'au blog de l'éditeur de ce jeu, PostMortem Studios (http://apresvie.livejournal.com/tag/agents%20of%20swing).

La présentation du jeu par l'éditeur (http://apresvie.livejournal.com/160496.html) attire ma curiosité :
Citation
Agents of SWING is a FATE-powered Spy-Fi adventure game in which you take on the part of secret agents, working throughout the world in the 1960s and 70s to avert catastrophe, punish evildoers and stop the two superpowers from annihilating each other.
A slimmed down and sped up version of FATE, derived from Cubicle 7's Starblazer Adventures, SWING simplifies the system and lets you get right into the action.
There are rules for agents, villains, henchmen and goons. There are rules for coming up with nefarious organisations, hints and tips on how to run the game (including a 'plot stress' adventure structure) and a ton of starting level PCs so that you can pick up and play right out of the book.
A hit during playtesting at UK conventions, now you can finally get your hands on Agents of SWING and start laying into the enemies of humanity.

Just do it with STYLE.

Il semble y avoir un bouquet de parfums qui vont de Chapeau melon et bottes de cuir à James Bond en passant par le Dr Who.

A regarder de plus près ?


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 17Juin, 2011, 10:30:12
J'en avais parlé et dit beaucoup de bien dans le fil "mon livre de chevet" :

(http://ecx.images-amazon.com/images/I/51mldxcZrbL._SL500_AA300_.jpg) et (http://ecx.images-amazon.com/images/I/51j0P8ddmdL._SL500_AA300_.jpg)
dont le 3eme tome va pas tarder à sortir, c'est de l'espionnage, sous couvert de g33kisme et d'ésotérisme certes, mais cela reste des romans d'espionnage ...
Vous me direz , on parle de jeu de rôle ici môôôôsieu ! Et je vous répondrais que des fans en ont fait une version jdr avec le Système de NEMESIS (le One Roll Engine de Reign de Greg Stolze adapté à la sauce horreur / Chthulhu)
Donc, si comme moi vous êtes curieux de nouveaux systèmes et nouveaux mecanismes, et que cela ne vous rebute pas de lire des romans qui pourraient vraiment avoir été écrits pour delta green si ce n'était la touch rosbeef, lancez vous dans cette belle combo (d'autant plus que les fans sont en train de publier une campagne qui a vraiment l'air d'être dans le ton des romans)

http://www.nemesis-system.com/atrocity-archives/index.php (http://www.nemesis-system.com/atrocity-archives/index.php)

Xaramis ayant exhumé ce fil, autant rappeler aussi
(http://shop.cubicle7store.com/WebRoot/Store3/Shops/es113347_shop/4B98/EF0D/B19A/D401/6C8A/0A0F/1118/9F47/Laundry_cover.jpg)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 09Août, 2011, 20:44:05
(http://ia.media-imdb.com/images/M/MV5BMTI5NzQ0ODE5NV5BMl5BanBnXkFtZTYwMTc3Njk5._V1._SY317_CR6,0,214,317_.jpg)


En faisant quelques achats de DVD, j'ai repéré sur un rayonnage, les coffrets de plusieurs saisons de la série télé britannique Spooks / MI-5 (fiche IMDB (http://akas.imdb.com/title/tt0160904/)).

Y a-t-il dans la Cour quelqu'un qui aurait suivi cette série et qui pourrait nous en toucher quelques mots ?
Cette série a une très bonne note sur le site IMDB (une moyenne de 8,5/10, sur plus de 4.100 votes, à la date d'aujourd'hui), et je suis tenté de me plonger dedans. Mais c'est un achat pas anodin, avec 8 ou 9 saisons déjà parues en DVD...


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: 001 le 10Août, 2011, 09:50:55
(http://ia.media-imdb.com/images/M/MV5BMTI5NzQ0ODE5NV5BMl5BanBnXkFtZTYwMTc3Njk5._V1._SY317_CR6,0,214,317_.jpg)


En faisant quelques achats de DVD, j'ai repéré sur un rayonnage, les coffrets de plusieurs saisons de la série télé britannique Spooks / MI-5 (fiche IMDB (http://akas.imdb.com/title/tt0160904/)).

Y a-t-il dans la Cour quelqu'un qui aurait suivi cette série et qui pourrait nous en toucher quelques mots ?
Cette série a une très bonne note sur le site IMDB (une moyenne de 8,5/10, sur plus de 4.100 votes, à la date d'aujourd'hui), et je suis tenté de me plonger dedans. Mais c'est un achat pas anodin, avec 8 ou 9 saisons déjà parues en DVD...

Voilà ce que j'avais écrit sur mon blog il y a quelques mois:

C’est la série d'espionnage de référence, elle diffère totalement de « 24 ».

Pour ceux qui ne connaissent cet univers, Le MI5 est chargé de la sécurité nationale du Royaume Uni et venant principalement des menaces terroristes et depuis récemment de la lutte contre le crime organisé pouvant nuire aux intérêts de l’Etat,  tout comme la DST en France ou le FBI aux USA.

C'est une série qui a fini sa 8e saison, j’ai vu les six premières saisons et je devrais voir l'avant dernière saison dans les prochaines semaines. J’ose du moins le planifier.

Les trois premières saisons, le coté psychologique du métier d’agent de renseignements au service secret de sa Majesté, le trio d’agents ainsi que leur superviseur direct ont pour vocation d’espionner et de lutter contres les diverses menaces, la résolution de l’action étant réservée aux policiers ou aux militaires des forces spéciales.

 C’est un monde où le gris prédomine, le nuancier de couleur n’est pas composé que de blanc écarlate et de noir sombre, le métier auquel est confronté les personnages ne laissent pas de répits à une quelconque vie personnelle, ce sont des solitaires dans un monde pleins de doutes et d’angoisses, les actions qu’ils mènent ont certes des conséquences sur leur pays mais aussi sur l’âme qui se voit corrompue par leurs prises de décisions au fil du rasoir.

S’infiltrer, posséder une couverture est nuisible à leur santé morale, en fin de compte, les personnages ne savent pas ou plus leur identité et même s’ils en possèdent une.

Les épisodes retranscrivent plein ce désarroi de même que la bande sonore aussi. Les scénarios et la réalisation sont très travaillés, le dilemme moral est toujours dans l’esprit des personnages, mais il ne faut pas s’attendre à des épisodes où l’action est menée à tambour battant, bien au contraire.

Il est à noter que les fins de saisons marquent le spectateur et que les personnages principaux et secondaires ne sont pas immortels, je n’en dirais pas plus afin de ne pas déflorer les intrigues.

Puis l’ambiance a évolué dans les saisons suivantes avec l’apparition de nouvelles têtes, je pense que cela est du en grande partie aux attentats meurtriers de juillet 2007 qui ont marqué l’opinion publique faisant évoluer les mentalités des téléspectateurs.

Les personnages ont tous ou presque suivis des stages d’initiation ou de perfectionnement de close combat ou de tir au pistolet. Désormais, les personnages sont armés et agissent de concert avec les forces spéciales.

Les scénarios ont évolué et sont axés sur les menaces terroristes avec l’apparition de scènes d’action qui entrecoupent les scènes de pur espionnage et la réalisation est devenue plus beaucoup rythmée voir saccadée. Des scènes d’explosions et des effets spéciaux apparaissent.

On pourra regretter l’ambiance des premiers épisodes avec une volonté de concurrencer les séries américaines du moment. Il y a moins de moments de tension psychologique mais les scénaristiques arrivent à garder une certaine tension dramatique dans la durée à travers la vie et disparitions des personnages.

 En résumé, MI-5 est une série qu’on aime ou on n’aime pas, moi j’ai aimé et voulu continuer l’expérience. Cette série mérite le coup d’œil et le temps qui va avec, si vous aimez l’espionnage des années 2000, alors je ne peux que vous conseiller de la visionner, surtout que les chaines françaises la diffusent régulièrement.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 10Août, 2011, 12:04:18
Merci pour cet éclairage détaillé !


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: axis.mundi le 17Août, 2011, 13:02:46
J'ai vu que le 4e tome de Jason Bourne est sorti en livre.

On aura sans doute droit à un 4e film également.
Quelqu'un l'a t-il lu par hasard ?


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 17Août, 2011, 14:50:30
Fait-il partie de ceux écrits par Eric Van Lustbader (6 déjà publiés et un autre prévu pour 2012) ?


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: cavaillon le 17Août, 2011, 17:07:17
J'ai vu que le 4e tome de Jason Bourne est sorti en livre.

On aura sans doute droit à un 4e film également.

Encore un ?
Mais que lui reste-t-il à faire ? Il a retrouvé sa mémoire et a fait enfermer (ou suicider) les différents chefs du projet (dont j'ai oublié le nom) dont il est issu.

J'ai beaucoup aimé les trois films estampillés "Bourne", mais l'histoire me paraît terminée, et j'ai peur qu'en tirant trop sur la corde, on finisse par dégrader la série...


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: axis.mundi le 18Août, 2011, 01:32:48
Fait-il partie de ceux écrits par Eric Van Lustbader (6 déjà publiés et un autre prévu pour 2012) ?

Aucune idée, je vérifie ça la prochaine fois que je passe par le rayon Livres :)


Titre: Re : Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: axis.mundi le 18Août, 2011, 01:35:59

J'ai beaucoup aimé les trois films estampillés "Bourne", mais l'histoire me paraît terminée, et j'ai peur qu'en tirant trop sur la corde, on finisse par dégrader la série...

C'est là qu'on se rend compte qu'il n'a jamais été amnésique, que c'était une mise en scène organisé depuis le début par un méchant, très très méchant qui voulait le manipuler pour détruire la brande de l'organisation... mais là, le très très méchant veut le faire tuer alors, il va encore plus s'énerver pour tuer le très très méchant !!

Quelqu'un m'achète le script ? ;)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 09Mars, 2013, 21:22:39
(http://ia.media-imdb.com/images/M/MV5BMTYyMDg3NjYyMl5BMl5BanBnXkFtZTcwOTcyNDY4OA@@._V1_SX214_.jpg)

Je déterre ce fil pour signaler que, pour quelques jours encore, il est possible de revoir en toute légalité le document "The Gatekeepers" diffusé par Arte :
http://videos.arte.tv/fr/videos/the-gatekeepers--7351110.html

Rediffusion à la télé la semaine prochaine.

Citation
The gatekeepers

Chacun à leur tour, ils racontent, intensément, quelque trente ans de lutte antiterroriste en Israël et de gestion désastreuse de la question palestinienne. Un flot d'aveux précis, circonstanciés, d'une remarquable liberté et d'une sidérante acuité. Six anciens chefs du Shin Beth, l'équivalent israélien du FBI, expliquent comment, depuis la Guerre des six jours en 1967, dont la victoire vaut à l'État hébreu d'occuper Gaza et la Cisjordanie et de faire face à un million de Palestiniens, les responsables politiques n'ont jamais vraiment cherché à construire la paix. Une succession d'erreurs qu'inaugurent les mots d'arabe approximatif avec lequel de jeunes réservistes s'adressent aux populations des nouveaux territoires occupés, leur annonçant qu'ils viennent les "castrer", au lieu de les "recenser".

(France, Israel, 2012, 95mn)
ARTE F

Date de première diffusion : Mar., 5 mars 2013, 20h54

Date(s) de rediffusion : Samedi, 16 mars 2013, 12h20

Je ne sais pas si l'on peut dire que des agents secrets peuvent parler "sincèrement". Mais ce documentaire est captivant, parce que ces responsables semblent vraiment parler sans chercher d'échappatoires aux questions.

http://www.imdb.com/title/tt2309788/


Titre: Re : Re : Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: LeDupontesque le 10Mars, 2013, 14:12:17
Le concepteur de jdr John Wick a écrit un truc très intéressant intitulé "WILDERNESS OF MIRRORS".
Les éléments de ce WoM sont-ils directement intégrables ou, à défaut, adaptables, à d'autres JDR ?

Euh... oui et non  :mrgreen:  En fait, la démarche de Wick consiste à faire "tabula rasa" et à repartir de zéro. Il y a par exemple une excellente idée concernant les compétences; au lieu d'être définies comme des aptitudes précises, elles sont simplement représentées par des domaines très généraux désignés par des noms de codes tirés de la mythologie (exemple : Mars pour tout ce qui touche au combat, Mercure pour les contacts et la diplomatie etc). Personnellement je trouve ça très élégant et très adapté à ce genre d'univers. Le système permet de créer aussi bien des experts que des touche-à-tout et de façon très simple. Mais son aspect le plus intéressant est la façon dont il réinvente le cliché de la "préparation de la mission" : en théorie, le MJ se contente de préparer le minimum - en gros, ce qui correspond à ce que Jim Phelps trouve avec chaque ordre de mission en début d'épisode - et ce sont ensuite les JOUEURS eux-mêmes qui déterminent les difficultés et les dangers que leurs personnages sont susceptibles de rencontrer lors de la mission, simulant ainsi le processus de la préparation / planification (un joueur pourra dire, par exemple :  "Nous avons découvert que X a un spécialiste du piratage informatique à sa solde" ou "Il est évident que X est en relation avec Damas"... et cela sera le cas : le MJ pose et les joueurs élaborent ensuite ce que leurs personnages auront à affronter. Et plus les joueurs posent d'obstacles et de difficultés, plus leurs personnages bénéficieront de dés supplémentaires leur permettant d'assurer le moment venu : donc, plus une mission est difficile ou dangereuse, plus elle sera (de fait) préparée minutieusement et plus la tension sera élevée lors du passage à l'action. Cette approche redéfinit donc entièrement la notion de construction scénaristique sur un format spécifique à ce genre de films - et qui pourrait aussi fonctionner, avec qques ajustements, comme le souligne Wick lui-même, avec des scénarios style "casse du siècle" style Ocean 11 etc, eux aussi basés sur cette construction planification / exécution.


Damned! Il ya des tas de points communs avec P.U.N.C.H.! En tout cas, on a creusé le même sillon avec Monsieur Wick. Bon, il a creusé plus profond visiblement (et mieux )  ::)
Faut que je trouve ça.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: LeDupontesque le 10Mars, 2013, 23:56:12
 :-\ Trouve pas.
C'est pas sorti, si je comprends bien ce que raconte le forum que j'ai trouvé.
J. Wick a l'air de dire qu'il en a juste vendu quelques exemplaires "faits-main" sur des conv'.
Qu'on me corrige si je me goure.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 11Mars, 2013, 10:07:07
http://rpg.drivethrustuff.com/product/91955/Wilderness-of-Mirrors-002-Edition?filters=0_0_0_0_40030 (http://rpg.drivethrustuff.com/product/91955/Wilderness-of-Mirrors-002-Edition?filters=0_0_0_0_40030)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: LeDupontesque le 11Mars, 2013, 10:24:51
Arf, désolé, dés que c'est en anglais j'ai aucune patience.

Merci P.M. :-)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: LeDupontesque le 11Mars, 2013, 10:34:33
Sinon, j'avais été très séduit par les romans de Valdimir Volkoff, il y a pas mal d'années. Notamment "Le Berkeley à cinq heure", qui relate des affaires d'espionnage "ordinaires" (et pourtant dangereuses), le milieu des "moustaches" (pour désigner la DGSE). Pratiquement pas d'action, juste de l'intelligence; collecte d'infos, analyse, recoupement, infiltration, retournements, corruptions, jeux politiques. Bref, pas évident de rendre ça en jdr.


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 11Mars, 2013, 12:50:07
Sinon, j'avais été très séduit par les romans de Valdimir Volkoff, il y a pas mal d'années. Notamment "Le Berkeley à cinq heure", qui relate des affaires d'espionnage "ordinaires" (et pourtant dangereuses), le milieu des "moustaches" (pour désigner la DGSE). Pratiquement pas d'action, juste de l'intelligence; collecte d'infos, analyse, recoupement, infiltration, retournements, corruptions, jeux politiques. Bref, pas évident de rendre ça en jdr.

Les seuls Volkoff axés espionnage que j'ai lus (ceux-là et la plus grande partie de la série) (nostalgie ?) :
(http://jeromeestebe.blog.tdg.ch/media/02/02/1943260863.jpg)(http://a133.idata.over-blog.com/1/14/20/59/langelot/langelot05-gratteciel.jpg)(http://www.babelio.com/couv/10514_594558.jpeg)(http://a407.idata.over-blog.com/350x510/1/14/20/59/langelot/langelot06-mt.jpg)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2013, 13:05:30
Ah les LANGELOT !!!!  :love4:

Toute ma jeunesse !  :D


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 11Mars, 2013, 13:25:06
Oui, enfin c'est de l'espionnage daté, hein, parce que c'était déjà la mienne de jeunesse ;-)


Titre: Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2013, 13:29:02
Oui, enfin c'est de l'espionnage daté, hein, parce que c'était déjà la mienne de jeunesse ;-)

Certes, mais j'ai hérité des vieux Langelot et une partie fut écrite quand j'étais né.   ;)


Titre: Re : Re : James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 11Mars, 2013, 13:31:25

ESPionnage = Nécroscope, où des agences parallèles aux grandes agences de renseignement utilisent des individus dotés de "talents" en médiumnie, empathie, télépathie, et autre pour accomplir des missions délicates.

Il y a aussi Spookshow (où des fantômes se livrent à des activités d'espionnage), JdR que je possède mais n'ai pas encore lu.

Le supplément "Cloaks" pour le jeu Over the Edge traite du renseignement à la mode d'Al Amarja... Le setting était déjà bien barré, et ce supplément ajoute des trucs absolument délirants en termes de techniques d'espionnage.

LS ayant cité ces jeux où l'espionnage se teinte de fantastique, autant rappeler aussi (vu qu'il est a priori au planning de trad du 7e Cercle, même s'ils n'ont pas encore annoncé de date)

(http://www.legrog.org/visuels/couvertures/12120.jpg)

L'auteur (Kenneth Trail of Cthulhu Hite le décrit comme Jason Bourne contre les vampires, en citant les Bourne mais aussi le film Ronin (http://www.youtube.com/watch?v=EkJq5RPu-EY)


Titre: Re : Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: LeDupontesque le 11Mars, 2013, 16:19:01
Sinon, j'avais été très séduit par les romans de Valdimir Volkoff, il y a pas mal d'années. Notamment "Le Berkeley à cinq heure", qui relate des affaires d'espionnage "ordinaires" (et pourtant dangereuses), le milieu des "moustaches" (pour désigner la DGSE). Pratiquement pas d'action, juste de l'intelligence; collecte d'infos, analyse, recoupement, infiltration, retournements, corruptions, jeux politiques. Bref, pas évident de rendre ça en jdr.

Les seuls Volkoff axés espionnage que j'ai lus (ceux-là et la plus grande partie de la série) (nostalgie ?) :
(http://jeromeestebe.blog.tdg.ch/media/02/02/1943260863.jpg)(http://a133.idata.over-blog.com/1/14/20/59/langelot/langelot05-gratteciel.jpg)(http://www.babelio.com/couv/10514_594558.jpeg)(http://a407.idata.over-blog.com/350x510/1/14/20/59/langelot/langelot06-mt.jpg)

Lieutenant X, c'est Volkoff ?!?
Mince!
En tout cas, "le Berkeley à cinq heure", ça n'a pas grand chose à voir et c'est très bon.


Titre: Re : Re : Re : Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: PM le 11Mars, 2013, 17:09:52
Sinon, j'avais été très séduit par les romans de Valdimir Volkoff, il y a pas mal d'années. Notamment "Le Berkeley à cinq heure", qui relate des affaires d'espionnage "ordinaires" (et pourtant dangereuses), le milieu des "moustaches" (pour désigner la DGSE). Pratiquement pas d'action, juste de l'intelligence; collecte d'infos, analyse, recoupement, infiltration, retournements, corruptions, jeux politiques. Bref, pas évident de rendre ça en jdr.

Les seuls Volkoff axés espionnage que j'ai lus (ceux-là et la plus grande partie de la série) (nostalgie ?) :

Lieutenant X, c'est Volkoff ?!?
Mince!

C'était, hein. C'est d'ailleurs en entendant la nouvelle de sa mort que j'ai appris qu'il avait eu Lientenant X comme pseudo.
Je sais pas si ça a été annoncé à cette occasion ou si c'était quelque chose de connu avant.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: cern le 11Mars, 2013, 17:31:56
En jdr permettant de faire comme mission impossible, il y'a Leverage qui permet de jouer dans l'univers de la série ... Leverage :-) .


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: SgtPerry le 18Mars, 2013, 14:02:15
Langelot... Ah les cours hypnotiques... mon rêve à l'époque.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cuchulain le 26Janvier, 2016, 16:59:22
Un petit raise dead sur ce fil pour signaler un nouveau Jdr d'espionnage.

Ça s'apelle "White Lies (http://legrumph.org/Terrier/?Chibi/White-Lies)" et c'est réalisé par Le Grümph dans sa collection Chibi.

L'auteur le décrit ainsi :
"White Lies est un jeu d'aventure où l'on fait de vilaines choses pour d'admirables raisons.

Incarnez une équipe d'agents secrets lancés à travers la planète pour traquer de vils criminels et de magnifiques méchants, affronter leurs hommes de main et leurs sbires et sauver le monde une fois de plus.

Motorisé par le système de la Swords & Wizardry Whitebox (simplicité et rapidité), White Lies est un jeu d'espionnage et d'action complet, proposant de très nombreux outils pour créer vos conspirations et les animer - de quoi donner bien du fil à retordre à vos joueurs qui apprendront vite que la subtilité est l'alliée la plus sûre de tout bon agent.
"


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Rom1 le 26Janvier, 2016, 17:33:53
Citation
Ça s'apelle "White Lies" et c'est réalisé par Le Grümph dans sa collection Chibi.
Traduit, en réalité.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Cuchulain le 27Janvier, 2016, 11:02:37
Au temps pour moi j'ai cru que c'était de la réalisation pure.  :-\ Je lui aurais bien demandé des détails mais je suis pas présent sur Casus NO, en parle-t-il ailleurs ?

Edit : il en parle plus sur ce sujet (http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=8&t=26085&start=735#p1388268) sur le dit forum.

C'est une traduction avec de nouvelles illustrations et des règles complémentaires. Je vais peut être me laisser tenter...


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: tristesire le 01Avril, 2016, 19:28:14
J'en entame la lecture...
Simple, clair, net et précis... Autant dire que pour l'instant, j'adore !  :thumbsup:


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 04Juillet, 2016, 23:34:44
Pour les curieux, un fil "Espionnage et jdr (http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=24&t=27898)" chez nos voisins de Casus NO.

Un des messages a attiré mon attention sur L'Agence (http://www.legrog.org/jeux/agence/agence-fr).
Quelqu'un par ici connaît ce jeu ?

J'ai trouvé quelques discussions spécifiques à ce jeu, dont des comptes rendus de partie, dans ce forum-là :
http://lesateliersimaginaires.com/forum/viewforum.php?f=73


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 20Août, 2017, 22:01:50
(https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/M/MV5BMTkxMjgwMDM4Ml5BMl5BanBnXkFtZTgwMTk3NTIwNDE@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_.jpg)

Je n'ai pas eu l'occasion de voir Kingsman: The Secret Service (http://www.imdb.com/title/tt2802144/) (2014), de Matthew Vaughn.

J'ai tout de même repéré au générique quelques acteurs que j'ai apprécié dans d'autres films (Colin Firth, Mark Strong, Michael Caine) et au moins un autre que j'avais cru perdu dans els étoiles (Mark Hamill).

Je ne sais pas ce que vaut l'ensemble du film, mais les scènes de combat, réglées par Guillermo Grispo (http://www.imdb.com/name/nm2209253/?ref_=ttfc_fc_cr657), ne sont pas molles du genou, loin de là :
https://www.youtube.com/watch?v=tJQggH7S7wc
https://www.youtube.com/watch?v=ZG9_AD1bfnU
https://www.youtube.com/watch?v=NXB6slJSbL4 (attention, celle-ci, même parodique, est très saignante)


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 16Mars, 2018, 23:01:04
On dirait qu'un certain Vladimir P. a décidé de relancer les "inspis" pour des aventures rôlistique d'espionnage contemporain, sur des intrigues d'agents simples et doubles, et d'élimination des "traitres".
Mais j'ai connu des MJ et joueurs plus sympathiques que lui...


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 29Décembre, 2019, 11:57:06
(http://fr.web.img5.acsta.net/pictures/19/09/25/10/23/1847069.jpg)

Je compte guetter la sortie de la série Treadstone (fiche sur IMDB (https://www.imdb.com/title/tt8289480/)), qui remonte aux sources du programme secret de "formatage d'esprit" des espions-tueurs qui compteront Jason Bourne dans leurs rangs.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 04Janvier, 2020, 21:52:44
(https://m.media-amazon.com/images/M/MV5BMjQzMDEwMjMyNF5BMl5BanBnXkFtZTgwNjA1NTA1MzI@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_.jpg)

All the President's Men / Les hommes du président (1976) d'Alan Pakula, avec Dustin Hoffman et Robert Redford, qui met en relief le travail des reporters du Washington Post reporters Bob Woodward et Carl Bernstein dévoilant les grenouillages de l'équipe de Richard Nixon dans ce qui sera connu par la suite comme le "scandale du Watergate", fait partie de mes films préférés.

Ce film gardait dans l'ombre des parkings souterrains le personnage de "Gorge profonde", une des principales sources des deux journalistes.

Mark Felt: The Man Who Brought Down the White House (2017), de Peter Landesman, d'après le livre de Mark Felt, et avec Liam Neeson (fiche IMDB (https://www.imdb.com/title/tt5175450/)), met au contraire ce personnage au centre de l'intrigue.
Très haut placé au FBI, Felt a renseigné les journalistes et contribué à la révélation des magouilles.
Ce n'est que plus de 30 ans après ces évènements que Felt, âgé alors de plus de 90 ans, a révélé qu'il était bien "Gorge profonde" (ce dont il avait été déjà suspecté bien avant).

Ce film interroge, entre autres, sur le choix moral entre le serment initial (servir le pays / le FBI) et la position morale personnelle. Par exemple, Felt aurait-il pu agir ouvertement en tant que membre de la direction du FBI, plutôt que de souffler les choses à l'oreille des journalistes ?

Ce n'est pas tout à fait un "film d'espionnage", mais je lui ai fait une petite place sous cette rubrique-ci, par facilité.


Titre: Re : [Genre] James, Jason et moi - les JDR d'espionnage (au sens large)
Posté par: Xaramis le 26Décembre, 2020, 20:34:15
Une "taupe" est morte : décès de George Blake, célèbre agent double britannique qui espionnait pour les Soviétiques (https://www.nouvelobs.com/monde/20201226.OBS38057/deces-de-george-blake-celebre-agent-double-britannique-qui-espionnait-pour-les-sovietiques.html).

Même si je me laisse aller, sans me pincer le nez, à apprécier quelques films "d'espionnage-action", j'ai une préférence marquée pour les romans et films plus "lents", plus tortueux, que ce soit dans l'univers créé par John Le Carré (la trilogie de La taupe) ou de celui de Len Deighton (sa quadrilogie incluant Le dossier Ipcress et Mes funérailles à Berlin).

Les "percées" effectuées dans le renseignement britannique par des agents passés au service des Soviétiques, comme George Blake ou "les cinq de Cambridge" (Maclean, Philby et consorts) font partie des épisodes célèbres de la guerre froide secrète.