Les Salons de la Cour

Musardage => Concours de scénarios et synopsis => Discussion démarrée par: pitche le 03Mai, 2012, 22:18:12



Titre: 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 03Mai, 2012, 22:18:12
Bonsoir à tous,

Mise à jour / UPDATE

Edit important : après réflexion, discussion et nombre de déclarations d'intentions, le concours est relancé pour une remise des contributions pour ce 01/12/2012.

Etant co-vainqueur avec Yodram de la 29e édition précédente, je suis chargé de faire démarrer cette 30e édition. C'est avec joie et fierté que je m'y attèle.

Yodram et moi sommes très vite tombés d'accord sur une nouvelle formulation, animés tous deux par la même volonté. Il nous fallait discuter des "modalités".  L'un ayant choisi le "tableau", l'autre un élément scénaristique "imposé".

En effet, nous nous sommes nourris des réflexions menées (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=3241.0) pour proposer une nouvelle formuation des conditions d'écriture (en lieu et place du traditionnels et habituels THEME et Elément).

***

- Tableau : "La Tour de Babel" de Bruegel - l'interprétation est libre : métaphorique, littérale, etc.

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/147558.jpg (tableau)

(ce lien offre une possibilité de "zoom" pratique :
http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-tour-babel-bruegel-147558.html)

Comme Kazanoff l'avait proposé, repris par Xaramis que je cite, cette  image (un tableau en l'occurrence ici) constitue la base même de ce concours. "Chacun étant libre d'écrire en prenant cette image comme point de départ, ou point d'arrivée, ou toile de fond, ou que sais-je encore, de son scénario."

- avec un scénario où le grand méchant meurt dans la première scène. sorte de "Contrainte" narrative.

***

En ce qui concerne le délai (variable en 1d4 semaines supplémentaires, à la demande, voire plus avec une Réussite critique), il est fixé et rallongé au 01/12/2012 sachant que dans l'intermédiaire il y aura les vacances, d'autres concours, etc. je pense que ce délai est intentionnellement long.

J'espère que cette nouvelle optique/voie vous inspirera et nous permettra de voir une grande quantité de contributions livrées ici même à la fin août 2012.

Enfin, nous restons bien évidemment à votre écoute pour toute remarque, suggestion, discussion, surtout avec cette "nouvelle" façon de procéder.

Bienvenue à tous ! Bonne chance, écriture à tous !


Au plaisir de vous lire, Pitche, Yodram


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Xaramis le 04Mai, 2012, 00:19:01
En route pour l'expérimentation !


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Yodram le 04Mai, 2012, 07:54:25
Tout est (bien) dit. Merci Pitche.
A vos plumes les amis !


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: cccp le 22Mai, 2012, 13:27:22
J'ai pas d'idées, mais j'aime et le thème et l'élément.

Enfin je dis ça, c'est faux, j'ai déjà une idée :)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Ohtar Celebrin le 22Mai, 2012, 13:49:02
J'ai bien une idée pour COPS mais j'ai posé trop de lapins aux différents concours pour m'engager à produire quoi que ce soit...

D'autant qu'en ce moment je vais avoir la réécriture du scénario de Te Deum...

J'espère tout de même arriver à vous sortir quelque chose.

On verra. En tout cas le thème m'inspire bien ! :D


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Kérosène le 22Mai, 2012, 17:46:51
En ce qui me concerne, panne sèche. Je verrai bien si quelque chose se débloque...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: cccp le 22Mai, 2012, 18:14:06
Enfin je dis ça, c'est faux, j'ai déjà une idée :)

ça se précise, ça se précise. J'en suis à 5241 caractères.

Et ça me permet de trouver un utilisation d'un texte qui était en préparation de 4100 caractères.

Donc un scénario Gothlied, très influencé par Miles Christi dont le titre devrait être l'antéchrist


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: cccp le 29Mai, 2012, 18:20:47
Une fois n'est pas coutume, je suis en avance L'Antéchrist (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=3372.msg82842#msg82842)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 05Juin, 2012, 23:06:44
Super ! merci pour cette contribution :D venez venez vous mesurez à elle avec d'autres textes ;)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 30Août, 2012, 01:45:00
Le délai du concours s'achève sur seulement une (et valeureuse) contribution ?  :'(  :o
N'hésitez pas à marquer votre intérêt et demande le cas échéant  ::) d'un délai supp' ;)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Xaramis le 30Août, 2012, 15:27:46
Je me "sacrifie" pour demander cette rallonge ! ;)


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 30Août, 2012, 19:00:37
Je me "sacrifie" pour demander cette rallonge ! ;)
hum hum... /réflexion courte mais intense/ accordé ;)
3d10 au meilleur lancé, soit 30 jours supp' , jusque fin sept'12.
au plaisir de vous lire, plus nombreux !


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 30Septembre, 2012, 19:56:20
Sonnerait-on le glas du Concours de scn ?  :( nous n'avons à ce jour que recueilli qu'une seule contribution. Allez ! Au plaisir de vous lire. Bàv, Pitche


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Xaramis le 30Septembre, 2012, 22:56:10
Peut-être faudrait-il lancer un nouveau concours plus "classique", et garder celui-ci en réserve pour y revenir tranquillement ?

Pour ma part, ces derniers mois ayant été plutôt secoués sur le plan personnel et professionnel, je reconnais ne pas avoir pu tenir mes engagements par ici.


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 30Septembre, 2012, 23:59:01
Peut-être faudrait-il lancer un nouveau concours plus "classique", et garder celui-ci en réserve pour y revenir tranquillement ?
c'est une idée :D
Citation
Pour ma part, ces derniers mois ayant été plutôt secoués sur le plan personnel et professionnel, je reconnais ne pas avoir pu tenir mes engagements par ici.
j'espère que ça va mieux :D


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 01Octobre, 2012, 09:01:59
Peut-être faudrait-il lancer un nouveau concours plus "classique", et garder celui-ci en réserve pour y revenir tranquillement ?

J'avoue n'avoir pas été du tout inspiré par le thème proposé, bien qu'ayant diablement envie de retenter l'expérience du concours de scénarios. La suggestion de Xaramis me paraît la meilleure idée qui soit.  ;)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Yodram le 02Octobre, 2012, 19:36:40
Bon promis Pitche et moi ne recommencerons plus les expériences fumettes  :mrgreen:
Après concertation - à jeun - nous vous proposons un nouveau concours qui sera donc le n° 30 bis (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=3495.new#new)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Kazanoff le 02Octobre, 2012, 20:26:47
Moi j'aime bien la photo, mais j'ai trouvé ça très très difficile d'en tirer quelque chose jeuderolisable.
Ca et puis la vraie vie... :-\


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Ohtar Celebrin le 02Octobre, 2012, 22:29:34
Comme je le disais j'avais une idée pour COPS mais je suis bien incapable de la mettre sur le papier... :(

Entre la tour des services de polices de LA et un gratte-ciels d'une entreprise de com' il y a de quoi pondre quelque chose de bien tordu mais bon.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Yodram le 06Octobre, 2012, 10:49:38
Je recopie ici un message reçu de la part de CCCP, qu'un problème informatique a empêché de diffuser sur le fil :

CITATION :
En tant que seul contributeur au 30e concours de scénario, je voulais intervenir sur le sujet, malheureusement l'informatique a ses caprices qui m'en empêche.
Je m'en remet donc à vous deux : les commissaires.


Le 30e concours tente une forme nouvelle : une image pour thème et une contrainte (le méchant meurt dans la première scène).

Je trouve que la contrainte est très et peut être exploité de bien des manière :
une renaissance : dans certain jeux, la mort n'est que le commencement. On peut penser à Vampire et à d'autres jeux d'immortels, mais on peut aussi penser à tous les jeux où les morts-vivants existent. C'est, à mon sens une très bonne introduction à un scénario de l'appel de Chtulhu.  Dans un univers sans mort-vivant, cette mort peut être factice.
l'après : le grand méchant n'est pas forcément un antagoniste de l'histoire, mais sa disparition entraine une suite d'évènements, on pense  au 4e âge du seigneur des anneaux, à la nouvelle république de StarWars ou à la 4e république Française.
comprendre pour un scénario à "twist ending" : les PJ assistent à la mort d'un personnage et se lancent dans une enquête sur un problème pour finalement comprendre que le problème était dut au personnage. (marche très bien pour un scénario COPS)


Je trouve un peu dommage de mettre un concours en pause, je crains qu'il ne sorte jamais de sa léthargie.

Je propose plutôt un peu de temps (disons une ou deux semaines) pour ouvrir les inscriptions. pour savoir qui s'engage à fournir un scénario. Ensuite on avisera pour la date de clôture.

Ludiquement
CCCP


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Cuchulain le 08Octobre, 2012, 13:47:01
Damned ! J'avais oublié ce concours. J'ai peut être une idée. On se laisse jusqu'à la fin de la semaine ?   :-\


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 08Octobre, 2012, 17:47:12
tu peux indiquer ici ton 'intention' d'y participer, pour ce qui est de la rédaction, on verra cela dans un second temps, keep cool. Merci à toi, pitche


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 09Octobre, 2012, 07:49:51
La contrainte narrative m'avait bien plu, mais j'ai eu du mal à trouver l'inspi dans la Tour de Babel. La lecture biblique a un peu écrasé tout le reste : c'est un tableau sur lequel il est difficile d'avoir un regard neuf.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 09Octobre, 2012, 10:53:03
Hello,

Je viens de lire la proposition et j'ai quelques idées qui me sont venues. J'ai peur que ça ne donne un truc ingérable, cependant. Donc je vois déjà si j'arrive à trier un peu (disons d'ici jeudi-vendredi) et si ça paraît coller, je tente de réaliser quelque chose. Sans promesse, c'est qd même ambitieux comme sujet. ;)

Et puis j'irai voir le sujet du 30 bis, sait-on jamais...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 10Octobre, 2012, 11:47:42
Je confirme, j'ai déjà de quoi faire quelque chose.
Le truc c'est que je pars clairement sur une ouverture de campagne... Donc, ça va me prendre du temps, d'autant que le machin est potentiellement complexe.
Ca tombe bien, y a pas de deadline ici. ;)

J'ai aussi une idée pour le 30 bis, mais je ne sais toujours pas comment impliquer les joueurs. Ce qui est fort ennuyeux...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 10Octobre, 2012, 16:59:40
Il y a ton scénario sur la marine dans la révolution française qui colle parfaitement au 30bis.  ;)


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 10Octobre, 2012, 17:18:09
Il y a ton scénario sur la marine dans la révolution française qui colle parfaitement au 30bis.  ;)

J'y ai pensé effectivement : révolutionnaire..... Mais l’élément, je ne vois vraiment pas comment le caser dedans pour le coup (quoique, avec un tour de passe passe capillotracté...).

Tandis que dans mon autre idée, les deux sont bons.
L'un dans l'autre, il est vrai que je peux toujours me rabattre sur les corsaires de la république si je ne parviens pas à impliquer les joueurs dans l'intrigue du second scénario. A voir.

Mais enfin, je crois que je vais devoir l'écrire ce scénario de corsaires.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 10Octobre, 2012, 18:00:38
De toute façon, c'est o-bli-gé !


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 10Octobre, 2012, 18:15:18
De toute façon, c'est o-bli-gé !

 ;) Après une si longue attente, je crains de te décevoir... Bon, assez floodé sur ce fil...

 


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Cuchulain le 12Octobre, 2012, 12:49:59
Bon ça avance, j'ai une intro et le début... Après savoir comment je vais résoudre tout ça.  ::) A noter que le 30 bis me plait bien aussi...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 12Octobre, 2012, 14:09:08
En fait, il y a deux thèmes, celui qui est donné par l'image et celui de la contrainte narrative. Les deux ne sont pas hiérarchisés à l'instar du thème et de l'élément, ce qui pose un problème.

En fait, un seul suffirait.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 12Octobre, 2012, 16:47:04
Sinon j'ai lu ce qu'a fait CCCP. J'aime bien. En fait, j'aime bien le méchant, il a la grande classe ! La contrainte narrative est exploitée de façon intéressante, la tour un peu moins, mais je ne jetterai pas la pierre.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 20Octobre, 2012, 15:36:15
J'ai une idée en tête (et sur mon disque dur, pour être franc)....si j'arrive à la mener à terme, je tenterais bien ma chance... il s'agirait d'un scénario pour JB007.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 20Octobre, 2012, 15:40:17
Ah, voilà, fallait le temps que ça infuse, c'est tout ! Et de trois !

Sinon, il y a toujours la possibilité du grand méchant coulé dans le béton lors de la construction de la tour qui vient hanter la construction et risque de la mener à sa perte.  :D
Mais je n'ai pas mieux pour l'instant...


Titre: 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 20Octobre, 2012, 16:54:12
Et de trois !

Ne nous emballons pas...j'attends d'être certain que c'est viable pour présenter mon texte. Et du JB007, je n'en ai pas écrit depuis...le millénaire dernier, au moins. :mrgreen:


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Yodram le 21Octobre, 2012, 09:01:34
Du coup, cette expérience moribonde semble renaître de ses cendres avec toutes ces idées  :D
Fixons un nouveau délai de remise des propositions.
Je sollicite Pitche par MP en ce sens.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 21Octobre, 2012, 17:49:02
c'est fait je revois le message initial, merci à tous pour vos prochaines contributions  :thumbsup: à vous lire prchainement. Pitche

Mise à jour / UPDATE : délai fixé au 01/12/2012


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 26Octobre, 2012, 19:07:16
Je confirme ma participation (I'm back, comme on dit) et déposerai ma contribution dans les tous prochains jours, Novembre s'annonçant particulièrement chargé (à tous points de vue). Mon scénario sera donc loin d'être parfaitement terminé, j'aime autant prévenir (d'autant qu'il y a une éternité que je n'en ai pas écrit pour JB007...

Bientôt sur vos écrans....un scénario pour James Bond 007 (c'est d'actualité, tout est calculé  :mrgreen:) : This war is silent (http://www.deezer.com/track/7405518).



Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 27Octobre, 2012, 14:24:31
chouette, chouette :D


Titre: 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 28Octobre, 2012, 19:19:52
Comme promis, ma contribution à ce concours...

This war is silent

Ce court scénario (qui nécessite un peu de travail d'adaptation et d'improvisation) est destiné au jeu James Bond 007. Volontairement « old-school » dans sa construction, mais c’est assumé (ne prenez pas la peine de vérifier que tout tient debout, scientifiquement parlant), il se place néanmoins dans un contexte moderne : point de méchants rouges, par exemple, mais un vrai « vilain » bien décidé à nuire à la Terre entière (comme au bon vieux temps).

Pré-générique : Monte-Carlo, un soir d'été...
Les joueurs sortent du Grand Casino de Monte-Carlo, après une partie de chemin de fer particulièrement tendue, au bras d’une jolie conquête. C’est alors qu’ils reconnaissent, dans un groupe de noctambules se dirigeant vers le night-club attenant au casino, une de leurs vieilles connaissances, un certain Will M. Screem, un agent de la CIA qu'ils ont déjà eu l'occasion de croiser en mission. Les apercevant, Screem se dirigera vers eux, ayant visiblement quelque chose à leur dire. Il n'en aura pas le temps, puisqu'en quelques secondes, un motard surgi de la nuit fera feu sur lui.

Le tueur, son forfait accompli, repartira plein gaz. Tandis qu'arrivent les secours (étonnamment rapides) et que Screem (mourant, semble-t-il) est évacué, gageons que les plus bondiens des personnages se lanceront à la poursuite du motard, dans Monte-Carlo nocturne, ses rues étroites et ses palaces, puis les routes sinueuses quittant la ville, et les dangereuses corniches rocheuses de la Principauté. Les meilleurs pilotes du MI6 n'y feront rien : l'homme est un motard habile et audacieux, trop d'ailleurs. La poursuite doit invariablement se terminer par sa mort accidentelle, après une sortie de route sur une corniche escarpée, dans une explosion des plus cinématographiques qui ne lui laisse aucune chance.

Générique! (« This war is silent » - Ghinzu  (http://www.deezer.com/track/7405518))

Londres, Grande-Bretagne
Tôt le matin suivant, les agents sont tirés du lit par un appel du bureau. Leur présence est requise par M : il se passe quelque chose de suffisamment grave, nul doute n'est permis, et tout ceci n'a sans doute aucun rapport avec leur soirée agitée de la veille. 

L’information n’a pas encore fuité dans les médias, mais un individu qui se fait appeler Zeus a menacé de détruire la station spatiale internationale. Selon lui, les débris retomberont sur Terre, causant des dégâts en divers endroits du globe. Il exige qu'on lui fournisse une bombe nucléaire de 20 kilotonnes (soit un peu plus que ce qui anéantit Hiroshima). Pour prouver la véracité de sa menace, Zeus a fait exploser l'un des modules de la station. Celui-ci était inoccupé, fort heureusement et les quelques débris générés ont disparu lors de leur descente vers la Terre.

Les experts se veulent rassurants : même détruite, ISS peut rester en orbite, et une partie infime de ses débris tomberont sur Terre. Néanmoins, cette destruction serait une catastrophe, à tous points de vue (humain, scientifique et financier, pour les plus évidents) : l’envoi (pourtant prévu) d’un nouveau module a donc été suspendu (officiellement pour des raisons météorologiques).

La menace de Zeus est prise très au sérieux, en ces temps de tension nucléaire internationale. Il est hors de question qu'un groupe terroriste mette la main sur une arme nucléaire, mençant ainsi de manière permanente la sécurité du globe. Quant à la destruction d'ISS, ce serait une perte immense pour la communauté internationale.

Si l’essentiel de l'affaire est confié aux doubles zéro (ils sont à la recherche des individus les plus dangereux du globe), les agents moins gradés (dont les PJ) doivent mettre la main à la pâte. En l’occurrence, les PJ sont envoyés à Baïkonour, afin de s’assurer que la menace ne vient pas de ce côté-là. Evidemment, avant leur départ, un petit passage par le département Q s'impose. Les équipements qu'ils pourront y glaner doivent être en cohérence avec leur mission : traqueurs, micros, etc. Pour un gadget du style « Petite Nellie », ils peuvent repasser.

Baïkonour, Kazakhstan.
A Baïkonour, où ils interviennent en tant qu’observateurs techniques pour le compte de sa Majesté, les personnages vont avoir droit à une visite guidée censée les rassurer. C’est le moment idéal pour placer une rencontre avec une belle technicienne (voilà pour la James Bond girl réglementaire). Après une journée occupée à visiter et inspecter les installations, et malgré l'excellent accueil du personnel, les agents vont finir par se demander ce qu'ils font là. Une fois la frustration à son maximum, un événement va les ramener au cœur de l'action. Alors qu'ils sont en train d'examiner avec un intérêt tout relatif un énième pas de tir, ils vont être victimes d'un « accident » : tombée d'une grue, une énorme poutrelle les aurait écrasés, si leur chance (ou la présence d'esprit de leur guide, par exemple) ne les sauvait in extremis.
La poutrelle n'est pas tombée par hasard. Aux commandes de la grue, un homme tentera de fuir, utilisant tous les moyens disponibles. Une nouvelle poursuite s'impose, à l'issue de laquelle le fuyard préférera se sacrifier qu'être pris (il dispose, si besoin, d'une capsule de cyanyure).

Chose étrange, le tueur n'appartient pas au personnel du Cosmodrome. Pour l'identifier, il faudra que les agents usent de leur perspicacité, et fassent éventuellement appel aux services des experts du MI6. L'homme, un certain Stanislas Joranov, est un ancien mercenaire ayant offert ses services à maints régimes de l'ex-Europe de l'Est. Aux dernières nouvelles, bien qu'ayant pris sa retraite, il avait été repéré quelques jours avant aux côtés d'Andrew Sanders, magnat de l'industrie électronique. En examinant le corps de Joranov, les personnages peuvent découvrir un badge à l'en-tête de « Sanders Elektra », et plus précisément du site de Rize, en Turquie. C'est la prochaine étape des agents, qu'ils y aillent d'eux-mêmes ou non (M les chargera, si besoin d'aller jeter un œil sur cette usine).

Pendant ce temps, la situation internationale a évolué. L'explosion du module d'ISS a été révélée par un site web, et a du être confirmée par l'Agence Spatiale Européenne. La cause accidentelle de l'incident reste officielle, mais Zeus en a profité pour réitérer ses menaces : si la communauté internationale ne lui fournit pas « sa » bombe d'ici 24 heures (en la déposant à un endroit qu'il communiquera en temps voulu), c'en sera fini du beau rêve spatial international que représente ISS.

Rize, Turquie
Sur les rives de la Mer Noire, les personnages seront accueillis par Cemal Gül, dépêché par le chef du bureau local du MI6. Totalement hors de l'affaire, Cemal fera tout son possible pour assister les agents. L'usine « Sanders Elektra » de Rize est un petit site (une centaine d'employés) dont la production principale touche aux puces électroniques. Elle a eu l'occasion de fabriquer certaines puces a destination de l'industrie spatiale, mais n'a jamais fait l'objet de poursuites.

En arrivant à Rize, les personnages ont été identifiés par des hommes à la solde de Zeus. Ces derniers prendront en filature les PJ, sans prendre de risques : au premier signe leur indiquant qu'ils ont été repérés, ils disparaîtront.

C'est beau, une usine, la nuit...
L’usine est sévèrement gardée et, si l'accueil est assurée par une charmante hôtesse (qui n'est pas forcément insensible au charme très british d'un des agents), n'y entre pas qui veut. En se faisant passer pour des représentants d’Universal Import/Export (ou quoi que ce soit d’autre, un tant soit peu crédible), ils pourront rencontrer un cadre de Sanders Elektra, et visiter une partie des locaux (mais pas les zones les plus sensibles)…une évidence doit vite s’imposer : on ne leur a montré que ce qu’on voulait leur montrer.

Une visite clandestine est possible, de préférence de nuit. En faisant preuve d'ingéniosité (et en utilisant ce que le département Q a pu mettre à leur disposition), les personnages peuvent franchir les murs qui cernent l'usine, en échappant aux patrouilles de gardes et à la vidéosurveillance, mais pénétrer dans les bâtiments reste plus compliqué. L'assistance de Cemal Gül ou de l'hôtesse d'accueil précédemment rencontrée peut s'avérer précieuse...
Après quelques sueurs froides, cependant, les agents devraient réussir à entrer dans le bâtiment principal. Là, ils finiront par découvrir que « Sanders Elektra » a produit des composants utilisés dans la station spatiale ISS et que ces puces ont subi un « traitement spécial ».

L'affaire se corse
Alors qu'ils sont en pleine fouille dans l'usine, les personnages finiront par être surpris par les gardes. Souvenons nous qu'ils sont sous surveillance depuis leur arrivée à Rize et que leurs stratagèmes pour entrer dans l'usine n'ont pu que leur faire gagner du temps sur leurs adversaires. L'affrontement qui suit doit logiquement se conclure par leur capture, tant les gardes sont nombreux et bien équipés.

Une fois neutralisés, ils seront amenés par les gardes devant leur chef : Andrew Sanders en personne. Ce dernier, ravi de sa prise, tentera de leur faire dire ce qu'ils savent, et pourquoi ils sont ici. Le magnat n'ira cependant par jusqu'à les torturer : ce n'est pas lui le cerveau de l'opération en cours. Pire même, il est possible que Sanders lâche maladroitement quelques informations sur ce que projette Zeus : son usine a produit des puces extrêmement innovantes pour la station spatiale ISS, et il est possible de prendre contrôle de ces composants à distance. D'ailleurs, ils ne vont pas tarder à en apprendre plus: Zeus souhaite qu'ils soient à ses côtés lorsque le temps sera venu d'anéantir ISS.

Il est très envisageable que les personnages filent entre les doigts de Sanders et de ses hommes. Ils pourront, dans ce cas, avertir le MI6 de ce qui se passe réellement. Cependant, pour localiser Zeus et empêcher son plan d'aboutir, il faut qu'ils aient eu suffisamment de présence d'esprit pour penser à glisser un traceur dans la poche d'Andrew Sanders, par exemple...

Rendez-vous en terre inconnue
Menottés, les personnages font la dernière partie du voyage aux mains de Sanders. Après quelques heures de route, le convoi arrive devant un pic rocheux, percé de grottes férocement gardées par des hommes en armes. Après avoir franchi plusieurs contrôles, ils seront amenés devant celui qui se fait appeler Zeus et n’est autre que Will Screem
S’ils sont encore libres, ils ont du pouvoir localiser ce repaire grâce au traqueur . S’ils n’y ont pas pensé, ils méritent de ramer, non ?

On ne meurt que deux fois
Alors qu’il était encore étudiant en physique des matériaux, Will M. Screem a été approché par la CIA à la fin des années 80, ses talents intéressant grandement cette agence. Il a rapidement fait preuve de son efficacité et a vitre franchi les échelons, jusqu’à devenir l’équivalent d’un double-zéro. Hélas, ses dernières années de service ont été entachées par des soupçons à son égard : on pense qu’il vendait ses services au plus offrant, afin de s’assurer une retraite dorée. Devant les preuves accumulées et eu égard à ses états de service, Screem a été « démissionné » il y a quelques semaines, en toute discrétion. La CIA n’a pas communiqué à ses homologues étrangers sur cette faille dans son réseau.

Ce que nul ne sait, c’est que Screem a effectivement préparé son départ et qu’il a mûri son plan, en toute discrétion, bien avant son exclusion de la CIA (qu’il avait prévue). Grâce à des contacts forgés lors de sa carrière d’espion, il put mettre en place l’opération « Zeus ». L'aide d'Andrew Sanders, en particulier, fut alors précieuse : alléché par la copieuse somme que lui offrit Screem, l'industriel modifia sans rechigner les composants qu'il fournissait alors pour ISS. Modifiées selon les consignes données par Screem, les puces en question provoqueraient en temps voulu la destruction des modules qu'elles sont censées contrôler.

Son pseudo-assassinat du pré-générique fut, bien entendu simulé et savamment calculé pour que sa disparition soit actée. L'ambulance qui l'évacua lui permit de disparaître aux yeux des personnages, par exemple, et son « tueur » n'était rien d'autre qu'un homme à sa solde. Une fois « mort », il pouvait lancer la dernière phase de son plan.

The final countdown
Étonné par la pugnacité des agents, Screem ne manquera pas de les narguer, avant de leur exposer son plan, dans les grandes lignes, vomissant au passage sa haine pour ceux qui l’employèrent, et tout gouvernement en général. A le croire, il reste trois heures avant qu’ISS ne se disloque.

Note : Il faut espérer que les personnages aient songé à rendre compte de leurs agissements, pour que le MI6 puisse leur venir en aide, si besoin. C’est d’habitude la règle de prudence la plus élémentaire. S’ils ont oublié, Cemal Gül pourra y avoir pensé pour eux.

Une fois son exposé terminé, Screem les fera jeter dans une des grottes de son repaire, avant de leur expliquer qu’ils disparaîtront quand le complexe sera détruit, à la fin de l’opération. Il y a classiquement plusieurs façons de se tirer de ce mauvais pas :
compter uniquement sur soi-même et réussir à se débarrasser des gardes, puis s’évader
s’être attaché un PNJ (exemple : l'employée de Sanders, qui suit son patron dans cette expédition)
utiliser un gadget pour se débarrasser de ses liens, avant de régler son compte aux geôliers.
Gageons que nos héros finiront par sortir de leur cellule de pierre, pour reprendre l’initiative. Ils ont alors tout intérêt à prévenir Londres de leur situation (n’importe quel garde dispose d’un téléphone), avant de tenter d’arrêter Screem. Celui-ci, pendant que ses prisonniers moisissent dans une des nombreuses grottes de son repaire, se prépare à envoyer vers ISS le signal fatal. Dans la caverne qui lui sert de Quartier Général, un émetteur pointant vers le ciel et assez de matériel informatique pour faire rêver pas mal de chercheurs sont à sa disposition, prêts à accomplir son funeste dessein. Il va donc falloir que les agents se débarrassent de Screem et de ses hommes de main pour arrêter le décompte fatal à ISS.

L'hallali
Dans le réseau de cavernes, la bataille peut prendre plusieurs formes : un combat violent et bref, ou une progression furtive parsemée d’escarmouches opérées en toute discrétion. Ce n’est que lorsqu’il réalisera sa défaite que Screem tentera de déclencher le signal destiné à détruire ISS, avant de tenter de fuir, grâce à son hélicoptère situé au sommet du pic. En bons héros qu'ils sont, les agents devraient donc réussir, en prenant mille risques, par stopper le plan diabolique de Screem.

D'autre part, s'ils ont pu prévenir leur hiérarchie, ils peuvent recevoir l'appui des forces spéciales que l'on enverra à la rescousse, s'il reste assez de temps. La scène finale peut alors prendre des allures d'assaut du Piz Gloria (le repaire de Blofeld, dans « Au service secret de sa Majesté).

Reste à savoir s'ils peuvent arrêter (ou neutraliser définitivement) ce dernier. Les circonstances et la volonté du MJ priment. Ce dernier peut fort bien décider de laisser Screem s'en sortir, afin de ré-utiliser cet adversaire ultérieurement. Il peut aussi, s'il souhaite une fin explosive (en cinémascope de préférence), faire disparaître le grand méchant dans l'explosion de son hélicoptère. Qu'il soit tué ou qu'il ait pu s'échapper, le plan de Screem ayant échoué, les agents pourront donc goûter le repos (bien mérité) du guerrier...

Fin...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 12Novembre, 2012, 11:19:52
Je n'avais pas vu ton scénario. Le lire avec un petit Ghinzu en arrière plan, c'est un vrai plaisir...
On se croit vraiment dans un James Bond, j'aime beaucoup. ;)


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 12Novembre, 2012, 18:10:00
Je n'avais pas vu ton scénario. Le lire avec un petit Ghinzu en arrière plan, c'est un vrai plaisir...

Merci, Selwin.  :D

Citation
On se croit vraiment dans un James Bond, j'aime beaucoup. ;)

C'était le but avoué et pleinement assumé !


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: Macbesse le 23Novembre, 2012, 12:41:09
Au fait, ça fait longtemps que je l'ai lu, mais j'ai beaucoup apprécié ton texte, Faenyx. C'est enlevé et le thème comme la contrainte narrative sont intelligemment exploités.

Mon seul regret serait la James Bond girl "de service" pour te citer, un peu trop en retrait / interchangeable. Disons que ce n'est pas une Ursula Andress.  ;)


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 23Novembre, 2012, 13:13:31
Au fait, ça fait longtemps que je l'ai lu, mais j'ai beaucoup apprécié ton texte, Faenyx. C'est enlevé et le thème comme la contrainte narrative sont intelligemment exploités.
Mille mercis, Macbesse.  :D
Mon seul regret serait la James Bond girl "de service" pour te citer, un peu trop en retrait / interchangeable. Disons que ce n'est pas une Ursula Andress.  ;)
A mon grand désarroi, Ursula n'était pas disponible (ni Daniela, d'ailleurs). :mrgreen:
Il y a potentiellement dans ce scénario plusieurs James Bond Girl, d'ailleurs, et c'est assumé : si dans un film, il n'y a qu'un James Bond, il y a en général plusieurs agents dans une partie de JB007 RPG, non ? ;)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 30Novembre, 2012, 12:40:32
Bon, je ne finirai pas ma contribution d'ici à demain. Beaucoup de retard (c'est ça de s'amuser dans le bestiaire aussi !), trop d'idées à la fois et pas d'organisation. + une bonne bronchite depuis hier... (ça, c'est pour faire pleurer dans les chaumières)

Si c'est possible d'avoir un délai supplémentaire d'une semaine, je pense pouvoir m'en sortir. Sinon, je finirai quand même mon machin, mais hors concours (en soi, c'est pas grave).


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 30Novembre, 2012, 17:20:56
il pourrait se clore en même tps que le 30e bis ?


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 14Décembre, 2012, 15:48:31
Bonjour à tous,

Je vais poster la première partie de ma contribution aux 30ème concours.

Le sujet de la Tour de Babel m’a donné un mal de chien. J’en tire un cadre de campagne, « La Voie des Anges »… Ce sera l’objet de mon post d’aujourd’hui.
Pour tout dire, c’est la 3ème option que j’explore.
D’abord, je suis partie sur un autre cadre de campagne, trop exigeant, ça me demandait aussi de travailler un système de jeu spécifique. Je me garde la chose en réserve, éventuellement, je partagerai bien ce travail avec d’autres contributeurs. Mais on verra cela plus tard, tant pis pour le concours.
Ensuite, j’ai dressé l’esquisse d’un scénario mi-Chtulhu, mi-Indiana Jones, lançant les PJ dans le Berlin de 45, assiégé par les Russes. Le scénario devait commencer par la mort d’Adolf H. et mener les PJ jusqu’aux ruines de la tour de Babel, une porte dimensionnelle permettant au Grand Méchant AH, qui avait simulé sa mort, de revenir le 21/12/2012. Rien à en tirer, je tombais dans l’extrême caricature et un scénario hyper linéaire qui m’ennuyait. Je mets ça de côté, mais pas sûr que je fasse ressurgir le machin.

Du coup, me voici avec la Voie des Anges. Je vous propose aujourd’hui un doc de cadrage de la campagne. C’est gros, 20 pages, j’en suis conscient. Mais j’ai fait des efforts de concision  ;) (et j’en ferai d’autres, y a du taf) !
Du coup, pour capitaliser sur ce travail, mon idée est de me concentrer sur une campagne alimentée par les prochains concours de scénarios. Autant que faire se peut… Si vous devez lire le doc, donc, ce sera une fois pour toutes. ;)

Pour l’instant, je peux déjà répondre aux numéros 30 et 30 bis à partir du même contexte.
L'Acte 1 de la campagne : le Legs de Prométhée répondra au n°30, avec le Grand Méchant (TM) qui meurt au début.
L'Acte 2 : Pandore, ou la Dame aux Manches-Vertes sera pour le 30 bis. Il  y sera question de la période de révolution d'un objet et d'un message, bien entendu.

Les scénarios sont en cours de rédaction. Je les veux franchement plus courts que le doc de contexte !!!


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 14Décembre, 2012, 16:18:07
La Voie des Anges, contexte de la campagne

Pitch
« Les légendes racontent que, jadis, un cataclysme formidable frappa la Terre des Hommes. Nos ancêtres vivaient alors dispersés à travers le vaste monde, prospérant sur des terres riantes et fertiles. Ils avaient fondés de brillantes civilisations et vivaient dans un confortable bonheur. On dit qu’ils ne manquaient de rien, que les huches à pain étaient toujours pleines, que la viande étaient servie à tous les repas et que les fils n’avaient plus à subvenir aux besoins de leurs pères, une fois que ceux-ci avaient atteint les âges vénérables.

« Il ne faut jamais baisser la garde » dit le proverbe.

Dans leur aisance, nos ancêtres en vinrent à oublier le sens même de la nécessité, du manque et de la crainte du lendemain. Et, arrogants, ils oublièrent également Celui qui les avait toujours supportés et guidés, Celui qui avait pourvu à leurs besoins dans les temps de malheur.
Une telle ingratitude frappa notre Créateur. Il vint en personne observer la situation et ce qu’Il vit l’abasourdit. Décadence, mœurs dissolues, dissolution des liens entre les communautés et culte du Moi étaient devenues les valeurs essentielles de nos aïeuls. Le Créateur en fut peiné et Il s’adressa aux Hommes pour les ramener à la raison. Et ils rirent, rejetant Sa parole. Le Créateur leur lança alors un avertissement : si nos ancêtres ne devaient pas retrouver le droit chemin, Il devra alors les guider à Sa manière. Il ne fut pas entendu et les Hommes tournèrent les yeux loin de Sa divine sagesse et s’adonnèrent de plus belle aux plaisirs futiles qu’autorise l’insouciance.

Le Créateur sut alors quelle était Sa voie ; en vérité, Il l’avait toujours connue.

Un jour, les gigantesques glaciers du Septentrion fondirent et s’affaissèrent dans les eaux océanes. La vague provoquée par la submersion des glaces du Nord s’éleva, brutale, titanesque, et traversa la Terre des Hommes. Aucune terre, aucun homme, aucune femme ne furent épargnés par la catastrophe. Tout fut ravagé. « Il ne faut jamais baisser la garde » dit le proverbe.
On raconte qu’il fallut une vie d’homme avant que les eaux ne commencent à se retirer. Pendant ces cinquante années, nos ancêtres errèrent sur un monde aquatique, en proie à la faim, à la peur, à l’inconfort et aux mouvements traîtres des eaux océanes. Mais, enfin, ils découvrirent une terre disloquée et s’y établirent.
La première chose qu’ils firent alors, fut de remercier le Créateur, le Bâtisseur du Monde, qui avait mis un terme à leurs souffrances et à leur errance. Ils élevèrent un temple à Sa gloire. Puis, nos ancêtres entreprirent de reconstruire une société nouvelle, fondée sur la solidarité, l’humilité et la modération.

Ils prospèrent à nouveau, en paix, parlant une seule langue, au sein d’une seule nation.

Année après année, nos aïeuls agrandissaient et embellissaient le Temple du Créateur. Il était situé au centre de leur petit pays et en ouvrait l’horizon. Car il est également dit que, au-delà de leur terre, les Hommes ne pouvaient alors trouver rien d’autre que l’eau, immensité s’étendant à perte de vue. Il n’était nulle autre terre où vivre.
Un jour, cependant, certains parmi nos aïeuls, chefs et guides de leur peuple, proposèrent d’agrandir toujours plus le Temple, pour la plus grande gloire du Créateur. Ils proposèrent d’en faire un pont vers les Cieux, pour enfin pouvoir remercier en personne le Bâtisseur du Monde et vivre éternellement sous Ses lumières.
Le projet souleva l’enthousiasme et l’on se mit à l’œuvre. Chaque pierre, chaque arbre, chaque once de métal et d’argile disponibles furent destinés au Grand Ouvrage. La Tour s’éleva, immense et noble, en direction du Créateur. Tant et tant d’étages furent empilés ! Les Hommes, nos ancêtres, s’y installèrent, car ils en vinrent à manquer d’espace alentour pour disposer leurs maisons. Et enfin, l’ensemble de notre peuple devint locataire de la Tour ; cette Tour qui doit nous guider jusqu’à notre Créateur, le Bâtisseur des Mondes, et notre Père éternel.

Je crains, hélas, que, depuis, nous n’ayons à nouveau baissé notre garde et bafoué le Créateur par notre vanité. »

Avant-propos
La Voie des Anges est une campagne destinée à un jeu de rôles dit « médiéval fantastique », bien que le terme soit ici particulièrement réducteur. Elle peut s’adresser à des jeux comme Donjons & Dragons, à condition d’adapter la magie, en la rendant à la fois plus rare et plus puissante quand elle s’exprime.

J’envisage de proposer des pistes de système, voire davantage si l’inspiration et le temps m’y autorisent.
A priori, la Voie des Anges devrait être racontée en 5 Actes principaux, mais des scénarios intercalaires sont prévus et d’autres peuvent être ajoutés, au gré des envies du maître de jeu (MJ) et des joueurs.

Le cadre de la campagne est un univers clos, une Tour immense, infinie peut-être. Elle semble l’être, en tout cas, aux yeux des personnages joueurs (PJ). Dans ce carcan, tellement étroit, des hommes s’entassent, étage après étage, depuis presque 5 siècles. La promiscuité est oppressante, la vermine prospère et avec elle son lot de maladies et les produits de première nécessité peuvent parfois être un luxe inabordable.
Les joueurs incarneront nécessairement une catégorie particulière de Tourans, les habitants de la Tour. Ils joueront des Mainteneurs, des hommes et des femmes ayant voué leur vie à l’entretien de la Tour.

Le présent document vise à donner corps au cadre de jeu de La Voie des Anges. Il n’en révélera pas tous les mystères. Quant à eux, ils seront surtout traités au travers des scénarios de la campagne.
Cette mise en contexte ne se veut pas exhaustive non plus ; hors de question de présenter chacun des 365 étages de la Tour, ni même la moindre de ses coutumes ou les habitudes vestimentaires de tel ou tel personnage non joueur (PNJ). Joueurs et MJ ont toute liberté pour développer leur univers de jeu !

La plupart des éléments décrits ci-après peuvent être connus des PJ ; le MJ n’est pas tenu de tout révéler d’un bloc, l’idéal serait de faire jouer un court scénario introductif pour placer les joueurs dans le contexte du jeu. Certains éléments ne doivent absolument pas être connus des PJ, avant de débuter la campagne, ils seront désignés comme il se doit.

Enfin, les descriptions qui suivent sont en général présentées sous l’angle des connaissances des PJ, à savoir celles de Mainteneurs appartenant à la dernière section des étages d’Hiver de la Tour (i.e. étages 170 à 180). Encore une fois, la Tour est grande : ce qui est vrai au niveau 1 ne l’est pas nécessairement au niveau 173. Et encore moins au 360…

Sommaire du document

L’intérieur d’une Tour pour seul horizon                        
1. Les maîtres du sommet sont les Fondateurs et les Bâtisseurs         
  « La Tour est construite telle que le temps qui s’écoule »            
  « Nous avons fait de l’eau l’élément central de nos étages »   
         
2. Le corps des Mainteneurs                           
  « Les Mainteneurs sont la clef de voûte de nos vies »      
  « En haut de la pyramide, le Grand Maître garantit le bon ordre des choses »      
  « Nul ne saurait prétendre à une fonction sans l’assentiment de ses frères »      
  « Leur Art et leurs outils tiennent de la Magie »      
            
3. Bref aperçu de l’écosystème touran                        
  « Nous avons oublié les saisons »                     
  « Nos jours sont comme l’herbe ; comme les fleurs, ils fleurissent »         
  « Les animaux nous ont accompagnés pour que nous ne soyons pas seuls »
      
4. Organisations politiques, vie quotidienne et religion      
  Modèles politiques tourans                        
  Eléments de la vie quotidienne dans la Tour                  
  « Il n’y a qu’un Dieu et Il a bâti les mondes »   
               
5. Modifications & ajouts prévus pour la v2                        


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 14Décembre, 2012, 16:21:29
Partie1


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 14Décembre, 2012, 16:21:49
Partie2 et c'est fini...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: graou le 15Décembre, 2012, 17:52:26
Bonjour,
j'aime vraiment bcp tout ce que je lis ici, j'aurai donc une question "bête": quelle est la périodicité de ce concours? Histoire que je puisse tenter de participer la prochaine fois.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 15Décembre, 2012, 18:57:20
La périodicité dépend beaucoup de la capacité des contributeurs à apporter leur travail... Faut surveiller. ;) En général, c'est difficile de louper le coche, à condition d'arriver à produire...


Titre: Re : Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 15Décembre, 2012, 22:51:42
Bonjour,
j'aime vraiment bcp tout ce que je lis ici, j'aurai donc une question "bête": quelle est la périodicité de ce concours? Histoire que je puisse tenter de participer la prochaine fois.
si tu veux, le concours est encore ouvert jusqu'au 21/12.
Après, il y aura un "vote" (1 mois), je pense que dernière quinzaine de janvier 2013, on pourrait passer à une nouvelle édition? 

merci pour ton intérêt et attention.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: graou le 16Décembre, 2012, 10:56:05
Super, merci!! Alors, je me tiens prêt!!
J'ai d'ailleurs déjà mis des scénarios en ligne, sur le site dédié à la Brigade chimérique.
Bon, fin janvier donc!


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: cavaillon le 17Décembre, 2012, 14:17:14
C'est étonnant, mais ce setting de Selwin ramonte à la surface de ma mémoire un souvenir brumeux. Je ne sais plus si c'était une B.D, une série télé, une nouvelle, ou un cadre de JdR, mais il était question d'une tour gigantesque où vivaient des centaines (des milliers ?) de gens dont le seul but dans la vie était de construire de nouveaux étages, avec des matériaux qui venaient des étages inférieurs. D'ailleurs, ces derniers étages étaient interdits à part à un nombre restreint de maçons...

Le fin mot de l'histoire apprenait que la tour flottait dans l'espace, et que les maçons du bas démontaient les étages inférieurs pour que les matérieux soient réutilisés pour la construction des étages du haut...


Maintenant, je n'ai pas encore lu les pièces jointes, ça va probablement diverger...


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 17Décembre, 2012, 14:59:35
Ah ben, c'est pas si divergent que cela, du coup !!  :o Tu m'inquiètes : j'espère ne pas avoir plagié ! (je ne pense pas, mais bon...)

A la base, je me suis inspiré de la bédé de Schuiten, la Tour, mais c'est pas vraiment la même histoire (à part la reprise de la fonction de "Mainteneur").
Je ne l'ai pas dans ma bibliothèque (et elle manque d'ailleurs), donc je ne peux pas vraiment vérifier les similitudes.

Il est vrai que je lis vraiment beaucoup et que mes sources d'inspiration ont tendance à se mêler (je ne retiens par contre pas toujours d'où je tiens les choses).

Cela dit, des récits inspirés de Babel, il y en a un gros paquet, au final, ça peut se rejoindre sur certains éléments.

Mais quand même :
Citation
Le fin mot de l'histoire apprenait que la tour flottait dans l'espace
... C'est un des éléments de base du background. ;)


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 18Décembre, 2012, 16:40:44
Je n'ai pas encore lu la production de Selwin, mais je salue le principe de sa contribution aux deux concours (30 et 30bis) avec deux scénarios se faisant suite.  :thumbsup:


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 18Décembre, 2012, 20:37:30
Merci... Je pense avoir fini la rédaction du 1er demain. Le second d'ici vendredi normalement.




Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 21Décembre, 2012, 19:45:59
Et bien, j'ai eu moins de temps que prévu. Voici tout de même le scénario 1. Quant au 2, prévu pour le 30 bis, je le ferais plus tard, je vais manquer de temps dans les jours qui viennent ! Je donnerai une description succincte, un petit teaser, quoi. ;)

Le Legs de Prométhée est le scénario d'ouverture de la campagne La Voie des Anges.
Vous noterez que la contrainte du grand méchant qui meurt au début a été ici un peu détournée. Mon méchant, Prométhée, meurt au 1er tiers du scénario. Par contre, on peut se considérer bel et bien au tout début de la campagne. ;)

Je mets en pièce jointe à ce post le doc complet. Trop long pour être posté sur le forum ! Avec mes 20 pages de contexte et celles d'aujourd'hui, je demande bcp de boulot aux relecteurs ! Désolé.....  :-[

J'ai aussi un p'tit générique (je ne m'attribue pas la paternité de l'idée... ;)  ) : Judith (A Perfect Circle (http://www.deezer.com/track/3135442). Oui, Prométhée est un peu "Rock n' Roll"... ;)
 
Synopsis
Cela fait 200 ans que nul Touran n’a plus vu les légendaires Fondateurs. Or voici que l’un d’entre eux refait surface. Et non des moindres, il s’agit en effet de Prométhée, celui qui a donné les Sphères-Lumières pour faciliter le travail des Mainteneurs.
Les PJ, d’abord inconscient de son identité, auront pour mission d’escorter Prométhée jusqu’à la Grande Caserne de leur section. Il leur est demandé de procéder avec la plus grande discrétion.

La chose s’avérera tout de suite délicate, si ce n’est impossible. C’est ainsi une procession de plus de 30 Mainteneurs, escortant une chaise à porteurs intriguante, que les PJ devront guider.
A traverser de la sorte 10 étages de la Tour, la procession va attirer les regards. La chaise à porteurs, surtout exercera une véritable fascination sur les badauds. Il est vrai qu’elle dissimule précisément notre Fondateur… Qui devra se révéler aux Tourans pour éviter que la situation ne tourne à l’émeute.
La scène tourne à l’apparition messianique, Prométhée est acclamé.

Mal à l’aise, les PJ devront se frayer un difficile chemin dans la multitude. Et tout va basculer. Prométhée est poignardé, au beau milieu d’une rue. Pire, l’agresseur est un Mainteneur, un des hommes des PJ !
Ceux-ci devront jouer des coudes pour sortir de la masse déchaînée des Tourans.

Ils devraient parvenir à conduire Prométhée jusqu’à la caserne des Mainteneurs. Là, le Fondateur mourant s’adressera aux Mainteneurs en les exhortant à libérer les Tourans des chaînes imposées par le « sommet » de la Tour. Il les suppliera d’ouvrir la Porte du Printemps et d’investir les étages supérieurs, avant d’enfin convaincre les Fondateurs de faire ce pour quoi la Tour a été bâtie : ouvrir la Porte de Dieu et mener tout un peuple vers Eden, à travers la Voie des Anges.

Les PJ, eux, recevront la bénédiction de Prométhée et passeront, certainement malgré eux, pour les élus du Fondateur.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: FaenyX le 22Décembre, 2012, 15:46:08
La date fatidique du 21 décembre (fatidique parce que marquant l'échéance pour ce concours, évidemment  :mrgreen:) étant désormais derrière nous, pouvons-nous clore ce concours et commencer d'échanger sur les différentes contributions (et accessoirement, voter  ;)) ?


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: selwin le 22Décembre, 2012, 17:29:26
Je dirais oui, pour ma part.


Titre: Re : 30e concours de scénarios [ouverture]
Posté par: pitche le 23Décembre, 2012, 07:22:45
Le concours est définitivement clos.

Je prépare le thread de "votes"  : http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=3591.0

merci à tous pour vos textes