Les Salons de la Cour

Le cimetière des parties en ligne => Jeu => Discussion démarrée par: Cuchulain le 13Juin, 2011, 01:11:15



Titre: Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 13Juin, 2011, 01:11:15
Doug arrive à l'heure au rendez-vous... Hector est un peu en retard.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 13Juin, 2011, 23:36:53
Hector, essoufflé, serre la main du jeune homme devant la porte.
— Excusez mon retard, j'ai été pris dans un roman et j'ai laissé passer mon arrêt de bus. Vous savez ce que disait Montesquieu : "Il n'est pas un chagrin qu'une heure de lecture n'ait effacé" ... Vous l'avez-lu, peut-être ? *Il sort son exemplaire du Da Vinci Code* Je doute que la ménagère de moins de cinquante ans qui lit ce type d'ouvrage se doute qu'hier soir il s'est passé aussi dramatique au Louvre ...

Puis sortant sa clef,
— Montons, si vous voulez. Nous serons plus tranquille chez moi pour discuter.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 15Juin, 2011, 11:33:31
Pas de problème. J'ai essayé de refaire le  point des recherches de Saida, au cas où il y ait quelque chose d'utile.
Au passage la police n'a rien de nouveau à nous dire. Laissez la police faire son travail, en gros.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 23Juin, 2011, 18:13:20
[Etant donné l'intitulé du fil, je n'ai pas osé monter. J'ai cru que mon appart allait être sans-dessus-dessous. Mais puisque le Grand Manitou ne reprend pas la main, j'en conclue que nous pouvons nous installer chez moi sans problème ...  :mrgreen:]

Hector guide son hôte jusqu'à chez lui — 6e sans ascenseur, sous les toits ... mais avec vue sur les autres toits parisiens. L'appartement est en fait la réunion de trois anciennes chambres de bonnes dont les cloisons de séparation (qui étaient à vrai dire bien minces), ont été abattues. Le palier ouvre sur le salon. À gauche, la chambre dont la porte est juste tirée. Une valise à moitié défaite est encore visible. À droite, un bureau ouvert et une minuscule cuisine dans laquelle on aperçoit encore les restes du petit déjeuner.

L'appartement est propre et relativement ordonné, mais l'ameublement est assez décousu, ce qui laisse penser qu'aucune femme ne régente les lieux. De valeur, une grosse pendule et un buffet du XIXe, que Doug imagine sans doute mal avoir pu être transportés là par l'étroit escalier. Les restes d'un héritage probablement. Une bibliothèque de la camif où s'entassent dans tous les sens les livres occupe la majeur partie des murs. Les titres évoquent principalement le Proche-orient et ses religions, dans une demi-douzaine de langues différentes. Dans les espaces vides, des masques "exotiques" aux yeux des non-initiés, des statues grandes ou petites mais toutes époussetées avec soin. En guise de salon, un clic-clac, une table basse et des poufs orientaux. En guise de salle à manger, une table ikéa pour quatre, avec les chaises assorties. Dans un coin, un narguilé qui ne semble pas que décoratif.

— Asseyez-vous, je vous en prie. On peut commander des sushis au resto du coin, je crains de n'avoir plus grand chose de décent dans mon réfrigérateur. Vous préférez peut-être des pizzas ou un kebab ? Je vous sert quelque chose à boire en attendant ?

Tout en parlant Hector s'empare du téléphone et d'un calepin rempli de publicités de livreurs à domiciles, après avoir ramassé les quelques livres qui trainaient par terre.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 29Juin, 2011, 02:42:13
[Continuez hein : j'interviendrais quand il le faudra mais pour l'instant c'est très bien.  :cool:]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 29Juin, 2011, 10:33:20
"N'importe quoi, je ne suis pas difficile. J'ai même pu avaler de la bouffe américaine... "

Doug se pose sur un des poufs.

J'ai fait un peu de prospection dans les travaux de Saida pour voir si je trouvais quelque chose au sujet de cette histoire de trafic, mais rien. Il y avait juste ses travaux sur l'antiquité. J'ai fait un backup sur ma clé usb si jamais vous voulez y jeter un œil."


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 30Juin, 2011, 21:42:33
Hector acquiesce d'un signe de terre, allume son PC d'une main et de l'autre compose le numéro du livreur japonais.
Tout en sortant deux verres, un paquet de pistaches et un bocal d'olives, il reprend à l'attention de Doug :

— De mon côté j'ai été consulter un collègue à propos des inscriptions cunéiformes sur le parquet. Il m'en a donné une traduction ... euh ... complétement délirante ... Mais on pouvait s'y attendre !

Sortant un papier raturé de sa poche, il relit :
"Va et proclame le châtiment qui attend l'ensemble des déchus qui ont commis ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés. Lorsque leurs enfants seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera  pour eux éternel.  Ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu,  sans cesse tourmentés.  Avec  eux  leur  roi brûlera  dans  les  flammes  ;  et  tous  ils  y  seront  enchaînés  jusqu’à  la fin d’un grand nombre de générations."

Puis soupirant et saisissant une grosse bible sur son étagère :
— Evidemment, on peut mettre çà en parallèle avec la Genèse :

"1. Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
 2. les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.
 3. Alors YHWH dit : Mon esprit ne jugera plus l'homme pour ses fautes, car l’homme est fait de chair, et ses jours seront de cent vingt ans.
 4. Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom.
 5. YHWH vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6. YHWH regretta d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut peiné dans son cœur.
 7. Alors YHWH dit : « Je vais effacer de dessus la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’à l’animal domestique, jusqu’à l’animal qui se meut et jusqu’à la créature volante des cieux, car vraiment je regrette de les avoir faits."


— Vous y comprenez quelque chose ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 30Juin, 2011, 22:00:36
Je suis pas un spécialiste de ce genre de trucs, j'ai juste lu un peu pour une pièce ou une autre, mais là, ça ressemble pas mal à un bouquin sur lequel travaillait Saida, que j'ai un peu parcouru ce matin... Un instant

Il fouille dans la poche de son blouson pour en sortir un petit livre qu'il feuillette rapidement.

Ah voilà !...

Il montre la page sur laquelle il s'est arrpêté.

Le Seigneur dit ensuite à Michael : Va et annonce le châtiment qui attend Samyaza et tous ceux qui ont participé à ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés par toutes sortes d’impureté. Et quand leurs fils seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations, jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera pour eux éternel.  
Alors ils seront jetés dans les profondeurs d’un feu qui les tourmentera sans cesse ; et ils y resteront toute l’éternité.  
Avec eux leur chef brûlera dans les flammes ; et tous ils y seront enchaînés jusqu’à la consommation d’un grand nombre de générations.


Livre d'Enoch, chapitre 10.15, 16 et 17



Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 01Juillet, 2011, 21:45:17
Hector fronce les sourcils.
— Qu'est-ce que ces textes de l'Antiquité viennent faire au début du XXIe siècle ?
En ce qui concerne la statuette il s'agirait d'Hanbi — le père de Pazuzu — qui est un dieu du monde infernal. Mais très honnêtement, je n'ai pas la moindre idée de la vie qu'a pu mener ce démon. J'ai demandé à mon collègue de faire quelques recherches, mais je crains que cela prenne un certain temps et que l'ensemble soit très décevant ...
Ah, voilà, l'ordinateur est allumé. Voulez-vous que nous nous penchions sur vos documents ?


Dans le même temps, Hector va allumer la télévision en mettant le son assez bas pour ne pas être gêné puis choisit une chaine d'information continue.
— Peut-être les journalistes ont-ils eu vent de l'affaire et auront des éléments que nous n'avons pas ... c'est leur boulot après tout.

Puis après un temps.
— Vous disiez avoir lu pour "une pièce" ... vous êtes acteur de théâtre ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 04Juillet, 2011, 21:28:48
Une chaine d'info en continue signale que la nuit fut assez agitée à Paris : Un des grands responsables du Louvre a été assassiné dans des circonstances étranges. Certaines sources laissent entendre qu'il était avec sa maitresse et qu'il se livrait à un curieux rituel. On se demande si cela un rapport avec une secte, car il aurait été membre d'une association étudiant les phénomènes occultes. Certains témoins interrogés prétendent avoir vu un homme, peut être un gardien de musée : sauter à travers la fenêtre du bureau de la victime, atterrir sur le trottoir, puis se relever et partir en titubant... Toutefois les autorités estiment qu'ils s'agit plus d'élucubrations d'ivrognes. 

Un autre fait divers curieux est mis en relief : sur les quais de seine, pas très loin du Louvre : un SDF a été retrouvé battu à mort avec une grande violence. Des témoins disent avoir vu un homme se faire agresser par une bande de jeunes, les disperser puis agresser le malheureux. On se demande si les deux affaires sont liées.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 06Juillet, 2011, 10:53:36
Entendant les infos, et ravalant un peu de regret en repensant une fois encore à la conversation avec Saida, Doug écoute les infos avant de répondre.

Notre "ami" le gardien a été remarqué, on dirait.
Oui, je suis acteur dans une petite troupe. On se produit surtout dans une salle de la rue Marcadet. Plutôt de l'expérimental le plus souvent. J'avais lu un peu de trucs sur les enfers et le paradis à l'époque où on avait monté l'
Histoire du Diable de Clive Barker.
Ce truc d'écriture cunéiforme, je me trompe ou bien les gens capables de l'utiliser facilement doivent se compter sur les doigts de la main de Django Reinhardt ?



Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 11Juillet, 2011, 15:45:19
L'expression fait sourire Hector
— Vous n'avez pas complètement tort. Je devrais pouvoir ma procurer la liste des étudiants en assyriologie de la Sorbonne, elle ne devrait pas être très longue ! Pas sûr hélas que le malade d'hier soir appartienne à ce groupe ... l'ésotérisme a de tout temps attiré à un ramassis de de pseudo-chercheurs autodidactes ... Après ma thèse sur les Druzes, Mystère Magazine ou je ne sais plus quel autre torchon ufologique avait voulu m'interviewer ... j'avais fini par poursuivre ces crétins jusque dans la rue, un balais à la main, après un quart d'heure de discussion ... Quoiqu'il en soit, je vois mal Philippe fréquenter des gens de cet acabit là ...

Puis laissant passer un temps.

— euh, ce n'est pas pour me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je suis bien certain que votre amie n'était pas la maîtresse de Philippe quoiqu'en ait laissé entendre le journaliste ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 28Juillet, 2011, 18:11:57
Doug haussa les épaules.

Ca n'a plus grande importance, de toutes façons...
Dans ces textes, il y a quand même des trucs qui me disent pas grand chose, voire rien du tout. C'est qui exactement Samyaza ? Et "leur chef" ?



Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 31Juillet, 2011, 15:10:20
— Un ange déchu non ? Ce n'est pas Samyaza justement le chef dont il est question ici ? Voyons si je trouve d'autres renseignements dans une encyclopédie quelconque ...

Hector se plante alors devant sa bibliothèque à la recherche d'un livre qui pourrait lui être utile.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 31Juillet, 2011, 21:55:37
Une simple recherche internet  (http://fr.wikipedia.org/wiki/Samyaza)envoie le chercheur sur différentes pistes. Il trouve aussi des références sur Samsavel, Samsaveel qui serait la même entité sur Samyaza. Un groupe d'illuminés sur internet prétend que les générations d'emprisonnement évoquées par le livre d'Enoch sont achevées et que les néphilim vont revenir sur terre. D'autres prétendent qu'ils ont toujours été là mais que les plus puissants seuls ont étés emprisonnés.

Dans la bibliothèque d'Hector, différentes éditions des textes sacrés pour les religions du livre, et notamment une édition pleiade des "écrits intertestamentaires" avec entres autres "le livre d'Henoch (http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_d%27H%C3%A9noch)"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 01Août, 2011, 22:32:54
Après avoir compulsé l'ensemble en silence d'un air de plus en plus maussade, Hector se lève et prend Doug par le bras, le conduit jusqu'à la table, le fait assoir, puis prend une chaise en face de lui. Le regardant fixement, il commence lentement :

— Je dois savoir ... Vous devez m'en dire un peu plus sur votre amie. Réfléchissez bien et soyez complétement honnête avec vous-même ... Pardonnez moi aussi d'avance les mots durs que je vais peut-être employer ... Etait-ce une jeune femme sérieuse ? Si ce n'est pas le cas, le crime est atroce mais reste vulgaire. Si par contre ce n'était pas une écervelée, si vous lui faites confiance par delà la mort, si vous pensez que nous devons lui faire confiance, alors nous avons ...  un énorme problème ...

S'arrêtant un instant avant de reprendre à voix plus basse ...

— Voyez-vous, j'ai vu, au Moyen-Orient, des choses que mon catholicisme familial ne m'avait pas préparé à affronter. Et qui m'ont fait perdre la foi ... mais hélas qui ne s'expliquent pas toutes par la science ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 01Août, 2011, 22:43:40
Doug pèse un instant sa réponse.

Mettons les choses comme ça : Vous connaissez beaucoup de filles écervelées qui se hissent jusqu'à la thèse de doctorat avec un handicap initial de maitrise imparfaite du français, dont il leur faut affiner ladite maitrise en parallèle de leurs études, au point qu'à ce niveau elle puisse parfois m'en remontrer ?
Saida était plutôt trop sérieuse pour que mon propre côté... bohème me parait le mot adapté... "artiste" elle disait... ne cause pas des étincelles de temps à autre...



Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 11Août, 2011, 23:49:25
Hector grimace.
— Evidemment ... Bon. Laissons donc toutes les hypothèses ouvertes. Que proposez vous que nous fassions maintenant ?
On peut peut être contacter un des journalistes ? En échange de l'interview du petit ami de la victime du jour, je crois qu'il pourrait peut être nous tuyauter un peu sur les évènements de la nuit qui y sont peut être liés, non ? ... D'autres idées ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 12Août, 2011, 00:15:41
Bof, dans n'importe quelle pièce, il faut que la première scène donne envie au spectateur d'en savoir plus, tout comme la première phrase d'un roman est essentielle pour capter l'attention du lecteur. Pour les journalistes, il faudrait pouvoir leur donner un petit os à ronger pour exciter leur curiosité, or je n'ai pas l'impression qu'on ait grand chose dans le genre, sauf à vouloir passer pour cinglés. Et vu ce qu'ils nous sortent, je n'ai pas l'impression qu'eux-même en sachent beaucoup plus. Par contre, il y a une chose qui m'intrigue. C'est cette histoire d'association d'occultologistes dont ils ont parlé tout à l'heure.
Pensez-vous qu'on puisse trouver si votre ami avait réellement ce genre de contacts ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 12Août, 2011, 22:19:41
[Pssst, je rapelle que l'ordinateur de Saïda contient des trucs écrits en farsi.  ;) Le MJ en passant. ]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 12Août, 2011, 22:21:57
Ha oui, et puis nous n'avons pas encore regardé les notes de Saida. Je ne sais pas si vous comprendrez, moi non, je ne lis pas sa langue natale.


gna gna gna


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 12Août, 2011, 22:28:58
— Ah oui, c'est vrai ... montrez moi çà. Le farsi n'est pas une langue très compliquée, çà devrait être dans mes cordes ...  :mrgreen:

Il se penche alors vers le PC, laissant Doug ouvrir les fichiers qu'il n'a pas réussi à lire. En attendant il reprend.

— Pour les journalistes, je crois que vous vous méprenez un peu. Il est probable qu'ils n'en sachent pas beaucoup plus que ce qu'ils ont dit aux info, là dessus je suis d'accord avec vous. Par contre, même si vous vous n'avez rien à leur dire, une larme ou deux, et ils sauteront sur vous pour tirer quelques images ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 16Août, 2011, 23:01:59
Les fichiers en Parsi sont des notes prises par la jeune femme sur sa thèse essentiellement. Par contre, il y a des notes qui n'ont rien à voir avec ses études ! Elle écrit un compte rendu de recherches sur des vieux livres. La kabbale juive retient son attention en particulier et toutes les traditions ésotériques qui tourne autour. Elle parle également des "déchus" et des "fidèles" qui seraient aussi les "blancs" et les "noirs", "clairs" et "sombres" est une autre opposition qui reviens souvent. Elle explique qu'elle et son mentor vont tenter une expérience mystique (la date correpond à la veille) et que "le cercle intérieur" n'approuve pas vraiment (bien qu'elle sent que s'ils réussissent : elle aura droit à une promotion). A propos de cercle intérieur : une notification vient d'arriver sur son mail. Un forum lui envoie un message, en français cette fois...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 17Août, 2011, 23:18:35
Hector pâlit en entendant le jingle annonçant l'arrivée d'un nouveau message. Puis, considérant qu'il serait malséant de sa part d'en prendre connaissance sans l'autorisation de Doug, il se recule de deux pas et se détourne malgré la curiosité inquiète qui l'anime.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 18Août, 2011, 19:52:17
Un nouvel email provenant du même forum arrive deux minutes plus tard et la boite va se remplir de réponses au même sujet pendant 10 minutes : "Manifestations surnaturelles en Ile de France"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 18Août, 2011, 22:25:21
Doug jette un oeil aux messages, rapidement, tout en ouvrant en arrière-fond une fenêtre du browser sur le forum expéditeur.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 21Août, 2011, 23:03:29
Le premier message est un rdv. Le "cercle intérieur" se réunit visiblement régulièrement dans le sous sol d'un restaurant, rue de l'école de Médecine dans le 6e arrondissement de Paris. Le rdv est fixé à 18h00 ce soir. Il semble que Saida et Philippe étaient membres de ce "cercle intérieur". Le message provient d'un forum d'échange sur le surnaturel et l'occulte. Il faisait partie des favoris de Saida dans son répertoire "à trier". Le message est destiné à une dizaines de personnes. Parmi ces pseudos "Ashtarot" qui apparait aussi dans le répertoire Mail de Saida. Elle avaient échangé pas mal de MP et semblait assez proche sur le forum. Visiblement "Ashtarot" s'appelle en réalité Nadia et les deux jeunes femmes (car elle a 25 ans selon un MP) se sont rencontrés IRL quelques fois. A noter que Saida avait parlé de Doug à Nadia : en lui disant qu'il était "acteur-musicien".

Le deuxième fil de discussion qui est l'objet de tant de mails est un sujet : "l'occulte parmi nous". Visiblement les membres du forum y postent les événements surnaturels dont ils sont témoins. Pas grand chose de transcendant jusqu'à aujourd'hui : un membre explique qu'il vit à Argenteuil près de la dalle, et que des gens se sont disputés à propos de "néphilim", "noir seigneur" et "déchu" avant de disparaitre soudainement... Plein de réponses lui demandent des détails ou contestent sa version.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 29Août, 2011, 23:09:59
Dansant d'un pied sur l'autre n'osant pas se pencher vers l'écran, Hector toussote un peu puis lâche un "Alors ?"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 30Août, 2011, 15:52:05
Déjà nous pouvons nous rendre à la réunion de ce "cercle". On a un peu de temps pour s'y préparer, mais je pense qu'il faudrait "plucher un peu plus les docs que nous avons pour ça.
Note : Hector habite dans quel coin, pour savoir combien de temps il faudrait pour aller jusqu'à l'ecole de médecine ?
Ces histoires de déchus et tout et tout, ça ressemble à ce bouquin que lisait Saida (il montre le livre d'Henoch) et ce mot, Nephilim, ça me dit quelque chose, je suis presque certain de l'avoir vu quelque part. Ca vous parle ?

Doug réfléchit.

Si nous y allons, il faudrait arriver un peu en avance pour essayer d'identifier cette "Ashtarot". Elle connaissait manifestement bien Saida et connait au moins mon nom, pour valider notre intérêt dans cette histoire.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 12Septembre, 2011, 22:54:44
Désolé pour le silence, la rentrée m'a toute bourlouchoné ...
Disons qu'Hector habite le 5e arrondissement, je ne crois pas l'avoir précisé avant, si patron ? Boulevard saint Marcel, çà vous va ?

Nephilim ? Oui, c'est le terme qui apparait dans la Bible dans l'extrait de la Genèse de tout à l'heure. Les fils de Dieu ... drôle, non ?, dans un texte fondateur du monothéisme ... Pour la réunion, je suis d'accord avec vous. Voyons peut-être si on ne peut pas trouver des informations sur Ashtarot dans le PC de votre amie. Je ne sais pas si l'on peut vraiment espérer récupérer une photo, mais qui sait, peut-être un numéro de téléphone ? avec un annuaire inversé les recherches seront peut-être possibles ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 13Septembre, 2011, 11:07:23
[Je ne connaissais pas ça : Bourlouchonné  :thumbsup:. Pas de problème pour la localisation de l'appart]


Titre: Re : Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 13Septembre, 2011, 12:38:14
Ca nous laisse l'après-midi, quoi. 17h30 max.

Doug se repenche sur la Bible d'Hector.

Ca dit : Les Nephilim se trouvaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après cela, quand les fils du vrai Dieu continuèrent d’avoir des rapports avec les filles des hommes et qu’elles leur donnèrent des fils: ils furent les hommes forts du temps jadis, les hommes de renom. Tel que je le comprend, les Nephilim étaient là en même temps que les fils de Dieu. Ce ne sont pas les mêmes, si ?

puis revenant au PC, il reprend les mails, les fichiers, en quête d'informations sur ce Cercle et sur Ashtarot/Nadia, prenant des notes au passage sur les noms qu'il peut noter.

L'adresse e-mail de Ashtarot c'est un nom abscons ou une adresse "classique" ?

Le livreur arrive avec la bouffe ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 13Septembre, 2011, 13:05:36
[Adresse classique et le livreur arrive avec la bouffe.]


Titre: Re : Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 13Septembre, 2011, 13:23:11
[Adresse classique ]
Donc normalement avec un nom voire un prénom ?


Titre: Re : Re : Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 13Septembre, 2011, 14:56:38
[Adresse classique ]
Donc normalement avec un nom voire un prénom ?

Ah ça ! Nadia Metari "ashtarot@gmail.com"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 13Septembre, 2011, 23:19:21
Tout en grignotant ses sushi, Doug ouvre une série de fenêtres du navigateur afin de chercher les références à Nadia Metari. Google, Google Images, LinkedIn, Viadeo, Google+, Facebook, MySpace, Netlog, Picasa, Flickr...

Avec un peu de chance, on pourra savoir à quoi elle ressemble de façon à ne pas la louper.
Encore que la rue de l'école de médecine ne comporte pas trente mille restaus. Je me demande même s'il n'y en a pas qu'un seul. Un grec, je crois.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 13Septembre, 2011, 23:26:48
[HRP : par acquis de conscience je suis allé vérifier. J'ai réussi à sortir un nom qui n'existe pas !  :mrgreen: ]

Divers photos concordent pour montrer une jeune femme brune devant avoir le milieu de la vingtaine. Plutôt bien faite de sa personne par ailleurs. On la retrouve dans divers sites sociaux comme facebook, copains d'avant etc.

Quant au restaurant : il y en a deux.  Un grec et  une crêperie bretonne. A noter un bar à vins également.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 14Septembre, 2011, 17:09:58
— Ne vaudrait-il pas mieux essayer de joindre cette Nadia Metari par téléphone avant la réunion ?

[Par contre l'adresse mail, c'est raté ! ! ! déjà pris ! A moins que ce soit toi ? j'ai pas essayé pour voir !  :P ]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 14Septembre, 2011, 18:03:29
[Non l'adresse mail c'est pas moi !  :lol: ]

Les messages de notification sur le sujet "l'occulte parmi nous"', continuent de pleuvoir...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 16Septembre, 2011, 14:26:59
Doug commence à les parcourir pour voir s'il y a quelque chose à en tirer.

J'éviterais. Si elle prévient les autres membres du "Cercle" dans la foulée, ils risquent d'annuler leur réunion et nous risquons de ne pas les retrouver. J'aimerais bien savoir ce qu'ils pourraient nous dire au sujet de cette histoire et le cas échéant en combinant leurs connaissances.
De plus en lachant quelques mots au bon moment, il pourrait être possible de les amener à croire que nous en savons plus que réellement et ils seront d'autant plus enclins à nous en apprendre.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 16Septembre, 2011, 22:40:52
Mais à quel titre alors nous introduire dans la réunion ? Sans allié dans la place, comment même approcher le groupe ? J'avoue n'être pas très imaginatif sur ce coup là ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 16Septembre, 2011, 22:45:40
Je compte bien sur elle. C'est pour ça que je veux savoirà quoi elle ressemble, pour la repérer quand elle arrivera. Mais je préfère éviter de risquer que le reste de leur groupe ne parte avant notre arrivée.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 16Septembre, 2011, 22:50:38
On se place sur sa route juste avant son arrivée ? Ou si on trouve son adresse, on peut faire ... hum ... "par hasard" un bout de trajet avec elle ... ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 21Septembre, 2011, 17:45:42
Avec son nom, on peut trouver son adresse ?
Au fait, on est quel jour (je crois pas qu'on l'ait mentionné, ou en tous cas je retrouve pas où), parce qu'à une heure comme ça, elle pourrait venir de son travail (pro ou étudiant selon ; on peut le déterminer au fait ? Une allusion dans ses mails peut-être ?)

C'est assez à ça que je pensais. Mais si on peut l'intercepter plus tôt, pourquoi pas ? Et on ira à l'impro.

Rien dans les mails qui viennent d'arriver ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 29Septembre, 2011, 11:37:50
[On est le Vendredi 17 juillet 2009. Vous trouvez une adresse sur Paris au nom de Nadia Metari. Elle travaille visiblement car certains de ses mails disent qu'elle se retrouve après le boulot, mais elle doit aussi faire des études car elle parle de la Sorbonne. Pas d'autres informations.]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 29Septembre, 2011, 12:25:10
Bon, ça. Continuons nos recherches. Au pire, nous pourrons nous placer aux deux bouts de la rue, ou bien devant les restaus, et le premier qui la voit envoie un texto à l'autre. Ce serait mieux de l'intercepter un peu en amont, mais je ne suis pas sûr qu'elle vienne de loin, de toutes façons, vue l'heure du rendez-vous.

Doug se repenche sur le livre d'Enoch.

Voyons... Samyaza... Samyaza...

Vu ce qui s'est fait, il se fait 14h-14h30 à tout casser, soit encore au moins trois heures de recherches possibles.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 29Septembre, 2011, 12:47:15
[Oui il est même 13h00 environ.]

Henoch 7

1 Quand les enfants des hommes se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur
naquirent élégantes et belles.  
2.   Et lorsque les anges, les enfants des cieux, les eurent vues, ils en devinrent amoureux ; et ils
se dirent les uns aux autres : choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons
des enfants avec elles.  
3.   Alors  Samyaza,  leur  chef,  leur  dit  :  je  crains  bien  que  vous  ne  puissiez  accomplir  votre
dessein.  
4.   Et que je supporte seul la peine de votre crime.  
5.   Mais ils lui répondirent : nous vous le jurons.  
6.   Et  nous  nous  lions  tous  par  de  mutuelles  exécrations  ;  nous  ne  changeront  rien  à  notre
dessein, nous exécuterons ce que nous avons résolu.  
7.   En effet ils jurèrent et se lièrent entre eux par de mutuelles exécrations. Ils étaient au nombre
de deux cents, qui descendirent sur Aradis, lieux situé près du mont Armon.  
8.   Cette montagne avait été appelée Armon, parce que c’est là qu’ils avaient juré et s’étaient liés
par des mutuelles exécrations.  
9.   Voici le nom de leurs chefs : Samyaza, leur chef, Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel,
Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael, Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsaveel, Ertael, Turel,
Yomyael, Arazeal. Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec
eux.  

9.6 : Samyaza aussi a enseigné aux hommes la sorcellerie, lui que tu avais placé au-dessus de
tous ses compagnons. Ils se sont alliés aux filles des hommes ; ils ont péché avec elles, et se
sont souillés.  


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 02Octobre, 2011, 23:29:23
*Grommelant*
— Voilà qui nous en promet de bel ... cherchons maintenant comment est sensée s'être terminée l'affaire ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 05Octobre, 2011, 19:39:20
15. Le Seigneur dit ensuite à Michael : Va et annonce le châtiment qui attend Samyaza et tous
ceux qui ont participé à ces crimes, qui se sont unis à des femmes, qui se sont souillés par
toutes sortes d’impureté. Et quand leurs fils seront exterminés, quand ils auront vu la ruine de
ce qu’ils ont de plus cher au monde, enchaîne-les sous la terre, pour soixante-dix générations,
jusqu’au jour de jugement, et de la consommation universelle ; et l’effet de ce jugement sera
pour eux éternel.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 05Octobre, 2011, 19:42:55
Brrr... Et il est dit si/quand Michael s'est chargé de cette tâche ? Parce que soixante-diox générations, à l'aune classique ça fait un peu plus de deux millénaires...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 05Octobre, 2011, 19:49:24
[Non le livre d'Henoch ne le précise pas. Par contre les recherches de Saida oui : elle semble dire que les 70 générations se sont écoulées. C'est aux alentours de l'An 2000 que les déchus devraient ressortir. D'abord les moins puissants puis les plus surveillés pourront quitter leur prison. Elle semble dire qu'avec une cérémonie particulière on peu "diriger" leur retour.]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 05Octobre, 2011, 23:46:26
— Voilà qui sent mauvais ... on serait tombé sur des apprentis sorciers que j'en serai à moitié surpris ...

*un temps, puis se rembrunissant, d'une voix rageuse*

— Et je n'aurais jamais cru que Philippe puisse être un apprenti sorcier ... qu'est-ce qui lui a pris ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 05Octobre, 2011, 23:55:35
Apprenti-sorcier ? Ce serait eux qui auraient amené ce... truc qui ressemblait au garde ? D'ailleurs, est-ce qu'il lui ressemblait ou bien il en aurait pris possession ?
Autre chose. Si on en croit ce texte, cela annoncerait le "jour du jugement". Judgement Day, c'est comme ça qu'on appelle l'Apocalypse chez mon père. Vous croyez que...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 12Octobre, 2011, 23:30:33
Je préfère ne plus rien croire du tout ... Et je ne sais plus du tout ce que nous pouvons faire sinon essayer de contacter cette Nadia.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 01Novembre, 2011, 00:27:32
[Je vous attend les amis hein.  ;) ]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 01Novembre, 2011, 01:23:41
Comme je disais, on continue nos recherches jusqu'à ce qu'il soit l'heure d'aller à StGerm.
On s'arrange pour y être une bonne demi-heure avant l'heure de leur RV et on se place aux deux bouts de la (petite) rue, natel prêt pour que celui qui voit cette Nadia (ou quoi que ce soit de notable) puisse prévenir l'autre.
D'autre remarque avant d'y aller ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 05Novembre, 2011, 12:53:15
[Visiblement non : pas de remarques. Allez on enchaine !  :) ]

Voici les deux hommes postés de chaque côté de la rue. 1/4 d'heure après l'heure convenue du rendez-vous, une jeune femme ressemblant fortement à Mlle Metari arrive, elle à l'air un peu perdue dans ses pensées


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 06Novembre, 2011, 22:49:04
Hector jette un coup d'œil interrogatif à Doug, en désignant discrètement la jeune femme du menton.
Considérant cependant que le lien qui la rapproche d'elle est moins important que celui de son compagnon, il se tient en retrait pour laisser à celui ci la possibilité de l'aborder le premier ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 07Novembre, 2011, 00:22:06
Doug hoche la tête. Il surveille un instant la jeune fille pour voir vers quel restaurant elle se dirige, puis s'approche de la jeune fille.

"Miss Metari ? Je m'appelle Doug Bradley. Je crois que nous avons à discuter au sujet de Saida."

Doug s'arrange pour se placer de telle façon qu'il puisse l'attrapper si elle veut jouer la fille de l'air.

Note : elle arrive de quel côté de la rue ? Odéon ou Saint-Mich ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 07Novembre, 2011, 10:35:34
[Saint Michel]

La jeune femme s'arrête et regarde Doug, surprise.

"Pardon ? Ah oui vous êtes son petit ami c'est ça ? C'est terrible ce qui c'est passé."


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 07Novembre, 2011, 11:59:26
NB : Les news parlaient de "Un des grands responsables du Louvre a été assassiné" ; est-ce que les noms avaient été cités ?


Bien, vous savez ce qui est arrivé. Je compte donc que les membres de votre petit cercle m'en disiez plus sur ce qu'ils comptaient faire hier soir. Si nous allions les retrouver ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 07Novembre, 2011, 14:25:41
[Non, pas de noms cités]

Nadia regarde Doug avec encore plus de surprise :

" Je ne comprends pas de quoi vous voulez parler M. Bradley."


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 07Novembre, 2011, 14:37:56
Doug fait un léger signe à Hector de se rapprocher et se tient prêt à une réaction trop vive de la miss.

"C'est terrible ce qui s'est passé ?" Vous devez bien être au courant.



Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 07Novembre, 2011, 21:51:26
Hector s'approche donc à son tour.
— Bonjour Mademoiselle. Permettez moi de me présenter. Hector Daumazan, CNRS. Je suis — pardon, j'étais — un ami de Philippe Sygnas, ce directeur du département des antiquités proche-orientales du Louvre. Il était avec Saïda cette nuit. C'est lui qui a trouvé la mort avec elle ... *Hector ne cherche pas à masquer la peine qui l'assaille* Je vous en pris, aidez-nous à comprendre ! ... Peut-être qu'en mettant nos informations en commun pourrons nous avancer sur cette histoire ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 16Novembre, 2011, 00:51:47
La jeune femme soupire, et sort un téléphone portable :

"Je dois demander conseil auprès d'un responsable, je peux téléphoner ?"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 16Novembre, 2011, 01:01:42
Vous n'aviez pas rendez-vous avec vos responsables... dans à peine moins de cinq minutes ?
Vous savez ce qui s'est passé. Vous devez bien vous douter que je ne suis pas prêt à laisser passer une possibilité d'en savoir plus.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 16Novembre, 2011, 09:38:59
Hector s'éloigne d'un pas seulement pour observer la rue, laissant la jeune femme téléphoner si elle reste sur cette option.
Il se concentre sur les gens qui passent. Certains les dévisagent-ils comme s'ils semblaient connaitre Nadia ? Certains entrent-ils dans un des trois bar/restaurant après les avoir regardé ? D'autres semblent-ils patienter devant lesdits restau ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 16Novembre, 2011, 13:00:18
La rue est très animée et personne ne prête vraiment attention à Doug ou à la jeune femme.

Celle-ci sort un i-phone dernier cri et répond à Doug :
"J'ai rendez-vous avec mes responsables, oui. Et je comprends votre désir d'en savoir plus. Mais nous avons des règles et des protocoles. Je pense que le cercle intérieur voudra vous parler, mais je dois les prévenir. Donc soit vous me laissez téléphoner, soit je reste la plantée pour le reste de la soirée, soit si vous tentez de me forcer la main : je crie à l'aide. Nous sommes dans un quartier animé et il y a beaucoup de monde, je pense qu'il faudra environ trente secondes pour que quelqu'un vienne voir. Notamment le groupe de rugbymen en vadrouille qui se trouve à la terrasse du café là bas. "


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 16Novembre, 2011, 14:33:03
Doug regarde Hector, puis son regard revient à la jeune femme.

Bon. Allez-y. Mais un mot de trop...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 16Novembre, 2011, 15:23:36
Nadia regarde Doug et lui fait un sourire triste...

"Elle m'avait dit que vous étiez un gentil garçon, n'essayez pas de jouer au gros dur. Ce n'est pas votre meilleur rôle."

Puis elle appelle un numéro.

"Didaskalé ?"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 16Novembre, 2011, 19:01:52
Par habitude plus que consciemment, Hector s'éloigne un peu pour laisser plus d'intimité à la jeune femme. Il observe dans la rue si quelqu'un décroche un portable lorsque la jeune femme appelle.

Ça serait quand même ballot que ce Didaskalé soit dix mètres devant moi ! Bon cela dit, je m'éloigne sans m'éloigner, l'air de rien, si j'entends ce qu'il se dit, je n'en serais pas marri ...  :mrgreen:

Didaskalé, Didaskalé ... comme l'école d'Alexandrie ? Si un aveugle traine dans les parages,  vu comme c'est parti, Hector se sent capable d'aller lui taper sur l'épaule et de lui dire "Salut Didyme ..."


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 17Novembre, 2011, 17:59:27
Nadia a visiblement quelqu'un

"Didaskalé, le compagnon d'Anahita veut assister à la réunion de ce soir. Il est en compagnie d'un ami de Cygnus. Que dois-je faire ?

Elle a une réponse positive car elle fait un sourire aux deux hommes :
"Suivez-moi !"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 21Novembre, 2011, 20:17:11
Hector n'en revenait pas. "Cygnus", mais qu'est-ce qui avait pris à son ami de choisir un tel pseudo ? Voilà qui manquait profondément d'originalité. Mais Philippe était — Hector se moquait gentiment de lui dans leurs discussions, d'un manque d'originalité dans tous ses choix.
"Anahita" par contre, il savait à peu près qui c'était : une ancienne divinité perse, plus ou moins rattachée à Ishtar, Astar, Astarté ... Vénus. Associée au culte de Mithra. Une divinité positive dans ses souvenirs. Plutôt bon signe.
Il se promettait d'en dire un mot à Doug dès qu'il en aurait l'occasion.
En attendant, il s'apprêtait à emboiter le pas de Nadia-Ashtarot ?  — dommage, il n'avait pas saisi son surnom à elle.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 21Novembre, 2011, 21:05:25
Si, on en avait même fait une recherche sur son adresse email un peu plus haut dans ce même sujet...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 21Novembre, 2011, 22:16:07
Oups !  :-[  J'édite mon précédent post ...

Anahita / Ashtarot ... Ne serait-ce pas les deux faces d'une même idée se demandait Hector ? Etrange que les deux amies aient choisi (ou se soient vu attribuer ?) des pseudo si proches ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 01Décembre, 2011, 00:03:35
Emboitant le pas à la jeune fille, les deux hommes arrivent bientôt au lieu de rendez-vous. Un restaurant nommé : "la cave aux cordeliers". Il y a de la musique et des chants se font entendre dans une cave qui doit avoir plusieurs centaines d'années.  Le serveur fait descendre le petit groupe avec un grand sourire, puis un homme d'âge mur (visiblement le patron) fait un signe de tête à Nadia et ouvre une porte marquée "Privé", qui descend encore plus bas.

Après un escalier en colimaçon, les voici dans une cave avec une splendide voute romane et diverses statues religieuses. Un petit groupe est attablé en train de manger un repas visiblement copieux. Nadia s'avance vers un homme de taille moyenne, visiblement au milieu de la trentaine, un visage mince et souriant, des yeux bleus, et une longue chevelure noire attaché en queue de cheval. Il est habillé avec élégance sans pour autant avoir l'air d'être tiré a quatre épingles. Pas de symboles mystiques si ce n'est une bague avec le caractère grec du "Pi" gravé dessus.

"Didaskalé les voici."

La jeune femme incline la tête avec respect, tandis que l'homme prend la parole d'une voix posée et douce :

"Bonsoir messieurs, voulez-vous vous assoir ? Nous allons avoir à discuter longuement aussi je vous propose de vous restaurer tout en parlant"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 01Décembre, 2011, 12:43:45
Doug parcourt la table des yeux, chacun des [combien de] convives, pour se faire une idée de ces gens qui jouent avec ce qu'ils semblent avoir du mal à comprendre.
Un regard vers l'homme qui les accueille, vers Nadia, Hector.

Combien de places libres ? Disposées comment ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 01Décembre, 2011, 12:57:18
Une dizaine de personnes (hommes et femmes) sont installés sur une table ronde. Trois places sont disponibles au milieu.

La plupart ont une quarantaine d'années à peu près.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 07Décembre, 2011, 15:17:32
[Désolé pour le retard, bcp de boulot en ce moment entre les conseils de classes & les bacs blancs ...  :'(]

Hector salut d'un signe de tête — plus salut à vrai dire, que signe de respect, il n'aime pas ce genre de posture. Puis après un échange de regard avec Doug, toujours muet et sans sourire, va s'assoir un peu au hasard sur la chaise la plus à gauche, et salut d'un nouveau signe de tête son voisin (sa voisine ?). Il attend qu'on lui adresse la parole pour émettre un son, mais passe aussi soigneusement que le savoir-vivre le permet, les convives en revue cherchant à déterminer à quel milieu social ils appartiennent, et à l'affut de symboles ésotériques qu'ils pourraient porter.

Quelle est l'ambiance ? Lourde ? Détendue ? Les "convives" parlent-ils en aparté avec leurs voisins ? mangent-ils en silence ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 07Décembre, 2011, 15:27:42
[Ambiance assez solennelle : pas de rires, de sourires ou de personnes parlant à voix haute. Visiblement les convives sont d'un certain statut social car leurs vêtements sont de bonne coupe, griffés et ils sont vêtus avec recherche.]


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 07Décembre, 2011, 15:39:44
Doug attends avant d'imiter Hector de voir ce que vont faire Nadia et ce... Didaskalé.

S'ils veulent discuter, il reste à leurs côtés. S'ils se dirigent vers la table, il les suit.

Les trois places sont -elles contigues ? Si oui, comme je le comprend de ta réponse, Doug s'assied à côté de Hector, histoire que chacun de nous ait un flanc dont il n'ait pas trop à se soucier. Si non, le plus à l'autre bout de la table, de façon à ce que nous puissions avoir le maxximum de convives dans nos champs de vision.


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 19Décembre, 2011, 23:34:22
[hmmmmj'ai un peu oublié cette PBM moi  :-[ ]

Les places sont contigües et les convives laissent Doug et Hector s'installer comme ils le souhaitent. Le fameux "didaskalé" s'installe en face des deux hommes et s'éclaircit la voix :

"Hum... Plutôt que de vous déclarer en long en large et en travers notre histoire et nos buts, je vous propose de répondre à des questions simples. Qu'en dites-vous ?"


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Caracalla le 20Décembre, 2011, 00:12:30
[On a faillit attendre ...  ;D]

Hector hoche la tête d'un air grave.
— Je crains que nous ayons tous plus de questions que de réponses. Mais entendez-vous que nous répondions aux vôtres ou au contraire que vous nous apporterez des réponses ? Car effectivement nous avons de bien nombreuses interrogations ...


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 20Décembre, 2011, 10:29:39
L'homme sourit :

"Je pense sincèrement avoir plus de réponses que de questions. Si j'ai accepté qu'Ashtarot vous guide jusqu'ici ce n'est pas pour vous laisser dans le flou."


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: PM le 20Décembre, 2011, 11:00:42
Bien. Vous savez donc ce que Sygnas faisait avec Saida qui semble être la cause de ce qui leur est arrivé ?


Titre: Re : Sur le pas de la porte : Caracalla + PM
Posté par: Cuchulain le 20Décembre, 2011, 13:03:15
L'homme devient grave :

"Votre compagne était une jeune femme brillante... Très intelligente et doué d'une volonté peu commune. Elle et Cygnus était très liés, trop sans doute. Il représentait pour elle le père qu'elle n'avait pas eu ou si peu. Et lui l'aimait comme sa fille, il n'a pas su conserver l'autorité d'un enseignant à un élève... Croyez-vous aux anges messieurs ? Aux démons ? Dans notre société rationaliste tout cela passe pour de la charlatanerie ! Et pourtant il existe un monde spirituel qui vit à côté de nous... Certaines créatures légendaires sont bien vivantes et vous les croisez de temps en temps sans vous en rendre compte. La thaumaturgie, cette capacité de faire des actes de puissance, permet diverses choses dont invoquer des esprits et de les contrôler. Mais depuis quelques années cela devient de plus en plus dangereux. Car des puissances obscures se réveillent et sortent de la prison où elle avaient été confinés depuis des siècles... Et c'est ce qui a perdu votre ami, M. Daumazan et votre compagne M. Bradley. Une simple invocation m'avait-il dit ! Un esprit mineur de l'Air et inoffensif pour montrer à Anahita comment faire. Cela a tourné au désastre ! Un néphilim, un déchu, un noir seigneur a répondu à la place... Et il a possédé le malheureux gardien qui les a tués. Pourtant quelque chose l'a chassé et l'a remplacé... Je ne sais pas comment ? Ni qui ? Toujours est-il que ce Néphilim occupe maintenant un autre corps... "

Tandis qu'il parle, une... Porte ? S'ouvre dans l'air tandis qu'un homme ressemblant fortement au gardien susnommé apparait au travers...

[RDV dans le sujet : Rencontre du 3e type (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=3163.0) ]