Les Salons de la Cour

Le cimetière des parties en ligne => Jeu => Discussion démarrée par: Cuchulain le 21Décembre, 2010, 12:29:00



Titre: Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 21Décembre, 2010, 12:29:00
[Vous pouvez vous décrire]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 21Décembre, 2010, 14:18:08
Le jeune homme mince semble se ratatiner dans son blouson de cuir comme si un poids énorme se posait sur ses épaules, lorsque le policier finit de lui parler.

Il regarde autour de lui sans rien voir durant quelques secondes puis semble se reprendre.

"Où est-elle ? Je veux la voir !"

(http://img815.imageshack.us/img815/8559/doug.jpg)


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 21Décembre, 2010, 14:55:07
Le flic prend un air désolé (qu'il a du travailler depuis longtemps) :

"Les corps sont partis pour autopsie. Vous êtes, avec le Pr. Daumazan, ici présent, les plus proche des deux victimes : Mlle Assouri et le Pr Sygnas, nous vous demanderons de venir pour l'identification."

Il laisse passer quelques instants et reprend :
"J'aurais quelques questions à vous poser par contre."


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 21Décembre, 2010, 15:05:10
Doug jette un oeil au dénommé Daumazan tout en répondant instinctivement au policier.

Qu'est-ce que vous voulez savoir ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 21Décembre, 2010, 23:16:17
Le professeur se rapproche des deux hommes. N'osant tendre la main pour saluer le nouvel arrivé en une telle circonstance, il se contente de s'incliner légèrement.

— Hector Daumazan. J'ai peu connue votre amie, mais je garde le souvenir d'une jeune femme ouverte et épanouie. Je vous présente mes condoléances face à ce deuil commun qui nous frappe. *Puis se tournant vers le commissaire* Nous sommes, Monsieur, à votre disposition je crois.

Hector est un homme d'une soixantaine d'années, cheveux gris, front dégarni, petite barbiche et lunettes fines de myope, corps maigre. Il est ce soir habillé d'un caban sur un jean enfilé semble t-il à la hâte, au pieds, des sandales de cuir usées. Ses traits sont horriblement tirés, son teint blafard, et il ne peut retenir le léger tremblement qui agite tout son corps.

[HRP: désolé de n'avoir aucun don en dessin !  :lol:]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 23Décembre, 2010, 13:57:15
Doug contempla le vieil homme, lui rendit son salut et comme celui-ci se tourna vers le policier, en attente de ses questions, espérant que celles-ci lui en apprendraient un peu plus sur ce qui s'était passé ici...


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 28Décembre, 2010, 16:27:22
Le policier sort un calepin de sa poche, prend un stylo et commence à prendre des notes.

"Bon, question bateau j'en conviens mais si nous savons où était le professeur, pourriez-vous me dire où vous vous trouviez M. Bradley quand Mlle Assouri/Zamitti vous a contactée, vers 1h00 ? "


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 03Janvier, 2011, 00:23:03
"Laissez tomber ce Assouri ! Elle détestait ce nom. Ce n'est pas pour rien qu'elle utilisait plutôt le nom de sa mère ! J'étais pas loin des quais quand elle m'a appelée, du côté de la rue Saint Jacques. Je descendais de Jussieu où on a passé la soirée au Finnegan avec des amis."

[On va régler ce problème de nom, on va dire...]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 03Janvier, 2011, 12:17:59
Le commissaire sourit finement :

"Je vous remercie M. Bradley. Quant à Mlle ASSOURI, elle était suspecte dans une affaire de trafic d'oeuvres d'art et dans une autre de terrorisme. Le nom de Zamitti n'étaît pas connu de nos services et nous n'avions pas fait le rapprochement avant de trouver ses papiers sur elle ce soir. "

Il se racle la gorge :
"Professeur, j'ai la pénible obligation de vous informer que votre estimé collègue était également impliqué dans cette affaire. Vous a-t-il parlé de menaces ? Il avait fait passer en contrebande une statuette fort ancienne, statuette qui nous est réclamé par la Syrie cela dit en passant."





[Pas de problème pour le nom, ça m'a donné quelques idées. >:D]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 03Janvier, 2011, 19:36:56
"Contrebande ? Impossible les procédures d'acquisitions appliquées par le musée du Louvre sont très sévères, demandant de multiples certificats. Nous ne sommes plus à l'époque d'André Malraux et encore moins à celle de Lord Elgin !"
Puis s'empourprant d'un coup.
"Vous n'imaginez pas que Philippe ait pu faire de la contrebande pour son compte personnel ?!! Des menaces ?"
Hector marque un temps de réflexion.
"Non, pas à ma connaissance."

Tout en parlant, Hector fouillait désespérément sa mémoire à la recherche d'informations sur la statuette évoquée.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 03Janvier, 2011, 21:18:19
"Quant à Saida, du trafic d'oeuvre d'art et du terrorisme, c'est du n'importe quoi ! Vous croyez vraiment que les terroristes ont le temps de préparer une thèsse ? Vous savez le boulot que ça représente et le temps que ça prend ?"


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 05Janvier, 2011, 12:54:49
Le policier lève une main en signe d'apaisement :

"Je comprends votre réaction, mais..."

Il tire une photo de sa poche et la montre au deux hommes.
(http://lewebpedagogique.com/philo-bac/files/2010/10/demon-assyrien.jpg)

Hector reconnait la statuette qu'étudiait Philippe et Doug se souvient de l'avoir vu en photo sur l'ordinateur de Saida à plusieurs reprises.

"Cette œuvre d'art a été trouvée voilà plusieurs dizaines d'années sur la frontière entre la Syrie et l'Iraq. Les deux pays se la sont disputés pour d'obscures raisons, et c'est la Syrie qui l'a récupéré. Quelques semaines plus tard : elle disparait au cours d'un vol sanglant. On perd sa trace et on la retrouve en Irak près de la frontière Iranienne quelques années après. Suite au conflit entre les deux pays : elle est de nouveau perdue. Le père de Mlle Zamitti émigre en France et dans ses bagages : la statuette ! Elle est confisquée par la douane et envoyée chez un expert en art pour authentification. Il est assassiné 12h00 après et dans des circonstances semblables à celle de cette nuit ! Suite à des échanges entre Mlle Assouri et des personnes surveillées car suspecte d'activité terroristes : nous interceptons des emails et en pièce jointe la photo de la statuette... Avouez que tout cela est troublant ?"


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 05Janvier, 2011, 23:36:51
Hector prend la photo des mains du commissaire.
— C'est là une représentation du démon Pazuzu, non ? Je n'en mettrais pas ma main au feu, mais il me semble que c'est un démon mésopotamien du vent, de la destruction et de la création ... Je me souviens avoir suivi il y a pas mal d'années une conférence de Jean Bottéro là-dessus ... Pas sur, mais je crois qu'il était aussi censé être le protecteur des femmes enceintes ... *Il se tourne avec un regard mi-ironique, mi-interrogatif vers Doug*
Pour ce qui est de cette statuette en particulier ... non, jamais vu. Mais je peux me tromper.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 06Janvier, 2011, 00:17:10
Doug haussa les épaules.

Si vous suggérez que Saida était enceinte, je n'en sais rien, mais il aurait salement mal fait son boulot, alors, votre Pazu...truc ! Jamais vu non plus cette statuette.



Ceci dit si son père a été mélé à cette histoire de statuette, je serais presque prêt à croire que Saida ait pu faire pas mal d'efforts pour qu'il en chie, vu ce qu'elle m'a raconté sur lui !


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 10Janvier, 2011, 12:47:23
Le policier jette un regard inquisteur à Hector et Doug lors de leurs mensonge, mais ne fait pas de commentaires à ce sujet.

"Si vous le dites... Il est vrai que M. Assouri a un dossier épais dans nos services et sa localisation exacte n'est pas connue actuellement. M. Bradley : je tenais à vous prévenir que votre appartement fait l'objet d'une perquisition en ce moment même. L'accès ne vous est pas interdit bien sur, mais il se peut que cela prenne un certain temps... Pourriez-vous me suivre tout les deux au commissariat pour que je prenne votre déposition de manière plus formelle. J'aurais également l'obligation de vous faire procéder à une identification des corps. "


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 10Janvier, 2011, 22:36:02
Hector préféra ne pas imaginer à l'avance dans quel état devait être le corps de son ami.
D'un souffle il répondit seulement : "je vous suis".
Et ses épaules s'affaissèrent un peu plus ...


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 11Janvier, 2011, 16:37:21
Perquisition ? Vous génez pas surtout !

Doug essaie de faire garder un ton résolu à sa voix pour ne pas sembler ébranlé à l'idée de voir Saida...




Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 11Janvier, 2011, 20:03:59
Le commissaire Letudios hausse les sourcils, puis les fronce et déclare sur un ton plus qu'agressif :

"Écoutez jeune homme, il vous faut assimiler le fait que votre petite amie était  impliquée dans des affaires louches voire portant atteinte à la sécurité nationale. J'ai essayé de vous ménager car vous m'avez l'air d'un brave garçon... Mais si vous ne coopérez pas : je vous colle au trou pour 'association de malfaiteurs en vue de commettre un acte de terrorisme' ! Je me suis bien fait comprendre ? "

Il reprend ensuite avec une voix apaisée.

"Bien, maintenant que les choses sont claires nous allons pouvoir  nous rendre au quai des orfèvres pour finir notre petit entretien. Si vous voulez bien me suivre..."


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 11Janvier, 2011, 20:13:18
Hector se tourne vers Doug et lui adresse une grimace de soutien, voulant suggérer muettement au jeune-homme de faire profil bas. L'évocation de la prison, même si les geôles françaises ne valent sans doute pas les cageots proches-orientaux, lui rappelle toujours de très très mauvais souvenirs ... Il suit donc le commissaire en trainant des pieds.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 20Janvier, 2011, 14:37:29
Faisant taire sa mauvaise humeur devant les manières cavalières de la maison poulaga, Doug suit également le policier, n'en pensant pas moins de ses méthodes !


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 27Janvier, 2011, 16:05:19
Suivant le commissaire, les deux hommes empruntent avec lui une voiture de police. Tudios met la sirène et conduit comme un fou dans les rues de la capitale.

Une fois installé dans un bureau, peu confortable, au mythique QG de la police parisienne, Tudios sort une photo venant visiblement d'une caméra de sécurité.

Celle-ci représente un homme d'âge mur, petit et rablé, pas très bien rasé. Il porte le costume cravate qui est l'uniforme des gardiens du Louvre et une casquette orné du chiffre "40".

"Connaissez-vous cet homme ?"


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 28Janvier, 2011, 23:59:42
Se saisissant le premier d'autorité de la photographie, Hector l'examine puis la passe à Doug.
— Non, désolé, je ne fréquente pas les gardiens du musée ...
Puis se reprenant :
— Ce n'est pas un vrai gardien de musée, n'est-ce pas ? Quoiqu'il en soit je ne connais pas cet homme. Mais je ne suis guère physionomiste. Si vous me dites un nom, par contre, j'aurais peut-être plus de chance de remettre un souvenir. Connaissez-vous déjà son nom ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 29Janvier, 2011, 00:35:59
Doug examina la photo.
Qu'est-ce qui vous fait croire que ce n'est pas... La barbe, hein ? Je suppose que c'est un des gardeins du Louvre et un musée comme le Louvre n'acceptera pas de relachement dans la tenue ?... Non a priori il ne me dit rien...


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 30Janvier, 2011, 00:15:55
Le commissaire secoue la tête :

"Voici Michaël Perrin que ses proches appelaient "Mike"'. Gardien de nuit au musée du Louvre depuis 10 ans. Ce soir il fêtait ses 40 ans avec ses collègues avant de prendre son service. Quand on est gardien de nuit, l'exigence au niveau du rasage n'est pas la même que pour les gardiens de jour. Michaël est divorcé, sans enfant et avec peu de famille connue. C'est un homme sans histoires, un citoyen lambda. Sauf que ce soir vers 0h30... "

Letudios lance une vidéo sur une petite télé. On voit "Mike" s'effondrer et se rouler sur le sol en se tenant la tête entre les mains. Puis pendant cinq minutes il reste en position fœtale quasiment sans bouger. Il se relève ensuite et se dirige d'un pas ferme vers le bureau de Philippe Sygnas, défonce la porte d'un coup de pied et se rue à l'intérieur... Environ 30 minutes plus tard : autre point de vue, les caméras de l'extérieur du Louvre montrent Mike qui saute à travers la fenêtre du bureau donnant sur l'extérieur par dessus les grilles ! Il atterrit à moitié sur les dites grilles puis tombe à terre visiblement gravement blessé. Au bout de quelques minutes il se relève et s'enfuit sortant du champ des caméras...


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 30Janvier, 2011, 12:17:57
Doug regarde incrédule...

C'est lui qui... Mais qu'est-ce qui lui est arrivé juste avant, il avait pas l'air normal. Vous savez ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 31Janvier, 2011, 00:13:00
Les yeux d'Hector s'étaient écarquillés. Puis il parti d'un rire nerveux dû à la trop grande tension accumulée.
— Mais c'est une plaisanterie ?! Après le coup du terroriste vous nous faîtes celui du psychopathe schizophrène ? Et puis il me semble qu'étant donnée la chute, l'homme n'aurait pas du se relever ! La seule hypothèse crédible est celle d'un complice au pieds de la grille que vos caméras n'auraient pas filmées. Or s'il avait un complice, c'est que l'action était prévue, donc non due à une crise de schizophrénie ! Il s'agit très probablement d'une mise en scène dont les raisons sont pour l'instant inexplicables !

Puis après un temps .
— Avez vous donc retrouvé cet ou ces hommes ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 31Janvier, 2011, 00:48:43
Letudos hoche la tête :

"On est en train de faire des analyses de sang sur la fenêtre et sur le sol pour voir si c'est le même... Un complice au pied de la grille ? Il serait alors parti avec le corps sous le bras ou il l'aurait laissé sur place ! Il n'y a pas de corps là où il a fini sa chute, la caméra le filme seul en train de partir et aucune autre personne n'est venu ramasser quelque chose entre le moment où il se relève et le moment où nous sommes arrivés. Nous sommes en train de checker pour voir s'il ne serait pas passé devant une caméra de surveillance à un carrefour ou devant la vitrine d'une boutique de luxe afin de zoomer sur son visage."


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 05Février, 2011, 22:30:54
— Vous avez son dossier médical ? peut-être serait-il bon de commencer par là pour comprendre sa réaction dans le couloir. Ou alors vous avez vraiment à faire à des terroristes, et sans doute ont-il placé un gadget à la James Bond dans la galerie, un diffuseur d'ultrasons ou que sais-je ! Vous avez fouillé ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 05Février, 2011, 23:12:05
Votre video nous le montre qui entre dans le bureau et il s'écoule d'après vos caméras une demi-heure avant qu'il sorte. Qu'a-t-il fait entre-temps ? Vous le savez ? C'est là qu'il les a...
Doug hésite.
C'est là qu'il les a tués ? Qu'a-t-il fait exactement ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 05Février, 2011, 23:30:18
Le policier regarde Hector un peu surpris :

"Un truc à ultra-sons ?

Il fronce les sourcils et s'apprête à répondre avec un air méprisant, puis soupire, change d'expression et reprend :

"Comme qui disait 'Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.'  Je ne sais pas ce qui a motivé Mike a commettre ces meurtres. Nous n'avons pas de caméra de surveillance dans le bureau de votre ami donc nous ne pouvons pas prouver, pour l'instant, qu'il est responsable. La police scientifique fait son travail, et contrairement aux séries dont la tv nous abreuve : une analyse ADN ça ne prend pas deux heures ! La recherche d'empreintes non plus d'ailleurs. J'attends également l'analyse du légiste. A première vue : le professeur et Mlle Zamitti ont été tués par un objet tranchant, très tranchant et frappé a plusieurs reprises, il est probable qu'ils soient morts au premier ou deuxième coup. On n'en sait pas plus pour le moment. Dés que... 

Le téléphone du bureau sonne. Letudios décroche et d'un ton énervé répond :

"Oui ? Ah très bien, bon je descends avec les proches."

Il se lève :

"Si vous voulez bien me suivre pour l'identification"



Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 06Février, 2011, 00:12:13
Hector se lève et s'apprête à suivre Letudos, redoutant d'avance ce qui va arriver.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 06Février, 2011, 00:34:38
Doug se lève à son tour.
A part faire fuir les gamins, je ne suis pas sur que des ultra-sons puissent vraiment faire quelque chose. C'était moi ou bien il avait vraiment une tête bizarre avant d'entrer dans le bureau ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 08Février, 2011, 14:32:45
Le policier acquiesce :

"Oui il avait une tête bizarre... Conditionnement psychologique peut être, ou quelque chose dans ce goût là. A ce niveau de l'enquête, je n'exclus aucune hyptothèse."

S'en suit un long moment de silence tandis que le petit groupe descend les étages séparant les bureaux de la morgue.  Un silence pesant que seul le bruit régulier de l'asenceur vient troubler. Couloirs vides et sentant les produits ménagers avec en pointe une odeur de pourriture, escalier, porte à double battant et les voici dans une pièce ou sont allongés deux corps, recouvert d'un drap.

Un homme en blouse blance, affichant un air blasé, découvre les visages. L'ami fidèle et la bien aimée apparaissent aux yeux d'Hector et de Doug...


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 08Février, 2011, 15:17:56
Oui, c'est... c'est bien elle...

Comment est elle ? Que voyons nous ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 10Février, 2011, 12:00:50
Les visages comportent de nombreuses coupures, fine et régulières. Il y a aussi de nombreux hématomes et des marques de mains sur les épaules. Le reste du corps est couvert et ne laisse rien voir.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 10Février, 2011, 12:20:23
Comment est-ce qu'il les a tués ? Est-ce que ce sont les coups qui ont causé la mort ?


Les coupures ont elles l'air bien net du genre rasoir/lame ou du genre plus brutes, type ronces/ongles ?
Les "marques de mains" sont comment (sens ? mains paumes ouvertes ou serrées autour des épaules ?)


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 10Février, 2011, 17:34:50
Les coupures sont nettes, les marques de mains sont serrés autour des épaules. On les a aggripés et serrées avec une force peu commune visiblement.

"Perte de sang massive ayant engendré la mort. Ils n'ont pas du souffrir, beaucoup."

Commente le médecin légiste d'un ton plat. Visiblement : c'est un discours bien rodé.


Titre: Re : Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 10Février, 2011, 17:53:56
Perte de sang massive ayant engendré la mort.

Perte de sang massive ? Il avait une arme ?

Doug voulut chercher des yeux quelle blessure avait pu faire ça mais son regard revenait sans cesse sur le visage de Saida.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 11Février, 2011, 12:41:42
Le légiste jette un oeil à Letudios qui répond, avec une voix plutôt douce :

"C'est possible. Nous n'en sommes qu'aux analyses préliminaires. Le Dr Carterat a transmis les résultats aux labos, mais vous devez bien comprendre que tout ça prend du temps. Nous vous rendrons les défunts d'ici peu afin que vous puissiez vous organiser. Mais il faudrait prévenir les familles afin qu'elles viennent signer divers formulaires. "


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 11Février, 2011, 21:37:42
Hector s'était vivement rejeté en arrière lorsque les draps couvrant les deux malheureux avaient été retirés. Malgré les traumatismes et les plaies, un coup d'œil avait suffi à lui faire comprendre qu'il s'agissait bien de son ami, rendant soudain l'affaire bien concrète. Il lui fallut un temps, et l'aide des questions de Doug au médecin, pour reprendre le dessus. Mais le jeune homme avait raison, seule une observation minutieuse des deux macchabées et de pertinentes questions à un homme de science avaient une chance de les faire progresser vers une reconstitution rationnelle des faits.

Aussi s'astreint-il à ne plus considérer les deux cadavres comme les corps d'un ami et d'une connaissance, mais comme deux enveloppes charnelles, froides et inconnues. Il chercha d'abord à comprendre si les deux corps avaient été traités différemment par le meurtrier. Les coupures étaient-elles placées de façon identique sur les deux, autrement dit avaient-elles été portées de façon aléatoire ou pas ?

Répondant au policier:
— les familles ? je connais un peu sa sœur. Omettant de préciser qu'ils avaient été amants un bref automne, il continua : Je dois pouvoir la contacter effectivement. Je ne connais pas le reste de sa famille — si tant est qu'il en ait d'autre.

Puis se tournant vers le médecin :
— Leur corps entier a-t-il été ainsi attaqué ? ou les blessures se concentrent-elles sur le haut des corps ? Mais repensant aux formes tracées à la craie dans le bureau, il grimaça à sa propre question.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 17Février, 2011, 10:19:17
Je vais appeler sa mère.  Elle n'habite pas en région parisienne mais devrait pouvoir venir assez vite.

Doug regarda ceux qui l'entouraient tour à tour, puis à nouveau Saida, pour garder en mémoire ce triste spectacle.

Puis-je me permettre une question ? Dans le bureau, il y avait du sang qui avait gicle partout, par terre, sur les murs, sur le plafond. Ces coupures ont vraiment pu provoquer de tels jets de sang ?


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 21Février, 2011, 12:06:28
[Coupures extrêmement fines, comme par une lame bien aiguisée, marque de mains serrant les épaules]

Le légiste regarde Doug :

" Il y a de nombreuses autres blessures... Et nous sommes en train de procéder à toutes les analyses nécessaires, donc excusez-moi mais j'ai du travail qui m'attend.

Le commissaire se racle la gorge :
"Bien, comme j'allais vous le dire dans mon bureau : je vais vous laisser prendre contact avec la famille et je vous recontacte si j'ai des questions supplémentaires ou dés que j'ai du nouveau. Je vais vous faire raccompagner à vos domiciles respectifs par une voiture, banalisée bien sur. "


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 21Février, 2011, 16:52:57
Hector acquiesce et emboite le pas du policier, en se disant que malgré l'heure, il se voit mal se coucher maintenant — ce qui serait sans doute pourtant nécessaire. Puis ralentissant un peu l'allure il se débrouille pour se placer en retrait, au niveau de Doug et, le plus discrètement possible, tire de son portefeuille une de ses cartes de visite personnelle qu'il remet au jeune homme, sans rien dire, mais avec un signe de tête.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 21Février, 2011, 17:44:30
Doug empocha la carte de visite du vieil homme. Il avait eu de connaitre cette statuette que Letudios pensait être liée de près au meurtres, aussi Doug comptait-il en apprendre plus à ce sujet.
Il suivit à son tour le policier.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 21Février, 2011, 18:18:12
["Le vieil homme", "le vieil homme" ! ! ! Dis donc, Hector a moins de 60 ans ! tout de même. C'est sans doute la pâleur dû à la scène qui donne cette impression, mais quand même, grand marcheur, séducteur à ses heures, tu vas me vexer ! ! !  :mrgreen:]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 21Février, 2011, 18:32:36
Ben c'est quand même deux fois l'age de Doug, même si c'est pas si éloigné que ça du mien....


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 22Février, 2011, 14:31:19
Une fois remonté au rez de chaussée, Letudios laisse Hector et Doug seuls quelques minutes.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 01Mars, 2011, 22:07:10
Se tournant rapidement vers Doug, Hector lui glisse discrètement.
— J'ai un collègue qui pourra peut-être nous en dire un peu plus sur les inscriptions de la scène de crime et la statue de Pazuzu. *puis consultant sa montre et grimaçant* Mais je me vois mal l'appeler maintenant. Je le ferais à la première heure décente. Pour le reste, je nage en plein brouillard. Vous avez ma carte. Si vous le désirez, donnons nous rendez-vous chez moi vers midi si çà vous va.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 01Mars, 2011, 22:54:27
Entendu.
Doug enregistre rapidement le numéro qui se trouve sur la carte dans son portable.
Je verrai si j'arrive à trouver quelque chose de mon côté.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 10Mars, 2011, 12:52:10
Le commissaire revient sur ces entrefaites :

"Si vous voulez bien me suivre, les voitures sont là."

Deux voitures banalisées attendent en effet Doug et Hector et les emmènent vers leur domicile respectifs.

-----------------------------------------
[HRP : Vient maintenant la sempiternelle question dans les JDR : "Que faites-vous ?".  ;) ]


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 11Mars, 2011, 00:15:24
Je pense qu'on n'a pas trop le choix avec les flics derrière nous... Donc maison...


Titre: Re : Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2011, 10:38:29
Je pense qu'on n'a pas trop le choix avec les flics derrière nous... Donc maison...

[Non : les flics vous déposent mais ne restent pas pour vérifier ce que vous faites. Il est environ 4h00 du matin cela dit. ]


Titre: Re : Re : Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: PM le 11Mars, 2011, 11:03:17

[Non : les flics vous déposent mais ne restent pas pour vérifier ce que vous faites. Il est environ 4h00 du matin cela dit. ][/quote]

C'est bien ce que je disais : maison (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=2774.0)


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Caracalla le 11Mars, 2011, 22:01:18
Une fois remonté chez lui, Hector referme précautionneusement la porte derrière lui, puis s'y adosse pour reprendre ses esprits.
Mécaniquement, il se dirige vers la douche et laisse couler sur sa tête l'eau chaude pendant un long moment sans bouger. Quand la salle de bain n'est guère plus qu'une étuve, il coupe l'eau chaude et la remplace brutalement par un jet froid censé lui remettre les idées en place.

En peignoir, il va se servir un double whisky, sec, sans glace, qu'il avale doucement après s'être affalé dans un fauteuil du salon. Les souvenirs de moments passés avec son ami dans cette pièce remontant à sa mémoire, il laisse couler en silence les larmes qui lui montent aux yeux.

Enfin, il établi aussi méthodiquement possible l'emploi du temps de la journée à venir.
D'abord, appeler la sœur de Philippe, et ce malgré l'heure extrêmement matinale — en priant pour qu'elle ne soit pas à l'autre bout du monde. Il veut devancer le coup de fil de la police, qui risque d'être pour elle plus cruel que les mots qu'il espère trouver. Autant que possible lui fixer un rendez-vous dans la journée, lui proposer de l'accompagner au commissariat ou à la morgue.
Ensuite, se plonger dans sa bibliothèque à la recherche des deux ou trois livres — universitaires ou catalogues d'expositions, dans lesquels il pense pouvoir trouver des informations sur les cunéiformes et le démon Pazuzu.
Dès que l'heure sera convenable, il appellera son collègue qui tient la chaire d'histoire & civilisations mésopotamiennes, en lui demandant une entrevue immédiate pour faire traduire les inscriptions de la photographie que lui a laissé l'inspecteur.
Si jamais il lui reste du temps avant midi, il repassera alors un coup de fil au quai des Orfèvres pour savoir comment avance l'enquête. Puis viendra le rendez-vous avec Doug. Une matinée chargée. Pour l'après-midi, il sera toujours temps de voir venir au fur et à mesure ... *Soupir*

Prenant son calepin, il cherche les coordonnées de son ancienne amante et compose le numéro.


Titre: Re : Scène de crime [PM+Caracalla]
Posté par: Cuchulain le 18Mars, 2011, 11:18:10
La suite dans : un appel douloureux (http://couroberon.com/Salon/index.php?topic=2784.0)...

On ferme.