Les Salons de la Cour

Parties en ligne => Propositions et discussions => Discussion démarrée par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:10:17



Titre: [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:10:17
À la demande de Khelren, voici ce que j'ai pu sauver des archives comme discussions techniques intéressantes sur les PBEM, et que je n'avais pas ressorti sur le forum de secours ou dans le sujet précédent (http://couroberon.com/Salon/index.php/topic,191.0.html)...


Titre: [Archives] Quel scénario pour une PBM ?
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:12:42
[Archives] Quel scénario pour une PBM ?
 
Citation de: Noctambule, le 30 septembre 2004 à 21h37
J'ai dans l'idée de lancer une PBM mais, problème, je ne sais que faire comme scénario.
Dois-je faire un scénario plus long ou plus court que pour une partie normale ?
Un scénario d'introduction ou pas ?
Un scénario "basique" ou plus extraordinaire ?

Voilà les questions que je me pose, j'en oublie peut-être.


Citation de: Galorïan, à 22h10
Tout dépend des joueurs ( dont je ferais surement partie histoire de voir ce cher Noctambule en MJ).

Tu peux opter pour une pbm en longueur et en détails extraordinaires si les joueurs sont souvents présents, réactifs, etc....

Ou pour une pbm plus sobre dans le scenario si les joueurs sont présents mais rarement où périodiquement ( ceux qui ne peuvent se connecter qu'une ou deux fois par semaine par exemple)


Un scenar d'intro est pas mal si le jdr que tu choisi est peu connu , où même un scénar test ( d'ailleurs je crois que je vais faire ca pour Abyme :-\ ). Mais si le jdr est bien connu où facilement rejoignable tu peux t'en passer je crois....


Citation de: Xaramis, le premier octobre 2004 à 21h19
Citation de: Noctambule
J'ai dans l'idée de lancer une PBM mais, problème, je ne sais que faire comme scénario.
Dois-je faire un scénario plus long ou plus court que pour une partie normale ?
Un scénario d'introduction ou pas ?
Un scénario "basique" ou plus extraordinaire ?

Voilà les questions que je me pose, j'en oublie peut-être.

Je ne peux pas parler pour les autres, mais, pour ma part, le choix que j'ai fait pour la PBM Aquelarre est celle d'un scénario court et simple. Un scénario qui ne demande pas de connaître à fond l'univers du jeu, mais qui permet, au contraire, de le découvrir à petites touches.
Pour aider à la découverte, j'ai écrit et envoyé à chque joueur un petit "dossier" présentant les points importants (en l'occurrence, une présentation sommaire du royaume de Navarre dans les années 1360).

Et pour la PBM Capitan Alatriste que j'espère pouvoir lancer dans pas trop longtemps, je m'oriente aussi vers un scénario court et simple, accompagné d'un petit dossier présentatn Madrid dans les années 1630.


Citation de: Khelren, le 2 octobre 2004 à 18h02
Ouais Noctamb', il me semble qu'il est préférable de faire comme ça: scénar court, simple, petit nombre de joueurs, ne nécessite pas de connaître l'univers.

Donc ne surtout pas faire comme moi avec une campagne d'envergure et beaucoup de joueurs (et il me semble qu'Aeryx s'oriente vers le même délire mégalomaniaque). Seul avantage: le fait de pouvoir faire tourner et tuer les personnages... Je plaisante! Et surtout le fait de pouvoir gérer une table virtuelle bien plus importante que pour une partie de jdr normale.

C'est étrange mais moi je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire une pbm si c'est pour faire comme une partie de jdr normale. L'idée est quand même d'essayer de faire quelque chose de différent par rapport à la normale. (même si j'entends d'ici ceux qui expliqueront qu'ils n'arrivent pas à réunir de table IRL...)

Donc autant essayer de profiter de cette occasion pour faire un scénario un peu différent. On peut voir notamment des intros plus longues, des parties solo, des moments joueurs contre joueurs,... Quoi d'autres? Plus de joueurs donc des scénarios avec plus d'envergure. Moins de méta-jeu (genre: je sais que tu t'es tapé 30 minutes de métro pour venir ici, donc je ne tue pas ton perso tout de suite parce que t'es un pote...)

J'en oublie probablement mais je pense qu'au-delà du scénario stricto sensu, il faut voir à inclure une idée de méta-game qui ne peut se retrouver dans une partie IRL.

Ce n'est que mon humble suggestion...


Citation de: Noctambule, le 3 octobre 2004 à 1h41
Je pense faire un scénario plus long que pour une partie "classique" sans me lancer dans une grande campagne, quelque chose que l'on répartirait sur une séance et demi, deux séances dans une partie sur table, peut-être trois séances même, mais pas plus.
Quant au nombre de joueurs j'hésite entre 5-6 et 10-12, mais maintenant que j'y pense à 10 joueurs il faudra que tout le monde poste régulièrement, ce qui est moins difficile quand les joueurs sont moins nombreux.
Je pense que l'idéal serait 6 joueurs, j'ai bientot fini mon scénario donc on verra vite, surveillez bien la rubrique "Propositions". ;)

Edit : L'univers est vraiment simple, il n'y a pas de gros pavé à ingérer pour pouvoir jouer dedans donc pas vraiment de difficultés pour les joueurs ni pour le MJ, à moins de se lancer dans une campagne se déroulant aux quatre coins du monde, mais je ne compte pas faire ça.


Citation de: Xaramis, à 14h40
Citation de: Noctambule
Je pense faire un scénario plus long que pour une partie "classique" sans me lancer dans une grande campagne, quelque chose que l'on répartirait sur une séance et demi, deux séances dans une partie sur table, peut-être trois séances même, mais pas plus.

Le scénario que j'ai choisi pour la PBM Aquelarre est jouable en 2 séances de 4 heures environ, autour d'une table.

Citation
Quant au nombre de joueurs j'hésite entre 5-6 et 10-12, mais maintenant que j'y pense à 10 joueurs il faudra que tout le monde poste régulièrement, ce qui est moins difficile quand les joueurs sont moins nombreux.

Pour la PBM Aquelarre, il y a 5 joueurs, et je vois déjà la difficulté à faire participer tout le monde à un rythme permettant de garder de l'intensité (cette difficulté inclut mes propres questions de disponibilité)...


Citation de: Eclat, à 17h04
6 joueurs sur une même partie de Pbm c'est trés contraignant. A moins que la trame ne permette de fractionner les groupes et que chacun suive son rythme plus ou moins indépendant des autres.


Citation de: Khelren, le 5 octobre 2004 à 21h05
A bien y réfléchir, je crois surtout que la grande force de la pbm, c'est sa lenteur.

Je m'explique: dans une partie jdr classique, si les PJs décident de partir vers d'autres horizons totalement imprévus, le MJ est mal, à moins de connaître l'univers sur le bout des doigts, d'être un champion de l'impro ou de trouver un moyen pour les faire revenir dans le droit chemin...

Or, dans une pbm, le rythme lent permet à tout MJ d'avoir une marge vis-à-vis des réactions des joueurs.

C'est pourquoi si scénar dans une pbm il y a, je le verrais aussi peu contraignant que possible, le plus ouvert, laissant les joueurs libres de leur choix. C'est en tout cas ce que je vais essayer de faire dans ma pbm (pub éhontée: je rappelle qu'il y a des places de libre encore ;) )



Titre: [Archives] Combat PBM...
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:13:51
[Archives] Combat PBM...

Citation de: Rayne, le 12 octobre 2004 à 6h44
Je ne savais pas trop ou poster ca donc si j'ai pas poster dans la bonne partie du forum veuillez m'escuser.....
Bon voila je voulait demander si vous fesiez des combat dans les PBM sachant que je joue sur un PBM sur un autre site ( je ne ferai pas de pub promis :) )et 'il y a des combat avec des lancé de Dés mais bon les autres joueurs, sont limite des gars a 1 de QI et apres 200 explications comprennent toujours pas les regles alors qu'elles sont super simple ( presque celle des premier editions de l'oeil noir voir meme encore plus simple ) donc voila je me demander es ce qu'il fallait vraiment mettre des combat dans un PBM ?

Encore une autre question a combien limiteriez vous un PBm en nombre de participants...?


Citation de: Ghorin, à 7h32
On s'est posé la question pour les PBMs de ce site et je crois que la majorité préférait ne pas faire de jets de dés du tout (et pas que pour les combats). Cela nuit à la fluidité du jeu quand il faut attendre que tel joueur ait fait son jet de dé. Mon avis est donc que le MJ fasse tous les tests lui-même.


Citation de: Xaramis, à 8h22
En réponse à Rayne :

1) Pour ce qui est des combats dans une PBM :
- dans une PBM comme dans les JDR sur table, le recours au combat dépend largement de la façon de jouer des joueurs, et aussi de l'univers du jeu. Certains jeux ont tendance à rendre les combats fréquents (parce que l'univers le veut, ou parce que les système ne les rend pas "dangereux"), tandis que d'autres ambiances de jeu rendent les coombats moins présents (parce que l'univers s'y prête moins, ou parce que le sstème les rend "dangereux" et que les joueurs hésitent à y risquer leurs personnages).
Etant "débutant" en matière de PBM, je ne me suis pas retrouvé en position de jouer un combat (ni dans la PBM dont je suis joueur, ni dans celle dont je suis MJ). En revanche, après avoir glané des conseils ici et là, et regardé comment ça se passait dans d'autres PBM, j'ai vu que les combats dans les PBM peuvent être gérés de manière beaucoup plus descriptive que dans les parties sur table, et que cela rendait les combats moins "hachés".
Quant à l'aspect technique (jets de dés éventuels), mon avis personnel et que c'est plus simple et plus fluide de tout laisser aux soins du MJ.

2) Pour ce qui est du nombre de participants à la PBM :
Cela dépend sûrement du goût de chacun. Mais il ne faut pas oublier que la PBM avance au rythme du plus lent des joueurs. Donc, plus le nombre de joueurs est grand, moins la partie va être "réactive".
Pour ma part, un effectif de 3 ou 4 joueurs me paraît intéressant (cela permet des intercations, des séparations des personnages, tout en restant rapide).


Citation de: leup, à 8h46
Je dirais qu'il en va des combats comme pour le reste dans une pbm. Plus lent mais plus descriptif. On perd (un peu) l'excitation de ces phases de combat avec jets de dés où l'on veut faire mieux que le voisin. :lol:

Et pour ce qui est du nombre de participants. Effectivement, le risque c'est de se retrouver avec un joueur peu posteur qui bloque l'avancement de la pbm. Par contre si avoir un grand nombre de joueurs augmente ce risque, il peut aussi permettre de le contourner ce qui ne sera pas toujours possible dans une pbm à 3 ou 4 joueurs.


Citation de: Rayne, le 13 octobre 2004 à 11h40
Merci pour m'avoir repondu je pense que je vais faire le systeme, le MJ fait les combats pour les joueurs et mets les résultats du combat sur un topic :)
Et je vous remerci encore une fois :)


Citation de: Crapaud Bavard, à 13h46
J'ai fait une PBM* dans laquelle il y a eu des combats, cela se gère assez bien, et rien n'empèche de faire des jets de dé (par forum même, si le forum le permet).
Il faut éviter les afrontement trop lourd à gérer (parce qu'un combat de 3 jours, c'est chiant) et en décrivant bien ce que l'on fait, ça ne pose aucun problème.

*Oui, je sais, c'est pas ici >:D


Citation de: Rayne, à 13h59
Bon je vais encore etre chiante mais bon vous auriez quelque petit conseil a me donner pour bien gerer un PBM ( sachant que je suis sur deux lancement de PBM mais que c'est un peu hard je n'ai jamais participer a un PBM et c'est les premiers que je dirige. )
Pour les Theme de mes PBM c'est : Resident evil et Dark World ( JDRA par moi : ) )
Donc si vous avais de precieux conseil ca serai gentil de me les donner ...


Citation de: Galorïan, à 14h08
Fait des post-it pour bien ranger les différentes informations essentielles.

Genre, tu met tout ce qui concerne la création d'un perso dans un seul post-it, tu le bloque pour que personne ne puisse venir le remplir de messages hors sujets, et tu y met toi même les différentes parties de la création d'un perso en postant différents messages.

En gros, faire une belle architecture, bien ordonné, pour que tout soit bien clair.

Bien écrire ( et oui ca aide à la compréhension), faire des espaces ( pas des blocs de textes illisibles), mettre en gras les grandes parties, souligne les points importants....

Dans le titre de la partie en elle même, met entre parenthèse le nom des joueurs concernés ( les autres ne devront pas entrer dedans car ils ne sont pas censé savoir ce qu'il s'y passe)

Fait aussi un post pour les Hors sujets, pour les questions des joueurs etc... ( ca évitera que tes persos fassent du Hors sujet en pleine partie)


Tout ca c'est pour la pré-pbm...

Pendant le jeu, évite le hors sujet dans tes messages ( ca incitera les autres joueurs et toi même à être à fond dans le jeu),

Essaie de varier les techniques de post ( par MP quand une seule personne doit être au courant, par sujet pour quelques personnes seulement quand seulement deux ou trois personnes doivent être au courant...etc....)


J'espère avoir été bien clair dans mes explications.
Ce n'est que mon avis, pêché entre autre dans les pbm de ce forum...

bon courage. :D


Citation de: Crapaud Bavard, à 14h22
En fait cela dépend de quoi tu dispose pour faire la pbm.
Si tu dispose d'un forum, d'un ensemble de forum, ou juste d'un ou deux sujets.
De même, utiliser un forum qui permet les MP est préférable (mais pas indispensable, certains s'en passe).


Citation de: Rayne, à 14h47
Bé j'ai une partie de forum ( a peu pres comme pour ceux de la cour d'obéron ) et je suis modo de ces parties.
Donc je peux faire comme sur la cour.
Apres oui on peu faire a partir de MP ou soit par MSN sachant que je suis connect en permanence :)
Merci pour les conseil galorian j'avais a peut pres commencer a faire ca.
J'ai fait:
-Une partie Histoire
-Une partie Inscription
-Une partie Création de personnage
-Une partie Personnage clef dans le Jeu

C'est pas mal deja je pense, il me manque juste un Topic Hors Sujet et Questions.


Citation de: Khelren, à 17h49
Citation de: Rayne
-Une partie Inscription

Si ça marche comme sur la cour, j'imagine que seuls les inscrits peuvent poster dans ta pbm.
Aussi cette partie doit être placée dans une section où tous peuvent poster.
Ici, c'est Propositions qui sert de zone d'inscription.
A moins que tu n'utilises cette partie pour autre chose?... ou que le système soit différent?...


Citation de: Rayne, à 18h51
Nous on as une partie Proposition qui seulement limiter a la proposition de PBM avec un minimun de candidats
Genre 3 candidats minimun pour lancé un PBM.
Donc on a un forum PBM Resident evil par exemple et dedans on a un topic pour l'inscription, un topic pour l'histoire, un topic pour la création de personnage.
Car j'ai vu deja des gars ouais ouais on vient jouer puis ils te lache car ils disent ouais mais en vrai on avait pas confirmer ce qui fou un peu les boules.
(On a eu ca sur le 2 nd PBM )


Citation de: Staseman, à 22h17
J'en profite pour poser une question qui me travaille depuis un moment: vous expliquez le système de jeu aux joueurs en général? Vous décrivez le processus de création? Ou alors se sont des gens réponsables qui font le boulot de lire les règles? Parce que vu qu'on parlait de buffy, il y a qq temps et que les gens voulaient jouer mais sans lire le livre de règles...

Sinon, joli avatar Rayne.

Et pas la peine de t'excuser, à chaque message, nous ne sommes pas méchants. Quoi que... >:D



Titre: [Archives] Comment faire survivre et perdurer une Pbm
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:14:51
[Archives] Comment faire survivre et perdurer une Pbm
 
Citation de: Galorïan, le 20 novembre 2004 à 2h00
Tient, une fois encore un petit sujet pour faire revenir les gens dans ce sous forum car il est désert ces temps ci....

Une question que je me posais, car bientôt je vais lancer ma pbm ( si Hikaki le veut bien :-[ sur ce forum, pas sur l'annexe, pitiééééé... pas l'annexe :'( )

Bon, serieux.

J'ai vu de mes yeux que le style du MJ ( forme des messages, orthographe) joue pour beaucoup, et que celui des joueurs aussi, dans le maintient en vie des pbms.

Mais y doit bien y avoir autre chose non?!

(J'en appelle à vous les vieux con tm, enfin.... les gentils joueurs momentanement âgés :D )


Citation de: Eleithel, à 2h18
Tu as oublié le rythme, comme truc simple... Et aussi qu'il n'y ait pas d'interruptions. Quand ca s'arrete un moment, ca a beaucoup de mal a reprendre, après.


Citation de: leup, à 10h58
Je pense aussi tout simplement à l'investissement du MJ. Il faut qu'il soit suffisamment présent. De meme pour les joueurs mais là, on peut toujours plus ou moins continuer à avancer quitte à faire "jouer" un PJ par le MJ pdt un temps.

Le MJ pourra toujours se débrouiller d'un PJ absent alors qu'un MJ absent.. hem..


Citation de: Coeur de Canard, le 29 novembre 2004 à 17h00
Oui, il faut un MJ disponible. En effet pour que la mayonaise prennen il faut un certain rythme, mais pour qu'elle tiennent il faut le maintenir.
De meme, il faut des joueurs suffisament disponible et disposant d'un acces internet. C'est important. A mon avis, un acces internet sur une machine en libre service a la fac, ca ne le fait pas par exemple. Par contre quelqu'un ayant un acces chez lui pourra poster tout les jours ou presque sans trop de problemes. Le mieux bien sur etant de bosser sur ordinateur ET d'avoir le net a la maison.
Quoiqu'il en soit vaut mieux ce mettre d'accord des le debut de la disponibilite necessaire et peutetre verifie gentiment que certains ne sont pas un peu optimistes.


Mais l'investisssement du MJ c'est aussi le temps passer a preparer sa campagne et a presenter le background a ses joueurs. Les deux PBEM marchant le mieux pour l'instant sont ceux de Leo et de Selwin. Les deux ont poster beaucoup de description/regles au debut et on passer pas mal de temps a donner du feedback a leur joueurs sur leur projet de background.

Le nombre de joueurs est important aussi. Deja le rytme est plus au moins lie aux joueurs le plus lent (donc le plus y en a, le plus on risque d'avoir des problemes). Ensuite le plus de joueurs le plus de boulot pour le MJ. Il vaut mieux que le MJ evalue bien son temps disponible.
Enfin, une conversation de groupe a 10 sur un forum c'est quasi-impossible. Pour des jeux comme Ambre c'est pas necessairement un probleme les joueurs restant rarement tous ensemble (ce qui demande plus de boulot au MJ au passage), mais pour des jeux plus "classique", c'est un point important.

CdC


Citation de: Selwin, à 19h31
D'autres éléments intéressants... Galorian, tu es sur la PBM Sang & Lyre, j'imagine que, comme pour tous les joueurs, Aeryx t'a suggéré de te lâcher sur les descriptions, de faire des posts très vivants (autant que possible), par exemple en faisant intervenir des PNJs mineurs (un serviteur, etc...)
Cette façon de faire est bien vue à plus d'un titre :
* elle donne des idées au Mj
* elle renforce l'implication des joueurs
* elle créé une émulation entre les joueurs participant à un même thread
* elle donne de la consistance au personnage, un des points les plus délicats à obtenir dans une PBM...

Donc, une partie chouette à lire, à jouer, avec des persos cohérents, riches en background, ça ne peut que faire avancer ta partie et l'aider à survivre.

Le gros pb, c'est la gestion des absences des joueurs : je suis pour la prise de contrôle d'un PJ par le MJ si l'absence dure un peu trop. Ou alors, carrément confier ton personnage sans joueur à un autre joueur... (je l'ai fait une fois pour ma partie, avec l'accord du joueur initial certes)
Autre pb, gérer la motivation du MJ... Ca c'est plus délicat et ça ne regarde que toi ;) Je pense qu'il ne faut pas hésiter à prendre du recul quand tu n'as pas l'envie de poster. Si ça devient vraiment récurrent, c'est un autre problème... Il vaut mieux laisser tomber !

En fait, je ne sais pas quoi ajouter, comme dit CdC, c'est pas évident de faire prendre la mayonnaise.
Invite tes joueurs à pondre du background, ça les maintiendra dans l'ambiance durant les temps morts (inévitables, ne serait-ce que lorsque tu voudras synchroniser tes joueurs) qu'ils rencontreront.


Citation de: Ghorin, à 19h45
Je confirme les dires de Coeur de Canard car pour les 3 PBM auxquels j'ai participé (TA 1, TA 2, Star Wars), ça a foiré principalement parce qu'il y avait toujours quelqu'un qui était absent (pour de très bonnes raisons personnelles ou professionnelles) et qui empêchaient le jeu d'avancer. Donc moins il y a de joueurs et moins il y a de risque de ce côté là.


Citation de: Père Carmody, le premier décembre 2004 à 10h47
Oui, je ne peux qu'acquiescer à tout ce qui a été dit ici.

C'est pour des raisons d'emploi du temps et de démotivation que j'ai fermé la PBM Ambre 1, hier soir.

La belle aventure s'arrête après 15 mois de jeu (pas toujours assidûs).

Merci à tous !



Titre: [Archives] Conseils pour créer une PBM
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:16:32
[Archives] Conseils pour créer une PBM

Citation de: Elken BRENNER, le 18 mai 2005 à 9h16
Salut,
j'ai ouvert ce sujet pour obtenir des MJ et joueurs expérimentés en PBM des conseils.
En effet, bien plus habitué aux parties "sur table", tant en MJ qu'en PJ, je viens de commencer une PBM (AdC, c'est dans ma signature...). Plus que satisfait, j'envisage d'en lancer une. Peut-être même du jeu que j'ai créé (voir topic "Deus, Dei" dans la section idoine) d'une part pour continuer à le tester et d'autre part, parce que les jeux que je peux maîtriser ont déjà leur PBM...

J'ai donc besoin de conseils essentiellement sur l'aspect "électronique" d'une partie : comment on l'organise, on la prépare, ce qu'il faut faire et ne pas faire, des petits trucs, etc.

Ou bien tout simplement un lien vers un sujet qui traite de cela !
A+


Citation de: Azazel, le 20 juin 2005 à 13h07
Je trouve que ce sujet est bon a etre traité, nombreux ont besoin d'information sur une PBM car ils sont justes joueurs et Veulent faire une PBM a eux donc passer MDJ ( MJ ), et c'est vrai que cela change pas mal.

Donc si certains MJ pourrais donner des conseils cela serait bien.

Pour ma part etant MJ ( Mauvais je pense lol ) je crois qu'il faut deja tout etablir a l'avance mais aussi prévoir une panoplie d'action que pourrai effectué ton joueur dans la situation ou il se trouve, car deja qu'un joueur est assez suprenant de temps a autre, alors si tu peut prévoir certaines actions logique, cela serez aventageux pour le déroulement d'une partie.

Apres je peux te siter des default et des erreurs,
-Deja evite de tout imaginer sur le tas car c'est assez dur a gerer.
-Evite de mettre des restrictions serée dans les actions que pourrai faire le Pj car c'est tres enervant, mais ne va pas dans les extremes en leur laissant une grande libertée.
-Essaye aussi de bien "cadré" tes sujets ca evitera qu'un des autres joueurs debarquent dans un sujet du PBM ou il ne devrai pas etre, ou alors post dans deux sujets qui se passe en meme temps.


Il y a pas mal de piege et je pense que meme le MJ expérimenté, ne pourrai pas tous les eviter.


Citation de: Imhotep, à 18h39
Moi je pense qu'une Pbm est justement le lieu où on peut laisser une certaine liberté aux joueurs, car l'avantage de l'écrit sur l'oral, c'est qu'en cas d'erreur flagrante des deux côtés, il suffit de réecrire le passage incriminé, ce qui IRL est assez difficile à faire.

Citation
Apres je peux te siter des default et des erreurs,
-Deja evite de tout imaginer sur le tas car c'est assez dur a gerer.

Pas plus qu'IRL je pense, chacun son style en fait... l'avantage étant que les impro étant écrite, on peut les relire ce qui est fort pratique, IRL de belle envolée lyrique sont difficilement racord en tre deux séances éloignés.

Citation
-Evite de mettre des restrictions serée dans les actions que pourrai faire le Pj car c'est tres enervant, mais ne va pas dans les extremes en leur laissant une grande libertée.

Les restrictions des actions des PJ sont a priori les mêmes qu'IRL, et devraient suivre celles des règles du jeu choisi.


Citation de: Xaramis, le 21 juin 2005 à 14h04
Quelques éléments de réponse complémentaires :

1) "comment on l'organise, on la prépare"
Comme une partie sur table, dans ses grandes lignes. A toi de voir si tu veux faire jouer un scénario court ou long.
J'ai tendance à conseiller un scénario court, car le rythme d'une PBM n'est pas du tout celui d'une partie autour d'une table. Même en tenant un rythme soutenu (un message par jour, par exemple), la partie va durer des mois.

Prévois éventuellement des images à envoyer par mail, si tu considères qu'une description ne suffira pas.

Essaie, également, de recopier les différents messages dans un fichier de traitement de texte. Cela te permettra de garder la "mémoire" de la partie.

2) ce qu'il faut faire et ne pas faire, des petits trucs, etc.
Je te conseille de prévoir un "coin spécial" de la PBM, réservé aux discussions hors-jeu (les messages d'absence prévue, les interrogations du genre "ça vous plaît ?", etc.).

Suivant l'univers dans lequel tu vas faire jouer, tu peux prévoir un sujet qui rapporte des rumeurs, des informations, etc. Tu y postes un peu de tout, sans que cela ait forcément un rapport avec la partie. Cela te permet de glisser des informations qui intéressent les PJ, mais en les mêlant à d'autres informations. C'est alors aux joueurs de faire le tri.


Citation de: Azazel, à 16h13
Moi sur mes PBM, j'avais fait deux petits systemes ( je sois pas etre le seul )

Un sujet qui permet de suivre l'evolution, de l'histoire mais aussi par personnage.
J'editer chaque fois qu'on finissez une scéne, ce qui permettait aux nouveaux de se mettre dans l'ambiance en suivant le sujet depuis le debut.

Apres, c'etait un truc, on peu, comment dire, inutile mais bon c'etait toujours marrant a faire, c'est un petit journal qui raconte des choses importante se passant dans la partie mais aussi n'ayant rien a voir avec ce que font les joueur et tout cela sous forme de journal.

Bon la seconde idée et un peu stupide et n'est pas obligatoire, mais je te conseille la seconde qui est tres utile...

PS: Dsl pour l'orthographe.

Sur ce bonne FIN d'aprem


Citation de: FaenyX, le 22 juin 2005 à 7h46
Depuis quelque temps déjà, l'idée de lancer une PbM me taraude, moi aussi. Ca doit être la saison ;) .
Il ne me reste plus qu'à me fixer sur un jeu en particulier.

Pour ajouter ma pierre à l'édifice, j'avoue une nette préférence (en tant que lecteur et que joueur) pour les PbM "littéraires", où chaque intervenant prend le temps de décrire son action, de développer les dialogues, en usant d'un langage soigné. A titre d'exemple, je me délecte à la lecture d'Une affaire d'honneur.
A mon avis, si on s'écarte là de la partie sur table, en perdant en spontanéité, on s'approche de l'exercice d'écriture "alternée" et on gagne en style. :)
Si je finis par me lancer, j'opterais pour ce genre de partie...

En tout cas, merci pour ces conseils précieux.
Une ultime question (désolé, je suis assez "nouveau" au niveau de la PbM :-[ ) : existe-t-il des précédents de parties arrivées à leur terme ?
Ne voyez là aucun sarcasme : sur table, j'ai terminé très peu de campagnes, les groupes de joueurs "explosant" généralement avant la fin de celles-ci ::) .


Citation de: thomas, à 11h53
Citation de: FaenyX
Une ultime question (désolé, je suis assez "nouveau" au niveau de la PbM :-[ ) : existe-t-il des précédents de parties arrivées à leur terme ?
Ne voyez là aucun sarcasme : sur table, j'ai terminé très peu de campagnes, les groupes de joueurs "explosant" généralement avant la fin de celles-ci ::) .

Uhm, j'ai été MJ de 3 pbm aucune n'est arrivé a son terme. c'est vraiment trés dur. Je pense que sur la cour il doit y'en avoir 1 ou 2 maximum qui sont arrivée a la "fin"...
Mais je pense qu'une PBM n'a pas tellement de fin ^^
Je me vois mal annoncé au Pjs:
Ca y'est, la campagne est finie...Que faites vous ?
Et pam ca repart :mrgreen:


Citation de: Selwin, à 12h05
Personnellement, ma partie a déjà vécue la fin d'un scénario...

Bon, la campagne, elle, n'est pas finie (loin de là), mais en environ un an, avec un rythme soutenu (il faut l'avouer : au moins 5 posts par joueur par semaine), c'est jouable de finir un scénario.

Ceci étant, si je calcule bien, ma campagne ne sera pas finie avant l'année prochaine.... Si tout va bien...

Citation
Je me vois mal annoncé au Pjs:
Ca y'est, la campagne est finie...Que faites vous ?

Effectivement : si c'est fini, c'est fini. Savoir conclure c'est aussi important pour une histoire.
Il faut toujours trouver une fin. Enfin, a mon avis.


Citation de: FaenyX, à 12h12
Citation de: Selwin
Citation
Je me vois mal annoncer au Pjs:
Ca y est, la campagne est finie...Que faites vous ?

Effectivement : si c'est fini, c'est fini. Savoir conclure c'est aussi important pour une histoire.
Il faut toujours trouver une fin. Enfin, a mon avis.

Comment conclure (et là, je ne parle que JdR, n'allez pas vous méprendre ;) ), quel vaste débat.
J'ouvrirais bien un thread à ce sujet, d'ailleurs...

Ma question relative à la fin des PbM avait pour but de savoir, lors de la construction même du scénario, s'il fallait ou non travailler sur la fin de celui-ci. J'ai déjà un début de réponse.
Merci :D .


Citation de: Imhotep, à 17h09
Dans les deux Pbm que je fais joué, les chapitres principaux sont écrits et la conclusion également, maintenant les intrigues annexes nées des interraction s avec les joueurs, ou les orientations de chacun peuvent interférer suffisamment pour que le dénouement final ne ressemble plus vraiment à ce qui était prévu au départ... le contraire serait un peu décevant, non ?


Citation de: Marcellus Lesendar, le 24 juin 2005 à 17h35
Il est vrai qu'il faut vraiment être sur de son coup lorsque tu lances ta pbm..
Prévoir sur le long terme , prévoir un rythme de post minimum, tenir tes joueurs par l'envie..

J'avais lancé une partie ici en un temps lointain, mais on ne l'avait même pas entamée faute de joueurs motivés... Bon depuis l'temps j'en ai relancée une par ailleurs qui tourne vraiment trop lentement, et ceci par ma faute aussi..
J'ai beau être motivé, je n'arrive pas à gérer mon temps ...

Tout ça pour te dire qu'il faut vraiment que tu sois motivé pour la tenir sur la durée^^



Titre: [Archives] Un jdr spécial pbm?
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:18:50
[Archives] Un jdr spécial pbm?

Citation de: Khelren, le 21 juin 2005 à 15h02
Ce sujet part de plusieurs constatations:

      Bien que parfois certains posent des questions sur l'organisation d'une pbm, il ne s'agit que de questions superficielles (je ne juge pas, au contraire, ce sont souvent des questions pertinentes mais que j'estime n'être qu'un premier pas vers une réflexion plus poussée de métagame) ou plus exactement de question sur la gestion de la pbm.

      L'autre remarque que je ferais est que justement à propos de cette gestion, les MJs de pbm adaptent le jdr, réalisant quelque chose d'assez bancal au final.



En effet, quelle pbm n'a pas connu de pauses en raison de l'absence du MJ, débordé de boulot IRL? ou de la perte de sa connexion internet?

Plus souvent, il ne s'agit que de l'absence d'un joueur qui paralyse ou ralentit les autres qui sont associés avec lui dans le même sujet. Avec un peu de chance le MJ parvient à gérer cette situation de fait.

Ce qui n'est pas ensuite sans poser des problèmes de temporalité entre les joueurs.

Le problème a de nombreuses fois été très bien exprimé: plus le nombre de joueurs est important, plus la structure risque de s'effondrer et le rythme d'être lent.

Plus accessoirement, on trouve des problèmes tels que la possible lecture de threads non-autorisés, l'apathie des joueurs ou au contraire leur trop grande initiative, l'importance des règles des jdr classiques qui sont ainsi inadaptables à une pbm.

Il y a bien des essais pour tenter de minimiser ces problèmes inhérents au mode de jeu qu'est la pbm. Il y a des pbms plus innovantes que d'autres et chaque MJ essaie de s'en tirer comme il peut.

Par exemple, la pbm Ambre II est plus ou moins gérée par 2 co-MJs, minimisant les chances que les deux soient absents au même moment, l'un remplacant l'autre afin que la pbm ne connaisse pas de pause.

La pbm Sang et Lyre utilise ainsi la numérotation en "chambre" afin que personne ne sache qui est avec qui. Le désavantage est qu'on finit par s'y perdre un peu quand même :mrgreen: .

Se déroulant dans l'univers d'Ambre, de nombreuses possibilités sont offertes en terme de liberté des joueurs et donc de moindre intervention du MJ (qui en ce moment abuse un peu trop de cette possibilité, non? :lol: )

Mais comme partout ailleurs, le fait que l'on se trouve en face de joueur vient modifier notre propre comportement en tant que joueur. On ne tue pas, bien que les scrupules devraient être moindres: après tout, le joueur n'a pas à repartir chez lui en métro après être venu pour rien...



Tout ça pour dire quoi?

Et bien je réfléchissais à la création d'un système de pbm (avec éventuellement un univers qui justifie les choix ludiques) et j'aurais voulu que chacun apporte ses idées et commentaires, étant donné que nous sommes après tout de grands consommateurs de pbms :D


Voici donc quelques unes de mes idées actuelles:

Tout d'abord, il faudrait un système sans MJ ou plus exactement avec un MJ qui n'aurait presque jamais besoin d'intervenir, si ce n'est pour modérer ou éventuellement influer si l'envie lui prend.

Comment gérer cela?

Cela voudrait dire que les joueurs aient tout pouvoir pour influer l'histoire et là cela sous-entend qu'une telle pbm soit ouverte principalement à des joueurs qui se sentent d'improviser et de créer.

Pour reprendre une classification assez bien vue par un co-forumiste que je ne citerai pas (parce qu'il a assez la grosse tête comme ça ;) ) le monde du jdr se divise en trois catégories:

      Les passifs, qui ne peuvent avoir que quelques initiatives pour résoudre une situation donnée mais qui en gros suivent bêtement le scénario. Leur principale préoccupation est le scénario, le jeu est mis en avant, et nombreux sont ceux qui ne peuvent pas jouer un rôle. C'est l'exemple type des joueurs porte-monstre-trésor.

      Les intermédiaires, au contraire des précédents réussissent à jouer leur rôle, ont quelques initiatives par exemple pour résoudre une enquête. En gros, ils ont besoin du début et de la fin mais ils sont capables par leurs actions de combler le trou au milieu. Il doit s'agir à mon humble avis de la majorité des rôlistes.

      Enfin, les actifs, qui sont capables de devenir une petite réplique du MJ en inventant leurs propres stratagèmes et de créer des pans d'univers. C'est typiquement le bon joueur à Ambre.



En tant que MJ, j'ai été confronté à cela: des joueurs qui se sentent perdus face à la possibilité de faire ce qu'ils veulent et qui du coup n'avancent plus, ne postent plus. Pour ma part j'imaginais une pbm avec un rythme de post normal mais où les posts seraient de véritables moteurs, le MJ rebondissant sur les idées du joueur tout autant que l'inverse. Personnellement je déteste quand le MJ dans une pbm s'arrête sur une situation creuse où je n'ai pas trop de chose à poster par derrière.

Je ne juge pas encore une fois, "on joue comme on aime" comme dirait l'autre et chacun se place là où il peut. Du reste, ces catégories ne sont pas fermées. J'ai été plus qu'heureux de constater qu'un joueur dans ma pbm qui se sentait perdu au début, demandant un fil à suivre, s'est mis à créer de lui-même les éléments nécessaires à l'accomplissement de ses actions. Quelques autres prennent de plus en plus de liberté eux aussi. A terme, j'espère que chacun de mes joueurs finira par comprendre qu'il s'agit d'une sorte de dialogue: je poste quelque chose, il poste quelque chose et je réponds. Tout cela dans le but de faire progresser une histoire, en sachant que le MJ peut influencer son cours mais tout autant que le joueur.

Car après tout, si cela reste raisonnable, pourquoi ne le ferait-il pas lui-même? C'est le joueur qui connaît son perso, et ce mieux que le MJ, qui sait ce qu'il a envie de faire et comment? qui sait s'il veut que son perso soit pathétique ou héroïque? etc...



Bref, vous pardonnerez cette longue digression qui n'avait pour but que de poser les conditions, il faut que les joueurs par un moyen ou un autre, gèrent les aventures comme un MJ le ferait (je précise que je ne détiens pas la vérité, un autre moyen peut tout à fait être imaginé et j'espère justement que cela fera partie des réponses à ce sujet).


Comment?

C'est là que je fais appel à vos lumières. Peut-on imaginer un système où chaque joueur serait en partie le MJ?

Par exemple, on pourrait adapter les systèmes d'écritures à plusieurs. Peut-être faudrait-il un but fixé dans le thread (en gras en début de thread par un joueur)? Peut-on imaginer que, reprenant le système de Cops je crois, des fils rouges ou bleus (éléments changeables/inchangeables, impossibilité de tuer ce PNJ, réservation du roleplay de ce PNJ) soient inclus dans le post. Ca serait joli qui plus est des posts colorés! ;)


Autre impératif: la possibilité de changer de sujet comme bon leur semble, voire sans la moindre notion de temporalité. Cela permettrait en effet de se rendre dans des sujets actifs, délaissant un sujet inactif ou en cas de joueur(s) absent(s). Ce genre de chose se réglera à mon avis par une logique d'univers autorisant cela (ce qui promet lors de son écriture :-\ ).


L'absence totale de règles serait à mon avis un plus. Ainsi il n'y aurait aucune raison de se reposer sur de la technique, seul le rôle l'emporterait. Une pbm est la négation du principe même des règles à mon avis, étrangement personne n'a totalement sauté le pas.

Bien sûr cela demanderait beaucoup de maturité de la part des joueurs. "Oui, il est plus fort que moi", "non je ne suis pas un dracoliche/illithid/dopplegagner métamorphosé en la pauvre petite gamine de 8 ans que je pensais jouer au début avant de tomber sur le barbare du groupe"...

Car sans règle, nous aurions forcément "à la table" une disparité de puissance au sein des joueurs. D'expérience, j'ai tendance à croire que c'est une chose tout à fait gérable si le côté frustrant ne l'emporte pas (joueurs se moquant des joueurs plus faibles, favoritisme,...)

Mais après tout, le MJ pourrait tout à fait accréditer les persos au début, ne venant modérer que les excès de grobillisme.


Bon, je ne vais pas plus vous gaver avec mes réflexions et par un post imbitable, laissons là pour l'instant la réflexion. D'autres idées naîtront de la confrontation...


Citation de: Morgaer, à 15h50
Je ne suis pas vraiment dans ta sensibilité Khelren. Une PBM reste d'abord pour moi une distraction (comme un jdr sur table d'ailleurs). Que ma PBM (en tant que joueur) connaisse des temps d'arrêt ne me dérange pas. En disant cela j'espère ne pas choquer les MJ qui s'investissent dans leur partie. Les PBM sont là , il me semble, pour contenter des rolistes frustrés de ne plus pouvoir jouer aussi souvent qu'ils le voulaient à des parties sur table. Je me trompe peut-être.

Donner plus de pouvoir aux PJ sur la conduite de l'histoire? Faire que le MJ ne soit plus qu'un modérateur, un guide? Réduire les règles au minimum?Il est évident qu'Ambre est un jeu particulier en soit et peut être que cela s'applique également à Imperium ou au MdT selon la façon qu'ils sont joués mais ce genre de propositions me font immédiatement penser aux fora RP qui sont pour moi (je rejoins Dame du Lac sur ce point) des salons de thé du rôliste.


Citation de: Azazel, à 19h26
Bien le bonjour,
A la vu de ce sujet, je n'ai pas put m'empecher de lire et surtout de donner mon avis perso.

Khelren, je suis tout a faire d'accord avec toi sur le sujet des reponsabilitées des Pjs et surtout du pauvre MJ.

En tant que MJ pas tres doué maladroit (lol), je pense qu'il faut donner au Pjs plus de responsabilitées dans l'aventure.
Sur un de mes anciens PBM, j'avais instauré au debut, un objectif et quelques PNJ qui pourrait aider a l'atteindre, ca a bien marcher avec 2 joueurs, mais les 5 autres etaient vraiment a l'ouest de la situation et a cause de cela, le jeux en a vraiment patit un gros coup.
( Ils faisaient n'importe quoi, c'est le cas de le dire )

Je pense doncque primordialement, on doit donner quelques petites indications au joueurs, et ne pas LARGER un objectif.

Ensuite j'ai eu un Joueur qui durant mon absence a pris les commande et qui a tres bien assuré en role de MJ ( mieux que moi meme ).

En ce qui me concerne, a par les regle de création et d'ecriture, il n'y a pas de regle.

Donc il faut donner plus de pouvoir au PJ, mais cela pourrait entrainer pas de personne qui se prendrai pour des "DIEUX", c'est sur y'en a pas beaucoup mais certain sont des cas ( Une de mes joueuse c'est prit pour cyborg TERMINATOR et a fait style de vouloir tuer tous les autres joueurs, juste pour deconner ( C'est l'extreme c'est vrai mais ca fou un jeu en l'air ) ) par contre des fois on a des aggréable surprise, avec des personnages qui d'eux meme se laisse blesser durant un combat pour ne pas paraitre trop fort.

Donc c'est vrai que c'est un sujet litigieux...

Mais je penche en t'a ersion des faits Khelren


Sur ce Bonne soirée


Citation de: Bertram, le 22 juin 2005 à 11h08
Nouveau sur la Cour d'Obéron et pas encore Grand Sage je vais lancer une énormité: ce jeu de rôle spécial Pbm existe, je l'ai rencontré, il s'agit de ...

(roulement de tambour) " Le bac à sable!" (http://smileys.inzenet.org/repository/M%E9chant/tomate.gif) (http://smileys.inzenet.org/repository/M%E9chant/tomate.gif)

Je m'explique: il ne faudrait pas grand chose pour structurer tout cela avec des régle et des joueurs Peujeus:Meujeus. En fait l'expérience pourrait être tenté avec "Le petit Nicolas" RPG.

Chaque joueur incarnant un môme mais pouvant aussi incarner une grande personne au besoin pour lancer une histoire ou lui permettre de continuer.

Les régles étant disponibles sur le net , tous les joueurs y ont accés. Elles ne sont pas compliquées mais gérent bien le monde du petit Nicolas.Chacun peut donc masteriser sans problême .

"la photos de classe" permettrait à chacun de présenter son petit gnome,

"l'équipe Educative" permettrait de donner un pannel de PNJ important,

Différentes classes, la cour de récré, le terrain vague,etc... pour différentes aventures

"A la maison d'untel" qui permettrait à chacun de maitriser son domicile et sa famille et d'y inviter les "copains".

Bien sur d'autres jeux sont possibles mais celui-ci me parait un bon essai.

Des nenfants intéressés? (http://smileys.inzenet.org/repository/Musique/minimusic2.gif)


Citation de: Azazel, à 16h57
Pour moi, ca pourrait etre tentant, mais bon j'adore les scénar plus adultes lol mais pourquoi pas essayer, on a rien a perdre.

Mais sinon on purrait adapter ce "Petit Nicolas" a un truc genre Université ou lycée, ca serai deja un peu mieux je pense.

C'est mon opinion perso, donc voila ca n'engage que mon petit moi !

Sur ce Bonne journée !


Citation de: Cuchulain, à 17h24
Citation de: Morgaer
Donner plus de pouvoir aux PJ sur la conduite de l'histoire? Faire que le MJ ne soit plus qu'un modérateur, un guide? Réduire les règles au minimum?Il est évident qu'Ambre est un jeu particulier en soit et peut être que cela s'applique également à Imperium ou au MdT selon la façon qu'ils sont joués mais ce genre de propositions me font immédiatement penser aux fora RP qui sont pour moi (je rejoins Dame du Lac sur ce point) des salons de thé du rôliste.

J'avoue partager ton avis...

Et je trouve ta classification assez réduite mon bon Khelren. En gros : on a les mauvais, les moyens et les bons si on suit ton raisonnement (ta phrase : "chacun se place ou il le peut est assez frappante..") Personellement si j'aime dans certaines PBM avoir la liberté d'introduire des PNJ's mineurs, j'aime aussi avoir en face de moi un MJ qui ne me laisse pas dans un espèce de flou complet... Du genre fais ce que tu veux : j'intervient quand je le sens...

Même à Ambre : j'apprécie d'avoir du répondant. Si on prend Ambre II & Sang et Lyre : les deux ont leur style et me plaisent, mais ma préférence va à Ambre II qui est un peu plus cadrée par exemple.

Je pense que ce raisonnement dissoscie trop le "rôle" du "jeu"... On peut parfaitement interprêter de grand moments de roleplay dans une partie très encadrée.

Et pour finir sur ta proposition Bertram : je dirais que ce qui me plait dans le thread "bac à sable" c'est justement le côté pur-délire. Personne ne cherche à interprêter un rôle, mais chacun vient se défouler de temps en temps et c'est plus un défoulatoir qu'une PBM... Un peu comme le sujet "qui veut affronter Dark Maul" ou "A l'aube place royale". ;)

Ah et avant de terminer : le JDR sans MJ existe déja... Il y'a le baron de Munchausen et un obscur JDR dont le nom m'échappe (mais ddez à Lord Skeletor et il vous le trouvera :lol: )


Citation de: Lord Skeletor, à 18h12
Citation de: Cuchulain
Ah et avant de terminer : le JDR sans MJ existe déja... Il y'a le baron de Munchausen et un obscur JDR dont le nom m'échappe (mais ddez à Lord Skeletor et il vous le trouvera :lol: )

Tu penses certainement au système NCM (Narrative Cage Match), utilisé dans les 6 jeux de rôles du recueil "Pantheon" inventé par Robin D. Laws, édité par Hogshead Publishing, où un système d'enchères permet aux joueurs d'entrer en compétition entre eux pour modifier le fil de la narration.


Citation de: Khelren, à 18h13
Citation de: Morgaer
Une PBM reste d'abord pour moi une distraction (comme un jdr sur table d'ailleurs). Que ma PBM (en tant que joueur) connaisse des temps d'arrêt ne me dérange pas. Les PBM sont là , il me semble, pour contenter des rolistes frustrés de ne plus pouvoir jouer aussi souvent qu'ils le voulaient à des parties sur table.

ce genre de propositions me font immédiatement penser aux fora RP qui sont pour moi (je rejoins Dame du Lac sur ce point) des salons de thé du rôliste.

Cela ne te gêne pas qu'une pbm soit en stase ou s'arrête? Tu veux dire que si tu ne vois pas la fin d'un film où tu es resté dans la salle plus de 4h déjà, la dernière bobine flanchant, ça va, aucun problème?

Pour ma part, je ne crois pas à ces histoires de "pbm = jdr de défaut". La pbm permet de faire des choses que le jdr classique ne permet pas de faire ou très difficilement. En tant que MJ de pbm, c'est bien cela qu'il faut voir, il faut avoir une vision différente, essayer de penser en terme de métagame à des concepts innovants. Faire simplement un scénar classique dans une pbm est à mon avis moins intéressant qu'une partie classique, en effet.

Quant aux fora RP, j'avoue ne pas pratiquer. Pourrais-tu les décrire un peu plus? Je devine ce que ça doit être, mais d'une certaine façon ma proposition ne les recoupe pas exactement. L'idée se rapprocherait plus de ce que propose Bertram... mmm même si je voyais quelque chose d'un peu moins mmm... spécialisé?


Citation de: Cuchulain
Et je trouve ta classification assez réduite mon bon Khelren. En gros : on a les mauvais, les moyens et les bons si on suit ton raisonnement (ta phrase : "chacun se place ou il le peut est assez frappante..") Personellement si j'aime dans certaines PBM avoir la liberté d'introduire des PNJ's mineurs, j'aime aussi avoir en face de moi un MJ qui ne me laisse pas dans un espèce de flou complet... Du genre fais ce que tu veux : j'intervient quand je le sens...

Même à Ambre : j'apprécie d'avoir du répondant. Si on prend Ambre II & Sang et Lyre : les deux ont leur style et me plaisent, mais ma préférence va à Ambre II qui est un peu plus cadrée par exemple.

Je pense que ce raisonnement dissoscie trop le "rôle" du "jeu"... On peut parfaitement interprêter de grand moments de roleplay dans une partie très encadrée.

Ah et avant de terminer : le JDR sans MJ existe déja... Il y'a le baron de Munchausen et un obscur JDR dont le nom m'échappe (mais ddez à Lord Skeletor et il vous le trouvera )


Je ne dis pas que ma classification est parfaite et du reste il existe des classifications encore plus réduites: par exemple, la fameuse distinction entre partisans du "jeu" et du "rôle".

Après bien sûr, certains joueurs n'aiment pas avoir trop de liberté (là on pourrait presque y trouver une métaphore sur nos propres sociétés mais passons).

Mais, mon bon Cuchu, tu n'as pas compris cette classification. Certes je précise que certains sont capables d'avoir des moments de roleplay et pas d'autres, c'est plus une généralité, qui affine le profil mais qui n'est pas essentiel. Bien sûr qu'on peut (et heureusement du reste) avoir des moments de rp lors de scénar. Mais ça n'est pas du tout le débat ici.

Le vrai critère, c'est (et uniquement cela): la faculté de créer soi-même et pas simplement de suivre le scénar. Le roleplay ou non est indifférent.

Plus largement, ce n'est pas même pas le fait qu'une pbm soit encadrée ou non qui est le véritable problème, mais le fait qu'il faudrait trouver un moyen pour qu'une absence de MJ soit sans conséquence. Parce que, par exemple, d'autres joueurs vont prendre la place du MJ, etc... Ca peut tout à fait être très encadré ensuite, avec un énorme fil pour que les pauvres petits joueurs ne se perdent pas en chemin ou au contraire très ouvert. Peu importe.

Encore une fois attention, mon idée est partisane: je ne parle pas de jdr classique. Dans ce cas-là, j'admets tout à fait les passifs/actifs, peu importe. Je parle ici d'une pbm où il est vraiment dommage de ne pas profiter de cette qualité propre aux pbm qui est qu'un joueur peut plus se permettre de créer. Et c'est aussi à mon humble avis, le meilleur moyen d'éviter qu'une pbm foire en cas d'absence de MJ. Si quelqu'un voit une autre méthode, je suis tout à fait prêt à l'entendre.

Mais critiquer une classification qui n'est finalement là que pour me servir de démonstration, c'est un peu hors-sujet et ne fait pas avancer la solution à ce problème que connaisse toutes les pbms.

Justement Cuchu, à un moment ta pbm Pendragon était morte, plus de post, tu étais débordé de taf. Comment aurais-tu pu contrer ça? As-tu réfléchi à une méthode? Laisser la main à un autre MJ (comme pour Impérium avec le départ de Gaspode, remplacé par Imhotep, que loué soit son nom) avec le problème que ce MJ devra tout se taper depuis le début? C'est ce genre de réflexion que j'aimerais entendre. Et on y a tous été confronté, donc on y a forcément réfléchi.

De même, un jdr sans MJ me semble ne pas être tout à fait ce qu'il faut rechercher ici. Il s'agirait peut-être plus d'un jdr avec un MJ qui soit toujours là (en clair plusieurs MJs éventuels, quelque chose dans le genre). A tout hasard, comment ça fonctionne Baron Munchausen?


Citation de: Lord Skeletor, à 18h19
Citation de: Khelren
A tout hasard, comment ça fonctionne Baron Munchausen?

Avec un système d'enchères, comme Pantheon et les jeux NCM, mais il y en plus une possibilité de duel. En fait les joueurs peuvent contester les éléments de l'histoire narrée par l'un d'entre eux, et ce dernier peut choisir d'accepter ou de refuser la contestation (ce dernier cas augmentant les enchères). Il est à noter qu'il y a aussi un système de duel entre deux joueurs si les contestations sont trop brutales.

Mais le Baron de Munchausen n'est pas tout à fait un jeu de rôles, tandis que Panthéon et les jeux NCM: Si.

Et, Khelren, tu auras la bonté de ne plus poster en même temps que je poste. J'ai horreur de ça ;)


Citation de: Khelren, à 18h23
J'aime bien cette idée d'enchère/duel pour modifier la trame de l'histoire. Ca peut même se faire entre MJ/PJ, il me semble d'ailleurs que certains jeux utilisaient ce système. En tout cas, bonne idée.

P.S.: je conteste, c'est toi qui poste en même temps que moi et je prie de cesser immédiatement! ;)


Citation de: Lord Skeletor, à 18h28
Citation de: Khelren
J'aime bien cette idée d'enchère/duel pour modifier la trame de l'histoire. Ca peut même se faire entre MJ/PJ, il me semble d'ailleurs que certains jeux utilisaient ce système. En tout cas, bonne idée.

... Je t'enjoins vivement à te procurer Pantheon. Car le plus drôle, c'est qu'il arrive que celui qui gagne l'enchère ne soit pas celui qui change la narration de manière effective... Il y a toujours un risque, et c'est beaucoup plus drôle comme ça.

Citation
P.S.: je conteste, c'est toi qui poste en même temps que moi et je prie de cesser immédiatement! ;)

Pas du tout! Tu viens encore de le faire! Comment oses-tu? ;)


Citation de: Khelren, à 18h31
Citation
... Je t'enjoins vivement à te procurer Pantheon. Car le plus drôle, c'est qu'il arrive que celui qui gagne l'enchère ne soit pas celui qui change la narration de manière effective... Il y a toujours un risque, et c'est beaucoup plus drôle comme ça.

Tu peux préciser?

PS: ;) >:D


Citation de: le lapin qui tue, à 18h31
Citation de: Khelren
(...) Il s'agirait peut-être plus d'un jdr avec un MJ qui soit toujours là (en clair plusieurs MJs éventuels, quelque chose dans le genre). (...)

Salut tout le monde,

Petite réponse rapide, car je n'ai malheureusement pas le temps de dire tout ce que je pense sur ce sujet (... si je veux avoir le temps de poster dans mes pbms ;) ).

Je voulais simplement te signaler, Khelren, un forum exclusivement dédié à une pbm et dans lequel je participe en tant que joueur (Dervorin) (http://sdajdr.free.fr/) : il est justement géré par trois MJs à la fois. Ils se sont mis d'accord sur un scénario, et gèrent à la base une branche chacun (untel s'occupe du groupe de Nains à Erebor, un autre des guerriers dans le Rohan, etc) - sauf que chacun connaissant les rouages et les PNJs de l'aventure, chacun peut faire avancer le jeu quand un MJ manque à l'appel.

(... pourtant, l'aventure n'avance pas bien vite ! Mais c'est à cause des joueurs, hélàs)

Il me semble que c'est effectivement une solution "oligarchique" qui, lorsqu'elle est bien rodée, peut porter ses fruits. En revanche, si la pbm possède certainement d'excellentes fonctionnalités qu'il faudrait exploiter, en l'état j'ai toujours quelques doutes quant à une solution purement... "démocratique" ;)


Citation de: Lord Skeletor, à 18h39
Citation de: Khelren
Citation
... Je t'enjoins vivement à te procurer Pantheon. Car le plus drôle, c'est qu'il arrive que celui qui gagne l'enchère ne soit pas celui qui change la narration de manière effective... Il y a toujours un risque, et c'est beaucoup plus drôle comme ça.

Tu peux préciser?

Rapidement alors.

Juste avant les enchères, tous les joueurs lancent... 5D6, je crois, et gardent leur résultat secret en planquant les dés derrière leur main. Et celui qui remporte l'enchère a le droit de fixer un chiffre (de 1 à 6). C'est le joueur qui aura le plus de dés affichant ce chiffre qui pourra modifier effectivement la narration. Habituellement c'est celui qui remporte l'enchère, puisqu'il va bien sûr choisir comme résultat celui pour lequel il a le plus de dés. Mais il arrive aussi qu'un autre joueur ait plus de dés que lui affichant ce résultat, et dans ce cas c'est ce dernier qui changera la narration.

Exemple:

Joueur 1 a pour résultats 1, 2, 2, 2, 5

Il remporte l'enchère, et va choisir, bien évidemment, le 2 comme chiffre "maître".

Tous les joueurs vont alors révéler leur main:

Le joueur 2 qui a, lui, 2, 2, 2, 2, 6, va voler la possibilité de changer la narration au joueur 1: Pas de pot!


Citation de: Morgaer, à 19h17
Khelren,

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que vouloir transposer un scenar classique en PBM est illusoire voire carrément casse-gueule.
Je trouve également très interessant d'étudier les spéficités d'une partie en PBM (sous-forum dédiés, discussions plus posées, prises de décision de groupe difficiles, etc...) pour en tirer le meilleur.
Disons juste que je ne te suis pas trop dans tes idées. ;)

Citation de: Khelren
Après bien sûr, certains joueurs n'aiment pas avoir trop de liberté

J'en suis! "la contrainte est mère de la création"
Mais pas trop de contraintes hein!

Quand aux parties qui s'arrêteraient avant la fin, bah si je trouve ça dommage. Cela m'est arrivé souvent en Jdr sur table, jouant exclusivement ou presque en campagne, les groupes de joueurs éclatants, les mJ n'ayant plus d'inspis pour la suite, etc..


Citation de: Hybris, le 23 juin 2005 à 17h03
Salut,

Alors mon point de vue sur tes réflexions :

Un jeu spécial PBM sans MJ, sans règles et plus « libre » ?

Je comprends ce que tu racontes mais je ne vois pas bien l’intérêt ludique. Quelque part cela revient à écrire une nouvelle à plusieurs mains, ce qui est sans doute plaisant mais ça s’éloigne du jeu.

Pour m’être bien planté en lançant vaguement une PBM sans avoir bien réfléchi aux contraintes du genre et en ayant sous-estimé les adaptations à faire, je crois saisir ton point de vue, mais :

-L’un des plaisirs du jeu c’est bien de résoudre des problèmes ou des situations difficiles par rapport aux données fournies par le MJ (ou narrateur en chef), non ?. Personnellement, j’aurai bien du mal à m’intéresser en tant que joueur à une intrigue que je créerai moi-même ( ?). Pas de surprise, pas d’inconnues, pas de challenge…Il reste quoi, le style ?

-Dans l’idée, chaque joueur de la partie est (peut être) à la fois joueur et MJ, c’est bien plaisant mais dans la pratique ça donne quoi ? Comment structurer la chose, lui assurer une cohérence, relancer l’action si elle s’enlise ? Par exemple, je ne suis pas super convaincu par l’expérience tentée par certains dans la partie le Sang & la Lyre… Peut être comme une parenthèse mais je ne vois pas le truc durer.

-La possibilité de changer de sujet à volonté…Même en imaginant un univers permettant la téléportation et le voyage temporel sans restrictions, je ne conçois même pas le bordel intégral qu’il en résulterait. Donc, il n’y aurait pas de scénario du tout, juste des scènes jouées selon l’envie du moment de chacun ?

-L’absence totale de règles, pourquoi pas en PBM, mais cela me semble tout de même assez casse gueule… Pas de contraintes, c’est bien beau mais tu crées et tu définis comment tes personnages ? Uniquement à l’envie et à l’inspiration, juste en éléments descriptifs ? J’avais bien imaginé un truc de ce genre, une idée de création descriptive jouée en quelque sorte, mais je passais quand même par une estimation chiffrée.


Citation de: Khelren, le 29 novembre 2005 à 17h01
(allez hop! je relance!)

De manière générale, je vois et comprends tout à fait ce que tu dis et le partage. C'est pour ça qu'il faut essayer de trouver un moyen...

Une idée comme ça: le partage des éléments narratifs.

Chaque PJ se voit attribuer une "partie" à gérer. Toi par exemple, tu gères tel PNJ; toi, tel lieu. Avec un code couleur, les autres joueurs savent que cet élément est réservé à tel PJ.

Un autre code couleur permet au MJ de mettre un élément nouveau dans la narration (vous arrivez dans tel lieu) et soit un des PJs peut s'en saisir, soit le MJ se le réserve.

Citation de: Hybris
-L’absence totale de règles, pourquoi pas en PBM, mais cela me semble tout de même assez casse gueule… Pas de contraintes, c’est bien beau mais tu crées et tu définis comment tes personnages ? Uniquement à l’envie et à l’inspiration, juste en éléments descriptifs ? J’avais bien imaginé un truc de ce genre, une idée de création descriptive jouée en quelque sorte, mais je passais quand même par une estimation chiffrée.

Sans en révéler trop sur ta pbm, j'y ai jeté un coup d'oeil et j'aime beaucoup cette idée, je l'ai vu expliquée quelque part (et je sais même où (http://hikaki.hmt-forum.com/viewtopic.php?t=4589)) et j'aimerais bien que tu reviennes dessus maintenant que tu l'as mise (au moins un peu) en pratique.

Je trouve l'idée particulièrement bonne. Et encore plus pour une pbm.



Titre: [Archives] La fin d'une PBM ?!
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:20:56
[Archives] La fin d'une PBM ?!

Citation de: Galorïan, le 10 janvier 2006 à 0h13
Bien le bonsoir à tous ceux qui viendront me lire ( à défaut de me répondre :lol: ....cf: blague ).

Voilà. Je suis sur ce forum depuis pas mal de temps ( même si je ne suis pas parmis les plus présents ) et je me suis rendu compte d'un petit truc tout bête.
De plus, en parcourant le topic PBM : Brainstorming pour les MJ, expériences, suggestions... (http://hikaki.hmt-forum.com/viewtopic.php?t=6247)
je me suis rendu compte que cette chose était encore plus rare sur ce forum.

Un vrai fin à une pbm...

Un fin non liée aux joueurs ( joueurs qui quittent, petit à petit, ou d'un coup, quelques soient les raisons ).

Une fin non liée aux Mjs ( qui postent moins, sont absents, quelques soient les raisons ).

Une fin non liée à la technique ( malheureusement, l'orage au dessus des servers ont endommagé le matériel et la pbm en question disparait malheureusement du forum :o ).

En sommes une vrai fin. De nombreuses pbm ont disparus. Pour les différentes raisons citées ci dessus, et d'autres encore. De nombreuses autres pbms au contraire, perdurent, résistent encore et toujours à l'enva.....

Ce qui, il me semble, à donné naissance à un "couroberon'bis".

Et au final, je me suis demandé pourquoi. Pourquoi ces parties durent des mois, des années.

Alors evidemment, comme je ne suis pas dans toutes ces pbms, et que je préfère les vivre de l'intérieur, plutot qu'en spectateur invisible, je ne sais pas vraiment si certaines pbms ont "bien fini", même si cela m'étonnerais qu'elles soient majoritaires sur les "pas finis"...

Ne serait il pas mieux, pour qu'au final tout le monde puisse jouer ( de à fortiori, que des Anciens et Nouveaux se croisent ) en mettant en place des pbms courte durée ?
Non limitées par le temps ( car c'est tout de même l'un, si ce n'est le point majeur des pbms, à savoir pouvoir jouer sans les contraintes d'une partie classique autour d'une table ) mais limitée par le contenu.

Le but premier étant au final de jouer, si possible avec des gens différents à chaque fois, Anciens comme Nouveaux, pour jouer. Voir, comme but secondaire, de réussir à arriver au but ( sans pour autant comme obligation de "gagner" à la fin).

Des pbms où l'on puisse se dire, au bout de 6 mois c'est fini, où ca se termine une fois l'objectif ( connu ou non ) est atteind ou impossible à atteindre...

Qu'en pensez vous ?


Citation de: Cultösaurus, à 19h25
Je te dirais bien que je ne vois vraiment pas où est la difficulté, mais... du débat que tu cites, il semble que le style de PBEM que je pratique diffère assez nettement de ce qui se fait ici. ;)


Citation de: Galorïan, le 11 janvier 2006 à 1h47
J'entend encore ce quelqu'un me dire "" personne ne te répondra, car personne n'a fini de pbm " ::)

A moins que ce ne soit moi qui ai une vision totalement différente de tout le monde :-\


Citation de: Selwin, à 11h32
Personne n'a fini de pbm sur la Cour, il me semble, mais certaines pbms ont franchi de nombreuses étapes significatives... En d'autres termes, des scénarios complets ont déjà été joués sur certaines pbms.

CdC citait par exemple la pbm Tiers Age de Léo.

Il me semble que la pbm Imperium aussi peut être découpée en scénarios, même si Imhotep ne l'a pas dit explicitement : en effet, on peut trouver des pans d'intrigues qui ont été résolus et qui peuvent être considérés comme des scénars entiers, même si l'intrigue générale (de la campagne) se poursuit.

La pbm Ambre, Cycle des Aiguilliers, a déjà accompli deux scénarios, même si l'intrigue engagée dans le premier scénario se poursuit...

Bref, s'il n'y a pas eu de "vraie" fin, c'est peut-être aussi parce que personne n'en a décidé ainsi.

Mais je suis persuadé qu'Imhotep prévoit une "vraie" fin à son histoire (il l'a d'ailleurs déjà dit), même si éventuellement, on pourra poursuivre après, s'il s'en sent l'envie et le courage.

Pareil pour ma pbm : sauf contrainte indépendante de ma volonté, je compte bien la terminer un jour. Ca ne se produira certainement pas avant cet été, mais j'aime bien finir ce que je commence ! Cela dit, les aléas de la vie réelle peuvent jouer en ma défaveur...


Citation de: Khelren, le 17 janvier 2006 à 12h43
Citation de: Galorïan
Ce qui, il me semble, à donné naissance à un "couroberon'bis".

La naissance de la cour bis était, sauf erreur de ma part, plutôt de lutter contre la surcharge des pbms sur cette cour et d'éviter théoriquement les ralentissements qu'on constatait (et apparemment ce serait indépendant... bref...)

Citation de: Galorïan
Des pbms où l'on puisse se dire, au bout de 6 mois c'est fini, où ca se termine une fois l'objectif ( connu ou non ) est atteind ou impossible à atteindre...

L'idée de faire une pbm courte n'est pas inintéressante, loin s'en faut. Le problème est évidemment le même que pour une campagne "normale" sur table, mais la pbm, avec un rythme plus lent dû à l'écrit, amplifie ce problème. C'est comme s'il y avait un transfert: les problèmes d'une campagne sur table deviennent ceux de la pbm, alors que son scénar aurait pu être joué en un soir sur table...

Pour ma part si c'était à refaire (outre que je ne le referai pas :lol: ), j'abandonnerai l'idée de campagne pour un scénar court dans le cadre de ma pbm.

Maintenant 6 mois pour une pbm c'est court, très court.

Tu as des idées sur un système qui permettrait de créer une pbm courte?


Citation de: Galorïan, le 18 janvier 2006 à 0h38
Mis à part deux trois sous forum dans la partie HS et la partie JDR, les 3/4 des messages du forum viennent des pbms non ?!

Donc, plein de pbms = pleins de messages = surcharge = tu me paraphrase :lol:

Sinon...

Citation de: Khelren
Tu as des idées sur un système qui permettrait de créer une pbm courte?

Tout plein tout plein...
Deux chemins... Le premier, mauvais, mène à une mort horrible, sans mots pour la décrire, et bien évidemment, signifie la mort des joueurs et la fin de la pbm. Le second, bon, mène à un trésor, sans mots pour le décrire, et bien évidemment, signifie la victoire des joueurs et la fin de la pbm.
Ensuite, la marmotte....

Plus sérieusement, qu'entends tu par " système " ?

Tu veux dire, "système " au sens universel du therme ? Comme un système, ou moyen de faire en sorte que...
Ou "système" au sens rolistique du therme ? Comme un système, avec des règles, des conditions etc... ?

En ce qui concerne le second choix, je dirais que ( même si fut un temps j'étais encore bon en math et autres choses du même acabit ) ce n'est pas pour rien que j'ai choisi la voie littéraire :lol: . En d'autres termes, je te laisses choisir entre " non j'en ai pas " et " peut être, je n'y ai pas encore vraiment réfléchi ".

Si c'est le premier choix dont tu parles, peut être bien que oui alors.
Disons que le but serait de "raccourcir" la durée de vie d'une pbm, sans en changer ni la qualité, ni la quantité ( en terme de posts ).
Il faudrait, comme le disait Selwin il me semble, dans un autre post, voir à penser scénario au lieu de campagne lors de la création d'une pbm.
Ou bien mieux, condenser une campagne version tablée, en scénario version pbm. De sorte que le joueur aura l'impression ( ou plus que l'impression ) de faire beaucoup voir énormement de choses dans le même temps de jeu.
En d'autres termes, ne pas accélérer le jeu, mais multiplier les évênements et les faire arriver plus rapidement les uns par rapport aux autres, pour au final atteindre plus rapidement le "but".

Des idées les uns les autres ?


Ca pourrait être la nouvelle génération de pbm ?!

Galorïan, l'élu, qui apportera l'équilibre entre les pbms 8)


Citation de: Imhotep, à 2h22
Citation de: Selwin
Personne n'a fini de pbm sur la Cour, il me semble, mais certaines pbms ont franchi de nombreuses étapes significatives... En d'autres termes, des scénarios complets ont déjà été joués sur certaines pbms.

Il est clair que le format campagne ne se prête pas vraiment à l'exercice de la Pbm, pas du fait du medium, mais du fait qu'il est dur de maintenir une attention soutenue pour le MJ et les joueurs sur plusieurs années.

Prévoir donc un scénario court, du genre qui se finirait en une soirée peut effectivement prendre 6 mois en temps Pbm.

Maintenant on peut trouver plusieurs fins possibles, pour les perso tout d'abord, s'ils meurent ou achèvent leur destin, un accomplissement personnel est aussi une fin en soi, puis chaque étape de la chronique constitue la fin d'un chapitre de la campagne et aurait pu constituer la fin s'il s'agissait d'un simple scénario.

Pour exemple à Imperium, si une Atomique avait explosé comme prévu sur une certaine planète entrainant une action de représailles de toutes les autres maisons, et bien on peut dire que la chronique aurait certainement pris fin à l'issue.

Si par maladresse certains provoquent la colère de l'Empereur, une réaction excessive de celui ci aurait à peu près les mêmes conséquences ;)

Citation de: Selwin
Il me semble que la pbm Imperium aussi peut être découpée en scénarios, même si Imhotep ne l'a pas dit explicitement : en effet, on peut trouver des pans d'intrigues qui ont été résolus et qui peuvent être considérés comme des scénars entiers, même si l'intrigue générale (de la campagne) se poursuit.

Citation de: Selwin
Mais je suis persuadé qu'Imhotep prévoit une "vraie" fin à son histoire (il l'a d'ailleurs déjà dit), même si éventuellement, on pourra poursuivre après, s'il s'en sent l'envie et le courage.

C'est exact, la chronique d'Imperium (modestement intitulée Prémisse à Dune ;)) est découpée en un prologue, trois chapitres (dont on a achevé le premier), et un épilogue.

Epilogue qui achèvera donc bien la chronique, mais qui ne conclue que l'intrigue principale, les intrigues annexes propres aux maisons pouvant s'achever à tout moment.


Citation de: Khm, à 9h34
Je pense qu'une Pbm peut durer très très longtemps, cela dépend avant tout de la motivation et de l'assiduité du noyau dur de joueur. Ainsi que de son importance.

Sur Ambre 1, je crois que l'on peut affirler que la chronique a commencé a battre de l'aile a partir du moment où, peut-être dépassé par certains évenements, certains joueurs ont lachés prise. Ils sont devenus bien moins assidus ralentissant le rythme de jeu ce qui entraine une lassitude de l'ensemble de l'équipe(MJ et PJ) et donc accentuation du ralentissement.
C'est alors un cercle vicieux, quand notre Mj a demandé si l'on continuait ou pas, peu ont répondu etre extremement motivé. Ce n'est pas une critique, il vaut mieux être honnête et répondre de la sorte que de continuer a se voiler la face et prolonger l'agonie de la Pbm.

D'un autre coté, Ambre 2 quand a elle perdure malgré les changements de joueurs, pourquoi?
Et bien parce que les joueurs dont les personnages sont les plus impliqué(c'est a dire ceux qui sont dans les emmerdes juisqu'au cou voir même au dessus) sont toujours la, les personnage n'ont pas vu de changement de joueurs, La continuité est sauve.

Maintenant, verrons nous une fin a cette Pbm? Je le pense, parce que c'est ainsi que cela doit être... Il va arriver un moment ou je pense, les personnages ne seront plus jouables, ils auront leur existence propre qui en fait des personnages non joueurs. Nous serons a la fin du cycle des aiguillers et les personnages en termes de reconnaissance(qu'elle soit bonne ou mauvaise) seront les égaux des pnjs important...

Tout cela pour dire qu'une PBM ne doit pas forcémment aller vers une fin abrupte. Elle peut se finir d'elle même parce qu'il est juste que cela soit la fin.


Citation de: Cuchulain, à 10h03
Pour ce qui est d'Ambre I : je m'inscrit en faux mon cher Khm... Le MJ n'était plus motivé et voilà tout ! Je suis un fan du padre, mais il faut bien dire que les joueurs étaient motivés... Je reste Orphelin de cette PBm : car j'aimais beaucoup mon perso ! (à tel point que je l'ai refilé à Harald pour une partie IRL one-shot... ;) )

Un de mes PBM a disparu : la faute à qui ? En tant que MJ : je n'ai pas posté pendant longtemps, puis il n'est resté que 3 joueurs qui peu à peu n'ont plus répondu... Il me reste Pendragon : et je pense que je vais utiliser les possibilités d'une PBM (i.e faire partir les joueurs chacun dans leur coin puis les réunir de temps en temps). J'ai aussi une PBM Ambre sur le forum bis que je vais essayer de faire tenir jusqu'a la fin de la campagne que j'ai prévu...



Titre: [Archives] JdR en "tchat" et lancement de dés
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:22:12
[Archives] JdR en "tchat" et lancement de dés

Ce n'était pas exactement orienté PBEM, mais ça peut servir aussi... ;)

Citation de: Dame du Lac, le 3 décembre 2006 à 22h46
Hello

Cela fait quelque temps que j'essaierai bien de masteriser une partie de jeu de rôle sur un logiciel de discussion (comme Messenger, par exemple, ou mieux, s'il en existe, en multi-plateforme) pour pouvoir jouer en direct (le PbM est un peu trop lent à mon goût).

Première question
Auriez-vous un logiciel de discussion à me conseiller, qui existe sur PC et sur Mac ? Je ne veux pas faire de discrimination selon l'ordinateur possédé par les joueurs.
Messenger peut convenir, mais j'ai la sensation qu'il doit exister mieux.
Je ne tiens pas particulièrement à la liaison vidéo.
Je ne souhaite pas utiliser un logiciel audio, genre Skype, car ce serait trop vite le chaos...

Deuxième question
J'ai entendu parler de logiciel (ou d'un site web ?) permettant de faire des tirages de dés "en direct" et contrôlable par le MJ.
Vous auriez des adresses ?
Sinon, à défaut, je demanderai aux joueurs de me lancer des séries de dés à l'avance et je les utiliserai au fur et à mesure, mais j'aimerai bien une solution plus "en direct" et plus vivante, pour avoir un peu d'adrénaline aux moments tendus du scénario.


Citation de: Hikaki, à 22h57
Pour les dés, j'ai ceci : http://hamete.org/dserver/dicefr et ça : http://www.irony.com/webdice.html
Pour les discussions : http://www.hiersay.net/ ou le chat du forum de secours : http://2124.alloforum.com/chat.php

Hikaki


Citation de: Madmartigan, le 4 décembre 2006 à 5h39
Salutations,

Ayant déjà eu quelques occasions de jouer par Internet, j'ai pensé que le résumé des quelques expériences que mon cerveau notoirement dérangé a vécu à ce sujet pourrait peut être changer quelque peu ta façon d'aborder tes parties par tchat, même si il ne s'agit pas tout à fait de ta question...



Les logiciels de tchat de bases me semblent généralement moins agréables et faciles à utiliser que Messenger (plus le fait qu'il faut avoir son propre tchat pour pouvoir être tranquille...). Après il y a beaucoup de possibilités, et je suis loin de les connaître toutes... Peut être y a t'il quelque part sur le net, un tchat accueillant, sans boulet où on peut cueillir des framboises, coiffer des poney, et où la crème glacée menthe/chocolat coule de fontaines magiques... Mais euh... je m'égare là...

Pour ce qui est de Messenger, son seul gros désavantage (désavantage, et non fonctionnalité non existante, j'entend bien) est du aux gens trop "populaires" qui ont des listes de contacts longues comme le bras, avec des gens qui ne respectent pas le petit symbole "occupé" du contact... Après tout, un joueur de jdr, c'est parfois un peu comme un enfant en bas âge... Il suffit de lui présenter un hochet pour qu'il lâche la sucette qu'il dévorait goulûment jusqu'ici... >:D

Après j'ai testé JDR-TB (pour Tool Box), un petit logiciel gratuit spécialement conçu pour les parties par tchat (il n'est jamais sorti qu'en version Windows il me semble par contre). Un des joueurs utilise son IP pour accueillir la conversation... de la, le MJ et les joueurs ont accès à :
-Un logiciel de tchat écrit (seul défaut : pas de petit message pour se prévenir les un les autres qu'un tel ou un tel est en train d'écrire... ça peut être ennuyeux pour savoir si Machin s'est endormi sur son clavier ou si Truc est bel et bien tombé dans le trou des cabinets...).
-Un logiciel de dessin, permettant aussi d'afficher des cartes en fond (il faut que tout le monde ait le fond désiré dans son répertoire par contre, ce qui oblige à le distribuer avant que la partie commence) et d'afficher des images plus petites pour figurer les personnages ou les streums (même problème). Gros problème : tout le monde peut dessiner avec, même sans autorisation du MJ, et l'actualisation n'est pas très rapide, d'où confusion parfois)
-Un lecteur de fichiers audio ! Fonctionne avec les MIDI et les mp3 (était fourni avec l'ensemble des musiques des Final Fantasy VII à X en son midi, plus "Other World", la fameuse musique métal de la séquence d'intro du X, en mp3. Il suffit, encore une fois, que tout le monde ait la musique dans le répertoire approprié du logiciel, et tout le monde l'entendra quand elle sera jouée (bien qu'on puisse également lancer les musiques de façon à être le seul à les entendre). Mais comme tout le monde peut lancer une musique, gare à l'attaque du Disc Bouley...
-Et le fin du fin, un générateur aléatoire de lancer de dé intégré... Il est capable de lancer des dés de type XdY+Z (ou XdY-Z), et de faire "exploser" (relancer) les dés qui font des 10 ou des 6 si l'option est activée préalablement (réglage à faire par chaque utilisateur), et de l'envoyer uniquement à soit, ou bien seulement au MJ, ou bien à tout le monde. Léger souci : il fait les additions tout seul et fourni uniquement le total... Du coup, c'est râpé pour les systèmes de type White Wolf où on doit pouvoir visualiser le résultat de chaque dé...
Malheureusement, je n'arrive pas à mettre la main sur un lien où ce logiciel soit téléchargeable... J'ai l'impression que le site de la personne qui l'avait fait a fermé peu de temps après que je l'ai moi même téléchargé, et j'ai jeté le fichier d'installation, même si le logiciel est toujours sur mon PC... Je pourrai éventuellement tenter de les compresser dans un fichier .rar si besoin est...



Je n'ai jamais utilisé de logiciel vidéo pour jouer par internet, donc je ne pourrais pas en parler, en revanche, j'ai utilisé Skype pour jouer à une époque... Voilà les grandes différences que j'ai constaté :
La partie écrite est plus lente ! En effet, si on peut atteindre un rythme de croisière assez élevé dans les phases de rôleplay, même en prenant son temps pour réfléchir un peu à ce qu'on va dire, Les phases de combat et autres sont interminables. Les combats durent généralement longtemps en jdr, mais c'est encore plus le cas par écrit.
La partie écrite pique aux yeux ! Euh bon ça c'est plus un problème personnel. Je suis loin d'être moi même une référence en matière d'aurtografe et de grand-mère mais j'apprécie de voir des choses bien écrites... Je ne pourrais donc pas en vouloir à un MJ qui décide de transformer sa partie de "Vinny l'Ourson rpg" en "Massacre à la tronçonneuse (version lente + director's cut) rpg" en cas d'utilisation du langage SMS par un joueur. Bon après il y a des cas pathologiques comme pour Nemrod et la ponctuation ;) mais bon ça va, il fait de plus en plus d'efforts. :)
La partie audio est plus conviviale ! Car on peut effectivement discuter à part de la conversation, par exemple en utilisant un logiciel de tchat (fourni d'ailleurs avec Skype). Outre la possibilité de faire des apartés avec les joueurs de façon secrète (bon après c'est aux joueurs de jouer le jeu et ne pas faire de conversations entre eux où le MJ ne soit pas inclut), cela permet d'utiliser la conversation tapuscrite (comme aurait dit un de mes ancien prof d'éco/socio) pour balancer toutes les vannes qu'on veut ou discuter du dernier match de l'Olympique de Metmoiundoigt sans pourrir la partie. A ce niveau là, c'est même mieux que pour les parties "IRL" (In Real Life... je précise, on ne sait jamais), le seul défaut des parties à distance est qu'on est privé du côté "passe moi les chips" que j'affectionne particulièrement.
La partie audio est plus claire ! Et oui car, à l'audio, si les joueurs parlent en même temps, il suffit de leur donner un ordre de parole arbitraire (mais juste... car le MJ a toujours raison... 'spa ?) et le tour est joué. Tandis que si tout le monde parle en même temps sur MSN par exemple, non seulement l'écran se remplie en trente secondes d'un imbroglio de messages où une chatte ne retrouverait pas ses petits, mais en plus si vous n'avez pas eu le temps de tout suivre et que vous tentez de remonter lire les passages manquants, tandis que pendant ce temps là un boulet continue de parler, la fenêtre redescend automatiquement, et tout est à recommencer... C'est assez pénible...



Bref pour ma part, même si définitivement, je préfère jouer aux jdr IRL (mais bon après, pour sortir une banalité : on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie), la conversation audio me semble être le meilleur moyen de jouer sur le net... Le plus grand problème reste alors de configurer convenablement le logiciel pour être sûr de tous s'entendre correctement (L'informatique est tout sauf une science exacte... Le grand Sétoufoutu le sait ;) ) et que tout le monde dispose d'un micro (ce qui n'est même pas obligatoirement nécessaire, vu qu'à ce moment là, le ou les "handicapé(s)" pourront tout de même taper leurs réponses, ce qui prend un petit peu plus de temps, mais pas trop...



Pour ce qui est de la question des jets de dés, je suis un peu sans opinion par rapport aux générateurs aléatoires en ligne comme ceux proposés par Dame Hikaki... Si pour ce qui est des PBM/PBF, ils me semblent très utiles (envoi du mail de résultat directement au MJ, avec tout le détail du lancer de dé, etc), le problème avec la version directe est alors de faire suffisamment confiance à ses joueurs pour les laisser te donner les résultats (mais à ce moment là pour moi, autant faire ça avec de bons vieux dés)... Après si toi aussi ami MJ, tu es paranoïaque, tu peux choisir de faire tous les jets de dés... Mais gare à la surchauffe...



Vala vala, j'espère que tout cela pourra t'aider... Même si je n'ai malheureusement aucune nouvelle adresse à te donner pour répondre directement à tes questions.



Allez debout Madchat, c'est l'heure de se lever... Enfin... pour les gens qui ont besoin de se lever héhéhé...
*Meeeeeeeoooooooooow...*


Citation de: Dame du Lac, le 5 décembre 2006 à 22h44
Merci Madmartigan pour tous tes conseils...
Donc, il semblerait que Skype soit un outil assez viable, en fait...

Et pour les dés, via mail, ce serait super lent...
Le plus simple serait alors de demander aux joueurs de lancer toute une série de résultats de dés à l'avance, de la transmettre au MJ, qui les utilisera (et les rayera) au fur et à mesure de l'utilisation. Quand un dé est demandé, le joueur annonce le premier résultat disponible de sa liste (on a donc l'effet en direct) et le MJ peut contrôler que c'est bien le résultat envoyé sur sa liste cochée au fur et à mesure...
C'est plus marrant, je trouve, que de faire lancer tous les dés au MJ, on a plus l'impression de garder son destin en main ;)


Citation de: CCCP, à 23h01
Pour les dés, je ne vois pas pourquoi demander au joueur.
Le MJ gère tout ça dans son coin, ce n'est pas plus mal non.

Aurais je raté quelque chose ?


Citation de: Dame du Lac, à 23h03
En fouinant un peu sur le net, j'ai trouvé un logiciel compatible Mac et PC (écrit en java) qui permet de faire des vidéo-conférences avec des web-cam, et plus simplement des échanges de messages comme avec Messenger.
http://www.mercury.to/
Après tout, on trouve des petites webcam à 20 euros, alors finalement ;)

Des gens s'y connaissant un peu pourraient-ils me dire ce qu'ils en pensent ?


Citation de: CCCP, à 23h06
Oups,
franchement t te complique la vie pour pas grand chose
et j'aime bien l'idée que seul le MJ soit au courant de la mécanique de jeu.

Le joueur s'en fout.
Il connaît les règle pour savoir ce qu'il est capable de faire, mais c'est tout


Citation de: Macbesse, à 23h26
Le joueur peut aussi lancer les dés chez lui, tout tranquillement. A moins que tes joueurs ne soient notoirement tricheurs, ça marche.
Je me souviens avoir fait une partie d'Ambre par Mirc et avoir annoncé un fumble (oui, je jouais avec des dés à Ambre) alors que je tentais d'espionner Corwin par atout, Corwin qui je le savais bien parlait alors du Joyau du Jugement... Gasp.

Faites confiance à vos joueurs. ;)


Citation de: Dame du Lac, à 23h28
Ben, en tant que joueuse, j'aime bien lancer les dés. Cela fait, pour moi, partie du côté "jeu" du "jeu de rôle". La seconde d'attente, d'adrénaline quand le dé roule sur la table, c'est toujours un bonheur...
J'ai toujours eu du mal avec les jeux sans dés, ou les meneurs de jeu qui gèrent tout sans te laisser intervenir dans le côté purement "ludique" du lancer de dé...
Alors je n'ai pas envie de l'imposer à mes joueurs...


Citation de: Kynan, à 23h34
Ben sinon, pour les lancers de dés, y'a cyberboard ? Je sais que ça n'est qu'une partie de ses fonctionnalités, mais ça marche bien, et c'est fiable... Ca peut faire les discussions (envoi par mail à chaque "tour", pour les combats, par ex) et les jets de dés...

http://champsdebataille.strategikon.net/cyberboard.html


Citation de: CCCP, à 23h42
Le fait de savoir combien on va faire biaise le eu,
on se met à tenter des trucs par acquis de conscience pour lâcher u dés faible (enfin on a le mê me genre de comportement qu'à ChateauFalkenstein par exemple, où l'on demande certaines chse par acquis de conscience en laissant fler une carte basse)


Citation de: Dame du Lac, le 9 décembre 2006 à 13h13
Après avoir bidouillé sur Scape et fait quelques tests ces derniers jours, il semblerait que ce soit un outil assez polyvalent et sympathique pour organiser des parties en ligne "en direct" => conversation en conférence (voire vidéo-conférence si tout le monde est équipé d'une webcam) plus possiblité de chat écrit en groupe ou individuel...
Le plus drôle serait de diriger la webcam vers une piste de dés, et roulez jeunesse..... :)



Titre: [Archives] Grille de lecture de la PBM : accueil des visiteurs
Posté par: Cultösaurus le 19Août, 2007, 12:26:36
[Archives] Grille de lecture de la PBM : accueil des visiteurs

Enfin, pour conclure cette fournée d'archives exhumées, je me permets de reposter ici une partie du guide de lecture que Selwin avait mis en ligne pour sa PBEM Ambre "Le Cycle des Aiguilliers".

Citation de: Selwin, le 13 septembre 2005 entre 14h49 et 15h40
Cher visiteur,

Bienvenu sur cette partie du forum
de la Cour d’Obéron, consacrée à la PbM Ambre II. Sachez, tout d’abord, que la lecture des fils de discussion (plus loin nommés « thread » pour simplifier) de la partie n’est évidemment pas réservée à une communauté restreinte que seraient les joueurs et le maître de jeu de cette PbM. J’espère que vous pourrez prendre plaisir à lire tout ou partie de l’histoire que nous construisons ici.
Mais peut-être êtes vous déroutés par la multitude de threads qui constituent la trame de cette aventure ?
C’est pourquoi je propose ici même une grille de lecture, censée faciliter la tâche des lecteurs.
Commençons par le commencement…

PbM ? C’est quoi, ça ?

PbM ou PbEm… pour Play-by-(E) Mail est le terme utilisé sur le forum de la Cour d’Obéron pour désigner les parties de jeu de rôle en ligne, auxquelles certains des membres s’adonnent. Certes, il s’agit d’un abus de langage, puisque nous n’échangeons pas d’e-mails à proprement parler. Ou si peu et uniquement dans des circonstances particulières.

Une PbM se joue à peu près de la même manière qu’une partie classique de jdr (ou partie « sur table »). Les joueurs incarnent des personnages-joueurs (PJ) qui vont vivre des aventures sous la conduite du maître de jeu (MJ).
En résumé, il s’agit d’une histoire qui se construit de façon interactive et dont les PJs sont les protagonistes principaux. Le MJ tient le rôle de metteur en scène, d’arbitre, de caméra, de personnages secondaires ou plus généralement de Personnages Non Joueurs (PNJ).
Je ne développerais pas davantage. Il doit y avoir un fil de discussion dédié à la définition d’un jeu de rôle, ailleurs sur le forum.

Soit. Mais comment ça marche ?

Comme pour une partie classique, voyons ! Sauf qu’ici les échanges entre les joueurs (PJ et MJ) sont virtuels.
Les joueurs vont ainsi créer un personnage avec un historique précis, validé par le MJ. Puis ils vont être mis en situation par le MJ qui leur proposera l’amorce de leur aventure, sous forme d’un petit texte présentant le contexte.

      Exemple : Silver tient le rôle de Morgelyn, fille du Prince Gérard d’Ambre. Son personnage est fin prêt, son historique validé par le MJ… Il n’y a plus qu’à…
      Le MJ postera alors un premier thread. Celui-ci portera le titre que voudra le MJ, en l’occurrence, pour les premiers threads, a été retenu le titre « Introduction XXX (ici Morgelyn ».
      Pour que chaque joueur sache explicitement où jouer, le MJ ajoute entre parenthèses le nom du joueur (Silver) ou du personnage incarné par le joueur.
      Ce qui donne : Introduction Morgelyn (Silver)




Le MJ présente alors la situation à la joueuse, par exemple en ces termes :

      « Morgelyn était bien décidée à profiter de sa nuit… D’un pas vif, elle quitte le château royal d’Ambre et s’engage dans les rues sombres de la ville.
      Après quelques temps à déambuler, le nez en l’air, les pas de Lyn la conduisent vers le vieux port de la cité d’Ambre, plus exactement dans la ruelle de la Brise Marine.
      A peine arrivée là, elle tombe nez à nez sur une rixe opposant trois marins ivres en goguette…

      Que fait Morgelyn ? »




Ensuite, il ne restera plus à Silver qu’à poster un message indiquant les actions de Morgelyn. Par exemple :

      « Morgelyn s’élance dans la ruelle et fonce dans le tas, avec la ferme intention d’assommer ces trois poivrots ! Par la Licorne, il ne saura pas dit qu’une Princesse d’Ambre laissera des ivrognes semer le trouble dans sa belle cité ! »


Le MJ répondra à son tour et ainsi de suite.

Si un ou plusieurs autres joueurs venaient à s’ajouter à l’intrigue développée dans le thread, peu importe : le MJ précisera quels sont les joueurs concernés par ledit thread.
C’est d’ailleurs lorsque des PJs se rencontrent que le MJ peut être amené à ouvrir d’autres threads (ceci permet aussi d’éviter que les joueurs, en rejoignant un thread suivi initialement par un seul PJ, sachent ce que leurs homologues ont pu tramer auparavant).

On peut ainsi se trouver avec des threads nommés « La rage et le sang [Cœur de Canard, Silver] » dans lesquels les joueurs (et eux seuls) de Simbad et Morgelyn agiront au même moment, au même endroit.

Pour lire une PbM il convient donc de suivre le chemin parcouru par un personnage, thread après thread.
A noter que les threads se classent par ordre décroissant d’ancienneté. C’est donc à la dernière page de cette PbM que vous trouverez les débuts de l’histoire contée ici.

Mouais… Mais un joueur peut lire ce que fait un autre joueur alors ?

Effectivement, c’est une des faiblesses de la PbM. Nous comptons alors sur deux notions bizarres qui sont le fair-play et le roleplay.

Un joueur doit être fair-play et ne pas aller lire ce qui se passe chez les autres. Ceci afin de ne pas se priver du plaisir de la découverte, mais aussi pour ne pas désamorcer bêtement une intrigue particulière développée par un joueur.

Il doit aussi être roleplay, parce que nous savons tous comment est un joueur… C’est quasi inévitable : un jour ou l’autre, par désoeuvrement ou poussé par une curiosité excessive (et forcément malsaine), un joueur ira lire les threads de ses petits camarades.
En fait, ça n’est pas un vrai problème, tant que le joueur fait la part des choses entre ce qu’il sait et ce que sait son personnage. C’est un question de « roleplay » : un joueur tient un rôle et le tient jusqu’au bout.
Le MJ n’a pas vraiment intérêt à jouer les pères fouettards. S’il s’aperçoit qu’un joueur utilise des infos qu’il ne doit pas avoir, le MJ devrait se contenter d’une simple remarque pour recadrer l’action (« non tu ne sais pas ça, n’en tiens pas compte, stp »). En tout cas, personnellement, je trouve la pédagogie supérieure à la répression… On ne se refait pas. ;)

D’autant que ça n’a que peu de sens de « punir » un joueur qui est allé lire « à côté »…
Le plaisir d’une PbM, c’est aussi de « lire » une histoire.

Parfait ! Mais comment sont gérées les actions ?

Ambre étant un jdr sans dé, il est particulièrement adapté au jeu en ligne. Le MJ est l’arbitre de toutes les actions et les résout selon les règles propres à ce jdr. Il s’agit juste de veiller à décrire les actions que l’on souhaite réaliser aussi finement qu’on l’entend. On peut se contenter de rester évasif ; le MJ interprétera de toute façon l’action, selon ce qu’il sait du personnage.
Pour des jdr utilisant des dés pour résoudre les actions, c’est une autre paire de manches et je ne développerais pas la question ici.



Titre: Scénario "couperet" et PBEM
Posté par: Cultösaurus le 24Août, 2007, 23:45:02
Les archives ayant donc été remises en ligne, poursuivons les discussions. ;)

Je me posais tout à l'heure la question de savoir si un scénario de type "couperet" était jouable en PBEM, et j'aurais souhaité avoir vos avis.

Je m'explique : j'appelle scénario couperet un scénar dans lequel les persos sont pressés par le temps et voient se rapprocher inexorablement une échéance avant laquelle ils doivent absolument avoir réussi le scénario. Genre, ils sont dans une centrale nucléaire et doivent désamorcer la bombe avant qu'elle n'explose dans une heure, ou ils sont à bord d'un navire sur le point de sombrer et doivent colmater les voies d'eau avant qu'elles ne soient trop importantes pour permettre de le maintenir à flot, ce type de scénars.

Ce sont des choses qui marchent très bien sur table, où on peut communiquer aux joueurs le sentiment d'urgence et faire monter la tension en aggravant la situation et/ou en faisant monter la tension au fur et à mesure que l'échéance se rapproche.
Mais en PBEM, où le rythme de jeu est plus lent, beaucoup plus lent, j'ai peur que ce ne soit pas vraiment possible à obtenir.

Certains d'entre vous ont ils testé ce genre de choses ? Qu'en pensent ils ?
Bref, vos opinions et expériences m'intéressent... ;)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Imhotep le 25Août, 2007, 02:10:57
J'ai tenté dans la pbf Imperium ce genre de morceau de bravoure avec décompte horaire (plutôt façon 24 heures chrono) avant qu'un poison fertilifère ne condamne la jeune épouse de l'un des joueurs (Hybris/Nerodd) a une vie sans enfant, il va s'en dire que l'héritier devant naître de leur union avait une certaine importance dans la consolidation du couple et pour répondre à quelques basses considérations de politique intérieure au sein des tribus insoumises d'El Wasan.

Le mécanisme de décompte horaire fonctionne mais peut être un rien frustrant par rapport à un jeu sur table,  il faut également calculer au plus juste le temps des déplacements et d'action de chacun.

J'ai trouvé ça pour ma part assez intéressant à faire jouer, mais cela m'a demandé plus de travail que d'habitude, essentiellement sur la gestion spatiale et temporelle des joueurs, et un rythme également plus soutenu (minimum un à deux posts par jour) pour conserver l'élan initial.

Après c'est à voir avec le ressenti des autres joueurs présents (même si le principal intéressé :  Hybris, ne poste hélas plus par ici).


Titre: Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 25Août, 2007, 09:46:20
En fait, ce qui me pose le plus de "problèmes", ce n'est pas de coordonner les actions des différents persos, mais de faire ressentir aux joueurs la notion d'urgence, d'échéance qui se rapproche inéluctablement et rapidement, de couperet, quoi.
Et donc, ce serait effectivement intéressant d'avoir le retour de tes joueurs... ;)
Comment ils ont ressenti ça, une comparaison avec le même genre de choses sur table, ...


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Moona le 02Septembre, 2007, 14:25:30
Je serais également intéressée pour la partie "Chroniques de Clearwater" (PBM de BtVS-like). Par exemple, avec une fin du monde qui approche, va bien falloir structurer l'écoulement du temps, et la date fatidique qui arrive...



Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Kynan le 02Septembre, 2007, 16:41:36
Comment ça,
Citation de: Moona
Par exemple, avec une fin du monde qui approche [...]

Ca va pas bien non ?  :o




 ;)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Wilfried le 02Septembre, 2007, 18:06:14

A mon sens, a partir du moment ou on joue via un médium non temps réel, le sentiment d'urgence ne peut exister mais que de manière intellectuelle. Un peu a la façon dont l'urgence peut s'installer dans certain roman. On peut réussir a installer un certain niveau de tension mais on ne peut pas forcer le joueur a décidé/agir dans l'urgence. Il est libre de réfléchir calmement, de reporter sa décision au lendemain. A partir de la ce qui est important c'est les enjeux, le rythme de l'action mais pas la capacité du joueur a "penser vite". C'est plus cérébrale comme exercice, mais pas forcement moins bien.

W.


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Kynan le 02Septembre, 2007, 18:40:35
D'un point de vue technique, l'impression d'uregence peut être plus ou moins rendue par un décompte de temps au début de chaque post du MJ :
Citation
2 minutes, 30 secondes, 41 centièmes avant l'impact de l'astéroïde

La cafetière est vide, le frigo aussi. Que fais-tu ?
Par exemple...

Le MJ, contrairement à une horloge réelle, est libre de dilater ou compacter l'écoulement du temps en focntion des actions des PJ ou de ses nécessités scénaristiques.

Voire, un comptage positif :

Citation
Jour 3, 7:01pm.

La cafetière est vide, le frigo aussi. Que fais-tu ?


Moins de suspense, mais échéance inconnue.


Titre: Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 02Septembre, 2007, 19:16:44
A mon sens, a partir du moment ou on joue via un médium non temps réel, le sentiment d'urgence ne peut exister mais que de manière intellectuelle. Un peu a la façon dont l'urgence peut s'installer dans certain roman.

Sauf qu'un roman, ça se lit (souvent) d'une traite, et en tous cas, beaucoup plus vite que ne se déroule une PBEM.
J'ai donc peur que ça ne fonctionne pas aussi bien que tu le dis.
Mais je ne demande qu'à être convaincu du contraire ! ;)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Imhotep le 02Septembre, 2007, 23:14:15
A partir du moment où les joueurs prennent conscience des enjeux et qu'ils savent que s'ils ne résolvent pas l'action à un temps j + x au départ, puis h + x au final, le scénario s'achève !

Si le jeu, et leur perso les intéressent vraiment et que le MJ distille bien les indices de background les confrontant à l'inéluctable, dans mon cas la dégradation de l'état de santé de l'être aimée, ou l'arrivée de l'astéroïde par des perturbations de leur environnement, je pense que c'est largement jouable.

Le plus intéressant étant d'accroître les difficultés au fur et à mesure du rapprochement du décompte final,  dans le cas de l'astéroïde par exemple, plus de communication possible, coupure de courant généralisé, etc.


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 02Avril, 2010, 13:31:02
Je déterre ce sujet avec une question que je me pose actuellement (enfin, là c'est trop tard j'ai fait la boulette, mais c'est pour ne pas la refaire dans l'avenir) :

Quel type de scénario est adapté, ou au contraire N'EST PAS adapté, au JdR en PBEM ?

Je ne parle pas de la longueur du scénario, mais de son contenu.
Quel genre de scènes, quel genre d'intrigues, etc... ?

Pour prendre l'exemple personnel qui m'amène à poser la question, il s'agissait d'un scénario comportant une grosse phase que je qualifierais d'"exploration" : les persos en pleine nature sauvage, devant choisir au fur et à mesure un itinéraire en fonction de divers critères pour parvenir à leur destination. Un truc très ludique s'il est joué autour d'une table, en direct, où c'est vraiment interactif ; mais en PBEM, je trouve que l'aspect ludique disparait, remplacé par un aspect "chiant" (je pense qu'on peut généraliser d'ailleurs à la plupart des passages qui font un grand usage de règles, les combats par exemple).
Mais d'un autre côté, je me vois mal imposer aux joueurs l'itinéraire choisi par leur perso (comme, dans un combat, je me verrais mal leur dicter leurs actions round par round). Évidemment, je peux aussi leur demander leurs "intentions générales" et développer sur cette base, mais cette méthode a deux inconvénients au moins : d'une part elle donne un peu l'impression au MJ de parler tout seul ("vous faites ci, vous faites ça, vous passez par tel endroit..." ; vous allez peut-être me dire que c'est pareil autour d'une table, mais non : autour d'une table, le MJ peut employer divers artifices comme suivre l'itinéraire du doigt sur la carte pendant qu'il parle, les joueurs peuvent l'interrompre n'importe quand, etc...) ; et d'autre part elle est trop de type "tout ou rien" (je veux dire par là qu'il est difficile aux joueurs de réagir en temps utile si la description du MJ inciterait leurs persos à modifier leurs intentions générales, et que si le MJ fait une coupure dans son "monologue narratif", les joueurs vont tout de suite se douter qu'il y a quelque chose à faire (ou ne pas faire) en fonction du scénario (donc on se trouve au niveau du métajeu).
D'ailleurs, si vous avez des conseils aussi pour gérer ce genre de problèmes en PBEM, je suis preneur ! ;)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 10Mars, 2014, 20:24:17
Salut.

Si tu parles vraiment de PB Email, je n'ai pas d'idée faute de l'avoir expérimenté.

si tu es plus sur du PB Forum, alors d'expérience le seul truc qui plante vraiment c'est les actions nécessitant un plan détaillé. Du style planifier l'attaque d'une méga corpo à Shadowrun. ...

Au niveau d'un itinéraire à mon avis tu n'as d'autre choix que de leur décrire les possibilités: il y a une route qui part à l'ouest et une rivière au nord. Ils choisissent ou ils vont, tu fais un peu de narratif et de RP, un déplacement en PBF c'est aussi l'occasion de parler de la pluie et du bon temps (les news  à la radio sur du contemporain / les paysans dans les champs sur du medfan...)  tu attends leur réaction et tu recommences.

Il y aussi des sites qui intègrent la possibilité d'héberger des cartes ou même de générer les battle map (perso j ne suis pas fan fan mais bon...).

Bon courage quoiqu'il en soit.



Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Ohtar Celebrin le 10Mars, 2014, 22:19:26
Selon moi l'avantage de la PBF c'est de pouvoir faire jouer les PJs ensemble puis ou séparément en fonction des besoins du moment sans que cela ne pénalise qui que ce soit. Dans le même ordre d'idées c'est idéal pour les aparté au MJ (je dit ceci mais je pense cela.)
Par ailleurs la PBF permet de creuser la nature de son perso et d'approfondir le RP, donc des scénarios ou scènes plus relationnels, touchant plus le cœur du perso sont plus facile.

Par contre les combats c'est demande d'intention au PJ, description du MJ avec pourquoi pas demande de précision et conclusion par le MJ. Sinon ça traine en longueur.

Ce qui est très important je pense est que le joueur ai bien conscience de ses capacités pour qu'il puisse réagir.
Comme on n'a pas de fiche perso et de dés sous la main, il est plus délicat de savoir si on est en mesure de trucider cet ogre ou de sauter d'un toit à un autre.


Ceci étant dit c'est un avis purement joueur, je n'ai jamais maîtrisé par forum.


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 10Mars, 2014, 22:36:41
Certains forums gèrent très bien les feuilles de perso et les jets de dés avec toutes les combinaisons possibles et imaginables.

Avec des joueurs qui passent régulièrement et qui connaissent le système de jeu, tu peux arriver à gérer un round de combat en 24/48 heures.


Titre: Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Khelren le 10Mars, 2014, 23:10:43
Je déterre ce sujet avec une question que je me pose actuellement (enfin, là c'est trop tard j'ai fait la boulette, mais c'est pour ne pas la refaire dans l'avenir) :
Quel type de scénario est adapté, ou au contraire N'EST PAS adapté, au JdR en PBEM ?
(snip)
D'ailleurs, si vous avez des conseils aussi pour gérer ce genre de problèmes en PBEM, je suis preneur ! ;)

Tiens puisque tu rouvres des sujets dans lesquels j'avais posté lors de mon inscription...  :lol:
Je menais une réflexion récemment sur ce sujet et ma conclusion est qu'aucun scénar "classique" de jdr n'est adaptable en pbf/pbm. J'ai eu une pbf ici-même et je me base aussi là-dessus pour arriver à cette conclusion.
La principale raison est que un scénar classique de jdr, avec un système de résolution classique, un jdr "traditionnel" en gros, c'est un an de durée de jeu juste pour sortir de l'intro.
C'est inacceptable  :mrgreen:

On va encore dire que je prêche pour ma paroisse  mais les jeux modernes, notamment avec des "systèmes narrativistes" et surtout, surtout, avec un système de résolution qui ne s'intéresse pas à la tâche effectuée par le personnage mais au but que veut atteindre le personnage (ou le joueur, la limite dans ce cas est floue) devraient dynamiser drastiquement le déroulement des scènes.

Je prends un exemple parce que j'ai peur d'employer des concept qui ne sont pas forcément connus (et si c'est le cas, sautez jusqu'au paragraphe suivant  ;) ). C'est l'exemple topique que je prends ici :
Dans un système de résolution par tâche (task resolution), je te demande un jet d'escalade pour gravir une montagne. Si tu réussis, tu passes l'obstacle. Si tu rates, tu tombes et tu prends XdX de dommages. Tu peux réessayer si tu es vivant. Puis je te fais arriver dans le village que tu devais prévenir d'une invasion de barbares, mettons avant les barbares... parce que j'en ai décidé ainsi (mais ça aurait pu être aussi bien après, tout ça n'est qu'une illusion de liberté offerte au PJ).
Dans un système de résolution par objectif (conflict resolution, je ne traduis pas par "conflit", parce que ça embrouille, on imagine qu'il faut un combat) : même scène. Sauf que si tu réussis ton jet d'escalade, tu arrives à temps, avant les barbares et la défense peut s'organiser ; si tu rates, tu ne trouves que ruines fumantes.

Dans ton exemple, Cultö, pour parler plus concrètement, tu garderais toujours l'aspect choix de parcours mais ça serait à l'interprétation des joueurs ou du MJ selon le résultat. Si le jet est raté, ils se sont perdus, le chemin qu'ils voulaient prendre est impraticable, des ennemis les ont attaqués (sans faire jouer le combat), etc. ; s'ils ont réussi, ils ont trouvé un raccourci, ont emprunté le chemin qu'ils voulaient sans embûches, etc.
On se base sur l'objectif et donc on gagne tout de suite en dynamisme si on souhaite faire jouer contre la montre. Soit en un jet : est-ce que tu arrives à temps ou trop tard? Soit en plusieurs : chaque jet raté va te faire perdre du temps ; un jet réussi te fait gagner du temps. Tu peux réussir ton action mais perdre du temps. On déplace l'intérêt en jeu, le focus de notre attention.
(C'est une base hein, tu peux rajouter des éléments, des scènes, des obstacles, tu es le MJ, ça n'est pas interdit : par exemple, sur une grosse réussite, tu peux introduire un allié que tu voulais faire intervenir; sur un gros échec, tu introduis le combat avec le lieutenant du grand méchant que tu avais prévu)

Dans cette réflexion, j'allais plus loin : les joueurs annonçaient la scène de leur désir, décrivaient l'objectif de la scène, plantaient le décor. En un post. Les autres PJ réagissent s'ils ont décidé de faire partie de la scène ou s'ils y ont été obligé. Et le MJ annonce/décrit le résultat après le jet. Une scène correspond donc à autant de posts que de joueurs, MJ compris. Donc : le joueur annonce l'objectif et maintenant on va gérer la part d'aléa pour décider de l'issue de la scène.

Le but était de réduire autant que possible la durée des pbm/pbf qui s'éternisent surtout pour ne rien dire et faire du post littéraire, qui ne fait rien avancer. Un de mes grand regrets dans la pbf que j'avais menée donc : les PJ qui postaient de beaux posts mais qui ne faisaient pas avancer les choses et sur lesquels je n'avais rien pour rebondir.

Je sens qu'on va trouver ça un peu trop avant-gardiste, n'est-ce pas? Ou pas assez littéraire et trop tourné vers le jeu?  :mrgreen:

Mais ma conclusion est qu'effectivement les systèmes modernes sont la seule possibilité pour faire tourner raisonnablement une pbf/pbm, à moins de vouloir faire une pbf/pbm qui dure des années et qui finira invariablement dans le cimetières des parties. Parce que forcément un joueur ou plusieurs, voire le MJ, finiront par ne plus être disponible.

Est-ce que ce sont des pistes de réflexion utile pour ta pbf/pbm, Cultö? ou je suis à côté de la plaque sur ce que tu demandais?
(et est-ce que tout ça est clair? j'ai essayé de ne pas faire trop long pour que tu lises tout ça et que ça puisse t'être utile  ;) )


Titre: Re : Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 10Mars, 2014, 23:50:15
Tiens puisque tu rouvres des sujets dans lesquels j'avais posté lors de mon inscription...  :lol:

Ouais, enfin, j'avais rouvert ça il y a quatre ans, avant de partir.  :mrgreen:
Je ne sais pas pourquoi ça ressort aujourd'hui alors que personne n'avait daigné réagir à l'époque... mais merci quand même à ceux qui sont venus enlever la poussière pour répondre.  ;)


Citation
Mais ma conclusion est qu'effectivement les systèmes modernes sont la seule possibilité pour faire tourner raisonnablement une pbf/pbm, à moins de vouloir faire une pbf/pbm qui dure des années et qui finira invariablement dans le cimetières des parties. Parce que forcément un joueur ou plusieurs, voire le MJ, finiront par ne plus être disponible.

À voir... La partie en question a commencé en 2005 et est toujours active. L'avantage de lancer ce genre de choses avec des joueurs adultes et à peu près installés dans la vie.  ;)
(je te concède qu'on a eu une longue coupure, dont je porte l'essentiel des responsabilités (en particulier pasque j'ai bloqué sur le problème qui m'a fait poser cette question, en particulier pasque des contraintes IRL m'ont forcé à mettre les choses en sommeil pendant un long moment), et que de toutes façons ça n'avance pas très vite, puisqu'on n'a fait qu'un scénario et demi (mais pas mal d'à-côtés, aussi).


Citation
Est-ce que ce sont des pistes de réflexion utile pour ta pbf/pbm, Cultö? ou je suis à côté de la plaque sur ce que tu demandais?

Ben... D'une part ça arrive trop tard, et d'autre part oui, c'est quand même un peu à côté de la plaque.  :mrgreen:
Ma question principale portait sur le contenu des scénars et tu me réponds surtout sur ma question annexe (qui n'en est pas une puisqu'elle n'a pas de point d'interrogation) en fin de mon msg (bon OK, tu as effectivement répondu sur le scénar aussi, en l'évacuant en tout début de ton msg ; mais quelque part, ça ne me satisfait pas  ;)).
Le système de résolution, à vrai dire je m'en tape. I don't need rules, je l'ai déjà dit ailleurs me semble t-il.  ;)
Et donc, ce que je conclus de ta réponse, c'est que mon problème n'a pas de solution (réponse qu'à vrai dire je commençais à entrevoir à l'époque où j'avais posté).  ::)


Citation
(et est-ce que tout ça est clair? j'ai essayé de ne pas faire trop long pour que tu lises tout ça et que ça puisse t'être utile  ;) )

On pourrait presque croire que je t'ai fait une réflexion sur la longueur des msg...  :mrgreen:

Blague à part, là où tu pourrais m'éclairer utilement grâce à ton expérience de ce médium, c'est en analysant ta propre PBF (que je n'ai pas lue, je n'ai que très rarement regardé les PBF, et rarement très longtemps) pour nous en faire un retour d'expérience :
1°) Généralités : quel contexte, quelles règles, combien de joueurs, combien de persos, quel rythme d'échanges, quel degré de partage de la narration ?
2°) Le scénario : de quoi était il constitué (il tenait en deux phrases, il était super détaillé, y avait quoi dedans) ? L'as tu créé toi-même ? Si oui, spécialement pour une utilisation en PBF ?
3°) La partie elle-même : le scénario s'est il avéré jouable, y a t-il eu des éléments qui n'étaient pas adaptés, etc... ? Avez vous fini le scénar prévu, ou la partie a t-elle fini par couler ?
4°) Qu'est ce qui ne s'est pas déroulé comme tu l'espérais au niveau technique (je ne parle pas des décisions imprévues des joueurs, mais des aspects du jeu par forum qui auraient pu te gêner, perturber le déroulement du scénario, etc...).
J'ai sûrement plein d'autres questions, et t'as sûrement plein d'autres choses à apporter...  ;)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 11Mars, 2014, 00:57:43
C'est intéressant comme analyse Khelren et c'est sans doute une expérience intéressante de jouer comme ça.

Mais il y a quand même des kyrielles de PBF (qui tournent effectivement parfois pendant des années) avec des scénario ultra classiques,

Il y en a même avec des modules pathfinder.


Titre: Re : Re : Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Khelren le 11Mars, 2014, 15:40:22
C'est intéressant comme analyse Khelren et c'est sans doute une expérience intéressante de jouer comme ça.

Mais il y a quand même des kyrielles de PBF (qui tournent effectivement parfois pendant des années) avec des scénario ultra classiques,

Il y en a même avec des modules pathfinder.

Ah mais je ne dis pas que ça existe et je l'ai même fait. J'ai participé à pas mal de pbf.
Ca existe mais c'est bancal. Elles avancent oui, mais le MJ s'est tiré une balle dans le pied avant, en quelque sorte. Il avance en claudiquant. Moi je cherchais à avancer, tout court  :mrgreen:
Déjà, à l'époque (2005?), on se demandait comment faire pour faire tourner une pbf, comment adapter le jdr à un jeu par forum. Le médium étant différent, les outils doivent être adaptés. Le rythme, copié depuis une partie IRL, n'est tout simplement pas applicable en pbf : le fait que les PJ posent des questions au MJ qui y répond ensuite, l'alternance description/résolution... tout cela qui est possible en partie IRL grâce aux échanges oraux, rapides, ne l'est plus, à l'écrit, où le rythme va s'effondrer (malgré l'exigence d'être dispo pour poster selon un minimum)

La seule chose c'est qu'à l'époque, on tâtonnait et que je n'avais pas la connaissance de ce qui existait, de ces outils.
En me basant sur tout ça, je pense vraiment que c'est le plus "idéal". Sans doute qu'une adaptation devrait se faire également, mais moindre.
Il faut voir aussi que s'agissant de jeu (comme ça avait été décrit) plus conceptuel, plus resserré dans leur sujet, les parties sont plus courtes. Même IRL.

À voir... La partie en question a commencé en 2005 et est toujours active. L'avantage de lancer ce genre de choses avec des joueurs adultes et à peu près installés dans la vie.  ;)
(je te concède qu'on a eu une longue coupure, dont je porte l'essentiel des responsabilités (en particulier pasque j'ai bloqué sur le problème qui m'a fait poser cette question, en particulier pasque des contraintes IRL m'ont forcé à mettre les choses en sommeil pendant un long moment), et que de toutes façons ça n'avance pas très vite, puisqu'on n'a fait qu'un scénario et demi (mais pas mal d'à-côtés, aussi).

Tu viens d'étayer parfaitement mon analyse : depuis 2005, nous sommes en 2014, presque 10 ans, vous avez joué... un scénario et demi?
Pour des raisons de contraintes IRL, tout ça tout ça, peu importe.
Le problème est bien présent. Et tu le subis bien. Si tu appliques le même rythme à une table IRL, tu vois tout de suite le souci.
Or, mon post proposait justement une méthode pour contrer ce problème.

Ben... D'une part ça arrive trop tard, et d'autre part oui, c'est quand même un peu à côté de la plaque.  :mrgreen:
Ma question principale portait sur le contenu des scénars et tu me réponds surtout sur ma question annexe (qui n'en est pas une puisqu'elle n'a pas de point d'interrogation) en fin de mon msg (bon OK, tu as effectivement répondu sur le scénar aussi, en l'évacuant en tout début de ton msg ; mais quelque part, ça ne me satisfait pas  ;)).
Le système de résolution, à vrai dire je m'en tape. I don't need rules, je l'ai déjà dit ailleurs me semble t-il.  ;)
Et donc, ce que je conclus de ta réponse, c'est que mon problème n'a pas de solution (réponse qu'à vrai dire je commençais à entrevoir à l'époque où j'avais posté).  ::)

Arf, j'ai parlé de "système", donc comme "le système c'est moi", cette méthode qui résout je pense le problème majeur des pbf est évacuée...  :P
Est-ce que ça aurait mieux passé si j'avais parlé "d'outils pour gérer une pbf" plutôt que de "système"?   :lol:

Pour reformuler : le contenu d'une pbf/pbm est indifférent, n'importe quel contenu peut être joué en pbf/pbm.
Mais si on le fait jouer comme une partie sur table, aucun contenu ne peut être joué, sauf à faire en dix ans un scénar et demi, ce qui est pour moi révélateur d'un problème rédhibitoire de rythme.

Je m'intéressais dans ma proposition à la façon de poster ses messages, pas au système. A dire vrai, il est possible d'appliquer cette façon de faire avec n'importe quel système, même un Pathfinder j'imagine. C'est indifférent. C'est juste un changement de paradigme dans la façon de gérer la partie, de gérer la résolution des actions, parce que le médium est différent et donc il faut appliquer des méthodes autres.

Mais je reconnais que ça ne correspond pas à la manière "I don't need rules".
Maintenant... je dirais que cette manière a prouvé qu'elle posait problème et que le "le système c'est moi" trouvait ses limites avec ce médium, non? D'où je pense ton questionnement et la volonté d'avoir des propositions pour améliorer cette manière  ;)
(Précision: le "système de résolution" dont je parlais peut très bien se baser sur le fait que le MJ se base sur sa seule appréciation pour décider si oui ou non une action est réussie, sans besoin de "règles" stricto sensu; je parlais simplement de "procédures de gestion de partie sur forum" en quelque sorte)

Blague à part, là où tu pourrais m'éclairer utilement grâce à ton expérience de ce médium, c'est en analysant ta propre PBF (que je n'ai pas lue, je n'ai que très rarement regardé les PBF, et rarement très longtemps) pour nous en faire un retour d'expérience :

Je vais même analyser en me basant sur ma pbf (le Serment d'Ejanor... ainsi que sur les prémices de la pbf Guerre du Trône à Ambre à deux MJ qui intégrait des solutions aux problèmes rencontrés sur Eljanor et sur la précédente pbf Ambre de l'autre MJ) et sur toutes celles auxquelles j'ai participé en tant que joueur (je comptais parmi les gros participants à l'époque hein  ;) ).

Eljanor est globalement un constat d'échec.
Et la pbf Ambre n'a pas été lancée car le second MJ n'était pas disponible contrairement à ce qu'il avait annoncé (et je refusais de porter une grosse pbf tout seul, je savais que je n'en avais pas la disponibilité).
A dire vrai, je ne pense pas avoir participé à une seule pbf qui ait été une "réussite" : je n'ai jamais vu la fin d'une pbf (au sens de fin de scénario) et pourtant j'ai dû jouer pendant plusieurs années, parmi celles qui me reviennent en tête : Ambre de Selwin (sans doute la plus réussie, mais la plus longue, terminée avant la fin), Ambre d'Aeryx (terminée avant la fin, aucune avancée dans le scénario, terminée durant l'intro), Bitume de Marchiavel (idem), Impérium d'Imhotep (la promesse du jeu des Maisons... sauf que aucune Maison ne s'est rencontrée, accaparés que nous étions à subir les pires supplices des innombrables PNJ tout puissants), et tant d'autres, j'en oublie.

Je n'ai pas l'impression que des masses de participants de l'époque soient encore sur le forum d'ailleurs, c'est dommage ils auraient pu offrir un autre éclairage...

Par contre tout ça est de mémoire, dix ans plus tard, donc bon  :-\

Et peut-être que les pbf en cours ici ont connu une évolution?
Quand je vois par exemple Planète Rôliste qui offre des facilités pour gérer le secret dans les threads, les feuilles de persos, les jets de dés... c'est bien. Mais ça ne change rien à la donne, c'est accessoire. Là pour le coup, "le système c'est moi" s'applique : il y a des outils pour épauler le MJ dans sa partie technique, mais franchement la réflexion est à mener sur le plan du rythme et de l'adaptation des scénarios au format pbf, pas sur l'aspect technique qui est un plus mais dispensable.

Bref, des questions précises, c'est bien, allons-y  :D

1°) Généralités : quel contexte, quelles règles, combien de joueurs, combien de persos, quel rythme d'échanges, quel degré de partage de la narration ?

Pour Eljanor, le monde et le système de règles étaient créés pour l'occasion.

Le système voulait incorporer le système d'enchères d'Ambre (qui fonctionne bien en pbf  ;) ) et un système de résolution ensuite diceless. Le but était de ne pas avoir de dés à lancer, contrainte liée au forum ("qui lance les dés?" + ralentissement du rythme).

Le monde m'était propre pour me permettre d'improviser plus facilement. A posteriori, peut-être qu'un monde connu aurait eu l'avantage d'être plus accessible aux joueurs. Mais je n'ai pas l'impression que cela aurait été un facteur négatif.

Le nombre de joueurs était... important, au moins une douzaine de joueurs je pense, avec le lot d'absents lors du démarrage de la pbf, de reprise de perso par un autre joueur, etc.

Le rythme de post était... variable, évidemment  :mrgreen: Certains postaient régulièrement, le plus souvent, au moins une fois par jour donc. Et il y avait des gens qui postaient moins. Gros problème que cet asynchronisme entre les threads et au sein des threads. Tous les joueurs doivent pouvoir répondre, donc le rythme d'un thread est toujours celui du plus lent. On en vient à devoir faire des groupes en fonction du rythme des joueurs, et pas selon les persos (pratique attestée par Selwin dans sa pbf Ambre).

Concernant le degré de partage de la narration, celui-ci était très partagé (à l'époque je ne connaissais pas les jeux à narration partagée toutefois). Les joueurs pouvaient introduire pas mal d'éléments (PNJ, pans d'univers, etc.) et je rebondissais dessus. Sauf que... assez peu de joueurs, à part certains joueurs très expérimentés, osaient le faire (sans doute que la plupart des joueurs pratiquaient peu la narration partagée et préféraient être réactifs). Or, c'est l'un des avantages des pbf : le MJ peut facilement rebondir, sans avoir le couteau sous la gorge. Bref, je ne me positionnais pas déjà à l'époque comme un MJ ayant le seul pouvoir narratif.

2°) Le scénario : de quoi était il constitué (il tenait en deux phrases, il était super détaillé, y avait quoi dedans) ? L'as tu créé toi-même ? Si oui, spécialement pour une utilisation en PBF ?
3°) La partie elle-même : le scénario s'est il avéré jouable, y a t-il eu des éléments qui n'étaient pas adaptés, etc... ? Avez vous fini le scénar prévu, ou la partie a t-elle fini par couler ?

Oui, c'était du fait maison.
Maintenant, je l'avais créé en fonction des PJ. J'avais des arcs d'intrigue en fond et ensuite des intrigues personnelles se basant sur le background des PJ. Le metaplot était super ambitieux : Eljanor était un monde en train de mourir et les PJ devaient prendre parti pour le sauver ou l'achever. Classique quoi  :D
Ce qui était une erreur : je n'ai pu que faire jouer l'intro. Amener la scène que je voyais arriver "tout de suite" et qui réunissait un maximum de joueurs a dû me prendre plusieurs mois. Ce que j'avais prévu et qui aurait pu tenir IRL en quelques séances (j'avais fait jouer une partie qui reprenait partiellement l'intrigue principale en une séance de 4h) au final aurait pu être joué je dirais à la louche en... cinq ans? Avec un bon rythme. Sans compter les éventuelles absences et l'éventuel remplacement du joueur, bien sûr, qui viennent ruiner tout un arc d'intrigue.

Encore une fois, problème de rythme : les joueurs postaient une action (task), parfois posaient d'abord des questions, et enfin je répondais sur la résolution, infléchissant la narration. Avant de recommencer. Les threads comportaient des posts et des posts pour au final une avancée assez timide. A ne pas reproduire donc. Ce symptôme se retrouvait pourtant dans toutes les pbf et nous n'avions pas de solution miracle...  :-\

La pbf Guerre du Trône se basait sur ce constat amer pour proposer une solution, un simple placebo je dirais en fait. Peut-être un petit mieux tout de même.
Elle aurait été presque uniquement composée de PJ (très peu de PNJ actifs) et l'arc d'intrigue était très simple. Les PJ étaient moteurs, les seuls moteurs de l'évolution de la pbf à dire vrai. Aucun PNJ n'aurait eu la moindre influence : ils étaient éventuellement des menaces, mais les PJ avaient les moyens de les dessouder et on ne s'intéressait pas à l'évolution de leur plan, statique (plus exactement : le plan était amorcé et amenait à la situation initiale : les PJ entrent en scène).
Là encore, elle aurait été sans doute trop ambitieuse et se serait étalée sur plusieurs années. Alors qu'une Guerre du Trône est un format "court", spécifique à Ambre.

Je noircis? Peut-être mais il y avait sans doute quelques bonnes idées malgré tout : j'essayais d'introduire une surenchère des enjeux déjà à l'époque (en clair : une seconde phase scénaristique plus grandiose que la première, avec la notion de durée plus courte qu'un long arc scénaristique & grandiose dès le début), j'introduisais des nouvelles qui fournissaient des indications sur l'évolution de l'arc d'intrigue principal, lisible par tous (mais simplement censurée des passages trop propres aux PJs ; en gros il s'agissait d'événements qui ont été rapporté à tous, ce qui permettait de suivre l'histoire principale, pour les participants et pour les lecteurs extérieurs), etc.

4°) Qu'est ce qui ne s'est pas déroulé comme tu l'espérais au niveau technique (je ne parle pas des décisions imprévues des joueurs, mais des aspects du jeu par forum qui auraient pu te gêner, perturber le déroulement du scénario, etc...).

Je reprends mon précédent post, c'est ce que je t'expliquais : le rythme rend impossible de correctement faire jouer un scénario de jdr traditionnel. Il faut adapter au format forum la technique d'échange entre MJ et PJ, la technique de gestion de la résolution des actions (si tu préfères à "système de résolution").
Dire que les joueurs peuvent ajouter des éléments à l'univers ne suffisait pas, il faut je pense intégrer complètement le fait que les PJ sont le MJ, c'est-à-dire :
- Annoncer explicitement l'objectif de la scène
- Planter le décor
- Dialoguer (sans sombrer dans le "roleplay mou" : chaque post doit être crucial)
- Résoudre le conflit probable ou se mettre d'accord (négociation, point qui peut allonger beaucoup trop un échange d'ailleurs, à surveiller)

Le gros problème est à bien y réfléchir que dans une partie de jdr traditionnel le MJ représente l'antagonisme. Donc introduire des éléments n'est pas une bonne idée parce que le MJ va prendre tous les éléments et les dresser comme arme contre le PJ. Un joueur ne va décemment pas proposer quoi que ce soit parce que c'est un risque d'ouvrir une faille dans sa défense. Ou s'il le fait, il va y réfléchir abondamment pour cadrer au maximum et ne pas laisser de faille. Ca limite l'intérêt de l'histoire et je pense l'apport des joueurs à l'histoire. Le PJ est habitué à se méfier, à juste titre, du MJ.

Dans un schéma de jeu moins traditionnel : le MJ n'incarne plus l'opposition mais est un joueur comme les autres, avec simplement un rôle d'arbitre, de garant. L'aspect antagoniste est diminué, pas dans le principe, mais dans les faits, parce que le combat se fait à armes égales, que le MJ ne peut arbitrairement disposer d'un antagoniste plus fort, plus "mieux", et que le PJ initie souvent le conflit au lieu de le subir, etc.

Je touche du doigt quelque chose là je pense mais j'ai encore du mal à l'exprimer. J'y réfléchis et je reviens (mais ce post est déjà assez long  ;) )


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2014, 16:37:41
A titre personnel en PBF, je n'emploie pas de règles « techniques ». J'ai essayé un peu au début de l'introduction du personnage joué par Glorfindel puis par Estrella dans la PBM Ynn Pryddein, mais finalement ça n'apporte rien car je ne ressens pas le même frisson du dé lancé par le joueur, l'utilisation de points bonus pour rattraper le fumble éventuel etc.

Comme je le disais au nouveau joueur de la PBM YP, en fait il y a une seule règle : s’il est cohérent avec le profil du personnage qu’il réussisse son action et si la réussite apporte quelque chose à l’histoire, l’action réussit, sinon elle rate.

Pour la réflexion de Khelren, en fait je suis plutôt d’accord avec lui sur l’interprétation des résultats et je dirais même plus : je l’appliquerais aussi sur table (d’ailleurs c’est un conseil de ce genre que je donne au MJ au début de la campagne YP qui passe par une phase : exploration dans les bois).
Pour l’histoire du village attaqué par les barbares on peut tout à fait imaginer un système de résolution par marge de réussite (c’est parfaitement applicable au D20 d’ailleurs de même qu’au Basic System avec un brin de bidouillage). Gros fumble : tu arrives 3 jours après la bataille, les barbares sont repartis et leur traces sont impossibles à suivre, Echec moyen : tu arrives quelques heures après la bataille mais tu peux essayer de venger leur mort, Echec de base : tu arrive alors que la bataille bat son plein, Réussite faible : tu arrive juste avant la bataille et te réfugie dans le village alors que les barbares sont derrière toi, Réussite Moyenne :  il te reste quelques heures avant la bataille, Super réussite : tu as trouvé un raccourci a travers les montagnes et il reste deux jours pour fortifier le village, Méga réussite critique : tu t’introduis chez les barbares, défie leur chef, prend sa place et dirige son invasion vers les autres barbares (spéciale dédicace à Aeryx et à Kong le cimmérien ;-)

En réponse au Dino pour  la PBM YP :


1)   Contexte ? Med-fan celtico-nordique où les joueurs commencent dans le trou du c*** du monde, pas de prétirés mais une base de 3 rôles sur lesquels les joueurs font ce qu’ils veulent (le fils du protecteur du village, le barde avec du sang faë et le sidhe) est arrivé un 4e larron qui a fait ce qu’il voulait. Au début : 2 groupes appelés à ne former qu’un. Le premier composé de 3 persos et le 2e d’un seul. Peu de partage de la narration et aucune règle sinon celle évoqué plus haut (et qui était plus implicite pour moi qu’explicite). Ensuite j’ai fait venir un autre personnage qui a croisé le 1er groupe (joué par Glorf puis Estrella), puis un autre qui a commencé tout seul dans son coin pendant longtemps puis a rejoint le groupe A (joué par Mortlock). Le groupe B se compose d’Estrella et d’Ohtar qui ne sont pas destinés à croiser le groupe A avant trèèèèèèèèèèès longtemps. Maintenant le groupe C est sur le point d’émerger et je ne sais pas encore si je vais l’intégrer au groupe A ou au groupe B ? Le rythme c’est en moyenne un message tous les 4-5 jours maintenant. Il y a des périodes intenses et des périodes de disette…

2)   Le scénario était basé sur mes souvenirs de partie en tant que joueur 4-5 ans auparavant. J’ai largement improvisé autour en suivant mes joueurs. La base est assez linéaire avec des points où les PJ gèrent comme ils le sentent. Pas prévu spécialement pour la PBF car super long (la preuve : les joueurs arrivent actuellement dans une partie qui a nécessité 5-6 séances de 4-5h de jeu sur table et on a commencé fin mai 2008 la PBM)

3)   Pour moi le PBF c’est un autre rythme, on prend le temps de faire de belles phrases des chouettes descriptions et on travaille les dialogues. C’est limite de l’écriture à plusieurs mains parfois. Donc pour l’instant c’est jouable sans problèmes, les seuls éléments à fortement adapter sont les combats qui doivent être très brefs (4-5 message grand max)

4)   Au niveau technique, rien… A part la lenteur du rythme inhérent à la PBM. Les seuls problèmes furent du à un joueur qui avait une campagne trépidante de Real life RPG et qui a du arrêter (il est mort héroïquement d’ailleurs) et à un autre départ du à une incompatibilité de style de jeu entre le PJ et le MJ (et rétrospectivement c’est plus du à mon défaut « tête de mule », je m’obstine… *



* C’est un des rare cas où je m’en veux vraiment en y repensant.


Titre: Re : Re : Re : Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cultösaurus le 11Mars, 2014, 16:59:03
Tu viens d'étayer parfaitement mon analyse :

Absolument pas, je fournis un contre-exemple frappant à ton affirmation selon laquelle ça tourne court plus ou moins rapidement : la partie dure depuis neuf ans. On peut donc jouer sur de longues durées en PBEM.
Après, effectivement, concernant le rythme, nous sommes d'accord. Mais c'est inhérent au mode de jeu et donc je ne vois pas ça comme un problème à résoudre.


Citation
(mais ce post est déjà assez long  ;) )

J'avais failli te suggérer de répondre en plusieurs msg plus courts...  :mrgreen:
Merci pour ton retex en tous cas.  :)


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 11Mars, 2014, 18:11:18
En fait, il s'est développé des techniques qui permettent d’accélérer le processus de la PBF.

- Ne pas finir sur un post comme un feuilleton du style.
"vous fouettez vos chevaux et il vous semble bientôt gagner du terrain sur le terrible ravisseur".
C'est bien pour le suspens mais... coté joueur ça donne quoi ? des réponses du style "ouais hue hardi on l'aura".
ça donne en "moderne": vous fouettez vos chevaux + résultat "vous rattrapez inéluctablement le ravisseur " ou "mais le ravisseur vous échappe".
Ce qui permet aux joueurs de rebondir immédiatement sur une action.

- On enchaine même si tout le monde ne réagit pas.
Ceux qui ne disent rien suivent.

-celui qui s'absente laisse des consignes à un mj à un joueur ou par défaut se fait jouer par le MJ.

au final ca donne ce genre d'annonces :

Bonjour à tous,

Je me propose d'organiser ici des parties du jeu organisé de la Société des Éclaireurs la "campagne mondiale" créée par Paizo afin de promouvoir son système de jeu Pathfinder.

Il existe aujourd'hui 5 "Saisons" chacune composée d'une vingtaine de scénarios, prévus pour 4 à 6 joueurs, allant du niveau 1 au niveau 11.

Pour participer, c'est très simple (ou pas). Il faut s'incrire sur le site US de Paizo afin d'obtenir un numéro PFS. Pour cela vous pouvez consulter ce site www.psop.fr où tout est très bien expliqué.

Dans un premier temps, je ferai jouer le scénario de la saison 5 #08 "The Confirmation/La Confirmation" qui est le scénario d'introduction officiel de cette campagne mondiale.

Je recherche donc 4 à 6 joueurs pour cette première expérience. les règles de création des personnages PFS sont dans le guide de la Société des Éclaireurs accessible via les liens présents sur le site Pathfinder Society - Société des Eclaireurs -.

Personnellement, je trouve que le système PFS est très bien adapté au jeu par forum, des scénarios courts mais cohérent offrant un mixte de RP et de rencontres, qu'on peut facilement terminer en 3~4 semaines, j'aimerai donc tenter l'expérience ici.

Débutants ou confirmés vous êtes tous le bienvenu.


un scénario court 4/5 heures de jeu en un mois.

à 4 /5 joueurs qui connaissent un système on peut partir sans stress sur du 2 rounds tous les 3 jours.



Titre: Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cuchulain le 11Mars, 2014, 18:25:55
En fait, il s'est développé des techniques qui permettent d’accélérer le processus de la PBF.

- Ne pas finir sur un post comme un feuilleton du style.
"vous fouettez vos chevaux et il vous semble bientôt gagner du terrain sur le terrible ravisseur".
C'est bien pour le suspens mais... coté joueur ça donne quoi ? des réponses du style "ouais hue hardi on l'aura".
ça donne en "moderne": vous fouettez vos chevaux + résultat "vous rattrapez inéluctablement le ravisseur " ou "mais le ravisseur vous échappe".
Ce qui permet aux joueurs de rebondir immédiatement sur une action.

- On enchaine même si tout le monde ne réagit pas.
Ceux qui ne disent rien suivent.

-celui qui s'absente laisse des consignes à un mj à un joueur ou par défaut se fait jouer par le MJ.

La je suis d'accord avec toi, il faut résoudre une action rapidement afin que les joueurs puissent réagir sans attendre le MJ pour plus d'éléments. C'est la réflexion que je me suis faite dans mon avant dernier échange avec Ohtar dans la PBM YP, je lui dis juste "il y a une voix qui te parle" alors que j'aurais du lui décrire son interlocutrice et attendre une réaction (car logiquement son perso n'allait pas s'enfuir en courant  ::)). Il a répondu avant que je modifie le post et ça a ralenti l'action pour rien.  :-\

Citation
Et peut-être que les pbf en cours ici ont connu une évolution?
Quand je vois par exemple Planète Rôliste qui offre des facilités pour gérer le secret dans les threads, les feuilles de persos, les jets de dés... c'est bien. Mais ça ne change rien à la donne, c'est accessoire. Là pour le coup, "le système c'est moi" s'applique : il y a des outils pour épauler le MJ dans sa partie technique, mais franchement la réflexion est à mener sur le plan du rythme et de l'adaptation des scénarios au format pbf, pas sur l'aspect technique qui est un plus mais dispensable.

Tiens encore une fois je suis d'accord avec Khelren, la PBM est vraiment l'endroit pour moi où le système et la technique est inutile.


Titre: Re : Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 13Mars, 2014, 01:02:51

Citation

Tiens encore une fois je suis d'accord avec Khelren, la PBM est vraiment l'endroit pour moi où le système et la technique est inutile.

Je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi Cuchu.
Oui on peut éventuellement s'en passer sans que ce soit gênant et ta partie en est un exemple flagrant.

D'un autre coté, pour faire des parties sur forum en utilisant c'est outils, je peux te dire que c'est agréable aussi.

Le résultat est différent. Ca dépend en fait de ce qu'on cherche et parfois d'ailleurs on ne cherche pas forcément toujours la même chose.


Titre: Re : Re : Re : Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: Cuchulain le 13Mars, 2014, 07:35:36

Citation

Tiens encore une fois je suis d'accord avec Khelren, la PBM est vraiment l'endroit pour moi où le système et la technique est inutile.

Je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi Cuchu.
Oui on peut éventuellement s'en passer sans que ce soit gênant et ta partie en est un exemple flagrant.

D'un autre coté, pour faire des parties sur forum en utilisant c'est outils, je peux te dire que c'est agréable aussi.

Le résultat est différent. Ca dépend en fait de ce qu'on cherche et parfois d'ailleurs on ne cherche pas forcément toujours la même chose.

Je t'avoue que j'ai pratiqué un certain nombre de PBF et qu'on a tenté une ou deux fois de faire les jets, mais ça ne m'a pas convaincu. Le frisson du jet de dé en direct live me manquait et l'aspect technique me rebutait. Ca ralentissait les choses en fait. Après peut être que certains outils aident, mais ça ne m'a jamais manqué dans les divers parties tentées.


Titre: Re : [Archives] Autres discussions techniques sur les PBEM
Posté par: estrella le 13Mars, 2014, 13:10:49
Je t'avoue que je trouve à la limite qu'il y a plus de frisson en PBF qu'autour d'une table.

En PBF tu peux construire ton action et même si tu es en recherche de frissons anticiper le résultat.

Fait ta belle description victorieuse (ok ça s'appelle aussi de la frime) lance ton dé et ... arrange toi avec le résultat (savoir mange tes dents et fais un beau post pour rectifier si le jet est un échec).

Quant à l'aspect technique, je ne sais pas en 2005, mais en 2014 c'est 1 clic.

1 clic sur la compétence idoine qui est dans ton "bloc perso" d'un coté ou de l'autre de ton écran. Le Bloc étant bien sur directement et automatiquement alimenté par ta feuille de perso.

 Et  basta. le jet est dans ton message t'as qu'à poster.

Une fois encore, je ne dis pas que ça me manque dans ta partie ou dans d'autres que j'ai pu faire en diceless. Pas du tout.

Mais... imagine un peu... je viens me lancer dans une partie de Star Wars D6. SWD6 j'y ai plus joué depuis plus de 20 ans... et la on sort les cartes avec hexagones, les rangs d'action, les répartitions des points de compétences... C'est juste fun !

Et au 15 juillet le scénar est bouclé.